Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les allégeances du nouveau gouvernement

La classe politique est souvent accusée d’incompétence dans l’exercice du pouvoir.

Jugés incapables, les politiques sont ainsi, en quelques sortes, « exonérés » de leurs trahisons et des dévoiement de leurs mandats. C’est là une erreur d’appréciation fondamentale : les échecs des gouvernements successifs dans la réalisation des programmes qu’ils proposèrent à leurs électeurs ne proviennent que rarement d’une incompétence, parfois profonde il est vrai, de tel ou tel ministre.

La réalité est donc autre. Le décalage entre les promesses électorales, les projets présidentiels, et les réalisations effectives du gouvernement au cours du quinquennat s’explique avant tout par les allégeances respectives des membres de ce gouvernement. Les dirigeants politiques le savent : pour gravir les échelons, il faut prêter serment.

Non au Peuple et à la Nation, mais à ceux qui détiennent les clés de la réussite de leurs carrières. Les lobbys, les groupes de pression financiers, militaro-industriels, européiste et atlantiste, la communauté sioniste, et bien sur la Franc-Maçonnerie sont ainsi les véritables décideurs. L’intensification de la crise et l’absence de véritable réponse politique pour y remédier relève donc non d’une incompétence fantasmée mais bien d’une collaboration avérée des gouvernants avec ces structures de l’ombre.

Lire la suite de l’article : la-dissidence.org

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #156186
    le 22/05/2012 par Parti Social Français
    Les allégeances du nouveau gouvernement

    Sur le même sujet, un excellent communiqué de Bruno Gollnish qui, décidément, est une valeur sûre :
    http://www.gollnisch.com/2012/05/22...


  • #156222

    Il manque des détails sur Laurent Fabius :

    Mme Françoise Castro et son époux, Laurent Fabius, sont tous deux juifs. En 1986, à l’époque où L. Fabius était le premier ministre de la France, F. Castro a révélé que les milices juives et le ministère de l’Intérieur travaillaient main dans la main. Elle a déclaré :

    Extraordinaire nouveauté dans le comportement politique, la gauche a permis des milices juives de s’installer dans des quartiers de Paris, mais aussi à Toulouse, à Marseille, à Strasbourg [et d’avoir] des contacts réguliers avec le ministre de l’Intérieur [11].

    Par une sorte d’assentiment général il semble convenu que les juifs doivent être traités en France comme une minorité privilégiée, dont il faut excuser "la colère" (ce mot revient de façon lancinante dans la presse). Leurs milices sont les seules en France à bénéficier du droit d’être armées. La police judiciaire française est paralysée dans ses enquêtes sur les crimes commis par ces milices ("les jeunes activistes juifs parisiens", comme il lui est arrivé de les appeler pudiquement).

    En France, ces milices jouissent d’une garantie d’impunité au moins partielle. Le pire que ses membres aient à craindre est d’avoir à s’exiler pour un temps en Allemagne ou en Israël.

    http://robertfaurisson.blogspot.fr/...

     

    • #156774
      le 23/05/2012 par fifty miles
      Les allégeances du nouveau gouvernement

      La France abrite la deuxième plus importante communauté juive après les USA. Pas étonnant que le pays soit noyauté et que tant d’entre eux aient été sensibles à l’adage" heureux comme Dieu en France". (remplacer la mot Dieu par un terme plus approprié).


  • #156237
    le 22/05/2012 par anonyme
    Les allégeances du nouveau gouvernement

    quand c’est franc, c’est flamby


  • #156246
    le 22/05/2012 par JFK executive order 11110
    Les allégeances du nouveau gouvernement

    Et le mercenaire Nagy Bosca est parti sans rendre de compte ?
    Personne n’est responsable ?


  • #156402
    le 23/05/2012 par picadello
    Les allégeances du nouveau gouvernement

    ...Structures de l’ombre qui n’y voient pas plus clair. D’abord on commence à les identifier de mieux en mieux ces tireurs de ficelles et ne les devinerait-on pas du tout, ils n’en seraient pas moins aveugles et impotents face à cette crise. Evidemment, la guerre, dans ces cas là, est providentielle.


  • #156473
    le 23/05/2012 par nanabel
    Les allégeances du nouveau gouvernement

    Un président de la République Française, peut-il être jugé pour haute trahison ou peut-il être destitué de ses fonctions pour manquement à ses devoirs ?

    En 2007, le groupe parlementaire PS, ouvre le débat à l’A.N., portant modification de l’article 67 de la Constitution relatif au statut juridictionnel du Chef de l’Etat. Dans le projet de loi, présenté par la commission parlementaire, le terme "haute trahison", tel décrit dans l’article 67 de la loi organique du 6/11/62 est supprimé au motif que : "L’hypothèse de mise en cause de la responsabilité du Président de la République à raison des actions liées à l’exercice de ses fonctions s’inscrivant dans une logique plus politique que judiciaire, la connotation pénale de « haute trahison », de même que le caractère juridictionnel de la procédure de mise en accusation, apparaissaient inadaptés."

    Il est remplacé par l’article 68 de la constitution, portant sur les modes de procédures, séparant l’irresponsabilité (immunité de fond) de l’inviolabilité (immunité de procédure) qui protègent le Chef de l’Etat pendant toute la durée de son mandat.

    L’article 68, prévoit que la procédure de destitution du Chef de l’Etat, ne peut être lancée, qu’à la suite d’un vote majoritaire au 2 tiers des 2 chambres parlementaires réunies en congrès. Il est donc obligatoire que le Sénat et l’A.N. aient adoptée l’article 68 dans une loi organique. Or, seul le Sénat l’a adopté, l’A.N. l’ayant rejeté en première lecture et a renvoyé le texte aux calendes grecques.

    L’impossibilité de réunir le Congrès, rend donc toutes les procédures, y compris celles inscrites dans la constitution, caduques ! Non seulement le Chef de l’Etat ne peut être tenu responsable de quoi que ce soit durant l’exercice de son mandat, mais aucune procédure judiciaire ne peut être lancée contre lui, après son mandat. Ainsi, le Chef de l’Etat, bénéficie d’une immunité à vie ! C’est ce qu’on appelait dans le temps, le Droit Divin. Lire le projet de loi, ici : http://www.senat.fr/rap/l09-187/l09...

    Les socialistes ont inventé la 1ère monarchie républicaine. On dit, merci qui ?.... Merci les socialistes !