Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les bases de la marine russe de retour au Vietnam et à Cuba

La Russie a l’intention d’ouvrir à l’étranger trois bases navales. Les marins et les matelots retourneront à Cam Ranh, au Vietnam, et à Lourdes, à Cuba, tandis que les amiraux iront aux Seychelles, populaires auprès de touristes fortunés, écrit lundi le quotidien RBC Daily.

"Au niveau international, on étudie la création des points de maintenance sur le territoire de Cuba, des Seychelles et du Vietnam", a déclaré à RIA Novosti le commandant en chef de la marine russe, le vice-amiral Viktor Tchirkov. Ces sites sont destinés à accueillir les navires à quai pour faire le plein de carburant, de nourriture et d’autres produits ménagers.

A l’heure actuelle, la Russie dispose seulement de la base syrienne de Tartous. Cependant, en raison des tensions en Syrie les navires russes évitent d’entrer dans ce port.

En ce qui concerne Cuba et le Vietnam, il serait plus approprié de parler d’un retour. La décision de renoncer à la présence dans ces régions stratégiquement importantes a été prise au début du siècle.

La base du port de Cam Ranh a été supprimée en 2001 après le refus de prolonger l’accord à des conditions payantes (l’URSS, puis la Russie, utilisait la base gratuitement).

La même année il a été également décidé de supprimer le centre d’espionnage de Lourdes. Comme dans le cas de la base de Cam Ranh, on parlait de l’inopportunité économique, ainsi que l’inefficacité générale des bases militaires étrangères.

Le Vietnam est prêt à offrir à la Russie la chance de créer un site logistique, mais n’a pas l’intention de mettre à disposition son territoire pour accueillir des bases militaires russes, a déclaré vendredi le président vietnamien Truong Tan Sang.

On ignore combien coûteront les nouveaux plans de la marine. "Il n’existe aucun marché de bases navales, déclare Alexandre Khramtchikhine, expert de l’Institut d’analyse politique et militaire. Par exemple, l’entretien de notre base en Arménie est pris en charge par le pays d’accueil, ici tout est individuel."

"Les Seychelles, en dépit de leur exotisme, sont le lieu de déploiement le plus logique, parce qu’un navire pour la lutte contre la piraterie se trouve en permanence dans l’océan Indien, et cet endroit convient parfaitement en tant que base temporaire", indique Alexandre Khramtchikhine.

Selon l’expert, Cuba et le Vietnam sont également une bonne chose, mais la Russie ne dispose pas de flotte ayant besoin de points de maintenance dans ces pays. "Certes, on pourrait louer à l’avance des bases pour des navires en chantier ou en projet, mais je ne suis convaincu que c’est utile", a-t-il déclaré.

Selon le vice-amiral Tchirkov, rien que la flotte de la mer Noire recevra jusqu’à 20 nouveaux navires avant 2020, dont six frégates et six sous-marins.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suggèrerais aux russes d’approcher le gouvernement islandais pour lui proposer d’installer une base de sous-marins et une base aérienne chez eux...

    L’Islande a besoin de fric et les islandais ont une revanche à prendre contre le FMI, la banque mondiale et l’Oncle-Sam.

    C’est certainement le moment idéal pour que les russes proposent une alliance militaire à leurs cousins du nord.

    Une base navale sur cette île leur permettrait de couper les voies de communication entre les USA et l’Europe en cas de conflit.

     

    • Surtout queles islandais sont redevable aux russes de leur avoir preter des l argent qd leurpays etait en banqueroute...


    • #195927

      Il faut surtout que l’Algérie qui s’approvisionne en armements russes donne la base de Mers el Kebir aux russes pour verouiller la Méditerrannée avec Tartous.


    • #195987

      Ho ! Les anglo-américains auraient tôt faits de financer une AIL (Armée Islandaise Libre) avant que les Russes n’arrivent. Une population de 300 000 habitants seulement contre au moins quelques milliers de mercenaires étrangers vaguement d’origine Islandaise et c’est bon (rappelez-moi quelle fut la proportion du peuple Cambodgien massacrée par Pol Pot et ses miliciens Khmer rouges...1/3, non ? 100 000 Islandais tués, ça ne ferait presque qu’1/10ème des pertes civiles irakiennes...un génocide est si vite arrivé), le FMI serait ainsi de nouveau aux manœuvres dans une Islande libérée.

      Comme disait Ian Holme dans le très bon Lord of War : "Une balle change plus sûrement un gouvernement qu’un vote."


    • "Une population de 300 000 habitants seulement contre au moins quelques milliers de mercenaires étrangers vaguement d’origine Islandaise et c’est bon"

      Ils arriveraient comment en Islande les mercenaires en question ?... A la nage ?...

      Et je vois mal en vertu de quoi ils viendraient foutre le dawa : Ce pays est une démocratie récemment nettoyée de ses élites cosmopolites, nomades et corrompues.

      Sans compter que la population de cette île est ethniquement parlant totalement homogène... Ce n’est donc pas chez les allogènes que l’on va pouvoir trouver matière à lancer une "armée de libération" djihadiste... Ils sont en effet parfaitement inexistants !


    • #196594

      @talion

      un peu d’ironie ne fait pas de mal, pas la peine de chercher midi à quatorze heures..


  • bonne nouvelle

     

    • La Russie fait son retour. L’Empire va devoir s’employer à empoisonner Poutine...2,3 cachets de Polonium... Le Mossad peut s’en occuper... Z’ont déjà l’expérience de l’empoisonnement d’Arafat...


  • - je viens de passer quelques mois au VIET NAM, et j’ai été surpris par la présence russe : touristes, construction de maisons individuelles dans le style "datcha", investissements , produits russes...Je pensais qu’à la fin du régime sov.la coopération avait cessé, surtout qu’elle ne marchait pas très bien . Les russes s’adaptaient assez mal ( climat, adaptation aux mentalités , nourriture,spleen et nostalgie )Et les viets les considéraient avec un certain mépris, les traitants d’américains sans dollars.


  • Il était temps pour la marine russe de reprendre pied dans ses anciens pays frères, et je pense tout particulièrement au Viêt Nam et à Cuba !!!

     

  • j’ai répondu à votre article hier pas de trace dans les commentaires
    l’information est fausse sur une installation de base à Cuba
    Varadero c’est Cuba , centro havana aussi et Bayamo aussi
    pour parler de Cuba il faut des années et des années la sociologie , la psychologie cubaine ne s’apprends pas en huit jours de temps
    les cubains aiment leur plage de Varadero
    Varadero une usine à touristes c’est vrai mais pour l’économie et le social de tout un peuple


  • #196590

    Et quel quenelle !!!

    Les atlanto-sionistes pensaient en avoir fini avec la russie tsariste et Chrétienne dont ils financèrent l’effondrement..

    avec Vladimir Poutine, ils se la reprennent en pleine poire puissance 10 !

    Voila qui risque de retarder la mise en place du N.O.M Judeo-Capitalisto-Bolchevik...


  • Faudrait surtout qu’il y est une irrepressible prise de conscience dans notre pays LA FRANCE , chasser ce gouvernements d’assassins, de bandits en tous genres, de menteurs et manipulateurs ( et qu’ils aillent tailler des couanes aux sionardoatlantiste ) et qu’ensuite après avoir libéré la France, on coopère avec les Russes afin de rééquilibrer la balance : la vie est un équilibre de toutes chose.. Le jour ou tout sera rompu, l’hécatombe arrivera