Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le projet de censure de l’Internet progresse

Nouvelle trouvaille du gouvernement : un "permis Internet" pour les plus jeunes

À la demande du Premier ministre, Manuel Valls, le député Sébastien Pietrasanta a remis au gouvernement un rapport sur la déradicalisation contre le terrorisme, qui propose notamment d’instituer un passeport obligatoire à l’école pour Internet, ou le sur-référencement des sites de « contre-discours » sur les moteurs de recherche.

Le député socialiste Sébastien Pietrasanta a rendu cette semaine au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, le rapport sur la « déradicalisation » commandé en février dernier par le Premier ministre Manuel Valls, en réaction aux attentats de janvier 2015. Comme attendu, le rapport de l’élu des Hauts-de-Seine consacre un chapitre à la lutte contre la propagande des djihadistes sur Internet, en reprenant certaines idées qui avaient déjà été annoncées par Manuel Valls lui-même le mois dernier. Contre la propagande terroriste, l’État veut renforcer la propagande officielle, et la régulation sur Internet.

« On ne combat pas le terrorisme sans régulation d’Internet », avait déjà prévenu Bernard Cazeneuve quelques semaines après les attentats contre Charlie Hebdo et l’épicerie casher de Vincennes. Mais comme le veut une stratégie de contournement du législateur désormais assumée, Sébastien Pietrasanta propose de continuer à renforcer les liens entre l’État et les plateformes privées, pour intensifier le retrait des contenus ou la fermeture des comptes de réseaux sociaux utilisés par des soutiens aux organisations terroristes, et va jusqu’à proposer « la création d’un label permettant le retrait plus rapide des contenus illicites sur Internet ».

Dans ce cadre, il souhaite que l’Éducation nationale puisse « renforcer la prévention des dangers d’Internet », et « développer la culture des élèves » et même « envisager un permis Internet » sur le modèle de l’attestation routière.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1224609

    Cause toujours... tu m’intéresses !

    On ne combat pas le terrorisme sans régulation des FRONTIÈRES.


  • #1224621
    le 09/07/2015 par Francescaux
    Le projet de censure de l’Internet progresse

    Pour "développer la culture" des élèves, une commission LGBT interviendra régulièrement dans les écoles.


  • #1224625

    L’esprit des Lumières se dévoile ...je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me battrais pour vous faire taire....voilà la vraie pensée de Voltaire...
    L’autre phrase plus connue est une erreur d’attribution... S’il l’avait entendu,il aurait hoqueté.


  • #1224641

    Vous êtes gentils ; lisez ce rapport...
    C’est effrayant de bêtise, de contradiction, d’indigence, sur la forme et le fond
    Du copier coller bas de gamme
    Quant au radicalisme LDJ, y’a pas... :-)
    La rapport en entier :
    https://www.scribd.com/fullscreen/2...


  • #1224654

    Ils feraient mieux de se préoccuper de la pornographie et de l’addiction aux jeux vidéos qui touchent bien plus de "jeunes" que le djihadisme, ou devrais-je dire, le mercenariat sous couvert d’islam, mais bon, ce n’est pas dans leur intérêt...
    Je crois parler en connaissance de cause, j’ai 16 ans et j’en connais plein (sauf des "djihadistes" je n’en ai jamais vu ni entendu parlé ailleurs que dans les médias sur internet, même si les blancs sont une minorité dans mon lycée).

     

    • #1224757

      Bravo gamin,

      Si tu gardes ce même bon sens et ce même état d’esprit, tu iras loin !!!


    • #1224913

      "Entendu parler", pardon, et merci happyboy.


    • #1225346

      Bon, moi j’ai 23 ans, futur développeur, et je suis joueur occasionnel.

      Ton post est interessant.

      Clairement, l’addiction aux jeux vidéos, c’est un problème, et n’importe quel adulte censé le dira.
      Mais ce qu’il faut vraiment attaquer, c’est surtout l’égoisme des générations actuelles et le fait qu’on est de plus poussés à se valoriser sans considérer la société de manière plus ample. Pour moi, l’addiction aux jeux vidéos c’est juste l’une des nombreuses conséquences, et y’en a des plus glauques : l’abandon des ainés dans des maisons de retraite, le déracinement complet qui fait que tout le monde veut s’expatrier, le manque de solidarité en général, et j’en passe.

      Controller le temps de jeu d’une personne, c’est beaucoup trop dur voire impossible, pas forcément malin (Il y a des jeux qui sont à des années lumières de la propagande étasuniennes que la plupart des jeunes bouffent - un controle de qualité, ça pourrait etre bien) et ça concerne qu’une des nombreuses facettes du problème.

      La pornographie c’est un vrai problème aussi, et tout de suite plus facile à controler... mais pas en tant que parent, plutot en tant qu’état, sauf que l’état s’en fout.

      J’ai déjà fait quelques sites, c’est peut être ce qu’il y a de plus facile en développment, et de plus courant. C’est très facile pour l’état, ou un lobby, une association, un groupe de personnes, de mettre des batons dans les roues d’un developpeur web/d’un blogueur et j’en passe.

      Si on est bon, on peut virtuellement toujours rester anonyme et eviter un maximum de problemes, mais la verité, c’est qu’il n’y a aucune opposition aux sites de pronographies, du moins du coté du pouvoir qui en profite largement.

      Je ne vois qu’une seule vraie manière de combattre la pornographie :
      Comme par rapport aux problèmes d’addictions aux jeux vidéos... simplement s’attaquer au problème de base, qui est la perte de racines forcée et le développement de l’égoisme (notamment la perte, ou corruption des valeurs Chrétiennes ou Musulmanes, selon les traditions et origine)


    • #1225405

      Merci pour votre réponse. C’est bien pour ça que j’ai écris "se préoccuper", il est évident qu’on ne pourrait pas interdire la pornographie ni contrôler les heures de jeu des "giks", mais au moins leur trouver des alternatives plus enrichissantes et, comme vous dites, changer les mentalités qui mènent à ça.


    • #1225492

      @karel : ton post est également très intéressant mais pêche par son manque de recul, même si la valeur n’attend pas toujours le nombre des années.

      A propos de la pornographie. Il faut bien sûr combattre la dérive perverse que constitue la pornographie infantile mais, si je ne m’abuse pas, c’est en cours. Par contre il faut bien comprendre que la pornographie est aux hommes ce que les romans à l’eau de rose sont aux femmes : l’expression de phantasmes. Or un être humain est mû par ses phantasmes, n’importe quel psy te le dira. Le nier reviendrait à faire de nous des machines ou, pire encore, à vivre nos phantasmes, ce qui n’est pas forcément une bonne idée. La pornographie et sa version féminine, l’érotisme, sont des soupapes nécessaires à la psyché. Tant qu’on n’aura pas compris ça, on fera fausse route dans ce débat.

      Quant à l’expatriation, il arrive un moment où elle devient nécessaire. Quand tu vis dans une société qui t’empêche de développer tes idées ou qui en sabote le développement au moyen d’un racket social à court terme, il n’existe pas d’autre solution. Soit tu abandonnes tes idées parce que des parasites t’empêchent d’avancer, ou te mettent carrément sur la paille, soit tu t’expatries là où l’on te permet de les développer librement. Le poids abusif de la fiscalité en France explique l’exode des cerveaux que connait notre pays depuis des décennies. Ca n’a rien à voir avec un manque de solidarité, c’est un choix entre passer son temps à écoper le Titanic ou ramer pour faire avancer sa barque.


    • #1225507

      16 ans, et tu dégaines comme ça. Tu illumines ma journée, et je suis fier de voir la jeunesse de mon pays avoir des préoccupations aussi intelligentes. Surtout vu la puissance de la propagande de nos jours. Chapeau bas et respect.

      Au delà de la question de l’addiction aux jeux-vidéos qui est bel et bien un fléau social, il y a toutes les formes d’addiction aux technologies qui s’additionnent. L’addiction au téléphone en fait partie. Et on ne tardera pas à avoir le retour sur les problèmes des antennes et de leur puissance (électro-magnétisme) avec la recrudescence des tumeurs au cerveau. On n’entends plus parler des enquêtes à ce sujet, tout est étouffé, et c’est justement ce silence qui en dit long.


    • #1225514

      @karel : à propos d’expatriation, je te recommande l’article qui vient de sortir dans la revue de presse sur l’inversion des valeurs.

      Ce meilleur ouvrier de France a choisi la voie de la solidarité et en paie le prix fort. Au lieu d’exporter son savoir-faire à l’étranger, où il aurait pu donner la pleine mesure de son talent, il est resté en France où on l’empêche de travailler. Il n’est malheureusement pas le seul dans ce cas. CQFD.


    • #1226350

      @dbk : "la pornographie est aux hommes ce que les romans à l’eau de rose sont aux femmes : l’expression de phantasmes."

      Admettons que se soit un fait avéré, il y a quand même une différence morale énorme ! L’industrie pornographique cause une exploitation terrible des êtres humains, dans des réseaux d’un glauque extrême !
      Ne soyons pas naifs, ce n’est pas "juste l’expression de fantasmes masculins". D’ailleurs pour les psys, un fantasme c’est dans la tête non ? Le réaliser et ce n’est plus un fantasme...
      Les livres ou films romantiques n’exploitent pas et ne causent pas des sévices sur des centaines de personnes... :)
      Et je ne crois absolument pas qu’une lutte efficace soit engager contre la criminalité pédophile pornographique.
      Puisque les gros réseaux ne sont pas inquiétés, elle doit être florissante ! Qu’une poignée de policiers intègres fassent leur boulot dans une cellule anti-pédopornographie fassent leur boulot, bien sûr, mais c’est dérisoire par rapport à l’ampleur de ces réseaux malheureusement...


    • #1237959

      Ce n’est pas de la faute des développeurs s’il n’y a plus de libertés dans le monde réel...


  • #1224665
    le 09/07/2015 par curtis newton
    Le projet de censure de l’Internet progresse

    Ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Le processus de ré information est enclenché.

     

    • #1224703
      le 09/07/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le projet de censure de l’Internet progresse

      @ curtis newton

      Oui, et comme les mômes sont aussi les plus intelligents d’entre nous, ils se foutent bien des éructations gouvernementales qui au contraire les incitent à se comporter inversement à ce qu’elles proclament ! Ce n’est plus qu’une question de temps, soit les salopards qui sont les dépositaires d’un pouvoir illégitime mais apparent passent en force (Loi martiale et autres joyeusetés totalitaires), soit ils apprennent à courir (vite) !


    • #1224889

      ... Ou soit ils profitent de leurs derniers instants avant que les conséquences de la grogne populaire ne décide de leur triste sort..


    • #1226420

      et comme les mômes sont aussi les plus intelligents d’entre nous, ils se foutent bien des éructations gouvernementales qui au contraire les incitent à se comporter inversement à ce qu’elles proclament

      Je dois rester un "sale gamin" malgré mon âge un tout petit peu plus avancé (je minimise). Attention quand même à ne pas trop extrapoler, beaucoup de gamins rebelles le sont mais n’assument pas leurs actes. Regarde un peu sur la Dieudosphère, beaucoup de "quenelles" se sont dégonflés et on prié Dieudo pour qu’il enlève les photos de son site. Tant qu’on est dans le pas vu pas pris, on ne pourra pas estimer la réelle capacité à tenir la barre.


    • #1226613
      le 11/07/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le projet de censure de l’Internet progresse

      @ MaxC

      Quand j’évoque les mômes, ce sont les petits (7-12 ans) qui sont visés par mon propos, les "adulescents" ont déjà le cerveau trop corrompu s’ils n’ont pas été traités avant.
      C’est à cet âge que tout se joue, raison pour laquelle le Mammouth fait tout pour les soustraire à la "mauvaise influence" de leurs parents, c’est d’ailleurs la raison profonde des nouveaux rythmes scolaires !


  • #1224752

    Internet censuré ça n’a aucun intérêt, sauf peut être pour le bizness qui peut encore tourner dans ces conditions et encore les affaires l’innovation ont besoin d’être libérée pour faire de bonnes choses.


  • #1225160

    Ça c’est exactement le truc qui va créer un effet "Dieudo". Un site qui ne sera pas labellisé fréquentable par l’état, sera la preuve qu’il est fréquentable. C’est comme le label "élu produit de l’année par des consommateurs", on peut être sûr que c’est de la merde !

    Quand au community manager, pfff, 99% sont des incompétents qui travaillent à la chaine et ne maitrisent pas le sujet dont ils parlent.

    Les ficelles seront tellement grosses que tout le monde en rigolera. Ca fera les choux gras de sketch des spectacles de Dieudo !

    Ils sont de plus en plus ridicules et finalement il y aura toujours ceux qui ont pris la pilule bleu et ceux qui ont pris la pilule rouge.


  • #1225350
    le 10/07/2015 par Francois Desvignes
    Le projet de censure de l’Internet progresse

    Tous ceux qui du temps de Gutemberg ont voulu interdire, restreindre, ou réglementer l’imprimerie ont échoué.

    Il y a eu trois révolutions importantes dans l’Humanité :

    - L’encre
    - L’imprimerie
    - L’internet

    L’encre a fait passer la société de la tradition orale à la tradition écrite , c’est-à- dire de la sauvagerie à la civilisation, de la massue à la plume.

    L’imprimerie a fait passer la civilisation de l’onbscurantisme généralisé à la connaissance partagée, du livre en peau de chèvre à la bibliothèque nationale et à l’école publique laique et gratuite

    L’internet fait passer l’humanité de la gouvernance par représentation à la gouvernance directe,c’est-à- dire de la gouvernance par des initiés cooptés à la gouvernance directe de la nation et de l’élection à intervalles réguliers, aux référendums permanents. Internet rend inévitable la démocratie directe permamente

    C’est l’unique raison de leur colère : internet les licencie.

     

    • #1225497

      Bravo, c’est parfaitement résumé.


    • #1225643

      L’encre a fait passer la société de la tradition orale à la tradition écrite

      Hum. Pas tout à fait, l’écriture est bien antérieur à l’encre et l’imprimerie, rien que l’écriture cunéiforme (en forme de coin) sur les tablettes d’argile ne nécessitait que de l’argile et un bâton (Basse Mésopotamie vers le 3300 avant notre ère). Les premiers alphabets complets sont protosinaïtique/protocananéen et datent du 13ème siècle avant Jésus-Christ, on retrouve même partiellement des variations antérieures qui remonte au 16ème siècle avant J-C. L’écriture en elle même remonte à 4000 ans avant J-C.

      Les premières écriture à plume d’oiseau et à encre datent du 4ème siècle de notre ère. Il faudra attendre le 12ème siècle pour que le papier chinois (invention au 9ème siècle) fasse sont apparition en occident. La plume en métal arrive au début du 19ème siècle tandis que le stylo à bille arrive vers 1930.


    • #1225766

      @ maxC : on peut jouer sur les mots mais je préfère la version de François car qui dit tradition dit transmission. Or les tablettes babyloniennes et autres hiéroglyphes taillés sur les temples égyptiens n’ont jamais fait l’objet de transmission populaire. Elles étaient destinées à des castes très particulières (comptables, prêtres, dirigeants) et, si ce n’était leur découverte par des archéologues dans des lieux confinés interdits au public, on n’en aurait jamais rien su.

      Par contre l’encre a permis à des écritures plus accessibles de se développer et à des textes de voyager (au sens de la transmission écrite). La bibliothèque d’Alexandrie, pour leur malheur, contenait des papyrii et non des tablettes. Les évangiles, cannoniques ou apocryphes, sont parvenus jusqu’à nous grâce à l’encre.

      Alors certes, l’alphabet pré-date l’utilisation de l’encre mais, sans cette dernière, seuls les initiés eurent été scribes et l’humanité n’aurait certainement pas connu les révolutions citées par François. C’est bien l’encre, à l’origine de l’écriture cursive et de la transmissibilité des textes, qui a permis à l’écriture de se démocratiser et de jouer un rôle révolutionnaire.


    • #1225808

      @dkb

      L’encre a fait passer la société de la tradition orale à la tradition écrite , c’est-à- dire de la sauvagerie à la civilisation, de la massue à la plume.

      Non ça c’est jouer sur les mots. Sous entendre qu’avant l’écriture à la plume c’était la massue, c’est manquer de nuance et de connaissance historique. D’autant qu’entre les premières dynasties égyptiennes et l’avènement de l’imprimerie, il s’en est passé des choses. Ce qui est juste dans ton message c’est la notion de caste et de limitation des connaissances. Mais au vu du niveau actuel, on est vraiment mal placé pour parler des masses dés-éduquées dominées par des castes ;)


    • #1225832

      Si l’on souhaite remonter avant les évangiles, prenons l’exemple de l’épopée de Gilgamesh. Ecrite en langage cunéiforme sur tablettes cuites, elle est restée ensevelie pendant des siécles sous les vestiges d’une bibliothèque en Irak. Ce n’est que grâce aux travaux d’un archéologue qu’on a pu les découvrir et encore, sous forme très parcellaire. De plus il n’y a que 3 ou 4 vestiges vivants capables, non pas de les lire, mais d’en interprèter le contenu. Vaguement. Tellement vaguement que des illuminés y trouvent des légendes parlant d’extra-terrestres, en lisant entre les rares lignes conservées aujourd’hui.

      Par contre cette épopée a été transmise en continu durant des siècles, quoique modernisée, sous forme de la légende de Noé et ce, grâce aux scribes de l’ancien testament qui ont eu la bonne idée de la consigner à l’encre. Sans quoi, même l’histoire de l’arche et du déluge nous serait passée sous le nez.

      Idem avec les fameuses tables de la loi, gravées sur granit au moyen d’une imprimante à foudre divine. La dernière fois que quelqu’un les a lues, ça remonte à environ 2000 ans. Et encore, il était seul à pouvoir y accèder, donc pas de transmission écrite à ce sujet. Ce n’est encore que grâce à l’encre que nous connaissons la teneur de ces dix commandements.


    • #1225912

      @ MaxC : Il est vrai que François a fait dans le raccourci sauvage avec son passage de la massue à la plume. Mais on ne peut lui donner tort sur le fond lorsqu’il mentionne la révolution de l’encre.

      Certes, qui dit encre dit au préalable écriture, charbon, homo sapiens, cordes vocales, main au pouce opposable, ADN, bactéries, système solaire, etc. Mais sans cet aboutissement de la chaine qu’est l’encre, je doute que la transmission écrite eut pu avoir l’effet d’une révolution au bénéfice de l’humanité. Sans l’encre, l’écriture aurait péri dans les sables de l’histoire et n’aurait concerné que quelques archéologues.

      Critiquons donc la forme, si besoin est, mais sans oublier que le fond est admirable par sa concision et mérite d’être exprimé. Encre, imprimerie, internet... constituent un même cheminement dans le combat pour une démocratisation des peuples. D’où une constance dans le courroux des gouvernants à l’égard de ces outils de communication, au risque de paraphraser François et sans chercher la polémique.


    • #1226134

      @dbk

      Rien à ajouter, on est d’accord. J’apprécie tes messages et ton raisonnement. Toutefois, sans chercher à polémiquer, il faut quand même pondérer la question d’Internet dans l’évolution de la culture et des échanges, la dématérialisation peut être une forme de destruction de nos connaissances. Si demain nous passons à un monde unifié, le NOM, il n’est pas impossible qu’Internet perde son sens initial et ne deviennent qu’un média comme les autres.

      Penser qu’il est impossible de contrôler Internet est une erreur, par que même si le principe réside sur la décentralisation et ne nécessiste pas un entité centrale pour fonctionner. Il n’en reste pas moins qu’il faudra toujours passer par les tuyaux des FAI pour accéder au réseau.

      Si il y a unification du monde, alors c’est très facile d’organiser un contrôle totale et dictatorial du web, très très facile même. Et tout les VPN ou autre méthodes ne serviront pas à grand chose.

      Je suis sur Internet depuis 1993, en 2000/2001 la bulle Internet a déjà modifié Internet qui a vu le monde commercial envahir la toile. Il y a eu disparition des pages persos (ancêtres des blogs) et quelque part c’est déja une première "revolution" (négative) de la toile. On y a déjà perdu en richesse de contenu.

      Je serais donc moins enthousiaste que vous concernant Internet.

      Amicalement.


  • #1228490

    Sensibiliser les touts petits aux dangers présents sur internet c’est une excellente chose.
    Par contre c’est le rôle des parents d’éduquer leurs enfants alors je vois pas ce que l’état vient "foutre" la dedans, sauf si il y a un intérêt particulier ...

    Se servir de ce prétexte pour mieux cadenasser le web, ainsi que de la menace terroriste, c’est un peu gros. On remarquera au passage que c’est toujours la même "corde sensible" qui est touchée, la peur du méchant terroriste "décapiteur" qui arrive même jusque dans la chambre de vos enfants !!!
    O secours, vite des lois ! ... Pour notre sécurité plus que jamais menacée ... lol.

    Désolé ça passe pas en ce qui me concerne.

    Surtout quand c’est une demande émanant d’ultra-sionistes tels el’blancos et casevide ...
    Parce qu’il ne faut pas se tromper, quant ces gens (ou imposteurs cocaïnomanes paranoïaques) parlent de régulation d’internet, c’est tout simplement un contrôle plus grand et une censure plus élargie et ciblée, et sans passer par la case justice. Le terrorisme n’est qu’un prétexte ! Ils sont ridicules !!
    Pour faire taire toute contestation mais plus largement toute opinion voir toute liberté d’expression.
    La dictature en somme ...

    Et en poussant la réflexion plus loin, je me permet même de penser (c’est grave docteur ?) que les attentats de Janvier auront été une véritable "aubaine" .............................

    J’ai le droit ? :)


  • #1242285

    "envisager un permis Internet » sur le modèle de l’attestation routière"
    Et c’est ce qui empêchera les jeunes d’aller voir des sites porno ??
    "On ne combat pas le terrorisme sans régulation d’Internet », avait déjà prévenu Bernard Cazeneuve"
    Faudra qu’il m’explique pèpère comment il compte s’y prendre ...
    D’un côté on nous parle d’attaque et de piratages informatiques de terroristes extrêmement techniques et très aboutis (obligeant de rassembler un panel experts de la sécurité informatique pour déceler la faille pendant 3 semaines) et d’un autre côté on nous les vend comme des cromagnons sanguinaires dans leur cavernes avec 12 de QI ? J’aimerai comprendre ?
    Ce genre de paroles c’est pour le "gogo" qui comprend rien à l’informatique. Ils n’empêcheront jamais des sites web d’être accessibles et même si ils imposent de bloquer des DNS aux FAI français, il y a toujours moyen de contourner, surtout pour les groupes terroristes désignés quelques lignes plus haut qui se torchent le fion et ses moindres recoins avec nos lois ...
    On sait très bien qui est visé on en reviens toujours à la même chose.
    Quelle aubaine l’attentat de Charlie ...
    « la création d’un label permettant le retrait plus rapide des contenus illicites sur Internet »
    Pour cette citation, je comprend surtout l’interdiction de tout ce qui ne sera pas dans leur ordre, celui du politiquement correct et de la pensée unique des "Charlies". Ou comment faire taire la contestation qui croit drastiquement sur la toile en France ...


Afficher les commentaires suivants