Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le siège de la CFDT vandalisé après l’appel à voter Macron

Le prix de la trahison

La vitrine du syndicat a été taguée à la peinture rouge : « Mort aux collabos ! ». La CFDT a décidé de porter plainte.

Comme beaucoup d’autres, la Confédération française démocratique du travail (CFDT) a appelé dimanche soir à voter Emmanuel Macron, « le seul candidat républicain présent lors du second tour » de la présidentielle, pour faire barrage au Front national de Marine Le Pen. Mais le soutien de la première centrale syndicale française n’a pas plu : les locaux du siège parisien ont été vandalisés dimanche soir, annonce le syndicat dans un communiqué.

« Mort aux collabos ! », a-t-il été peint en rouge sur la vitrine des locaux du 4 boulevard de la Villette (XIXème). « La CFDT est et restera intransigeante face aux attaques et aux violences de tous les extrêmes, de droite comme de gauche. La CFDT a toujours dénoncé les totalitarismes et continuera à défendre les valeurs de démocratie », écrit la commission exécutive du syndicat dans son communiqué.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur les syndicats et la classe ouvrière (2010) :

Les syndicats, faux révolutionnaires et vrais kapos du Capital,
à lire chez Kontre Kulture :

Le vrai syndicalisme révolutionnaire est nationaliste,
à lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La CFDT va porter plainte pour "révélation de vérité incontestable".. Quant à Fillon, il a déjà pris la tangente avant que son QG soit lui aussi tagué..


  • 1956 : 63% des actifs sont des salariés . 2016 : 91% des actifs sont des salariés . Quand on est jeune choisir le salariat c’est choisir la servitude . En 2017 une écrasante majorité de ces 91% de salariés vont élire Macron qui aggrave leurs conditions de travail ! Serfs masochistes .

     

  • L’intolérance qui s’est développée depuis des années dans notre pays est une préoccupation majeure. Je pense que le sectarisme de la gauche y est pour beaucoup. Le terme de "dédiabolisation" du FN est significatif. Cela veut dire qu’il y a eu diabolisation en lieu et place du débat démocratique. Quand on désigne des boucs émissaires, ça se termine toujours en violence. Les lois sur les minorités ont aussi exacerbé les différences alors que la loi majoritaire de la démocratie les transcende. Le mal est profond...


  • M.Macron, le "seul candidat républicain" ...
    Mais le candidat FN s’en remet aux urnes, il ne propose aucune modification "non-républicaine" de la constitution, et ne propose rien d’illégal, d’illégitime ... sur quel principe on décide que le FN ne serait pas républicain ?

    Il y’ a les lois, et il y a les usages, et jusqu’à preuve du contraire ce parti respecte tout ceci, non ? (Sans quoi il serait interdit)
    Sinon dites-moi le point précis qui classerait ce parti comme "non-républicain" ??

    Totalitarisme," non-démocratie" , pareil, sur quels pont précis ils en déduisent ça ?
    Je suis prêt à lire une étude très sérieuse là dessus, qu’importe le nombre de pages ou la complexité de l’analyse... Merci à la CFDT de m’indiquer le lien.

    Cela suffit les "on dit" , l’opinion, sur des sujets aussi graves. (tel que la législation,le droit, les formes et mouvements reconnues dans le champ politique)

    Un peu de sérieux, allons-y... Que chacun démontre ce qu’il avance.
    Il paraitrait que le FN serait en mauvaise posture sur ses idées, etc..., mais en attendant ce sont ses adversaires qui ont systématiquement recourt à des concepts fumeux, au "populisme" mental,idéologique, à la démagogie conceptuelle .

     

    • Tout ce qui est de Droite (au sens philosophique du terme) est foncièrement opposé au projet de la République, qui est l’anti-France avançant masquée.


    • “sur quel principe on décide que le FN ne serait pas républicain ?”

      C’est un principe « religieux ». Le clergé de la république, à savoir les frères la truelle, considère le FN comme des hérétiques.
      Non pas qu’ils ne suivent pas le dogme, mais ils n’obéissent pas au clergé.
      Le FN s’attache au texte (constitution+lois), quand le clergé estime qu’eux seuls peuvent en faire l’exégèse et donc l’interpréter.
      C’est finalement une question de pouvoir.


  • #1710241

    Rien dd’étonnant !!!
    les syndicats n’ont toujours fait que de la politique.
    Il est affligeant de voir que la CFDT (et les autres ! agricoles aussi !) n’ont fait que signer les demandes du MEDEF sans consulter TOUT les salariés.
    Les "partenaires sociaux" minoritaires en terme d’adhérents ont toujours été à la botte des différents gouvernements(droite gauche).
    les partenaires sociaux étant subventionnés sont forcément redevables à nos politiques.
    Notons aussi la compromission des dirigeants syndicaux en fin de carrière qui finissent dans une officine ministérielle grassement payés.
    DEMOCRATIE pfffff triste époque !!!


  • #1710243
    le 25/04/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le siège de la CFDT vandalisé après l’appel à voter Macron

    C.Q.F.D., C.F.D.T. !


  • A partir du moment où il y a une séparation institutionnalisée entre les travailleurs et leurs représentants c’est forcément une imposture digérée par le capital...
    Bonne analyse de Soral, la faiblesse du monde salarié est désespérante et s’explique par une atomisation géographique(l’ouvrier/employé n’est plus implanté localement il doit se déplacer pour trouver du boulot), une division du travail mondialisée et un chantage au chômage du capital tout puissant(par l’immigration et la délocalisation)
    En revanche j’ai beaucoup de mal à croire à cette jonction entre classe populaire et classe moyenne... étant fils de petit patron et travaillant avec les employés je suis justement au coeur de cette rencontre et force est de constater que les intérêts sont très divergents.... la classe moyenne ne veut pas du tout faire alliance avec la classe populaire, elle veut surtout éviter d’être déclassé et de tomber dans cette classe populaire... la classe moyenne est réactionnaire par essence, elle veut que le système persiste, elle croit qu’il faut réagencer le système pour qu’il aille mieux et oppresse moins la classe moyenne mais il ne veut pas renverser le capital...

     

  • #1710286

    Les choses sont claires , l’argent détermine les idées politiques de ceux qui rampent pour.
    Cette comédie leur convient. Faut bien mettre de l’eau dans la piscine à maman.

    Nopif


  • Tous les syndicats sont des traitres, normal ils sont subventionnés en grande partie par les patrons, et l’état..... Les luttes de 36 sont bien loin ! La classe moyenne et bourgeoise ne veut pas être déclassée (?), pourtant elle le sera en grande majorité, car dans le "monde" que nous propose nos esclavagistes il y a peu d’élu....

     

  • #1710411

    Il y a une erreur dans l’article, la CFDT n’est pas un syndicat, ou plutôt plus un syndicat depuis bien longtemps.


  • @patriote syndiqué

    J’ai fait partie d’un syndicat à mon boulot, pourtant petite échelle.., en tant que sup-délégué syndical et j’ai vu les manœuvres des syndicats avec les patrons... ! Et de plus on se souvient de petits scandales et arrangements au niveau national.... Je ne préconise rien, je constate.

     

  • Avec micron, le statut du salarié français va ressembler à celui du travailleur bulgare. Le statut du travailleur bulgare est le but ultime à atteindre partout dans la zone europe. Il serait temps que les gens se réveillent. Il leur reste 13 jours........ Quand, je vois que la CFDT appelle à voter le macro de la banque, c’est grave.


Commentaires suivants