Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les agences immobilières devraient supprimer 5 000 emplois en 2012

Le secteur des agences immobilières devrait supprimer 5.000 emplois en France au cours de l’année 2012, en raison de la baisse de 20% des transactions de logements anciens, selon les professionnels.

Pour autant, les prix de ventes n’enregistrent pratiquement pas de baisse car la pénurie d’habitations persiste.

"Le nombre de transactions de logements anciens dans les agences devrait baisser de 20% sur l’ensemble de 2012, comme au premier semestre, par rapport à 2011 et entraîner la suppression de 5.000 emplois", indique à l’AFP Jean-François Buet, secrétaire général de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim).

Déjà 350 cessations d’activités d’agences ont eu lieu au cours du premier semestre, soit une augmentation de 15% par rapport aux six premiers mois de 2011, indique la Fnaim.

Il existe environ 35.000 agences en France qui emploient au total 200.000 personnes sans compter les 50.000 agents commerciaux qui ne sont pas des salariés et sont payés principalement à la commission.

"Les agents commerciaux servent de variable d’ajustement et sont totalement invisibles dans les statistiques de pertes d’emploi", indique Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers (Imsi).

Pour Frédéric Monssu, directeur général du groupe Guy Hoquet, "ce sont les petites agences indépendantes qui souffrent le plus".

Ce réseau de 486 franchisés a en effet enregistré, au cours du premier semestre, une baisse de seulement 8% de son chiffre d’affaires pour une diminution de 5% de son nombre de transactions par rapport à la période faste du premier semestre 2012. Le solde net d’agences ouvertes (22) et fermées (29) s’élève à -7.

Même constat chez Century 21 (900 agences) avec un recul du nombre de transactions de 11% pendant les sept premiers mois de 2011 par rapport à la même période.

Paradoxalement les prix baissent peu. "Les particuliers qui vendent ne veulent pas, sauf exception, baisser leurs prix", explique M. Monssu.

Mais "cela commence à bouger depuis le début du mois d’août", ajoute-t-il. Ainsi les prix enregistrés chez Guy Hoquet sont stables à Paris mais accusent une baisse de 2,5% à 5% dans les grandes agglomérations et de 5% à 10% dans les villes de moins de 20.000 habitants.

Pour réagir à la morosité du marché, les réseaux d’agences s’organisent.

"Si nous ne vendons pas le bien en 3 mois, nous baissons nos honoraires (4,3% du prix de vente en moyenne) de 10% tous les mois. De plus, si le prix de vente final est supérieur à 10% de l’estimation, nous faisons cadeau d’une partie de notre commission", indique M. Monssu.

Laurent Vimont, président de Century 21, indique de son côté qu’il déploie "un vaste plan de formation portant, entre autres, sur les méthodes d’estimation du prix d’un logement afin que celui-ci se vende rapidement et de façon satisfaisante tant pour le vendeur que pour l’acquéreur".

"Malgré cela, il n’y a aucune raison que l’année 2013 soit meilleure que 2012", affime M. Monssu.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est faux de dire qu’il y a pénurie de logements ,car depuis la Loi de la défroquée Boutin ,,Il faut que les Agences exigent une assurance ,plus de Garant le pire il faut 3 fois le loyer,alors un loyer minimum 500 euros il faut 1500 euros de revenu ,avec le taux de chômage ,plus des retraites a bas prix ,qui peut louer ,
    Il y a beaucoup de H L M vide ,
    Mais les agences n’exigent pas de savoir si celui qui a un salaire de 3000 euros ,si il a en dette les 3/4 ,mais au moins il est taxé par notre très Chère Boudin ?????? ma ville 650 logements sont démolis ,villes voisines autant où presque ;ce n’est plus rentable d’acheter pour louer ,trop de complications ,en France Pays des paperasses ,Lois ,obligations ext le Pays croule


  • Lorsque je regarde les appartements en vente sur Se Loger, je me dis que nous sommes dans un pays de millionnaires et qu’il doit soit y avoir un nombre très important de gens assujettis à l’ISF, soit beaucoup de rêveurs qui pensent que leur deux pièces à Paris ou leur maison en 4ème couronne de Paris vaut des millions.

    Le nombre d’annonces augmente quand même régulièrement depuis 1 an.

    Vivement que les taux d’intérêts remontent pour casser ce marché de voleur (Etat (par le biais des droits de mutation qui a intérêt à ce que les prix soient élevés), agences (qui fonctionne au pourcentage du prix de vente) et particuliers vendeurs (qui croient qu’en volant son prochain on s’enrichit alors qu’en fait si les prix étaient plus bas ils paieraient moins de droits lorsqu’ils rachètent ensuite)) .

    Sinon, 300 000 € c’est la somme cumulée du travail de 20 ans d’un salaire moyen en France. Si on doit mettre la moitié de son travail de toute une vie dans son logement, on peut toujours espérer d’avoir de la croissance après avoir saigné les travailleurs de ce pays.



  • Pour autant, les prix de ventes n’enregistrent pratiquement pas de baisse car la pénurie d’habitations persiste.



    Etrange.

    Si il y a pénurie de logement ET des prix à la vente qui se maintiennent à des niveaux élevés, le secteur de la construction doit être un plein boom, non ?



    Tous les indicateurs sont dans le rouge. Ainsi, au cours des trois derniers mois, les ventes d’appartements et de maisons réalisées par les promoteurs ont baissé de 13 % pour s’établir à 20.700 unités. Les mises en chantier ont reculé de 9,4 % à 81.000. Et l’on a enregistré 2,9 % de permis de construire en moins. Une situation qui ne devrait pas s’améliorer au second semestre.



    http://www.lefigaro.fr/immobilier/2...

    ...

    Baratin classique du lobby immo.

    Si la situation économique part en c. avec la fin du "rase gratis à crédit", les prix de l’immo vont se prendre un claque historique.

     

    • Bonjour et bon dimanche Hang’em high !!!
      Merci d’avoir insisté sur le maintien des prix malgré la situation. Ces pourritures préfèrent la spéculation à l’emploi et à la déflation. Donc, 5000 emplois en danger mais qui étaient au service de ces escrocs qu’ils savaient prêts à les sacrifier ! 5000 larves qui vont bénéficier de la solidarité nationale ...


  • Ce serait pas trop tôt que cette bulle immobilière explose.

    Porté à bout de bras par des taux d’intérêt bas et des aides de l’état (comme s’il n’y avait rien de mieux à faire avec l’argent public), ce marché a été déséquilibré, créant trop d’inégalités, empêchant de nombreux primo-accédants d’acquérir un logement décent à un prix raisonnable, sauf à s’endetter sur des durées et des montants hallucinants (ce qui revient dans les pires cas à devenir locataire de sa banque, et au bout du compte à payer plus de deux fois le prix du bien !).

    Bref, il est grand temps que ce marché s’assainisse.


  • Je vais vous surprendre mais pour moi c’est une bonne nouvelle , ça veut dire que les prix dans l’immobilier sont en chute libre et pour ceux comme moi qui ont un projet d’achat de terrain constructible pour l’élaboration d’une base autonome durable les prix des terrains dans certaines régions en campagne vont devenir trés abordables , depuis 2 ou 3 mois je commence à voir de plus en plus des terrains de 1.000m2 à moins de 8.000euros , c’est une aubaine pour les addeptes de survivalisme de permaculture etc trés peu fortunés . Comme quoi une mauvaise nouvelle pour certains peut dans la foulée en apporter une bonne pour d’autres ...


  • Qu’ils aillent planter des patates ces parasites !


  • Ce n’est pas moi qui irai pleurer pour les agences immobilières qui sont purement parasitaires, quand ils ne pratiquent pas du vol pur et simple


  • Ben les agents immobiliers... étaient super contents avec les hausses des tarifs (donc des comissions) et ont fait leur pain blanc jusqu’en 2011.
    Il y’a trop d’agents immobiliers avec des comissions élevées... et au final c’est le client (souvent celui qui travail comme un con pour survivre) qui paye tout ca !!!
    Les acteurs officiels continuent à se montrer arrogants et à parler de croissance, mais tôt ou tard ca se paiera !!! Quand les agents immobiliers gagnent 50 000 euros par maison vendu, 2 maison suffisent pour se faire un salaire confortable... et le smicard bosse dur pour 1000€


  • Il existe certainement une pénurie de logements dits "sociaux" mais certainement pas de "villas" pour ceux qui pètent plus haut que leur cul. Ce sont même les seuls "produits" (cf. A. Soral) hors de prix proposés dans les agences.


  • Salut bande de nationalistes révolutionnaires !
    C’est vrai qu’avec l’immobilier,on marche sur la tête.Un petit exemple:en gros,il y a encore 25-30 ans,pour 1 000 000 de franc vous aviez une très belle maison,"genre"(comme disent les ados lol)une villa piscine vue 180° sur la mer.Bon et bien maintenant c’est 1 000 000 d’euros.
    Notre génération(j’ai 35 piges) se fait complètement baiser,si tu n’as pas d’héritage,ca va quand même être très dur de devenir proprio..
    On peut imaginer même un couple très en "place",disons qu’a eux 2,ils font du 12 000€,et bien même eux,ils ne pourront pas avoir une maison de bargos sans hériter.
    Allez,de ttes façons,après l’apocalypse,quelque chose me dit que les prix vont baisser !
    Haut les coeurs !


  • Ca va vraiment mal car les agences se servent des "petits jeunes" aux dents longues (comprenez les narines dans la coke) pour stimuler le marché. Il faudra vérifier le transfert des capitaux. Vers les cafés, hôtels, restaurants, ou la Chine et l’Inde ?



  • Laurent Vimont, président de Century 21, indique de son côté qu’il déploie "un vaste plan de formation portant, entre autres, sur les méthodes d’estimation du prix d’un logement afin que celui-ci se vende rapidement et de façon satisfaisante tant pour le vendeur que pour l’acquéreur".



    Très bon signe ça !

    Les agents immo capitulent et préfèrent voir les prix baisser (quitte à tordre le bras des vendeurs) que de fermer leurs agences... On ne devrait plus être loin (enfin !) du point de retournement.

    De toute façon l’Etat ne peut plus se priver de recettes fiscales (robien, scellier, ptz, ...) pour tenir le marché immo éternellement en haut de cycle, la situation actuelle montre à quel point c’est contre-productif.


Afficher les commentaires suivants