Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le plus grand bidonville de Lille se prépare aux grands froids

Cela fait plus d’un mois, depuis le 1er novembre, qu’est entrée en vigueur la trêve hivernale : impossible d’expulser des locataires, et cette année, cette trêve s’applique aussi aux bidonvilles. À Lille, après plusieurs expulsions cet été et au début de l’automne, il reste six campements de Roms, qui, de fait, ont vu leurs effectifs grossir.

 

Le plus important se trouve en bordure du périphérique, entre Euralille, le Vieux Lille et La Madeleine, sous le Pont Pasteur. 150 personnes, dont de nombreux enfants, vivent sur ce morceau de bitume qui appartient à la Métropole européenne de Lille.

 

Chauffages de fortune

Avec le froid qui s’intensifie, ces familles se chauffent avec les moyens du bord. Des conduits de cheminée bricolés avec quelques bouts de métal dépassent des toits des caravanes et des cabanes, et crachent de la fumée. Partout, des hommes, des femmes et des enfants qui coupent du bois. Des palettes récupérées dans la rue, ou dans les poubelles.

 

À l’intérieur d’une caravane

Marius-Florent, 23 ans, nous accueille dans sa caravane, tout au bout de l’allée. Une minuscule pièce où il vit avec sa compagne : « d’un côté c’est ma petite cuisine, de l’autre mon petit lit, au milieu mon petit living ! », décrit-il avec le sourire. Il y fait bon, le poêle chauffe jour et nuit. Marius-Florent est conscient des risques : « c’est dangereux, il peut y avoir un mort. C’est un cauchemar pour nous ». Avoir un vrai appartement ? « Un rêve ! Ca changerait la vie ». Un rêve auquel il espère accéder bientôt : depuis trois mois, il travaille comme jardinier (« bio », précise-t-il), il a décroché un contrat de six mois au Jardin de Cocagne.

 

Lire l’article entier sur francebleu.fr

Le mondialisme et ses conséquences sur les peuples,
à lire chez Kontre Kulture

 

La difficile greffe oligarchique de millions de migrants miséreux
contre les nations, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je travaille à 300 mètres de ce bidonville.Ces gens "vivent" dans une crasse absolue. Il serait bien plus humain de les empêcher d’entrer sur le territoire que de les laisser survivre comme ça, c’est honteux.

     

  • #1858799

    FrancebleuGogo et ses comptes de Noël à dormir debout.
    Qu’ils partent en Afrique !
    Vite, une camomille ou je fais un malheur !

     

  • #1858801

    J’oubliais la morale de leur histoire : par chez moi, comme ils sont payés à ne rien faire à Francebleu, ils tournent des vidéos débiles dans leur grands locaux vides et surchauffés qu’ils postent sur Facebook. On attend la prochaine où ils accueillent ces Roms dans leur "Crêche" de Noël. Pour ceux qui croient au Père-Noël...


  • Je n’ai jamais compris l’égoïsme des gens (surtout des femmes) à vouloir des enfants à tout prix dans ces conditions. Cela me révolte qu’on puisse vouloir entraîner consciencieusement quelqu’un dans une vie de misère sans fin.

     

    • Vous êtes marrant, vous !!!! Si ces femmes n’avaient pas d’enfants, qui mendierait ou se prostituerait afin que, dans leur pays d’origine, les "rois Roms" puissent rouler en Lamborghini et bâtir des palais somptueux ? Effectivement, les palais en question sont construits avec des goûts de chiottes, mais bon, on est Rom ou on ne l’est pas......


  • J’écoutais un jour les confidences d’un ancien d’une ’asso’ pro-Roms : vous leur nettoyez la merde et une semaine après...c’est aussi sale. Bref, la merde, chez eux, c’est (sous)-culturel...Rien à tirer de ces zozos-là. Alors, franchement, qu’ils se gèlent les miquettes, ces branlos nés, je m’en moque allègrement. Non, le vrai souci, c’est que des retraités ou des travailleurs pauvres n’aient pas les moyens de se chauffer correctement.

     

    • Comme il n’y a pas d’élection dans un avenir très proche, les distributions de charbon se font rares.

      Il y a des experts de la générosité de ce type dans la région, entr’autres un célèbre menteur qui roulait à 300km/h sur l’autoroute.


  • Des Roms qui sont là depuis des décennies ,ils occupaient aussi pendant un moment une partie d’un beau parc .Vols ,agressions voilà leurs jobs .
    Je viens d’entendre un truc incroyable à la radio :un animateur tv a été viré pour avoir fait en direct des remarques "CLIMATO SCEPTIQUES " !
    Il doit croupir enchainé au fond des oubliettes de la Médiatosphère !


  • Rassurez-vous ,il fut un temps où un "bus scolaire venait faire la classe "à domicile " dans le camp , alors que les autres gosses se tapent du transport !!!!!!!

     

    • #1859414
      le 12/12/2017 par Syndrome de Gilles de la Tourette
      Le plus grand bidonville de Lille se prépare aux grands froids

      @cyprien
      Et puis tout le monde n’a pas un billard chez soi (j’ai pas souvenir non plus de les avoir menacé avec armes,de rester et de profiter de nos services et du fric qui devrait revenir à nos retraités, nos enfants, nos hôpitaux, nos pauvres , nos routes , nos écoles, notre sécu, etc, etc, etc, etc ..... si ?)
      Mais c’est vrai que je dois être un néo-nazi, fasciste, salaud, pour dire cette réalité si affreuse


    • #1859491
      le 12/12/2017 par Syndrome de Gilles de la Tourette
      Le plus grand bidonville de Lille se prépare aux grands froids

      @cyprien
      Et puis tout le monde n’a pas un billard chez soi (j’ai pas souvenir non plus de les avoir menacé avec armes,de rester et de profiter de nos services et du fric qui devrait revenir à nos retraités, nos enfants, nos hôpitaux, nos pauvres , nos routes , nos écoles, notre sécu, etc, etc, etc, etc ..... si ?)
      Mais c’est vrai que je dois être un néo-nazi, fasciste, salaud, pour dire cette réalité si affreuse
      Après, il est vrai que si ils partent, faudra payer des emplois aidés, pour nettoyer nos pare-brises aux feux rouges, mais c’est un choix cornélien


    • #1859633
      le 12/12/2017 par Syndrome de Gilles de la Tourette
      Le plus grand bidonville de Lille se prépare aux grands froids

      Après, il est vrai que si ils partent, faudra payer des emplois aidés, pour nettoyer nos pare-brises aux feux rouges, mais c’est un choix cornélien


  • #1858959

    Ça va forcément cramer en cas d’hiver rigoureux.

    C’est triste ; mais ce n’est pas le scandale : il n’est pas "scandaleux" que le bois brûle quand on le fait brûler.

    Le scandale c’est de nous prendre pour des cons :

    - le gentil rom, telle la cigale, travaille en été (6mois) mais telle la fourmi reste en hiver ( à vos crochets) : il est ratisseur en été et magouilleur en hiver. Pourtant, normalement, les canards migrent.

    - Comme la république nous HAIT, le gentil rom a un emploi public pendant que son équivalent blanc chrétien franchaoui hetero est mendiant. J’espère que ça ne vous choque pas (que la république vous hait).

    - l’intérieur, le mobilier et la décoration des caravanes est une oeuvre rom, entièrement conçue et réalisée par l’écumage de toute la région, du vol en supermarché aux cambriolages des zones pavillonnaires. C’est une illustration du vivrensemblisme.

    - L’immigration est une chance pour la France. C’est donc la perte irréparable d’une chance pour le pays émetteur. La preuve : seul un immigré de ses deux petits bras frêles sait voler et déplacer un billard qui pèse une tonne pour apprendre à ses enfants à compter les boules et à jouer à se les lancer à la gueule de chaque côté du périph par temps de grosse circulation. Et une fois les boules perdues et les automobiles défoncées, on change de billard.

    - Pourquoi maman pond à la chaine ? Parce que Romy , jardinier à mi temps et voleur à plein temps, est un lapin. Dans son terrier, les nombreux radiateurs à 35° tiennent chaud et ceux qui arriveront à l’âge adulte lui serviront de caisse de retraite.

    CONCLUSION :

    - Un jour, à Lille, il y aura plus de Lillois voleurs que de Lillois volés. Les roms, voleurs à plein temps de père en fils, seront tous et tout naturellement devenus fonctionnaires "territoriaux".

     

  • Mais à part déplacer la misère .Qu’elle soit en Roumanie ou en France, c’est la même . Ils ne deviendront pas plus riches .Et comment avoir un contrat de travail sans domicile ? À moins que ce soit les nouveaux domiciles Français . Pour les sanitaires, comment cela se passe, et le ramassage des ordures ? Alors qu’on emmerde les Français avec le tri collectif ? et la pollution .Moi, j’aimerais qu’un élu me réponde .Où est le but dans tout ça ? Je pensais que l’Europe aller apporter la prospérité, c’est de cette prospérité peut-être qu’ils voulaient parler. Là, c’est plutôt raté .Ou se foutrait-il de notre gueule ?


  • #1859284

    Et dire qu’il y a quelques années, Martine Aubry avait décrété Lille, "ville de la Solidarité." En effet, c’est le cas pour les Roms régulièrement délogés de leurs camps de fortune et hébergés au frais du contribuable dans des hôtels Campagnile, le temps de leur trouver une "solution pérenne."Puis leurs caravanes reviennent, inexorablement le long des ponts, des terrains vagues. Le bidonvile dont il est ici question a déjà été démantelé, puis il a repoussé. Ces mêmes roms voyagent gratuitement dans les transports en commun lillois, y font la manche. Ou envoient leur gosses tendre la sébile aux carrefours lillois. Alors que faire pour eux ? Moi rien, j’estime déjà assez raquer pour leur pomme via les taxes locales qui ne cessent de flamber à Lille, (plus 32 % de TF. ) Et si je me fais coincer à voyager sans ticket dans le métro lillois, moi le jambon-beurre, je devrais cracher 100 euros d’amende. Elle est pas belle la solidarité sauce Aubry ?