Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

"Ouvrons des bastions sociaux, des écoles, des entreprises, des librairies, des bistrots"

Slogan immature et désintéressé ? Non ! Constat lucide de soixante ans de défaite du camp national.

Car oui, qui croit encore à la démocratie représentative, elle qui s’est toujours opposée à la démocratie réelle, locale et directe ? Qui croit encore que le salut soit dans les masses quand Gustave Le Bon (Psychologie des foules) et Guy Debord (La Société du spectacle) nous ont montré qu’elles ne sont que des puissances irréfléchies, esclaves de leurs émotions, incapables de raison ou de politique, livrées au contrôle de minorités médiatiques ou financières ?

Abstention, gérontocratie, prêt-à-penser électoral… à chaque élection, les urnes vomissent les mêmes résultats : invasion migratoire, éducation en détresse, destruction des protections sociales des français, disparition de nos libertés individuelles et bien d’autres défaites… Les élections passent, nos problèmes restent !

Cette Assemblée, comme la précédente, ne changera rien car le pouvoir ne s’y trouve pas ou plus : il a migré vers certaines banques, chez certains philanthropes internationaux. La sauvegarde de nos familles, de notre pays, de notre civilisation ne fait plus partie des objectifs du Sénat, de l’Élysée ou de l’Assemblée nationale depuis longtemps.

[...]

Ouvrons des bastions sociaux, des écoles, des crèches, des entreprises, des librairies, des coopératives, des bistrots. Le combat commence au bureau, à l’usine, à la fac, dans son quartier : devenons les cadres de demain.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

Alain Soral : « Face à l’échec des urnes, le retour de la burne ! »
Pour en savoir plus :

 

E&R, ses sections locales, ses journalistes, sa ferme,
sa maison d’édition, ses entreprises, sa radio...

Pour soutenir Égalité & Réconciliation,
qui fait le travail sur le terrain depuis 10 ans :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1753674

    La démocratie représentative réelle a été assassinée en France par les racailles sionistes agissant dans l’ombre de de Gaulle, en 1958 : ils ont supprimé la proportionnelle . Tous nos problèmes viennent de là . Les gens iraient voter à 90% avec la proportionnelle, parce que leur opinion serait représentée à l’AN, et s’ils s’abstiennent c’est qu’ils sentent confusément que les élections sont complètement truquées .


  • #1753693
    le 25/06/2017 par gentille_droite
    Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

    Ils sont bien gentils chez Boulevard Voltaire mais c’est ce que fait Alain Soral depuis 10 ans !
    Qu’est-ce qu’ils attendent pour dire "rejoignez E&R " ?

    Question rhétorique évidemment...


  • #1753699

    Le nerf de la guerre c’ est l’ argent , en face ils ont tout l’ argent et nous on est pauvre , ça n’ existe pas des milliardaires nationnalistes ?
    Sans rien a part avec l’ aide de Dieu rien n’ est possible !
    Mais je vais neanmoins continuer a distribuer la bonne parole et reveiller les âmes endormies leur ouvrir les yeux sur la malfaisance de l’ enemi qu’ ils prennent pour leurs amis .

     

    • #1753790
      le 25/06/2017 par ananas en tranche
      Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

      Ou tu prèches des convaincus ou ne le fais pas....la plupart des gens aujourd’hui n’ont tout simplement plus envie d’écouter ou de parler politique. On recrée une société de l’intérieur au niveau local et associatif et c’est pour cela qu’ils détruisent aussi les départements pour couper les maigres subventions....d’ailleurs pas mal ici disent qu’il faut supprimer les subventions aux assocs (sans les connaitrent) et disent que se sont des nids d’idiots et de gauchistes décérébrés, ce qui est faut aussi. Investissez vous même bénévoles justes de temps en temps et vous comprendrez que même là, les subventions se dirigent de plus en plus vers des grosses structures régionales (et plus communales) qu’ils détiennent aussi..ils sont partout et cela devient la même politique que l’entreprise..


    • #1753797
      le 25/06/2017 par envolées_des_incultes
      Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

      Le nerf de la guerre, ça n’est pas l’argent. L’argent est une fiction qui repose sur une croyance, sur une promesse. Le nerf de la guerre, c’est la puissance en tant qu’aptitude à modeler le réel selon sa volonté.
      Accroitre sa puissance doit être une activité journalière, au même titre qu’entretenir son corps et alimenter son esprit.
      Voter pour un programme non mis en œuvre, c’est se faire entuber. Ça produit des rondelles en cuir, et ça mérite massage de bouche.
      Nous pourrons retourner voter quand l’un des nôtres aura l’intelligence de gager sa mort sur l’humanité, afin de ne pas craindre les représailles des forces obscures quand il œuvrera pour notre bien commun, en dehors des plans mondialistes.


    • #1753827

      Non, nous ne sommes pas pauvres ! Nous sommes riches mais nous avons choisis de donner nos richesses a des autorités extérieures que nous avons choisis pour nous appauvrir (par le vote !).

      Arretons de donner notre pouvoir a d’autres et reprenons le, c’est ca la vraie souveraineté : elle est individuelle.

      Quand on arretera de donner notre argent aux banques/etat/multinationales , et qu’on le fera circuler directement entre individus uniquement (sans intermédiaires, pas meme un appareil électronique), toute la planète deviendra richissime.

      Meee le mouton a peur du grognement du loup sur le point de mourir de faim. Alors il choisit de continuer a donner sa laine au berger (payer ses impots), obéir a ses lois, etc. Et il se rassure avec de bonnes excuses comme "il faut bien entretenir les routes et les ecoles !"

      Comme si on avait besoin d’un intermédiaire supplémentaire qui se sert généreusement au passage pour faire ça !

      Reflechissons un peu, on a cerveau pour ça et ayons le courage de passer a l’acte sans attendre que le voisin le fasse aussi.

      Le grand changement passera par l’action au niveau individuel et non pas par la mobilisation de masse.


  • #1753724
    le 25/06/2017 par Francois Desvignes
    Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

    Nous échouons de Lui avoir tourné le dos (en politique et ailleurs)

    Selon qu’il est écrit :

    "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire." ( jean 15.5)

    Ne faisons plus rien sans lui consacrer notre action et en tout demandons Lui Son avis.

    Alors nous vaincrons par les causes inverses qui ont provoqué nos échecs répétés.


  • #1753728

    Ah tout de même !.. il était temps de faire ce constat.. les gens sont lourds, les gens sont longs à la détente ! Comme je l’ai déjà dit ici, l’avenir est dans la rue et non plus aux urnes. Dans la rue -ou dans le quotidien réel, locale de vos vies si vous préférés- cela ne signifie pas un affrontement entre tout les pauvres dans une guerre de tous contre tous, mais son exact opposé : reprendre sa vie concrète en main, tout se réapproprié, se faire violence en tant que français en combattant par des actions concrètes cette idée séculaire que c’est à l’état de régler nos problèmes.. non, l’état est de nos jours et plus que jamais, objectivement scélérat, objectivement notre ennemi. et trop pourri pour être amendé..


  • #1753736

    On s’en fout (par Carmen Maria Vega) :
    https://www.youtube.com/watch?v=hl5...


  • #1753737
    le 25/06/2017 par Vive le Roi !
    Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

    Je suis totalement d’accord avec ce penseur.

    C’est la stratégie que le Hezbollah et Casapound appliquent depuis des années.

    Face à un pouvoir pourri, elle est très efficace.


  • #1753749

    le probleme est que si on investit l’economie,on accepte la regle du jeu monetaire en place. donc on continue a echanger de notre travail,de notre temps de vie contre des billets produits a volonte par nos maitres les banksters. reste ce dont soral parle,l’etalon travail. ou une remise a plat honnete du systeme monetaire ou tout du moins,une vrai regulation des pratiques des banques "too big too fail".


  • #1753826
    le 25/06/2017 par cernunnos
    Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

    Macron élu par le FN, mais dans 5 ans, ce sera le FN élu grâce a Macron

     

  • #1753925

    Y fo, ya ka !
    Plus facile à dire qu’à faire.
    Ceux qui ont tenté le savent.
    Pour autant ne baissons pas les bras.

    Ce garçon est trop jeune pour savoir qu’il y a quelques années on bataillait pour faire 3 ou 4 % ; Aujourd’hui on fait - candidats FN- 40 % ! sans même mettre le pied dans sa circonscription, ni même voire une affiche - sur les panneaux officiels !!!!- (dans ma ville de 15 000 h). Alors ne désespérons pas.

    Quand bien même Macron serait un type courageux et honnête, il ne changera pas le cours des choses, (dette, immigration, décadence.. )

     

  • #1754310
    le 26/06/2017 par Georges 4bitbol
    Les élections, on s’en fout ! (ou presque)

    Remplissons les églises, premier acte de résistance.


Commentaires suivants