Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le parlement de Catalogne décide d’un référendum d’autodétermination

Bras de fer engagé avec le pouvoir central

Trois semaines à peine après les doubles attentats en Espagne, et en particulier à Barcelone, la « capitale » de la Catalogne, l’assemblée de cette région espagnole ou « communauté autonome » a voté le décret qui permet de mettre aux voix son indépendance. Les députés séparatistes étant majoritaires dans cette assemblée, le vote est prévu pour le 1er octobre 2017. Mais le pouvoir central n’a pas dit son dernier mot...

 

 

Quel avenir pour l’Europe ? À lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1797181

    Tiens tiens... ça revient.... ça recommence, juste après les attentats......qui veut démembrer l’Espagne ?

     

    Répondre à ce message

    • Je crois qu’il faut faire la part entre les forces mondialistes qui cherchent à détruire les nations et un peuple qui cherche à se libérer du joug et de la domination d’un autre par les pouvoirs d’une constitution inique et injuste.

      Ce serait un peu comme amalgamer la cause de libération Palestinienne à l’islamisme radicale, voire au takfirisme.

       
    • "Un peuple qui cherche à se libérer du joug et de la domination d’un autre". Ah bon ! Pour rappel, tous les catalans ne sont pas pour l’indépendance (terme para ailleurs très relatif dans une europe soumise à des institutions technocratiques). Autre question, c’est quoi être catalan car il y a beaucoup de catalans issus de familles espagnoles. Bref, certains veulent le beurre. l’argent du beurre et la crémière. Il s’agit d’une lutte de pouvoir sur fond de crise économique alimentée par les bons sentiments des forces de gauche qui revendique le respect d’une démocratie imaginaire. Ne pas respecter la constitution du pays dont ils font partie, quel exemple de respect des règles de la démocratie. En résumé, l’éternelle schizophrenie des indépendantistes catalans.

       
  • Youpi bientôt on recréera la ligue de Delos version europennne, une alliance De cités états comme dans la Grèce antique !

     

    Répondre à ce message

  • Mauvaise nouvelle car le séparatisme c’est l’affaiblissement des nations face aux puissances mondialistes.

     

    Répondre à ce message

  • #1797383

    Tiens, les ’’valeureux militants catalans fiers de leur langue’’ et qui exècrent l’espagnol n’écrivent pas leurs pancartes en catalan (alors qu’ils devraient normalement montrer leur identité plus qu’à l’habitude ici)... mais en anglais !
    Sûrement un détail, un hasard...
    Lire, durant de nombreuses manifs ’’Catalonia : a new independant state in Europe’’ accompagné d’un drapeau européen, je sais pas vous, mais ça me met le mot CIA dans l’esprit...

     

    Répondre à ce message

  • C’est surtout qu’il va falloir que nos européistes nous expliquent en quoi ce référendum serait lui légitime et reconnu comme tel quel que soit le résultat, et en quoi le référendum qui s’est tenu en Crimée ne l’était pas... En quoi le fait de détruire l’unité d’une vieille nation serait-il bénéfique, et en quoi une population qui a fait le choix du retour à la mère-patrie (c’est à dire la démarche inverse) serait-il maudit et condamnable ?
    De même et au nom de quoi ce nouvel Etat devait-il nécessairement être une république ? Pourquoi les catalans ne pourrait-ils pas choisir un autre régime ? Une monarchie par exemple, soit élective, soit au profit d’une branche cadette quelconque ?
    En vérité les choses sont simples à comprendre ; il s’agit moins de satisfaire une réelle volonté populaire que de satisfaire des intérêts obscurs de la mafia mondialiste. Les élections sont bonnes tant qu’elles vont dans les sens de l’oligarchie, dans le cas contraire...aïe ! Ce qui est sûr c’est que l’oligarchie a décrété que l’Espagne devait disparaître en tant que nation. Pour sans doute avoir résisté et être restée catholique, une, grande, et libre trop longtemps. Il serait temps que l’armée réagisse comme en 1936, mais le peut-elle encore ?

     

    Répondre à ce message

  • #1797617

    C’est fou qu’il y ai toujours des gens sur ER dans les commentaires qui ne comprennent pas.

    Quand il s’agit de l’indépendance de l’écosse ou de la catalogne, ils voient ça d’un très bon oeil. Mais ils sont incapables d’y voir l’éclatement de leur propre pays, la france. Contre le mondialisme un jour, pour l’eurorégionalisme le lendemain.

     

    Répondre à ce message

  • #1797801
    Le 9 septembre à 11:17 par Ben-Soussan David danseuse étoile
    Le parlement de Catalogne décide d’un référendum d’autodétermination

    Moi je vais demander l’indépendance de ma ferme , de mes terres et je vais y proclamer le droit de vote pour mes brebis, mes volailles et pour mes cochons !
    Et mon étendard sera un épis de maïs et une roue de charrette !
    Et que l’on viennent pas m’emmerder , les douches seront obligatoires même pour la communauté des lumières et des boules à facettes , le jour de la fête du cochon on sera obliger de grogner , les femmes n’auront plus le droit de se raser, ni de s’épiler, les hommes devront porter la moustache (les imberbes seront désignés comme hérétique et porteront sur leur chemise un F rose) ,les LGBT pour traverser mon champs devront faire la danse du canard une carotte bio dans le cul , et j’aurais un droit de cuissage sur toutes les vaches qui traverseront mes terres !
    Je me proclamerais Roi et désignerais un de mes enfants comme héritier les autres seront mes gueux mais en bon Roi je les dorloterais , ma femme sera notre cuisinière et aura plein de privilège
    Mort aux Cons ! !

     

    Répondre à ce message

  • C’est ça, qu’ils la prennent leur indépendance, ces cons de gauchistes immigrationnistes de Catalans. Après ça, l’UE leur pourrira leur Generalitat de clandos de merde par centaines de milliers (bien commencé, d’ailleurs). Bien fait pour leur tronche. Allez, hop, toute la caille en Catalogne, on gagnera du temps. Cynique, mais que voulez-vous...ayant vécu un an à Barcelone il y a 20 ans déjà, j’ai tâté de leur stupidité crasse : refus de me répondre en espagnol (apprends le Catalan, c’est la langue, qu’on me disait à longueur de journée ; insultes permanentes à la famille royale...). Le symbole de la Catalogne ? l’äne ! si, si !!!...

     

    Répondre à ce message

  • Ce referendum est ridicule.
    Fondamentalement je pense qu’ils veulent l’indépendance car ils connaissent le racisme anti-espagnol et qu’ils ne veulent plus être appelés espagnols,alors qu’ils sont l’une des composantes principales de l’Espagne depuis toujours.
    C’est comme si les ch’ti ou les bretons demandaient l’independance en France.

     

    Répondre à ce message

  • #1798436

    Ils ont déjà eu leur République indépendante, en 1934... Et cela a très mal fini. Les bourgeois qui s’enflammaient pour l’indépendantisme, et qui sont à l’origine de cette arnaque (Prat de la Riba, etc) née au XIX, se sont écrasés devant Franco en leur suppliant de sauver leurs usines car les "rouges" étaient incontrôlables. L’histoire se répétera et leur République leur éclatera à la gueule.

    Je suis désolé pour ceux qui se sentent espagnols, mais la Catalogne, et principalement Barcelone, est devenu un endroit insupportable à cause des antifas, des nationalistes catalans et de l’esprit ultra touristique et cosmopolite de la ville. À Barcelone il n’y a plus ce charme "provincial"/populaire que l’on peut encore trouver dans certains quartiers de Madrid et un peu partout ailleurs en Espagne. Je n’ai jamais compris l’engouement de beaucoup de français pour Barcelone et les clichés à la noix de "fête", tapas et sangría destinés aux touristes anglo de base.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents