Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis ont lancé 59 missiles contre une base aérienne syrienne

Selon les Américains, 59 missiles Tomahawk ont été lancés de destroyers situés en Méditerranée dans la nuit de jeudi à vendredi 7 avril 2017 sur la base aérienne de Shayrat en Syrie. Une attaque confirmée par le pouvoir syrien qui parle d’une « agression » ayant occasionné des « pertes », sans plus de détails [1]. Il s’agit selon les Américains de représailles suite à la « ligne rouge » qui aurait été franchie par l’attaque au gaz de Khan Cheikhoun à l’origine de plus de 80 morts civils le mardi 4 avril 2017. Une attaque attribuée à l’armée syrienne, ce que dénonce le président Assad.

 

Les missiles partent du destroyer :

 

Les missiles tombent sur la base aérienne :

 

Après l’attaque américaine, le président Trump a prononcé la courte allocation suivante :

« Mes chers compatriotes. Mardi, le dictateur syrien Bachar al-Assad a lancé une horrible attaque chimique contre des civils innocents. Utilisant un agent neurotoxique mortel, Assad a pris la vie d’hommes, de femmes et d’enfants sans défense. Nombre d’entre eux sont morts dans d’horribles souffrances. Des bébés ont également été assassinés lors de cette attaque barbare. Aucun enfant de Dieu ne devrait connaître une telle horreur.

Ce soir, j’ai ordonné une frappe militaire ciblée sur la base aérienne syrienne d’où a été lancée cette attaque. Il est dans l’intérêt vital de la sécurité des États-Unis d’empêcher l’usage et la prolifération d’armes chimiques mortelles. Il ne fait aucun doute que la Syrie a utilisé des armes interdites, violant ainsi toutes les conventions et ignorant les exigences du Conseil de sécurité de l’ONU.

Des années de tentatives pour inciter Bachar al-Assad à changer de comportement ont échoué de manière flagrante. Conséquence, la crise des réfugiés ne cesse de s’aggraver, déstabilisant la région et menaçant les États-Unis et leurs alliés.

Ce soir, j’appelle toutes les Nations civilisées à se joindre à nous pour mettre fin au massacre et au bain de sang en Syrie, et pour annihiler le terrorisme sous toutes ses formes. Nous en appelons à la sagesse de Dieu alors que nous sommes confrontés aux défis d’un monde en péril. Nos prières vont aux blessés et aux âmes de ceux qui ont péri. Nous espérons que tant que l’Amérique se dressera en défense de la justice, la paix et l’harmonie finiront par prévaloir. »

La chaîne RT a donné le détail de l’intervention et des réactions internationales :

 

05h52 CET
Les frappes américaines sur une base militaire en Syrie ont fait des morts, a annoncé à l’AFP le gouverneur de Homs, la province où elle est située.

« Il y a des martyrs, mais nous n’avons pas encore de bilan ni pour les martyrs ni pour les blessés », a affirmé Talal Barazi au téléphone.

 

05h40 CET
Israël a apporté son soutien vendredi aux frappes déclenchées par les États-Unis contre la Syrie, un « message fort » que devraient entendre aussi l’Iran et la Corée du Nord, a indiqué le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Israël soutient totalement la décision du président Trump et espère que ce message de détermination face aux agissements ignobles du régime de Bachar el-Assad sera entendu non seulement à Damas, mais aussi à Téhéran, Pyongyang et ailleurs », selon son communiqué.

05h11 CET
L’opposition syrienne s’est félicitée de la frappe américaine contre une base de l’armée syrienne et a appelé à la poursuite des bombardements jusqu’à « neutraliser la capacité » de l’armée syrienne à lancer des raids contre ses adversaires, a déclaré à l’AFP un porte-parole.

« La Coalition de l’opposition salue la frappe et appelle Washington à neutraliser la capacité du (président syrien Bachar el-) Assad à mener des raids », a indiqué Ahmad Ramadan. « Nous espérons la poursuite des frappes », a-t-il ajouté.

05h10 CET
Le président américain Donald Trump a personnellement informé son homologue chinois Xi Jinping de la frappe « punitive » qu’il a ordonnée jeudi contre la Syrie, selon un responsable américain.

Donald Trump et le président chinois se sont retrouvés jeudi le 6 avril pour leur premier face à face dans la résidence du milliardaire américain à Mar-a-Lago, en Floride. Les discussions entamées jeudi soir avant un dîner doivent se poursuivre vendredi.

 

04h54 CET
Le président américain Donald Trump a appelé jeudi toutes les « nations civilisées » à œuvrer pour faire cesser le bain de sang en Syrie et le terrorisme, peu après avoir ordonné une frappe punitive contre une base aérienne syrienne.

 

 

La réaction de Nicolas Dupont-Aignan chez Jean-Pierre Elkabbach sur CNews :

 

 

Pour le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, l’attaque américaine est un « avertissement » et une « condamnation » du « régime criminel » de Bachar el-Assad.
Même son de cloche chez Benoît Hamon dans Libération : « Bachar Al-Assad est directement responsable de la riposte américaine ».

La réaction de Marine Le Pen, invitée de la matinale de France 2 ce vendredi 7 avril 2017 : « Est-ce que c’est trop demander d’attendre les résultats d’une enquête internationale indépendante avant d’opérer ce genre de frappes ? » Elle s’est dite « étonnée » de la réaction du président américain qui « n’entendait plus faire des États-Unis le gendarme du monde ».

 

 

L’analyste international de BFM TV Ulysse Gosset arrive à dire dans la même phrase que « Damas » est coupable de l’utilisation d’agent neurotoxique et qu’on ne sait pas encore de quoi il s’agit puisque rien n’est encore prouvé par une enquête qui n’a pas encore commencé :

 

 

Bon dernier dans les réactions, le président de la République française complètement désavoué se fait le roquet des États-Unis :

 

Notes

[1] L’armée syrienne avait procédé à l’évacuation de la plupart de ses avions de chasse présents sur la base aérienne visée par des missiles américains avant que ceux-ci atteignent leur cible, rapporte la chaîne de télévision libanaise al-Mayadeen.

Comprendre le plan américano-israélien établi de longue date
en lisant sur Kontre Kulture

 

L’augmentation de la tension en Syrie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

211 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


    • L’armée syrienne avait procédé à l’évacuation de la plupart de ses avions de chasse présents sur la base aérienne visée par des missiles américains avant que ceux-ci atteignent leur cible, rapporte la chaîne de télévision libanaise al-Mayadeen.



      Ha ! Ok, d’accord ! Tout ça n’était en fait qu’une opération de com pour faire parler les bellicistes et les soulager un peu. Ouf ! J’avais vraiment cru qu’on était aux portes de la 3ème guerre mondiale. Dites donc, qu’est-ce qu’il faut pas faire pour duper l’état profond. Même El-kabach semble regretter que ça n’aille pas plus loin.


  • Les masques tombent !

    Ils sont où les commentateurs fanatiques de Trump sur ER, pseudo-nationalistes lobotomisés déifiant cet olibrius préparant la place pour son auguste descendance de Lumière ?

     

    • très bon, car très vrai !


    • J’avais quelques petits espoirs pour Trump mais la c’est indéniable qu’il est totalement soumis.


    • Il fallait attendre avant de juger, c’est chose faite..


    • @Francette
      Du calme ! Je soutenais Trump également mais je n’étais pas lobotomisé pour autant... Avoue qu’à l’écoute des débats et de ses discours il y avait de quoi y croire. Et je pense qu’on est nombreux à être très amèrement déçus et perplexes face ce retournement de situation très soudain.


    • Non ! Aucun masque n’est tombé ; pas de hâte à dire une opinion . Peut-être que le Trump vient de faire un acte de politique intérieure , malgré le bruit des missiles ; on se calme !


    • On s’était surtout marré de voir tous les bobos pleurer, clair que si il vous restait une lueur d’espoir elle vient de se désintégrer.


    • Oui on est complètement déçu. On espérait... Trump sait-il seulement ce qu’est un false flag ?
      Connait-il la vérité sur le 11 septembre ? Ça aurait pu lui mettre un peu de puce à l’oreille.
      Finalement le seul grand, noble et vrai, c’est Poutine.
      Les sionistes auront la peau de l’humanité.


    • ce n’est en aucun cas une opération de politique intérieure pour montrer une Amerique musclée .
      Trump a bombardé une base susceptible de détruire l’état islamique Daesh, installé entre la Syrie et l’Irak .
      Nous sommes dans la continuité du plan Yinon, ; disloquer et ruiner le moyen orient, dans des guerres perpétuelles, pour qu’Israel puisse le dominer .
      L’axe atlantico- sioniste associé aux wahabites veut le maintien d’un petit état islamique autour de Raqqa, pour faire rempart contre l’Iran. Que les populations locales en souffre éternellement, ce n’est pas le souci de l’axe .


    • Les pro Trump sont surtout des anti Clinton. Aprés, il doit faire avec ses pressions intérieurs.


    • Toujours les mêmes haineux qui s’agitent dans les commentaires, à ce que je vois. C’est fou cette aptitude à attendre tous les braves au tournant et à ne jamais se rebeller contre le système.
      Vous avez fait pareil avec Jeanmarie Le Pen durant un demi-siècle, vous continuerez jusqu’à votre mort. Pour trouver des prétextes à votre fatalisme vous avez toujours fait très fort, c’est d’ailleurs votre seul talent.

      Trump a dû faire un sacrifice. Peu importe qu’"il n’ait tenu que trois mois", qu’est-ce que c’est que ces reproches insensés ? Vous les faites à ceux qui tiennent le monde, peut-être ? Bien sûr que non, vous avez trop la pétoche pour ça. C’est plus facile de taper sur la faiblesse des alliés que sur la force des ennemis.

      Trump est toujours l’homme à soutenir. Les déserteurs ne font qu’accuser pour dissimuler leur propre lâcheté.


    • @ Magnaveritas

      Primo, j’ai juste un peu plus d’un quart de siècle donc pas assez vieille pour avoir tapé sur JMLP contrairement à vous ! Abstenez-vous de traiter des français que vous ne connaissez pas de lâche pour défendre Trump, vous paraîtrez moins ridicule et moins fanatique. A moins que ce fanatisme ne soit qu’une façon de compenser vos errements passés...

      JMLP n’a à ma connaissance pas soutenu de guerre impérialiste ni attaquer des populations civiles déjà soumises à de grandes souffrances contrairement à Trump (Yémen, droné dès sa prise de fonction, Irak, Syrie, et menaces contre Iran)...

      Deuxio, si j’ai soutenu Trump et soutiens Poutine et Le Pen en public et cela m’a valu une certaine forme d’ostracisme social et de me faire traiter de nazi à la fac, Je m’en suis toujours méfiée car pour avoir parlé avec des Natios américains, pour eux en gros c’est "America First" i.e. Coût des matières premières le plus bas possible peu importe le nombre de morts et la souffrance infligée à l’humanité. La plupart hermétique à l’idée d’un commerce équitable garantissant la paix, ils veulent posséder et exploiter Les ressources des autres au plus bas coût... c’est clair non ?! De toute façon ils sont isolés et protégés par deux océans comme ils disent. Du cynisme total.
      Ils illustrent le diagnostic d’Alain Soral : la gouvernance mondiale par la révolte des Nations en l’occurrence de la Nation américaine et autre Nation suffisamment sionisée pour être contrôlée.
      Seuls Les pays dont les patriotes sont sionisto-compatibles ont le droit d’être natios. Sinon c’est Le dénigrement et l’humiliation, telle que celle que Marine Le Pen a subi en tentant de rencontrer Trump malgré son soutien contre tous les vents pendant toute la campagne de Trump ! Qui est déserteur ???

      Tertio, Içi c’est un site de patriotes français et non pas américains, allez donc vouer un culte à votre Trump ailleurs ! Je suis française et soutiens seulement ceux qui favorisent les intérêts de la France tout en étant attachée aux respect des valeurs morales qui font de la France une grande Nation ; et souhaite un dirigeant fort et juste pour le bien de mon pays, mon peuple et des autres ! Je me fous de Trump qui n’agit pas dans les intérêts de la France tout comme notre classe politique traître !

      DAECH a attaqué l’armée syrienne concomitamment aux frappes américaines sur la base militaire, destinées à annihiler la puissance aérienne syrienne ! Dois-je vous faire un dessein ?


    • Merci pour ce commentaire plein de bon sens, quant a ceux qui disent qu’il fallait attendre avant de juger, je vous rappelle que des son arrive au pouvoir, Trump n’a nomme que des gros de la finance dans son cabinet et a donc trahi le petit peuple deux semaines avant son investiture. Il a securise ses placements dans differentes regions du globe. Il est incapable de proposer un nouveau plan de couverture medical et maintenant bombarde la Syrie.
      Il n’a JAMAIS ete anti-systeme...


  • MERDE ! Je croyais qu’on aurait encore 5-6 ans avant que ça commence à dégénerer. Il est débile ou quoi ? Pourquoi marche-t-il la dedans ? Pour remonter sa côte auprès de son peuple a cause de ce que les médias ont dit sur la Syrie au fil des ans ; alors qu’il a gagné en fustigeant ces derniers ? Non, ce n’est pas ça, c’était le coup de maître des maîtres. Un faux-vrai populiste, ça fera pareil avec Marine Le Pen. Et même si par miracle Asselineau gagnait, il se ferait tuer en moins de 6 mois, c’est foupoudav.

     

    • Asselineau dans ce genre de contexte internationale, aurait simplement déclaré : " Oui et alors ? "

      Ce n’es pas parce que aux USA il y a eu une déception de la part de Trump (attendons quand même quelques jours pour entendre par exemple Thierry Meyssan, son analyse) avant de se jeter dans des discours du style " Un vrai-faux populiste, ça fera pareil avec Marine le Pen" Vous en savez strictement rien ... D’ailleurs ses réactions suite à cet événement était parfaitement juste.


    • Il y a sans doute un certain nombre d’éléments que l’on ignore encore dans cette affaire, et qui pourraient certainement éclairer nos lanternes, qu’il s’agissent du false-flag gazeux lui-mm ou de la réaction à priori à l’emporte-pièce de Trump (mm si 2 faisceaux de faits semblent se télescoper : l’attaque quasi-concertée avec Daech sur la base aérienne d’une part, et le fait que la mm base venait juste d’être vidée de ses éléments d’importance en plus de la non interception des missiles étasuniens par les systèmes anti-missiles russes positionnés sur la côté syrienne et autour de Damas) .

      Ceci dit je pense, depuis un certain temps déjà, tout comme toi Ph.
      Une bonne partie de la "dissido-sphère" française a sans doute un peu trop projeté ses propres désirs sur le personnage de Trump.
      Ce dernier incarnait trop l’alt-right étasunienne à l’apparence irrévérencieuse pour qu’il n’y ait pas anguille sous roche.

      Les dés sont pipés très longtemps au préalable par des individus que l’on ne connait pas, agissant dans le silence médiatique le plus complet, par la force de toute une architecture de réseaux d’influence de type "mondialistes" enserrant la planète entière et animés par des visées à la fois ultra-matérialistes et eschatologiques.

      Tant que le monde ne sera pas "rénové" profondément et durablement, nous ne pourrons rien y faire ou presque. On le sait car c’est une grande évidence pour qui est animé d’un minimum de saine curiosité, mais on se plait régulièrement à croire qu’il y a un espoir d’enrayer cette machine infernale avant qu’elle ne parvienne au but recherché.

      C’est une réaction plutôt saine de prime abord, mais c’est illogique.
      Malheureusement, cette putain de 3ème guerre mondiale aura lieu. Et sur ses ruines nous verrons l’avènement de cette fameuse méta-autorité globalisée.


  • Et dire que certains croyaient que Trump aurait une autre approche que ses prédécesseurs/rivaux... C’est du pareil au même !

     

    • On va avoir combien de commentaires de ce genre ?
      Réfléchissez SVP.

      Trump ne représente qu’une infime partie du pouvoir américain, il a peu de marge de manoeuvre, c’est le gouvernement profond qui tient la baraque, encore et toujours, le ménage ne sera pas fait en deux minutes.


    • Trump vient de montrer au monde entier qu’il est un néo-con américain, comme Bush avant lui.
      Ceux qui en doutaient peuvent désormais le comprendre.
      Quoi qu’il en soit, cette attaque des USA est un argument de plus pour sortir rapidement de l’OTAN si l’on souhaite éviter de se faire embarquer dans des conflits proches et/ou des ripostes terroristes sur notre propre sol.


  • Ça pue. Si un seul soldat russe a été tué, ce sera un désastre diplomatique monstrueux. Trump, un type suffisament intelligent pour gagner une élection alors que toutes les élites sont contre lui, et il aurait mordu à l’hameçon de cette attaque sous faux drapeau ?? J’aimerais bien croire qu’il y a une quelconque stratégie derrière tout ça, mais c’est très difficile à croire. Hâte de voir ce qu’en pense Alain dans le prochain Soral vite.


  • On ne saura jamais, sans doutes, quel courageux journaliste d’investigation est allé filmer, en caméra caché surement,. Mais quelle maîtrise de l’image, il ne manquait plus qu’un clair de Lune...


  • Comme ils sont horribles ce monde de "civilisé". Trump sera encore pire que Bush


  • Grand malheur... grosse déception...


  • Comme par hasard quelques jours après des attentats terroristes en Russie ... on sait qui est derrières des manipulations !


  • Dur retour à la réalité.
    On a vite fait comprendre à Trump qui est le patron.
    Le système existe bien.


  • Trump n’est finalement qu’un président américain comme les autres.

     

  • Il n’aura pas mis longtemps avant d’appuyer sur la gâchette.
    Pour une fois les merdias vont l’encenser .

     

    • On appuie pas sur une gâchette mais sur une détente.


    • Remarque très pertinente en rapport avec le sujet...


    • Gâchette ou détente ?

      définitions :
      appuyer sur la gâchette = tirer avec une arme à feu
      appuyer sur la détente = .déclencher une arme à feu

      On voit souvent dans les films un personnage dire d’appuyer sur la gâchette d’une arme à feu. Ce personnage se trompe car il devrait plutôt dire d’appuyer sur la queue de détente. En effet, la gâchette est une pièce interne à l’arme à feu qui va permettre de libérer le percuteur ou le chien tandis que la queue de détente est bien la pièce sur laquelle on appuie avec le doigt.
      Cela dit, c’est une anecdote pour les personnes pointilleuses au sujet de la langue française car dans le langage courant, l’expression "appuyer sur la gâchette" est totalement comprise et partagée par la majorité des français. Autrement dit, "il n’y a pas de blâme" à utiliser cette expression.


  • Quelle lamentable catastrophe ! Trop de gens veulent la guerre en ce moment, une sorte de reset pour faire " oublier " leurs échecs à tous les niveaux. Un genre de tabula rasa sanglante. Sauf que vouloir la guerre aujourd’hui, au vu des forces en présence, induit fatalement d’acter la guerre contre son propre peuple. Conclusion : en étant près à mettre à ce point en péril et à sacrifier leurs propres populations civiles, on peut dire que nos propres " dirigeants " sont aussi nos ennemis. Civils syriens, irakiens, yéménites et j’en passe, demain russes, français (on peut d’ailleurs considérer que les attentats sont déjà de cet ordre, ici et ailleurs) ou autre, il s’en foutent.


  • Trump " Les USA défendent la justice ...".
    Mouaahhhhaha , ouais ; Depuis une centaine d’année M Trump.


  • Les cons ! Perso, ça me fait vraiment peur....

     

    • Dans la vie, la façon la plus efficace d’avancer est d’agir en négation à sa peur (appréhension, angoisses etc), car elle est un réflexe, un instinct naturel, on n’y peut rien, alors il faut s’appuyer dessus en quelque sorte mais surtout pas la fuir - c’est ma philosophie de vie à moi.

      Trump lui, a choisi de s’y soumettre et de ramper comme ses prédécesseurs, ce qui n’est pas le cas de Poutine, ni de Marine Le Pen (mais elle n’est pas au pouvoir encore).


    • Comme vous le dites justement @réGénération, Marine Le Pen n’est pas encore au pouvoir. Il est donc prématuré de la juger à l’aune d’un Poutine. Et j’ajoute que Trump plie, ou est manipulé (quoi que cette hypothèse soit peu probable) alors qu’il pourtant sur MLP l’avantage de ne pas être tenu pas les cordons de la bourse.


  • TROP déçu par Trump !!
    Moi qui le croyais au dessus de tout ça....
    Décidément les dominants auront toujours le dernier mot.......

     

  • Poutine tient la paix du monde sa main. L’élection francaise devient extrêmement stratégique. Europe continentale en contrepoids. On y est les amis


  • Revirement total en moins de 72h (+éviction de Steve Bannon). Diabolique !


  • Hypothese.. Le régime Syrien disposait d’armement chimique avant de le reconnaitre et de s’ acorrder à le détruire.. Mais une partie de cet armement aurait été subtilisé par les Forces obscures (celles félicitées par Fabius).. Ces jours derniers le bastion Daech pour satisfaire et remercier ses sponsors aurait utilisé ces armes en vue de faire accuser Bashar El Assad.. Le monde entier s’en offusque et Trump,cible de multiples attaques négocie avec Bashar et Poutine une opération militaire ciblée visant à détruire le dépôt sous contrôle de Daech..Un succés qui lui permettrait de redorer son blason aux regard des puissances occidentales et qui épargnerait Poutine de toute critique sur ce sujet ???

     

    • Sauf qu’avant 2013 et l’opération de désarmement, le régime syrien n’a jamais nié avoir un arsenal chimique. Jihad Maqdissi, porte-parole de Damas à l’époque, disait : nous avons des armes chimiques mais ce n’est pas nous qui les avons utilisés sur la Ghouta de Damas. Nous les réservons pour des forces étrangères (comprendre : moyen de rééquilibrage relatif face aux ADM israéliennes : atomique, chimique, ...).


  • Alors les pitres ignorants de la logique capitaliste ? On ne fait plus l’apologie impuissante du sieur Trump, résistant "patriote" ?

     

    • Merci de revenir aux fondamentaux, à savoir que Trump n’est qu’une marionnette aux mains de l’état profond.
      A sa décharge, il n’est pas le premier président US a démontrer que ce poste est moins puissant que celui d’une chancelière ou qu’un président de la république.

      Trump a touché son plafond de verre une fois élu, il va se Bushiser à vitesse V, en étant encore plus impulsif, ce qui devrait, hélas, déboucher sur un bordel absolument gigantesque dans la région.

      Les marionnettiste vont se régaler avec Trump, à coté, les armes de destruction massive de Saddam, ce sera du pipi de chat.


  • A-t-on le film de la déclaration de Donald Trump ? Avant de lui faire porter le chapeau, il faudrait vérifier que ces propos ont bien été tenus, et qu’ils ne l’ont pas été sous la contrainte. Meyssan a montré que l’état-major américain avait déjà réalisé des opérations en contradiction avec les engagements de John Kerry. L’Armée américaine obéit à des ordres, mais il n’est pas certain que ce soient ceux du Président des Etats-Unis, qui peut tout aussi bien être prisonnier à la Maison Blanche. On a vu quelle était la marge de manoeuvre de George Bush en 2001.

     

    • Médiocre tentative de minimiser la responsabilité de Trump.
      Où sont passées les valeurs démocratiques des USA ? La présomption d’innocence ? Envolée. Le droit à un procès ? Envolé. Le respect du droit de non ingérence ? Envolé. La diplomatie ? Envolée.
      Trump = Obama blanc ?
      Cette action des USA laisse présager le pire pour les années à venir.


  • Tout cela confirme parfaitement l’analyse de Sayyed Nasrallah, il s’agit d’un président stupide qui s’est piégé tout seul en contredisant tout ce qu’il a avancé à commencer par renier son plus proche compagnon Mike Flynn. La guerre contre les "soldats" de l’Empire prendra désormais moins de temps car la réponse russe, iranienne, syrienne et du Hezbollah se fera sur le terrain. Les "soldats" de l’Empire vont passer de sales moments dans les jours à venir et ce sera la réponse cinglante du front de la résistance. Bye bye les projets de l’Empire dans la région...
    Et dans tous les cas, cet article prophétise la fin de l’Empire La fin d’un monde… qui risque de s’accélérer !
    Et aux dernières nouvelles, condamnation sans équivoque de Vladimir Poutime qui qualifie l’attaque d’agression. Très rare une absence pareille de diplomatie, la colère du Tsar sera difficilement gérable par l’Empire et Trump et ses "alliés" vont se prendre une colère multipliée par x. Selon des infos d’Al Ikhbaria syrienne, son correspondant en Floride annonçait le retour en Chine d’au moins une partie de la délégation chinoise, accompagnant Xi Jinping, censée le rencontrer. Par ailleurs, la Grèce membre de l’Otan a dénoncé l’attaque américaine, sans oublier les manifestations monstres qui se prépareraient dans toute l’Amérique et la colère d’un certain nombre de députés et sénateurs qui jugent anticonstitutionnel la décision de Trump.
    Bref, ça ne va pas être de tout repos pour un président qui voit sa chute commencer...

     

    • Poutine ? Ne compte pas sur lui. Il est aussi sioniste que Trump ! Où était la DCA russe censée défendre les Syriens ? Si tu ne veux pas te faire attaquer, acquière la bombe atomique ou mieux. Voilà la réalité que devraient comprendre les chefs d’Etat du Tiers Monde. J’espère que l’Algérie possède cette bombe, car elle est la suivante dans le plan !


    • Totalement d’accord, je n’ai jamais compris comment certains ont pu défendre l’idée que Trump pourrait être une alternative au nouvel ordre mondial, il suffit de lire sa biographie pour comprendre que c’est un non-sens, Trump sera sans doute pire que Bush père et fils...Il suffit de lire d’où proviennent les message de félicitations ce matin après les frappes américaines pour comprendre dans quel sens il compte orienter sa politique extérieure...


    • @awrassi
      Voyons, voyons, il ne faut pas s’avancer sur un terrain que l’on ne maitrise pas !
      Ni Poutine, ni Trump ne sont sionistes mais il y a une réalité qui nous échappe, et pour la comprendre il faut avoir les outils. Les événements les plus importants, ce sont ceux qu’on ne voit pas et dont nous ne sommes pas au courant. Dire que Trump est stupide sur un plan politique, c’est réellement ce que je pensais depuis longtemps tout en espérant que les rapports de force ne seraient pas à ce point aussi déséquilibrés qui le mettent dans la situation d’aujourd’hui.
      Quant à Poutine, il a réussi en interne l’un des plus grands exploits de ce dernier siècle, limiter justement la nuisance du lobby sioniste au point que ce soit son représentant parisien qui vienne lui demander des faveurs.
      Quant à ce qui s’est passé strictement sur un plan stratégique, c’est l’erreur mortel pour l’Empire qui s’est tiré une balle. Ce qui va venir dans les jours et les semaines va changer la face du monde. Les russes, les iraniens et les chinois n’ont pas réagi avant, ils ont maintenant les coudées franches car il n’y aura plus d’accord politique.
      Pour l’Algérie, beaucoup se méprennent et n’ont encore rien compris. L’Algérie a déjà vaincu l’Empire dans leur zone, pour ceux qui savent les États Unis sont aux petits soins avec eux. Je vous conseille la lecture de cet article Vers la défaite de l’OTAN sur le front algérien qui vous donnera des éléments de réponse... ;-)
      Juste un conseil, ne vous laissez jamais abuser par le "bruit et la fureur", chaque fois qu’un ennemi devient faible, il fait des erreurs stratégiques. L’Arabie des Al Saoud en a fait, elle est finie. La Turquie en a fait, elle est finie. L’entité sioniste en a fait, et pour ceux qui savent et suivent de près ce qui s’y passe, jamais dans toute leur histoire ils n’ont été aussi fébrile et n’ont eu aussi peur car aujourd’hui ils parlent de menace sur leur existence !!! Et enfin, le patron des trois voyous a aujourd’hui fait l’erreur de trop, sa déchéance apparaitra bientôt mais il a perdu le Moyen Orient....


    • A awassi

      Poutine n’est pas sioniste, il est russe. Il conduit sa politique en fonction des intérêts de la Russie. Il agit avec mesure car il a conscience que la Russie n est pas la plus forte même si la dynamique va dans son sens. Il ne veut pas se créer d’ennemis. Et il reste fidèle aux pays avec lesquels il est allié. Quand il faut passer à l’action, il y passe mais il veut éviter une guerre globale.

      Ce type est censé.

      Quand à Trump, il n est aux commandes que depuis 3 mois et il a des déclarations contradictoires, il est donc difficile de faire la part entre ses volontés et sa communication. Ce bombardement n est peut être qu’une opération de communication, il désarme les critiques des pro-guerre aux EU et de ceux qui l’accusent d’être pro-russe, il satisfait les bien-pensants, il joue sur une certaine fibre qui renforce la popularité du dirigeant (il en a besoin), il se donne les moyens futurs d une sortie de crise sans que cela apparaisse comme une impuissance étasunienne. Si on rajoute à cela les interrogations sur le pouvoir ou les pouvoirs aux EU, il est difficile d’y voir quelque chose.


  • Cette attaque est surtout révélatrice de la vitesse à laquelle l’armée Syrienne progresse.


  • Les élections vont être annulés car les élites ont compris que Marine allait gagner. Hollande n’allait pas quitter sa place aussi facilement. C’est sa vengeance personnelle, il n’allait pas partir la tête basse avec ces 4% et son image d’homme ridicule. Il veut être un maître de guerre, prêt à tout pour être aimer, il l’a déjà prouvé. Rappelez vous sont plaisir à prendre des bains de foule après les attaques de 2015, c’est les seul fois ou le peuple d’ignorants adulait hollande et demandait sa protection.

     

  • Où est la DCA russe ? J’ai toujours pensé et dit que Poutine était sioniste. A sa façon ... comme Trump. La Syrie s’en sortira seule ou ne s’en sortira pas. Comme les Palestiniens.

     

  • J’ai du mal à croire que Trump est une girouette. Soit il s’est fait bananer, soit il s’est fait plus probablement menacer. Cela montre surtout et de façon inquiétante à quel point l’empire tient encore les rênes.


  • Pire que ces prédécesseurs,mais toujours dans la même lignée ;ces sales "colons" ont fait bien pire que ce qu’il dénonce pour s’accaparer d’un pays ou vivaient les Indiens d’Amérique et aujourd’hui,comme toujours d’ailleurs,ils s’érigent en juge et justicier !Ils font d’une pierre deux coups ;le "trumpet" veux faire comprendre "aux yeux de tous" que c’est lui le boss et qu’il ne plaisante pas et d’un autre coté,c’est bon pour les colons de Palestine Occupée...C’est ça leur monde de liberté et de paix...Ils nous prennent vraiment pour des blaireaux !Il ne peut y avoir que les merdias aux ordres et les politocards soumis qui se réjouissent de tels actes...Le pire,ce sont les civils,eux,ils n’ont rien demander,si ce n’est que de vivre en paix sur leurs terres... !!


  • 59 missiles (les magnifiques bébés du coin vont s’en rappeler s’ils en réchappent). Mais ce sont des missiles sans gaz, car avec gaz, c’est pire. En tant qu’ancien pro-Trump dorénavant, je souhaite que Poutine nettoie très largement ce moyen orient en protégeant son allié.


  • A 600 000 dollars le missile ça fait un feu d’artifice à près de 40 millions d’euros ! Les frégates lance missiles russes ont reçu cette fois l’ordre de ne pas intervenir, ce qu’elles avait fait en 2013 . Trump plus sioniste qu’Obama, ça promet .


  • Ils sont ou les Russes et leurs s300/400 ?

     

    • Il me semble évident que trump à pris son téléphone pour expliquer son point de vue à poutine, qu il allait bombarder telle cible, et quils ont prix rdv pour discuter au plus vite de la suite.
      C’est plus symbollique qu’autre chose, pour montrer que les choses doivent s arrêter et que la fin de la récré doit etre sifflée


  • Il aurait fallu une enquête internationale et impartiale avec des inspecteurs de l’ONU, afin de déterminer si les accusations portées contre Assad sont réelles ou fausses. Peut-être que la version russes est la bonne, c’est à dire qu’il n’y a pas eu d’attaque chimique, mais une bavure de l’armée syrienne qui a accidentellement touché un dépôt chimique. Néanmoins, la réaction de Trump est profondément décevante, au final c’est juste une baudruche. Il n’y a désormais plus rien qui le sépare de Bush ou d’Obama !


  • C’est le coeur serré pour les Syriens, l’avenir de leur pays et l’avenir de l’humanité que parvient cette nouvelle effrayante.
    Ou Trump n’a pas le choix en politique intérieure et il lui faut donner un gage de soumission, prenant une option catastrophique vers un embrasement général, ou c’est un pallier de décompression qui ne sera pas poursuivi.
    Mais en tout état de cause, Trump ne peut pas ignorer que le système qui l’a combattu et le combat toujours est déterminé à la destruction de la Syrie et au conflit ouvert avec la Russie.
    Ce n’est pas pour rien que les ventes d’armes et la recherche militaire explosent.
    Et quel encouragement inespéré des USA pour les terroristes islamistes.


  • Trump vient de faire bombarder la base aerienne contenant les armes chimiques,il n’a pas declare la guerre a la Syrie. Les russes avaient ete prevenu a l’avance. Suivez le fil twitter de Bill Mitchell (@mitchellvii).

     

  • Les propos mesurés de NDA, MLP et MMLP les honorent et honorent la France, au contraire de ses dirigeants actuels qui sont, soit aveugles, soit peu courageux (voire les deux !). A noter que le commniqué écrit de FF sur son site est cohérent avec les interventions ci-dessus.


  • RIP Donald Trump 2017-2017

    Gerbant...


  • Ils ont envoyé 59 missiles sur une base désertée par ses avions . Chapeau !


  • On attendait de voir ce qu’allait faire Trump dans les mois qui suivraient son élection ; avec ces frappes en Syrie sans enquête préalable et en marge de l’ONU, l’Empire confirme qu’avec lui, c’est le changement dans la continuité, ce qui n’augure rien de bon pour la suite..


  • A tous ceux qui se demandent où sont les russes et leurs missiles : une intervention aussi crue et directe de la Russie est exactement ce que souhaite l’empire, toute attaque de quelconque véhicule ou troupes de la "coalition" (Coali-sion serait plus adapté) sera considérée comme acte de guerre et entrainera des "représailles".

    L’escalade de la violence n’aura qu’une issue possible : des dégâts difficilement estimables sur tous les intervenants (se souvenir de l’histoire des coqs) , avec comme fin ultime un missile nucléaire balancé de nulle part et dont tout le monde se rejettera la responsabilité (j’aurai alors ma petite idée sur son origine). La suite est facilement imaginable.
    Les sionistes, sentant le vent en train de tourner, sont pressées d’en finir avec leur golem et ils veulent à tout prix faire le maximum de dégâts avec, la Syrie n’est hélas qu’un prétexte et au mieux, un peu de beurre sur leurs épinards. Attendre sans agir, aussi difficile que ça puisse paraitre, est primordial car l’empire n’en a plus pour longtemps (je ne parle pas en minutes, pour les plus pressés) et qu’il est dans ses derniers soubresauts de violence. Il en tire sa force alors il ne faudra pas l’alimenter.

    La Russie n’a fait qu’équiper les syriens avec des batteries de missiles sensées les défendre d’attaques sporadiques faites par des suiveurs de l’empire, ils n’étaient pas sensés leur donner les clés de toute leur défense aérienne et encore moins les défendre contre une attaque aussi directe. C’est sûr que cette dernière, avec celle du barrage d’il y a quelques jours fera que la Russie reconsidérera l’ampleur de la menace et reconsidérera ses priorités dans la région. Dans tous les cas, je ne crois pas qu’il sera question un jour d’une intervention directe, sauf si elle devient visiblement la cible.

    Une chose est sûre, Poutine n’agit et n’agira surement pas sous le coup de l’émotion ou de l’urgence (à la différence de ceux que j’ai cité au début de mon intervention, qui, j’en suis sûr, auraient pressé le bouton rouge avant même de savoir ce qui se passe). Chaque pion qu’il avance aura un objectif qu’il atteindra, il n’y a qu’a voir les résultats actuels et se demander où en serait toute la région sans cela.


  • Incroyable, il nous fait la politique que Clinton aurait menée au Moyen-Orient, il nous a bien berné avec sa campagne grandiloquente et antisystème... Il a certainement subit des pressions de l’état profond et du complexe militaro-industriel, mais c’est bien lui qui a confirmé dans sa déclaration qu’il a donné l’ordre...
    Ça ressemble drôlement à l’affaire des légendaires armes de destruction massive sous Georges Bush...on prend un faux prétexte, on se dépêche d’intervenir sans attendre d’avoir la moindre preuve, sans attendre les résultats de l’enquête...


  • 4 morts dans une base aérienne ça vous choque pas ? D’ailleurs ils l’ont dit sur BFMTV (c’est pour dire) : les russes et les américains se sont prévenus de ces bombardements, ils communiquent sans cesse, en ligne directe ! Du coup quand je lis ici que la DCA Russe aurait dû agir ; et bien pas besoin, il a suffit que les Russes préviennent le régime Syrien, qui a fait évacuer pour limiter les pertes ! Qu’en pensez vous ? Et surtout à quoi ça pourrait bien servir ?

     

  • Bon ben on a la réponse sur TRUMP
    1) Il ne respecte aucune de ses paroles, de ses promesses, ce type est un menteur sans foi ni loi encore plus dangereux et faux que ses prédécesseurs
    2) Il est lui aussi parfaitement soumis aux intérêts de l’Empire

    Ca va très mal finir !


  • Et voilà, c’est reparti. "On" nous refait le coup des armes chimiques.
    Le mensonge est bien sûr énorme, mais aux USA, l’appétit de sang est sans limite. "On" se moque du monde entier, "on" s’assoie sur l’ONU, "on" pisse sur le plus élémentaire respect de l’être humain, puis"on" s’en va bombarder tranquilou.
    "On" commence par détruire les bases aériennes et les avions, c’est plus sûr car ’l’opinion publique" exige zéro perte. Ensuite les bases de défense, et "on" finira comme toujours par les civils. Comme en Libye, en Irak et partout ailleurs.
    Ces insatiables de pouvoir et d’argent se délecterons probablement au final de l’exécution Hollywoodienne du méchant dictateur en direct "live".
    Quel sort lui réservent-ils cette fois-ci, pendaison à la Saddam ou bien sodomie et balle en pleine tête façon Mouammar ?

    Ces malades seront-ils un jour punis de leur crime ?


  • On m’avait dit ici à grand renfort de vidéos que Trump ca allait être différent etc...
    Mon cul sur la commode aussi.
    Certains vont enfin comprendre que les USA , ne sont plus les USA depuis Regan.
    Tout a été vendu aux inouites. Comme en France d’ailleurs.
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    • Les États-Unis sont sous domination étrangère (le fameux ZOG) depuis bien avant Ronald Reagan.
      Déjà sous Franklin Delanoe Roosevelt, la situation était dramatique ; il suffit de se pencher sérieusement sur son équipe pour le comprendre.
      Et cette prise de pouvoir remonte à avant encore, tout ne s’étant pas fait en un jour, mais je donne simplement un exemple.


  • Donald Trump ? quel dieu prie t-il ?

     

  • #1696457

    Les Russes paraissent bien faibles, soudainement :
    Les S400 laissent passer 59 missiles sans sourciller.
    Erdogan déclare qu’il est est prêt à s’allier aux Américains en cas d’attaque de la Syrie.
    On attend la position de la Chine.

    Mais, soyons sûr que les Russes répondront de manière adéquate et infaillible à une intensification de la pression avec ou sans les Chinois.


  • Il serait souhaitable, pour la parité, que les Russes, rétroactivement, "frappent" les aéroports israéliens d’où sont partis les avions porteurs de bombes au phosphore blanc (crime de guerre aussi... contre des enfants aussi) lors de la dernière attaque sur Gaza... non... ?

     

  • On remarquera la terminologie de TOUS LES MEDIA dans cette histoire Syrienne :
    Les Russes et les Syriens BOMBARDENT alors que les Américains et les Israéliens FRAPPENT...
    Etonnant, non... ?


  • Poutine a été mis au courant, on peu donc dire qu’il a validé cette attaque avec Trump sinon effectivement il aurait pu tirer qqs s300.

    Je pense que le plus important dans cette histoire est de savoir QUEL objectif a été frappé (objectif strategique ou symbolique ?) Pour ma part je pense plus a un objectif symbolique car la première chose qui m’a fait "tiquer" quand j’ai lu la news ce sont les moyens mis en oeuvre, 59 missiles ( ce qui n’est pas rien) soit presque 30 Tonnes d’explosifs pour seulement ... 4 morts. Ça ressemble quand même plus a un coup d’épée dans l’eau.

    Trump aurait pu prendre Damas et le pouvoir pour cible il a préféré un objectif de seconde zone....

     

  • Si le bombardement au gaz Sarin (non avéré) est considéré comme crime de guerre, comment qualifie t-on les "frappes" (avérées elles) au phosphore, au napalm ou encore, pour rester dans les neurotoxiques, à l’agent orange.... ?


  • Deux semaines après l’avion israélien abattu par la DCA syrienne, on nous pond une attaque chimique contre les civils et une attaque immédiate américaine. Le lobby est toujours à la manoeuvre aux Etats-Unis. Trump n’a aucun pouvoir.

     

  • Tiens tiens la DCA russe n’a pas défendu la Syrie (et heureusement, imaginez des missiles américains descendus par la Russie). Au final, Poutine va peut-être lâcher son boulet nommé Assad... Attendons.

     

    • C’est toi et ton commentaire complètement débiles qui sont les boulets ! Le Grand Poutine va lâcher Le Président élu Bashar après tous ces sacrifices ? Décidément t’as rien compris.... il va au contraire s’impliquer encore plus , la trompette est tombée dans le piège.....


  • Ayé, il a tenu même pas 3 mois... Je l’ai toujours dit ici, il fallait attendre de voir comment réagirait Trump avant d’exulter... Malgré tout j’avais un petit espoir comme tout le monde ici... punaise ça pue pour la suite mes amis...

     

    • Exact, y’avait un petit espoir, mais au final il est pareil que les autres comme je m’y attendais.

      Le problème c’est qu’avec ce petit espoir, y’avait le risque que si ce mec là part en couille et trahi les attentes de ce pour quoi il a été élu, ca peut aller loin, très très loin ...


  • L’histoire est un éternel recommencement, on marche tout droit à la guerre mondiale, avec derrière, les mêmes forces à l’oeuvre.
    Seules les armes nucléaires et autres armes de destructions massives retardent la déflagration, pour combien de temps ?
    L’entité sioniste ne lâchera pas la Syrie, la réussite finale de leur plan (grand israel) dépend à court terme de sa chute.

    Quant à Trump, à la vue du large sourire de netanyahu à son élection , les personnes lucides ont vite compris à quoi s’attendre.


  • J’ai peine à croire que Bachar-al-Assad ait été assez stupide pour gazer sa population sous les yeux des satellites espions US, la Syrie étant certainement le pays le plus "scanné" du monde.Quant à Trump, son déclin a d’ores et déjà commencé et sa chute n’en sera que plus fracassante.Sic transit gloria mundi.


  • Donald Trump... son monde.


  • Comment pouvez-vous être quasiment tous convaincus que le régime d’Assad n’est pas responsable ?
    C’est une simple question.
    Cdt

     

    • On le sait parce qu’on est sur cette planète depuis quelque temps, alors que tu viens tout juste d’atterrir


    • Parce que c’est un non sens. Bachar n’a aucun intérêt a tuer son propre peuple au moment même ou le vent était en train de tourner en sa faveur.


    • On n’en sait rien.
      Mais c’est juste contre productif de faire cela de la part d’Assad et les Djihadistes peuvent aussi avoir du gaz.
      Alors faut-il ne rien faire si on est convaincu que c’est Assad le fautif ? Je sais pas. Le problème est justement que je ne suis convaincu ni dans un sens ni dans l’autre.
      Trump a surement des infos que j’ai pas (sinon ce serait vraiment problématique !), mais même... l’interventionnisme façon "gendarme du monde" a des limites dont on a pu voir les effets néfastes ces dernières années.


    • 1) A qui profite le crime ? certainement pas à Bachar
      2) les précédentes attaques ne sont pas le fait du régime (ignoré par les médias mais prouvé par des experts impartiaux (MIT et l’agence qui a supervisé la destruction des stocks d’armes chimiques en syrie).
      et quand bien même il y aurait un doute, nous n’avons aucune preuve car il n’y a eu aucune enquête sur cette dernière attaque


    • Les frappes ont eu lieu il y a seulement deux jours. On n’est pas encore sûr ni du type de gaz, ni du nombre de victimes, alors comment saurait-on qui est responsable, sans enquête internationale ?
      Il y a 3 ans, on a imputé le massacre d’al-Ghuta au gouvernement syrien ; il s’est ensuite avéré qu’il s’agissait de gaz fabriqué en Turquie, acheminé en Syrie et employé par des "milices rebelles" comme al-Nostra (bien sûr les médias n’ont que peu ou pas évoqué cela).


    • La question peut se retourner aussi....Je pense que les gens sont désormais habitués aux manigances de l’empire, Irak, Libye et maintenant Syrie, ca fait beaucoup.


    • #1696611

      Vous oubliez qu’il y a un coté cartésien chez les Français qui les fait douter de tout avant de s’enflammer comme des pucelles. C’est plutôt sain comme état d’esprit. Ça ne sert à rien de nous rejouer les photos d’enfants morts. On est gavé de ce genre de propagandes.
      Je vous retourne la question : comment pouvez-vous être convaincu qu’il y a effectivement eu utilisation d’arme chimique sur ordre du président Assad et qu’il ne s’agit pas d’un coup monté USA/UE, sachant les enjeux énergétiques et géopolitiques de la région ?


    • Bien sur, on ne peut etre sur de rien mais toute l’information officielle concernant la Syre est un tissu de mensonge depuis le debut. il y a entre autre des francais independants (Pierre LeCorf) courageux qui racontent vraiment ce qui passe et on est manipule de A a Z
      De plus avec l’aide de l’armee Russe, Alep a ete liberee, c’est une victoire pour Bachar el Hassad donc il fallait que les vautours US trouve une replique pour l’attaquer


    • Une réponse de mauvaise foi à votre question pourrait être celle-ci :
      Comment pouvez-vous être convaincu de la culpabilité d’Assad ? mais ça ne serait vraiment pas sérieux.En fait, à l’heure présente, je dirais seulement que je n’ai aucun élément à ma disposition qui me permettrait de conclure à charge ou à décharge.Je pense simplement que si Assad a pris l’initiative d’une telle action en pleine conscience et détermination, alors il est raisonnable de conclure que cet homme est suicidaire et a décidé d’en finir avec sa vie terrestre, à supposer qu’il en existe une "céleste".J’ai eu l’occasion de visionner pas mal d’interviews de cet homme, et je pense que vous aussi, et je n’ai jamais eu le sentiment qu’il était un dangereux psycho-sociopathe.
      Si je me trompe, ce qui est évidemment tout à fait possible, alors c’est à désespérer du genre humain, et dans ce cas, mieux vaut plier les gaules et boire un canon avant de calancher..


    • Avant de condamner il faut considérer.

      - Pas encore de preuves matérielles
      - Pas de mobile
      - Déja accusé en 2013 pour la même chose et innocenté par OPWC (organe pour interdire l’arme chimique) et MIT (Massachusetts institute of technology).


    • Merci de vos réponses et arguments. Je ne suis évidemment pas convaincu de sa culpabilité, il me semblait juste que beaucoup éliminaient d’office cette possibilité.
      Cdt


    • Parce qu’on est sur ER pas sur "L’Immonde" ou "l’express", si tu es nouveau, sache qu’à ER les articles ont un sens, les commentaires aussi.
      Ici "on" cherche à comprendre le monde qui nous entoure, les forces en présence, à qui profite le crime.
      Les armes chimiques d’Assad sont censés être détruites, l’OIAC et l’administration Obama l’ont confirmé.
      Si Assad dispose encore d’armes chimiques pourquoi l’ONu, l’OIAC, tous les gouvernements occidentaux prétendaient que les armes chimiques étaient bien détruites en 2014.
      Quel est l’intérêt d’Assad d’utiliser des armes chimiques contre des civils sachant qu’il s’exposerait à des représailles qui l’affaibliraient, où sont les preuves ?


  • Déception ! !!


  • C’est sur que cela fait parfaitement sens qu’Assad use d’armes chimiques qu’il n’a pas juste après une bataille qu’il vient de gagner juste pour être sûr que l’Ouest répliquera...


  • Tout cela est lamentable et condamnable.

    Trump est retombé dans la vieille merdasse impérialiste, contrairement aux intentions déclarées au cours de sa campagne présidentielle. L’EI doit se réjouir.

    J’ai soutenu Trump, tout en étant parfaitement conscient que cela comportait un risque réel d’être déçu.


  • là on est vraiment dans le spectacle, action incompréhensible car rien de cohérent. çà pue la manipulation. attendons avant de juger, car 50 tomawaks pour 4 morts et quelques dégâts avec une défense aérienne russe qui laisse passer c’est tout de même bien étrange. Et surtout, la raison invoquée est particulièrement bidon et ne trompe que les lobotomisés.

     

    • Tout à fait !


    • Je me suis fait la même réflexion. 4 morts et quelques bâtiments de détruits, dont un dépôt de fuel.

      A 570 000 dollars le Tomahawk, ça nous fait une facture totale de presque 34 millions de dollars. Sans compter les couts de maintenance et de remise à niveau des lanceurs et le cout d’utilisation des différents destroyers de la classe Arleigh Burke qui les ont lancé... tous ça pour un résultat qui aurait pu être réalisé, sans problème, avec un seul Rafale !!!

      Les amèrloques sont quand même de gros bourrins, avec un déficit gargantuesque (ils n’en sont pas à quelques dizaines de millions de dollars).

      Par contre la Russie a fermé les yeux sur ces tirs (ça en dit long sur la solidarité effective avec Assad), les systèmes S300 installés en Syrie auraient pu en intercepter une partie et d’ailleurs c’est peut-être la raison du nombre de missiles lancés (pourquoi 59 ?).


    • Vous parlez des morts comme ça ? Ceux là sont négligeables ? Si je descends l’un des votres, ce serait différent ? Je suis un ancien militaire (golfe,Liban) et pas un bobo bien-pensant, mais bon, là...


    • @ tu meurs,
      vous avez vu les cadavres ?, même ça c’est de l’hypothèse non vérifiable.
      deuxièmement, il y a un double chaîne de commandement pour la défense anti missile et ni les russes ni l’armée syrienne ne l’ont activée (je rappelle que le tomawhak est une antiquité question missile et en plus il ont été tirés d’assez très loin pour qu’on puisse les repérer assez rapidement.
      attendez la suite avant de partir en live sur Trump ou Poutine. (les analystes russes semblent être plus réalistes que les occidentaux dans cette affaire, attendez les traductions)


    • @ Tu meurs : Vous vous méprenez sur mes intentions, n’importe quel mort est important pour n’importe quel vivant, qui plus est quand on partage la même patrie. Je parlais, certes avec une certaine froideur, seulement de l’efficacité stratégique de cette belle dépense d’énergie et de dollars (bien télévisuelle en plus).


  • Sortons de l’OTAN en 2 ans


  • Manifestement Trump ne contrôle pas grand chose et semble avoir passé un deal avec les mondialistes pour que ces derniers lui foutent la paix. En gros il leur donne la Syrie en espérant qu’ils lui lâchent la grappe pour le reste...si tel est le cas cela semble être une erreur car la Russie et l’Iran ne lâcheront pas le morceau, cela risque de dégénérer en conflit mondial. Mais d’un autre côté en cas de conflit qui va morfler le plus ? Les membres de l’union européenne bien entendu ! C’est la France et les autres vassaux que l’on enverra au casse-pipe et qui seront les plus exposés de par leur proximité géographique à une riposte russe...eux les Ricains avec leur gaz et pétrole ils sont en fin de compte relativement pénard dans leur "pays-continent"...


  • Trump est vraiment décevant sur ce coup là.
    D’ailleurs en début de semaine Trump disait que le départ n’est plus une priorité pour les EU. Et 2 jours après Assad utiliserait des armes chimiques ??? Il faudrait qu’il soit stupide Assad pour faire ça. Il me semble largement plus crédible que ce soit une énorme magouille de l’opposition et/ou des puissances étrangères impliquées dans ce conflit (hostiles à la Syrie) qui en soient à l’origine.
    Et de quel droit agissent-ils comme ça sans enquête sérieuse au préalable, sans résolution du conseil de sécurité. Ce sont des hors la loi, des bandits.
    Je viens de voir que Poutine a demandé une réunion d’urgence. J’espère que la Russie va tenir bon et qu’elle sera déterminée au point d’abattre tout autre missile s’approchant du territoire Syrien, voir avion en mission de bombardement. Qu’elle soit déterminée à faire respecter le droit international que ces bandits foulent au pied. La coupe est pleine. Il faut que les Russes montrent qu’ils sont prêts à la guerre totale si c’est ce que ces idiotes de chancelleries occidentales veulent.


  • Le seul à même de nous informer ,est, je pense,T. Meyssan.Attendons sa réaction.


  • Il semble que la base était vide, 4 morts, étaient-ils prévenus, est-ce que Trump joue simplement le jeu de la communication ?


  • le plus deprimant c’est que grace à cette attaque, Trump va devenir subitement quelqu’un de respectable aux yeux des mondialistes


  • OKay donc bon, Trump ou Clinton, c’était les mêmes en fait. Sauf à la marge, pour le barbecue le dimanche, contre le barbecue le dimanche.

    A l’étranger, c’est la même merde.


  • Pas de conclusions hâtives. Rappelons aux plus pessimistes que John Fitzgerald Kennedy, que d’aucuns sur ce site considèrent comme le dernier grand président américain, sans doute mort pour s’être opposé à l’état profond américain et plus particulièrement au cartel de banques que constitue la FED, avait commencé son mandat en 1961 par le débarquement de la baie des Cochons, opération impérialiste et dangereuse pour la paix mondiale s’il en est, et ce à une époque de prolifération nucléaire où les tensions entre américains et russes étaient d’une autre intensité que maintenant...


  • Alors il faudrait quand même nous expliquer pourquoi Assad aurait balancer des bombes sur des civils innocents au risque d’avoir encore une fois le monde contre lui.
    Je ne dis pas qu’il ne l’a pas fait, je demande des explications tellement cela semble contre-productif pour lui même et son pays.
    Visait-il des djihadistes ?
    Ces même djihadistes ont-ils également à leur disposition le fameux gaz ?
    Si oui, ce pourrait-il qu’ils l’aient utilisé comme une sorte de suicide collectif englobant les civiles et portant ainsi le discrédit sur Assad ?
    J’espère que Trump avait bien toutes les cartes en main quand il a décidé cette attaque, parce que c’est quand même un dangereux bordel.


  • Est-ce reparti avec le prétexte des "armes de destruction massive" ? Syrie = Irak ? Je pense qu’il ne faut pas que Poutine cède, car si les USA et Israël veulent la guerre à tout prix ils arriveront à leur fin ! Il est urgent pour la France de sortir de l’Otan.
    Il est encore possible de croire que Trump essaye de gagner du temps à cause de la pression énorme de l’État profond américain.

     

    • Ces guerres ont bien un autre but distraire le troupeau , la raison ? le deficit américain qui se reproche des 20 milles milliard de dollars , actuellement il est de 19 862 700 000 000 , quand l’état us agite d’énorme chiffons rouge c’est qu’il y a une bonne raison .


  • Au moment ou ils allaient (Syriens) vaincre les mercenaires des sionistes voilà qu’une intelligence chaotique de l’empire nous sort (gazage) pour mettre à genou un des derniers Pays résistant. Les prochains sur la liste, l’Iran et Liban, l’Algérie suivra après.


  • C’est prévisible. Trump aurait du être assassiné si il était ce qu’il disait être.
    vous croyez vraiment que des gens capable de détruire un pays et de faire des centaines de milliers de morts pour une raison économique et idéologique ne serait pas prêt à zigouiller un blanc bec qui veut s’opposer à eux ?


  • En prenant la décision de bombarder cette base militaire symbolique (celle à partir de laquelle les armes chimiques ont été larguées), mais secondaire (ça n’est pas une base militaire importante en taille ni moyens), Trump satisfait simultanément aux objectifs suivants :

    . Il reprend l’initiative politique, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur (et c’est là que ça se joue).

    . Il marque sa distance par rapport à Poutine et à la Russie quand, en interne, des enquêtes officielles sont toujours diligentées sur les liens et complicités supposés entre lui/ses proches/des officiels actifs ou déjà remerciés et les Russes, et constituent une bonne moitié de l’agenda politique US et du buzz médiatique.

    . Dans le même temps, il ne touche pas aux forces militaires russes et ménage son partenaire/adversaire potentiel. A cet égard, la réaction officielle on ne peut plus mesurée des Russes est un modèle de modération.

    . Il envoie un signal positif au complexe militaro-industriel sans sacrifier la vie d’un GI, démarche congruente avec son patriotisme tant charnel qu’économique.

    . Il allume un contre-feu aux affaires de proximité avec la Russie, mais aussi à ses déclarations non prouvées d’écoutes qu’aurait ordonné Obama pendant la campagne.

    . Il montre aux Chinois, sa principale obsession à l’étranger, qu’il n’a besoin de la permission de personne pour prendre des initiatives qui piquent.

    J’en oublie sans doute, beaucoup.

     

    • #1696674

      J’en oublie sans doute, beaucoup.

      - Il est élu Prix Nobel de la Paix.


    • Votre volonté d’échapper à l’hystérie anti-Trump pour ne pas vous dédire dans votre soutien vous fait voir un acte grave et impulsif comme un coup de génie. Entre dire que l’on est sûr que c’est le début de la 3e GM et assurer que c’est une bonne chose et minimiser l’escalade que cela constitue comme vous le faîtes il y a place pour une analyse plus sérieuse.

      - Trump projette le conflit intra-américain sur la Syrie. C’était un développement probable depuis l’éviction de Flynn mais inquiétant. D’une part c’est un aveu de faiblesse sur le plan interne mais qui plus est, et contrairement à ce que vous dîtes cela ne relâchera pas la pression du Système sur lui car c’est beaucoup trop peu. Par ailleurs les auteurs du false flag à Khan Sheikhoun savent maintenant comment obtenir de l’assistance aérienne des USA, ils vont donc recommencer et Trump se trouvera de nouveau devant le même problème : comment soulager la pression en interne sans déclencher un conflit contre la Russie.
      Sachant de plus que certains de ceux qui soutenaient Trump (Ann Coulter, PJ Watson, ...) le faisaient sur une basse conservatrice-libertarienne, il vient de perdre leur soutien dans ce combat en ayant choisi ce dérivatif (lire leurs derniers tweets). Trump vient d’être affaibli en interne par là où il a pêché : montrer que lui, à la différence d’Obama, il en a. La réalité c’est qu’il n’a même pas eu le courage que BHO a revendiqué à la fin de son mandat en disant que son moment de bravoure a été quand il a refusé de bombarder la Syrie en 2013 et de soumettre au "playbok de Washington.
      - La base de Shayrat n’est pas du tout sans intérêt stratégique comme vous le dîtes. Elle est la base utilisée notamment contre Daech à l’est de Homs, à Palmyre où le régime essaie d’avancer vers Deïr az-Zour (entre 50 et 100 000 civils assiégés par Daech). Elle servait aussi, avec d’autres, pour des frappes au nord de Hama où le régime et ses alliés était en train de contrer la grande offensive de Tahrir al-Sham (al-Qaïda) et de quelques alliés.
      Enfin cette base est celle d’où ont été tirés les missiles anti-aériens contre l’aviation aérienne israélienne partie bombarder du côté de Palmyre. Israël exulte et va pousser à la roue puisque cela marche.


    • Vous mettez le doigt sur le cynisme calculateur des "grands" de ce monde.


    • - Trump vient de renverser le garde-fou qui avait été posé par le tandem Kerry-Lavrov sur la dynamique générale du conflit syrien et leurs désaccords sur son issue, quand le régime a renoncé à son arsenal chimique malgré le bénéfice que cela donne à Israël. Désormais il est acté dans les médias occidentaux que malgré le prix Nobel donné à l’OPCW pour son désarmement réussi de l’arsenal du régime, celui-ci a menti, en a encore conservé et donc que le prétexte de le bombarder pour cela est de nouveau utilisable par qui le souhaite et en a les moyens.
      Par ailleurs Trump vient de squeezer et le Congrès et le Conseil de sécurité de l’ONU pour revenir à un unilatéralisme dont Obama s’était en partie éloigné - sans être complètement dans la légalité internationale sur un certain nombre de théâtre d’opérations. Tout contournement du CS de l’ONU est perçu à juste titre par la Russie comme une manière de l’affaiblir elle-même comme puissance et comme une attaque contre la stabilité du système de relations internationales.
      - Trump par cette attaque vient de redonner de l’espoir à de nombreux groupes rebelles qui, désespérants du contexte international et épuisés par le conflit maintenaient un cessez-le-feu fragile (notamment au Sud) voire entraient dans un processus de réconciliation avec Damas. A contrario la stratégie d’HTS (al-Qaïda) - qui elle joue sa survie car en cas d’accord tout le monde se retournera contre elle - se trouve validée à leurs yeux puisqu’ils peuvent espérer avec ce retournement diplomatique que la CIA se remettent à fournir des armes (ce qui avait cessé depuis un mois) ou que les alliés aient de nouveau les mains libres.
      La possibilité d’une paix générale à un horizon d’un an, qui supposait que les groupes rebelles adettent leur défaite relative et l’impossibilité de faire tomber Assad militairement, vient d’être repoussée et la guerre relancée et al-Qaïda - malgré son offensive largement vaine et coûteuse au nord de Hama - relancé.


    • Il montre que c’est un parfait abruti de ricain va t’en guerre comme on les aime...


    • Il agresse une nation souveraine et tue des innocenets !


  • Perso je leurs écris mes pensées sur leurs réseaux sociaux pour leur déclarer le mépris qu’il ont pour la population.

     

  • Ils la veulent leur guerre ,il y en a qui tente le tout pour le tout .Mais à qui profite le crime ?? moi je crois savoir ,alors que je ne suis qu’un pauvre citoyen du peuple .Faut arrêter de prendre les gens pour des cons .Ils nous avez fait le même coup pour l’Irak ,la fameuse petite " fiole " brandie par Colin Powell et maintenant on voit le résultat ,alors que l’on peut considérer que la destruction de l’Irak a été un crime .Ils veulent la destruction du moyen Orient pour agrandir le territoire de certains et déstabiliser l’occident .En élisant Mr Macron ,cela leurs faciliteraient la tache .Voila le projet .


  • Bannon se fait éjecter, 48H après ont lance une attaque sur une base aérienne syrienne


  • Ce n’est pas la rétorsion qui me choque en elle-même, si elle s’avérait exacte (ce dont je doute pour le moment).

    C’est que les E.U. ont fait ça d’eux-même, sans concours de l’ONU, laissant penser que c’est à eux que profite le crime.

    Très déçu de monsieur Trump. Pour moi, il vient de sortir de la galaxie des gens pouvant apporter quelque chose à la stabilité mondiale. Extrêmement surpris aussi.

    Trump continuera la même politique extérieur à n’en point douter. Il veut mettre à sac la Syrie pour ses ressources. Il veut la guerre visiblement, après un long combat dans Syrie qui sort victorieuse mais affaiblie du conflit contre l’état islamique.

    Très très suspect que cette attaque au gaz sarin... Prudence.

     

    • Je partage votre décéption au sujet de monsieur Trump. Me sont venues les idées les plus folles du genre menaces contre sa famille, tout et n’importe quoi qui puisse me rassurer sur sa sincérité durant sa campagne. C’est dur de reconnaitre s’être fait avoir.


    • Ce n’est pas une attaque au gaz c’est un bombardement d’un entrepot de "rebelles modérés" qui contenait des centaines de bidons de gaz toxiques ! Je suis également déçue par la réaction de Trump qui avait promis de laisser les peuples disposer d’eux même ! Je ne sais plus quoi penser !


  • #1696603

    Obama - Clinton - Trump ... kif-kif


  • Et si l’opposition en France s’agitait comme en Syrie ? Quelle serait la réaction de la dictature qui ne dit pas son nom, de la dictature type homard dans une casserole.


  • Un remake, à peine varié de l’arnaque Powell ?

    Récapitulons :

    - au moment où la pression sur Al Assad diminue, par la déclaration initiale de Trump, qui laisse toute légitimité au peuple syrien, quant au choix de son destin.

    - Déclaration derrière laquelle, semblent se ranger, même les plus belliqueux soldats d’opérette, de la bande à Hollande.

    - Que le pays est pratiquement débarrassé des rebelles saboteurs.

    Al Assad, choisirait donc, ce moment particulièrement inopportun, pour balancer son ypérite et autres sarin ???

    Il ne faut pas avoir fait l’École militaire, pour subodorer qu’il y a là, comme un énorme "stûûût", de type : fiole à Powell.

    Nous faudra-t-il déplorer, influences tous azimuts obligent, que le Trump, est finalement le clone intellectuel, de son sinistre prédécesseur, au sourire Colgate ???

    Ou bien, s’agit-il dans le chef du nouveau président, d’une tentative de conjurer, la série d’humiliants échecs qu’il vient d’essuyer, pratiquement coup sur coup ?

    Décidément, les hommes les... "plus puissants du monde" se suivent et hélas, se ressemblent dramatiquement...


  • Très bien. Le Pen et Dupont-Aignan tiennent le cap, leur discours de vérité et sont honnêtes.
    Pas comme le ’’gentil PS’’ qui critique le ’’méchant FN et les méchants souverainistes’’, mais qui ont la même réaction sanguinaire que les néocons alors que les souverainistes sont mesurés et ont une réaction de chef d’État.


  • L’attitude de M Trump est choquante mais apparemment il n’a pas bombarde des civils , il a sacrifie la vie de quelques soldats de M Hassad pour calmer le jeu des enrages sionistes qui eux n’hesite pas a bombarder les civils. Etait ce la meilleur facon d’agir ? Dieu seul le sait. Les vrais responsables du gazage devront etre demasques mais il est fort peu probable que cela provienne du gouvernement syrien allie des russes.

     

    • Comment peut-on imaginer un seul instant que Bachar Al Assad qui sait que tout ce qui se joue
      en Syrie ne tient qu’à un fil pourrait être à l’origine de ce crime abominable ?
      On a déjà eu le même scénario sous Obama quand ce dernier avait déclaré que si Bachar dépassait la "ligne rouge" ils attagueraient. Juste après on avait eu droit au drame de la Ghouta.
      Comment peut-on être assez je dirais naïfs - car je me retiens dans mon vocabulaire - pour avaler
      de telles couleuvres. Au conseil de sécurité hier -ici sur E&R - j’ai visionné l’intervention tonitruante de la Russie ainsi que les explications de la Syrie.
      Maintenant j’ai compris que tout avait déjà décidé en amont, et que cette réunion n’était que pro forma.
      A l’attitude jouissive de certains politiciens on sait à qui cette action profite.


    • Le but pour Trump c’était surtout de faire comprendre à Assad qu’il ne fallait pas essayer de profiter de la paralysie de l’ONU pour faire ce qu’il veut.
      Pardonner une offense c’est inviter à être offencé.
      En 2013 on lui a dit d’arrêter avec ça sinon...
      S’il ne faisait rien, de plus en plus de pays se diraient c’est du bluff on peut faire ce qu’on veut du moment qu’on a un des "droit de veto" de l’ONU dans la poche.

      La diplomatie internationale ce n’est pas simple, Trump va probablement s’en tenir là mais, pour une question de défense des intérêts de son pays en termes de crédibilité il était, de toute façon, obligé de faire quelque chose.

      S’il ne faisait rien, il laissait le champ libre à Hollande-Merkel-Grande Bretagne qui poussent à une intervention franche et massive de l’OTAN. Il passait de plus pour un autre mou à la Obama qui laisse les bureaucrates blablater sans rien faire et qui se couche devant un veto.
      Le peuple américain est très fier de sa puissance et de son prestige, il n’accepterais pas de se coucher ad vitam aeternam devant ce qu’ils nomment l’impérialisme des cocos.

      Il faut éviter les postures rigides, elles ne sont pas sérieuses et décrédibilise tout votre combat. Les méchants ne sont pas tout moche et les gens qu’on soutient ne sont pas tout beau, c’est cette croyance qui est naïve.
      Les intérêts sont la clef des soutiens ou des condamnations. La Russie soutiens Bachar parce qu’elle estime qu’il vaut mieux le méchant qu’on connaît que celui qu’on ne connaît pas, et c’est logique comme raisonnement. Mais il ne faut pas se leurrer, Bachar n’est pas gentil, tout beau tout plus blanc que blanc. Qu’il s’estime légitime ou pas c’est entre lui et son peuple.

      Prendre des postures de défense inconditionnelle envers la Russie ou Bachar ne donne pas l’image de dicidence mais de connivence inconditionnelle pour un regard extérieur qui s’interroge.

      Sincèrement je ne sais pas si Bachar a ordonné cette attaque ou si c’est une faction militaire de son Armée qui l’a décidé unilatéralement, si c’est une attaque sous faux drapeau ou si c’est vraiment un accident. En tout cas les témoignages des civils survivants, la Russie même dont la réaction à l’attaque de Trump est plutôt modéré et beaucoup d’autres faits tendent à dire que c’est bien un avion loyaliste qui l’a fait.

      J’ai déjà dis ça dans un autre post qui a été modéré alors j’écris peut-être ça encore pour rien mais une bonne dicidence pour moi est une dicidence réfléchie.


  • Premier faux pas de Trump, je ne comprends pas ce qui l’a poussé à agir de la sorte ? L’argument à la Colin Powell est une vrai farce. L’état Syrien est la seule institution officiel de la région qui sait qu’elle a des compte à rendre ce qui n’est pas le cas du camp d’en face. L’accusé est donc facile


  • Le plus dur à supporter dans cette affaire, ce n’est pas que Trump ait lâché des missiles : ça lui donne des libertés politiques et une légitimation. Avant d’être un anti-Clinton, c’est d’abord un type au pouvoir de LA superpuissance... Cache-t-il son jeu ? Renie-t-il ses engagements ? Il n’en sait peut-être lui-même rien du tout.

    Non, le plus insupportable, c’est d’entendre en boucle les collègues de boulot, nos politiques, les journalistes "humanistes" et "de gauche", nous dire qu’ils sont contre la peine de mort, mais pour les représailles militaires. Pour l’avortement d’innocents, mais contre l’Inquisition. Morale à géométrie variable... qui donne la nausée.


  • « La 3ème guerre mondiale est lancée.

    Retenez bien la date du 7 avril 2017 : c’est le déclenchement de la 3ème guerre mondiale. Comme le furent en leur temps celles de la déclaration de guerre de l’Autriche à la Serbie et l’invasion de la Pologne par l’Allemagne. L’histoire se répète : c’est à chaque fois l’attaque d’un petit pays soutenu par de grandes puissances que les deux premières conflagrations mondiales ont commencé.

    L’Histoire se répète aussi avec obstination, comme si les élites mondiales tenaient absolument à ce scénario : faire démarrer la guerre à partir d’une attaque au gaz toxique en Syrie. La première tentative avait eu lieu le 21 août 2013, bloquée par Poutine.

    Cette fois-ci, la synagogue de Satan a retenu la leçon : ils n’ont pas attendu ni l’accord des russes, ni même le début d’une enquête. Ils sont pressés.

    Bien évidemment, les médias ne parleront pas de guerre mondiale, mais que disaient-ils le 28 juillet 1914 ou le 2 septembre 1939 ? Ils ne pouvaient pas savoir l’embrasement qui suivrait. Nous si. Nous le savons parce que nous connaissons les ignobles projets de « l’Empire ». Nous savons aussi que le monde doit-il être châtié de ses péchés, châtié par lui-même.... ?

    Les américains aiment bien les « 7 » pour entrer en guerre :

    – le 7 avril 1917, il y a pile un siècle, ils s’engageaient dans la 1ère guerre mondiale ;
    – le 7 décembre 1941, l’attaque de Pearl Harbor les faisaient entrer dans la seconde.
    – Le 7 avril 2017, à eux l’honneur d’entamer la troisième.

    Donald Trump a retenu la leçon de 2013 : Obama s’était fait bloquer par Poutine. Ils n’ont pas refait l’erreur deux fois. Répétons-le, ils sont pressés.
    Ceci prouve aussi que Trump est totalement inféodé à Israël et à la synagogue de Satan, il a obéi aux ordres. »

    Et dire que l’U.E. c’était la paix :)

     

    • #1696770

      @ Vous avez tellement raison que je préfère oublier ce je viens de lire. Quelle apocalypse !


    • Se peut-il que les USA ne soient là que pour soutenir l’effort de guerre Israélien dans sa quête d’un plus vaste territoire pour son peuple (aveuglé) ? J’ai toujours dit et maintenu que tous les chefs d’états dans une grande majorité sont tous pour la guerre et que peu importe les pertes civiles ou militaires. Finalement, la guerre n’est pas réelle mais maintenue par des arguments que les industrielles de la guerre achètent par la voix des politiciens. La guerre est une industrie qui repose sur la destruction de matériel et les pertes humaines. Elle n’a jamais cessée depuis plus d’un siècle et tourne à plein régime quand l’économie plonge.


  • #1696666

    Cette attaque survient alors que les élections présidentielles françaises sont proches. Les USA auraient pu choisir de le faire après l’élection.
    En le faisant avant, l’état profond met à jour différents acteurs compatibles avec la politique de l’empire.
    Désormais, nous savons que Hamon et Macron se contrefoutent du droit et de la présomption d’innocence d’après leurs déclarations et qu’ils nous prennent ouvertement pour des cons.
    .
    Fillon est resté prudent : il ne condamne pas, mais trouve cela regrettable. C’est insuffisant.
    Quant à Marine Le Pen, Mélenchon, Dupont-Aigan, ils mettent en évidence l’absence de preuves dans la condamnation d’Assad et, sans le dire explicitement, condamne cette attaque des USA. Des réactions plus compatible avec mon avis.
    .
    Il ressort deux plus jeunes candidats, Hamon & Macron, qu’ils tiennent le même discours politique que les vieux dinosaures qui nous ont conduit à la déchéance. Ils semblent à présents les plus vieux de tous les candidats qu’ils n’ont pas la carrure adéquate pour gérer les intérêts à long terme de notre pays. C’est fini pour eux, leur masque vient de tomber.


  • #1696673

    Les américains ont bombardé une mosquée "accidentellement" il y a 3 semaines tuant une cinquantaine de civils et là personne ne s’est indigné en occident. Ca m’énerve. Et je suis très déçu de Mr Trump. La seule chose qui me "console" c’est que je sais que la Clinton aurait fait pareil.


  • Rappelez vous du prix nobel de la paix de 2013-2014 décerné a "l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques" pour son travail de démantellement des armes chimiques en Syrie sous l’oeil de l’ONU

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Organ...


  • #1696679

    Trump aura la sagesse de ne pas jouer l’escalade, je crois cela avec certitude ; cependant, il doit faire attention aux désidératas israéliens ; quant aux néo-conservateurs, il aurait dû marquer sa distance dès le début avec eux ; le problème, c’est plus l’initiative unilatérale, à mon sens.

    ....Le PS se révèle être le plus farouchement et fanatiquement atlantiste dans cette affaire, ce qui fait définitivement tomber le masque de ce "parti".


  • J’ai longuement écouté Bachar al-Assad.
    Il me semble posséder une finesse d’analyse bien supérieure à celles des ministres de la France qui parlent pour ne rien dire (et qui brassent de l’air comme la baudruche Macron). C’est d’évidence une personne "intelligente", or une personne intelligente ne risquerait pas de se compromettre avec des armes interdites, alors que la victoire est déjà assurée. Il faut donc être un crétin pour le penser. Aussi, comment un président comme François Hollande, et François Fillon, osent-t-ils encourager la continuation de l’intervention américaine et évoquer le renversement, pour une alternance en Syrie, du président Assad ? C’est Honteux.


  • Excusez moi mais elle est ou la soi disante défense anti missile Russe en Syrie.. ?
    59 frappes pas une seul intercepté ?

     

  • Directement dans le prolongement de l’americano-sionisme qui a conduit le monde ou il est aujourd’hui, voila que Trump pretend a son tour "defendre le justice, la paix et l’harmonie" et "faire cesser le bain de sang en Syrie" ...en bombardant un pays souverain etranger (toujours en contravention avec tous les reglements internationaux donc).
    Sans attendre les conclusions d’une enquete qui revelera, soyons-en surs, que cette attaque chimique est encore un false-flag par les experts en la matiere...


  • Bonjour,

    Il est encore trop tôt pour se prononcer suite à cette attaque. Attendons. Un bon marqueur : L’analyse de nanard henry levy. S’il commence à dire du bien de D.Trump, alors là oui, on peut commencer à se faire du souci.


  • Trump n’est plus conseillé par le brave Steve Bannon. Il nous aura donné un sursis de 6 mois. Nous devons tous remercier M. Bannon pour cette brève accalmie.

    Le destin du monde est de nouveau dans les mains de la Sainte Russie qui devra garder son calme, forcer Bachar à démissionner au plus vite et surtout à le faire remplacer par une femme, la seule présidente musulmane du monde, afin de discréditer à jamais les occidentaux pro-Daech, pro-Jihad et de les mettre une bonne foi pour toute face à leurs contradictions.

    Comme quoi, il y a toujours une solution...

     

    • « forcer Bachar à démissionner au plus vite et surtout à le faire remplacer par une femme, la seule présidente musulmane du monde »

      Le but est de détruire la Syrie. D’étendre la chaos irakien à la Syrie. Le reste c’est du baratin réservé à l’opinion publique.

      « afin de discréditer à jamais les occidentaux pro-Daech, pro-Jihad et de les mettre une bonne fois pour toute face à leurs contradictions. »

      Mais ils s’en fichent ! Afghanistan, Irak, Libye, et maintenant la Syrie... En se disant encore : « bon, cette fois, ils vont être face à leurs contradictions ! Il y a de quoi les discréditer à jamais. ». Ils sont au-dessus de la morale, dans le sens le plus mauvais.


  • Encore une manipulation , et hop une attaque directement le lendemain sans le résultat de l ’enquête. Ceux qui reflechissent savent que c’est pas net tout ce qui se passe la bas. Trump s’est fait manipuler et il a pas complétement les mains du pouvoir. A noter les réactions sont de ce massacre sont symptomatique du camps qu ’il faut choisir comme par hasard H. Clinton , israel l’arabie saoudite Holande et toute la clique s’en satisfasse. En france il reste Dupont Aignant Mélenchon Asselineau et MLP qui s’en offusque. On voit a quel point il est facile de manipuler l’opinion publique et a quel point les médias sont malhonnête.


  • Je me demande juste pourquoi les russes n’ont pas encore coulé ce navire...
    Au delà de l’attaque belliqueuse contre le gouvernement syrien légitime, c’est une attaque à peine masquée contre les intérêts russes et Lavrov avait bien précisé que son gouvernement ne laisserait plus passer aucune ingérence étrangère en Syrie.


  • Trump déjà rattrapé par le système, le projet du grand Israël a besoin des USA et fait appel à ses armées. N’oublions pas que tout ce cirque n’est que dans le but Israélien, une conquête soutenue par des rabbins prêchant des textes fallacieux. La haute finance est bien évidemment truffée d’agents oeuvrant au bon déroulement des opérations. La déstabilisation du monde reste une manne importante pour le business mondial et le commerce des armes. Donc voilà pas de surprise, tout continu pour le meilleur du pire !


  • Mon opinion ?

    Aucun tomahawk n’aurait atteint sa cible si les batteries anti missiles S300 ou S400 avaient été sur "on" et je précise à certains que le S300 est avant tout un système anti missile apte à détruire toute cible aérienne, le tomahawk ne posant aucun problème aux système russes (ou français style aster 30).

    Donc si la base syrienne à été évacuée de ses avions et de son personnel, je pense très honnêtement qu’il s’agit d’un pallier de décompression de Trump vis-à-vis des néocons qui l’entourent. Je n’arrive pas à croire à cette histoire sinon la base n’aurait pas été évacuée de ses avions et les S300 auraient fait leur boulot d’interception............vous ne croyez pas ?

    Poutine ne se laissera pas pièger par l’histoire des 2 coqs qui s’autodétruisent, nous savons tous qui tire les ficelles !


  • Lecture recommandée du billet du jour de Thierry Meyssan sur VoltaireNet. Aux antipodes de tout ce qu’on peut lire, ici et ailleurs, depuis ce matin.

    http://www.voltairenet.org/article1...

    S’il reste quelqu’un pour croire en Trump, c’est lui ! Et j’ai plutôt envie de le croire. Il est vrai que l’attaque de cette nuit semble assez bidon, quasiment aucun dégât et un nombre très faible de victimes, Assad ayant manifestement été prévenu à l’avance pour vider la base.

    Il n’en reste pas moins que les propos de Trump validant l’accusation de gazage de son propre peuple par Assad, vieille intox atlantiste, ne sont pas glorieux.

     

  • « Nous en appelons à la sagesse de **** etc etc » Trump

    Ces Anglo-Saxons devraient revenir à leurs divinités des forêts danoises et de Saxe... Avec cette bricole de Judée, ils sont d’un ridicule inégalé.


  • Mr Trump aurait-il perdu quelque chose de très stratégique dans ce coin là ?
    ... ce qui pourrait expliquer cette réaction disproportionnée !
    Je sais pas moi...
    une base de commandement... un mcDo, ses clés de voiture ou autre !

     

  • La volonté de ne pas donner dans l’hystérie anti-Trump pour ne pas se dédire dans leur soutien fait voir à certains cet acte grave et impulsif comme un coup de génie. Certes ce n’est pas encore le début de la 3e GM, et il n’est pas non plus même certain à l’heure actuelle que l’administration Trump décide que ce bombardement soit autre chose que ponctuel. Mais assurer que c’est une bonne chose et minimiser l’escalade est aussi une erreur. Quelque soit la part de théâtre (Russes prévenus à l’avance, faible bilan humain) il faut mesurer ce que cet évènement implique.

    - Trump projette le conflit intra-américain sur la Syrie. C’était un développement probable depuis l’éviction de Flynn mais inquiétant. D’une part c’est un aveu de faiblesse sur le plan interne mais qui plus est, et contrairement à ce que vous dîtes cela ne relâchera pas la pression du Système sur lui car c’est beaucoup trop peu. Par ailleurs les auteurs du false flag à Khan Sheikhoun savent maintenant comment obtenir de l’assistance aérienne des USA, ils vont donc recommencer et Trump se trouvera de nouveau devant le même problème : comment soulager la pression en interne sans déclencher un conflit contre la Russie.
    Sachant de plus que certains de ceux qui soutenaient Trump (Ann Coulter, PJ Watson, ...) le faisaient sur une basse conservatrice-libertarienne, il vient de perdre leur soutien dans ce combat en ayant choisi ce dérivatif (lire leurs derniers tweets). Trump vient d’être affaibli en interne par là où il a pêché : montrer que lui, à la différence d’Obama, il en a. La réalité c’est qu’il n’a même pas eu le courage que BHO a revendiqué à la fin de son mandat en disant que son moment de bravoure a été quand il a refusé de bombarder la Syrie en 2013 et de soumettre au "playbok de Washington".
    - La base de Shayrat n’est pas du tout sans intérêt stratégique comme certains le disent. Elle est la base utilisée notamment contre Daech à l’est de Homs, à Palmyre où le régime essaie d’avancer vers Deïr az-Zour (entre 50 et 100 000 civils assiégés par Daech) et qui la réapprovisionne. Elle servait aussi, avec d’autres, pour des frappes au nord de Hama où le régime et ses alliés était en train de contrer la grande offensive de Tahrir al-Sham (al-Qaïda) et de quelques alliés.
    Enfin cette base est celle d’où ont été tirés les missiles anti-aériens contre l’aviation aérienne israélienne partie bombarder du côté de Palmyre. Israël exulte et va pousser à la roue puisque cela marche.


  • 2e partie :

    - Trump vient de renverser le garde-fou qui avait été posé par le tandem Kerry-Lavrov sur la dynamique générale du conflit syrien et leurs désaccords sur son issue, quand le régime a renoncé à son arsenal chimique malgré le bénéfice que cela donne à Israël. Désormais il est acté dans les médias occidentaux que malgré le prix Nobel donné à l’OPCW pour son désarmement réussi de l’arsenal du régime, celui-ci a menti, en a encore conservé et donc que le prétexte de le bombarder pour cela est de nouveau utilisable par qui le souhaite et en a les moyens.
    Par ailleurs Trump vient de squeezer et le Congrès et le Conseil de sécurité de l’ONU pour revenir à un unilatéralisme dont Obama s’était en partie éloigné - sans être complètement dans la légalité internationale sur un certain nombre de théâtre d’opérations. Tout contournement du CS de l’ONU est perçu à juste titre par la Russie comme une manière de l’affaiblir elle-même comme puissance et comme une attaque contre la stabilité du système de relations internationales.
    - Trump par cette attaque vient de redonner de l’espoir à de nombreux groupes rebelles qui, désespérants du contexte international et épuisés par le conflit maintenaient un cessez-le-feu fragile (notamment au Sud) voire entraient dans un processus de réconciliation avec Damas. A contrario la stratégie d’HTS (al-Qaïda) - qui elle joue sa survie car en cas d’accord tout le monde se retournera contre elle - se trouve validée à leurs yeux puisqu’ils peuvent espérer avec ce retournement diplomatique que la CIA se remettent à fournir des armes (ce qui avait cessé depuis un mois) ou que les alliés aient de nouveau les mains libres.
    La possibilité d’une paix générale à un horizon d’un an, qui supposait que les groupes rebelles admettent leur défaite relative et l’impossibilité de faire tomber Assad militairement, étant donné leurs échecs et l’atmosphère internationale, vient d’être repoussée la guerre relancée et al-Qaïda - malgré son offensive largement vaine et coûteuse au nord de Hama - s’en retrouve renforcé temporairement.


  • #1696834

    Deux clans s’affrontent.L’atlanto sionisme ambiant ou la résistance.Choissisez votre camp.


  • Poutine, dès sa prise du pouvoir, s’est pris le Koursk dans la gueule et a dû laisser mourir des dizaines de soldats de mort lente pour des raisons diplomatiques et éviter de se mettre dans une situation qu’il n’avait pas encore les moyens de gérer. Et voyez-le aujourd’hui !

    Le plus décevant ce n’est pas Trump, mais bien les réactions twitero-adolescentes que l’on peut lire ici. On ne réagit pas sur un événement de cette ampleur avec la même émotivité immédiate que pour le dernier cliché du fion des kardashian.


  • Cette nuit des syriens sont morts sous des bombes américaines. Probablement pour qu’un vaniteux ne perde pas la face devant on ne sait quel groupe de pression, ou devant on ne sait quel visiteur étranger.

    Attaque américaine contre un pays souverain, en toute illégalité. Ils s’en foutent.

    Attaque technologique américaine, faite depuis un vaisseau naviguant très loin du théâtre d’opération, d’une grande lâcheté, comme d’habitude, le pays attaqué n’ayant aucun moyen de se défendre ou de riposter devant cette agression.

    Attaque injuste et absurde, car l’américain est bien incapable de démontrer en quoi le régime syrien menace en quoi que ce soit le territoire ou le peuple américain.

    Cette frappe contre le régime syrien et contre l’armée régulière syrienne fait bien sur le jeu de Daesh, qui a d’ailleurs immédiatement annoncé reprendre l’offensive militaire sur le terrain, comme par hasard.

    Décidément ce Trump est bien pire que ses prédécesseurs.

     

  • Je vous recommande d’entendre Thierry Meyssan sur ces derniers évènements. Loin des réactions et déductions hâtives, immédiates et sous le coup de l’émotion ou de la mauvaise foi, il rappelle que la politique internationale est un jeu d’échec (ou de poker) avec des tractations et des ententes dont nous n’aurons écho que dans un plus long terme, et peut-être jamais officiellement :
    https://www.youtube.com/watch?v=-AK...

     


    • il rappelle que la politique internationale est un jeu d’échec (ou de poker) avec des tractations et des ententes dont nous n’aurons écho que dans un plus long terme, et peut-être jamais officiellement.



      Et lui a, en avance, l’exclusivité de ces négociations... Soyons sérieux, aucun président américain ne peut défrayer impunément la chronique en matière de politique. Impossible qu’il sorte des sentiers battu tracés par les fondateurs franc-maçons de ces états.

      Petit rappel : les USA ont été en guerre 93% du temps de leur existence depuis leur création en 1776 c’est-à-dire 223 des 241 années de leur existence.

      Le Meilleur DK


    • Israël, lui, c’est 100% du temps... qui se ressemble...
      Consolons nous en nous rappelant que la seule guerre (hors opérations de police) que les U.S ont gagné seuls est... la guerre de sécession...


  • Je suis en train de lire "le Feu" de Barbusse. Oeuvre capitale sur la Première Guerre mondiale. Il y est question du "bourrage de crâne". Cette technique qui consistait, avec la complicité de la presse, à faire croire aux planqués de l’arrière que tout allait bien sur le front malgré les pertes conséquentes du front français...Bourrage de crâne. A méditer.


  • Quelqu’un a-t-il remarqué que l’attaque de la Syrie par les USA a eu lieu 100 ans jour pour jour après la déclaration de guerre des USA à l’Allemagne le 6 Avril 1917 ?

    Humour noir ?

     

  • Dame ! on dirait bien que l’ "anti" système vient de tomber définitivement les masques. Si j’avais eu quelques soupçons auparavant notamment lors du déploiement de l’OTAN et des marines en Ukraine depuis la fin du départ d’Obama, maintenant j’en ai la certitude. D’ailleurs ça n’a jamais arrêté le déploiement.
    La même avec Marine Le Pen. Si une attaque chimique a lieu, sans enquête sans rien, Bachar ou un autre risque de prendre cher. Quoique le Charles de Gaulle mouarf !
    Finalement ils mangent tous à la même gamelle

     

    • Tu racontes n’importe quoi. Marine Le Pen, a condamné ces attaques avant toute enquête internationale.

      Dans ceux qui ont condamné : Le Pen, Mélenchon, Dupont-Aignan, et Fillon du bout des lèvres.
      Hamon et Micron ont encouragé vivement les attaques et condamné El Assad.


  • On nous prends vraiment pour des cons, les USA, première puissance du monde, viendrait jouer les gros bras uniquement pour punir assad de l’utilisation d’armes chimiques (alors que le reste de l’artillerie qui tue pareil c’est ok...bref) mais ne va pas aider ce pays qu’ils ont détruit en finançant des terroristes ?

    Ce sont les plus forts ? Les plus cons fourbes oui ! Rien que de savoir ça tu sais que t’es du mauvais coté quand tu défends cette attaque.

    Moi je disais qu’il fallait du temps pour juger trump, l’heure tourne et il se révèle de plus en plus comme étant un tsipras bis avec son discours identique à ses prédécesseurs et ça craint....


  • Quel superficie la base ?
    59 missiles...c’etait peu...il reste des fourmis et probablement quelques petits rongeurs en vie !

     

  • À qui profite le crime ?
    Est-ce que le mit (Massachusetts Institute technology) pense que Trump aurait fini comme JFK s’il n’avait pas agit de la sorte ?


Commentaires suivants