Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le psyllium blond : les bienfaits santé d’une plante millénaire

Le psyllium blond (nom latin : plantago ovata), ou encore ispaghul, est une plante mucillagineuse cultivée principalement en Inde et au Pakistan, et utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés notamment de régulation du transit intestinal et d’action coupe-faim (augmentation de la sensation de satiété). Ainsi, cette plante peut constituer un précieux appui pour soulager de nombreux dysfonctionnements intestinaux (constipation, côlon irritable, selles liquides ou semi-liquides, transit irrégulier ou ralenti, ...).

 

À noter que le terme seul de « psyllium » est couramment employé, il s’agit toujours de psyllium blond, et non pas de son proche parent, le psyllium noir (nom latin : plantago psyllium) ou plantain de Provence qui lui ne possède pas de propriétés particulièrement intéressantes, puisque souvent vendu en graines entières, il peut se révéler irritant pour la muqueuse intestinale.

La partie de la plante qui est utilisée est le tégument, c’est-à-dire uniquement l’enveloppe de la graine de psyllium blond pur à 100 %.

 

 

Le tégument de psyllium constitue la partie active de la graine dont il est séparé par mouture, vannage et tamisage. Il est composé principalement de mucilage, c’est-à-dire d’une fibre végétale (70 % de fibres solubles et 30 % de fibres insolubles) qui par sa propriété hydrophile va gonfler au contact de l’eau (jusqu’à 8 fois son volume) formant une masse gélatineuse très douce qui va progresser tout au long de l’intestin en agissant en quelque sorte comme une éponge, lubrifiant les parois intestinales et s’imprégnant des déchets trouvés sur son passage, y compris des métaux lourds.

 

 

Le psyllium constitue donc un très bon régulateur de la fonction intestinale.

Contrairement à d’autres laxatifs végétaux comme le séné et la bourdaine, il n’a aucun effet excitant de la muqueuse intestinale. Il est un véritable lubrifiant des intestins et il est ce qu’on appelle un laxatif de lest, non assimilable par l’organisme.

Le psyllium n’est pas un aliment, car il n’est pas absorbé par l’organisme. Son effet est purement mécanique. Mais on peut très bien le prendre avec d’autres aliments.

 

Précision : tout produit vendu où que ce soit et appelé « psyllium » doit être constitué uniquement de tégument. À signaler que toutes les préparations pharmaceutiques à base de psyllium contiennent d’importantes quantités d’excipients, édulcorants et adjuvants des plus improbables – poudre de riz, stéarate de magnésium, cellulose, aspartame, saccharose, sorbitol, paraffine, cyclamate…

 

Conseils d’utilisation :

- Prendre 1 à 3 fois par jour, avant ou pendant les repas.

- Bien mélanger 1 cuillère à soupe avec un verre d’eau (100 ml) puis boire immédiatement. Rincer le verre et boire l’eau de rinçage. Il est important de boire après beaucoup d’eau en accompagnement pour assurer une bonne hydratation (300 ml).

- Afin d’éviter tout ballonnement ou inconfort, il est recommandé de commencer pendant 2 ou 3 jours avec 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau ou de jus, ou une soupe, compote ou toute préparation suffisamment aqueuse car le psyllium gonfle au contact de l’eau.

- Après 2 ou 3 jours, renouveler cette prise 2 fois par jour.

- Après 2 ou 3 jours, passer à 3 fois par jour.

- On peut ensuite passer à 1 cuillère à soupe, avec la même progression sur 6 à 10 jours – 1 cuillère à soupe 1 fois, puis 2 fois, puis 3 fois par jour.

 

Une consommation excessive peut entraîner un effet laxatif. Le psyllium doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et d’un mode de vie sain. Tenir hors de la portée des enfants.

Si vous prenez des médicaments, par précaution, éloignez leur prise de celle du psyllium.

 

Les bienfaits du psyllium blond et son mode d’emploi en vidéo :

 

Découvrez le psyllium blond Bio proposé par Au Bon Sens
en cliquant ici :

 

Source de cet article : www.psyllium.fr par Bernard Clavière, pionnier du psyllium en France.

 

Au Bon Sens vous propose ce complément alimentaire naturel pour une meilleure régulation intestinale, dans le cadre d’une alimentation saine et variée.

 

***

 

Prenez soin de votre santé avec Au Bon Sens !

 

Au Bon Sens, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça me fait penser à R. Enthoven qui traite le professeur Raoult de charlatan.
    Cet idiot illuminé n’a pas la moindre idée dans quoi il a les pieds.


  • #2575179

    En effet,il faut toujours commencer par la médication la plus douce pour, dans toute la mesure du possible,"sentir" son organisme y répondre.
    Prévenir les faiblesses,plutôt que de les guérir à coups de médicaments.
    Par ex.,manger des pommes et des poires en automne évitera bien des rhumes et des débuts de grippes ;suivre les aliments et les fruits de saisons,manger des noix,des noisettes en hiver,laver son sang des graisses de l’hiver avec les fraises,les cerises,le pissenlit,etc...
    Pour connaître les faiblesses,j’utilise le pendule sur le profil d’une main découpée dans du papier,et où chaque phalange représente un organe:succès garanti.
    Tout le monde peut s’y mettre et avec un peu d’entraînement s’en servir facilement.
    Il ne s’agit pas là d’une radiesthésie divinatoire,mais d’une radiesthésie médicale :
    un ouvrage de référence:celle du révérend père Jean Jurion :"Radiesthésie médicale".
    Les articles d’E&R,sur les plantes-cet immense savoir passionnant, qui donne à l’esprit beaucoup d’amour de la nature et de paix intérieure-sont toujours les bienvenus.


  • Les plantains français (grand et lancéolé) qu’on trouve de partout sont aussi des plantes médicinales avec un grand nombre de propriétés... Ils ont des propriétés cicatrisantes (contre les petits bobos en ballade, enrouler une feuille autour de la plaie à défaut d’en faire une pâte, contre les gerçures également), ainsi que des propriétés digestives, anti-inflammatoire, antitussives, contre les affections respiratoires, l’acné, les hémorroïdes, etc.


  • J’en prend depuis longtemps. Bienfait remarquable pour le ventre.
    Deux cuillères à soupe dans un verre de lait de riz bio, laissez gonfler et rajouter un peu de confiture bio de fraise ou de myrtilles.

     

  • efficace egalement pour lutter contre le cholesterol ;-))))


  • J’en prend tout les jours, jamais constipé, aucun effet secondaire, ça a juste un effet mécanique.
    Ça rafermi les selles liquides et paradoxalement ça déconstipe aussi.
    On utilise moins de papier toilette avec ça aussi.
    Faudra que je pense à changer de fournisseur


  • Pour la tuyauterie douloureuse on doit aussi penser à la menthe poivrée, extraordinaire, et à la banane.