Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Européennes de l’Est sont-elles de parfaites femmes au foyer ?

Une émission italienne pose la question, les féministes la font censurer

Tempête médiatique en Italie après qu’une émission a tenté de résoudre le mystère selon lequel les Italiens préféreraient les femmes de l’Est. Accusé de véhiculer des stéréotypes racistes et sexistes, l’émission de la Rai a immédiatement été arrêtée.

En Italie, la très populaire émission Parliamone... sabato (« Parlons-en samedi ») sur la chaîne de télévision publique Rai, s’est attirée les foudres des associations féministes et des internautes. En cause, un sujet sur les femmes de l’Est de l’Europe intitulé : « Voleuses de mari ou femmes parfaites ? »

Le programme télévisuel est formel : les Italiens préfèrent les femmes de l’Est. Au delà des Italiens, c’est d’ailleurs un trait « partagé par les hommes du monde entier », précise un intervenant – manifestement expert du sujet – qui avance un argument imparable : même le président des Etats-Unis Donald Trump est marié à une femme née en Slovénie.

Et peu importe si le présentateur, souhaitant abonder dans le sens de l’expert, se trompe de quelques kilomètres en prenant pour exemple l’ancienne compagne d’un acteur italien, Anita Ekberg, une... Suédoise.

Les raisons ne manquent pas, nous apprend le petit écran, de choisir une petite amie en provenance de l’Est de l’Europe. Il se permet même de les lister sur un écran géant sur le plateau. Il faut donc savoir que les femmes de l’Est qui sont « toujours sexy » disposent d’une autre qualité essentielle pour nos voisins transalpins, elles « pardonnent l’adultère ».

Ce sont en outre « de parfaites femmes au foyer qui apprennent les tâches domestiques très jeunes », elles ont le bon sens de « laisser leur mari décider », après avoir donné la vie « elles redeviennent fines », et pour couronner le tout, elles « ne pleurnichent pas ».

L’émission arrêtée suite au déferlement de réactions outrées La twittosphère a réagi avec fracas, jugeant l’émission « raciste et misogyne », même selon les standards de la télévision italienne.

 

 

L’association féministe Non Una di Meno a déclaré que « la violence [contre les femmes] passait aussi par les médias ».

 

 

« En fait, l’émission décrit les femmes de l’Est comme des esclaves et des machines sexuelles », résume un internaute.

 

 

Un autre s’insurge de devoir payer pour ce type de programme, la Rai étant une chaîne publique.

 

 

Dans le monde politique, la présidente de la Chambre des députés, Laura Boldrini, s’est plainte auprès de l’agence Reuters : « C’est inacceptable dans une émission de télévision que les femmes soient présentées comme des animaux domestiques pour juger de leur humilité, de leur obéissance et de leur servilité. »

La Rai a réagi par l’intermédiaire de son directeur général, Antonio Dall’Orto. Ce dernier a affirmé que l’émission Parliamone... sabato était allée à l’encontre des valeurs de la chaîne publique et de sa ligne éditoriale, et a annoncé l’arrêt immédiat et définitif de l’émission.

Loin de l’hystérie féministe, la défense sérieuse des femmes,
sur E&R :

Et chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Esclaves, machines sexuelles, animaux domestiques..."

    Qui insulte qui ? Ce sont la majorité des femmes qui sont ainsi insultées par les féministes.


  • pffff... la télé italienne, lieu où les présentatrices ressemblent le plus à des putes.


  • Mais que pense la femme de l’est sur les hommes et féministes de l’ouest ?

     

  • et quand Mme Badinter radote que : les femmes qui allaitent sont ni plus ni moins que des guenons qui est dans l’insulte aux femmes .pour mémoire quand une ancienne ministre de la justice fut traitée de guenon ce fut un tollé général en France mais pour les paroles Mme Badinter personne ne dit mot pourtant ????? l’insulte est la même envers toutes les mamans qui donne le sein

     

  • En voyant l’hystérie des féministes et autres mangina sur Twatter je suppose que les réponses a ces questions sont "oui" !

    En effet même Trump est marié a une femme de l’est...


  • Plutôt une fille de l’est qu’une odieuse féministe !

     

  • #1688879

    Ma femme est moitié européenne de l’est, moitié française, elle est adorable, et je n’en profite pas pour la confiner en cuisine, bien au contraire, j’en fais un max, et la dernière fois qu’on s’est chamaillé, c’est parce qu’elle voulait que je lui laisse un peu de ménage et de vaisselle, au lieu de la pouponner en lui ménageant un maximum de temps libre. (et oui, les gens ne sont jamais contents, c’est véridique ^^).

    Ainsi, je trouve très caricatural de présenter cet intérêt pour l’est comme quoi ce serait pour faire des bonniches à la maison.
    Perso, la seule chose qui m’intéresse à ce sujet, c’est de ne pas avoir à la maison une marie-couche-toi-là infidèle, froide et bécasse pro-ivg, divorceuse potentielle en puissance, etc. Etant fidèle, j’attends la même chose en face.
    Ceci étant dit, je n’ai pas été assez idiot pour choisir volontairement et spécifiquement une femme en partie de l’est, je pense qu’il suffit de bien choisir sa moitié, d’où qu’elle vienne, c’est tout.

    La flemme de prendre un balai ou une éponge, c’est juste pour les mecs flemmards immatures plantés devant des jeux vidéos débiles ou devant des matchs à la télé.
    Quand on n’a pas de télé, on ne perd pas de temps, et on a le temps de tout partager.

     

    • Gaffe de pas devenir le parfait homme féminisé d intérieur , mais ça se soigne.


    • #1689247

      Maddhybreizh,

      Pas de souci de se féminiser quand on a des activités à l’extérieur, ce qui est mon cas.
      et ça évite aussi de s’abêtir devant des télés ou jeux vidéos, car si on aide à la maison, c’est qu’on a mis de côté tous les trucs inutiles et débiles qui font perdre du temps, preuve que ça aussi, ça se soigne.

      à l’heure où tout le monde travaille, il est normal de participer aux tâches ménagères, sinon, vu que la femme travaille aussi, fait des enfants, etc, ce serait inhumain de la laisser tout faire.
      Si on n’aide pas quelqu’un qui travaille autant que soi à l’extérieur, en la laissant s’épuiser en plus à la maison, c’est qu’on est un flemmard et qu’on ne l’aime pas, alors faudra pas s’étonner après d’être trompé ou abandonné, si ça arrive, car les déboires ont une raison.
      L’amour, ca s’entretient et ca se renforce, cher ami, c’est vivant et non pas figé.
      Si on croit que l’amour est figé, sans l’alimenter, il mourra.


    • T’as aussi des hommes qui bossent 10heures par jour 365 jours par an, ma femme m’a dit une fois qu’elle assumait la maison toute seule, j’ai posé la tronçonneuse dans l’entrée, on en a jamais reparlé.


    • Ben j’aime pas faire le ménage et pourtant il faut le faire, ne serais-ce que nettoyer sa piole, où on bouffe et où l’on défèque c’est la base. Par contre les femmes surtout celle qui préfèrent rester au foyer ont tendance à être maniaque, ça tendance à bouffer le temps, d’autant plus qu’en rentrant d’une journée au taff éprouvante, on est beaucoup trop fatigué pour faire un nettoyage de printemps


  • C’est vrai que depuis que nos féministes portent des couilles, un grand coup de pied dans les parties ça a bcp plus d’effet.
    Pour ma part, dès que j’ai finit le projet pro sur lequel je bosse, je vais bâtir un foyer, et ce sera avec une femme de l’est : belle, gentille, intelligente, douce, respectueuse et attentionnée !
    En plus, un peu de gènes blonds en France ça ne peut pas faire de mal.


  • Mais elles ont l’air parfaites les femmes d’Europe de l’Est !... Je crois que je vais aller chercher une épouse là-bas !

    Et si en plus elles ont le bon goût d’être pieuses et d’éduquer religieusement leurs enfants, je crois que les françaises on du soucis à se faire.

    Perso je ne vois pas comment on peut ne pas préférer ce type de femmes aux casses-couilles hystériques et autres féministes rabiques à la con que notre société occidentale produit en batterie...

    Certaines n’ont apparemment pas compris que les hommes n’aimaient pas les amazones. On aime les femmes qui sont des femmes... Quoi de plus normal.

    Ah ben ouais, hein !... Quand on fait tout pour écœurer les hommes de ce que sont devenues les femmes occidentales, il ne faut pas s’étonner de voir qu’ils sont de plus en plus nombreux à aller voir ailleurs.

    ...

    Au passage, un bon ami à moi m’a également affirmé que les japonaises sont aussi très très bien... Il y a encore des valeurs chez elles.

     

    • Elles ont aussi la réputation d’être vénales. Mais bon les françaises peuvent aussi vous rétorquer que si ces messieurs préfèrent les femmes de l’est, les françaises zieuteux aussi sur les hommes virils de l’est et du sud. Car les français peuvent aussi être des freluquets qui se la jouent alors qu’ils sont plutôt rachitiques et pas fidèles. En plus toujours prêts à partager l’addition, aucune galanterie ni de vrai respect pour la femme.


  • Dommage, c’était une excellente émission et qui, en outre, était très proche de la réalité.

    Mais bon on le sait, la vérité dérange !


  • Ça ressemble surtout à une histoire de jalousie féminine, mais ce doit être « misogyne » de penser cela aussi. Mais il y a de quoi être jalouse, de la part de fille occidentalisées, face à des femmes qui ont bénéficié d’une éducation encore plus ou moins « traditionnelle », et ce pour tout un tas de raisons qu’elles peuvent continuer à se cacher. Même en étant « libéré » par le capital et la bourgeoisie libérale, ces dernières ne peuvent avoir accès à certaines choses que seules ces autres femmes connaîtront (et qui ne s’obtient pas à coup de promotion ou de reconnaissance sociétale en mode compétitif...), alors qu’on leur avait dit qu’elles pourraient « tout » avoir... Hélas c’était une « publicité » mensongère (il ne fallait pas s’attendre à autre chose de la part d’un produit idéologique du capitalisme libéral).

    Si dans le monde de la féministe occidentale, l’homme ne sert à rien, alors il ira voir ailleurs... c’est du 1+1=2

     

  • Peut-être si l’émission était arrivée à son terme, la présentatrice aurait pu préciser un dernier truc :
    la femme de l’Est qui a toutes ces qualités n’aime pas les cons, elle est parfaitement capable de se tirer si la situation ne lui convient pas.


  • Emission Italienne, tweets en Anglais...

     

  • Houellebecq écrit quelque part que les Italiennes se trouvent tellement merveilleuses qu’elles sont intirables .


  • L’Europe de l’Est et l’Asie sont les modèles à suivre, il s’agit de pays régis par un mode de pensée traditionnel, possédant des économies prospères( en bien meilleur état que celles des USA ou de l’Europe de l’Ouest) et ou l’insécurité n’existe quasiment pas.

    En d’autres termes la partie orientale de l’Eurasie est ce qu’aurait pu être le monde occidentale sans la subversion néogauchiste des années 70, des pays homogènes sur un plan ethnico-religieux, des moeurs saine et un mode de vie traditionnel, pas de laxisme à l’encontre de la racaille...

    Il est heureux que l’Europe de l’Est rejette les germes de la décadence occidentale, les gouvernements est-européens ont refusé que l’on leurs impose l’immigration allogènes, les delires des lobbies du LGBT-gender sont rejété par l’ensemble des politiciens normaux, les officines à Soros sont sous surveillance à peu près partout voir même interdites.

    Avec un peu de chance si Marine arrive au pouvoir la France pourra suivre la même voie et redevenir enfin française, européenne et occidentale.


  • #1688962

    Pour moi le plus important c’est d’abord qu’elle ne soit pas casse c..... ou hystérique.
    Ayant essayé les Russes et les Italiennes je confirme, y’a pas photo.
    Si c’était à refaire je vivrais en Russie.

     

  • La fée du logis de la photo n’est pourtant pas chaussée de manière adéquate pour nettoyer tout dans la maison.
    C’est qu’elle doit être particulièrement douée.


  • Les femmes françaises sont les plus casse couilles au monde, quiconque a des potes étrangers le sait, et quand tu le dis à certains françaises, elles même le savent, mais le pire étant, qu’elles sont tellement connes, qu’elles en sont fières.
    Le féminisme moderne à la française, est un des cancers majeurs de notre société, ceci dit tout à fait sérieusement.
    ( d’ou donc un intérêt logique pour toutes les autres nationalités )
    Allez sur les sites de rencontres, et essayez d’échanger avec toutes ces tarées, le pire étant qu’une grande majorité ont des bonnes situations professionnelles, car la féminisation conduit à cela, au détriment des hommes en parallèle.
    Dans certains secteurs, vous constaterez d’ailleurs être la plupart du temps être quasiment exclusivement avec des femmes, médiocres ou nulles la plupart du temps, et à des postes bien payés.
    Sortis de là, tu croises tous les trimards, chauffeurs livreurs, sdf, chomeurs.
    Le coup de grâce vient si tu allumes un quelconque média :
    Chaque jour son lots d’articles de pleurniche victimaire féministe : les violences, les salaires, les taches ménagères, le sexe..Tu as l’impression de vivre dans une société ou les femmes sont esclaves, d’entendre une fiction, alors que la réalité te montre tout autre chose.
    Je soupçonne donc les italiennes de ne pas être loin derrière au classement. (j’en ai connu qq’unes, et effectivement, depuis je n’en veux plus, ps évitez votre pleurniche antiraciste sur ce dernier point, je m’en branle.)

     

    • Je dirais à égalité avec les étasuniennes !

      En fait, les femmes françaises ont dorénavant atteint le niveau de leurs camarades du continent nord-américain, qui elles étaient très très chiantes, dès les 70s !

      Adishatz

      H/


    • Il faut être à la masse pour aller chercher une femme pour fonder une famille sur des sites de rencontres, non mais n’importe quoi ! Ce sont des sites destinés aux gens désireux de consommer Un être humain et non pas construire avec. Même moi qui ne suis jamais allé sur Un site de rencontre, je comprends ce qui s’y passe ! Ne vous plaignez pas ensuite de ne tomber que sur des connasses féministes hystériques hypergames. Vous faites pire encore, de nous mettre toutes, femmes françaises, dans le même sac à m**de. Vous confirmez malgré vous que les hommes visitant les sites de rencontre quand ils ne sont pas de vulgaires consommateurs de chair abêtit par la perte générale de valeurs sont intellectuellement limités.

      En tant que femme française parmi d’autres qui ont conservé leurs valeurs et leur spiritualité, je m’insurge contre votre description et généralisation et préfère Un étranger qui appréciera nos qualités d’un autre temps qu’un français quand il n’est pas devirilisé et dépouillé de sa spiritualité par le marxisme culturel, imbus de sa personne et incapable d’auto-critique.

      Adishatz


    • @antimédiocres : vrai. Tout est vrai dans ce ce que tu constates. Les femelles inaptes qui n’en foutent pas une au travail mais qui trouvent encore le moyen de se plaindre sont monnaie courante. L’inversion accusatoire généralisée est vraiment de la folie furieuse : les grandes pivilégiées trouvent encore le moyen de chialer sur leur sort. Il faut les mépriser, celles-là, et surtout éviter toute galanterie.
      Les italiennes, ça dépend desquelles on parle, notamment de la région. Ce sont souvent des sortes de cagoles. Possible de bien tomber, mais en terme de dégradation mentale l’Italie est à peu près au niveau de la France. Pire que les Françaises à mon avis ce sont les Suissesses, car elles sont comme les Françaises mais encore plus antipathiques.
      Les sites de rencontres, c’est le pire. C’est le paradis pour les femelles. C’est un très mauvais moyen de rencontre pour les hommes car tout est fait pour les femelles, l’interaction est vraiment à leur avantage. Et puis un peu comme les warriors du net, il y a les princesses du net : les boudins qui tout d’un coup se sentent pousser des ailes derrière l’écran.
      Si tu tiens à aller là-dessus, la seule technique est la chasse passive, il ne faut pas être actif car c’est une perte de temps et une source de frustrations. Il faut trouver le moyen de les attirer et qu’elles te parlent.
      De toute façon, il faut mettre les femelles en situation réelle, sinon ça devient vite un jeu de vilains.

      Les bécasses comme francette sont typiquement le genre de personnages qui n’a rien à faire dans la dissidence : elles nous ont infiltrés afin de nous cracher dessus. Elles reprennent tout le travail d’analyse de l’équipe et des prédécesseurs afin de le retourner contre nous. C’est un détournement : alors même que tout cela est valable contre le Système, elles nous amalgament au Système. Totalement improductives car elles nous empêchent de réagir face à la situation. Des ordures. Il ne faut jamais oublier que les pouilleux qui nous accusent d’être du Système en sont les plus fervents gardiens. Ce n’est pas la première infiltrée que je croise dans la dissidence, en tout cas.


  • Oh non arrêtez de taper sur les féminines, il faut les comprendre, elles sont juste jalouses des filles de l’Est...
    Car garder bien à l’esprit que nos chères hystériques pourront revendiquer tout ce qu’elles veulent, autant qu’elles le veulent, à la fin il n’appartient qu’à nous, homme, de choisir celle que l’on jette ou que l’on approche même pas et celle que l’on épouse...

     

    • Réponse à Franncette (je ne peux pas lui répondre directement, le message de TOm est le plus proche dans le fil)

      Certainement camarade Francette, existe-t-il encore des femmes bien, mais bon dans l’ensemble, on a quand même plus de chance de tomber sur une hystéro jamais contente, jamais satisfaite, genre agitée du bocal, que sur une femme disons normale !

      Ne vous formalisez pas l’amie, les critiques du camarade auquel j’ai répondu, sont visiblement du vécu.

      Perso, comme vous, jamais fréquenté de site de rencontre, je pratique le CDD sexuel, de très courte durée (max 3 jours), ça coûte un peu de blé (restos, p’tits Kdos, mais ça me va) !

      Je suis incompatible avec la vie à deux (j’ai testé), beaucoup trop indépendant, je bouffe quand j’ai faim, je suis insomniaque et bosse parfois la nuit, mais levé très tôt quand même, je fais des siestes interminables, j’ai horreur de sortir en soirée, boîte ou toutes ces conneries, et je peux faire tout ça car je bosse chez moi et que grosso modo je tiens mes délais.

      Mais même sans utiliser internet, il faut avouer qu’il y a des graves de chez grave, quand même, et je ne doute pas que ce ne soit pas votre cas, mais celles de votre acabit, convenez-en, ce n’est malheureusement pas la majorité, malheureusement !
      A fuir, les trentenaires nées dans les 80s, la quarantaine approche et ça flétrit, donc bonjour les frustrations.....sans compter l’horloge à pondre qui atteint presque la date d’obsolescence....bref v’la l’piège !

      Perso, les moins pénibles sont les jeunes femmes de 20/25, moi je suis franc, je ne promets rien, rien qu’une petite mission de quelques jours façon uber et chacun chez soi après !

      Quelques cinquantenaires + bien conservées sont parfois partantes aussi, et acceptent les règles, mais les 30 + et 40 +, là faut tracer vite fait, perso je bats Usain Bolt tranquille à la course !

      Bref, comme vous vous préférez les étrangers, libre à vous, vous allez avoir le choix avec tous ces beaux et jeunes vaillants migrants qui vont débarquer !

      Moi perso je n’aime que les blondes, les vraies pas les peroxydées à deux balles, et acceptant mes règles, sans faire chier pour vivre à deux, faire des projets, etc....

      Certes, ça fait pas trop avancer le schmilblick, mais bon, on en est là quoi !

      Adishatz

      H/


    • @hunter.

      Mon ptit vous avez de sérieux problèmes. On vous prie d’aller voir à l’est, ou même chez latex. Les japs ont fabriqué votre femme idéale, bientôt elle pourra même parler.


  • Je voyage régulièrement en Russie et, n’en déplaise à beaucoup d’utilisateurs de ce forum, n’ai pas été excessivement impressionné par la "douceur des femmes de l’est". Elles sont à mon sens aussi obsédées par le fric et le status social, peut-être même plus, un peu moins agressives dans l’approche.

    Je sais qu’il est tentant et rassurant d’imaginer un pays de cocagne où tout est différent mais il ne faut pas placer la barre trop haute. Ils adorent les gadgets clinquants,le paysage audiovisuel est au moins aussi navrant que le nôtre, un énorme temple de la consommation a été construit sur la Place Rouge.....

    Maintenant, je parle de Moscou et Saint-Petersbourg, et le pays est énorme....

     

    • Réponse à Gigi

      Ben non mon pauvre ami, je n’ai pas de problèmes, en plus vous êtes qui vous pour juger, vous êtes psy ? Quelle fac, quelle année de délivrance de diplôme ? Vous consultez où ?

      Moi j’annonce la couleur, c’est ma façon de fonctionner, j’ai testé le genre couple, je ne peux pas !
      Comme je le dis toujours, je ne mange pas tous les jours le même plat, je ne lis pas tous les jours le même livre, je n’écoute pas sans cesse le même disque, ni ne regarde le même film !
      J’ai besoin de changement, je suis ainsi fait !
      Parce que lorsque j’étais en couple, je n’étais pas fidèle (remarquez elle non plus), mais bon c’était un accord tacite, on parlait même de nos infidélités respectives !

      Ben oui mon ami, chacun vit sa vie comme il l’entend, et effectivement, ce n’est pas le schéma classique, mais bon, si ça vous gène, vous allez faire quoi...me mettre dans un camp, comme les siosio essaient de faire avec M Soral, parce qu’il dit des trucs vrais qui ne leur plaisent pas ?

      Je préfère être franc, et vivre comme il me convient, plutôt que de voir les copains en couple autour de moi, se sauter tout ce qu’ils peuvent, dès que bobonne n’est pas là, et lui faire des mamours après quand on se fait une bouffe !

      Bah ouais mon p’tit camarade, l’hypocrisie c’est pas mon truc, et je n’ai pas besoin d’aller à l’est, ni d’acheter une poupée japs à $ 10,000, parce que j’ai une certaine petite chance, c’est que ce sont souvent les femmes qui viennent vers moi, donc j’ai pas grand chose à faire vous voyez !
      Et pas les plus moches en plus.....eh oui, même à mon âge, j’ai pas grand chose à faire...vraiment désolé hein !

      Eh oui je sais la vie est injuste, certains rament, d’autres non !

      En tout cas, avant d’asséner vos diatribes absolument non argumentées, rappelez-vous la chanson du père Brassens : " les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux"

      Le titre c’est la mauvaise réputation, réécoutez-la, je pense que ça pourrait ouvrir votre petit esprit visiblement 16 ( treize et trois, en espérant que vous apprécierez ce petit jeu de mots....basé sur des chiffres !)

      Et si ça ne vous plaît toujours pas, eh bien sachez que c’est pareil, je vis comme je l’entends, et je me fous des normes bien-pensantes et classiques !

      Allez, bon vent camarade !

      Adishatz

      H/


  • je viens de lire un faits divers se deroulant dans la drome.une femme a eu deux enfants d’une premier mariage puis un autre enfant avec un autre homme qu’elle allait quitter a son tour. celui ci a tue tous les enfants,cette femme et s’est suicide.
    mon interrogation se porte sur ce qu’il me semble etre un phenomene social : des femmes qui ont des enfants en serie avec des hommes differents. y a eu une "comedie" recente avec julie gayet qui parlait de ca : 3 femmes qui avaient chacune un enfant avec 3 hommes differents successivement (j’ai pas pu regarder jusqu’au bout,ca m’a enerve),les enfants decidant d’habiter ensemble et que ce serait les parents qui viendrait dans leur logement plutot qu’eux tournent sur les differents logements.
    mon interrogation porte sur les conditions economiques qui permettraient un tel comportement : si la mere decide de se barrer,l’homme est il condamne a payer ? ou le montant des allocs et apl permet-il a une femme de vivre confortablement sans avoir a supporter le male ? bailleur,je me souviens de la visite de plusieurs candidates seules dont les allocs seules leur permettaient de se loger sans revenus salaries.
    bref,une femelle peut elle actuellement elever plus efficacement sa progeniture sans male ?


  • Désolé mais entre une femme de l’Est et une francaise, y’a pas photo, au lit comme a la cuisine. Le genre pouffiasse gauchisante en jean, pull baba, Stan Smith au pieds et cheveux ébouriffés en l’air... au secours ! Rien a voir avec une magnifique russe ou une douce asiatique....

     

    • #1689142

      Voilà : ce n’est pas le même aspect.
      Les p’tites meufs de l’Est que je croise en région parisienne, c’est propre, discret.
      Avec un jean et des baskets, elles ont au contraire l’air dynamiques, pas les deux pieds dans le même sabot, pratiques, pas de superflu.
      Et toujours des proportions saines, un corps tonique, pas gras, pas avachi.
      Elles n’ont jamais un aspect extérieur revendicatif : ni intellos, ni pouffiasses, ce ne sont pas ouvertement des bombes, mais tu sens que si tu dégoupilles, ça doit envoyer...
      Lorsque j’en croise, j’ai ce sentiment d’exceptions dans un paysage féminin sinistré par les divers travers sociaux, elles ont l’air "normales", comparées au bordel généralisé.


  • Vive les polonaises !!


  • Les maghrébines du maghreb suivent malheureusement la mauvaise voie...

    Est ce que quelqu’un sait si les femmes de l’est font usage des filtres d’amour pour arnaquer des riches "p’tits blancs" ? (comme le font certaines venant d’Afrique, du Portugal, de Chine)

     

  • Je ne vois pas en quoi ça choque si les messieurs veulent se trouver une femme à l’Est. Surtout que ça reste un phénomène marginal.
    Je dirai même que les femmes devraient faire pareil et se marier avec des hommes de l’Est qui eux ont encore gardé leur virilité.
    Dans cette société pleine d’idiotes et de demi-fiottes, un peu de sang neuf ne peut faire que du bien.

     

    • Exactement, ma compagne (qui est à moitié Russe) m’a rapporté exactement les mêmes choses : ayant été élevée (en France) dans un milieu macho (plutôt du côté Russe de la famille) cependant très respectueux des femmes, elle voit bien la différence entre les "hommes français habituels" et les mecs qui sont restés des hommes... ici ou là-bas d’ailleurs. Toujours difficile de quantifier ce genre de données parce que c’est abstrait et en partie subjectif, mais clairement il y a quelque chose dans l’éducation dans les pays de l’Est qui est différent de tout ce qui fait la névrose actuelle dans nos contrées occidentales.


  • Social Justice Warrior de merde, ils finiront tous avec des coups de pompes dans la trogne, il faut savoir que ce sont les même qui quelques semaines plus tôt défendait le port du burqua et le burkini comme une avancé pour la femme , ce sont aussi les mêmes qui sont pro-migrants, pro-écolo ect,pro-LGBT. Ces gens sont des cancer, la vérité celle que je contaste autour de moi, des trucs que mon père et ses potes ne pouvait pas imaginer et voir, les hommes français qui se tournent de plus en plus vers l étranger pour trouver leur futur épouse, et ils ont bien raison, Pologne, Hongrie, Roumanie, Thailande, Philippines,Madagascar,Senegal,Cameroun ect ect des femmes souvent superbe et qui te feront jamais chié pour une histoire de Social Justice Warrior. Sachant que les femmes féministe sont dans 50% des cas des lesbienne et dans 95% des boudins, mélange entre josiane balasko et jeanne calmant en fin de carrière quel ferme leur mouille, oui les femmes de l est sont autrement moins "putasse" et plus démerdent que nos bonne femmes.


  • En fait, il faut surtout y voir une critique de certaines femmes italiennes peut-être ? Ou de certaines femmes en générale.....j’ai bien dit certaines (pas toutes) et je suis sûr qu’on peut formuler des critiques similaires sur certains hommes.
    - Les femmes italiennes préfèrent les hommes du nord
    1. Ils veulent avoir des enfants et sont de bons pères de famille ne rechignent pas à changer les couches, promener le bébé, préparer et donner le biberon. Et ils ne prennent pas de ventre pendant la grossesse.
    2. Ils ont une hygiène exemplaire. Prennent 1 douche par jour, se brossent les dents et relèvent toujours la lunette des WC, voire s’assoient pour uriner.
    3. Ils sont séducteurs, romantiques mais fidèles.
    4. Ils partagent les responsabilités dans le couple.
    5. Ils ne rechignent pas aux tâches ménagères (cuisine, repassage,lavage, ménage,) et assument depuis leur enfance le bricolage, la mécanique, le jardinage et les gros travaux.
    6. Ils ne gueulent pas et ne frappent ni leur femme ni leurs enfants.

    Maintenant on va voir si je vais avoir des associations de défense des droits masculins sur le dos à cause de tous ces stéréotypes ?

     

  • J’ai un ressenti parallèle à celui de ces hommes que je comprends complètement.

    Moi aussi en tant que femme Je souhaite un mari issu d’une société encore traditionnelle qui aura conservé ses valeurs surtout spirituelles et où les hommes sont encore des hommes virils, pieux, et susceptible d’apprécier les qualités d’une femme occidentale telle que moi considérée comme étant d’un autre siècle par ses contemporain[e]s. Et étant anti-divorce et anti-vagabondage sexuel pas le droit de se rater.

    La vérité est que dans notre pays, si le système produit des féministes hystériques à la chaîne, elle produit aussi des hommes esclaves de leur pulsions sexuelles qui ne voit dans une femme, non pas une femme susceptible d’être la mère de ses enfants et le pilier fondateur de son foyer mais Un moyen de vider ses c*****es. Pas intéressée sauve qui peut !

    Ne reprochez pas à certaines femmes françaises de faire le même diagnostic désespérant à l’égard des hommes que vous le faites à l’égard des femmes et d’épouser des hommes non-occidentaux qui ont encore les qualités que bien trop de nos hommes ont perdu !

    Quelques amies originaire d’Italie, d’Allemagne, d’Ukraine, font le même constat et ont épousé des non-occidentaux et sont comblées. Hommes non-occidentaux qui cherchent de leur côté des femmes instruites pour leur progéniture et à échapper à la vénalité de leurs femmes contaminées par le mal de la consommation voir le Mal tout court via la TV par satellite (et ses chaînes occidentales et wahabites) préférant végéter devant le petit écran que de profiter de leur temps libre pour s’instruire. Ce qui pourrait entre autres expliquer l’état de certaines régions du monde.

     

    • #1689359

      Ce qui est triste c’est que ce qui motive ces messieurs d’après cet article :

      - sexy
      - rester mince
      - pardonner l’adultère
      - ne décident pas
      - ne pleurnichent pas

      On repassera pour l’élévation spirituelle ou morale...

      J’y vois plutôt un résumé de ce qui tue les rapports homme/femme : considérer l’autre comme un objet à consommer, où l’on recherche une sorte de retour sur investissement, en oubliant le respect de l’autre et de soi-même en passant. Quand je compare à des couples comme mes parents ou grand-parents ce genre d’article me donne un profond sentiment de désespoir et de dégout du genre humain. Le pire c’est que certains trouvent ça honorable, on parle même de retour aux "valeurs traditionnels". Sérieusement ? Ce monde est encore plus perverti que je ne le pensais... Triste époque...


    • C’est toi qui est corrompue jusqu’à la moelle et tu es tellement corrompue que tu ne t’en rends pas compte ou que tu n’as pas envie de t’en rendre compte.
      Les caractéristiques que tu enumeres,sont des qualités de base d’une femme accomplie.En quoi est ce que cela fait d’elle une esclave ou un objet ?
      Comme ce que tu lis dans les medias tu galvaudes les mots.Esclave il n’y a pas de choix.C’est la mort,la torture ou l’obeissance au maitre.L’esclave n’a aucun droit,il n’a pas a donner son avis.
      Ou vois tu cela enumerer dans la liste ?Une femme choisie librement avec qui elle est et la liste ne lui interdit pas de donner son avis.
      Un objet ne bouge pas,ne change pas,n’a pas d’existence.Il faut beaucoup de qualités et de capacités pour faire ce qui est ecrit dans la liste.
      Encore une fois galvaudage des mots et manque total de logique pour defendre ton point de vue,ou tu veux que la femme domine dans le couple,puisse peter et roter a profusion,ne s’occupe de rien a la maison,ou alors tu veux une "stricte egalité" dans les taches menageres.
      Si tu trouves un homme pour ca tant mieux pour toi,rien ne t’interdit de chercher,ou de te faire lesbienne.Ce que je t’explique c’est que chacun fait les regles dans son couple.Et tu es une fasciste feministe de vouloir imposer a tous ton modele d’egalité la ou il n’y aura jamais d’egalité.
      Un homme n’est pas egal a une femme.Ils ont les memes droits sociaux mais ils sont différents et ils décident librement dans leur couple comment s’organiser.
      Evidemment une femme qui a toutes les qualités de la liste est une femme superieure pas une feministe dégénérée,donc elle merite un homme viril qui l’aime et la protege.Une femme comme ca n’est pas destinée a une demi fiotte ou a une racaille.


    • #1689586

      Calx, apprenez à lire et à comprendre ce que vous lisez, on en reparlera ensuite.
      Je suis un homme, marié au passage, histoire de rétablir le décor donc la moitié de votre message est complètement hors sujet.

      "Les caractéristiques que tu enumeres,sont des qualités de base d’une femme accomplie.En quoi est ce que cela fait d’elle une esclave ou un objet ?"

      Premièrement où ai-je marqué que cela faisait d’elle une esclave ou un objet dans mon texte ? Deuxièmement non, une femme accomplie n’aura pas comme "caractéristique" d’accepter l’adultère. Ne voyez-vous donc pas que cela dénote que la femme en question n’a précisément aucune considération, de respect envers elle-même selon les valeurs traditionnelles ? L’adultère est un des maux les plus pernicieux reporter par la Bible et la Tradition. On ne peut donc prétendre défendre ce postulat et vouloir parler d’élévation morale et spirituelle, ou de défendre la tradition. C’est un non-sens.
      Troisièmement, un mariage durable ne peut reposer sur des critères purement physique, bien entendu c’est ce qui séduit dans un premier temps (sans doute l’explication de tant de divorces une fois l’étincelle passée et l’aspect charnel consommé), d’où ma désolation de constater que l’on choisirait -selon cette liste- une femme pour sa minceur, son côté sexy et le fait qu’elle ne parle pas (ne pleurniche pas, ne décide pas). Si ce n’est pas rendre l’autre au pure statut d’objet de consommation que vous faut-il de plus pour ouvrir les yeux ? Faites donc l’analogie avec la façon dont vous choisissez votre voiture, la lumière pourrait jaillir.

      Tout le reste de votre message est d’une stupidité affligeant et complètement hors de propos.


    • @Francette, Cela fait un bien fou de lire ce genre de commentaire ici (tout comme celui de In medio stat virtus)
      Bien que je valide tout à fait l’analyse du "féminisme hystérique" il est intéressant de constater à quel point lorsque des critiques se font à l’égard des hommes sur des point que vous avez très justement souligné (rapport de ’consommation’ de la femme, idéalisation infantile etc), on a tout de suite affaire à des remarques d’une aigreur et d’une virulence gratuite affligeante (cf. ci-dessus) qui sont la preuve que les critiques sont toujours plus faciles à faire quand il s’agit de rejeter systématiquement la faute sur l’autre sexe (la paille la poutre, tout ça...), sans même chercher à laver devant sa porte. La déliquescence des relations hommes/femmes se fait des 2 côtés, inutile d’accabler l’un tout en se cachant derrière son petit doigt pour éviter l’auto-critique.


  • Certains hommes se plaisent à rouler dans de belles sportives italiennes auprès d’une fille de l’est. Ne voyez vous pas quelque chose qui dénote ? Le temps n’est plus à rouler dans son italienne mais à marcher pied nus auprès de son italienne. C’est ça vivre à 200 à l’heure.


  • Non seulement, mais de plus au lit elles sont au top !


  • Beaucoup de clichés et de simplifications en effet... Pas la peine de se dire "nationalistes" si vous voulez des Roumaines ou des Ukrainiennes juste parce que vous trouvez les femmes de votre peuple ingérables ! Des Françaises sympas et pas chiantes, bonnes épouses et bonnes mères, il en reste, bon évidemment on a peu de chance de les trouver dans les centre-villes branchouilles ou les banlieues bourges...

    De même, y’a une idéalisation totalement idiote des femmes « de l’Est » (de quel Est ? Entre la Roumanie de culture thrace-latine, la Hongrie de culture magyare, les pays baltes et les Slaves, la culture diffère tout de même un peu...) En Russie, j’ai été surpris par la douceur, la féminité et surtout la culture des femmes. Mais une camarade m’a aussi raconté que durant son année de 5ème les correspondantes russes de sa classe étaient venues avec strings et maquillage pour se trouver des maris en France... Habillées en tapins à 12 piges, on fait mieux comme "moeurs traditionnelles"...

    Tant qu’on espère « sauver la civilisation » avec l’intervention d’un tiers qu’on fantasme (qu’il vienne de l’Est, du Sud ou autre) au lieu de nous changer nous-mêmes sur des bases que nous avons déjà, on n’est pas près d’avancer !


  • FREDERIC DELAVIER a une vidéo :https://www.youtube.com/watch?v=i_6...
    ou il parle de l’ame russe, pratiquement tout ce qu’il dit est exact, notamment sur la femme slave, ce qu’elle attend de l’homme de sa vie , so role ....Ceux qui croient que les femmes slaves sont soumises , se trompent dangereusement : En 1945 , ma mère, tireur d’élite de l’Armée rouge s’est évadée d’un KZ. en massacrant le garde à coups de hache ....faible femme .


Commentaires suivants