Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les détenus de Thorberg (Suisse) veulent plus de sexe

Le pénitencier de Thorberg (BE) abrite 180 détenus, dont plusieurs dizaines sont en grève. Les grévistes exigent notamment plus de nourriture, ainsi qu’une pièce privée destinée aux couples, comme le rapporte le Blick qui a eu accès aux revendications des prisonniers.

 

« Un espace privé est indispensable car de nombreux couples se séparent en raison de l’absence de relations sexuelles. Beaucoup aimeraient fonder une famille avant qu’eux-mêmes ou leur partenaire ne deviennent trop âgés », réclament les détenus. Une chambre de rencontre est en effet inexistante dans la prison située à Krauchthal.

 

Plus d’argent et plus de nourriture

Les prisonniers exigent également une augmentation de leur rémunération car le kiosque de la prison a augmenté ses prix. Ils reçoivent 320 francs par mois [274 euros, NDLR] tandis que les détenus à Lenzburg (AG) ont droit à 400 francs [343€] et ils peuvent recevoir 200 francs [171€] de l’extérieur. Ils demandent également que le kiosque s’approvisionne à nouveau en nourritures africaines, asiatiques ou originaires de certains pays, qui ont été écartées.

[...]

Le problème des relations sexuelles est récurrent à Thorberg. Une collaboratrice a été suspendue cet été car elle s’était trop rapprochée d’un détenu. Et en 2014, le précédent directeur Georges Caccivio avait dû prendre la porte, officiellement pour manquements dans la gestion de l’établissement. Des relations avec des prostituées droguées lui étaient également reprochées.

Lire l’article entier sur lematin.ch

Pourquoi la politique sécuritaire chez nous a-t-elle accouché
de moins de sécurité et de moins de liberté ?
Lire chez Kontre Kulture

 

La prison française et son évolution, sur E&R :

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article