Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis disent non à une résolution de l’ONU sur l’avortement

"Nous ne reconnaissons pas l’avortement comme méthode de planning familial"

La nouvelle administration Trump des États-Unis a refusé, jeudi 22 juin, d’approuver un paragraphe d’une nouvelle résolution du Conseil de l’ONU des droits de l’homme condamnant les abus et discriminations à l’encontre des femmes.

Car tout en déplorant « la persistance et l’omniprésence de toutes formes de violence à l’encontre des femmes et des filles dans le monde », ce texte est aussi un moyen de propagande pour l’avortement en tant que moyen de contrôle des naissances.

Dans le paragraphe non-ratifié par le représentant américain, le Conseil de l’ONU appelle en effet les pays à faire en sorte que leurs services de santé procurent aux femmes des soins « complets et de qualité concernant la sexualité et la procréation », y compris « un avortement sûr lorsque de tels actes sont autorisés par la législation nationale ».

« Les États-Unis soutiennent pleinement le principe d’un choix volontaire concernant la santé maternelle et infantile et le planning familial », a déclaré Jason Mack, le représentant américain aux Nations unies. « Mais nous ne reconnaissons pas l’avortement en tant que méthode de planning familial, et nous ne soutenons pas l’avortement dans nos programmes d’assistance à la santé en matière de procréation », a-t-il également ajouté.

Une décision qui choque les tenants de la culture de mort onusiens qui se cachent derrière une défense de la femme pour imposer l’avortement comme moyen de contraception.

À lire, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Toute cette arnaque sur la liberté de la femme de disposer librement de son corps est un moyen de paver la voie vers la gestation pour autrui, le clônage humain, le libertinage et autres déviances que n’on ne rencontre chez aucun autre mammifère (pour ceux que la nature appelle !). Avec une contraception organisée, Mao a montré comment un pays peut se protégér contre la famine, mais on l’a traité de dictateur, parce qu’il empêchait les femmes de procréer ! Et pourtant, Dieu sait si Mao n’aurait pas fait fusiller tous les francs-maçons qui nous dirigent !!!

     

    Répondre à ce message

    • Mao a au contraire encourage la surpopulation pour disposer d une innombrable armee. Ses successeurs ont tente de reparer ses erreurs avec la politique de l enfant unique

       
    • C’est exact. En toute chose la Nature a horreur du vide.
      En conséquence, avant d’éradiquer quelque chose, demandez-vous ce qui va arriver à sa place.
      Car qu’il n’arrive "rien" à sa place... est impossible.

       
    • #1755563

      Et aujourd’hui le gouvernent Chinois fait un magnifique rétropédalage sur l’enfant unique en autorisant tout les chinois d’avoir deux enfants, de plus il y belle lurette qu’il n’y a plus d’avortements forcé quand on dépassait le quota... Si la Chine ne stabilise pas son taux de fécondité a long terme, elle deviendra un Japon vieillissant en étant en perpétuelle crise économique déflationniste...

      Je pense que la Chine ne veut pas combler une dépopulation avec de l’immigration exogène et massive...

       
  • Décision anachronique !!! À quoi sert-il de faire 3,4 ou 5 gosses par femme si c’est pour s’entasser dans les centre concentrationnaires urbains ? Et sachant que les robots devraient nous piquer au moins 50% des emplois de demain, les dites familles nombreuses constitueront les fameuses armées de réserve du Capital : une jeunesse décérébrée prête à tout pour décrocher le graal- le CDD payé au lance-pierres...

     

    Répondre à ce message

    • Il existe fort heureusement un juste milieu entre faire 5 ou 6 gosses dans un environnement pauvre comme en Afrique et en Asie et ne pas faire d’enfants du tout comme dans les pays post-industriels.

       
    • Il vaut mieux entasser des migrants pour combler le manque.

       
    • à Yanis et drago...
      Les Européens ne feront pas 5 gosses par foyer, même si on doublait les allocs. De plus, les femmes européennes sont trop attachées à leur liberté : elles n’y renonceront sous aucun prétexte.

      Les Gauloises préfèrent faire peu d’enfants et les élever correctement ; la qualité plutôt que la quantité en somme...

       
    • #1755565

      A l’oracle la femme européenne perdra vite sa liberté quand la population exogène sera plus nombreuse que la population autochtone...

      Le grand remplacement ? Peut être, mais une chose est sure c’est que l’autochtone ne pourra rien y faire ! Démographiquement c’est mort. L’européen avec sa liberté de la femme s’est mis hors jeu dans le jeu de l’évolution par Darwin...

       
  • Il est important de lutter contre l’eugénisme et donc l’avortement, c’est un bon signe que l’administration Trump ne soit pas défaillante sur ce sujet.

     

    Répondre à ce message

  • En 2013 la publicité pour l’avortement a été interdite en Russie .

     

    Répondre à ce message

  • Ca me rappelle il y a quelques années au Maroc, ils nous ont envoyé un bateau, le navire de l’avortement, pour inciter les femmes ici à avorter, les autorités leurs ont permis de faire des conférences pour faire la promotion des droits des femmes à l’avortement. Il y avait parmi les membres des putes holandaises qui font la pub des féministes et des medecins -assassins- tous prêts à tuer des enfants dans leurs premières étapes de developpement et ils en étaient très contents d’achever des vies sans impunité.

    Les gens ici les ont chassé très rapidement comme des chiens mais ce qui m’a fait mal au coeur ce sont les autorités qui baissent toujours leurs culottes à tout ce qui est européen sans prendre en compte les intérêts du pays et nos propres valeurs, l’Algérie de ce coté est digne d’estime bravo à eux.

     

    Répondre à ce message

  • #1753385

    Une bonne méthode de " Planning familial " , c’est de se calmer question plan cul !!!

    Devenir moine !!!

     

    Répondre à ce message