Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment ?"

 

 

Quand le covidisme se fout de notre gueule

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2832872

    C’est ça être un affranchi, aujourd’hui....Les faux rebelles sont masqués. Combien en ai-je croisé sur la route ?

     

    Répondre à ce message

  • #2832893

    Le début de ce film positionne le sujet par ce monologue culte : "Tout ces p’tits saints qui se tapaient un boulot de merde pour un salaire de clodo, qui se farcissaient le métro tous les jours pour aller bosser et qui s’angoissaient pour leurs fins de mois c’étaient des zéros, des poires, ils avaient rien dans le froc. Si on voulait quelque chose, on s’servait."

     

    Répondre à ce message

    • #2832940

      C est exactement ce qui se disent tous les parasites dealers des barres HLM et les migrants qui débarquent. Ne pas confondre criminel et travailleur indépendant, ça serait déjà un bon début.
      Vivre librement dans l’illégalité, c’est facile et lâche. Et ça ne dure jamais très longtemps.

       
    • #2832966
      Le 26 octobre à 13:44 par Jérômeproudhon
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      Pourquoi les parasites des cités ? Et pas les parasites dealers, escrocs, voleurs, violeurs, faiseurs de guerre qui tournent autour du pouvoir ? Parce que eux ca dure longtemps ? Pourquoi le tout petit ?

       
    • #2833011
      Le 26 octobre à 16:01 par synthèse natio
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      Il s’agit pas de se servir, mais de servir... Ceux qui se contentent de "se servir" sont avant tout les exploiteurs, qu’ils soient de la mafia du haut ou de celle du bas.
      Pesci, De Niro, Scorsese, que je sache on n’a pas affaire à des chrétiens, mais plutôt à des potes à Zemmour ou Sarkozy...

       
    • #2833114

      Qui ? Martin Scorsese ?! Lol...

      Vous devriez écouter « Éloge du vulgaire » n•3 sur Erfm.... ça vous évitera à l’avenir de développer le confusionnisme ...

       
    • #2833147
      Le 26 octobre à 21:15 par mesencephale
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      @Guiton

      Les parasites des cités existent et prospèrent parce que les PARASITES de la haute et les oligarques le permettent..

      Je vous conseille de lire "les intouchables d’État" pour à peine 8 balles, vos synapses se réveilleront sur cette notion de parasites...

       
    • #2833159

      Oui et à la fin il commande des tagliatelles sauce carbonara et au final il reçoit des nouilles au ketchup

       
    • #2833203
      Le 26 octobre à 23:53 par mondialisto-sceptique
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      Je vais aller dans le sens de Guiton. OK il y a des parasites du haut, et on va le samedi dans la rue à cause d’eux, et contre eux. Mais même si j’aime les films de Scorcese (plus l’époque de Niro que celle di Caprio), la remarque de Guiton est parfaitement justifiée quant à la citation du dialogue original. D’ailleurs, sans me le rappeler exactement, son souvenir approximatif m’a un peu gêné en regardant la vidéo ; on peut trouver celle-ci amusante (j’ai souri), mais calquer la légitime critique du délire covidiste sur la connerie d’un truand cynique et décérébré n’est pas si pertinent. Donc pas si drôle.

       
    • #2833282
      Le 27 octobre à 07:51 par Bullshit job
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      L’économie française est actuellement composée à 80% de secteur tertiaire. Il y a très peu de gens qui produisent quoique ce soit de concret en France en 2021. Les parasites sont aussi au milieu.

       
    • #2833283

      TAZ Dingo m’a épargné une réponse. A la sienne, j’ajouterai que la mafia des mafias finit par accéder à la politique comme sénateur avec l’appui de la banque - cf le Parain III. Au-dessous ça vivote selon les prohibitions, les interdictions pondues par les lois de ces mêmes politiques pour générer de l’entropie sur le marché : alcool, drogue douce versus dure, prostitution, recel de gosses... pour le menu fretin. Lire Foucault pour ce qui concerne la transformation de l’infractaire en délinquant : bien foutu ce système.

       
  • #2833131

    Je suis assez d’accord avec l ’idée de ce détournement humoristique, au bout d’un moment quand t’as tout fait pour ouvrir les yeux des gens mais qu’ils s’acharnent a t’entrainer avec eux vers l’enfer totalitaire par leur soumission, tu n’as plus envie de dialoguer ni de jouer leur jeu , t’as juste envie de leur cracher à la gueule et les ramener a ce qu’ils sont , des soumis qui méritent d’être traités comme les soumis et les faibles qu’ils sont par les plus forts qu’eux.

    Tous ces collabos zélés masqués apeurés comme des lobotomisés pour rien du tout , ce virus est un virus comme il en existe des milliers d’autres.
    Masqués , triple vaccinés, re re re confiné , qui en redemandent pour tout le monde et au nom des autres a chaque fois, ils n’ont aucune limite dans l’abaissement ils ne méritent que le mépris et de subir la loi du plus fort qu’ils affectionnent tant.

    Demain on leur dira qu’il est nécessaire d’euthanasier leurs gosses pour leur épargner une grippe , ils seront les premiers à dénoncer ceux de leurs voisins après avoir livré les leurs.
    Ils me dégoutent au plus au point , je ne veux plus jamais les côtoyer de ma vie , y compris ceux de mon entourage proche, sinon c’est des tartes dans la gueule qui se perdent , comme dans le film Inglorious basterds.

     

    Répondre à ce message

  • #2833227

    ahahah ...Superbe parodie. " Et le lendemain dans la même rue commerçante, la même greniasse soumise me dit : " alors vous avez enfilez un masque ? Oh merde alors , la seule chose que j’ai enfilez, c’est ta P... de mère ". " Complotiste comment ? tu..tu vois complotiste.... ! ? Non, non non, complotiste comment ?.ca veut dire quoi complotiste putain de merde a la con ..." ahahah.....Eclatant....

     

    Répondre à ce message

  • #2833245
    Le 27 octobre à 05:14 par La fin des temps
    Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

    Ce montage est criant de vérité sur la bêtise des gens... La semaine dernière au boulot, j’étais en train de déjeuner quand mon chef de service est venu me voir consterné de m’apprendre que certaines sociétés exigeaient à présent le pass et qu’on devait maintenant tenir compte de ce paramètre avant d’envoyer des chauffeurs collecter chez elles. Je le rassure en lui répondant que certains parmi eux possédaient le pass. Un commercial qui avait entendu la conversation, fut étonné d’apprendre que pas mal d’entre nous n’étaient pas vaccinés. Je lui ai répondu que je n’étais pas vacciné et que je ne voulais pas en parler car je ne discute pas de ce sujet avec des Vax. Vexe, il me dit qu’il attendait avec impatience la 3eme dose et qu’à l’avenir, il trouverai normal qu’on fasse des rappels tous les 6 mois... Je lui répond d’un ton sarcastique que ça m’étonnerai qu’il fasse beaucoup de rappels et il me dit "il faut bien mourir de quelque chose" et je le termine en disant que je préfère mourir apaisé que torture par l’idée d’avoir été b... par le système
    .Moalité :tu ne peux pas parler avec un covidiste car trop C...

     

    Répondre à ce message

    • #2833274
      Le 27 octobre à 07:18 par lanterne rouge
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      Ils ont vendus leur âme, ils le savent et essayent de justifier l’injustifiable pour ne pas avoir à passer pour des faibles.
      Pour ne pas passer pour des faibles quand on leur demandera de te balancer ils le feront aussi.
      Ils l’ont sûrement déjà fait.

      La collaboration n’est pas de la bêtise à proprement parler, c’est une conscience aiguë de sa propre faiblesse sans avoir la force de la reconnaître pour ce qu’elle est, en essayant de la justifier.
      Les collabos sont tous d’ancien enfants déçus que celui qui branlait rien au fond de la classe puisse être plus populaire qu’eux qui travaillaient dure pour être toujours dans le peloton de tête.
      Au moment de choisir entre se mettre du côté de celui du fond de la classe qui avait tout compris avant les autres et rester avec les mange boule aux dents longues du peloton de tête, son choix est vite fait.
      C’est une vengeance pour enfin exterminer ceux qui voient plus loin pour leur âme que la jouissance dans le système, dans l’espoir qu’il n’y est plus que des premiers de la classe et des abrutis devant qui ils pourraient continuer de se faire passer pour des intelligents alors qu’ils n’ont fait que réciter bêtement leurs leçons apprises par coeur toute leur putain de vie de cons obéissant à des connards pour niquer celui qui est vraiment plus intelligent et altruiste qu’eux.

      Mon ex était première de la classe je sais de quoi je parle.

       
    • #2833344
      Le 27 octobre à 10:11 par mondialisto-sceptique
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      @ lanterne rouge

      Je partage votre propos jusqu’a un certain point. Votre phrase

      "Les collabos sont tous d’ancien enfants déçus que celui qui branlait rien au fond de la classe puisse être plus populaire qu’eux qui travaillaient dure pour être toujours dans le peloton de tête. "

      est très bien vue, s’applique parfaitement à certains journalistes (Naulleau ou des mecs comme Arnaud Viviant) et bien sûr à une masse d’anonymes, on en connaît tous. Je vous suis moins sur le côté binaire mange-boule premier de la classe vs branleur. Pour faire court, je me mettrais dans la case premier de la classe, mais n’ai jamais eu peur de l’impopularité ni de m’opposer à la masse des futurs collabos, suiveurs pathétiques qui avaient peur de ne pas avoir l’air cools hier, et aujourd’hui d’être traités de complotistes. Quant aux branleurs qui avaient tout compris, je peux vous en présenter des vaccinés et fiers de l’être.

       
    • #2834034
      Le 28 octobre à 17:30 par La fin des temps
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      Mondialo sceptique, je suis moi aussi un ancien premier de la classe, je m’inclus aussi à ce que je dénonce jusqu’à un certain point.
      Premier de la classe c’est réducteur, perso je suis plutôt premier de cordée, et en même temps queue de peloton. Le meilleur et le pire. Ou le meilleur du pire.

      Ce que je dis ne vise personne en particulier, ça vise tout le monde , moi y compris.
      En ce qui concerne la collaboration, tout le monde en fait partie. Le principal est de savoir quels sont ses propres limites à la trahison de nos propres motifs de fierté de se lever le matin ou de s’endormir le soir la conscience tranquille.
      Beaucoup ne connaissent pas les leurs, ni leurs motifs de fierté, ni leur limites dans la trahison de ces motifs de fierté.
      Je vois ces motifs avant tout personnels et propre à l’intimité d’âme de chacun, comme un secret bien gardé, et surtout inviolable par ceux qui n’ont plus aucune honte envers eux même quand ils trahissent leur propre humanité pour une histoire d’élévation sociale.

      Cordialement, en essayant de ne viser personne, seulement de me sentir encore humain et fier de l’être.

       
    • #2834119
      Le 28 octobre à 20:38 par tout a une signature
      Les Affranchis : "Complotiste comment ? Complotiste comment (...)

      La réponse à mondialisto-sceptique est de moi, erreur de pseudo.