Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les arguments de ceux qui sont contre l’action citoyenne du 7 décembre sont si facile à contrer !

Depuis mercredi, la médiatisation de la révolution par les banques du 7 décembre, opération citoyenne mondiale, s’est accrû exponentiellement. On les entend en parler partout, à la radio, à la télé, dans les journaux.

Seulement, quand on entend les débats sur cette action, ou plutôt les avis, on s’apperçoit que les personnes pour, et contre, ne réfléchissent pas beaucoup ou alors font preuve de mauvaise foi.

Quand les économistes bien installés à leurs postes, quand les élites politiques, et les dirigeants banquiers jugent l’action nuisible voire irresponsable, c’est compréhensible.

Cette action est un acte révolutionnaire, ne pas l’oublier, tous nos dirigeants et nos élites politiques, et même nos journalistes ayant fait de grandes écoles, sont attaché à ce système qui les a tant avantagé et qui leur permet de mener une vie agréable. Ne nous attendons pas à les entendre nous inciter au retrait de notre argent le 7 décembre.

Ce que je dis peut paraître populiste, si vous voulez, je vais juste dans le sens de l’intérêt commun, ce que nos dirigeants oublient trop souvent de faire.

Voici les arguments assez faibles de ces gens qui prônent l’ordre établi.

Vous allez déclencher un désastre économique :

Oui, c’est comme cela que les riches ne seront plus riches, en effet ils perdront leurs actions et leurs placements dans les paradis fiscaux. Il faut se rendre compte qu’on ne pourra jamais changer la société sans la chute de ce système, les dirigeants sont bien trop puissants et contrôlent les médias, la publicité, l’absence de débats de société, l’imbécilité ambiante à la télévision, l’absence de participation des citoyens à la politique, tout cela fait que nous seront toujours plus bête. Nous pouvons tout changer, le 7, et avant, et après.

Les plus modestes vont être touché les premiers :

Les premier, peut-être, mais les riches, eux, perdront beaucoup plus que nous tous, en effet, ils ne possèdent pas leur richesse en liquide, mais les font fructifier comme je l’ai dit plus haut. C’est sûr qu’une révolution, ou une refonte de la société, c’est un petit sacrifice, mais pour en ressortir ensuite vainqueur.

Vous allez encore placer la France dans une impasse avec vos grèves et actions contre-productives à répétition :

L’initiative est mondiale, elle est relayée dans plus de 28 pays et 200 000 personnes sont en attente de réponse sur le groupe international.

Ce n’est pas 2 000 personnes qui vont déclencher un bank run :

Actuellement nous sommes plus de 80 000 dans le monde entier. En France, nous sommes 32 000, sur facebook seulement, on peut observer sur Facebook que à peu près une personne sur 4 se dit participante. Les mêmes proportions se retrouvent sûrement au sein de la population française. Donc, plus les médias parleront de l’action, plus les médias nous amèneront de participants, il sera aisé d’en obtenir plus d’un million afin de créer des queues aux guichets des 26 000 agences bancaires en France. Sans parler du reste du monde.

C’est utopique.

Alors là, non ! Il suffit seulement que ceux qui sont contre ce système, et désaprouvent la réforme des retraites aillent retirer au moins leur maximum autorisé quotidien, 300 euros, le 7 décembre, avant, et après, si les banques sont toujours là.

Ceux qui veulent le faire n’ont pas assez d’argent :

Nous sommes assez de Français à posséder de petites sommes sur des comptes d’épargne, et nous pouvons aussi retirer l’argent de nos enfants pour le mettre à l’abris. Beaucoup d’enfants ont de l’argent placé par leurs parents sur des livrets. On verra bien si les gens sont près à s’impliquer assez. Mais je le répète, les plus fortunés ont leur argent placé en bourse, et non en liquide, et c’est une crise de liquidité qui est en jeux ici, ainsi, il ne faut pas remettre son argent à la banque 3 jours après, attendez un mois, vous verrez.

Il existe d’autres moyens de se révolter contre le système :

Ah bon ? Lesquels, les manifestations ? 2 millions dans la rue et ça ne fait rien, des émeutes alors, oui, ça marcherait sûrement, mais c’est beaucoup moins dangereux d’aller retirer son argent à la banque que de se battre contre les CRS. Les élections ? Les G20 et compagnie ne sont ils pas censé réformer la finance mondiale qui a causé la crise mondiale ? Et pourtant, depuis déjà 3 ans on en parle, mais rien, niet. Illusions. Tout simplement car les états sont endettés auprès des banques privées, comment alors les réformer ?

Pas le bon moment, en décembre on prépare les achats de Noël :

Oui, ceux qui sont contre ce système doivent prouver qu’on peut passer de bonnes fêtes en consommant moins, faites une petite grève de la consommation, pour garder le liquide retiré afin de créer une crise de liquidité, qui se transformera en crise politique.

Cette période est aussi un bon choix puisque l’Europe est en ébullition avec des mouvements étudiants de grande ampleur en Angleterre et en Italie, ainsi que des contestations contre les mesures d’austérités prises par les gouvernements partout en Europe.

On ne touchera plus nos intérêts :

D’abord, sachez que, en comptant les prélèvement d’assurance, les taxes pour la carte bancaire et tout le tralala, il vous en coûte plus que vos intérêts. Puis, trouvez vous normal, que, sans travailler, juste en possédant une grosse somme d’argent, on puisse en avoir toujours plus, sans rien faire ? Cela creuse toujours plus les inégalités. Et, les intérêts des riches, eux dépassent de loin leurs frais de carte bleue. Quand ils n’ont pas placé leur argent en bourse ou ils touchent beaucoup plus.

Vous allez tous vous faire dépouiller :

C’est bien connu, pour retirer 1000 euros ou 300 euros, on a besoin d’un gros sac ou d’une grosse valise grise !

Les voleurs savent toute l’année qu’en général les gens qui se rendent aux guichets vont en repartir avec de l’argent, pourtant, vous vous faites souvent agresser là bas ?

Il s’agit du même genre de bêtise que "Si tu vas manifester tu vas te faire frapper"

Et les gens ils vont faire quoi de leurs sous ? :

Le meilleur conseil c’est de garder son argent en sécurité chez soi ou chez des proches, de toute façon, si l’action marche, il faudra tout repenser pour recréer une société plus juste. Sinon, les gens qui participent ne doivent pas remettre leur argent à la banque avant quelques mois, et s’ils peuvent trouver une coopérative, c’est encore mieux. Eviter aussi de dépenser tout l’argent retiré, en effet, le but de l’action est de retirer assez de liquide(billets, pièces) de l’économie, pour que le système ne puisse plus fonctionner. Il faut "Kidnapper le liquide"

Et qu’est-ce qu’on fait après ?

Cette question prouve que cette action a du sens "Qu’est ce qu’on fait", ça veut dire que nous devrons choisir un nouveau type de société, nous, donc ça montre bien nous aurons repris du pouvoir, et que pour une fois, on demande aux citoyens ce qu’ils veulent. Nous verrons, il existe beaucoup d’alternatives qui ne sont pas médiatisées car les grands de ce monde n’y ont pas intérêt. Banques publiques d’intérêt commun, la pièce numérique, coopératives..

Et vous, savez vous où en serons nous dans 5 ans avec ce système ?

Les banques vont encore être renflouées par les états et c’est les peuples qui vont encore payer.

Ben non, si c’est les peuples qui cassent le système pour se libérer et retrouver leur pouvoir, ce peuple ne se laissera plus avoir par ce système qui confond politique et finance.

Toutes les attaques sur Cantona :

"Cantona il peut se le permettre lui, il a du fric", "Un footballeur ça doit rester un footballeur"

Cantona est juste un citoyen comme un autre qui a permis la médiatisation d’une action, ce n’est pas un gourou ni même un organisateur, toutte attaque sur lui n’a pas de sens. Cela prouve bien le manque d’arguments de la classe dirigeante, qui, en gros, dit : Ne faites pas révolution, nous avons besoin du système. C’est sur que pour vivre dans un système, nous en avons besoin, de ce système, mais, veut-on vivre dans ce système là plus longtemps ? quand les inégalités s’accroient et l’exploitation, la concurrence domine ?

Il faut bien comprendre que si l’on se serre la ceinture, c’est à cause de la finance mondiale, la même qui se redistribue les même bonus qu’auparavant.

La réforme des retraites leur est due aussi, et oui, depuis le traité de Maastricht, les états européens ne peuvent plus créer de l’argent, mais empruntent à des taux d’intérêts énormes à des banques privées, la dette est créée par ces intérêts énormes, qui sont remboursés avec nos impôts !

Ne remettez surtout pas l’argent à la banque trois jours après l’opération, il faut attendre peut-être même un mois avant que les répercutions entraînent la chute du système financier mondial.

Si vous ne comprenez pas pourquoi la révolution est nécéssaire, allez vous renseigner sur le système financier sur le site Bankrun2010 rubrique comprendre.