Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les autorités américaines réclament à JP Morgan Chase au moins 6 milliards de dollars

JPMorgan Chase est poursuivie depuis 2011 aux côtés d’autres établissements pour avoir vendu entre 2005 et 2007 des "subprime" aux géants américains du refinancement immobilier, Fannie Mae et Freddie Mac, entraînant leur perte et conduisant à leur renflouement massif par l’Etat pendant la crise financière.

L’Agence fédérale de financement du logement (FHFA), qui assure la tutelle des deux établissements, avait lancé les poursuites et exige à présent que JPMorgan verse "plus de 6 Mds USD" pour régler le litige, affirme le Financial Times, citant des personnes proches du dossier.

Dans sa plainte déposée en 2011, la FHFA affirmait que JPMorgan avait vendu pour 33 milliards de crédits "subprime" à Fannie et Freddie, en dissimulant le fait que ces produits financiers reposaient, in fine, sur des emprunteurs insolvables.

L’éclatement de la bulle immobilière sous l’effet de ces "subprime" avait provoqué la crise financière de 2007-2008 et plongé les Etats-Unis dans la récession. Pour sauver Fannie Mae et Freddie Mac de la faillite, l’Etat américain avait dû débourser 187,5 milliard de dollars avant de venir au secours de plusieurs banques comme Citigroup et de compagnies d’assurance comme AIG.

JPMorgan Chase, première banque américaine en termes d’actifs, fait l’objet de nombreuses enquêtes aux Etats-Unis pour des ventes de produits hypothécaires, ses pratiques de saisies immobilières illégales ou ses manipulations de prix de l’énergie.

L’établissement est également visé par les investigations sur la "baleine de Londres", qui avait provoqué des pertes de courtage de 6 Mds USD en 2012.

JPMorgan a également fait l’objet de demandes d’informations dans le cadre du scandale du Libor, ce taux central dans la finance mondiale qui a été manipulé par plusieurs grandes banques internationales.

En savoir plus sur ces banques qui ont détruit l’économie mondiale, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.