Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les chemins de fer des Pays-Bas vont verser des dizaines de millions d’euros aux descendants de la Shoah

Que se passe-t-il donc aux Pays-Bas ? La SNCF locale (Nederlandse Spoorwegenvient) vient d’annoncer qu’elle allait verser des dizaines de millions aux 500 survivants hollandais de la déportation et à leurs milliers de descendants ou proches.

 

Comme chez nous avec la SNCF, une commission a fait des excuses et des calculs (ça va ensemble) et a conclu qu’elle devait plein d’argent non seulement aux rares déportés encore en vie, mais à leurs proches. C’est là que le bât blesse d’un point de vue du droit. Est-ce une compensation politique, un moyen d’apaiser les associations communautaires agressives sur le sujet ?

Le site franco-russe RT précise les montants des réparations morales :

« L’ancien physiothérapeute de l’équipe de football d’Amsterdam Ajax, Salo Muller, qui a perdu ses deux parents pendant la guerre, militait depuis 2017 pour une indemnisation de la part de la NS. Le montant de l’indemnisation s’élèvera à 15 000 euros pour les survivants de l’Holocauste et entre 5 000 et 7 500 euros pour les enfants nés “avant, pendant ou après la Guerre”, ainsi que pour les veufs et veuves, a déclaré un porte-parole de la NS auprès de l’AFP. Environ cinq à six mille personnes au total “pourraient obtenir l’allocation individuelle”, a-t-il ajouté. »

Une sacrée allocation ! Il est vrai que les descendants de déportés ont beaucoup souffert de la Shoah, leurs parents étant assez choqués en revenant des camps de concentration allemands placés en Allemagne et en Pologne. À ce sujet, les Polonais disent en avoir marre de payer et ils le font savoir aux autorités sionistes. Il y a un mois et demi, à Varsovie, ils étaient des milliers à manifester contre la restitution des biens juifs. Effectivement, si on restitue tout ce que l’Histoire a piqué aux uns et aux autres, on n’a pas fini de remonter le Temps.

 

 

Naturellement, cette manif a provoqué l’ire de la presse juive qui a hurlé à la « Shoah le retour ». On a retrouvé au sujet des réparations un grand entretien de Serge Klarsfeld, l’homme qui milite depuis longtemps pour accuser la France de crimes contre l’humanité.

 

Cliquez ici pour voir et entendre Serge

Le journaliste  : « Est-ce qu’on pourrait dire un mot de quelque chose peut-être pour vous qui est moins important, c’est la question des réparations économiques... »

Serge Klarsfeld : « Oui là j’ai beaucoup travaillé sur la question. Elle ne m’intéresse pas beaucoup, je vais vous dire franchement, parce que si les juifs avaient été volés, ce serait un drame et pas une tragédie. Donc c’est une perte, il faut qu’elle soit réparée c’est certain, mais quand je vois de grands articles sur un tableau qui a été volé mais quand on me refuse d’évoquer la mémoire d’un enfant juif qui a été assassiné, y a quand même une différence de traitement qui est naturelle sans doute, mais qui ne me satisfait pas. »

Sur le sujet des réparations éternelles, on a retrouvé un document étrange dans le journal Le Parisien en date du 22 octobre 2001 :

 

 

Pour ceux qui ignorent ce point d’l’Histoire, voici une conférence sur le camp de transit néerlandais de Westerbork d’où ont été déportés plus de 100 000 juifs hollandais :

 

Réparationite aiguë, sur E&R :

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Sur quelles bases juridiques se fondent cette "réparation" ? Il y a bien la notion de compensation en Droit civil français
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Compe...

    En Droit international ?

    Ceci nous ramène à la notion de Dette envers celle d’un Vivant divin !

    Mais de quel Dieu s’agit-il ???

    Ils ont leurre Dieu qui s’est fait peuple séparé des autres peuples en ce sens haï (sens étymologique de verbe haïr au sens effectif d’être séparé, schizé, de manière radicale avec aucune alliance intrinsèquement possible, incompatible : c’est un donné non de vie mais de mort légué par l’Ancien Testament mais auquel Jésus a répondu fermement sans aucun ambiguité, AUCUNE !

    En s’incarnant dans chaque homme depuis son avènement (l’Événement) puisqu’il nous affirme (= rendu ferme) que nous sommes, chacun d’entre nous à la mesure de ses efforts, de son chemin de vie, de sa quête intérieure, en son âme, en devenir d’homme divin comme LUI. Il est notre frère, si l’on veut notre « grand frère ». Il nous a légué son « Nouveau » Testament, pensées Vivantes, pour être en mesure d’extirper précisément par un retour sur le « JESU†S QUI SUIS DE TOUTE ÉTERNITÉ ET D’IMMORTALITÉ » ce donné de mort infligé par ce peuple déïcide depuis le début attaché à leurre Dieu-vengeur, en réalité, jaloux, maudissant l’Humanité, c’est dire pourquoi tant ligués à nous infliger par magie noire une Gnose kabbalistique INVERSÉE afin que nous ne puissions accéder consciemment en pleine Lumière christique à la Co-Naissance (d’en-Haut), que la Croix résume en son axe vertical.

    Compensation financière chaos, élément de la Dette des États comme un nouveau sacrifice à faire encore et toujours puisque nous appauvrissant de jour en jour : ils n’ignorent pas que l’argent n’ira pas alimenter là où nous en avons besoin. À ce niveau, l’argent est la symbolique du sang. En créant des stases sanguines dans le corps des Nations (ici, les Pays-Bas), des régions, des institutions, des besoins ne pourront être pourvus faute d’argent et l’asphyxie viendra. Tout est bon pour appauvrir, réduire a minima.

    L’unique Dette que nous avons est celle envers l’étincelle divine que porte notre Enfant intérieur, notre âme : celle de la nourrir, la choyer, la préserver, par l’estime de soi personnel=je suis (et donc du SOI impersonnel=JESUIS) en relations v i v a n t e s, créatrices de Vie meilleure.

    L’argent à ce niveau n’est plus la mesure de tout, mais outil

     

    Répondre à ce message

    • suite de mon commentaire ci-dessus :

      L’argent à ce niveau n’est plus la mesure de tout, mais « outil provisoire voire ProvidenCiel » en attendant activement le basculement du cycle actuel dans un shoatique chaos que les pays non-alignés sur l’axe du MAL mais celui du BIEN de la Tradition conservée engageront, poussés malgré eux, parce que le Plan divin ne supporte déjà plus la « matière » dévitalisée de l’ESPRIT, de tous les Esprits vivants.

      Toute chose, toute personne, tous vivants étant chosifiés/réifiés pour être marchandisés sur l’autel du temple de la marchandise des marchands lesquels derniers - premiers en apparence - ne voudront pas lâcher l’affaire, donc lâcher-prise et ce malgré les avertissements réitérés des éléments les plus sages de leur communauté.

      Ils accomplissent et devront nécessairement poursuivre « leur boulot fabuleux, de fallace, fictif, chimérique » eux aussi, tirés par les cheveux et l’aiguillon* du Satan, s’il le faut, avec forces ataviques de ruses et d’orgueils en eux ! Charles de Gaulle ne s’y est pas trompé !

      D’où leur Mur des Lamentations dit « occidental » dont le Mur de Berlin fait pâle figure ! Ils n’ont plus d’autres choa !

      Et voici quel fut le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »

      Il confessa, il ne nia pas, il confessa :« Je ne suis pas le Christ. »

      « Qui es-tu donc ? Lui demandèrent-ils. Es-tu Élie ? »

      Il dit :« Je ne le suis pas. »

      « Es-tu le prophète ? »

      Il répondit : « Non. » Ils lui dirent alors : « Qui es-tu, que nous donnions réponse à ceux qui nous ont envoyés ? Que dis-tu de toi-même ? »

      Il déclara : « Moi ? La voix de celui qui crie dans le désert  : Rendez droit le chemin du Seigneur. » - Jean 1.19

       
  • Ni pardon, ni oubli !
    Par ici la monnaie !

    Et ca continue encore et encore....
    C’est que le debut, d’accord, d’accord....
    (Désolé Françis !)

     

    Répondre à ce message

  • El la Banque Openheimer ? et la Standard oil ? et ITT ? et Westinghouse ? et Wickel Arms ? et Ford ? et GE ?et Hugo Boss ? vont pas payer ceux là ? Pourtant sans eux pas de déportation, pas d’Allemagne nazie...

     

    Répondre à ce message

  • Ce racket consentant par des gouvernements lâches et traîtres devrait être soumis à référendum. C’est l’argent et les impôts des citoyens hollandais que l’on distribue !!! Ça va durer encore longtemps ce cirque sur le dos des peuples qui n’y sont pour rien ?

     

    Répondre à ce message

  • l ’hemorragie continue.. déjà qu’ils rackettent via l usure ..les banques et ça se compte en milliards. quelques millions de plus à gratter .. du pipi de chat ( taquinerie).

     

    Répondre à ce message

  • Ya tellement de pognon en jeu, on comprend qu’il y ait des lois qui verrouillent le système ! C’est ce que me disait un gay sot de mes connaissances...

     

    Répondre à ce message

  • Et si les ukrainiens demandent réparation pour les 3 génocides en 10 ans, dans les années 20-30, réalisés par des types aussi bolcheviques que judéos, ça se passe comment ??? Comment ça ils n’avaient qu’à manger de la brioche ???

     

    Répondre à ce message

  • Certains doivent quand même trouver ça rentable d’avoir une grand mère morte du typhus... Pour un peu ils parleraient du bon temps des années 30...

     

    Répondre à ce message

  • Quoi ? Tant que je gagne, je rejoue !

     

    Répondre à ce message

  • #2230092
    Le 1er juillet à 04:59 par Rav Ron Chiât et Marlene Chiât pas
    Les chemins de fer des Pays-Bas vont verser des dizaines de millions d’euros (...)

    va-t-il y avoir une saisi des wagons et des michelines (je parle pas de Micheline Dax bien-entendu)



    Rav Ron Chiât et Marlene Chiât pas
    Troisième personne du singulier de l’imparfait du subjonctif du verbe chier.


     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents