Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le président israélien accuse Marine Le Pen de "négationnisme d’un genre nouveau"

Le président israélien Reuven Rivlin a accusé aujourd’hui la candidate à la présidentielle française Marine Le Pen de participer à un nouveau genre de négationnisme en rejetant la responsabilité de population ou de gouvernements dans la Shoah.

 

« Le message émergeant très fréquemment de récentes déclarations politiques est extrêmement inquiétant. Et partout ce message est le même : nous ne sommes pas responsables de l’Holocauste, nous ne sommes pas responsables de l’extermination des juifs à l’intérieur de nos frontières », a déclaré M. Rivlin lors d’un discours prononcé à l’occasion de la journée dédiée en Israël à la mémoire des six millions de juifs exterminés lors de la Seconde Guerre mondiale.

« C’est ainsi par exemple qu’un candidat à l’élection présidentielle française a nié la responsabilité de la France dans la déportation de ses citoyens juifs vers les camps de concentration et les camps de la mort nazis. »

[...]

« Le déni de responsabilité pour les crimes commis au cours de la Seconde Guerre mondiale est un déni de l’Holocauste d’un genre nouveau, plus destructeur et plus dangereux que celui que nous avons connu jusqu’à présent », a ajouté le président israélien.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Sortir du chantage à la repentance avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents