Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

Les élites politiques peuvent compter sur de précieux auxiliaires dans leur sale besogne de flicage du web : les antifas.

Généralement issus de la petite-bourgeoisie, sans culture politique ou presque, peu ou mal organisés, leurs méthodes basées sur les attaques délatrices et calomnieuses ad hominem les rapproche des extrémistes sionistes. Leurs buts également : s’attaquer à ceux qui résistent au mondialisme, à l’impérialisme, au sionisme et à l’entreprise de démolition des acquis sociaux de l’après-guerre mise en œuvre par la classe dominante. Ils sont agressifs et peuvent être violents à l’occasion. Ce premier mai, ils ont agressé le groupe des militants de l’Union populaire républicaine présents à la Bastille, faisant ainsi le jeu de l’oligarchie européiste et de leurs représentants politiques. Les antifas sont les idiots utiles du capitalisme.

Les antifas ne constituant pas à proprement parler une structure organisée mais une constellation de groupuscules, bien que quelques tentatives de regroupement aient été faites notamment à travers le collectif REFLEXe ou le site d’informations La Horde, le terme de « mouvance » convient mieux pour les caractériser. Sans porte-parole, sans programme politique, la nébuleuse antifa relève davantage de la milice que du parti politique.

Quelles sont les cibles des antifas ? le grand patronat ? l’UMPS ? les fauteurs de guerre ? l’extrême-droite néoconservatrice islamophobe ou identitaire ? Rien de tout cela, les antifas combattent justement ceux qui s’attaquent avec sérieux et méthode à l’impérialisme : les dissidents, les antisionistes, les nationalistes progressistes ou souverainistes et les vrais communistes, en particulier le Comité Valmy et le PRCF qualifiés de nationaux-communistes. Voyant des staliniens partout, ils vont jusqu’à s’attaquer à la gauche altermondialiste ! On trouve dans la liste noire des sites « conspis » ou « d’extrême-droite » (les deux termes sont utilisés indifféremment) pêle-mêle identitaires, gaullistes, anti-impérialistes ou anti-capitalistes.

Les vrais journalistes, militants ou essayistes résistants à l’Empire sont en première ligne : des nationalistes comme Alain Soral, Frédéric Chatillon, Serge Ayoub ou encore Emmanuel Ratier – dont ils ont vandalisé à plusieurs reprises la librairie dissidente, faut-il le préciser sans suites judiciaires… –, mais aussi Jean Bricmont, Thierry Meyssan, Jacques Sapir, Annie Lacroix-Riz ou encore Michel Collon, dont les lignes politiques sont pourtant sensiblement différentes, sont leurs bêtes noires.

Très logiquement, les antifas concentrent leurs attaques sur les dirigeants étrangers qui résistent à l’impérialisme étasunien ou israélien, Bachar el-Assad, Hugo Chavez ou Vladimir Poutine en particulier, épargnant en revanche les monarchies sanglantes du Golfe, l’État d’Israël et l’Ukraine nazie. La théorie de l’Axe du Mal (à géométrie variable) a trouvé là des adeptes convaincus. Dès lors on ne s’étonnera guère qu’une partie de leurs financements leur vienne de la CIA.

Autre cible privilégiée : l’« antisémitisme de gauche » autrement dit les pro-palestiniens et les anti-impérialistes qui, obnubilés par la défense de l’Islam, sous-estimeraient ou nieraient totalement « l’importance de l’antijudaïsme puis de l’antisémitisme moderne dans les pays qui se disent musulmans et son influence dans les métropoles occidentales »… alors que le sionisme « a défendu le droit pour les victimes du judéocide de bénéficier d’une protection étatique fiable après 1945 ; a revendiqué le droit historique de la communauté juive de Palestine à ne pas en être chassée par les nationalistes palestiniens ou arabes ; se réclame du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, comme n’importe quel mouvement de libération ». No comment…

Beaucoup de confusion idéologique. La mouvance antifa est caractéristique du recul de la conscience de classe ouvrière propre au stade de dégénérescence du capitalisme, favorisant le développement de mouvements petit-bourgeois radicaux majoritairement implantés dans la jeunesse lycéenne ou estudiantine et totalement coupés du prolétariat et des travailleurs. Ils n’ont d’antifascistes que le nom (en raccourci) et sont bien loin de la vraie tradition antifasciste organiquement liée au mouvement communiste international, qui était celle de la Résistance au nazisme ou au franquisme. Leur « fascisme » est une notion bien élastique qui sert à couvrir en réalité une défense camouflée du système. Leur combat est même éloigné de celui de leurs aînés du SCALP des années 1980-90, qui avait au moins le mérite d’être antisioniste et de s’opposer au CRIF ou à la LDJ. Farouchement anticommunistes et proches des néoconservateurs, leur action ne s’appuie pas sur une analyse de classe qui mettrait à nu les ressorts du Nouvel Ordre mondial afin de comprendre son fonctionnement (toute analyse un tant soit peu construite se voit de facto assimilée au conspirationnisme donc à l’extrême-droite) mais se réduit à des campagnes médiatiques haineuses contre des personnes ou des groupes – tandis que de leur côté ils cultivent avec soin l’anonymat, on n’est jamais trop prudent… – , avec pour seuls arguments l’amalgame, l’insinuation, le procès d’opinion ou les manipulations grossières. Les sites Conspiracy Watch et Indymedia se sont fait les spécialistes de ce genre de bidonnage.

Les personnes ou les groupes visés par les antifas sont ceux qui combattent le Nouvel Ordre mondial dans toutes ses dimensions (la dictature de la finance, le lobby sioniste, le libéralisme économique, l’atlantisme ou l’impérialisme de l’Union européenne) ce qui fait des antifas des alliés objectifs du pouvoir politico-médiatique. Rebelles, les antifas ? En tout cas, pas lors de leurs rassemblements de soutien à la loi sur le « mariage pour tous » ni dans leur campagne contre Dieudonné, où ils se sont alignés sagement sur la politique du gouvernement et sur celle des préfets qui ont fait le choix de l’interdiction de ses spectacles. La presse mainstream, dont les cibles sont identiques aux leurs, n’est d’ailleurs pas ingrate avec eux, ayant défendu systématiquement la version favorable aux antifas lors de l’affaire Clément Méric alors que les circonstances exactes et les causes de sa mort sont à ce jour encore incertaines.

Derrière la lutte factice contre la « menace fasciste » aujourd’hui totalement illusoire se cache en réalité une attaque en règle contre le souverainisme, assimilé de facto à l’extrême-droite. Or la nation est aujourd’hui le seul point d’appui pour la défense des conquêtes sociales et le développement des luttes de classe, ce qui explique que le maillon national est justement pour l’entreprise mondialiste le verrou à casser. François Asselineau, Étienne Chouard ou Pierre Lévy sont rangés dans le même sac facho-complotiste alors que le premier est issu de la droite républicaine, le second est altermondialiste et le troisième gaullo-communiste, rédacteur en chef de la revue Bastille-République-Nation (qualifiée de Rouge-Brune). Mais tous trois ont en commun la volonté de restaurer l’indépendance économique, financière et politique de la France…

Loin d’être des rebelles comme ils le prétendent, les antifas constituent une véritable milice au service de la réaction et du pouvoir, expliquant l’étrange impunité de fait dont ils bénéficient malgré les violences et les déprédations qu’ils commettent régulièrement dans les manifestations comme dernièrement à Nantes où ils ont joué le rôle traditionnel de casseurs. “Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes"… Sans doute attribuée à tort à Winston Churchill, cette phrase est en tout cas curieusement prémonitoire.

Sur l’antifascisme, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #807778

    antifa = certifié authentique formatage ....since edward bernays !
    préféré l’original choisissez ANTIFA , le favori de l’élite.


  • #807781

    Merci beaucoup pour cette clarté, tout est dit sur les pires idiots utiles du système.
    Je vais imprimer ce texte, au cas où, car avec eux, pas de discussion possible.
    Antifa=Confusion totale.


  • #807799

    On devrait les envoyer en voyage organisé en Ukraine afin qu’il puissent se frotter à de vrais nazillons :

    http://www.liveleak.com/view?i=24a_...

     

  • #807806

    avant je pensais que les antifas étaient des idiots utiles de ce système, aux méthodes brutales, mais désormais je ne peux pas croire qu’ils ignorent leur réelle fonction dans tout ça...et c’est pire ! se sont des collabos, une réelle police de la pensée !


  • #807807

    Les militants antifas sont des petits cons "encadrés" par des sionistes , mais n’est-ce pas la définition de tout parti politique ? Qu’est-ce que le PCF sinon une bande de Juifs dirigeants de braves clébards de militants ? Et l’UMP et son aréopage de Juifs, Copélovici, Allouche, NKM etc ... Et le PS et ses nobles figures : Ben Fabius, Ben Hamon, Ben Hollande, Ben Mosco etc, tous dotés d’une belle ascendance sémitique . Dans ce paysage politique abrahamique, les non-juifs ont l’air de personnes déplacées, étranges, incongrues... C’est au fond ce que les "journajuifs" de la télé leur reprochent implicitement quand ils sont invités dans cette poubelle : de ne pas etre juif .


  • #807828

    les antifas les petits cons agent de propagande du système orwellien


  • #807829

    Aujourd’hui et pendant plusieurs heures JSS News vient de se ridiculiser en annonçant triomphalement que Dieudo s’était fait casser la figure, ainsi que ses deux gardes du corps, en voulant aller en Belgique à la réunion des dissidents . Jonathan tu devrais mieux surveiller tes esclaves .


  • #807833
    le 05/05/2014 par SpiritusRector
    Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

    Je suis allé faire un tour sur Indymedia...
    Outre les conneries habituelles et finalement banales, j’y ai trouvé ce petit bijou :

    http://paris.indymedia.org/spip.php...

    Même les sympathisants ANTIFA au crâne ramolli ne semble pas comprendre* si ils ont quelques choses à y foutre ou non... C’est tellement révélateur de la contradiction même de tout leur baratin que c’est presque trop beau... N’oubliez pas de lire les 2 commentaires...

    * En même temps il ne sont pas censé comprendre quoi que ce soit, comprendre c’est déjà du fascisme...


  • #807838

    Ils ont bien travaillé aussi à Rouen en foutant le binz parce que MLP était allé soutenir le candidat pour les européennes.

    Il y a eu la boîte à gifles du côté FN mais elle a écourté sa visite, les flics s’en étant mêlé...

    faute d’arguments, il reste les crétins utiles du système.


  • #807840

    Comme dirait l’autre : ceux qui n’ont pas d’yeux pour voir sont perdus à tout jamais, et ne seront pas pardonnés.


  • #807895

    un antifas tu peux le corrompre facilement, avec une canette de bière, 2 clopes ou une fin de sandwich... c’ est tout bénef pour un politicard.


  • #807899
    le 05/05/2014 par saroumane
    Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

    Ce sont en somme des prostitués décérébrés et hystériques.
    ils sont donc le pendant masculin des femen.


  • #807900

    Anti Fra(nce) serait + juste !
    Puisqu’ils sont la (gé)henne de tout ce qui est français, alors ce sont des :
    ........ antiFRA dorénavant !
    A chacunes de leurs apparitions il faut leur renvoyer leur miroir en leur criant :
    Antifra ......... antifrance ......... traitre à la France, dégage !


  • #807941

    ’’Très logiquement, les antifas concentrent leurs attaques sur les dirigeants étrangers qui résistent à l’impérialisme étasunien ou israélien, Bachar el-Assad, Hugo Chavez ou Vladimir Poutine en particulier’’
    Ok donc dans votre logique lorsque l’on n’est anti-mondialiste et anti-impérialiste, il faut absolument aimer et respecter ces dirigeants là !? Donc soit on n’est pro usa-israel-arabie-qatar soit on n’est pro bachar poutine.... !?? Sa frôle la pensée unique votre truc !
    Désolée de vous l’apprendre mais il existe bien d’autre catégorie, ceux qui ne font confiance a aucun régime politique en ce monde et que de toute façon Hillard a prouvé que les ’’apparences’’ créé par les médias mainstream sont très trompeuse ! C’est pas parce que les médias mainstream ont dénigrer bachar, poutine ou chavez que ces trois messieurs sont automatiquement des bons, des anti-impérialisme et blablabla... Et lorsque l,on va fouiller dans la finance on découvre que chavez vendait 50% de son pétrole aux américains, on découvre que Poutine a décorer de l’Ordre de l’amitié en 2013 le PDG de Exxon Mobile(créé par les Rockefeller), cette dernière étant affilié a Rosneft(compagnie russe) pour exploiter le pétrole de l’Arctique... on découvre aussi que dans le passé Bachar et son père aimait beaucoup la torture... sérieusement je croyait E&R plus malin que sa !! Et oui le qatar et l’arabie et les états-unis et israel sont des merdes mais ne faites pas l’erreur de pensée qu’il existe des régime mieux, il existe seulement des régimes plus forts et d’autres plus faibles mais en bout de ligne, sa fonctionne tous dans le même moule, ce fameux moule que l’on nomme Système ! Vous êtes anti-système ou anti-américains faudrait savoir !!

     

    • #808124

      oui on veut voir Chavez (rip), Poutine, Assad triompher parcequ’ils résistent effectivement à cet empire qui a fait du droit d’ingérence un principe indiscutable sous couvert de droits-de-l’homme pour mieux botter le cul de ceux qui ont le respect du droit international et la défense de la souveraineté des peuples comme priorité. Ces gens ne sont pas parfaits mais à vouloir laver plus blanc que blanc on fint par écrire n’importe quoi ce qui est le cas dans ton message gloubi-boulguesque.
      Tu serais pas un fan du djihad en Syrie toi par hasard ? allez... dis-nous la vraie raison de ton indigeste argumentaire, sois sympa. Merci d’avance


  • #807949
    le 05/05/2014 par Franç(o)is de souche
    Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

    Utiles :oui , Idiots : pas sur ? c’est donc bien une mouvance de groupuscules !dont les membres ne seraient pas trés politisés :çà appelle à plusieurs interrogations ...
    1) pour des gens incultes politiquement , ils savent quand même bien toujours viser du même côté , sans se gourrer !
    2) pour des groupuscules , ils sont souvent "organisés" , bien informés,et relativement efficaces pour le baston .
    3) avez vous vu beaucoup de ces zigotos arrêtés par la police ? ou poursuivis d’ailleurs ? EST ce que les médias en font état ?
    CONCLUSION : je ne m’avancerais pas trop en disant que c’est du " sur mesure" , made in sion,et leurs avatars pour noyer le "poisson" ; quand ceux ci sont présents les ligues sionistes s’abstiennent, ou inversement , mais c’est PAREIL ;en multipliant les noms de groupes c’est encore mieux , d’autant qu’ils sortent de nulle part et tardivement ! MAIS la riposte apparait massive , de toutes parts , donc trés expoitable médiatiquement pour montrer que les nationaux sont attaqués par de nombreux courants pseudo différents .
    (Tant mieux si je me gourre , mais ...)


  • #807950
    le 05/05/2014 par Vraipatriote
    Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

    Antifas ou Nantis-fas ????

    Antifas = faux antifacistes
    Nantis-fas = vrais fascistes nantis


  • #807957

    Les antifas , sont la version moderne des soixantehuitards trotskystes ,opposants en peau de lapin , leur vocation est de s’élever dans la hiérarchie mondialiste libérale , et de se poser dans le système , un jour ,on les retrouvera ministres comme les REBSAMEN , DRAY,CAMBADELIS, DESIR....sans oublier les CON -BANDIT et autres KRIVINE


  • #808004
    le 05/05/2014 par antifa = fa
    Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

    Petit temoignage sur le sujet :

    Ce soir un petit groupe de musique local se produit a Nancy dand un bar. En face de ce bar on peut voir un tag disant "soral facho non a zephire 21 (le nom du groupe). La raison de ce tag est qu’ un de leur clip parlant du 11 septembre aurai ete repris sur er. Bien que n ayant rien a voir avec ER, je crois, ils ont subi de nombreuses attaques venant des antifa depuis 1 ou 2 ans (anulation de concert divrerse, menace phisique ect ...).
    les antifa se toujours de cible et non rien a faire de leur journée ...


  • #808271

    Ces antifas sont des charlots, ils ne m’impressionnent pas du tout. Ils ne sont pas crédibles par leurs comportements obsolètes et contradictoires, et il faut croire qu’ils vivent dans une bulle (d’alcool et de joint) pour qu’ils ne s’en aperçoivent pas. Ils ne font que brasser du vent, surtout dans certaines grandes villes, pour le peu que ça marche.
    Le "conspirationnisme" a pris de l’ampleur surtout après le 11/9/2001 grâce à internet, ainsi tous les forums et site web que j’ai connu témoignent d’un plus grand nombre d’internautes bien supérieur aux antifas.... La recette antifas ne marche plus.


  • #808653

    En tant que démocrate, mon devoir est de militer pour que tous les Français, y compris les antifas, puissent un jour être souverains. S’opposer aux antifas ne fait que nourrir les divisions qui nuisent à la France. De même que les membres et sympathisants d’Egalité & Réconciliation camperont sur leurs positions, les antifas camperont sur les leurs. Seule l’instauration de la Démocratie pourra mettre fin à ces stériles luttes fratricides, car en France la règle démocratique fait l’unanimité et si les Français peuvent être souverains en écrivant et en votant les lois, je ne vois pas pourquoi ils continueraient à se faire la guerre.

    Contrairement à ce qui est écrit dans cet article, Etienne Chouard n’est pas un altermondialiste. C’est un souverainiste. Tout démocrate est un souverainiste. L’expression "démocrate souverainiste" est même un pléonasme. En revanche, les républicains ne sont pas des souverainistes puisqu’ils acceptent d’être représentés par des partis politiques inféodés aux banques, aux lobbys et aux multinationales cosmopolites.


  • #808783

    Peuple élu contre peuples non élus, bien contre mal ou éternelle guerre de la dualité issue de la faille anti-Nature, soit l’actuel mondialisme.
    Pour que le "Bien" fauteur de guerres disparaisse, il va falloir choisir son camp : ou l’actuel monde anti-Nature, ou le monde de l’Unité Originelle.
    Si le monde anti-Nature triomphe, le futur verra toute évolution vers les Mondes libres interrompue, et il sera procréé une évolution statique, totalement virtuelle et artificielle, aussi bien dans le Minéral, le Végétal, l’Humain.


  • #809705

    moi dans ma ville sise pres du grand quartier generale de l,otan le shape tous les cadres des antifas ont pour petites amies des americaines employes civiles pour l,otan eh oui !!!


  • #809730

    Ces crétins de Toulouse,sont passé par ma ville(Agen) et l’ont salie avec des autocollants"ni pardon -ni oubli etc." Sur tout le boulevard principal ça faisait sale.Je les ai tous enlevé sous les regards de leurs comparses clochardisé qui bronchaient même pas ! Quels péquenauds !


  • #809897

    L’UPR s’est fait attaquer également , alors que Mr crache à longueur de vidéo des insanités sur le FN , au lieu de faire cela il ferait mieux de s’associer pour mieux lutter contre ces politicards infâmes qui protègent des hordes de sauvages qui s’attaque à tous les meettings de tous les souverainistes .
    L’heure est grave tous ceux qui cherchent à diviser et affaiblir sont des irresponsables et font le jeu des adversaires .

    Voila pourquoi la France en est là , bientôt vous ne pourrez plus sortir dans la rue.....De grâce arrêtez de taper sur le FN , nous ne vous le pardonnerons pas !


  • #810463

    A propos des zantifas : https://www.youtube.com/watch?v=Q25... ça date un peu, mais si ER pouvait le (re)mettre en article pour que tout le monde en profite ;-)
    Merci d’avance !


  • #828836
    le 22/05/2014 par mickamuay
    Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

    En tant que jeune patriote et nationaliste, j’ai très récemment pris part à un débat sur un article facebook au sujet du fn publié par une connaissance, de nombreux antifas m’ont alors agressé verbalement, ces enfoirés hystériques ne lâchant pas la grappe j’ai répondu à l’un d’entre eux me traitant de "sale beauf français" en ces termes "noraj pour méric ;)". Cela s’est conclu par un déchaînement de haine et des menaces à mon égard, l’un deux (proche de méric parait il) m’a contacté personnellement pour se battre je lui ai dit qu’il me trouverais à mon club de boxe, il a rétorqué ne pas être intéressé par un combat de boxe et va sans doute chercher à me retrouver dans la rue avec ses nombreux amis lâche comme ils sont... tout cela pour vous dire qu’ils n’ont vraiment aucune conscience politique et font preuve d’une hystérie que je qualifierai de pathologique couplé a une haine total de tout ce qui est français....


  • #839434

    Antifa ah ah ah


  • #839482

    Ouais je confirme, les antifas sont de vrais guignols !! Je vis à Valence (26) et j’ai connu quelques antifas dans ma ville par le passé, ces individus vouent un véritable culte à l’antiracisme ("antiracisme institutionnel" j’entends) au point de flirter à la pratique du racisme anti-blanc (pourtant ils sont composé essentiellement de français de souche). En discutant avec certains, je me suis vite aperçu qu’ils avaient tendance à etre totalement parano, à voir du racisme et des racistes partout, à tout bout de champ, surtout là ou il n’y en a pas. Je crois que leur conscience à été tellement détruite par l’antiracisme éducatif et institutionnel que ces individus en arrive à renier ses origines et à ne pas aimer les français et tout ce qui est lié à la France ou qui touche à la culture de France. D’ailleurs ces communistes à deux balles (les antifas) ne reconnaissent pas certains racisme, dont le racisme anti-blanc, qui jusqu’à preuve du contraire est le racisme le plus répandu en France. J’ai compris pour en avoir cotoyé, qu’ils sont souvent laches dans leurs idées. Ils jouent les guerriers quand ils sont 5 contre un, mais en réalité (eux qui disent combattre le racisme) ne s’en prennent jamais à des racailles anti-France mais exclusivement à des nationalistes qui aiment leur pays (qu’ils qualifient automatiquement de racistes et d’extreme droite) et à tous ceux qui ne partagent pas leurs idées (métissage, mondialisation, immigration incontrolée, UE, communisme, mariage pour tous, etc.. etc...).


Afficher les commentaires suivants