Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le scandale du MES

par Laurent Pinsolle, porte-parole de " Debout la République"

Mardi, le Parlement doit se prononcer sur le Mécanisme Européen de Stabilité, encore un nouveau traité européen anti-démocratique et antisocial. Malgré son apparent et récent intérêt pour le référendum, Nicolas Sarkozy préfère une procédure d’urgence au Parlement plutôt qu’un vote populaire…

Un nouveau machin européen

Le MES est le prolongement du FESF, qui expire en 2013. Je vous conseille vivement le papier de Raoul-Marc Jennar, qui détaille parfaitement tous les problèmes posés par ce MES ou celle de Romain Rochas sur le blog Réalités ou Illusions perdues. Comme ils le soulignent, il est proprement délirant qu’un véritable débat public n’ait pas lieu devant l’importance du dispositif, qui engage notre pays à hauteur de 142 milliards d’euros, plus du double du budget annuel de l’éducation nationale !

Tout d’abord, ce texte est conditionné au Pacte Budgétaire, ou TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance dans l’UEM), qui a été adopté le 30 janvier et qui devrait être signé au prochain sommet européen, avant d’être ratifié par les différents Etats. Il s’agit notamment de la règle de plomb, ou camisole budgétaire pour les Etats européens. L’Europe nous a à nouveau concocté un mécanisme opaque et technocratique qui soumet les souverainetés nationales.

Pire, le siège du MES se trouve au Luxembourg, parasite fiscal notoire. Comme le souligne Raoul-Marc Jennar, le MES bénéficie de l’immunité des institutions internationales, tout en ne rendant compte ni au parlement européen, ni aux parlements nationaux, ni aux citoyens. Comme d’habitude des pans immenses de la souveraineté démocratique sont arrachés aux peuples pour être confiés à des organisations opaques et technocratiques, comme le montre cette vidéo.

L’impasse politique

Par-delà le fait que le débat public ne se soit clairement pas suffisamment développé, à part dans Marianne et quelques sites alternatifs, il est dommage que la campagne n’en parle pas plus. Bien naturellement, il n’y a pas que le Front de Gauche qui s’oppose à ce nouveau traité. Avec Nicolas Dupont-Aignan et DLR, nous nous y opposons depuis toujours, comme à tous ces mécanismes anti-démocratiques, comme le prouve l’opposition de NDA au FESF à l’Assemblée en mai 2010.

Le Parti Socialiste a décidé de s’abstenir demain. Liem Hoang-Ngoc explique qu’il s’agit d’un « signal pro européen mais critique ». Le PS ne peut accorder un blanc seing au gouvernement en votant « oui », ce qui serait contradictoire avec le discours de son candidat. Mais il ne veut pas non plus s’opposer frontalement à ce traité, ce qui augure plutôt mal de sa détermination à véritablement renégocier les traités européens si jamais François Hollande venait à être élu.

En fait, le Parti Socialiste a toujours préféré l’Europe, aussi néolibérale et anti-démocratique soit-elle au peuple et aux politiques progressistes. Ceci n’est pas nouveau. Acte Unique, Maastricht, Nice, Amsterdam, TCE, Lisbonne : à chaque occasion, le PS, paralysé par son internationalisme, est incapable de dire « non » à un traité européen, aussi révoltant soit-il. Ce parti promet sans cesse une Europe sociale mais accepte toujours, ou laisse passer des traités antisociaux.

A défaut de pouvoir s’exprimer par référendum, contrairement aux promesses bien cavalières du président, les Français pourront dire ce qu’ils pensent de ce traité le 22 avril. Des partis s’opposent à cette immense régression sociale et démocratique. Ce sera l’occasion de les soutenir.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #106677
    le 23/02/2012 par nabil patriote francais
    Le scandale du MES

    Pour la première fois de ma vie j’ai vu le débat en entier hier à l’assemblé national et je peut vous dire qu’il y a des guillotines qui ce perdes… et le premier concernant les traitre c ‘est Jean Leonetti, lui je le garde bien en mémoire !! ensuite comme toutou numéro 1, Charles de Courson,et incitateur numéro 1, Christian Jacob, il faudra tous qu’ils passe sur l’échafaud, mais pour eux, je réserverai bien l’écartèlement !!!

    la liste de ce qui on voter pour ce traité, voir ce qui ce sont abstenue( qui ne dit mot consent) est un très bonne outil pour faire le nettoyage le jour ou viendra notre révolution, car oui je pense que notre salue ne passera que par là, donc enregistré bien cette liste et conservé la bien c’est un trésor !!!

    si seulement ceux qui ce suicide à cause de la crise ou du système qui les oppresse, pouvait avoir la bonne réflexion et cette liste entre les main, je pense qu’il en ferait bonne usage avant de mettre fin à leur vie… à bonne entendeur…

     

    • #108424
      le 26/02/2012 par .
      Le scandale du MES

      C’est franchement ignoble, je n’en reviens pas qu’on ne se lève pas face à de telles choses, ils sont en train de nous livrer au pillage et à l’esclavage !
      C’est immonde, ce qui se passe en Grèce nous attend... En fait l’Europe nous colonise et il est du devoir pour tout européen de demander des comptes et de se tenir droit fermement comme l’ont fait les cubains ou les sud africains auparavant ! L’Europe est une gigantesque fraude et nous nous faisons tous prendre, trop attachés à notre petit confort ...


  • #106744
    le 23/02/2012 par Gohel50
    Le scandale du MES

    Plutôt surpris de voir Montebourg s’abstenir lui aussi, moi qui pensait naïvement qu’il était le seul mec intègre du PS...

     

    • #106895
      le 23/02/2012 par nabil patriote francais
      Le scandale du MES

      le plus vicieux c’est julien DRAY, lui il faudra bien s’en souvenir de lui quand tout va peter !!!

      jusqu’a a la veille du vote,où il etait sur un plateau télé pour une emission politique, lorsque que philippot du FN lui parle du MES il esquive le sujet, en soutenant FLAMBY et en appelant le PS à l’abstention (donc pour ce traité, pour faire simple, car qui ne dit mot consent) et le jour du vote,cet vipere , vote contre le traiter !!! lui il à tout compris ce chien !!!

      pour faire simple DRAY sait tres bien que tout va peter trés fort à un moment, et sachant que le traiter va passer en force au détriment du peuple, lui vote contre, pour ne pas ce faire lincher le jour où il faudra rendre des compte !!!


  • #106758
    le 23/02/2012 par Le citoyen engagé
    Le scandale du MES
  • #106832
    le 23/02/2012 par franck
    Le scandale du MES

    Vive Marine.... A+

     

    • #106959
      le 23/02/2012 par nabil patriote francais
      Le scandale du MES

      Pour ceux qui aurait encore un doute sur MLP,NDA, Mélenchon.... les soi-disant subversif !!!

      Vous allez me dire ils ont tous parler du MES, ils ont voter contre, ils sont avec le peuples et contre le système etc...

      Mais la réalité mes amis c’est que pendant les jours qui on précédé le vote de ce traité, ils ont tous eu accès aux grand média et en direct !!!! et aucun de ces pseudo subversif n’en a parler de ce MES (notre esclavage programmé) alors pour moi il est claire que par le biais d’un texte aussi important, (il faut s’y pencher pour comprendre le niveau d’importance !!!) on n’a la preuve qu’ils sont tous des bras armé du système, ça crève les yeux ! pour ceux qui l’ai ont bien ouvert, bien sur...

      Mais bon je rejoins Soral dans sa stratégie et donc je pense que je voterai seulement au premier tour pour MLP afin d’avoir un débat entre les deux tours, histoire que sa puisse ouvrir les yeux au gens qui doutent encore !!! puis abstention au deuxième tour, pour leurs montrer à ses chiens qui faut arrêter de ce foutre de notre gueule !!! je rejoins donc ceux qui veulent là jouer stratégie, mais arrêter d’y croire SVP

      pour les PRO Mélenchon, NDA ou encore Asselineau(pour les plus motivé), sachez que vous partez tous de bonne intention ,et ceux qui est le plus fort dans la quenelle qu’ils nous mettent, c’est que les gens qui vote pour eux veulent finalement la même chose !!! sortir de ce merdier d’euro !!! et le système a bien compris, qu’en vous divisant sur des détailles, il vous nique vos bulletins et usent le peu de force qu’ils vous reste... j’aimerai réellement que Alain Soral, qui je pense est le plus apte à faire comprendre ce problème, puisse en parler !!!

      j’attend vos argument mes amis


  • #106906
    le 23/02/2012 par nabil patriote francais
    Le scandale du MES

    Pour memoire sur ER, je met la liste des votant, car je suis sur qu’on en reparlera dans quelques temps et vous serez qui, de vos deputé, ont voter pour( et abstention c’est pareil) ou contre !!!
    je le repete mais le MES est une quenelle de 300 !!! et on va pleurer lors de son utilisation concrete...



    Scrutin public sur

    l’ensemble du projet de loi autorisant la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité.

    Nombre de votants : 438

    Nombre de suffrages exprimés : 305

    Majorité absolue : 153

    Pour l’adoption : 261

    Contre : 44

    L’Assemblée nationale a adopté.

    Groupe Union pour un Mouvement Populaire (305)

    Pour : 250

    MM. Yves Albarello, Alfred Almont, Jean-Paul Anciaux, Mme Edwige Antier, M. Jean Auclair, Mme Martine Aurillac, MM. Pierre-Christophe Baguet, Patrick Balkany, Jean Bardet, Mmes Brigitte Barèges, Sylvia Bassot, MM. Patrick Beaudouin, Jacques Alain Bénisti, Éric Berdoati, Jean-Louis Bernard, Jean-Yves Besselat, Jérôme Bignon, Jean-Marie Binetruy, Claude Birraux, Etienne Blanc, Émile Blessig, Roland Blum, Claude Bodin, Joseph Bossé, Jean-Claude Bouchet, Gilles Bourdouleix, Bruno Bourg-Broc, Mme Chantal Bourragué, M. Michel Bouvard, Mmes Valérie Boyer, Françoise Branget, M. Xavier Breton, Mme Françoise Briand, MM. Philippe Briand, Yves Bur, Dominique Bussereau, Dominique Caillaud, Patrice Calméjane, Bernard Carayon, Olivier Carré, Gilles Carrez, Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud, MM. Yves Censi, Gérard Cherpion, Jean-Louis Christ, Dino Cinieri, Éric Ciotti, Pascal Clément, Philippe Cochet, Georges Colombier, Mme Geneviève Colot, MM. Jean-François Copé, Alain Cousin, Jean-Yves Cousin, Jean-Michel Couve, Mme Marie-Christine Dalloz, MM. Olivier Dassault, Bernard Debré, Jean-Pierre Decool, Bernard Deflesselles, Rémi Delatte, Richard Dell’Agnola, Mme Sophie Delong, MM. Yves Deniaud, Bernard Depierre, Vincent Descoeur, Patrick Devedjian, Nicolas Dhuicq, Éric Diard, Michel Diefenbacher, Jacques Domergue, Mme Cécile Dumoulin, MM. Jean-Pierre Dupont, Paul Durieu, Christian Estrosi, Gilles d’ Ettore, Daniel Fasquelle, Yannick Favennec, Jean-Michel Ferrand, Alain Ferry, Daniel Fidelin, André Flajolet, Jean-Claude Flory, Nicolas Forissier, Mme Marie-Louise Fort, MM. Jean-Michel Fourgous, Marc Francina, Yves Fromion, Sauveur Gandolfi-Scheit, Jean-Paul Garraud, Gérard Gaudron, Jean-Jacques Gaultier, Hervé Gaymard, Guy Geoffroy, Bernard Gérard, Alain Gest, Franck Gilard, Georges Ginesta, Jean-Pierre Giran, Didier Gonzales, Jean-Pierre Gorges, François Goulard, Michel Grall, Jean Grenet, Mme Anne Grommerch, M. Jacques Grosperrin, Mme Arlette Grosskost, M. Serge Grouard, Mme Pascale Gruny, M. Louis Guédon, Mme Françoise Guégot, MM. Jean-Claude Guibal, Jean-Jacques Guillet, Christophe Guilloteau, Gérard Hamel, Michel Havard, Michel Heinrich, Michel Herbillon, Antoine Herth, Mme Françoise Hostalier, MM. Philippe Houillon, Guénhaël Huet, Sébastien Huyghe, Mme Jacqueline Irles, MM. Christian Jacob, Denis Jacquat, Yves Jego, Mme Maryse Joissains-Masini, MM. Marc Joulaud, Alain Joyandet, Didier Julia, Christian Kert, Jacques Kossowski, Patrick Labaune, Mme Fabienne Labrette-Ménager, M. Jacques Lamblin, Mme Marguerite Lamour, MM. Jean-François Lamour, Raymond Lancelin, Pierre Lang, Mme Laure de La Raudière, MM. Pierre Lasbordes, Charles de La Verpillière, Thierry Lazaro, Robert Lecou, Jean-Marc Lefranc, Marc Le Fur, Jacques Le Guen, Dominique Le Mèner, Jacques Le Nay, Jean-Louis Léonard, Pierre Lequiller, Céleste Lett, Mme Geneviève Levy, M. Gérard Lorgeoux, Mme Gabrielle Louis-Carabin, MM. Daniel Mach, Guy Malherbe, Richard Mallié, Jean-François Mancel, Mme Christine Marin, MM. Hervé Mariton, Alain Marleix, Mme Henriette Martinez, MM. Patrice Martin-Lalande, Alain Marty, Jean-Philippe Maurer, Pierre Méhaignerie, Christian Ménard, Gérard Menuel, Damien Meslot, Philippe Meunier, Jean-Claude Mignon, Pierre Morange, Pierre Morel-A-L’Huissier, Philippe Morenvillier, Jean-Marie Morisset, Georges Mothron, Etienne Mourrut, Alain Moyne-Bressand, Renaud Muselier, Jean-Marc Nesme, Jean-Pierre Nicolas, Yves Nicolin, Hervé Novelli, Mme Françoise de Panafieu, MM. Bertrand Pancher, Yanick Paternotte, Mme Béatrice Pavy, MM. Jacques Pélissard, Dominique Perben, Bernard Perrut, Michel Piron, Henri Plagnol, Serge Poignant, Axel Poniatowski, Mme Josette Pons, MM. Jean Proriol, Didier Quentin, Michel Raison, Frédéric Reiss, Jean-Luc Reitzer, Jacques Remiller, Bernard Reynès, Franck Riester, Arnaud Robinet, Camille de Rocca Serra, Marie-Josée Roig, Jean-Marie Rolland, Michel Rossi, Mme Valérie Rosso-Debord, MM. Jean-Marc Roubaud, Max Roustan, Martial Saddier, Francis Saint-Léger, Paul Salen, Bruno Sandras, François Scellier, André Schneider, Jean-Pierre Schosteck, Jean-Marie Sermier, Fernand Siré, Jean-Pierre Soisson, Michel Sordi, Daniel Spagnou, Eric Straumann, Alain Suguenot, Mme Michèle Tabarot, MM. Jean-Charles Taugourdeau, Guy Teissier, Michel Terrot, Jean-Claude Thomas, Dominique Tian, Jean Tiberi, Alfred Trassy-Paillogues, Georges Tron, Jean Ueberschlag, Yves Vandewalle, François Vannson, Mmes Isabelle Vasseur, Catherine Vautrin, MM. Patrice Verchère, Jean-Sébastien Vialatte, René-Paul Victoria, Philippe Vitel, Gérard Voisin, Michel Voisin, Eric Woerth, Gaël Yanno et Michel Zumkeller.

    Abstention : 2

    MM. Jacques Myard et Lionel Tardy.

    Non-votants : 2

    MM. Bernard Accoyer (Président de l’Assemblée nationale) et Louis Giscard d’Estaing (Président de séance).

    Groupe Socialiste, Radical, Citoyen et divers Gauche (197)

    Contre : 20

    Mme Gisèle Biémouret, MM. Christophe Bouillon, Julien Dray, Olivier Dussopt, Henri Emmanuelli, Mme Martine Faure, MM. Hervé Feron, Pierre Forgues, Mmes Pascale Got, Sandrine Hurel, MM. Régis Juanico, Gilbert Le Bris, Kléber Mesquida, Mmes Catherine Quéré, Marie-Line Reynaud, Chantal Robin-Rodrigo, Odile Saugues, MM. Pascal Terrasse, Philippe Tourtelier et Jacques Valax.

    Abstention : 130

    MM. Jean-Marc Ayrault, Gérard Bapt, Claude Bartolone, Jacques Bascou, Mmes Delphine Batho, Marie-Noelle Battistel, Chantal Berthelot, MM. Jean-Louis Bianco, Serge Blisko, Patrick Bloche, Daniel Boisserie, Jean-Michel Boucheron, Marie-Odile Bouillé, Mme Monique Boulestin, M. Pierre Bourguignon, Mme Danielle Bousquet, MM. François Brottes, Alain Cacheux, Jérôme Cahuzac, Jean-Christophe Cambadélis, Thierry Carcenac, Christophe Caresche, Mme Martine Carrillon-Couvreur, MM. Jean-Paul Chanteguet, Gérard Charasse, Alain Claeys, Mme Marie-Françoise Clergeau, MM. Pierre Cohen, Catherine Coutelle, Mme Pascale Crozon, M. Frédéric Cuvillier, Mme Claude Darciaux, M. Pascal Deguilhem, Mme Michèle Delaunay, MM. Guy Delcourt, Bernard Derosier, Michel Destot, René Dosière, Tony Dreyfus, Jean-Pierre Dufau, William Dumas, Mme Laurence Dumont, MM. Jean-Paul Dupré, Yves Durand, Philippe Duron, Christian Eckert, Mme Corinne Erhel, MM. Laurent Fabius, Albert Facon, Mmes Aurélie Filippetti, Geneviève Fioraso, M. Jean-Louis Gagnaire, Mme Geneviève Gaillard, MM. Jean Gaubert, Paul Giacobbi, Jean-Patrick Gille, Jean Glavany, Daniel Goldberg, Marc Goua, Jean Grellier, Mmes Elisabeth Guigou, Danièle Hoffman-Rispal, M. François Hollande, Mmes Monique Iborra, Françoise Imbert, MM. Michel Issindou, Serge Janquin, Henri Jibrayel, Armand Jung, Mme Marietta Karamanli, MM. Jean-Pierre Kucheida, Jérôme Lambert, Mme Colette Langlade, MM. Jean Launay, Jean-Yves Le Bouillonnec, Mme Marylise Lebranchu, MM. Patrick Lebreton, Jean-Yves Le Déaut, Michel Lefait, Jean-Marie Le Guen, Mme Annick Le Loch, M. Patrick Lemasle, Mmes Catherine Lemorton, Annick Lepetit, MM. Bruno Le Roux, Bernard Lesterlin, Serge Letchimy, Michel Liebgott, Apeleto Albert Likuvalu, François Loncle, Victorin Lurel, Jean Mallot, Louis-Joseph Manscour, Mmes Jacqueline Maquet, Marie-Lou Marcel, Marie-Claude Marchand, MM. Jean-René Marsac, Philippe Martin, Mme Frédérique Massat, M. Gilbert Mathon, Mme Sandrine Mazetier, MM. Michel Ménard, Arnaud Montebourg, Pierre Moscovici, Henri Nayrou, Mmes Marie-Renée Oget, Dominique Orliac, MM. Michel Pajon, Christian Paul, Germinal Peiro, Jean-Luc Perat, Mmes Marie-Françoise Pérol-Dumont, Sylvia Pinel, Martine Pinville, MM. Philippe Plisson, Dominique Raimbourg, Simon Renucci, Marcel Rogemont, Bernard Roman, Gwendal Rouillard, René Rouquet, Michel Sapin, Mme Marisol Touraine, MM. Jean Jacques Urvoas, Daniel Vaillant, Manuel Valls, Michel Vauzelle, André Vézinhet, Alain Vidalies et Philippe Vuilque.

    Groupe Nouveau Centre (24)

    Pour : 11

    MM. Jean-Pierre Abelin, Thierry Benoit, Christian Blanc, Charles de Courson, Jean Dionis du Séjour, Francis Hillmeyer, Olivier Jardé, Yvan Lachaud, Jean-Luc Préel, André Santini et Francis Vercamer.

    Groupe Gauche Démocrate et Républicaine (20)

    Contre : 18

    Mme Marie-Hélène Amiable, M. François Asensi, Mme Martine Billard, MM. Alain Bocquet, Patrick Braouezec, Jean-Pierre Brard, Mme Marie-George Buffet, MM. Jean-Jacques Candelier, André Chassaigne, Marc Dolez, Mme Jacqueline Fraysse, MM. André Gerin, Pierre Gosnat, Jean-Paul Lecoq, Roland Muzeau, Daniel Paul, Jean-Claude Sandrier et Michel Vaxès.

    Non inscrits (13)

    Contre : 6

    Mme Véronique Besse, MM. Nicolas Dupont-Aignan, Noël Mamère, Anny Poursinoff, François de Rugy et Dominique Souchet.

    Abstention : 1

    M. Daniel Garrigue.

    MISES AU POINT AU SUJET DU PRÉSENT SCRUTIN (N° 861)

    (Sous réserve des dispositions de l’article 68, alinéa 4, du Règlement de l’Assemblée nationale)

    Mme Gisèle Biémouret, M. Hervé Feron, Mme Odile Saugues, M. Philippe Tourtelier qui étaient présents au moment du scrutin ou qui avaient délégué leur droit de vote ont fait savoir qu’ils avaient voulu « s’abstenir volontairement ».

    Source : assemblee-nationale.fr



  • #106920
    le 23/02/2012 par nabil patriote francais
    Le scandale du MES

    voici deux video, la premiere c’est celle de la manif devant l’assemblé national le jour du vote de ce traité

    http://www.youtube.com/watch?v=0fI2...

    et la deuxieme un peu plus longue mais c’est une perle, car quand on sait qu’il on été une minorité a defendre le peuple, on peu ce félicité d’avoir un homme, un vrai !!, pour défendre l’interet du peuple !!

    http://www.dailymotion.com/video/xo...


  • #107603
    le 24/02/2012 par neribu
    Le scandale du MES

    d’après une vidéo que j’ai vu de Pierre Hillard, il nous explique que le MES aurait un minimum de 700 milliards d’euros (une paille) mais cet organisme aurait la possibilité de demander aux gouvernements de mettre la main à la poche (à la nôtre !) pour augmenter cette somme et que ces gouvernements nationaux devraient obtempérer dans les 7 jours... (articles 8/9/10).
    Le terme obtempérer n’est pas" voulez-vous" ?

    De plus, les articles 27 et 30 cet institut et ses dirigeants auront une complète immunité sur tous les domaines y compris, juridiques...

    Personne ne pourra leur demander de comptes. Même s’il y a fraude, ils seront inattaquables.

    Si ceci ne ressemble pas à une oligarchie mafieuse il faudra m’expliquer à quoi cela ressemble... à une réunion de joueurs de pétanque ?

    Pas beau ça ????

     

    • #107677
      le 24/02/2012 par nabil patriote francais
      Le scandale du MES

      ils souhaitent le voir passer de 700 millierds à 2 000 milliards !

      « le Fond du Mecanisme Européenne de Stabilité (le MES) devrait passer à deux mille milliards d’euro ! »

      A peine créé ce machin se multiplie par trois !

      Chaque européen, des enfants nouveau nés aux vieillards va être engagé pour 4000 euros (en plus de toutes ses dettes familiales, municipales, départementales, régionales, nationales !)

      Rappel : DECLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN 1793

      Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.