Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le tourisme en Syrie bientôt relancé grâce aux investisseurs russes ?

Malgré les effets néfastes de la guerre, le tourisme en Syrie relève la tête et attend des investisseurs étrangers, en particulier russes, assure le ministre syrien du Tourisme.

 

Lors de la Foire internationale de Damas, qui est en cours dans la capitale syrienne, le ministre syrien du Tourisme Bishr Yazigi a parlé à Sputnik des perspectives de ce secteur et des préférences pour les investisseurs russes.

C’est en 2012-2013 que le secteur touristique syrien a pâti le plus, selon le ministre. Mais les investissements ont commencé à rappliquer en 2016-2017, de la part des Syriens (y compris des émigrants) et des étrangers.

La Syrie a préparé un paquet de propositions notamment pour les investisseurs russes. Il s’agit de projets sur le littoral et de programmes de pèlerinage, a précisé M.Yazigi.

La Syrie reste l’un des pays les moins chers pour les touristes, qui propose des plages, des sites historiques et religieux. Depuis deux ans, les hôtels de Damas sont remplis à 90 % (et à 100 % pendant les jours de la Foire), a précisé le ministre.

Une zone touristique spéciale a été instaurée en Syrie afin d’attirer les investisseurs russes. Elle prévoit des conditions avantageuses réglées par des lois spéciales. La préférence sera accordée aux investisseurs russes par rapport aux autres, a-t-il souligné.

La situation en Syrie s’améliore, assure-t-il, car « les Syriens et leurs amis travaillent à redresser le pays ». Il a cité l’Iran, la Russie et la Chine parmi les pays amis qui ont soutenu la Syrie pendant la guerre.

Comprendre le grand jeu des puissances mondiales en Syrie
avec Kontre Kulture :

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.