Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Grecs aux urnes pour les législatives

Le peuple grec se rend aux urnes ce dimanche pour des élections législatives cruciales. Le parti de la gauche radicale Syriza est donné favori. Les premières estimations sont attendues vers 18 heures.

Les Grecs ont commencé à voter dimanche pour des élections législatives qui pourraient porter au pouvoir Syriza. Les ultimes sondages annoncent en effet une victoire du parti anti-austérité avec 2,9 à 6,7 points d’avance sur Nouvelle Démocratie (ND), le parti du Premier ministre conservateur Antonis Samaras.

Les électeurs du bureau de vote de Néa Smyrni, au sud d’Athènes, arrivés dès l’ouverture à 7 heures, traduisaient la difficulté du choix.

Les bureaux de vote fermeront leurs portes à 18 heures (heure suisse) et les premières estimations sont attendues à la même heure.

Syriza espère la majorité absolue, grâce au bonus de 50 sièges (sur 300) attribué d’office au vainqueur. Pour cela néanmoins, il lui faudrait à la fois 36% des suffrages (échelle haute des estimations) et que 12% des électeurs votent pour des partis qui n’entreront pas au parlement car ils auront récolté moins de 3% chacun.

Le score du parti d’inspiration néonazie Aube Dorée constitue aussi un enjeu du scrutin. Malgré le procès qui attend des dizaines de ses membres, pour "appartenance à une organisation criminelle", et l’incarcération de sept de ses 16 députés, dont les chefs du parti, Aube dorée pourrait rester la troisième formation politique du pays.

En cas d’échec des trois partis arrivés en tête à former un gouvernement, les Grecs devront retourner aux urnes en mars.

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre les raisons du vote Syriza avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1101510

    Les Grecs réagissent enfin, c’est pas trop tôt. Le manque de réactions de leurs part, après ce qu’ils ont vécus, était vraiment à désespérer de l’humanité.
    Mais il faut aussi s’attendre à ce qu’on leur fasse payer le fait d’avoir mal voté.