Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les événements se précipitent en Hongrie

Au mois d’octobre, le Fidesz remportait haut la main sa troisième élection de l’année. Ses résultats macro-économiques semblaient donner raison à Viktor Orbán (photo) quant à ses politiques hétérodoxes anti-austérité. Enfin, l’ouverture vers l’Est, en particulier des coopérations énergétiques avec la Russie, devait permettre à la Hongrie de se réapproprier sa souveraineté politique…

Et pourtant, ces dernières semaines, le Fidesz est en chute libre dans les sondages, les Hongrois reprennent la rue, les scandales d’enrichissement personnel s’accumulent, les relations avec les États-Unis sont au plus bas et le projet South Stream tombe à l’eau… Viktor Orbán fait face à des difficulté aussi bien à l’international qu’en Hongrie.

Vincent Liegey et Corentin Léotard reviennent sur cette accélération des événements dans une Hongrie qui s’agite.

 

(L’émission commence à 4’27)

Voir aussi, sur E&R :

Penser la souveraineté nationale avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1072486

    Cela fait plusieurs années que la vieille canaille sioniste Cohen-Bendit menace Victor Orban quand il s’aventure au Parlement Européen , et il est possible qu’il aie fini par prendre peur et donc ses distances avec Poutine .


  • #1072685

    Les questions à se poser :

    d’où viennent et qui font ces sondages ? même question sur ces hongrois qui prennent les rues.

    La Russie aujourd’hui n’a rien à voir avec l’URSS... On peut se demander si l’ exemple ukrainien complètement annexé par les USA avec tout ce que cela comporte (or ukrainien envolé, des ministres étrangers naturalisés la veille de leur nomination, le fils Biden à la tête de la plus grande entreprise ukrainienne gazière, liste non exhaustive...) n’est pas suffisant.

    Cela fait longtemps qu’Orban est dans le collimateur de tous ces prédateurs, pas assez docile...

    L’Ukraine démontre que la manipulation extérieure et les mensonges peuvent détruire un pays pour la plus grande satisfaction des manipulateurs... Orban n’est peut être pas un ange mais il a le mérite d’essayer de protéger au mieux son pays.

    Autre question : à qui profiterait la déstabilisation de la Hongrie ?

    Le reste c’est du cinéma.

     

    • #1072766
      le 02/01/2015 par matrix le gaulois
      Les événements se précipitent en Hongrie

      Au contraire, il serait bon que les Hongrois ait droit à une piqure de rappel : Orban a un bon bilan, il est à peu près le seul en Europe à faire des choses correctes pour le peuple de Hongrie...que celui-ci s’essaie à l’aventurisme pro-européen...et qu’il compare avec la situation actuelle.
      La crise tend à rendre les gens de plus en plus intelligents : les Français ouvrent timidement les yeux sur l’euro, les Grecs pourraient (je dis bien "pourraient") mettre les euro-sceptiques sur le devant de la scène après avoir subit toutes les atrocités que l’UE a décidé de leur infliger, après ce qu’ont subit les Russes dans les années 90, Poutine reste fermement accroché au pouvoir...l’ennui, c’est que quand vous êtes bien économiquement : parfois, vous vous endormez, vous voyez les défauts et vous critiquez ceux qui, sans être parfaits, sont mille fois moins critiquables que nos "amis européistes adeptes de l’austérité".
      Si l’exemple des P.I.I.G.S. ne fait pas peur au peuple Hongrois, alors ainsi soit-il.


  • #1073051
    le 02/01/2015 par Monsieur Michu
    Les événements se précipitent en Hongrie

    C’est quoi le média ?
    Sinon pour l’émission , les intervenants ont l’air d’être un peu coincés entre ce qu’ils savent et l’idée qu’il doivent faire passer : Orban est un "autocrate" et "fasciste". Sauf que la Hongrie étant dans l’union européenne, ils ne peuvent que reconnaître la validité des élections et des sondages.
    Ça aurait été plus facile, si la Hongrie ne s’était pas sournoisement introduite dans la maison de la modernité et de la démocratie.