Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

La gauche culturelle tire ses dernières cartouches, en vase clos

Le président américain a fait l’objet de vives critiques lors de la 89e cérémonie des récompenses du cinéma d’outre-Atlantique. Retour sur ces sorties que l’intéressé n’a pas encore commentées sur son compte Twitter.

 

« L’Oscar du président le moins apprécié est attribué à... Donald Trump ! » Pour cette 89e cérémonie des Oscars, la salle du Dolby Theater est devenue le temple de la résistance contre le président américain. La vraie star de la soirée, c’était lui, cible de vives critiques tout au long de la soirée. Retour sur les dix moments « anti-Trump » qui ont marqué cette cérémonie.

 

• Tribune anti-Trump

Vendredi, deux jours avant même la cérémonie des Oscars, le réalisateur iranien Asghar Farhadi et cinq autres réalisateurs également nommés dans la catégorie « meilleur film étranger » ont publié une tribune anti-Trump. Signe de protestation contre le décret présidentiel interdisant l’accès aux réfugiés et ressortissants de sept pays musulmans signé par Trump – puis invalidé par la Cour d’appel de San Francisco – ils ont publié un communiqué dénonçant « le climat fanatique et nationaliste » régnant à l’heure actuelle aux États-Unis.

« Quel que soit le vainqueur de l’Oscar du meilleur film étranger ce dimanche, nous refusons de le penser en termes de frontières », déclare ainsi le communiqué. « Nous dédions ce trophée à tous ceux, artistes, journalistes et activistes, qui travaillent pour cultiver l’unité et la compréhension, et qui font respecter la liberté d’expression et la dignité humaine – des valeurs dont la protection est désormais plus importante que jamais. »

 

• Discours d’ouverture de Jimmy Kimmel

À peine la cérémonie démarrée, l’hôte de la soirée Jimmy Kimmel a tenu un discours dans lequel il s’en est pris, avec un brin de sarcasme au président américain. « Félicitations à tous les nommés. Merci de m’accueillir. C’est ma toute première fois et sûrement ma dernière. Vous ne faites pas revenir vos hôtes apparemment. Bienvenue aux spectateurs américains et à ceux des 220 pays qui nous détestent aujourd’hui. Je ne peux pas unir ce pays mais si chacun d’entre vous peut entamer un dialogue avec quelqu’un avec qui vous n’êtes pas d’accord, ce serait un bon début », a-t-il annoncé.

« L’année dernière, on pensait que les Oscars étaient racistes mais grâce à Donald Trump ce n’est plus le cas. Les noirs ont sauvé la NASA dans "Les Figures de l’ombre" et les blancs le jazz dans "La La Land" », a poursuivi Jimmy Kimmel.

 

 

• Jimmy Kimmel et Meryl Streep

Dans la foulée, l’humoriste s’est à nouveau attaqué à Trump. Faisant allusion au tweet cinglant de Donald Trump qui trouvait Meryl Streep « surestimée », le présentateur salue une comédienne dont «  la carrière est jalonnée d’échecs et qui a été nommée cette année alors qu’elle n’a même pas joué dans un film ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Le monde culturo-mondain, relais de l’Empire,
voir chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1674224

    Le chien aboie, la caravane passe.


  • #1674238
    le 27/02/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

    Les acteurs, la presse, les journalopes, la gauchiasse, les antifas, nos philosophes BHL en tête, nos politologues Askolovitch, Gilles Kepel et autres folles tordus, nos économistes BFM & RMC et nos chanteurs quinquagénaires (Bruel, Pascal Obispo etc..) à minettes défraîchis (Zaz, Shy’m, Patrick Fiori à non je crois que c’est un n’homme !) sont pour moi des boussoles inversées !
    S’ils me disent à droite, je vais à gauche, s’ils me disent noir, je dis blanc, s’ils me disent Macron, je pense Jean Marie, s’ils me disent Bondy Blog, je vais sur E&R....
    C’est mon Déconnex à moi... et un Déconnex sans fil et sans tablette !

     

    • #1675268
      le 01/03/2017 par Chevalier Lefebvriste
      Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

      « et un Déconnex sans fil et sans tablette ! »
      Ça s’appelle une ardoise et ça marche avec une craie (pas besoin de wifi) !


  • #1674251

    La gauche "Caviar", n’a pas encore compris qu’elle n’a plus aucun crédit d’opinion, en dehors de ses membres. Elle est de plus en plus isolée et ridicule.

     

  • #1674287
    le 27/02/2017 par frugivore
    Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

    Hé ben ça me donne plein d’acteurs supplémentaires à boycotter :)


  • #1674308

    J’espère que dans quelques temps tout ce beau monde va passer à la trappe .On va passer dans un monde plus réaliste ou il n’y a ni droite ni gauche culturelle, mais une vraie culture.Des artistes qui ont autre chose à faire que de la propagande ,mais simplement du cinéma ,ce quoi ils sont payé pour ce qu’ils savent faire de mieux. On en a rien à foutre de ce qu’ils pensent ,ce qui compte, c’est leur talent ,s’ils en ont .Rien d’autre.

     

  • #1674310

    Trump a Steven Bannon comme conseiller strategique. Ex GS et Hollywood, la revolution culturelle est en marche baby !.
    Allez ecouter ses discours et la facon dont il s’est servi de petite audience grassroots pour faire monter le mouvement Trump.


  • #1674312

    Hollywood haut fief communautaire et donc machine de Propagande anti -peuples : haine de la majorité , métissage - dilution des peuples et des identités (sauf une !) , haine des frontières et des nations , cosmopolitisme -mondialisme au service exclusif de la haute finance .


  • #1674341

    Le Figaro propre à lui-même : scatophage... .


  • #1674346

    Il y a encore des acteurs aux USA ?, pour moi le dernier c’était Jack Nicholson.

     

    • #1674568
      le 28/02/2017 par Rammmetal
      Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

      Tout à fait d’accord avec vous.


    • #1674636
      le 28/02/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

      On parle d’acteurs, et vous réclamez des stars...
      ’faut pas venir se plaindre ensuite, hein !

      Du reste, faut-il vivre sur une île déserte post-apocalyptique pour ne pas apprécier positivement certains acteurs récents ? qui peuvent aussi bien être mis en valeur par d’autres acteurs dans un film ? Excellent dans celui-là, décevant dans un autre ?
      C’est la vie : des accidents, des rencontres, des joies, des peines...


  • #1674372

    Je n’ai pas aimé les réflexions de Trump vis à vis de Streep car elle s’est montrée pour le moins élégante dans ses reproches et lui pas du tout. Par contre, je réfute l’idée qu’ils soit raciste, je ne le pense pas. Il veut juste protéger son pays de l’overdose migratoire fatale ; chose qui nous pend au nez comme jamais.


  • #1674377

    Je ne peux pas unir ce pays mais si chacun d’entre vous peut entamer un dialogue avec quelqu’un avec qui vous n’êtes pas d’accord, ce serait un bon début », a-t-il annoncé.




    N’est ce pas ce qu’essaie de faire M Trump avec, excusez moi du peu, l’autre puissance mondiale : la Russie ?!? ahh, non là ça ne marche pas ? Ça ne marche que quand Hollywood veut.
    Cette bande d’hypocrites me sort des yeux. Vivement la fin du spectacle.


  • #1674378

    Je ne peux pas unir ce pays mais si chacun d’entre vous peut entamer un dialogue avec quelqu’un avec qui vous n’êtes pas d’accord, ce serait un bon début », a-t-il annoncé.




    N’est ce pas ce qu’essaie de faire M Trump avec, excusez moi du peu, l’autre puissance mondiale : la Russie ?!? ahh, non là ça ne marche pas ? Ça ne marche que quand Hollywood veut.
    Cette bande d’hypocrites me sort des yeux. Vivement la fin du spectacle.


  • #1674383
    le 27/02/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les Oscars 2017 : une cérémonie anti-Trump

    Une chose demeure à considérer : un film, c’est une équipe.
    Tu retires l’équipe, il n’y a plus de film.

    De même pour la cérémonie : sans techniciens, sans les "sans-dents", etc... les "stars" ne "brillent" pas...

    Au-delà de Donald Trump, il se peut qu’on soit à un tournant, aussi, là-dessus.
    Q’est-ce qu’un film, avec quels "moyens" le réalise-t-on, comment le diffuse-t-on ?


Commentaires suivants