Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le zèle du bourgmestre de Bruxelles contre Dieudonné ne paie pas...

Début septembre, la ville de Bruxelles commémorera les rafles de 1942. Une démarche courageuse mais l’AMS est indignée par l’invitation officielle.

Dans l’entourage du bourgmestre de Bruxelles, l’on trouve que l’Association pour la mémoire de la Shoah, active autour du psychiatre Eric Picard, pousse le bouchon un peu loin.

Le 2 septembre prochain, soit la veille du 70e anniversaire des rafles qui après avoir ciblé Anvers ont touché Bruxelles, le collège des bourgmestre et échevins organise, en effet, avec l’appui du Comité de coordination des organisations juives de Belgique, une "cérémonie de reconnaissance officielle de la participation de l’autorité locale mise en place par le pouvoir occupant, durant la Seconde Guerre mondiale, dans la déportation de citoyens bruxellois".

Il ne fallut pas davantage que cette formulation pour que l’Association pour la mémoire de la Shoah traite le bourgmestre socialiste de la ville de révisionniste, peut-on lire dans les colonnes de nos confrères de La Libre Belgique.

Une réaction d’autant plus surprenante que rien n’oblige le collège de la ville d’organiser cette cérémonie alors que le Sénat n’a lui toujours pas discuté et encore moins approuvé le rapport sur la "Belgique docile", soit l’étude terminée voici cinq ans déjà (!) et réalisée par le Centre guerre et sociétés contemporaines que notre Chambre haute avait elle-même commandée aux historiens du Square de l’Aviation !

Apparemment, il y beaucoup de rancune dans la réaction du groupe auquel on doit la pose de pavés de la mémoire car si la manifestation se déroulera sous la coupole des associations juives, c’est bel et bien grâce à l’AMS qu’elle a été initiée.

Mais l’on sait que l’Association pour la mémoire de la Shoah dérange ceux qu’elle qualifie elle-même de notables, à savoir les principales organisations juives tant bruxelloises qu’anversoises qui n’apprécient guère son côté "poil à gratter".

Reste que Bella Swiatlowski, administratrice de l’AMS, ne décolère pas face à ce qu’elle considère d’abord comme une "faute historique" : "C’est bien l’administration communale de la ville de Bruxelles, dirigée par un collège démocratiquement et constitutionnellement élu, qui a confectionné le Fi chier des Juifs-Jodenregister, et non point une autorité locale mise en place par l’occupant".

Pire, à ses yeux, la formulation est ni plus ni moins révisionniste : "La complicité de l’administration dans la déportation que le collège de Bruxelles nomme de façon euphémique participation ne s’est pas faite au détriment de citoyens bruxellois, mais uniquement au détriment des Juifs habitant la commune. L’administration a constitué un seul fichier anticonstitutionnel et criminel : le Fichier des Juifs-Jodenregister mais il n’y a jamais eu de fichier des citoyens bruxellois".

Mme Swiatlowski ne s’arrête pas à ces constats. Evoquant la responsabilité politique de l’administration actuelle de Bruxelles, elle dit que cette responsabilité est également morale. Et d’estimer qu’"elle doit conduire à un dédommagement, sous une forme à déterminer, de la communauté juive ainsi attaquée et dont les organisations souffrent encore aujourd’hui des séquelles des assassinats dont ses membres ont été victimes".

Nicolas Dassonville, le porte-parole de Freddy Thielemans, a confirmé que la Ville ne modifierait pas l’invitation. Il trouve plutôt "déplacée" l’accusation de révisionnisme formulée par l’AMS. "C’est un débat très important pour le respect des victimes et pour le devoir de mémoire". Et puis sous le vocable des "citoyens bruxellois", l’on évoquait aussi, fût-ce indirectement, les Tsiganes si souvent oubliés dans la mémoire de la Shoah

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • à quel nom le chèque ?


  • Normal, comme d’ habitude, plus tu rampes devant cette clique, plus elle en demandera....Ils sont tarés, ces gens là....


  • "elle (Mme Swiatlowski) dit que cette responsabilité est également morale. Et d’estimer qu’elle doit conduire à un dédommagement, sous une forme à déterminer [...]"

    Je sens que le contribuable bruxellois va payer cher...


  • Je les encourage dans leurs démarches. Qu’ils demandent encore plus et ne s’arrêtent pas en si bon chemin ! Ca commence à devenir drôle.


  • Dans mon pays on dit fais du bien à Bertrand, il te le rend en caguant. Une façon comme une autre d’illustrer l’ingratitude, l’absence de limite et de mesure du peuple de Lumières... Les bruxellois vont y gouter et ils ne vont pas être déçus. Se soumettre pour espérer leur indulgence ne nourrit que leur mépris.


  • Y’a moyen d’un ptit billet
    Chaud, chaud, chaud, ANANAS...


  • y’a moyen d’un p’tit billet



  • "C’est bien l’administration communale de la ville de Bruxelles, dirigée par un collège démocratiquement et constitutionnellement élu, qui a confectionné le Fi chier des Juifs-Jodenregister, et non point une autorité locale mise en place par l’occupant".



    Bien...Et si la Belgique n’avait pas été occupée à ce moment là par les nazis, la ville de Bruxelles aurait quand même constitué ce fichier et déporté les juifs ?...


  • Le syndrôme de Vichy sévit à Bruxelles ^^


  • Non mais en fait Bruxelles, c’est plutôt une sorte de réserve naturelle... histoire de mieux préparer le déluge :D


  • Je continue de penser que ce genre d’association, dans le genre Fils et Filles de Déportés (juifs, bien sûr), fait le jeu des sionistes en exaspérant consciemment les citoyens et en prétextant représenter « les Juifs ».

    Ils espèrent ancrer dans les esprits l’existence d’un bloc monolithique, d’une « communauté », dans la droite ligne de l’antisémitisme rabique, alors que certaines personnes qui estiment être juives ont avec énergie combattu la mythologie officielle des trains-douches ou son instrumentalisation : David Cole ou Norman G. Finkelstein (L’industrie de l’Holocauste et plus récemment Beyond Chutzpah : On the Misuse of Anti-Semitism and the Abuse of History/L’outre-Chutzpah : du mésusage de l’antisémitisme et de l’utilisation abusive de l’Histoire, non traduit en français ).

    Puisqu’ils prétendent donner des leçons, il faut leur poser des questions.
    - Qui est juif ? Faut-il suivre en la matière la définition donnée par lsraël : « toute personne née d’une mère juive ou qui s’est convertie au judaïsme sans appartenir à une autre religion. » (Loi du 10 mars 1970, article 4-b) ?
    - Auquel cas la première partie de cette définition ne relève-elle pas de principes raciaux, dans l’esprit des lois de Nuremberg de 1935 et de leurs décrets d’application, notamment la partie concernant la « protection du sang allemand » (Gesetz zum Schutze des deutschen Blutes) ?
    - Puisqu’il est question de conversion, est-il logique de parler de juif par hérédité ? Le converti acquière-t-il par miracle une spécificité ontologique transmissible à des descendants ?
    - La culpabilité collective a-t-elle un sens ? Est-elle juste ?
    - Transmet-on par voies génitales, comme la vérole ou le péché originel, la qualité de coupable ou de victime ? Éprouve-t-on réellement la souffrance de ses arrière-grands-parents ?
    - Qu’est-ce que le « devoir de mémoire » ? Comment s’assure-t-on qu’il est respecté, que dans leur conscience les gens se souviennent et se repentent ? A-t-on le droit de le faire ? Faut-il instituer un tribunal spécial pour fouiller les cœurs et les reins ? Faire procéder à des séances de contrition devant des commissions particulières ? Si David affirme « Le génocide des juifs a existé. Je ne vais pas m’éterniser là-dessus, en fait je m’en fiche, je m’intéresse au présent », doit-on le condamner ?
    - L’interdiction d’exprimer une opinion sur des faits ne relève-t-elle pas du sacré, du religieux, du tabou ? Qui est ministre du culte ? Qui anathématise ?

     

    • - La culpabilité collective a-t-elle un sens ? Est-elle juste ? YA MOYEN D’UN P’TIT BILLET ;)

      - Transmet-on par voies génitales, comme la vérole ou le péché originel, la qualité de coupable ou de victime ? Éprouve-t-on réellement la souffrance de ses arrière-grands-parents ? YA MOYEN D’UN P’TIT BILLET J’TE DIS ;)


    • Sur la définition qu’est-ce qu’être juif et la réponse donnée par Israël (qui me paraît volontairement incorrecte ). Je tiens à préciser pour faire court :

      Le patriarche Abraham va avoir un fils Jacob vivant en Mésopotamie et tous deux Hébreux  ! Jacob, après l’expérience du combat intérieur avec l’ange,reçoit le nom d’Israël.Il va avoir 12 fils (les 12 tribus ) dont le 4 ème fils sera appelé Jehuda (Judas) d’où naitra la double lignée juive : royale par Salomon
      sacerdotale par David

      Par conséquent,tous les israéliens ne sont pas juifs.Sont juifs ceux qui peuvent se revendiquer de la lignée de Judas.


    • @ Monsieur Robespierre :
      Votre message, Monsieur, est fortement jouissif ... Merci !
      Je pense aussi à "est-ils normal dans une société qui se respecte, d’autoriser le coupage de zizi sans anesthésie ?" et dans ce cas, "ne serait-ce pas un médecin qui devrait le faire ?" et si c’est un médecin, doit-il être de la communauté ?" et quelle communauté ?
      Dans ce cas, y aurait-il des spécialistes de coupage de zizi ?
      (7 ans d’études : et ...heu c’est quoi ta spécilaité ? coupeur de bout de zizi ... :-))


  • Antisémite !!!!


  • rhôôôooo, un bon coup d’"on a beaucoup souffert" dans le cul ... c’est bon ça !!!!
    mais attendez, attendez, c’est que le debut ...
    vous avez baissé votre froc, vous pourrez plus le remonter !!!
    il va falloir payer, dommage que se soit encore au bon peuple de le faire mais la soumission est à ce prix !!!!


  • "elle doit conduire à un dédommagement, sous une forme à déterminer"

    Eh m’dame ! un bon gros tas de quenelles, ça ira comme dédommagement ?


  • Attention ça commence par des sottises, et ça fini par des chambres à gaz !!!


  • tu leur donnes le doigts ils te prennent le corps...


  • Je suis belge, Bruxellois et je puis vous assurer que la communauté concernée est peu nombreuse à Bruxelles, mais très active.

    J’ai du relire l’article sur le site de la libre.be pour voir si je n’hallucinais pas, pour la phrase :
    "elle doit conduire à un dédommagement, sous une forme à déterminer, de la communauté juive ainsi attaquée et dont les organisations souffrent encore aujourd’hui des séquelles des assassinats dont ses membres ont été victimes"

    Mais je vois qu’à chaque fois, on taxe tout le monde de révisioniste et marchander pour " un petit billet "
    Décidemment, Ils sont trop forts ces "révi-SIONISTES"

     

    • A force de nous asticoter ils vont nous trouver ! et les musulmans ? on ne les entend pas, pourtant si il faut cracher au bassinet ils ne seront pas épargnés ! Leur verser des indemnités ? Quelle blague ! ce serait plutôt a eux de rembourser toutes les générations arnaquée par leur pratique l’usure !


  • BREAKING NEWS 02 SEPTEMBRE 2012 13h12 FROM bruxelles :

    Ca y est ! le bourgemestre ( maire), qui ne voulait absolument pas modifier la cérémonie concernant la responsabilité des autorités bruxelloises vient de plier .....
    hé oui !

    la "communauté" vient de gagner encore (comme toujours) son petit billet...



  • "elle doit conduire à un dédommagement, sous une forme à déterminer"




    -Chèque ou carte bleue ?...
    Juste un virement sur un compte off shore... en dollars US,merci !


Afficher les commentaires suivants