Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Tchétchènes de Kadyrov célèbrent la prise de Lyssytchansk, ville stratégique du Donbass

Le ministre de la Défense russe « Sergueï Choïgou a informé » le président Vladimir Poutine « de la libération de la république populaire de Lougansk ». Les forces russes et leurs alliés séparatistes ont pris « le contrôle complet de Lyssytchansk et d’autres villes proches dont les plus notables sont Belogorovka, Novodroujesk, Maloriazantsevo et Belaïa Gora », selon un communiqué officiel cité par les agences de presse russes. (HuffPost)

Lyssytchansk, que les médias occidentaux écrivent de toutes les manières possibles, ne dira rien au lecteur occidental moyen. Mais pour les Russes, c’est un point sur la carte et un moment essentiels de la guerre en Ukraine : Lyssy est une ville clé dans leur progression, une cité industrielle du Donbass dans la région de Lougansk qui ouvre le fameux couloir sud jusqu’à la Moldavie. La carte éditée par Le Progrès est parfaite pour saisir en un clin d’œil le plan stratégique russe, qui évite Kiev et les grandes villes de l’ouest, trop occidentalisées ou non russifiables de l’Ukraine.

 

 

En poursuivant le tracé rouge, on peut supposer que la cible prochaine sera Odessa, ville ô combien symbolique pour la résistante ukrainienne, mais aussi pour les intérêts américano-sionistes.
Odessa serait alors la mère des batailles, et sa chute, ou sa résistance, décideront du sort de la guerre. Si les Russes prennent Odessa, alors leur domination par rapport à l’Ukraine sur les mers – Azov et Noire – sera totale, et la carte géopolitique sera redessinée selon les vœux de Poutine, qui n’a jamais caché ses intentions, à l’inverse de l’OTAN, qui a étranglé lentement la Russie tout en clamant le contraire.

 

 

À contre-cœur, ce 4 juillet 2022, la presse mondialiste en général et française en particulier, complètement inféodée à l’OTAN, a admis la chute de Lyssytchansk. Les soldats tchétchènes de Kadyrov, les rois du combat rapproché urbain, sont entrés dans cette ville de 95 000 habitants, enfin, qui en comptait 95 000 avant les combats.

 

 

Le HuffPost déroule le plan :

Depuis Lyssytchansk et Severodonetsk, les forces russes vont dorénavant pouvoir avancer plus à l’ouest. Parmi les objectifs de Moscou dans cette direction : l’oblast voisin de Donetsk, qui forme avec l’oblast de Lougansk la région du Donbass. Dans cette zone, à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Lyssytchansk se trouvent deux villes de tailles similaires aux deux villes voisines récemment conquises. Il s’agit de Sloviansk et Kramatorsk.

Les civils d’Odessa sous le feu russe, selon France 24

 

En mai 2022, France 24 commence à défendre Odessa...

Odessa, sur E&R

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Odessa est une création Russe qui reviendra dans le giron Russe !
    A lire sur wikipédia :
    "Odessa est officiellement fondée en 1794 comme forteresse russe sur les territoires annexés à l’Empire ottoman après le traité d’Iași en 1792. La ville fut nommée d’après le nom d’Ulysse, en grec Odysseos, féminisé selon le vœu de Catherine II en « Odessa ». En effet les villes de Nouvelle Russie à cette époque portaient fréquemment des noms grecs selon la volonté de l’impératrice"

     

    Répondre à ce message

  • Au passage : "Lyssytchansk".
    Si vous parvenez à placer ce nom au scrabble (sauf, évidemment, si les woke déclarent ce mot illégal) ça sera difficile de vous battre.

     

    Répondre à ce message

  • "[La reconstruction de l’Ukraine est] la contribution la plus importante à la paix dans le monde." Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine lors de la conférence de Lugano (Suisse)
    ce type m’exaspère de plus en plus, il se prend pour le membre d’une élite supérieure au reste du monde, qui aurait tout les droits et toutes les priorités .
    Qu’il aille expliquer cela aux yemenites, aux afghans, aux syriens.........ils savent ce que c’est d’avoir un pays détruit par une guerre qu’ils n’ont pas voulue

     

    Répondre à ce message

  • #2987022

    La théorie du coquelet semble tomber à l’eau, faudra expliquer à Attali qu’une capitale mondiale s’installe par la démonstration d’une force militaire. Le cadeau empoisonné de Trump à destituer Netanyahu, l’entité sioniste n’arrive pas à constituer un gouvernement et ils rêvent gouverner le monde !

     

    Répondre à ce message

  • Kadyrov remet l’église au millieu du village et met une bonne quenelle aux ukrojudéonazis de Zelensky.

     

    Répondre à ce message

  • #2987079

    Y a pas de Lyssytchansk. La translittération de l’ukrainien donne Lysychans’k, et celle du nom russe Lisichansk.

     

    Répondre à ce message

  • Khadyrov a publié une vidéo d’une parodie qui montre Zelensky signant d’une main tremblante un acte de capitulation publiquement à la télévision, et ensuite il crie le cri de guerre des forces tchétchènes en présence de Khadyrov. Ceux qui voudront la voir feront la recherche sur les réseaux sociaux ou les médias russes (Зеленский подписал акт о безоговорочной капитуляции), je ne donne plus de liens de vidéos car ils ne sont jamais publiés.

     

    Répondre à ce message

  • On leur donne trop d’importance à ces montagnards du caucase et ils aiment ça qu’on les mette en valeur,parce qu’ils se mettent tout le temps en scène sur les réseaux

    "Nous tchetchenes nous guerres nous guerres" pendant encore 1000 ans ils vont nous sortir ce truc, les algériens ont connus une guerre civile bien plus longue sanglante et meurtrière dans les années 90 durant la décennie noire. Pourtant ont les entends pas s’en vanter du matin au soir

    D’autre part ces tchetchenes sont des gens querelleurs,imbus d’eux même et qui detestent perdre ( combat de rue par ex.) Je les connais ils sont détestables pour la plupart .

     

    Répondre à ce message

    • C’est sur que l’armée française, américaine ou anglaise, ils ont plus de classe et de courage.
      Va faire dodo Norman, laisse les grandes personnes discuter entre elles, ta maman t’as préparé tes pattes au ketchup, tu vas pouvoir terminer ta partie de jeux vidéo en ligne après ta branlette.

       
    • #2987873
      Le 6 juillet à 15:50 par anthropologie essentielle
      Les Tchétchènes de Kadyrov célèbrent la prise de Lyssytchansk, ville (...)

      "C’est sur que l’armée française, américaine ou anglaise, ils ont plus de classe et de courage."

      Bah, à moins d’être un singe attardé, il est clair que l’armée française ou l’armée anglaise met 100 à 0 aux tchétchènes, dont le prestige militaire global s’élève à... 1 guerre suspendue, puis finalement perdue (bah oui, l’histoire de la tchétchénie c’est ça mon petit). Donc, tu m’excuseras, Zack (j’espère que c’est pas ton prénom, sinon t’as toutes mes condoléances), mais faut quand même remettre chaque chose à sa place. J’ai rien contre les tchétchènes, mais les vendre comme un peuple de conquérants, c’est être à côté de la plaque.
      D’ailleurs, faut-il rappeler que la 1ère guerre de tchétchénie a été raté par les Russes pour des raisons politiques et organisationnelle (mauvais commandement, recours massif aux conscrits et volontaires, logistique aux fraises et tactique de combat urbain complètement à chier). Sinon, en matière de combat, le combattant tchétchène n’est pas plus fort que son homologue russe, ou qu’un gurkha par exemple (tu dois savoir ce que c’est j’imagine, et tu les classes surement juste derrière le tchétchène).
      En ce moment, les afghans aussi sont parmi les "meilleurs guerriers du monde", pourtant ils n’ont remporté aucun conflit et prennent toujours plus de pertes que leur ennemi pour des résultats souvent ridicules. Et personne n’a particulièrement peur du soldat afghan.

      Enfin, faudra quand même expliquer un jour pourquoi ces peuples de "guerriers" n’ont jamais rien conquis et ont fini annexés par tous leurs voisins. C’est quand même bizarre...

      Bref, sinon, t’as des vols pour la tchétchénie, tu peux y aller, c’es un peu comme le Maroc, ça coûte pas cher et on propose des locales propres dans tous les 4 étoiles. Quel peuple de guerriers... et surtout de guerrières !

       
  • Les Tchétchènes sont envoyés en première ligne pour que la Russie reçoive moins de cercueils remplis de "blancos" à la maison, pour pas stresser la population. Tout le monde se souvient des centaines de cercueils quotidiens en provenance d’Afghanistan. La Russie a compris (un peu tard) qu’il suffisait d’arroser les Tchétchènes de pognon pour en faire des alliés fidèles. Ainsi, les gouvernorats du Sud de la Russie sont ceux qui reçoivent le plus de subventions. Il faut aussi leur permettre de "s’exprimer" sur le champ de bataille : à défaut de pouvoir faire des raids et des pillages comme pendant les siècles précédents, ils s’engagent comme mercenaires (surpayés) dans l’armée russe, c’est la coutume chez eux et ça leur convient très bien aussi. Finalement tout le monde y trouve son compte.

     

    Répondre à ce message

    • @ruskov
      Votre pseudo est utilisé pour désigner de la vodka bon marché, de la vodka de merde. J’ai commencé par votre pseudo, pour aller directement à votre commentaire de merde. Si je comprends bien les tchétchènes ne sont pas blancs, puisque ce sont des musulmans, commentaire digne d’un occidental suprématiste, et arrogant qui veut faire croire qu’il sait tout. Avant de raconter vos conneries, allez faire un séjour en Tchétchénie, et vous serez que c’était un peuple de résistant qui n’a jamais accepté d’être envahi. Je vais vous dire que Poutine a réussi à faire ce qu’aucun leader en Russie depuis l’empire n’a pu faire. Les russes bien qu’ils soient des guerriers redoutables, considèrent les tchétchènes les plus redoutables. Voici ce que Poutine a fait, tendre la main aux tchétchènes, soit ils se joignent à la Russie, ou soit c’est l’empire occidental qui occupera leur territoire. Vu que vos sources viennent des médias occidentaux, vous voulez jouer aux experts exactement comme les clowns sur vos médias, sans connaissance des faits, mais toujours des arguments fallacieux avec une note de mépris et d’arrogance, juste pour faire croire que les tchétchènes ont été achetés. Avec Poutine, les tchétchènes ont choisi le meilleur, être dans la Russie pour se sentir libre et en sécurité, ou se tourner vers l’occident et accepter le chaos et l’occupation, quand un média occidental dira cette vérité ? L’autre partie du Caucase, où se trouve des chrétiens, a choisi l’occupation occidental et la haine de la Russie, je parle de la Georgie, les occidentaux font du bon travail avec des laboratoires biologiques sur ce territoire, exactement comme l’Ukraine.

       
  • Non Sergey vous m’avez mal compris.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents