Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Législatives en Autriche : victoire du conservateur Kurz et possible alliance avec le FPÖ

Le jeune leader conservateur Sebastian Kurz, 31 ans, a remporté les élections législatives autrichiennes dimanche, selon les premières projections, signant un probable retour de la droite à la chancellerie, peut-être au prix d’une alliance avec l’extrême droite.

 

M. Kurz, qui a provoqué ce scrutin anticipé, mettant fin à dix années de grande coalition avec les sociaux-démocrates du chancelier Christian Kern, semble avoir réussi son pari.

Son parti chrétien-démocrate (ÖVP) est crédité de 30,2 % des suffrages, devant la formation d’extrême droite FPÖ (26,8 %), dont le chef Heinz-Christian Strache apparaît comme le prochain faiseur de roi.

[...]

Si M. Kurz n’a exclu aucune option, une coalition avec le FPÖ est considérée comme l’hypothèse la plus probable.

[...]

Une telle alliance pourrait infléchir la ligne jusqu’à présent très europhile du pays, le FPÖ prônant notamment un rapprochement avec le groupe de Visegrad, comprenant des pays comme la Pologne et la Hongrie qui multiplient les bras de fer avec Bruxelles.

À une Autriche prospère mais insécurisée par la crise migratoire, M. Kurz a présenté une image de modernité et un discours de fermeté sur l’immigration.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Quel avenir pour l’Europe ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une excellente nouvelle pour l’Autriche, le front de la résistance avec la Hongrie et la Pologne se dessine.
    Cela me fait penser à la chute de l’empire romain, avec l’Ouest submergé par des migrants (à l’époque les tribus germaniques) qui a sombré dans la violence, et d’un autre côté l’Est préservé des invasions qui s’est maintenu pendant un millénaire.

     

    • En effet en dirait qu’une fois encore l’histoire se répète, nous avons un Ouest décadent dirigé par des traitres et des incapables au monde de vie totalement dépravés et subissant l’invasion de peuplades étrangères, de l’autre côté nous avons un Est refusant la chute.

      A première vue il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’Autriche ainsi qu’un probable signe du renforcement du Groupe de Visegrade, mais avant de pouvoir juger il faut voir quels seront les actes.

      Pourtant on peut noter ici que le FPO autrichien fait un bien meilleur score que le FN dans un pays riche alors que sa ligne était très proche de celle du FN canal historique... Comme quoi ceux qui nous bassinent avec la soit disant capacité de la ligne Phillipot à engranger des voix prennent leurs désirs pour des réalités, car si un parti comme le FPO arrive a dépasser les 27%( alors que le FN stagne à 21%) des voix sur une ligne libérale identitaire alors on peut estimer que le succès aurait été encore plus important s’ils avaient fait campagne sur une ligne national-socialiste voir carrément fasciste.

      Pourtant on peut remercier les partis comme l’AfD ou le FPO de subvertir l’idéologie gauchiste en vigueur dans l’ensemble du monde Occidentale depuis les éventements de mai68 et de Woodstock, aux thèses de l’École de Francfort sont opposées les idées de la Révolution conservatrice et de la Nouvelle Droite, plus la lutte idéologique sera mené et plus on gagnera en pouvoir et en influence au sein de la société jusqu’à la chute du marxisme culturel promu depuis la fin des années 70.

      Cela aurait du être le rôle du FN en France mais hélas il a fallu l’accident MLP et Phillipot pour saper plusieurs décennies de travail, heureusement que d’autres se sont chargés du travail de remise en cause de l’hégémonie liberale-libertaire.


    • @ Mort de Rire

      Je vous suis, sauf pour le rôle de Monsieur Philippot. Rappelons qu’il a été exclu du FN en raison de sa ligne euro-sceptique et que son exclusion succède de peu à celle de Jean-Marie Le Pen. De plus sa capacité à argumenter et à tenir tête face à plusieurs contradicteurs a sans doute favorisé la crédibilité du FN.
      Pour moi le tandem Philippot - Golnish aurait constitué une relève crédible à l’oeuvre de Jean-Marie le Pen.

      En revanche, j’estime que les fossoyeurs du parti sont Madame Le Pen et Monsieur Collard. Ceux-ci vont je le crains vont limiter l’oeuvre du parti à des diatribes contre l’islamisation sur le modèle de Geert Wilders en Hollande.


  • D’aprés les dernières estimations les sociaux démocrates seraient devant le FPO avec moins de 1%

     

  • Aaaaahhhh les fameux votes numériques. Ces votes devraient être signalés avant le moindre dépouillemebt et non après. On fait dire ce que l’on veut à du vote numérique.

     

    • Exactement, tout est faux avec machines, sans parler du reste ; ne jamais croire ces résultats et scores électoraux, comme vus dites : on leur faire dire ce qu’on veut (qui s’occupe de ces chiffres numériques ? les récoltes et les analyses ? où est le GQ de ces machines et de l’entreprise qui les a mise au point ? Pourquoi certains médias sont au courant des chiffres et d’autres pas ?).
      Le système électorale français est évidemment truqué de A à Z, et si ce n’est pas directement en lien avec ces machines, il y a bien d’autres domaines liés à l’élections qui prouvent son caractère frauduleux, dès le départ.