Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les femmes noires qui se blanchissent la peau sont-elles racistes ?

« Le blanchiment de la peau est une manière d’accéder au pouvoir et aux privilèges associés aux Blancs » (Yaba Blay, professeure auxiliaire en sciences politiques)

Yaba a tout dit. Pour une Rokhaya Diallo, elles sont des centaines de milliers (en France) et des centaines de millions (en Afrique) qui recourent à toutes les formules possibles pour se blanchir la peau. Des formules (il y en a 140) parfois dangereuses, parfois inutiles, parfois efficaces, mais qui toutes interrogent : les femmes noires ont-elles honte de leur couleur de peau ? Est-ce de l’autoracisme, une sorte de haine de soi ou juste un calcul social ? Pensent-elles que les hommes préfèrent les Blanches ou les métisses ? Est-ce un complexe hérité de la colonisation avec sa hiérarchie racialiste ou l’idée que le blanc est plus beau que le noir ? Le Black is beautiful a-t-il vécu ? Mais a-t-il vraiment existé un jour ?

Entrez dans le monde de la beauté noire qui ne s’assume pas vraiment. Attention, cet article comporte des scènes pas très antiracistes.

 

D’abord, comment ça marche ?

« L’application intraveineuse de glutathion, un antioxydant naturel produit par le foie, et qui permet de blanchir la peau est de plus en plus populaire. Les traitements intraveineux au glutathion peuvent éclaircir la peau, et le produit est maintenant également disponible sous forme de comprimés antioxydants, écrit Aneri Pattani, dans un article consacré à ce sujet dans le New York Times. » (Afrique Renouveau)

 

Selon des stats officieuses, 40 % des Africaines auraient au moins une fois essayé un de ces produits blanchissants. À Paris, cette autre capitale africaine, 20 % des femmes noires utilisent régulièrement crèmes ou injections. Les conseils s’échangent dans les salons de coiffure ou de beauté qui fleurissent un peu partout. Elles ne cachent pas leur motivation :

« Les hommes aiment la peau claire ; il est donc logique pour les femmes de s’adapter au goût des hommes afin d’augmenter leurs chances de se marier. Et le mariage est une forme de capital social – le fait d’être une épouse, d’avoir des enfants et d’être un membre estimé de la société. Tout cela relève le statut de la femme. »

On en conclut que la réussite sociale est une des préoccupations majeures des femmes africaines, que ce soit en Afrique ou en France, ce qui ne les différencie pas vraiment des femmes blanches : ce sont juste les méthodes qui changent. Des campagnes de pub ont essayé de limiter ce phénomène, mais la tentation est trop grande. Ces femmes placent la beauté et la réussite sociale au-dessus des préoccupations antiracistes.

 

JPEG - 94.6 ko
Affiches dans le métro parisien

 

Il est de toute façon impossible de raisonner les femmes en général (là on va perdre 80 % de nos lectrices féministes de gauche). L’Amour est plus fort que tout...

 

White is beautiful

Les Français (blancs) qui vivent ou travaillent en Afrique sont l’objet de nombreuses sollicitations sexuelles de la part des Africaines (pas toutes, évidemment), et de la part de très jeunes filles. On rappelle qu’en moyenne, selon les pays africains, 10 à 20 % des filles de 15 à 19 ans attendent ou ont déjà eu un enfant. Ce chiffre baisse lentement mais les comportements féminins, grâce ou à cause de l’Internet et au développement capitaliste du continent, tendent à devenir de plus en plus matérialistes... Tout est bon à prendre pour sortir de la pauvreté.
Des colloques d’entreprises françaises ont par exemple lieu à Dakar et certains des cadres français qui y sont invités n’attendent qu’une chose : la fin de la journée pour aller en boîte goûter aux spécialités locales... Le Blanc est donc recherché à tous points de vue.

Le fait que la blancheur de la peau soit associée à la réussite sociale rappelle la hiérarchisation entre huitième, quart, demi et autres proportions de sang noir aux Antilles :

- un enfant issu d’une union noir-blanc est un mulâtre (mulâtresse),
- un enfant issu d’une union mulâtre-blanc est un quarteron (quarteronne),
- un enfant issu d’une union mulâtre-noir est un câpre (câpresse) ou un griffe (griffonne),
- un enfant issu d’une union quarteron-blanc est un octavon (octavonne).

Que pèse alors une campagne comme BLM en France ?

Sans le soutien des réseaux gauchistes ou socialo-sionistes, pas grand-chose. La mobilisation noire se limite à des activistes et des antiracistes professionnels issus d’associations subventionnées. L’effet de masse n’est dû qu’à un intense battage médiatique. Comme le dit Albert Batihe, « ils en ont rien à foutre » : les Noirs de France ne sont majoritairement pas communautaires.

On ne va pas développer ici l’aspect « santé » de la dépigmentation de la peau des Africaines, le dossier est connu, il a été traité mille fois. Mais cette communication axée sur les dangers du blanchiment n’a aucun effet sur les comportements. La preuve, même Rokhaya Diallo s’en lamente :

 

 

Michaeljacksonisation des actrices noires

Curieusement (mais logiquement), chez les hommes noirs, il n’y a pas ce syndrome de blanchitude. Imagine-t-on Malcolm X ou Louis Farrakhan essayer en douce l’hydroxyquinone le matin, dans leur salle de bain, avant d’affronter les foules (et le FBI) ?

Les actrices afro-américaines, en revanche, usent et abusent du procédé, avec à la fois plus de discrétion (le blanchiment est progressif) et plus d’efficacité (elles ont accès à des produits autorisés, moins dangereux et plus doux). On a ainsi vu la belle Halle Berry, cette star remarquée des années 90, perdre au moins la moitié de sa pigmentation. Idem avec Kerry Washington, l’esclave brûlante d’amour dans le Django Unchained de Tarantino...

 

Angela, 56 ans au compteur (en 2014), a choisi de rester noire

 

Pour une Angela Bassett (Mission Impossible, Avengers) qui garde un « fond de teint » noir, ou disons brun, que penser d’une Rochelle Aytes qui n’a plus grand-chose d’africain ?

 

 

En bas et en haut de la société, la pression est immense. Comme quoi Hollywood n’est antiraciste qu’en apparence. Mais ça, on le savait déjà : le réacteur nucléaire culturel de l’Amérique (et d’une bonne partie du monde, par mimétisme) est régi par les lois sionistes non écrites, et le sionisme est un racisme. Cette tendance au blanchiment est évidemment un crève-cœur pour les féministes et les antiracistes : toute leur propagande tombe à l’eau.

Quand on pense que les Blanches veulent avoir un cul rebondi et que les Noires veulent une peau blanche... Peut-être que les femmes sont à la pointe de l’Évolution et qu’elles seront toutes métissées un jour.

 

La conclusion qui cherche à faire intelligent

Finalement, les femmes noires qui pensent attirer des hommes de rang social plus élevé en se blanchissant la peau font penser à ces brunes qui se teignent en blondes pour se faire remarquer, au risque de passer pour des poufs. Mais dans un cas comme dans l’autre, une chose est sûre : les femmes utiliseront tout ce qui existe pour augmenter leur beauté, leur attractivité, et viser, pour certaines, le plus haut possible. C’est pour cela que l’on voit de plus en plus de jeunes femmes noires qui se teignent en blondes !

 

 

Bonus anti-essentialiste : non aux clichés !

Rokhaya a du pain sur la planche, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2492940

    Article excellentissime. On en viendrait même à vouloir en connaître l’auteur. Mollah du complexe chromatique post colonial, qui es-tu ?


  • Je ne sais pas.
    Je sais par contre que les médias qui ne profitent pas de leur visibilité pour approfondir les vrais sujets (finance, régimes politiques, ...) au bénéfice systématique de thématiques à la con sont des putes, un peu comme les clowns-salopes agitées des corridas faisant du bruit pour sauver leur torero.
    Elles ont leur utilité.



  • Et le mariage est une forme de capital social – le fait d’être une épouse, d’avoir des enfants et d’être un membre estimé de la société. Tout cela relève le statut de la femme. »



    Tout ce que fuient les écervelées féministes à la peau naturellement blanche. Allez comprendre...

    Ne pas se sentir bien dans sa peau, ne pas s’assumer quand on est Blanc, Noir ou autre et qu’on est en bonne santé, n’est-ce pas une forme de purgatoire sur Terre ?


  • L’équipe de France de football des femmes de joueurs est 100% blanche. Je me demande ce que cela veut dire. Le jeu du hasard et de l’amour ? Ttistan M’Bappe et Iseult ? La propagande metisseuse et l’argent ? 35 ans de SOS metistoi ?
    Pourquoi Noah n’a eu que des femmes blanches ?

    L’article dit que pas toutes les africaines recherchent un blanc, ayant vécu là-bas j’ai un doute.

     

    • Pour Noah, sa mère est blanche donc c’est normal qu’il cherche des blanches (Œdipe etc...).
      En général les métisses cherchent une personnes qui correspondent à la couleur du parent de sexe opposé. Je dis "en général", vous trouverez toujours des cas différents.

      Pour les footballeurs noirs, ils cherchent des blanches car c’est le standard de beauté du pays.


    • @ Gilles

      L’équipe de France de football féminine entièrement blanche ?
      Vous n’avez vu que celles que vous vouliez regarder je pense car rien qu’en défense la grande antillaise au cheveux crépus n’était pas tout à fait blanche alors le reste si on regarde BIEN non plus sauf celles qui sont mise en avant et n’oubliez pas que les médias montrent ce qu’ils veulent pour orienter votre réflexion


    • @Objectif 10

      Gilles parlait des femmes de joueur de l’équipe de France qui étaient toutes blanches.


    • Charles et Objectif 10,
      Tout ça pour dire que tout le monde cherche des blanches, hors exception, Noah l’anti-raciste qui souffre pour Floyd le premier et ça n’a rien à voir avec Marie-Claire sa maman. Les joueurs africains de l’EDF en majorité, les acteurs noirs, les rappeurs...
      Voir Stéphane Édouard qui explique bien que les femmes noires sont venales et moins attractives. Nous vivons une époque unique d’ethno-masochisme et de devirilisation où l’homme blanc n’enfante plus, et laisse ses femmes aller voir ailleurs. Un vrai suicide.
      Ça valait la peine de gagner les deux guerres mondiales.


    • @Gilles

      Les gens vont vers les femmes blanches justement grâce ou à cause du rayonnement occidental de plusieurs décennies. C’est ce qu’ils voient à la télé, à Hollywood et les médias.
      La femme reste un symbole d’appropriation de la culture locale. Quand tu es d’ailleurs, que ce soit en vacances ou expatrié, sortir avec une femme locale te fait ressentir l’accomplissement de ton séjour.
      Concernant l’homme blanc qui n’enfante plus, c’est à lui de prendre son destin en main. L’homme blanc charismatique n’a aucun problème de concurrence vis à vis des immigrés.


    • @ Charles B,



      « Pour les footballeurs noirs, ils cherchent des blanches car c’est le standard de beauté du pays. »




      Quant aux vénales blanches qui se laissent aller, mon petit doigt me dit qu’elle en vont pas jouer aux tirs au but pour la couleur de la peau, mais celui de la carte.
      Or, rares sont celles qui ont épousé un Schtroumpf : ceci étant pour la blague car chacun sait, en terme de pouvoir d’achat, qu’il n’est pas plus haute carte que la carte blanche.
      Et ce quelle que soit la face que vous présentez : porteriez-vous celle d’un poney du Pas-de-Calais...


  • Cela concerne essentiellement les femmes noires le blanchissement de la peau , elles ont aussi compris que l homme noir prefere les femmes blanches, par recherche du trophee symbolique. De plus les femmes européennes recherchent aussi de l exotisme, et veulent pour certaines un enfant metisse avec toute la propagande anti homme blanc en ce moment, la boucle est bouclée.

    Un site de rencontre, diffuse en ce moment deux publicites , ou on y voit un couple de lesbienne , ou bien un homme noir tenant dans ses bras un bebe blond comme les bles, sous le regard émerveillé de sa nouvelle compagne, ou est le pere blanc dans l histoire ? Surement deja remplacé alors que l enfant n a meme pas l age de marcher .

    Un organisme bancaire diffuse aussi deux publicités pour une appli bancaire ou a chaque fois l homme blanc en difficulté est sauve soit par une femme , et dans l autre un homme noir

    Non c est bien foutu leur propagande.


  • #2492960

    On voit de plus en plus de femmes noires teintes en blonde ou avec une perruque blonde sur la tête.. Ces pauvres femmes se ridiculisent comme jamais et portent gravement atteinte à leurs origines... Se blanchir la peau relève de la psychiatrie.

     

    • Allez le soir au Bois de Vincennes vous y verrez des perruques de toutes les couleurs .


    • Bah, de même il y a les u.v. pour bronzer..
      Et là, pour moi, j’en déduis plus que le diktat de la mode (le programme esthétique du NOM) est bien de métisser..


    • De plus, même avec une perruque blonde ou une coloration blonde. Si ta tête est moche et bien tu reste moche !


    • Tu viens de dire que pas loin d’un quart des femmes à travers le monde relèvent de la psychiatrie.


    • #2493281

      @le Ridicule peut tuer : Votre propos n’est pas ridicule mais radical. Vous confondez, en effet, les artifices réversibles et temporaires de beauté utilisés par les femmes, toutes races confondues (coloration blonde, faux cils, faux ongles, maquillage...) avec les atteintes permanentes et irréversibles portées à l’intégrité physique (dépigmentation de la peau par pommades d’hydroquinone cancérigène ou par intraveineuse de bloqueurs de mélanine).

      Et pour aller au bout de votre raisonnement, si vous trouvez une Noire devenue blonde grandement ridicule, il ne vous aura pas échappé qu’une Blanche affublée de dread locks par fascination négrophile (comme on en voit beaucoup dans le Nord de la France, et notamment à Lille) est d’un grotesque achevé. Ces Coréennes du Sud et les Japonaises qui se font débrider les yeux, ces péripatéticiennes arméniennes de Kardashian qui passent trois fois par an sur le billard pour acquérir un fessier d’Africaines et des lèvres congoïdes, démontrent que les Noires n’ont pas le monopole du complexe d’infériorité et de la haine de soi.

      Ce type de travestissement chez les Blanches comme chez les Noires, suscite des interrogations sur la finalité de l’accaparement des attributs culturels d’un groupe ethnique par un autre, surtout lorsque la démarche ne procède pas d’un hommage mais d’un reniement de soi.


    • #2493295

      @lol
      Si c’etait qu’un quart on serait encore heureux...


    • @protegeons la Palestine
      Je souscris sans réserve à tout ce que vous venez d’écrire.


  • Les femmes blanches incarnent la beauté tout comme l’homme noir incarne la virilité.

    Aucune campagne de propagande ne changera jamais cela.

    Il est assez drôle de constater que dans les compétitions de bodybuilders, les blancs se couvrent entièrement de brun afin d’avoir un corps plus impressionnant et que personne ne leur reproche cela.

    Blackface = pas bien
    Black tout ton corps = wesh pas de problème fréro.

     

    • Pour le bodybuilding ça n’a rien à voir avec une volonté de ressembler à un noir, les projecteurs "effacent" le tracé des muscles sur les peaux blanches (blanc sur blanc = banc uni), donc c’est juste un bronzage artificiel pour gagner du temps. Rien n’interdit à quelqu’un qui a une peau blanche d’aller se dorer la pilule au soleil pour augmenter ses chances de gagner. (En sachant que les muscles sont bien là)

      C’est le système le plus simple à mettre en place pour ces compétitions.


  • Il y a aussi des hommes noirs qui ont honte de leur couleur de peau. Cherchez Sammy Sosa, ancien joueur de baseball.


  • Les blancs qui s épaississent les lèvres ou autres choses et font des UV.
    Complexe, canon de beauté des médias, archétype inexistant, desamour de soi...
    Lisez peau noir et masque blanc... Frantz fanon. Cela dit autant sur les noirs que sur les blancs.
    Bonne lecture.


  • Michaeljacksonisation ? Il avait le vitiligo. E&R ne devrait même pas prononcer son nom. Vous êtes le fin fond du fin fond de la cuvette des chiottes et lui l’être humain le plus merveilleux que le monde ait connu. Ne touchez jamais à Michael Jackson ou inclinez-vous devant votre roi, bande de cloportes.

     

    • Michaël Jackson était un grand artiste, avec de grandes qualités humaines et certainement que toutes les accusations de pédophile étaient la seule manière de ruiner son image publique car il n’y a jamais eu aucune preuve sérieuse, encore certainement du fait de sa rébellion contre l’industrie sataniquée de la musique dont il était lui même l’enfant abusé. Neverland était un parc qu’il avait créé pour préserver les enfants de ce qu’il avait lui même subit, peut être qu’il voulait sauver les enfants des réseaux qu’il devait sûrement connaître, lui même avait certainement été abusé étant enfant, il n’empêche qu’a un moment il faut sortir de son propre fanatisme, dans ses jeux de scènes il se touchait quand même la bite toutes les 3 minutes, même avec une certaine classe, et il poussait des cris à moitie androgyne, j’aimais l’artiste mais s’identifier à lui est tout de même un peu maladif, il y a un côté malsain car il était unebpersonnalité brisée pour en faire une super star qui cache de profonds sévices. Certes il en a fait quelque chose de grand et de bien plus respectable artistiquement que toute la daube actuelle, mais tout de même, nous ne sommes pas encore des androgynes ni des pantins désarticulés ou bien tous zombifiés de l’entertainment made in US. Nous sommes assez nombreux à avoir été hypnotisé par une certaine grâce émanant de lui maintenant il ne m’a pas appris à devenir un homme. Donc De là à lui vouer un culte en grandissant en âge et en maturité, j’estime qu’il est sain de remmettre en question sa propre idolâtrie. Il était profondément malheureux et incapable d’être autre chose qu’un grand enfant, donc incapable d’être un vrai père de famille avec tout ce que ça comporte. Comme beaucoup d’hommes de notre génération d’ailleurs, sans lui mettre la faute dessus.
      E&R permet aussi une remise en question nécessaire à ce niveau là, même si parfois on est pas d’accord avec le traitement d’artistes que l’on apprécie particulièrement.
      . Donc merci à toi de défendre le roi de la pop , je pense aussi qu’il a certainement sauvé beaucoup plus d’enfants par sa musique qu’il ne leur a fait quoi que ce soit de mal.
      https://youtu.be/BWf-eARnf6U


    • Arrêtez de fantasmer sur Michael Jackson, dont j’ai été un grand fan, car c’est sa famille qui a demandé à spécifier dans le rapport d’autopsie qu’il souffrait du vitiligo et cela n’a jamais été réellement prouver en vérité. Grand artiste certes, mais pas l’ange que vous décrivez, et ça encore c’est rien comparé aux accusations qui pèsent sur lui...


    • Les vrais pédos célèbres s’en sortent toujours. Si Jackson a été pris dans les filets de la fausse justice (surtout avec sa notoriété censée le protéger de beaucoup de choses), c’est qu’il dérangeait. Inutile de se poser d’autres questions.


    • Michael Jackson à utilisé une mère porteuse blanche et le père ce n’est pas lui. Il voulait des enfants blancs, voir Paris Jackson blonde aux yeux bleues.
      Il n’aimait pas sa couleur qui était noire.


  • Je ne sais pas ;
    mais, vu la conjoncture,
    je me dis que c’est peut-être le moment de faire en sorte que les publicistes cessent de nous gonfler avec leurs lessives spéciales blanc et couleurs.

     

    • Moi, je sais : chacun chez soi, chacun à sa place ! Y compris Rokhaya !

      c’est bête de dire "moi, je sais pas" ! ..... Nom de Dieu, avez vous un héritage génétique pur Blanc à défendre ou vous n’êtes qu’un lâche ?

      Ne voyez vous pas que cette merde de Black Lives Matter commence à pourrir notre quotidien Européen ? Nous, on s’en fiche de BLM ! Pour nous , c’est White Lives Matter car nous sommes chez nous !

      Et cette hypocrite de Rokhaya qui crache sur L’Oreal et qui le trouve coupable , mais qui oublie que c’est les noires qui achètent volontiers les crèmes éclaircissantes :

      ....." Si j’ai bien compris le groupe L’Oreal supprime les mots « blanc/blanchissant » de ses produits mais maintient la vente de ces cosmétiques destinés à éclaircir les peau « mates » et noires ?
      C’est donc ok de continuer à se faire de l’argent sur ce désastre ? ..... "

      C’est qui le fautif , Rokhaya ? tes noires , n’est ce pas ?


  • L’article est implacable en effet !

    On voit sur youtube que la même réponse est faite par les blancs qui finissent inéluctablement par se regrouper en communauté malgré eux.
    Pour comprendre ce phénomène, il faut, je crois, bien comprendre la théorie de Delavier qui dit qu’un groupe se réunit puis s’organise contre quelque chose pour se défendre ; force est de constater que c’est bel et bien ce que les blancs sont obligés/forcés de faire en ces jours étranges.

    Il va falloir que tout cela s’arrête rapidement car je n’ai pas du tout envie de ressembler au pieds nickelés de la dissidence que sont les Conversano et autre Papacito, lesquels aujourd’hui contemplent le spectacle, tout en se frottant les mains bien entendu.

    Pour répondre à cet article, je dirais que les black qui se blanchissent la peau - j’en connais trois dans mon entourage donc je sais d’où je parle - ne sont pas forcément racistes.
    Disons que pour des raisons de commodité connues que d’eux même, certains optent, selon les situations, tantôt pour le blanc (esthétique), tantôt pour le noir ’(idéologique) ; ce qui relève ici du double langage normalement, et donc d’une certaine malhonnêteté. J’ai toujours évité le sujet avec eux en tous cas.


  • Hier ingénierie sanitaire ou hygiéniste, aujourd’hui ingénierie pigmentaire ou racialiste et demain ingénierie bancaire lorsqu’il nous faudra une dérogation pour retirer notre argent.


  • Même question pour toutes les fausses blondes non occidentales du monde...


  • Ayant vécu un peu en Asie du sud-est et ayant côtoyé des filles sur place, je peux affirmer que la prise de produits "blanchisseurs" et le fait qu’avoir une peau claire soit considéré comme un critère de beauté ne sont pas l’apanage des africaines ou des noirs.

     

    • @ Slav
      Je confirme y compris en Inde. Il suffit de lire les anciens romans/témoignages pour le constater.

      La peau claire n’est pas une vision colonialiste imposée, elle date de bien plus loin. Y compris en Afrique.
      Ce sujet mériterait un approfondissement sur le complexe coloriste.


    • Au japon les femmes évitent comme la peste le soleil pour éviter de bronzer. Et n’est pas parce qu’elles sont attirer par le fait de ressembler aux femmes occidentales, mais parce qu’elles estiment que la couleur blanche est plus attractive et plus belle pour elles. On rappellera au passage que c’était aussi la marque des classes sociales dominantes chez nous la pâleur de la peau. Le pauvre c’était le paysan qui bronzait naturellement au soleil en trimant dans les champs. C’est sans doute pour ça que dans beaucoup de pays les femmes cherchent la blancheur non pour forcément ressembler aux femmes occidentales mais pour ne pas faire partie des basses castes. C’est surement le cas aussi en Inde


    • C’est aussi un critère d’appartenance à un rang social. En travaillant aux champs, vous bronzez et c’est synonyme de pauvreté. Les chinois ont encore aujourd’hui cette philosophie. Au Japon, les geisha sont fardés de blanc.


  • #2493020

    Bien sûr qu’elles sont racistes envers les leur de la même couleur de peau.
    C’est pour être différent, ne pas vouloir faire parti des noirs noirs. Être blanc pour beaucoup c’est leurs rêves, je dirais même qu’elles sont très jalouses entre elles.
    Meme chez les magrehbines je l’ai constaté. Un gosse Marocain gentil mais bouclé et un peu foncé de peau se faire démolir oralement par la mère d’une autre Marocaine.
    _ »il est moche, noir et frisé » qu’elle lui disait devant le gamin. (le gamin avait 7 ans)
    Moi je ne voyais même pas ces caractéristique (je suis blanc), eux ne voient que cela.

     

    • Pas beau l’avion,

      Même constat à Paris. Une femme noire africaine a dit à un jeune homme métis qui avait frôlé son panier et s’était excusé : "T’es de quelle couleur toi ?"
      Ou la directrice d’école métisse, épouse d’un scandinave (DOM), dire à la mère blanche d’un petit blond frisé : "Mon fils lui, a les cheveux qui coulent". Entendre, il a les cheveux raides. Un plus certainement.
      Dans le genre stupide, on a aussi les blancs à dreadlocks avec chemise africaine.

      Pour autant que des noirs foncés ou clairs viennent donner la leçon en France, pays de blancs, c’est un peu fort de café. Ca me donne juste envie de réinitialiser la Rhodésie.

      Peu importe la couleur de la peau, c’est la valeur de l’Homme qui compte. Par exemple Traoré était d’abord un voyou. Chalgoumi... heu... Chalgoumi. BHL atteint de botulisme chronique. Etc, etc.


  • ce n’est pas une question de couleur de peau,avez vous deja vue ,un albinos africain

     

  • Et des blanches comme lavabos dépensent leur argent et parfois ruinent leur santé pour noircir...
    Le métissage aurait-il là promotion ?
    Le complexe antillais aurait gagné l’Afrique ?
    Même les Asiatiques, - ai-je lu -, sur ce sujet sont débridées.
    Quel monde !


  • Amusant cette double photo avec la même femme avant et après. Sur la page de gauche ont voit une très jolie femme, coquette, ses cheveux en petites nattes redorées. Et puis à droite une pouffe qui surement, passée une certaine heure a plutôt l’air d’un travelo. Elle a choisi son modèle, les marques n’ont rien à voir là dedans. Je propose qu’on arrête de vendre des épingles à nourrice et des clous et de boycotter les Leroy-Merlin et autres Casto pour protéger les punks.
    Jusqu’où va-t-on descendre ?
    Moi, c’est à la prochaine :
    "Blanche".


  • Et les femmes blanches qui se bronzent ?


  • De la même manière que certaines femmes noires cherchent à s’éclaicir la peau, d’autres femmes blanches cherchent à la bronzer et à se créper les cheveux.
    Les noires courent après les blancs et les blanches après les noirs. C’est l’exotisme peut-être, ou l’attirance tout simplement. Parfois on ne peut pas souvent contrôler cela.


  • Les noirs se classent eux-mêmes selon la noirceur de leur peaux, leur pays d’origine et leur ethnie. Une femme très foncée "vaut" moins qu’une plus claire. C’est très cruel mais il y a un véritable racisme entre eux et je sais de quoi je parle ma femme est noire claire lol...

     

    • Moi j’ai assisté avec une floppée d’insultes entre une guadeloupéènne et une africaine dans un bus. La française semblait faire comprendre à l’africaine qu’elle n’était pas encore descendue de l’arbre. Le chauffeur, noir, était mort de rire.


  • Non elles sont pragmatiques, leurs hommes préfèrent les peaux claires, au Nigéria les 3/4 des femmes usent ou ont usé des "bleaching creams" .


  • Angela Basset n’a, par son talent et sa beauté naturelle,nullement besoin d’artifices visuels.... !!!

    Le schéma d’appropriation fonctionne dans les deux sens...y’à eu une blonde qui s’est fait passer pour noire...histoire de profiter,entre autre,de l’affirmative action dans les universités puis,devant son succès a continué l’opération pleurniche victimaire jusqu’à ce que ses parents dévoilent le pot aux roses... !!!

    Passer pour métis..c’est un peu la préférence de ceux qui roulent en hybride et pas en électrique....Ce qu’il faut pour ne pas tomber en panne de genre... !!


  • #2493091

    Regardez le visage d’assa traoré avant et après (comme dans les pub) et vous comprendrez que derrière tout le baratin anti raciste, il ya une réalité inavouable. La blanchisserie tourne à fond la caisse !


  • Et les blanches qui bronzent à longueur de temps sont elle racistes ?
    Niveau de l’article.

     

    • C’est un peu plus complexe que cela Archimede.
      Le bronzage est un phénomène naturel et reste en règle générale signe de bonne santé, mais aussi de situation sociale. Celui ou celle qui revient bronzé de ses vacances est un signe de départ, donc de situation financière aisé. A l’inverse de l’ouvrier qui ne vois pas le soleil sous les toits des usines.
      Néanmoins les risques des UV sur la peau prouvés par la science, diminuent cette "mode".
      Mais le cas de la blancheur est tout autre.
      Sous l’ancien régime, signe de noblesse. Donc bien une question de rang sociale.
      Petite anecdote que ma mère me raconta : au milieu des années 70, ma mère, alors jeune femme, prenait le train. A l’époque, elle avait des cheveux aussi blonds, presque platine, et la peau très blanche. Si bien qu’un homme d’un certain âge, assit en face d’elle, l’interpella en lui demandant si elle n’avait pas du "sang bleu", autrement dit, descendante d’une famille noble.
      Lorsqu’elle lui répondit que non, elle lui demanda pourquoi.
      L’homme lui dit que sa peau était si fine, que l’on pouvait lui voir des petites veines vers les yeux, se qui était à une époque un signe de noblesse.
      J’en conclu qu’il y a bien une question sociale dans la blancheur dans notre société.
      Intéressant aussi de voir la représentation artistique des anges dans la religion.


  • Dans tous les cas, si tant est que je préfère les filles métissées sans pouvoir définir quels phénotypes mêlés enchantent cet idéal intégré à l’innéité qui est la mienne, je n’apprécie guère, d’un point de vue esthétique, tout paroxysme du type « initial » : ainsi je n’aime pas plus visuellement la Japonaise, que l’Africaine, la Suédoise, la Chinoise, pur jus, etc..
    Plus loin, il est quantité de qualité de galbes et de canons, au sens des proportions qui appartiennent à la nature de l’une et font défaut chez l’autre, ce qui n’arrange guère le choix : en tout les cas, qui le limite.
    Il est donc quantité de top model « racialisés » par les éditeurs ou leurs adorateurs, qui n’appellent rien de contemplatif chez moi : pas la moindre attirance...
    Voici que les commentateurs zélés et acerbes de ces sujets pourraient me qualifier de raciste pour rejeter inconsciemment quelques types particuliers, tandis que ma nature leur préfère les mélanges : ce qui serait donc un non-sens.

     

  • par solidarité avec cet exceptionnel mouvement de libération du noir, j’ai décidé en mon âme et conscience de me faire repigmenter le fion en noir profond.


  • En tant que blanc de peau je cherche à me la noircir tous les étés. Et ça marche. ! Je redeviens blanc l’hiver, et tout recommence l’été suivant...Il n’y a pas à en faire tout un fromage !!

     

  • Il y en a bien qui se font blanchir le trou du cul. Il vont faire comment maintenant ?

     

  • Pendant ce temps-là, tu as l’autre dinde occidentale qui se fait cramer sur la plage, jusqu’à défoncer son capital soleil. Dans le même temps, comme en terme de gallinacés rôties, je préfère le blanc, j’aime autant qu’elle conserve son maillot deux pièces.

    Par contre, pour les gus du documentaire « Le phénomène de la dépigmentation de la peau en Afrique », il va falloir me reprendre cela comme dans "Ghosn with the wind" en m’articulant les « R » comme il faut, sinon on va encore se faire engueuler par la patrouille...
    Donc, on s’applique et basta les White face en Afrique, c’est clair ? Enfin, je veux dire, c’est compris ?


  • les noirs se blanchissent et les blancs veulent être bronzé ,se monde est en pleine schizophrénie


  • La Basset a de beaux cheveux lisses naturels et typiquement africains...je la renverrai à la fameuse parabole de la paille et la poutre dans l’oeil :)


  • intéressant de voir l’évolution du prix de l’hydroquinone,
    la molécule qui blanchit.
    sur le marché.


  • Entre la journaliste du Monde, dans la dernière vidéo, ou Roselyne Bachelot, mon choix est vite fait !


  • Il y a cependant une chose qu’on ne peut pas changer. C’est le faciès. Le métis qui a un faciès européen pourra, à ses yeux, gagner quelque chose en se blanchissant la peau, mais l’Africaine authentique n’y gagnera pas grand chose et sera trahie par son faciès quoique... il y a énormément de types raciaux différents en Afrique et, dans certains cas, le blanchiment pourra paraître authentique. Dans la même veine, beaucoup d’Américaines au teint clair se teignent en blondes et certaines Asiatiques, particulièrement les Coréennes, se font faire des petits nez retroussés à l’européenne. Cependant, avec la montée en puissance de l’Asie, on verra bientôt des Françaises ou des Allemandes se faire teindre les cheveux en noir pour ressembler aux Chinoises !


  • Un constat incontournable que tout revendicateur(trice) ne pourra jamais s’épargner c’est que l’occident blanc à bel et bien gagné la bataille pratiquement partout sur la planète.

    Mis à mal, critiqué jusqu’à la caricature, combattu avec une hargne douteuse, objet depuis quelques années des pires attaques et rendu coupable d’à peu près tous les malheurs du monde y compris ceux pour lequel il n’a jamais participé, l’homme blanc hétéro occidental reste l’inspirateur ou le modèle de tous les autres peuples.

    Il suffit de constater que les noirs de France et de partout ailleurs ont largement renoncé à leurs origines et à leur culture pour devenir tous, bon an mal an, des occidentaux colorés en noir, jaune ou bistre. Et que l’on ne me rétorque pas que c’est parce que leurs ancêtres ont été colonisés ! Les jeunes générations pourraient retourner dans leur pays respectif pour y créer une élite digne de ce nom et capable de délivrer leur pays des présidents fantoches.

    Partout le monde fonctionne selon la totalité des critères, des inventions et du génie occidental. Et nous voyons des femmes noires starisées vêtues selon les uniques critères de la "stars diva hollywoodienne" et non comme une reine de Saba. Les cheveux sont presque toujours décrêpés pour obtenir une chevelure à l’occidental, les vêtements sont tous des modèles de grands couturiers occidentaux, le port de la perruque occidentale, souvent blonde !, est largement répandu et on parle anglo-américain aux EU et français en France.

    On peut manifester, revendiquer et exiger tout ce qu’on veut en matière de "reconnaissance" de ses propres singularités (être noire, être jaune, être bistre), les cerveaux, eux, sont bel et bien formatés selon tous les critères, les valeurs et mode de pensée des occidentaux blancs.

    C’est un peu comme les inusables anti capitalistes qui continuent à conspuer l’économie capitalisme en utilisant personnellement tous les outils du capitalisme parce que précisément les anti capitalistes ont été incapables d’inventer autre chose de mieux ! En clair, les capitalistes ont largement gagner leur guerre, que ça nous plaise ou non.

    Idem pour les bistres, les noirs ou tout autre ethnie occidentalisée... ils peuvent toujours faire des docus, des films avec que des coreligionnaires de même origine, la faisabilité elle-même (faire des films, s’exprimer, faire des études spécialisées, utiliser des technologies, inventions...) tout cela est et reste exclusivement occidentale.

     

    • Ce commentaire a l’air intelligent mais en fait non...

      Le simple fait que l’auteur de ce com pense que chacun a les mêmes chances de créer quelque chose, évidemment non.... pas plus que les anti capitalistes du monde entier ne peuvent construire un autre paradigme dans un monde contrôlé par les mafia dans lequel chaque initiative qui n’est pas raccord avec le système estconbattu à mort..

      De plus le génie est plus planétaire que occidentale...
      Tous les grandes civilisation ont pillés desinventions et des concepts un peu partout..

      L’arrogance, le mépris et le culte de sa personne lui aussi est planétaire..

      Tant que nous ne combattons pas nos propres démons et turpitudes alors nous serons quelque soit la couleur prisonniers , manipulés, trahit, la proie de ce matérialisme...

      Et puis jésus n’a t il pas pardonné ?


    • Réponse à Rem

      Ce commentaire en réponse à mon premier post à l’air intelligent mais en fait non....

      Il semble même que Rem ai lu mon commentaire à tout allure sans comprendre ce que j’évoquais (?).
      hormis les trisomiques et les handicapés avérés, oui tout le monde dispose de son esprit pour sortir de l’imitation systématique, ne vous en déplaise Rem...

      Oui, les anti capitalistes pouvaient et peuvent toujours proposer un tout autre système malgré la puissance du néo capitalisme... une suggestion cher Rem ?
      La voici : commencez par cesser totalement de faire vos courses dans les grandes surfaces, c’est possible. Poursuivez en promouvant les actions et les paiements locaux, oui c’est possible, beaucoup de localités l’ont déjà fait avec succès.
      Mais j’entends bien que ce n’est pas facile du tout de rompre avec ses habitudes de confort, lesquelles sont indiscutablement proposées par les technologies et le système économique du néo capitalisme.
      Bonne réflexion à vous...


    • #2494009
      le 30/06/2020 par La chatte à madame Schiappa
      Les femmes noires qui se blanchissent la peau sont-elles racistes (...)

      Non, le post est vraiment con. Va faire tes courses au pied du tas de fumier si tu le souhaites mais arrête de faire chier avec tes histoires d’élite. C’est quoi, exactement, une élite à notre époque ? Le BEP ? Une license en art de la scène ? Et si tu es ingénieur, tu vas aller t’enterrer dans un pays où personne ne pourra jamais te payer correctement ou t’apprendre quoi que ce soit ?


  • A l’étranger les blancs ne recherchent pas spécialement la compagnie de leurs congénères, les autres sont très communautarisés, même les libanais en Afrique.
    C’est visible dans le reportage de fin et signe d’une déficience quelconque.
    Ils ne se sentent pas "blancs" ou quoi que ce soit, ça leur semblerait ridicule, quelqu’un pourra par contre se sentir anglais.
    Sinon cet éclaircissement semble cancérigène dans tous les cas que j’ai étudiés, au moins sur le long terme, le derme doit énormément souffrir.


  • #2493294

    Moi je suis blanc mais j’aime bien bronzer à la plage.
    C’est raciste.. ? On paye ou.. ? Vous prenez les chèques.. ?


  • #2493297

    Et les hommes noirs qui épousent une blanche, sont-ils racistes ? C’est curieux tout de même que des qu’ils sont riches ils choisissent une blanche ! N’est-ce pas Omar ?

     

    • Stéphane Édouard a fait une vidéo sur le sujet...


    • Mais y’a effectivement toute une génération qui arrive, biberonnée au clips de rap et compagnie, qui préfère les Noires ( ou souvent les métisses).

      Faut regarder Kassovitz et Vincent Cassel ( métisse ), Ribéry qui a fait son assimilation à l’envers avec sa femme, et qui, même lorsqu’il se choisit une pute, choisit une Beurette ( Zahia)... Voire même Papacito.

      Et le phénomène va en s’accentuant en France, où la propagande métisseuse est encore plus fertile dans un pays sans tradition racialiste.

      J’étais à un mariage d’amis à moi d’une vingtaine d’années, il y avait six ou sept couples mixtes, que des hommes avec des Africaines ou des métisses.


    • Ce phénomène est aussi très courant dans les pubs, où on voit le noir avec sa blanche.


  • #2493298

    Et les africaines qui se font decreper ou qui se teignent en blonde sont-elles racistes ?

     

  • #2493348

    Est-ce que pisser debout quand on est un mâle c’est transphobe, sexiste, misogyne ou homophobe ??
    Ce monde part en couille


  • Par expérience je dirai que la femme Africaine sais valoriser sa féminité et ce souci d’atténuer la pigmentation vas dans cette même logique et en aucun cas il n’y a une volonté de ressembler à une blanche.

     

  • Je ne suis pas negrophobe, j’ai une mezouiza noire tatouée sur le fion.


  • alors de même un blanc qui va bronzer est il raciste de sa couleur a mediter


  • Il paraît selon un "griot" ougandais de la tribu Baganda, de la région Mwani-Mwana, que ce syndrome serait du au "complexe de la pie bicolore" elle pète un câble quand elle se voit toute noire avec sa petite tâche blanche au travers du reflet d’un objet, car son désir le plus chere serait de devenir toute blanche...


  • Il faut savoir qu’en Afrique le degré de pigmentation noire diffère suivant les régions. En Afrique de l’Ouest ils ont quasiment tous là bas, la peau très foncée (Sénégal, Mali partie sud, Guinée, Ghana, Gambie, Burkina Faso...) à la différence des ressortissants de pays d’Afrique équatoriale ou des Grands Lacs par exemple qui eux sont un peu clairs. Moi je pense que ce n’est pas un complexe envers les Blanches, ces Africaines savent pertinemment qu’elles ne seront jamais Blanches en dépit des rallonges en plastique et des souffrances qu’elles font endurer à leurs cheveux. par ailleurs en Afrique, on préfère majoritairement les femmes aux courbes généreuses. C’est en réalité un complexe envers les Africaines ayant la peau naturellement claire. C’est pourquoi vous verrez beaucoup de femmes là bas qui rêvent avoir un enfant avec un Blanc. Ce n’est pas tant qu’elles aiment le Blanc, c’est son argent et le fait d’avoir avec lui un enfant à peau claire qui les intéressent. C’est la peau claire que ces femmes veulent, pas la peau blanche laiteuse, non, plutôt un teint mât comme pour les métisses. Et oui c’est vrai il existe des hommes Africains qui paient pour ces dépigmentations, c’est fou mais c’est une réalité. C’est une guerre amoureuse en fait entre femmes, où toutes les armes sont permises pour vaincre l’adversaire. Les femmes ayant la peau naturellement claires sont tellement haïes mais aussi craintes par leurs congénères à peau plus sombre, parce qu’elles pourraient selon ces dernières à tort ou raison s’approprier n’importe quel homme. Je trouve personnellement cela d’un tel ridicule, mais bon, s’agissant des histoires de bonne femme, il n’y a jamais rien d’édifiant à en tirer.


  • Est-ce que finalement la solution la plus naturelle ne serait pas : être noire en Afrique ?!

     

  • je pense que les africains à la peau la plus foncée sont ceux qui habitent le sud-soudan et le nord de l’ouganda. on cite souvent Malik Agar comme l’homme “le plus noir du monde”, suite à une photo faite par getty images, même si sur d’autres photos sa peau n’est pas si noire que ça


  • #2493610

    Moi française d’origine réunionnaise, j’ai envie de me flageller, parce-que en 1999, en histoire géo j’ai eu un 18/20, 16/20 en français, 17/20 en anglais et Bintou, Hadidja, Fatou et Hanissa, elles ont eu 0/20
    Je suis une raciste


  • Non, les femmes noires qui s’éclaircissent la peau ne sont pas racistes, elles sont au contraire anti-racistes puisqu’à leur manière elle participent du grand projet mondialiste kalergien d’une humanité métissée. La noire pure qui tient à rester noire comme la nuit est aussi répréhensible selon les normes du plan Kalergi que le blanc pur qui tient à rester rose comme l’aurore, mais elle doit s’éclaircir (d’où la très sage décision de l’oréal de garder les produits d’éclaircissement de la peau mais d’interdire ceux qui se veulent de blanchiment, qui d’ailleurs n’existent pas même si on a pu jusqu’ici extorquer un juste profit de par leur vente) jusqu’à devenir idéalement aussi claire que les Brésiliennes au teint d’or le plus clair au grand soleil (les Noires pures ne sont pas admises au défilé du grand carnaval non plus que les Blanches pures) non jamais blême jusqu’à vouloir se confondre avec une blanche de souche (sauf dans le cas particulier où elle veut devenir sorcière ou vampire auquel cas il lui convient d’avoir des cheveux verts), tout comme la Blanche est encouragée à se dorer la peau jusqu’à arborer des tons cuivrés plus foncés que ceux des belles de Rio, mais non jamais au point au point de se confondre avec une Noire presque pure, auquel cas elle est coupable de black-face et d’appropriation culturelle (est coupable d’appropriation culturelle non seulement celui qui se noircit la peau comme Griffith pour éprouver la douleur d’être noir dans sa propre chair mais aussi celui qui blanc fait des oeuvres sur l’esclavage ou la misère des Noirs). Mais tous ces produits d’éclaircissement ou de bronzage de la peau ne doivent pas faire perdre de vue qu’ils ne sont que des imitations publicitaires appelant à la vraie chose qu’ils signifient, le métissage intégral visant à la destruction de toutes les identités nationales et aussi individuelles dans la trans-humanité du Nouvel Ordre Mondial.


  • Merci à ER pour cette article qui au delà du "doigt" montre un mal plus profond...
    Car s’il est vrai que la recherche d’une élévation sociale pour toutes ces "pouffes" est ancrée dans notre cerveau reptilier. Les questions que posent les résultats du test de la poupée (voir "doll test" sur le tube) sont interpellantes...


  • Même Rokhaya Diallo se teint les cheveux en blond/roux.


  • Le teint clair pour les femmes a toujours été un critère de beauté, que ce soit chez les Blancs, les Noirs et les Jaunes. A ma connaissance, il n’existe pas de beauté à peau sombre.
    La mode du bronzage date de Coco Chanel, c’est donc très récent.

     

  • Et que dire du Vainaigre blanc ?! Entendez par là : "Vie nègre blanc". Le blanc oppresse encore une fois le noir.


  • Les Simpson, déjà suspects à cause du personnage d’Apu, renouvelaient la moitié de leurs comédiens pour que plus aucun personnage de couleur ne soit doublé par un Blanc. Bon sang ! Même les Simpson étaient racistes, et nous ne le savions pas.....
    Mais les Simpson sont jaune qui va les doubler ?
    Tong Live Matter !


  • #2494078

    Parallèlement à ce phénomène de l’éclaircissement des femmes noires qui peut en partie êtres expliqué par la colonisation des esprits, par l’immigration, la détestation de soi et donc par la propagande du métissage pour l’exemple qui suit, on peut également observé une très grande majorité de femmes blanches qui se pavanent fièrement, exposant leur pigmentation orange style poulet rôti. Et ces vieillard qui sans leurs cheveux poivré est sel feraient penser à des guadeloupéens "nèg maron" (noir à peau clair).
    Je pense que c’est un phénomène qui touche principalement les filles des villes car au fin fond des campagnes d’ici ou d’ailleurs les filles n’en ont rien à f*** de la pigmentation de leurs peaux.
    Rien de plus beau à mon avis qu’une belle peau bien noire comme celle de Lupita Nyong’o , et qu’une belle peau bien blanche style Virginie Vola.


  • Les noirs aspirent à devenir blancs et la communauté de lumière aspire à supprimer les blancs ( je pense que c’est leur priorité absolue). Chercher l’erreur.


  • Alors, c’est aussi du racisme pour un blanc pour se bronzer ?


Commentaires suivants