Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les applications de rencontre ou le cœur de la misère du désir

Stéphane Édouard est un spécialiste de la sociologie des relations homme-femme. Il se saisit ici d’un article publié sur Rue89 afin de démontrer, concepts à l’appui, que les applications de rencontre ne concentrent en réalité qu’un type de profil spécifique et que les « résultats » s’avèrent bien éloignés des espoirs de la plupart des hommes. Derrière la « liberté de choisir », la consommation pathologique ?

 

 

Sur la femme et le désir, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Totalement en phase avec ce propos, les sites renvoient toujours le même type de personnes, instables, obsédés sexuels, cas soc, paumés, etc. Les jeunes s’y mettent aussi, ce qui montre bien la pathologie galopante de la situation.
    En dehors de ca, beaucoup de gars sur ce site se plaignent d’etre seuls, face a des mégères, rombières, sorcières inhumaines et froides, au QI de poule, qui ne vont qu’avec des riches ou des beaux mecs.
    C’est a eux que je m’adresse, faites comme moi : ne cherchez pas chez les connasses droite/gauche/extremes droite et gauche, laissez tomber toutes ces materialistes athées qui ne travaillent JAMAIS sur elle-memes, et allez voir dans les milieux spirituels, bouddhistes, hindouistes, catho (mais pas integriste car ce sont des materialistes aussi..), et vous rencontrerez, non des idiotes TV/bagnole cherchant le niveau social et le fric, mais des femmes saines, equilibrées, qui ont une ascèse, un parcours spirituel, donc qui se remettent sans cesse en question, meme si vous ne dites pas un mot ! Ca donne des personnes ouvertes, calmes, évoluées, hors systeme, stables, avec une vraie intelligence humaine, un vrai coeur, qui connaissent l’âme, n’avortent pas, et sont fidèles. Voilà, c’est pas un dogme, c’est une constatation pratique, j’ai 55 piges, une femme merveilleuse, je partage mon experience, et aussi celle de mon frere ainé qui m’avait toujours dit, depuis nos 18 ans : "tu verras, en dehors des milieux spirituels pratiques, tu ne tomberas que sur des vicelardes interessées par les beaux corps ou le fric, qui divorcent, qui changent de mec, qui avortent, qui sont scotchées devant leurs séries ou leur sport, sans but, paumées dans la vie, et donc arcqueboutées dans des dogmes politiques ou philosophiques saoulants, etc". Ayant entendu ca, je n ai jamais eu qu’une seule femme, zero divorce, et a peine 2 ptites engueulades de ménage dans ma vie. Et elle est issue du milieu hindo/bouddhiste. Merci frangin pour le tuyau ! Donc, je partage, voyant qu’il y a beaucoup de gens tres seuls et qui se plaignent des relations débiles hommes/femmes du monde moderne. On en arrive toujours a la meme chose : la seule maturité, la seule vraie intelligence, la vraie fidélité, la construction, viennent TOUJOURS du spirituel, les vrais dissidents sont Jésus, Bouddha, Lao Tseu, Tchouang Tseu, Ramana Maharshi, etc.
    Ce que je dis est valable aussi dans l’autre sens, pour les femmes, evidemment.

     

    • Je trouve vos propos très pertinents, bien que mon parcours amoureux ait été plus chaotique, je rejoins totalement vos propos et notamment sur la nécessité de se rapprocher de personnes portées par des valeurs spirituelles ou immatérielles. Je suis passée par là au fil de l’eau dans ma trentaine, désireuse de trouver un sens à mon existence et de transmettre ces valeurs à mon enfant. Mais mon compagnon n’a pas suivi, la belle baraque individuelle, les vacances, les fringues, les fêtes, les bagnoles ne pouvaient pas remplacer ma quête d’intégrité, de simplicité et de "petits bonheurs". Ma quête de l’immatériel l’a très vite ennuyé et il s’est naturellement tourné vers des aventures extra-conjuguales, puis m’a quittée pour revenir à ses fondamentaux, la flambe et le paraître. Je suis restée seule plusieurs années, je n’ai pas eu besoin de combler un vide, il n’y en avait pas, j’ai élevé mon enfant, trouver un travail purement alimentaire, restauré une petite maison parfaitement suffisante pour nos besoins, l’idée de trouver "quelqu’un" m’ennuyait, l’idée même de trouver un homme "lambda" me rebutait, je me sentais déconnectée, il aurait pris la fuite...Ce n’est qu’il y a quelques années que j’ai rencontré mon "âme-sœur", une relation d’amour qui se renforce sur notre complicité, nos instants partagés, nos discussions, notre tendresse l’un pour l’autre...notre vie est ennuyeuse à souhait aux yeux de la société, pas de voyage aux Maldives ou de shopping frénétique le samedi après-midi. Je ne suis pas blasée, je suis heureuse de longues balades en forêt, d’aller nager dans la mer ou d’un bon repas en famille. Il m’a avoué il y a quelques mois de cela qu’il avait été attiré par mon physique mais qu’il était tombé amoureux de mon "intelligence", moi j’ai vu tout de suite sa beauté intérieure et pour moi, il est le plus beaux des hommes...


    • #1649221

      Hum ! En gros tu suggères d’aller draguer à l’église ?


    • Le teste ultime pour savoir si on peux vraiment rester avec une fille bien est de lui parler de sujets politique dogmatique, métaphysique et de lui parler franchement, voir comment elle réagit.
      Es ce une idiote ?
      Es ce qu’elle sait remettre en question ce qu’elle croit savoir ?
      Es ce qu’elle pourras évoluer en même temps que moi ?
      Es ce qu’elle est objective ?
      Es ce qu’elle considère la vie comme une évolution ?

      Je sors avec une musulmane, je suis chrétiens, ça se passe très bien. On a de très longues discutions métaphysique et théologique. On cherche à comprendre la mécanique de l’univers en amoureux. On ne parle même plus politique, ça on à déjà fais le tour. On fais énormément de sociologie, on analyses nos comportements dans le couple, etc.... C’est très intéressante ce genre de relation. C’est rare de trouver une nana comme ça, c’est d’ailleurs la perle rare, et je ne vous la presterais pas ! :p

      Alors que la grognasse de base qui ne vis que pour Facebook et sont smartphone, qui se saoule au vin blanc dans les soirée pour se retrouver à se faire sauter par le premier mal dominant qui passe, elle, n’est pas capable de suivre la moindre discutions. J’en ai même entendus une décrire un phénomène fantastique qui se produisait dans sa tête pour la première fois "Ho, un concepts !" Mince..


    • Il est chouette votre conseil et je suis bien d’accord avec vous, cela existe il encore ... ? ah et quand même une petite remarque, sur les catholiques intégristes, peut être parce que je le suis "tradi" c’est vrai, mais remarque avec raison je pense... nous ne sommes pas, pour parler généralité, matérialistes. Ceci irait à l’encontre de notre vision de la vie, après tout le monde a ses défauts. En revanche il est vrai qu’une femme catholique souhaite un mari qui soit stable professionnellement ou du moins qui est "la niaque" parce que Monsieur est sensé assurer les besoins du quotidien pendant que Madame s’assure de l’éducation des enfants, la tenue de la maison, les repas et dorlotte son petit monde :) enfin à l’ancienne quoi :) Mais aujourd’hui quel homme cela attire t-il... ? Et aussi, si l’un des deux ne partage pas cette même foi le ménage s’annonce compliqué... comment expliquer aux enfants que papa ne se rend pas à la Sainte Messe par exemple, déjà il est naturel de vouloir transmettre certaines valeurs à ses enfant mais si elle est présente la foi s’y ajoute et ça devient compliqué pour les parents au niveau des petits si un des deux ne suit pas...
      Peut être est ce pareil pour les autres religions.
      Ceci dit, pour connaître un petit peu le millieu, il est certain que vous y trouverez de belles âmes.
      Petite note pour @ oaix de sparte qui pense aller draguer à la Messe :)
      Et merci à @pragmatik pour ce commentaire, dès fois qu’il toucherait certains !
      Allez, allez tous vous faire aimer !


    • @Virginie : il y a une différence entre vouloir un homme courageux et un homme soit disant stable professionnellement.
      D’ailleurs ce "stable" c’est un raccourci féminin pour signifier "avec une bonne situation matérielle"... pour pouvour jouir de la vie.
      Or la foi n’a rien à voir avec la jouissance des biens d’ici bas et avec l’adoration de la consommation.
      Un homme doit loger, vêtir, nourrir et soigner sa famille. Ce sont les besoins essentiels. S’il ne peut offrir des vacances (d’ailleurs ça dépend où), rouler dans une belle voiture et payer des biens futiles à Madame comme des beaux vêtements, Madame ne doit pas s’impatienter et doit se contenter de cette vie suffisante.
      Ma femme ne travaille pas, elle éduque nos 3 enfants, mais elle n’a pas de heil phone, pas de voiture, 1 seul sac à main acheté au marché, et aucun vêtement de marque. On n’a pas été aux vacances au bled depuis 3 ans et elle ne s’est jamais plaint.
      Lorsque j’ai connu le chômage elle ne m’a pas quitté, m’a soutenu, et on a fait des économies (comme faire la pain à l’ancienne)... Je sais que ma femme m’aime et que c’est une vraie femme traditionnelle spirituelle. Elle a grandi dans une petite ville d’Algérie.
      De la part d’un musulman.


    • Bonsoir @Storus
      Vous m’avez mal comprise ! Ou peut être me suis je mal exprimée.
      Je vous rejoins totalement ! Un homme à mon sens doit loger, nourir, vêtir et soigner sa famille. Voilà l’essentiel et pour ce qui est du superflu, c’est comme son nom l’indique superflu ! :) belle bagniole, vêtements de marques et "vacances de rêves", bref le standart belle maison, barrières blanches écran plat et chiwawa (excusez je ne sais pas comment ça s’écrit) n’ont jamais été mon truc. Je demande d’un homme qu’il soit homme simplement, qu’il soit autorité, virilité et responsabilité pour que je puisse être femme... Si ce schéma de couple est le vôtre j’en suis bien heureuse pour vous ! Je pense seulement que cela se perd. Je crois que beaucoup d’hommes regrettent "les vraies femmes" mais finalement le choix arrivant préfère "la femme moderne". Je me trompe peut être !
      Ah et pour finir, détrompez vous, je ne fais pas de raccourci féminin pour "bonne situation" en utilisant les termes stable professionnellement c’est pour cela que j’ai préciser "ou avoir la niaque" ou plus clairement être courageux comme vous l’avez si simplement dit. Le respect, le dévouement et l’amour ne s’achètent pas... je préfère finir seule que d’être avec un "beau goss" plein aux as qui m’indiffère et puis de toute façon ceci n’est pas mon monde.
      N’ayez pas d’appriori parce qu’en somme nous avons l’air d’accord jusque là...
      C’est peut être trop limité à ma vision mais aujourd’hui être une jeune femme, mère d’un petit (oui chacun a un passé, bien présent pour le coup pour certain) qui veut trouver un homme (un seul) pour fonder une famille sur un schéma traditionnelle et vivre simplement c’est pas gagné ! et si en plus vous rajouter à ça votre foi au catholiscisme, autant dire que si le Bon Dieu ne fait pas un miracle, aujourd’hui vous êtes mal barrée !
      Enfin voilà, je ne pense qu’il y est vraiment de sujet de discorde entre nous finalement.
      Bien à vous



    • , et vous rencontrerez, non des idiotes TV/bagnole cherchant le niveau social et le fric, mais des femmes saines, equilibrées, qui ont une ascèse, un parcours spirituel, donc qui se remettent sans cesse en question, meme si vous ne dites pas un mot !



      Mon expérience m’as dit qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Une personne spirituelle, c’est comme une personne qui « a la foi », ce n’est pas une question d’appartenance à un groupe ou à un centre d’intérêt ... Des individus fréquentant des « milieux spirituelles » peuvent être dans une attitude tout à fait étrangère à ce que l’on entend en réalité par « spiritualité » ou profondeur d’âme, comme pour les religions, il ne peut s’agir que d’un vernis, de formes extérieures attachées à des désirs égotiques (sans parler des déséquilibres psychologiques qui concernent tous les milieux). Et dans le sens inverse également, une personne peut paraître matérialiste dans la forme, mais posséder une vraie profondeur d’esprit. Il y aurait d’autres choses à dire là dessus, c’est un vaste sujet...

      Comme pour toute recherche, toutes les pistes sont bonne à suivre (tant qu’elles sont rationnelles), mais il n’existe pas de recette ou parcours pré-définis. Ce qui fonctionne pour certains ne fonctionnera pas forcément pour d’autres.


    • @Virginie ; autant pour moi car je me rends compte que nous sommes entièrement d’accord.
      Autrement je vous rejoins sur votre constat. Beaucoup d’hommes se plaignent mais au fond ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Beaucoup se plaignent de leur femme, ex femme, des femmes mais ce sont eux aussi les 1ers coupables.
      Se comportant souvent sans virilité (absence de modèle masculin ?), ils ne savent plus aborder la relation homme/femme. Ils achètent dès lors l’intérêt de leur compagne par des restos, des cadeaux, des achats... sans mettre le sujet du partage des achats sur la table (je parle des couples modernes donc pas notre modèle Virginie)... de peur que leur compagne se braque. Et bien qu’ils ne se plaignent pas ensuite d’être avec une femme vénale car c’est vous qui les rendez ainsi.
      Ils sont d’ailleurs eux mêmes plein de fantasmes consummériste et forcément ils construisent leur couple avec ce genre de femme. Donc quand ils ne roulent pas sur l’or et bien le couple a l’impression de foirer sa vie ce qui rend les lendemains conjugaux difficiles... mais c’est eux qui choisissent ce mode de vir et la femme qui va avec.
      Au final tout ça pour dire que la plupart des hommes faute de virilité (donc de lead, d’affirmation de choix) sont tellement immature sentimentalement qu’au moindre signe d’intérèt d’une femme il est prêt à tout pour elle. De là qu’ils ne se plaignent pas et qu’ils commencent par changer eux mêmes.
      Vous avez raison lorsque vous dites que beaucoup d’hommes préfèrent le modèle de couple moderne, ne se plaignent que ces hommes qui n’ont pas les moyens physiques/financiers d’attirer et garder la femme moderne. Mais s’ils avaient ces moyens ils ne trouveraient rien à critiquer et seraient mariés à une greluche qui n’aurait que son physique et qui serait rivée sur le portefeuille de ces messieurs. Quand je vois les gens en Europe abandinber leurs parents en maison de retraite, ne les voir qu’à Noel tout ça parce que Madame n’en veut pas... au final ces hommes payent le rejet de leur femme parce qu’ils rejettent eux mêmes leurs parents. C’est le retour du concret.
      Messieurs à vous de changer et arrêter de pleurer c’est pas viril hein.


  • Juliette si elle existe, n’a jamais été heureuse, elle ne sait pas ce que c’est.
    Passer son temps à coucher est la condition d’une bourgeoise névrosée.
    La consommation c’est une association entre désolation et consolation.
    La femme se regarde plus que l’homme, ses années et son physique.
    Il n’y a pas plus naturel que l’insatisfaction. Le commerce l’a compris.
    Parler des histoires de sites de rencontres leur fait de la publicité.
    Les sites de rencontres sont la sous-humanité de la relation humaine.
    l’humain et son humanité est rendu à l’état d’objet de consommation.


  • inbuvable, pédant et suffisant, on dirait une explication de texte niveau terminale sur un sujet qui ne peut intéresser qu’une lectrice de magazine féminin.
    tout ça pour nous dire que les sites de rencontre c’est de la merde, bravo la nouveauté. ;
    Enfin le type est publié par les éditions M6, une synthèse.

     

    • Ne sois pas jaloux


    • pour celui qui n’a pas compris, je précise :
      tout d’abord le témoignage a toutes les chances d’être un false, pour preuve le sous-titre bien alléchant : elle le suce pour s’en débarrasser, çà pue la fiole d’antrax.
      Ce qui revient aussi à dire que les mecs qui vont sur ces sites ont toutes les chances de tomber sur cet "archétype" de bonne femme (qui est,soit dit en passant, à la femme ce qu’un bonobo est à l’homme) et donc de se faire au pire sucer et au mieux tirer un coup. soit une belle publicité pour ces sites. avec même en prime la possibilité de trouver l’âme soeur (et oui car elle finit en plus par y trouver son homme ) elle est pas belle la vie ?
      donc , tout en tirant sur l’ambulance (la bobo néo urbaine à la ramasse), ce type fait malgré tout la promo de ces sites de baise : consternant.


  • Personne ne baise avec Tinder.

    Il y a de la misère sexuelle dans la vraie vie donc c’est pareil sur les sites/applis.
    Les femmes peuvent avoir un mec quand/ou/comme elles veulent en réalité, donc pourquoi elles iraient sur un site de rencontre ?
    C’est comme si Bill Gates allait bouffer aux Restos du coeur...

    L’énorme majorité des comptes féminins sont bidons. Par exemple sur le site Ashley Madison, 99% des profils femmes étaient des robots.
    Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high...

    Et les vraies femmes sur ces sites/applis sont juste là pour se montrer et faire baver les mecs.

    Concernant le témoignage de Rue89, c’est bien évidemment un "fake", comme tous les trucs féministes du genre "paye ta schnek".
    Le même genre de femme qui se ferait soi-disant baiser facilement avec Tinder mais qui appelle la police pour harcèlement sexuel si un homme lui dit bonjour dans la rue...

     

    • #1649255

      Ce que tu dis n’est pas faux mais il ne faut pas croire que la facilité de la femelle à attirer le mâle lui procure obligatoirement bonheur et épanouissement. C’est justement l’objet de cette vidéo très instructive.
      Il y a des femmes éternellement déçues du genre de mec qu’elles attirent car elles ne voient pas et ne comprennent pas toujours que leur attitude/profil leur donne une image déplorable.
      Il y en a peut-être qui couchent avec tout ce qui bougent (je parle de hommes), mais c’est loin d’être le cas de la majorité. Et même si beaucoup fantasment sur des idéaux de conquêtes, dans la réalité, ils auraient probablement un comportement beaucoup plus pantouflard.


  • Et vous voulez la vérité ? Pourquoi il y a de la misère sexuelle ?
    Car les femmes n’aiment pas le sexe.

    1 - Tourisme sexuel : 99,9% des personnes qui vont à l’étranger pour baiser sont des hommes (exemple se dégorger le poireau à Pattaya).

    2 - Sur un tchat web, un homme dit souvent à une femme : "coucou tu veux voir ma bite ?". Jamais vu une femme dire "coucou tu veux voir ma chatte ?

    3 - Un homme peut facilement baiser une moche en se disant que "un trou c’est un trou". Jamais vu une femme baiser un moche en se disant que "une queue c’est une queue".

    4 - Une femme refuse souvent de baiser en déclarant : "tu es comme mon frère". Jamais vu un homme refuser un plaisir sexuel en disant "tu es comme ma soeur".

    5 - Une femme dit souvent qu’elle a mal à la tête pour ne pas baiser. Jamais vu un homme dire ça.

    6 - 100% des viols sont commis par des hommes. Jamais vu une femme verser du GHB dans le verre d’un mec pour lui lécher les couilles tranquille.

    7 - 100% des pédophiles sont des hommes. La pédophilie existe car les hommes aiment tellement le sexe que certains peuvent aller vers les enfants. La femme n’aimant pas le sexe, elle ne peut être pédophile. CQFD

    8 - 100% des clients de prostitution sont des hommes. (Pour ceux qui disent et les gigolos ? Cela n’a rien à voir, juste un truc de vieille riche, alors les hommes qui vont aux putes sont de tout âge et milieux sociaux.)

    9 - On entend toujours parler de "traite des blanches", jamais de "traite des blancs".

    10 - Un homme peut avoir des poster de cul chez lui ou à son boulot (garagiste par exemple). Jamais vu une femme avoir des posters d’hommes en érection.

    11 - L’esclavage sexuel, c’est toujours de la part des hommes. Jamais vu une femme avoir un "harem d’hommes".

    12 - 99% des personnes qui se masturbent quotidiennement sont des hommes.

    13 - 99% des personnes qui vont sur des sites pornos quotidiennement sont des hommes (source alexa.net)

    14 - 100% des détraqués et pervers sexuels sont des hommes. Un homme peut éjaculer sur une femme en pleine rue. Jamais vu une femme balancer sa "mouille" sur des mecs en ville.

    15 - Un homme demande à 100 femmes pour baiser, aucune ne va dire oui. L’inverse par contre...

    Bref, si les femmes aimaient le sexe, c’est bien simple, le monde serait complement different.
    Il n’y aurait pas de viols, pas de tourisme sexuel, pas de traites des blanches, pas de porno.
    Les puceaux n’existeraient pas, ainsi que la misère sexuelle.

     

    • Mais si, elles aiment les garçons. 99% des femmes que j’ai rencontrées revenaient...
      Vous me direz "on est toujours le mauvais coup de quelqu’un" , mais les femmes peuvent avoir des "sourires" rien qu’en regardant un mec, ou en se faisant toucher le bras, ou même en faisant du vélo...
      Vous ne saviez pas ?


    • #1649257

      J’ai rarement lu autant de conneries, mais là, bravo !


    • Je ne suis pas d’accord avec toi. Je suis un homme, j’aime beaucoup le sexe, comme tout les hommes. Mais les nanas que j’ai fréquentée l’aimaient souvent plus que moi. C’est ma nana qui viens me parler de sexe, pas moi, ou rarement.

      Je crois que la mentalité d’une femme détermine la mentalité de l’homme qu’elle auras. Pour la bourgeoise de base il y auras un égoïste de base et beaux gosses. Donc la nana ne prendras pas sont pieds au lit, et l’acte représenteras plus d’inconvénient que d’avantages. Le sexe c’est le sommet de l’amour, c’est de la donation pure sans chercher à attendre en retour. S’il n’est pas pratiqué dans ce contexte sacré comment aimer ?

      La construction sociale du couple nécessite que l’homme gagne la femme. La femme cherche un homme fort qui subviendras à ces besoin (argent, sécurité, intellect, donc l’homme le plus vigoureux serras celui qui à le plus galéré), l’homme lui cherche une reproductrice qui lui assureras une descendance en forme et qui pourras veiller sur les enfants. (bon, c’est le concepts de bases, c’est une construction sociale gagnant gagnant, à vous de faire la part des choses entre ce que vous lisez et ce que vous souhaitez entendre)
      Donc la femme doit instinctivement ne pas avoir envie de l’homme car plus elle le repousseras et plus elle le fidéliseras. Une fille facile n’as aucunes valeurs. Alors que l’homme doit instinctivement aller vers la fille malgré qu’elle le repousse.

      C’est pour ça que tu penses que les femmes n’aiment pas le sexe, car tu n’as pas eut un vécu convenable et que tu te mélange les pinceaux. En réalité la femme aime le sexe plus qu’un garçon, un orgasme masculin n’est rien comparé à un orgasme féminin.


    • Je suppose que le commentaire de Raven, c’est de l’humour :-)

      Ou alors (s’il n’est pas dans sa crise d’adolescence) il va falloir qu’il s’intéresse à la psychologie féminine parce que là on touche le fond :-) Oui les hommes et les femmes sont totalement différents !!! scoop !


    • Rien à dire sur le constat de départ. Par contre la conclusion me semble faussée.

      Bien sûr qu’il y aurait des viols et de l’esclavage sexuel, car le consentement généralisé finirait par entraîné une nouvelle frustration chez ces hommes, on aurait droit à ce qui se voit dans le porno, plus de violences associés au sexe, du snuff généralisé...
      D’ailleurs une femme qui aime baiser à droite à gauche comme un homme n’est-elle pas traiter de fille facile et immédiatement mépriser par les hommes ? Qui se mettent en quête d’autre chose...
      Avec l’énorme exploitation sexuelle des femmes, des petites filles et des petits garçons (pédophilie) faite pour soulagé le genre masculin sur cette planète, preuve est que l’homme qui ne domine pas ses instincts ne sera jamais satisfait. Il lui en faudra toujours plus.


    • @ Raven

      Excellent commentaire et très drôle. Dans l’ensemble, les femmes aiment le sexe quand dans la foulée elles obtiennent des avantages, sociaux, financiers, relationnels, narcissiques, de sécurité et de stabilité. Si les avantages visés disparaissent, ou se révèlent faux (dans le cas ou elles se sont fait baratiner), la dé-érotisation est instantanée. Et là, oui, elles n’aiment pas ça du tout !
      Par ailleurs, une fois les avantages obtenus pour de bon (mariage, compagnonnage longue durée...) la dé-érotisation se produit quand même. Le mâle étant bon pour des années de souffrance à subir les frustrations de sa femelle qui lui prend tout et lui reproche de ne pas donner plus.
      Une solution pour pallier à ces problèmes : prendre des modèles jeunes et en bon état, leur dire n’importe quoi et en changer régulièrement.


    • Vos statistiques sont bien erronées mon cher , avant de parler d’un sujet vous ferriez mieux de vous documentez dessus !


    • #1649368

      Calmez-vous ! Je pense personnellement que les femmes aiment ça évidement mais que pour protéger leur matrice, elles ont tendances à rechercher le confort matériel. Pour ce qui est du témoignage, cette fille est comme beaucoup d’entre elles dépressive ; en plus celle-ci est prétentieuse, on sent la frustration gauchiste... Mais il ne faut pas généraliser...


    • "15 - Un homme demande à 100 femmes pour baiser, aucune ne va dire oui. L’inverse par contre..."

      Pour les autres affirmations je n’en sais rien, mais pour celle-là par contre je connais des aventuriers qui m’ont garanti que c’est faux. ^^

      Il ne faut néanmoins pas avoir peur de prendre des tartes...


    • @raven
      tu n’es pas honnête. Les sexualités sont différentes. Les femmes expriment leurs envies différemment étant dans un monde à la sexualité masculinisée à outrance. Et depuis quand les perversions sont-elle l’expression d’une sexualité courante ?

      Plein de femmes font du tourisme sexuel, mais c’est caché. Elles vont loin pour ne pas être vues et se taper des mecs qui ne parleront pas. Les libidos sont différentes mais une femme peut parler crue et se taper un mec juste pour faire tomber la pression. Elles sont les premières à jouer du verbe et des émotions. Tu te trompes, un mec sait dire non avec ou sans prétexte, tu dois être jeune.

      Si tu ne connais pas le viol des jeunes hommes ou les techniques de séduction tu es vraiment ignorant. Les jeunes mâles attirent beaucoup les femmes, d’une autre manière. Mais la prostitution ne les attire guère telle qu’elle est, parce qu’elle est masculinisée et porcine.

      Les princes arabes se paient des serviteurs mais çà ne rentre pas dans les statistiques de traite des blancs ou autres d’ailleurs, plus besoin de voler, on achète et en plus on a des droits.

      La postérisation est une histoire féminine. Pas besoin d’être rambo. les femmes sont plus discrètes. Elles fantasment sur les yeux, la chevelure. C’est pas des harems qu’elles ont c’est des agendas complets. Tu pensais être le seul, tout comme tu pensais l’avoir dragué.

      Un homme ne se masturbe pas tous les jours. Les femmes le font souvent. Pour les sites de cul, bien-sûr, parce que c’est fait pour une pornographie de porc (donc masculine) Encore une fois tu déforme le féminin au prisme d’un masculin pervers hypertrophié. Ca existe des perverses, mais c’est plus rare du fait des névroses et de l’enfermement et çà n’a rien à voir avec une sexualité normale. Sur 100 femmes (qui me plaisent) je pourrais avoir 90% de oui. Pourquoi parce que je sais faire passer le courant et je suis patient. Et faut-il rajouter que les rapports humains ne se réduisent pas à la "bite" et la "chatte".


    • @Raven Les femmes sont eugénistes de nature et c’est normal tout comme dans le monde animal. Elles privilégient leurs relations sexuelles avec des mâles Alphas, en forme et sûrs d’eux même, qui apparemment ont un capital génétique favorable.

      Suivant leur cycle hormonale, liées à leurs menstruations, les femmes peuvent effectivement être attirée plus par la richesse de leur partenaire que par leur physique ou intelligence. Et ceci dans le seul but de fonder un foyer stable pour leur progéniture. Ces couples sont plus fragiles et moins fusionnels (tendance à l’adultère ou à l’ennui) et s’apparente plus à une alliance protectrice qu’à une vrai histoire d’amour fusionnel. Néanmoins, dans notre société capitaliste et matérialiste, ce genre de couple matérialiste est favorisé voir inévitable. Ceci explique en partie la misère du désir et de l’incompréhension de plus grande entre la gente féminine et masculine.

      Le matérialisme capitaliste est incompatible avec la nature humaine. Elle permet à des hommes moches ou faibles d’avoir des relations sexuels et de vivre en couple grâce à leur argent et non grâce à leur capital génétique. C’est donc le désir sexuel qui pousse les hommes à travailler parfois durement, afin d’obtenir une condition sociale suffisante pour trouver une partenaire.

      Par analogie, aujourd’hui l’humanité est arrivé à un stade totalement inverse de sa propre nature. Etre beau, fort et intelligent devient clairement secondaire au statut social. De fait, l’espèce humaine se dégénère au sens propre du terme !


    • Caroline Fourest, sors de ce pseudo Raven !! Sincèrement, bravo, beau troll.



    • Le sexe c’est le sommet de l’amour, c’est de la donation pure sans chercher à attendre en retour. S’il n’est pas pratiqué dans ce contexte sacré comment aimer ?



      On dirait les propos d’une pucelle rêveuse de 12 ans.


    • #1653161
      le 29/01/2017 par Aiguiseur de guillotines
      Les applications de rencontre ou le cœur de la misère du désir

      @raven
      T’as besoin de sortir un peu plus.


  • C’est intéressant mais le gars gagnerait a être un peu plus synthétique.


  • Excelent dialecticien qui semble avoir une connaissance appronfondie des Pensees-Formes, des archetypes, et une vision holistique du Masculin et du Feminin, aussi bien dans ces manifestations positives que négatives, choses completement perdu dans la Science psycho(patho)logique contemporaine..Or une comprehension de ces archetypes est indispensable a la Reconciliation entre les hommes et les femmes. Merci a E&R pour ce partage.


  • "Misère du désir" ... le Patron avait raison !
    Cette vidéo est juste énorme.


  • Je n’ai pas compris cette histoire de pénis qui saigne. Le type était-il puceau ? Si quelqu’un peut m’expliquer ....................

     

    • #1649258

      Oui très chelou cette histoire, en plus la façon dont c’est raconté. Du coup, je me pose la question de la crédibilité de ce témoignage.
      On connait trop bien les journalistes pour les croire. C’est Rue89...


    • Il l’était pas forcément. Il a fait un va-et-vient trop brutal et il s’est arraché l’intérieur du prépuce. Le truc horrible, dont l’angoisse donne parfois envie d’être de la communauté des élus.^^


    • Non Faye, rien à voir avec puceau ou pas, c’est jamais sensé saigner chez l’homme, c’est juste que le gars a fait une rupture du frein, c’est un ptit bout de peau qui fait le lien entre la base du gland et la peau exterieure du pénis lorsque le gland est décaloté. Si on bourrine, cette partie peut céder et ca fait mal... il ne faut pas attendre pour aller chez le médecin...

      La nana aurait pu manifester un brin de compassion, c’est quand même un truc violent pour le mec...


    • Le frein est le petit bout de peau qui relit le glans à la base c’est tout à fait possible j’avais un ami dans le frère un militaire avait eu cet accident on en déduit qu’il avait été un peu frénétique


  • Belle analyse de caractère... Un plaisir à entendre comme un roman de Flaubert...

     

  • #1649267

    Sur le site de ce monsieur il y a une belle publicité d’un célèbre site de rencontre à chaque page. Beau paradoxe. l’argent décidément.


  • A chaque fois avec ce sujet,on va avoir les frustrés et les défenseurs de vertu qui se levent.
    Y a pas deu misère du désir pour un homme qui s en donne les moyens.
    La drague ça se pratique,dehors ou sur internet.
    abordez une personne par jour pendant un mois !
    parlez à des centaines de filles,sans être obsédé sur le sexe et en un an vous aurez sûrement plus de rapports et rencontres enrichissantes que celui que vous serez si vous ne changez pas dans toute leur vie.

    Y a des rencontres fabuleuses sur internet ou non,pas besoin d avoir 1000 femmes mais plus vous le ferez plus ça sera facile et plus vous vous détacherez de ca et plus vous attirerez...

    Combien de couples se sont formés sur internet ?de mariages ?plein !


  • #1649284

    Raven,

    Je suis globalement d’accord avec toi, excepté sur la pédophilie.
    Il existe des femmes pédophiles. Elles sont, certes, ultra minoritaires mais ça existe. Ce n’est pas 100 % d’hommes.



  • Concernant le témoignage de Rue89, c’est bien évidemment un "fake", comme tous les trucs féministes du genre "paye ta schnek".



    Effectivement, ayant travaillé pour des magazines, je confirme que 100% des articles témoignages sont des faux écrit par des journalistes qui n’ont rencontré personne (pas le temps !).

    Si on résume l’article de Tinder : les femmes sont faciles et se laissent facilement sauter par n’importe qui en plus ca finit toujours en love story. Bref un article financé par le service marketing de Tinder.


  • Il m’est arrivé ce genre d’histoire lorsque je draguais sur adopte.
    Je découvre une fille, on se rencontre très vite, on fais connaissance, j’arrive à monter chez elle, à la mettre sur son lit, et très vite elle se met à me sucer... jusqu’à terme. Et puis, de suite, elle me dit qu’il faut que je parte, parce qu’elle doit se lever tôt le matin etc... Je n’ai plus jamais eu de ses nouvelles.
    Pourtant, je n’aurai pas été contre de la revoir, d’entamer une relation avec elle...
    C’était très étrange je doits dire... Quoi qu’il en soit, j’avais le sentiment qu’elle avait fais la fellation avec l’intention d’en finir au plus vite.


  • #1649316
    le 23/01/2017 par UnJeuNathanUnjeuIntelligent
    Les applications de rencontre ou le cœur de la misère du désir

    Bah... la meuf elle c un peut prise pour Christine Angot là...


  • Juliette et son Roméo trapu. Après Charles, Richard, Édouard,... Des km et des km de sucettes de grandes marques !

    Stéphane Édouard prend trop au sérieux cette typologie féminine bien urbaine, inintelligente mais vicieuse. Avec ce prétendu « devenir de reconstruction dans l’ennui et la baise rémunérée en liqueurs de prestige. »


  • Je me demande sincèrement s’il ne serait pas possible de faire interdire les publicités sordides de "adopte..." dans le metro etc.
    Tout le monde sait que ces sites existent, pourquoi soumettre les parents aux questions gênantes de leurs enfants, et les enfants à cette vision traumatisante du consumérisme sexuel ?
    Quand on sait que le registre religieux est interdit sur la place publique... merde

     

    • #1650823
      le 25/01/2017 par Camelot du Christ-Roi...
      Les applications de rencontre ou le cœur de la misère du désir

      @prout
      Camarade si tu ne veux point de ces publicités...vas dans une commune rurale en Midi-Pyrénées ou en montagne noire ou je ne sais encore ou il n’y a pas de métro, pas de pubs, pas d’invertis (du moins au grand jour, après ce qu’ils font de leur fesses dans leur ferme ??? pffff)
      Ré-enracines toi ... achètes une ferme ou une ruine à retaper !
      Vie de petits boulots à droite à gauche installes toi...
      Et tu verras combien ces choses te toucheront moins !
      L’échelon local , la terre nourricière, village, commune, famille, voilà ce qu’il faut aux patriotes, aux nationalistes ...
      Prend un crédit avec une assurance chômage (pour ta ferme) puis arrêtes ton boulot, ainsi ta banque paiera elle même ton crédit...
      Et tu bénéficieras de temps pour les tiens, tes convictions, notre France éternelle, tes engagement, notre monde rural et ta famille si tu en a une !
      La France aux français ....
      Je le conseille à tous les natios...vos parents et grand-parents ont payé toute leur vie pour que aujourd’hui les dernier arrivés soit les mieux servis ...
      La CAF, les Allocs, nos impôts pour les français point !
      Que Dieu vous bénisse les camarades réattribuez-vous ce qui est à nous !
      Notre terre ...on est chez nous !!


  • N’importe quel gonze capable de s’inscrire volontairement sur un site appelé "Adopte un mec" (ou un clébard ?) mérite de se rompre le frein et de saigner au lieu de jouir, la castration n’est pas exclue (bien que psychologiquement déjà effective). Mais bon, c’est un bourgeois, pour eux la décadence est un art de vivre...

     

  • Les sites de rencontres ne sont que des attrape-nigauds, de toute façon. Rien ne vaut la drague de rue.
    Et c’est une erreur de voir la drague et le sexe comme une compétition, et de mettre les femmes sur un piédestal. Si vous abordez une centaine de filles, forcément ça va marcher avec une ou deux (c’est la ’’loi faible des grands nombres’’ comme dit A. Soral). Le problème c’est qu’on est orgueilleux, et qu’on déteste essuyer un refus. Mais l’ego c’est une illusion... Il ne faut pas prendre ça au sérieux ; aborder des femmes c’est un petit jeu marrant, et il n’y a pas de raison de se sentir humilié ou ridiculisé parce qu’on se prend des râteaux (et Dieu sait si on en prend... !)

    D’ailleurs les femmes sont extrêmement orgueilleuses et vaniteuses, hé hé. Beaucoup voient les relations hommes-femmes comme une sorte de ’’combat’, on dirait, et elles sont tout le temps dans la crainte de ’’perdre la face’’.

    Quant à l’attrait des femmes pour les hommes riches, c’est complètement vrai. Et franchement je ne leur en veux pas, c’est bien compréhensible. Elles aspirent à une vie confortable, comme à peu près tout le monde sur cette terre. Et ça marche dans les deux sens : les hommes aiment aussi les femmes riches. Bien habillées, bien nourries, bien propres, bien éduquées... tout cela demande des moyens. Aucun homme ne voudrait d’une clocharde non plus !

     

    • T’es sur ER ici... Ici on ne fait pas l’apologie du capitalisme de la séduction, et de l’adoration consumériste... Ici on préfère les "valeurs" comme la famille... rien à voir avec ta mentalité... aujourd’hui tu as l’air d’aller, demain quand ta future femme détruira ta vie de famille et l’éducation de tes gosses en te quittant parce que tu auras un coup dur financier tu feras moins la gloriole.
      Et non les femmes ne veulent pas un homme riche. Certaines oui et c’est différent.
      Je suis loin d’être riche et jamais eu de difficulté avec les femmes, y compris de belles bourgeoises.
      Si t’as besoin de faire de la demonstration de valeur pour séduire, t’es pas un bon séducteur point. Deuxio tu mises sur les mauvaises juments.


  • Analyse intéressante à ceci près que... le témoignage est très probablement totalement bidon.

    Demandez à Soral qui expliquait comment il écrivait ces témoignages fictifs de gonzesses à l’époque où il pigeait dans ce genre de magazine... ;-)

     

    • Yep, ce genre "d’article" (les journalistes appellent ça des "témoignages" et c’est clairement synonyme de bidon chez eux) se torche en une heure, en général à deux autour d’une bouteille. Une copine (qui pige partout) m’a montré comment on fait.

      Rue89, sérieusement... Et l’autre "spécialiste de la sociologie des relations homme-femme" qui enfonce des portes ouvertes en se basant là-dessus, hum. Ça doit être un copain, c’est sympa de lui faire des vues.


  • La limite de ce type de démonstration est de croire que penser une chose est suffisante pour la démontrer. Ici l’exemple décris est caricatural mais cela veut-il dire que toute relation est de cet ordre ? Non. Cela veut-il dire que tout le monde est profondément conscient de ce qui se joue dans une relation intime, inclus Stéphane Édouard, moi et nous tous ? Non.


  • La marchandisation des corps, tous fichés dans des petites boites cyniques ou "div" HTML, où le plus souvent la femme choisi et renvoie presque aussi vite un mec parce qu’un autre semble "mieux". Tel un simple vêtement qu’on repose en rayon parce que celui d’après est mieux. Il n’y a plus d’humanité, il n’y a que de l’intérêt à servir sa petite cause somme toute personnelle au détriment des gens honnêtes et sensibles.
    Névrose obsessionnelle due au plaisir de l’immédiateté et de la consommation irréfléchie pourvu qu’on ait assouvi cette pulsion ancrée dans nos sociétés dites "mondialisées". Au final, la solitude se creuse, le mal-être aussi. Tout est cohérent.
    A défaut d’avoir les bourses vides, une autre s’en remplit bien les ?ouilles ...
    La relation homme-femme originelle est en grand danger. Le système nous met tous en compétition et est sans pitié, plus de place à l’authenticité, à prendre le temps, il faut baiser le premier soir en bouffant un Mc do télé allumée, portable non loin ...
    Bon je vais gerber je reviens.


  • Attention !
    ... beaucoup de lettres de témoignages de sites genre rue 89 sont ré-ecrites, voire arrangées ; la description faite n’en est pas inintéressante pour autant :
    L’interlocuteur parle avec trop de circonvolution, avec un verbiage touffu type "community manager" : dommage, car le propos reste pertinent, mais 10 minutes auraient suffi pour résumer le cas de cette fille complètement dépassée par ses propres incohérences, victime et de la mode, et, in fine, infoutue d’avoir de vrais critères de sélection...
    (Je recommande à S.Edouard de regarder tout les gabin-audiard pour reprendre un langage plus péchu...)


  • #1649935
    le 24/01/2017 par Le sociologue à lunette
    Les applications de rencontre ou le cœur de la misère du désir

    C’est une bonne chose que ER relaie le contenue su site Hommes d’influence (ex spike seduction). Son fondateur, Stéphane EDOUARD est, même s’il ne l’a jamais dit ouvertement, proche de la ligne ER. Il suffit de parcourir son site, de lire ses articles, et d’écouter ses podcast pour s’en rendre compte.


Commentaires suivants