Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Éthiopiens marchent contre le racisme à Tel Aviv

Des Israéliens-Ethiopiens, et leurs partisans, ont organisé un grand rassemblement à Tel Aviv ce dimanche après-midi, pour protester contre le racisme institutionnel présumé et la brutalité policière raciste, et en bloquant une autoroute dans le centre de la ville.

Cette manifestation a été organisée trois jours après un rassemblement similaire à Jérusalem.

La large diffusion dans la presse israélienne d’une vidéo montrant deux policiers en train de frapper un soldat d’origine éthiopienne en uniforme militaire a suscité la colère de cette communauté.

Le rassemblement de Jérusalem avait dégénéré en affrontements entre manifestants et force de l’ordre, au cours desquels 3 policiers et 10 manifestants avaient été blessés.

Le rassemblement de dimanche a débuté depuis l’emblématique Centre Azrieli de Tel Aviv, à 15 heures. Il a été suivi par une marche vers l’autoroute très empruntée d’Ayalon, où les manifestants ont bloqué l’artère principale nord-sud de la ville.

Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a déclaré que la manifestation de dimanche était dans sa grande partie pacifique, même si la police a procédé à quelques arrestations, comme l’ont rapporté les médias. Les manifestants ont scandé « La place des policiers violents est en prison ».

Des pancartes etaient brandies sur lesquelles on pouvait lire « Un policier violent devrait être en prison » ou « Nous demandons l’égalité des droits ».

Certains des manifestants ont défilé les mains levées, poignets croisés, simulant des menottes.

Les médias ont évoqué le chiffre de plusieurs milliers de participants.

Les manifestants étaient attendus place Rabin.

 

בעקבות הפגנת בני הקהילה האתיופית בתל אביב נוצרו עומסי תנועה בצירים הבאים : כביש 1 למזרח מגנות ליגל, כביש 5 למזרח מגלילות ...

Posted by ‎Israel Police - משטרת ישראל‎ on dimanche 3 mai 2015

 

La députée Stav Shaffir, de l’Union sioniste, et l’ancienne députée de Yesh Atid, Pnina Tamano-Shata (la première femme née en Ethiopie élue à la Knesset) étaient présents au rassemblement.

« La jeune génération qui a grandi en Israël est exigeante sur l’égalité des chances, et à juste titre », a déclaré Tamano-Shata sur les ondes de la radio de l’armée. « Elle en a assez d’être l’objet de discriminations depuis son plus jeune âge. »

« Nous voulons montrer aux gens que le racisme, ce n’est pas la routine. Voilà pourquoi nous allons perturber leurs routines, pour leur faire comprendre cela », a affirmé l’activiste Inbar Bolgleh sur la Deuxième chaîne peu avant l’événement.

« Nous sommes des Israéliens, comme les autres. Une grande partie des immigrants éthiopiens sont des gens qui sont nés ici et ils méritent leurs droits », a déclaré un autre militant, Spiano Malko, repris sur le site d’actualités Ynet.

Alors que le rassemblement commençait, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a publié un communiqué affirmant qu’il rencontrerait lundi Damas Pakada, le soldat d’origine éthiopienne battu dans la vidéo, ainsi que d’autres représentants de la communauté éthiopienne.

Plus de 120 000 juifs d’origine éthiopienne vivent en Israël. Ils descendent de communautés restées coupées des autres juifs pendant des siècles, que les autorités religieuses d’Israël ont tardivement reconnues comme membres de la foi juive.

Cette décision a entraîné l’organisation de deux ponts aériens, en 1984 et 1991, et l’émigration de 80 000 d’entre eux vers Israël.

Ils ont dû franchir un énorme fossé culturel et ont connu une intégration difficile dans la société israélienne.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les Israéliens sont plus racistes que religieux .


  • #1176361

    Je ne suis pas anthropologue ni généticien mais j’ai dû mal à imaginer que Netanyahou, d’Europe de l’Est, Enrico Macias, d’Afrique du Nord, et un Falasha, de la Corne de l’Afrique, sont tous les trois cousins éloignés ... Y’a dû avoir de la conversion à un moment ou à un autre. Y’aurait-il par hasard une autre tribu perdue, sur la banquise ou bien dans la jungle équatoriale ?
    En tout cas, ce qui est sûr, c’est que les deux policiers juifs qui ont frappé le soldat juif sont antisémites. À moins que les deux policiers juifs n’aient répondu à une insulte antisémite de la part du soldat juif ? Et si les trois protagonistes juifs de cette affaire étaient tous les trois antisémites ?

     

    • Bien sûr qu’il y a de la conversion et de la reconversion, comme dans toutes les religions.
      Le judaïsme est une religion, comme n’importe quelle religion, mais la faire passer de façon fallacieuse pour une race afin de justifier l’antiracisme pour la protéger sert de prétexte à des fins politiques ;
      - occulter les crimes militaires d’Israël et justifier l’extension et la domination d’un pays acquis à la cause occidentale dans une région du monde riche en ressources naturelles,
      - museler les opposants politiques,
      - réprimer la contestation populaire,
      ... et tant pis pour les dommages collatéraux, le petit Juif du peuple qui n’a rien demandé à personne et qui se retrouve la cible des gens excédés.


  • Le fameux droit du sol... biologiquement, genetiquement, physiquement, physiologiquement, comportementalement, metaphysiquement different mais meme nationalite. Quand on connait la difficulte de souder une population homogene, de garder une coherence nationnale pour le bien de la connunaute, l’immigration est clairement le signe du diable. Le fait que la majorite des afro magrebins ne comprennent pas cela est accablant pour eux.


  • Israel est le pays le plus raciste de l’histoire de l’humanite.

     

    • #1176711

      L’entité israelienne n’est pas un pays, c’est une terre violée,volée, acquise par les armes et les spoliations et des populations colonisées pour une partie et expulsée de leurs biens et de leur terre de leur pays d’une grande partie
      Chaque fois que quelqu’un emploie le mots pays il leur donne uen légimité qu’ils n’ont pas


  • L’arroseur est tjrs arrosé :
    Je ne sais plus quel algérien disait que la France allait être colonisée par le centre et la femme. Moralité, les femmes algériennes (et maghrébines ) n’ont d’yeux ( consommatrices bien intégrées oblige, ainsi que des années de matraquage médiatiques sur la femme d’origine magrebine) que pour les hommes noirs... C’est une vérité et il ne faut pas le nier.
    Aujourd’hui on assiste (avec un sourire) à la même chose chez les israéliens... :)

     

    • @ testou : Discours du 10 avril 1974 à l’ ONU : Houari BOUMEDIENNE , président de la république algerienne de l’époque : « " Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. "

      On pourra pas dire qu’on a pas été prévenu !!!!!


  • Ces gens sont des chances pour Israël ! Je les encourage à continuer les manifs, monter des "associations" de "quartiers", produire du rap "militant" et "revendicatif ainsi que demander plus de "représentants" dans les partis politiques et les médias.