Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

Le narcissisme est la fin de la civilisation

 

En préambule, cette petite étude sociologique in vivo :

 

Le beurre et l’argent du beurre, ainsi pourrait-on résumer le rêve moyen de la petite occidentale qui trouve son cul trop plat aujourd’hui, pornocratie oblige. Heureusement, la chirurgie est là, oh, pas une chirurgie honorable, la grande chirurgie réparatrice pour grands accidentés, non, mais une chirurgie qui rapporte : 6 000 euros l’opération pour deux implants fessiers (un implant c’est moins cher mais une fesse plate et une fesse rebondie ça le fait pas trop). Les fesses des femmes, ce sont les couilles en or des chir.

« J’ai mis des implants au fessier, tout simplement, pour augmenter le volume. Et je suis très très contente du résultat, l’opération a été très bien réussie et j’ai un fessier qui est bien galbé. Donc je n’ai plus besoin de faire du sport ! » (Une patiente citée par Europe 1)

Les femmes veulent tout, c’est bien connu, et ce que femme veut... la médecine le veut (si elle le peut) ! La médecine se frotte les mains : elles sont des milliers à venir chaque année se faire bomber le cul à l’africaine. C’est du faux cul ? Tant pis, c’est pour leur confiance en elles, ainsi raisonnent les culs-plats (dans Lucky Luke il y a les pieds-plats alors on s’est dit pourquoi pas les culs-plats).

 

 

Pour ceux qui connaissent un peu la sous-race féminine dite bimbo, les choses sont assez simples : s’il y avait une pilule pour se goinfrer de bonbons, de gâteaux et de glaces toute la sainte journée sans prendre un gramme, elles sauteraient dessus à pieds joints. Or cette pilule a existé, elle s’appelait le Médiator, un antidiabétique qui deviendra une pilule amincissante par le biais de médecins non pas véreux mais intéressés, une dérive médicale dont on connaît le résultat : de 1976 à 2009, 5 millions de prescriptions, 300 000 consommatrices, entre 1300 et 1 800 morts, et des milliers de malades du cœur (valvulopathie) ou d’hypertension artérielle. Ces femmes ont voulu maigrir, certaines ont raccourci leur vie, la plupart ont vieilli précocement.

« Au lieu de jeter la graisse, ne pourrait-on pas la mettre dans mes fesses ? » (Demande de 30% des femmes qui subissent une liposuccion, selon L’Express)

Si tu perturbes la nature, la nature te perturbera [1]

Dans la vie, on n’a rien sans rien, tout ce qui est trop beau se paye : plus de 2 000 femmes se font refaire le cul chaque année, et ce chiffre très sous-estimé n’arrête pas de grimper. Cependant, les premiers cas de lymphome (cancer du système lymphatique) apparaissent. Et on ne sait pas comment le corps va réagir dans 5, 10 ou 20 ans à ces greffes de silicone. Faudra-t-il les changer régulièrement ? Que faire des cicatrices sur les fesses ? Et quand la peau va se détendre, avec l’âge, les implants vont-ils descendre ? L’élasticité cutanée évolue, ce qui peut causer des vergetures en plus. la sensibilité des fesses n’est plus la même... Bref, on le voit, devenir belle en un coup de baguette magique peut se payer très cher à crédit sur du long terme. Mais la dictature de la séduction emporte toutes les questions. Des femmes de plus en plus jeunes y succombent.

« Le selfie est devenu le nouveau miroir, mais en nettement plus impitoyable puisqu’en plus, il distribue notre image aux autres. C’est une pression énorme, notamment chez les jeunes filles. Aujourd’hui, nous sommes tellement habitués à corriger les images, que ça engendre une banalisation de la modification physique. » (Élisabeth Azoulay, anthropologue)

La course aux armements de séduction

Ces femmes veulent tout, quel qu’en soit le prix. On connaît peu d’hommes, à part les gays fous et les micropénis, prêts à se faire charcuter pour un problème esthétique : les hommes, pour la plupart, s’acceptent tels qu’ils sont. La séduction, malgré la pression du marché, n’est pas l’aîné de leurs soucis. On pourrait dire à ces femmes qu’il faut accepter sa nature mais c’est le genre de discours à se prendre une claque dans la gueule : tout plutôt que de perdre la face ou la fesse dans la guerre des sexes, qui est surtout une guerre des femmes entre elles avec cette dangereuse escalade dans les armes de séduction, alors que les hommes, eux, se font la guerre autrement.

Une conclusion ? Avant, les femmes cherchaient le prince charmant, ce que la science n’a pas pu leur donner. Aujourd’hui beaucoup cherchent le corps parfait, et la science a ce qu’il faut. Mais l’amour, là-dedans ? Y a pas encore d’implants d’amour ? Ne souriez pas, il se peut que bientôt des labos malins mettent au point une molécule qui reproduit la sensation d’amour, le coup de foudre, le sentiment amoureux, le romantisme ! Une consommatrice célibataire, entourée de ses sextoys, pourra être amoureuse de rien du tout ! Ou d’elle-même...
Le narcissisme est bien un marqueur de fin de civilisation.

 

Cliquez ici pour voir l’opération

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Notes

[1] On a essayé de trouver une espèce de proverbe qui sonne comme une menace pour toutes celles qui délirent avec la chirurgie esthétique mais on a bien conscience que 99% des bimbos s’en foutent.

Femmes d’aujourd’hui, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

193 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2243298

    Sinon,il y a le squat,exercice complet pour le bas du corps :rien de tel pour raffermir fessiers et galber les jambes mais là...faut se bouger le cul !

     

    • #2243325

      Soyez sûr qu’il y a un type qui planche pour piquer le gène africain pour le rebalancer contre sonnant et trébuchant aux blancos... Afin qu’elles n’aient pas à se bouger le cul au sens ou vous l’entendez.
      On attend aussi le tatouage sur la fesse gauche, non loin de la fente, du lecteur de carte CB, pour les pigeons à venir.


    • Les blanches ont le cul plat compare aux africaines qui sont sous cotees sur le marche de la prostitution
      ce qui est providentiel pour les esthetes desargentes .


    • #2244070

      Le cul c est evidemment la partie la plus importante chez la femme mon propre pere me confessa un jour qu il avait epouse ma mere car elle avait de belles fesses . Aucune femme n a des fesses parfaitement identiquesau Bois de Vincennes la nuit tombee je peux dire le nom d une fille rien qu en lui palpant les fesses c est exactement comme les empreintes digitales . C est le vrai colin maillard...


    • #2244073

      Un beau cul c est bien plus qu une boule de cristal c est la que l homme decouvre biens des secrets de la mystique y compris chretienne et cela totalement a l insu de la fille . Le Sphynx trone juste au dessus du beau cul d une fille .


    • Quand de me rendais compte que j etais en train de baiser une fille aux seins silicones je craignais de debander mais finalement je parvenais a mes fins . Le silicone c est degueulasse et les filles croient sans doute qu est trop cons pour s en apercevoir...


    • Quand on est jeune on regarde surtout le visage des filles . Plus on vieillit plus on regarde leur cul . Il y a des filles qui sont carrement moches de visage mais qui ont des corps de deesses des petards a se mettre a genoux devant ou plutot derriere...


    • #2244439

      Apres le scandale des protheses mammaires on va avoir droit au scandale des protheses fessieres du pain beni pour les humoristes .


  • #2243306

    A Marseillle dans la partie des cagoules, c’est normal . Encore un marqueur social fort qui marginalise toute une partie de la population . Les Jacquy ont de beaux jours devant eux. Enfin voir toutes ces folles qui se prennent pour des actrice de Q venues d’autres continents, c’est pathétique . Pourquoi devenir vulgaire ? La femme européenne naturelle est si belle , même avec ses défauts .

     

    • Paix et paix
      Satan parle aux femmes en France matin, midi, soir et la nuit. Il leur dit à chaque respiration, tu peux être encore plus belle, tu dois faire des efforts pour être à la hauteur tout le temps et partout. Regarde autour de toi, et en toi, comment veux tu qu’on t’aime si tu ne t’aimes pas etc... Satan est très persuasif quand on oublie qu’il existe.


    • Marseille, hola oui...

      J’y ai entendu deux pouffes parler de crimepi à la terrasse d’un café.

      Je ne comprenais rien jusqu’à ce qu’on m’explique qu’elles voulaient certainement dire cream pie (éjac faciale).

      Le choc des cultures, en quelque sorte, mais sans les éclaboussures...


  • #2243308
    le 20/07/2019 par bientôt la fin ?
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    il y avait eu cette femme callypige ramenée d’afrique , étudiée par la science de l’époque pour ses formes étonnantes.

    la gauche en avait fait un film pour cracher sur la france raciste de l’époque.

    maintenant c’est progressiste. ça vient du rap bling bling , biatch, money money et compagnie.
    comme quoi , selon l’idéologie qu’on infuse, les choses peuvent devenir à la mode

    à voir les vidéos youtube innombrables de nanas qui montrent leur fion sous couvert de présenter des maillots. je sais pas comment me débarrasser de ces suggestions de visionnage, une vraie pollution

    oui , c’est le paraitre qui domine, sauf en art où il est de bon ton d’exposer ses pathologies mentales.

     

    • #2243359

      "à voir les vidéos youtube innombrables de nanas qui montrent leur fion sous couvert de présenter des maillots. je sais pas comment me débarrasser de ces suggestions de visionnage, une vraie pollution"

      c’est pourtant très simple : passe une semaine à ne regarder que des vidéos "intellectuelles" l’algorithme aura vite fait de comprendre quels sont tes nouveaux centres d’intérêt ! apparemment, pour le moment il a juste compris que tu aimais mater des culs.... ^^


    • @ bientôt la fin ?
      "Comment k’tu t’es fais griller" comme disent les djeuns. Désolé pour ce commentaire sans intérêt mais la réponse de Dragon Hippie m’a tellement fait rire que je devais le partager.


    • #2243634

      @ bientôt la fin ?
      Dragon Hippie a raison. Essaies juste même pour quelques jours de ne plus regarder ces vidéos. Puis les suggestions elles, vont changer également. La machine ne ment pas, on peut mal interpréter ce qu’elle dit, mais elle ne ment pas !
      Cela me fait penser à cette histoire d’une nana qui feignait se plaindre d’avoir vu sur son mur une story montée par Facebook, qui disait qu’elle épousera une autre fille, notamment une de ses amies. Elle déclarait pour justifier sa soi-disant surprise, ne pas être lesbienne. Puis un jour son compte Messenger a été piraté puis on y a découvert des tas de discussions intimes très très chauds, qu’elle avait eu avec d’autres filles lesquelles discussions, se concluaient par des rendez-vous. La machine a donc détecté cette manie qu’elle avait, d’échanger des messages érotiques avec des filles ! Ce n’est qu’une machine, les algorithmes n’ont pas menti, ni rien inventé !


    • #2243845

      @Dragon Hippie

      Votre commentaire va me faire la soirée. C’est bien vu de votre part et merci pour cette franche rigolade !!!


    • Je ne visionne aucune femme avec un gros cul. Toutes ces pétasses ne m’intéressent pas...et je suis une femme. Je préfère l’être au paraître. Je pense que les Africaines jouent un grand rôle dans cette mode...


    • #2244049

      @Odyle
      Déjà dans les années 20 les nationalistes allemands parlaient de ’’négrification’’ de l’Europe(les blancs en général)... ils expliquaient aussi les causes...... comme quoi quand on s’intéresse et que l’on connaît l’histoire sur la longue durée, on comprend tout du pourquoi et du comment ;-) !


    • Toute l Antiquite greco romaine accourait voir la Venus Callipyge dans son temple a Syracuse . Une des rares merveilles a ne pas avoir ete detruite par les iconoclastes judeo chretiens a partir de 392 .


  • #2243319

    Sinon yavait fort Boyard . Au passage Sophie Davant n’a pas trop changé. Au niveau du visage en tout cas.

    https://youtu.be/pGQ_vwobVF0

     

  • au lieu de se farcir le cul de plastique comme des dindes qu’elles sont elles feraient mieux de se remplir la tête

    vive les femmes intelligentes aux rondeurs naturelles et quel bonheur que d’avoir de quoi satisfaire son gout de caresser et pétrir des fesses potelées et une belle poitrine et surtout de pouvoir converser sur des sujets intéressants avec la personne qui en est pourvu

    plutôt que de tripoter du plastique et d’entendre parler de la dernière petite culotte oubliée de Nabilla

     

  • Cette mode est du à l’autre aux USA, avec son gros cul et sa taille fine, toute une famille de black/café au lait qui ne foutent rien sauf montrer leur cul et ça a marché car la nana pése des centaines de millions avec son image, marque, vêtements, produits, etc...

    Si vous n’avez pas instagram, installez-le et mattez les profils. Pareil sur youtube sur les chaines de fitness/musculation avec des filles. On y voit quoi ? La volonté d’avoir le cul et les cuisses les plus grosses possibles. C’est dingue cette mode avec quelques rares connasses aux USA qui n’avaient rien d’autre que leur gros cul et grosses cuisses à montrer, dans des strings, tenues provocantes, cambrures de fous et les filles du monde entier veulent leur ressembler et donc avoir des gros culs et grosses cuisses. Alors qu’il y a encore quelques années, c’était tout le contraire. Mon Dieu j’ai un gros cul, il faut que je maigrisse. Pareil, mon Dieu mes cuisses sont grosses, je dois maigrir.

    Dorénavant c’est tout l’inverse, y compris la blanche de 20 ans, toute mince qui travaille ses cuisses et ses fesses pour les développer à fond.

    J’ai fais la remarque une fois à une très belle blonde française qui se fout en bikini pour montrer son gros cul et cuisses, et qui n’a pas de poitrine du tout, elle est toute plate, que je m’interrogeais sur cette mode des gros cul et grosses cuisses, surtout que dans son cas ça cassait l’harmonie du corps du fait de sa poitrine très menue. Pourquoi vouloir grossir le bas du corps de manière presque hors de proportions ?

    Elle m’a dit d’aller voir là-bas si elle y étais et de laisser les femmes faire ce qu’elles ont envie. Limite si je ne me suis pas pris que j’étais un macho qui empêchait les femmes de vivre alors que je suis tout le contraire.

    Sur youtube le propriétaire de la chaine peut mettre un coeur sur chaque commentaire qu’il apprécie. Cette fille et c’est comme ça sur toutes les chaines de ce type, mettait des coeurs à des centaines de commentaires qui lui disaient tous peu ou prou la même chose "Tu es superbe, je veux être comme toi, ne change rien".

    Et elle remerciait quasiment à chaque fois. Mais si toi tu la contredis sans méchancetés, sans agressivité, mais en argumentant et en faisant remarquer des choses justes, là pas de coeur à côté de mon commentaire et une remarque cinglante.

    Les réseaux sociaux ou l’abondance de "tu es la plus belle", "tu es formidable" mais où la moindre critique constructive est rejetée, mal vue.

     

    • Si tu parles de Kim Kardashian, elle est pas noire mais Arménienne, et elle aussi c’est du plastique, et ça me dégoute.

      Putain qu’il est loin le temps de Bardot et Claudia Cardinale.


  • Mince avec un gros cul et des seins énormes, tel est le profil aujourd’hui des bimbos, sans oublier les tatouages bien sûr qui vont avec .Tout cela alimenté par une gélatine à la place du cerveau .
    Je serais très curieux de voir ses femmes à soixante ans et plus, avec le silicone dans les fesses comme un vieux sac à dos avachi , les seins en bas du nombril, comme deux ballons de baudruche pleins d’eau , et les tatouages flétris le long des bras et dans le dos .
    Mesdames, restez naturel, vous en serez que plus belle .Laissez tomber cet esthétisme qui ne fait que vous enlaidir .,et coute très chère .
    Pour ce qui est de réduire l’obésité par la chirurgie avec une "intervention de la sleeve gastrectomie ou " gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique ", est très dangereux .J’ai perdu il y a un an un neveu de 24 ans, pour cette connerie .Les points de suture ont lâché .
    Tout ceci sont des solutions de facilité au risque de sa vie .

     

    • #2243764

      Passez à Cannes et pas seulement les jours de Festival, vous y verrez du tromblon siliconé, depuis le faux sable jusqu’aux rues commerçantes parallèles à la mer : l’on dirait une espèce de varans mutants ; je vous avoue que l’adepte de l’image que je suis et qui nourrit son homme est parfois effrayé avant même que d’etre pris de dégoût...


    • Etre ou paraître ? Là est la question.
      Ces fashion victimes sont-elles vraiment heureuses, tout occupées qu’elles sont à faire attention à leur corps en permanence et en priorité ? Elles se rendront compte un peu plus tard qu’elles ont perdu leur temps et leur argent à cause de leur obsession pour la plastique.
      Bien entendu que les hommes aiment les jolies femmes. Mais s’ils couchent avec la première bimbo venue, ils restent avec la femme qui les aime, qui prend soin d’eux et avec qui ils apprécient de discuter il me semble.

      Kim Kardashian est non seulement moche (je parle de son corps et non de son visage,) mais elle est surtout vulgaire.


  • #2243335

    Ba elles veulent ressembler à la grosse mama avec son gros derche elles ont hontes de ce quelles sont.


  • Curieusement, aucune ne demande a se faire implanter plus de masse cérébrale ?

     

    • #2243376
      le 20/07/2019 par le vengeur masqué
      Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

      Mais non,voyons :"Les hommes ont un cerveau,les femmes une cervelle,et les enfants un cervelet"
      (Les perles de l’Education nationale,parues ici même il y a quelque temps..)


    • ben non toussa repond a une equation demande/offre
      Les mecs n’ont pas besoin de chirurgie esthetique parce que les bimbos en veulent a leur pognon pas a leur corps. Certaines nanas veulent des gros culs parce que des certains blacks et certains arabes ont plein de pognons ( les rappeurs les petromonarques,les footeux etc) et preferent les gros culs...
      faut juste etre coherent... pas vouloir construire une famille avec une instagrammeuse alors qu’on a un salaire de prolo...


  • #2243348

    Et un implant de cerveau, elles y ont pensé ? Parce que là, ça urge !!!!


  • #2243355

    J’ai envie de dire que mes consœurs sont des connasses superficielles vides du cerveau... mais que dire des hommes qui aiment les femmes bêtes et refaites plutôt que des vraies femmes avec des vraies valeurs ?!
    Pour chaque femme superficielle correspond un homme superficiel, la nature est vraiment bien faite !!!

     

    • #2243439
      le 20/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

      Qui se ressemble s’assemble !


    • Les femmes ayant aujourd’hui la main haute sur la société, les hommes leur ressembleront fatalement !
      Les hommes n’ayant plus de pouvoir sur rien, que peuvent-ils faire ? RIEN. L’homme c’est la pérennité d’une société, le refus de la laideur et de la décadence. La femme c’est tout le contraire, c’est l’acceptation (l’avidité dans la soumission ?) de tout cela !


    • #2243630

      @Gentil : c’est quoi ce discours victimaire ? c’est ça les hommes ? "gnagnagna c’est pas notre faute, on peut rien faire" ?!!
      hého, on est sur ER ici ! on peut s’instruire, on peut s’améliorer, on peut chercher à incarner chaque jour un peu mieux un idéal auquel on croit... allez, zou, on ne baisse pas les bras et on ne met pas tout sur le dos des femmes, c’est ridicule ! autant que tout mettre sur le dos des hommes quand on est féministe ! et si vraiment tu as un problème avec les femmes (ta maman, ta sœur et ton institutrice étaient des monstres) c’est pas grave, ça arrive à tout le monde et ça peut se surmonter auprès d’un (bon) thérapeute en quelques séances.


    • #2243876

      Dragon Hippie

      Il est des femmes "refaites"(par choix de réparation ,pas seulement physique mais aussi narcissique.Mais encore faut il que ces artifices soient incorporés dans l’imaginaire comme nouvelle et plus satisfaisante féminité) comme vous dites,ce qui ne va pas systématiquement de pair avec " bêtise".
      Et pour avoir "palpé "de l’implant mammaire,je dirais "rien de tel que le naturel",oui,quand même.
      D’autant plus que,la nature reprenant ses droits,les outrages du temps font ressortir les contrastes (des implants -tôt ou tard à remplacer-sur une poitrine tombante=deux pêches descendues au niveau du nombril)

      En tout cas,des milliers euros pour se refaire un cul et une "bonne" image de soi en terme de consistance:il y a largement de quoi se payer du coach sportif , de la thérapie d’acceptation et de la lecture
      Salutations


    • #2243895

      @ Gentil

      Entièrement d’accord, cette société écrase les hommes, de par ses lois stupides, qui les briment totalement dans leurs actes et dans leurs paroles, et même maintenant dans leurs pensées, en les criminalisant en permanence sur rien et pour un rien, et de par ses idéologies mortifères, dont le féminisme fait bien évidemment partie.

      Mais il y a un autre versant, un peu moins connu, à cette situation :
      Cette société écrase aussi totalement les femmes normales.
      En réalité, tout est fait pour que les féministes se sentent à l’aise comme un poisson dans l’eau, mais pour les femmes normales, c’est l’enfer.
      Exemples concrets de cet enfer :
      - la grossesse en France est devenue une affaire de pognon, on nous bombarde d’analyses, soit disant pour notre santé et celle de l’enfant, quand c’est en réalité pour remplir les poches des labos et hopitaux
      - pour l’accouchement, nous sommes revenus à des méthodes archaiques ou douteusement new age, alors que de réels progrès avaient pourtant été observés dans les années 50/60, mais voilà, aujourd’hui, il faut les mettre de côté, car ces méthodes ne rapporteraient rien, sinon des naissances heureuses
      - la vaccination obligatoire arrache le ventre de n’importe quelle mère normalement constituée
      - la propagande pro lgtb et métissage servie obligatoirement dans les écoles, avec le lavage de cerveau qui va avec sur notre pays et sa politique, est à rager
      - le travail obligatoire pour le couple très rapidement après une naissance, car vivre avec un seul salaire est très difficile, épuise également le couple, tout comme la disparition des solidarités, entre français mais aussi entre personnes d’une même famille, ainsi que la disparition des transmissions de savoirs d’une génération à l’autre, qui font que tout est à réapprendre et à refaire à chaque génération
      - l’avenir très précaire que l’état prépare à nos enfants dans leur propre pays est également une grande source d’inquiétude, et me met aussi régulièrement en rage

      Vous l’aurez compris, je vis très mal dans cette société, je ne me sens pas du tout en sécurité, et je ne supporte pas qu’on nous impose, à nous, hommes et femmes normaux, des choses en permanence, je ne supporte pas les attaques qui sont régulièrement faites contre vous, ni celles qui sont faites contre nous, en fait, d’une manière générale, je ne supporte plus les attaques dirigées contre le peuple français, et je ne souhaite qu’une seule chose : nous revoir à nouveau nous tenir debout.


  • Le Diable vit son âge d’or. Jamais dans l’histoire il n’a été aussi visible, puissant, omniprésent. Les solutions sont simples et les mêmes depuis la nuit des temps mais l’orgueil aveugle désormais presque tous les peuples. En mondovision instantané. Que Dieu nous pardonne (une fois de plus).

     

  • le gros cul c’est typiquement black, les blacks sont fous des gros culs.
    le blanc lui préfère les petits culs.
    Personnellement je trouve pas ça pas harmonieux un gros cul, c’est très très vulgaire.
    Une belle femme a des formes mais absolument rien de gros.

     

    • Quand t’as la vingtaine, et que t’as grandi avec des clips de Rap/Dancehall toute ta jeunesse, t’es forcément attiré par les noires et les métisses. Et je t’en parle en connaissance de cause, j’ai fréquenté que des filles exotiques pendant un moment.

      Et encore, moi j’aime toutes les femmes, j’étais pas fermé, je bossais dans le centre-ville d’une grande métropole, et j’avais un collègue qui ne regardait même pas si c’était pas en chocolat, un autre qui ne voulait que des arabes parce qu’il avait grandi dans un quartier arabisé, un autre que des antillaise.

      Et tu retrouves le même phénomène chez les meufs qui ne veulent ’’ Que des noirs ’’.

      C’est vraiment très symptomatique de l’époque, la segmentation de marché qui s’incruste jusque dans la chambre à coucher.


    • #2243398

      pas sur, les blancs aussi aiment les gros derrieres. Je me suis toujours demande pourquoi certains preferent les minces, d autres des grosses,...(pour ceux qui preferent les obeses morbides je ne pose pas de questions la dessus).. Moi je ne supporte pas les minces , les maigres, je n y vois rien d attrayant. Il me faut de la chaire , un certain volume...


    • Commentaire peu subtil et inexact.
      Beaucoup d’hommes aiment les formes et non seulement les noirs.Cela n’a rien d’ethnique c’est juste hormono-sexuel.Les courbes et les couleurs ne se discutent pas.
      "Le blanc" comme tu l’appelles, c’est juste 1 ou 2 milliards d’individus sur terre : tu serais surpris de constater combien parmi eux n’ont aucune attirance physique pour les femmes minces, moi le premier.
      Quand à tes critères de beauté de la femme qui semblent gravés dans le marbre, ils n’engagent que toi : ronde ou mince, la grossièreté d’une femme dépendra surtout de sa tenue vestimentaire et de son attitude, du fait qu’elle soit maquillée ou pas...

      Chacun voit midi(nette) à sa porte, "une femme à gros c—" sera pour ton voisin une "belle plante bien en chair" quant à la grande suédoise élancée qui fera bouillir ta testostérone, elle ne sera à ses yeux qu’un manche à balai insipide.


    • #2244056

      Pas d’accord avec vous,Pierre
      Pour moi,une femme est d’autant plus attirante qu’elle aime son corps et se sent à l’aise dans le fait de se sentir désirable ,quelles que soient ses formes .
      Salutations


    • J ai lu qu au Senegal les meres incitent leurs filles nubiles a prendre des lavements d eau de mer pour faire grossir leurs fesses...


  • les gens aujourd’hui en plus de se regarder le nombril, se regardent le cul ! on atteint des sommets !
    magnifique époque de gens ultra superficiels et foncièrement laids à l’intérieur comme à l’extérieur !

     

    • #2243418

      Sans compter les fringues qui sont faites pour le peuple lambda pffff de vraies horreurs… c’est parce qu’une femme pour se sentir bien dans sa tête doit d’abord se sentir bien dans ses vêtements et comme ils ont pensés à tout… les vêtements qu’on nous propose sont vraiment à l’image des émissions et du cinéma qu’on nous propose aujourd’hui… moi je vais acheter de plus
      en plus mes tissus sur les marchés et demander à une amie couturière de faire le boulot.


  • #2243369

    C’est des gros implants de cervelle qu’il leur faudrait ... mais là ... on rêve !!!

    Moi , je rêve de cervelle , et pas de cul !!!

     

  • C’est sale et très laid, avec un tatouage et quelques perçages, ce sera bien vulgaire, très mode.


  • Le critère esthétique universel de la beauté corporelle, c’est la proportion.
    Un gros cul rajouté pour une femme blanche normalement proportionnée par ailleurs, c’est disproportionné, donc laid.
    La raison du gros derrière des Africaines ? Une réserve de graisse en cas de famine ; le gros cul est comme une sorte de marqueur de pré-civilisation, de vie sauvage, sans aucune sécurité alimentaire, dépendant des aléas du climat ; et aussi de décadence (obésité). La femme européenne n’a nul besoin de trimballer ses réserves alimentaires en permanence. C’est alourdissant, empêche de bouger à l’aise, donne une allure de dondon-qui-traîne-en-tongs.
    Finalement les obèses de la malbouffe et de la décadence rejoignent les femmes primitives qui se bougent peu autour du foyer, entretenant la flamme et couvant la progéniture. Les unes remplissent leur frigo, les autres leurs coussins naturels.
    Quand les femmes blanches prétendent singer les femmes noires, c’est bien triste.
    et puis montrer ses fesses, c’est vulgaire, c’est même ridicule. C’est souvent une marque de mépris pour les autres. J-J Rousseau le fit dans des coins sombres, pour se moquer du monde, et faillit y laisser sa santé (il se fit presque bastonner).
    La solution du futur : tu montres trop tes grosses fesses, tu vas te les faire claquer !
    Et puis quel intérêt de susciter le désir masculin brut sans aucune nuance ? Elles se prostituent, ces femmes ? L’homme, c’est le client ?

     

    • #2243994

      @Xyz : "La raison du gros derrière des Africaines ? Une réserve de graisse en cas de famine ; le gros cul est comme une sorte de marqueur de pré-civilisation, de vie sauvage, sans aucune sécurité alimentaire, dépendant des aléas du climat ; et aussi de décadence (obésité). "

      *****

      Je ne vois pas les choses comme ça de mon côté, je suis métisse et je connais un peu mieux la chose.
      La courbure de la femme noire est une question de morphologie, la colonne vertébrale au niveau du bassin n’a pas la même courbure que la femme blanche. Il y a des femmes noires très minces avec des fesses rebondies et pas grasses pour autant.
      J’ai connu une femme noire qui voulait avoir des fesses plates et qui s’est fait opérée pour ça et ça n’a pas été une réussite, c’était plus laid à cause de la courbure du bassin.
      Bref je pense qu’il vaut mieux accepter le corps que la nature nous à donné, mais à l’heure actuelle la chirurgie esthétique touche toutes les générations puisque les personnes âgées peuvent se refaire tirer la peau pour avoir l’air plus jeune, donc c’est un phénomène qui touche toute la société. Que dire aussi des enfants transgenres ? N’est ce pas non plus un phénomène de société ? : https://www.lci.fr/societe/ce-soir-...


    • Au Gabon les meres passent les seins de leurs tres jeunes filles... au fer a repasser pour les rendre difformes afin que les males forcement amateurs de viandes fraiches les laissent tranquilles...
      Quel gachis !


  • Tu fais 30 squats tous les 2 jours,
    Tu vas courir 2x par semaine en écoutant PAVILLON DE CHASSE,
    Tu évites d’aller manger au MacDo 3x par jour,
    et oh magie ! ça marche, et c’est moins cher que les implants.


  • #2243379

    L horreur absolue que de se faire mettre des implants dans son corps. C est du faux , et rien d etonant dans un monde ou tout est faux (le relationnel, la marchandise, l amour, l autostarletisation des jeunes filles, ...et donc les corps.). On se fouterait de la tronche des gars qui se mettraient un implant penien pour avoir un penis de 30 cm, et s en vanteraient . Et je suis desole , pour les filles c est pareil, on devrait se foutre d elles. Mais la misere affective et sexuelle est telle qu il y a acceptation du phenomene. Il y a quelque chose d effrayant et de repoussant a peloter une poche artificielle difforme sous-cutanee !!!


  • #2243384

    Regardez les revues de modes des années 40/50 et comparez avec celles de maintenant, des femmes sveltes très chic sans être vulgaires face maintenant à des squelettes ou des vaches à lait vulgaires tatoués comme des prisonniers de guerre ou des animaux domestiques, voyez la différence de comportement et de style vestimentaire en 70 ans, tout est lié, l’accoutrement obscène, la mal bouffe, des hommes et femmes avec une croissance difforme, un manque de neurones significatifs du à une forte consommation de drogue et ces générations là vont donner la vie et devenirs parents... cette civilisation court à ça perte on le voit de nos propres yeux, tous les jours, c’est une catastrophe.


  • #2243387

    Nous sommes dans la realite de Pont Aven (JP Marielle ) : " elle a la tete dure et la fesse molle , tout le contraire de ce que j aime "

     

  • Quelles prévoient une cagnotte pour faire réparer ce trucage. Dans quelques années, la loi de la pesanteur fera pendre leurs fesses implantées, largement au-dessous du niveau actuel. Sans compter l’impact sur la santé évoqué dans l’article.

    La seule façon de conserver de belles fesses bien galbées est le sport. C’est d’ailleurs valable pour tout le corps : maintien, tonicité, sourire.
    La bimbo est à vendre, elle gave sa vitrine.
    Aucun sens de l’effort.

     

  • #2243402

    On va bientôt se payer des "vénus hottentotes" si vous voyez ce que je veux dire ! Et elles finiront dans les vitrines d’un musée de l’Homme de l’Afrique du Sud. "Voyez les femmes blanches qui imitent nos coutumes !"

    Cela aurait bien un bon coté : ce serait peut être de prouver que les chères petites connes (appréciables) doivent rester le plus longtemps possible et comme sous l’ancien régime sous la sujétion et parentale et maritale et si elles ne se marient pas "en justes nopçe" , enfin, d’une brave mère supérieure d’un bon grand couvent à la campagne (règle des clarisses) pour éviter que les bombasses ne tombassent sous l’autorité d’un maquereau ou assimilé, genre Hanouna..

    L’honneur des familles est en jeu, merde !


  • Développement du corps par le sport,
    Développement de l’esprit par la culture et la maïeutique.

    Le seul canon du vrai et du beau est celui de la Grèce antique.
    Et finalement le seul avec lequel on a pas l’air con à tout âge.

    Rihanna, Jennifer Lopez, Shym... Voilà les divinités contemporaines admirées sur écran plasma et papier glacé.
    Pitoyable.

    Voilà où nous mène le métissage multiculturel et l’américanisation.

    Carmen a mal fini.


  • #2243421

    Si tu veux un beau cul tu vas suer dans des cours de fitness, fainéasse !


  • #2243438

    C’est la men table. Quand je pense que des médecins acceptent de faire ce genre d’opération. Ils ont prêter le serment d’hyphocrite !

    J’ai connu une époque où c’était difficile pour une jeune fille enceinte de se faire avorter, et personne n’était choqué qu’un médecin refuse, on trouvait cela normal. C’était les débuts de simone l’avorteuse.

    Aujourd’hui c’est devenu une méthode de contraception et des types ont fait des études (payé avec l’argent des contribuables) afin de pouvoir céder aux petits caprices de ses dames qui veulent des plus nichons, un joli petit nez.

    Là on corrigeait des défauts auxquels elles ne pouvaient rien. Aujourd’hui on corrige des caractéristiques de fainéasse ! Si tu veux un beau cul ou faire partir le gras qui est là où ca ne te plait pas, tu fais un régime et du sport ! La beauté du geste c’est justement d’avoir obtenu le résultat en respectant les règles, ce mère nature.

    Comme je dis souvent à mon fils : je ne joue pas au loto car si je gagne et que je deviens riche ca sera de la triche !


  • #2243441

    Pour les personnes qui seraient amenées à se poser la question du comment reconnaître des gens hype-narcissique :
    1. Personnalité théâtrale, très très bon comédien.
    2. dénis du réel, rejet de tout ce qui peut remettre en question ou contredire leur narcissisme, voir même rejet de ce qu’il sont sur vous.
    3. ils traitent les gens comme des objets, si ils viennent vous voir c’est pour quelque chose de matériel ou pour combler un blanc.

    Fuyez ces gens, il n’y a pas d’autres solutions, si c’est un proche de vous qui est comme ça, faites semblant mais évitez les le plus possible.
    oui elle est là la fin de civilisation, ils sont légions, barricadez-vous !

     

    • #2243459

      J’ai oublié aussi qu’ils provoquent chez vous des émotions pour vous manipuler.


    • #2243604

      Putain j’ai un ami de longue date qui est comme ça avec tout le monde...mais il n’ y a que moi qui m’en rende compte. Les gens aiment les comédiens sans états d’âme. Je fait parti de ces cons sur lesquels ce style de connard aime s’auto-contempler en les manipulant. Après 10 ans de fréquentation, je ne le réalise réelement que depuis peu. Je dois commencer à guérir pour réaliser que je fréquente un véritable psychopathe manipulateur. J’espère que je ne le suis pas moi même cela dit. Bon vu que personne ne me suit dans mes délires, il y a assez peu de chance. J’aime dire la vérité, ce style de personne ne fait que mentir pour subjuguer tout le monde. On est vraiment dans la merde... repentons nous.


    • #2243691

      Un pote de longue date ? grattes moi le dos, moi c’est ma mère qui est comme ça.


    • #2243829

      Merde, quand c’est sa propre mère c’est foutu je crois bien... La psychopathie d’une mère sur son fils c’est ingérable. Même quand on fuit, le mal est toujours présent. La mienne aujourd’hui est en mode "sillogomanie" , et je suis le seul qui passe encore la voir pour nettoyer son bordel... mes frères ont fuient depuis longtemps, ils ont sauvé leur peau. A cause de ce système d’être le déversoir a ordures de ma mère, ça me poursuis dans toutes mes relations. Ça te parle aussi ?


  • Y’ toujours eu des connes mais de là a en faire une généralité c’est une autre sorte de connerie. Les femmes des années cinquante étaient rarement belles au-delà de trente cinq ans..grossesses, travail ménager , enfants nombreux etc....Aujourd’hui bien sûr l’obésité fait des ravages surtout sur les hommes mais la rue est toujours aussi agréable...En été...en période de canicule.

     

    • Dans les années 50 les femmes étaient saines, authentiques et naturelles, de nos jours dans la société pornocratique, la femme est juste un objet markété pour le plaisir de l’homme soumise au désir de l’homme. Tout tourne autour du sexe et doit susciter le plaisir (même un simple canicule pour toi), de nos jours les petites filles, dans certains pays, apprennent les danses des prostituées (trip dance) dés l’enfance..et cela fait partie de la panoplie de la bonne éducation (sexuelle)...et les gens trouvent cela normal. Au train où vont les valeurs morales, dans 50 ans 30% des enfants verront sur le net les vidéos pornographiques de leurs mères et grands-mères....et je te parle pas du taux de suicide de ces pauvres jeunes qui auront vu leurs mères dans la soumission pornocratique.


    • @ MyWay
      Dans les années 50, les jeunes femmes rêvaient de ressembler à Brigitte Bardot devenue sex symbol avec le film de Vadim Et Dieu créa la femme. Les prémices de la liberté sexuelle, rien que ça...
      Mais je vous l’accorde, ma grand-mère au même moment était saine authentique et naturelle...


  • #2243449

    Médecine,spectacle,médecine Frankenstein,médecine business pour toubibs cupides. la première vocation de la médecine n’est elle pas de soigner et si possible de guérir les maladies ? Dans ces cas précis on ne peut guère parler de médecine,médecine qui tue autant qu’elle sauve.L’exemple de certains dermatologues est révélateur de l’état d’esprit de ce corps médical : Il est de plus en plus difficile d’obtenir un RDV dans un délai normal, non seulement parce que nous sommes de plus en plus nombreux et mal foutu, mais aussi parce que certains de ces spécialistes privilégient les clients demandeurs d’ injections d’acides hyaluronique (entre 250et 400€ l’injection)


  • #2243457

    Comme pour les stéroïdes, qui pour rappel sont aussi à la mode et d’usage répandu, ce sont des comportements suicidaires qui ne devraient pas avoir le droit de citer et notamment pas sur France-Télévision.

    Ce monde est complètement malades.


  • "je n’ai plus besoin de faire du sport"

    Voilà la véritable raison : la fainéantise.
    Et effectivement les conséquences désagréables à long terme vont se faire sentir, exactement comme avec les implants mammaires. Mais personne ne veut savoir....


  • #2243472

    finalement, ca ne s eccorde pas avec l ideologie feministe actuelle,car si elles veulent avoir un "gros cul" il semble que ce n est pas pour defequer plus mais pour attirer le "male" !!! Le probleme, c est qu il n y a pas plus repoussant qu une fille artificielle avec de faux seins, de fausses fesses ...Est ce que les filles seraient attirees par des gars avec de faux penis exuberant !? Je ne penses pas. A part les nevorsees sans aucunes consciences...Soyez naturelles et feminines et vous continuerez a etre apreciees...physiquement...


  • #2243475

    Ainsi les hommes ont un cerveau a la place de bite, maintenant les femmes un cerveau a la place des fesses : que les grands esprits se rencontrent !

     

  • Pour moi c’est une honte absolue ces médecins qui acceptent de charcuter un corps jeune et en bonne santé ! Soit des implants mammaires pour des très jeunes filles et maintenant les fesses , quand il suffirait seulement de les envoyer chez un psy.
    La médecine...une machine à fric, business comme un autre...

     

  • #2243487

    "Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul".

    Et surtout pas avec un gros QI, faut pas déconner non plus !!!!!


  • L’égalité homme/femme est la fin de la civilisation

     

    • #2243566

      Je crois aussi. Quand je vois ma soeur, des nièces qui on eu tant de petit copains sans honte et ensuite ça se marie (pr ensuite, bien entendu, divorcer). La farce ! Je suis pas musulman (que Dieu me préserve de cette religion !) et une femme ne doit pas non plus être vierge au mariage. Mais de là à avoir une femme qui a déjà fait le tour.


    • #2243744

      Et pourtant, sa majesté, les gens qui gardent des valeurs, grâce à leur religion, même si vous la détestez, arrivent encore à éduquer leurs filles de façon qu’elles n’aient pas fait tout un tour avant de se marier !


    • Giustizia pas besoin de religion qui oppresse pour bien éduquer une fille. Ne passons pas d’un extréme à l’autre. Tu peux éduquer en expliquant la vie tout simplement . Sans formatage.


  • Mon commentaire hilarant et très fin sur le « ne pas se tromper de trou » chirurgical n’étant pas passé (respect modération), j’aborde scientifique :
    Les implants ne se modifient pas dans le temps. donc si la meuf maigrit fortement, elle finit en bouteille de Perrier, non ?

     

  • #2243551

    "Le beurre et l’argent du beurre"

    Pour ce qui est du beurre autant vous dire que je saurais où le mettre. Mais bon. Je suppose que ce n’est pas le sujet ou me suis-je trompé ?

    Bien plus dramatique. Je me demande à quoi vont ressembler toutes ces femmes avec leurs tatoues quand leur peau va s’étirer et leur bras ou jambes prendre de l’ampleur.

     

    • #2244234
      le 21/07/2019 par On en a encore pour un moment
      Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

      Je me demande à quoi vont ressembler toutes ces femmes avec leurs tatoues quand leur peau va s’étirer et leur bras ou jambes prendre de l’ampleur.




      Peu importe, il y aura un second marché énorme qui va donner un nouveau souffle au capital, pour toute chose c’est la seule question à se poser.
      Pour la normalité, le bon sens, etc. il n’y a pas de marché...


  • #2243558

    Les gros culs, c’est une difformité. Que des connes en soient arrivé à ce niveau d’absurdité est tout à fait réjouissant : c’est de la sélection darwinienne en marche. C’est comme ces femmes qui se font tatouer, percer et qui fument comme des pompiers. La dernière étape vers l’auspice pour épaves prématurées, c’est la coke et autres molécules qui vous envoient planer chez les Zoulous.


  • #2243560
    le 20/07/2019 par Valochesansbaloche
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    J ai tellement honte d être blanche que j aimerais me faire greffer un cul de black, cette fin de race, on est en pleine republique de weimar, on sait comment ça finit


  • C’est pour cette raison que j’ai toujours apprécié, sans connaître plus que ça le milieu de la mode, une femme comme Kate Moss.
    Plus petite que la moyenne parmi les "top model", une poitrine et des fesses modestes mais elle avait cette attitude d’affirmer ce qu’elle était.


  • Quel spectacle somptueux que ce XXIe siècle, nous allons enfin assister à l’accouplement des poupées et des pantins, entre les marionnettes savamment articulées et les automates en chair et en plastique.

    Antonin Artaud avait raison.


  • #2243588
    le 20/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    Les filles du porno, qui ont un très beau cul, ont souvent des petits nichons.

     

  • Il me semble que cette mode est pratiquée depuis de nombreuses années au pays du futebol.


  • Les pompiers (chirurgiens, psy..) et les pyromanes (publicitaires, pornocrates, certains psy..) servent le même dieu...


  • #2243631

    C’est ce qu’on appelle avoir la tête dans le cul , mesdames .


  • Un bon cul rebondi mais attention sans faire de sport ! Finalement les fitness girls sont beaucoup plus saines car leurs courbes de rêves sont le fruit d’un effort.


  • #2243638

    - Un croyant : "Je ne suis que le dépositaire de ce corps, je dois en prendre soins jusqu’au jour où je devrai le rendre."

    - Un athée : "Mon corps m’appartiens, j’en fait ce que je veux."

     

    • Royaliste, bravo, le rappel de cette sagesse ancestrale n’a rien de banal. Au contraire, ce rappel vient à point nommé.

      On s’en fout des contre-arguments que les sceptiques, les agnostiques, les philosophes ou les athées puissent venir apporter au commentaire de Royaliste. Pourquoi ? parce que l’élément déterminant n’est pas que nous ayons ou que nous n’ayons pas la certitude de l’existence de dieu. Ni non plus qu’il soit sûr et certain qu’il y ait ou qu’il n’y ait pas un jugement de la fin des temps. La foi est basée sur cette incertitude, sinon elle ne serait pas la foi. Non, l’élément déterminant est que même si nous n’avons aucune certitude sur les entités surnaturelles qui font l’objet de la foi, c’est la foi qui donne sens à l’ici-bas tout comme c’est l’absence de foi qui prive de sens à l’ici-bas. Avec la foi il a été possible une chrétienté et un modèle de civilisation stable pour l’Europe pendant au moins mille ans. Pourtant, depuis les lumières et l’éreintement de la foi nous sommes dans un processus accéléré vers l’injustice et vers le désordre social et politique. La modernité est l’âge de l’abandon massif de la foi, mais c’est aussi l’âge de l’augmentation des interventions de chirurgie plastique tout comme elle est l’âge de l’augmentation du taux de suicides.

      La chirurgie plastique, ne l’oublions pas, est née dans la charité pour réparer les gueules cassées de 14-18, pas pour satisfaire nos petites vanités. Ainsi, tout autre utilisation de la chirurgie plastique qui ne soit pas par charité ne pourra jamais combler le manque de sens que la modernité provoque avec sa guerre permanente contre la foi.

      L’objet de la foi est dieu et dieu n’est pas de ce monde, il est invisible et inaccessible à la pensée humaine. Or, l’abandon de la foi a bel et bien des conséquences immédiates en ce bas monde. C’est simple à comprendre quand on y pense et pourtant c’est ce que ne comprennent pas les athées et les sceptiques : ils sont piégés par l’absence de réponse de dieu lorsqu’ils interrogent leur rationalité humaine trop humaine. En plus il veulent résoudre les problèmes de ce monde alors qu’il leur suffirait de constater que tous les problèmes de la modernité sont liés à l’éloignement de la foi et du don de sens de la foi.

      Je n’insiste plus, je pense avoir dit l’essentiel.


  • #2243654

    Les canons de la beauté actuelle sont vulgaires,de la bouche en canard,du nez retroussé ou émincé qui ne ressemble plus à rien aux "gros culs",naturels chez les métisses,les blacks,les latina-américaines et certains femmes caucasiennes d’un certain poids ou d’un certain âge,qui en dehors de certaines métisses et latinas ne rime jamais avec la sveltesse du buste et des jambes.
    Les clichés qu’ont ces femmes,qui ont recours à ce genre d’opérations ignobles,de la "femme parfaite" sont encore plus infantilisants et vulgaires que ceux du pire des pires des machos,et après les connasses féministes vont encore dire que c’est la faute du patriarcat et de la pub qui glorifient les femmes objets alors que la société n’a jamais été autant dominé qu’aujourd’hui par le politiquement correct et les lubies "féministes"...


  • Seule consolation : la vieillesse saura remettre les choses dans leur véritable perspective... justice immanente !
    A moins que, par chance, un petit cancer...


  • #2243697

    Avant c’était les nibards, maintenant le cul. Mode twerk et pour ravir les yeux des blacks qui adorent cela. Pitoyable. Après elles s’étonnent des réactions. Mais je pense que c’est encore marginal, spécialité des poufs blogeuses fainéasses qui vendent leur corps comme des p***, pénétrations multiples en moins. Celles qui n’ont pas les moyens de se refaire le booty s’habillent comme des sac à patate en ville. Ce monde devient de plus en plus repoussant.

     

    • Quand on veut vraiment quelque chose, il n’est pas rare de trouver les moyens pour l’obtenir ; dans mon proche entourage, une femme de soixante ans, divorcée, mère et grand-mère, a vendu sa voiture pour se faire gonfler les seins ainsi devenus sa gloire ; elle s’est un peu calmée, mais fallait voir comme elle se redressait, les berçant tendrement, les lorgnant fièrement, cherchant toute posture et tout vêtement accrocheurs de l’autre ; selon sa sœur, l’été suivant le miracle anatomique qui la fascinait, quand elle se prélassait dans le jardin de sa mère, elle aimait à se photographier les ballons pour mieux les admirer et en envoyer les vues à son chéri du moment, grand adepte, lui, du porno sur internet.
      Quel magnifique exemple de libération par les nombreux bienfaits du progrès, accessibles au plus grand nombre ; un vrai conte de fées d’aujourd’hui.


  • Les critères de beauté féminine évoluent tout le temps. Il fallu être mince et plate , puis avoir de gros seins et petites fesses et aujourd’hui c’est grosses fesses et petits seins. Il y eu aussi les sourcils ultra fins, puis les sourcils broussailleux et maintenant les sourcils très remontés au dessin appuyé

     

    • #2243742

      Tant qu’on ne revient pas à l’ambiance « nez dans la touffe » des années 70 (une période sombre pour la gent masculine)... Autrement, pour les hommes à qui on ne demande pas d’avis, il y avait jadis ce concept du 1,15 m (si vous voyez) et tête plate (pour poser la bière). Plus tard, bafoué, le concept a évolué (levrette / plateau repas, accessible à toutes et tous) et depuis, c’est de pire en pire...
      A quoi sert un gros cul, objectivement ? Surtout
      qu’avec petits seins, -question d’équilibre -,bonjour les scolioses.


  • #2243715
    le 20/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    "Parce qu’elle a un cul de déesse"
    éructe Al Pacino dans la version française de Heat, film américain réalisé par Michael Mann, sorti en 1995.

    Ashley Judd, au sujet duquel chacun se fera son opinion, mais qui a totalement l’ envergure d’une héroïne de film noir.
    Excellente Ashley Judd.
    Du niveau d’une Gloria Grahame, d’une Joan Bennett...
    Elle est immense, si on lui donne un rôle.


  • #2243729

    ne vivant plus en France depuis pas mal de temps , en visionnant la video-micro trottoir, , je constate la faillite de la langue francaise "au sein" des jeunes...


  • La faute à qui ? Si les mecs n’avaient pas leur libido en bandoulière constamment, on n’en sera pas là :) En plus, question de mode aussi.

     

    • C’est faux et la vidéo est hyper cliché. On n’y voit que des gens relativement jeunes et victimes du mondialisme et de la mondialisation. Pas de représentation des différentes classes sociales (que des petasses et de vicelards qui manquent totalement de classe).

      Et perso je ne préfère pas "gros derrière et des petits lolos" pas plus que l’inverse. C’est juste une question d’harmonie des formes qui fera que je sois attiré ou non.


    • Mich " que des petasses et de vicelards qui manquent totalement de classe " Oui, c’est bien de ceux-là dont je parle. Et le drame, c’est qu’ils sont de plus en plus nombreux. La preuve, si certains en ont fait un vrai business, c’est qu’il y a du monde.


  • Je ne comprends pas cette mode des gros culs. Rien de mieux qu’un petit cul musclé, non ? À mon avis cette mode se calque sur la physionomie africaine, plus massive, c’est je pense lié à une propagande pour subvertir nos codes esthétiques européens blancs. Femmes blanches, restez élancées, merci.


  • #2243755

    Sociologie in vivo : la question est biaisée.
    « Préférerais-tu avoir des grosses fesses et pas de cerveau ou un cerv...
    - Ben des grosses fesses ! »


  • J’aurais plutôt dit qu’elles gardaient l’argent du beurre pour se payer le même cul que la crémière ..

     

  • #2243778
    le 20/07/2019 par Patriarche !!!!!!
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    Pathétique
    gros cul tête vide
    D’un papa qui a plusieurs enfants, dont plusieurs filles


  • Il n’aura, j’espère, échappé à personne que cet interviewer de rue n’interroge que des blacks, des beurettes ou des métisses... on est dans quel pays ?

    Le fait même d’accepter de répondre à ce genre de question stupide en dit long sur l’époque, les jeunes femmes et les jeunes hommes. Jusqu’où va-t-on descendre, rappelez-moi ça s’iouplé ?

     

    • Lol, oui je soupçonne fortement que les réponses ne seraient pas aussi unanimes dans un autre quartier. C’est pas la France, ce sont les Halles de Paris, aujourd’hui territoire occupé :-) Aaah la culture "urbaine" comme disent les gauchistes, c’est pas magnifique ? Les futurs "Montaigne" qui nous pondront des paroles comme "tchoin.... si t’as pas de fesses, t’es wallou !"... quelle richesse incroyable.


    • #2244449
      le 21/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

      "C’est pas la France, ce sont les Halles de Paris, aujourd’hui territoire occupé"

      Et encore, on est dans un reportage hétéro qui nous a épargné la vue des jeunes pédés sillonnant ce quartier de magasins de camelote.
      Petites tarlouzes exaspérées, petites fiottes folles d’elles-mêmes, qui minaudent et tortillent, les bras chargés d’achats, de I-Phone, d’accessoires ridicules, la bouche en coeur, la rondelle soucieuse...


  • Le narcissisme des jeunes femmes est quasi pathologique, entretenu par les médias, les réseaux sociaux et l’industrie pornographique qui a désormais un pied dans la porte de chaque foyer.En .deux clics, le père frustré par sa condition sociale, la mère privée d’étreinte, le fils sans certitude d’avenir, tout le monde se jette sur la jouissance facile et gratuite, le désir sexuel est soulagé mais les fantasmes demeurent inassouvis donc exploitables sans limite par ses marchands qui eux se rémunèrent sur le dos des vrais accros, les junkies du sexe virtuel pris au piège.. les ados quant à eux ont abandonné toute idée de romantisme amoureux, pour marcher dans les pas de leurs nouvelles idoles : Rocco Siffreddi, Manuel Ferrara ou Mike Adriano et rêvent à leur tour de défoncer des culs de rêve... lesquels culs deviennent le modèle rêvé des jeunes femmes qui auront compris la puissance que représente un tel attribut, le pouvoir qu’il leur donne sur les hommes, les avantages qu’elles pourront soutirer de la misérable libido du genre masculin, et enfin de la jouissance qu’elle auront à se mirer par selfies interposés sous toutes les coutures et dans toutes les postures imaginables..Voilà l’ambition qui surpasse toutes les autres aujourd’hui.. triste constat, mais vérifiable.

     

  • Mettre en exergue tout ou partie de son corps c’est vouloir que le tout venant y prête attention.Le tout est de savoir pourquoi faire ? réparer un égo blessé ? Ne se sentir vivre qu’au travers du regard du mâle ? Cette soumission est-elle réellement une avancée pour la gente féminine ?


  • Je crois savoir que dans toute l Afrique (du nord au sud) et en Amérique latine, les pétards charnus sont "signe" de féminité. Pour parler de ma culture d origine, jadis, les femmes qui avaient des rondeurs (postérieur, hanche, ventre, poitrine) étaient considérées comme de bonnes futures épouses bien fécondes. Il fallait avoir les rondeurs généreuses de la "Venus de Willendorf" pour plaire un maghrébin des années 40/50/60.Côté berbère, il fallait en plus, de bonnes grosses chevilles et des joues bien rouges (signe de bonne santé).Autrement, vous avez le pays de la Mauritanie.Leurs femmes se "gavent" de graisse de chameau pour obtenir un postérieur bien enveloppé.Cette pratique a pour but d augmenter les chances d être demandée en mariage.Toutefois, je rejoins l avis de beaucoup de commentateurs de ce sujet : cet engouement du gros boule vient de l univers bling bling rap hip hop.Dans ces clips salaces, on y voit tout le fantasme des rappeurs gangsta bling bling : la biatch. Par ailleurs, du côté "Amérique latine", vous avez un style musicale qui est le reggaetone.Ce dernier reprend les mêmes codes que les rappeurs bling bling américains. À ne pas oublier, dans les années début 2000, Jennifer Lopez, Shakira (à ses débuts) et Beyoncé ont été les 3 premières "people" à afficher fièrement leurs volumineux popotins.La première a même fait assurer son derche à plus d un million de dollars.Après 2010, vous avez eu la Kardachian et la Minaj qui sont devenues les "girls to be".Ce sont elles, ces suppôts de Satan, qui ont donné l envie aux jeunes femmes du Monde entier d avoir des mensurations disproportionnées.Je m explique : cul gigantissime, taille extrêmement fine, poitrine relativement opulente et bouche ultra pulpeuse.Conclusion : phénomène, tendance (moi, je dirais "fléau") qui prend beaucoup d ampleur chez les ados, post ados et adUlescents ! Bien évidemment, elles ne s arrêtent pas qu à augmenter leurs fions, il y a les faux ongles et cils, les extansions, le tanning, le contouring, la colo et les tatoos (sourcils et corps) pour compléter la panoplie de la parfaite poupée "illuminati".

     

    • #2244110

      "à augmenter leurs fions", "les pétards charnus "

      Quel raffinement du langage ! Une vraie représentante de sa communauté. Et dire que ça critique les méfaits du rap et son côté bling bling et donc, je suppose aussi, son côté vulgaire ? On croit rêver ! A chaque fois quand je crois avoir tout vu vous concernant côté bassesse, vous parvenez à me surprendre. Oui, je l’admets ; comme vous aimez tant à le dire "Allah est vraiment grand !"


    • @ majesté,

      J ai voulu employer des synonymes argotiques. Le "fion", c est certes crado mais je ne pouvais utiliser un autre terme que celui-ci car " tout tourne autour de cette partie vile". Quant à m accuser de vulgaire (votre bassesse), là, c est tiré par les cheveux. Votre "erruction" à mon égard vous a fait du bien là ? Vous vous sentez plus "léger ou légère". Sachez tout de même que je peux absolument accepter votre "rejet" de mes origines, racines mais de là, à me qualifier de ces caractéristiques sans me "connaître", pour le coup, je vous trouve bas/se et "oxydé/e". Je vous rassure, je sais pertinemment bien qu avec des gens qui pensent comme vous "tous les mêmes, ces gens là " ne changent pas et comme dit le vieux adage populaire "il n y a que les cons qui ne changent pas d avis".

      Pour votre gouverne, ce milieu délinquant du hip hop, rap est à l antipode de mon "univers" musical. En effet, les musiques du Monde, le rock fm, le jazz et musique classique, ça.... voilà ça... c est plutôt ma tasse de thé. Voilà un contre-exemple de vos apprioris...Je vous inviertai bien en Belgique pour que vous puissiez découvrir d autres "modes de vie"...


    • #2244412

      @leila

      "je vous inviertai bien en Belgique"

      Il se fait que je suis anderlechtois. J’ai travaillé au Vaartkapoen (le VK comme on dit) dans ce "beau quartier" molenbekois d’où sont issus les Abdelsalam et autres enfants de choeur de ta communauté qui on mis Paris à feu et à sang. Quand je travaillais au VK, je m’occupais de l’organisation des concerts pour des groupes comme Rage against the Machine, Yellowman, Arrested Development, Culture etc. Donc en ce qui concerne la variété des goûts c’est pas à moi qu’il faut m’en parler. J’ai tjs baigné dans un univers où l’on écoutait de tout.

      En ce qui concerne "y a que les cons qui ne changent pas". Concernant certains préjugés à votre encontre, je m’en réjouis d’être con. J’en ai trop vu concernant les gens de ta communauté. En fait en travaillant dans ce quartier, j’y ai vu tous mes préjugés se conforter presque avec acharnement. Ta manière de t’exprimer, cette agressivité, cette bassesse dans le langage est vraiment celle de la plupart des "filles" de ta communauté qui n’ont absolument rien de féminine.. Et tu le sais ! Alors ne me joue pas " la vierge effarouchée" au sujet ’un truc qui est connu de tous.


    • Me traiter de vulgaire et d agressive... Mes commentaires n ont été à aucun moment vulgaires. Agressive parce que je vous ai traité de "con". Vous ne faites pas une projection ? Disons plutôt que vous méprisez au dernier degré mes origines et alors ? À vous lire, je ne mérite pas d’exister ! VK, la rue perpendiculaire à la rue de l École et non loin de la place du Parvis St Baptiste ? Je connais...J ai même assisté à un mariage d une communauté que tu souhaites voir disparaître...

      Anderlechtois ? Avec ta HAINE virulente, tu dois habiter soit le quartier Bizet /La Roue/Eddy Merckx, soit Sylvain Dupuis (les environs du métro station "Jacques Brel").

      Ne causons plus, MGTOW...car je suis d une bassesse comme vous le prétendez...


    • @ Ladko,

      Faites-vous allusion au pseudo "trangenrisme" d Amanda Lear ? Je reconnais qu elle a forcé sur ses injections (visage), cela dit, à 70 ans passés, elle a une silhouette à faire pâlir les jeunettes actuelles. Je rappelle qu elle est polyglotte et a une énorme culture.

      Votre blague fera rire certains mais quant à moi, sachez tout de même que ç est tombé comme un soufflet au fromage.


    • @ suite et fin :

      La vulgarité se trouve dans tous les coins du globe terrestre. Le mondialisme a perverti, ravagé les mœurs de milliards d êtres humains. Les vices et travers de ma "communauté" résident également dans toutes les ethnies. C est bateau comme réponse, me direz-vous mais j y pense : la pornographie, les dancings, les clubs à orgie viennent de qui initialement ? Avant le monothéisme, la sexualité avec des pratiques déviantes et multiples existait déjà. La nudité au cap d Agde n est pas perçue de la même manière que les tribus amérindiennes ou africaines. Non, là vraiment, cessez de débiter des inepties. Des connasses, morues, dévergondées, gourgandines, pétasses pouffiasses, cruches, courges, ganaches, quiches, cloches, cagoules (j ai heurté votre sensibilité avec ces synonymes et je m attends à une pluie de "bassesse, vulgaraire, bassesse, vulgaraire...) chez moi comme chez vous, il y en a pléthore. Merci qui ? Merci au capitalisme américain. Merci au mondialisme et à la mondialisation. Autre temps, autre mœurs... Hélas. Je ne suis pas féminine selon votre premier commentaire mais pour moi, la femme doit avoir une élégance et une finesse intellectuelle qui transparaîront de facto sur son aspect physique.

      p.s : erruction n existe, je voulais dire "érucation".


    • #2245284

      à Leila
      Amanda Lear a - au moins - les seins refaits (et ça date des années 90).
      Vous pouvez me croire :)


  • C’est la culture ghetto-favellas qui déboule sur la France.
    La femme “ toupie” en opposition à la femme grande , menue et verticale.
    c’est la noire des ghettos en opposition aux riches blanches.
    beaucoup de rappeurs entretiennent cette passion pour les “ big booties “ au travers de clips.
    c’est la France qui se laisse séduire par un épiphénomène de la sous culture black américaine...que beaucoup de jeunes femmes “ Afro-américaines “ comme on dit , rejettent .
    c’est déjà passé de mode et les filles noires hors ghettos se hipsterisent Plutôt et préfèrent de très loin les petits boulards.

     

    • Tout comme vous, la femme idéale physiquement, c est la femme élancée et svelte. J ai en mémoire : Jerry Hall, Jane Birkine, Amanda Lear. Les mannequins des années 90 étaient et restent toujours aussi pour moi le modèle physique féminin parfait (Elle Macpherson, Claudia Schiffer, Cindy Crawford, Noemie Campbell, etc...).


    • #2244048

      Exactement, j’allais écrire la même chose. C’est une conséquence directe de l’influence des Kardashians, qui du fait de leur gout pour les hommes noirs cherchent a avoir les mêmes caractéristiques physiques qui attirent les hommes noirs : les gros culs. C’est aussi une conséquence de l’immigration qui change les standard de beauté : immigration massive de latinas aux US qui ont une très forte tendance a avoir de gros culs et qui s’ajoutent aux black bien sur qui on des culs absolument énormes, monstrueux. En France c’est l’influence des noires soit directement soit indirectement via les US.

      En tout état de cause c’est absolument horrible, c’est répugnant au dernier degré. Les plus belles femmes au monde sont les femmes d’Europe de l’est et les Coréennes, l’exact oppose des gros culs.


    • « Jerry Hall, Jane Birkine, Amanda Lear »

      Trouvez l’intrus...


    • @ Ladko,

      Faites-vous allusion au pseudo "trangenrisme" d Amanda Lear ? Je reconnais qu elle a forcé sur ses injections (visage), cela dit, à 70 ans passés, elle a une silhouette à faire pâlir les jeunettes actuelles. Je rappelle qu elle est polyglotte et a une énorme culture.

      Votre blague fera rire certains mais quant à moi, sachez tout de même que ç est tombé comme un soufflet au fromage.


  • #2243919
    le 20/07/2019 par sylvie une française
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    Un gros cul pour ressembler aux Africaines mais c’est leur morphologie, les Européennes n’ont pas la même.
    C’est quoi cette perte d’identité ?

     

  • #2243921
    le 20/07/2019 par Padamalgam/500 3x par jour
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    En 1970 les femmes voulaient être longiligne, 1980 c’était le bronzage, en 1990 les gros nichons, 2000 épilée, 2010 longiligne, bronzée, épilée et avec des gros nichons, 2020 c’est les gros cul , vivement 2030 elles voudront des couilles sur le nez pour ressembler a des dindons
    Putain quelle tristesse , gros cul , tête vide
    Elles nous cassent les couilles pour le sexisme des mâles et ne veulent vivre qu’à travers son regard , ce monde part en vrille


  • J’ai constaté personnellement le vide abyssal des femmes en matière de culture et de savoir.
    J’en ai fréquenté pas mal ces derniers temps et quelle déception,impossible de tenir des conversations construites,réfléchies ou intéressante.
    J’ai pu m’apercevoir à quel point elles sont obsédées par leur physique,par l’entourage,par le regard des autres.En plus d’être dans une guerre permanente avec les autres femmes,elles essayent toutes d’attirer le regard des hommes sur elle et cherchent la flatterie chez l’homme.
    Elles veulent se sentir au dessus,sure d’elles mêmes seulement en apparence(définition du narcissisme) car les femmes sont constamment dans la recherche du meilleur corps possible alors elles sont prêtes pour allonger la monnaie mais pas souffrir au sport,aller lire,s’informer...
    Et dernière chose,elles adorent le sexe alors qu’elles affirment le contraire mais quand vous commencez à connaître mieux une femme,elle montre son vrai visage qu’elle prend bien soin de dissimuler au début.
    Aujourd’hui,elles veulent toutes des grosses fesses,une belle poitrine,des grosses lèvres,des petites mains,des petits pieds,un bon bronzage,être grande...
    Quelle descente aux enfers pour les femmes !!!!

     

    • Je connais aucune femme que tu décris tu vis sur quel planète ?


    • En une phrase : "La femme est une surface qui mime la profondeur" F. Nietzsche


    • @Zepetto

      Je peux te confirmer ce qu’il dit étant moi-même une femme. J’ai subis la pression des filles quand je me baladaient avec elles. Dès qu’elles me voyaient bien habillée, alors là c’est la panique à bord, alors pour contrer tout ça c’est soit elles m’humiliaient dès qu’un homme passait devant moi, soit elles en faisaient des tonnes dans la gestuelle de la séduction. De plus, ces filles là dans une table de discussion me demandaient à chaque fois si je m’étaient faite beaucoup draguée dans la semaine. Comme si elles voulaient m’évaluer par rapport à elles. Elles étaient très fières de leur culs et me faisaient culpabiliser mon corps trop mince .
      Bref ces filles là trop superficielles je les ai jetées à la poubelle.


    • @ kittie je suis également une femme. Et je me repete je ne connais pas ce genre de femme. Et des mecs qui servent à rien y’ en à des tonnes aussi.


    • @Zepetto

      J’ai toujours été entourée de piranhas. Beaucoup se sont amusées à séduire mes ex y compris des femmes inconnu dans la rue. Elle sourit à mon mec, et si ce dernier répond (chose qui a été malheureusement le cas), cette fameuse nana me regarde par la suite de haut en bas et bas en haut avec un sourire moqueur pour me montrer sa soit disante supériorité. Et des femmes comme celle là j’en ai vu pleins.
      Tu dis que tu n’en as connu aucune, et bien tu as bien de la chance. Ou peut-être faudrait-t-il que je revois mes fréquentations ? Je ne sais pas...


  • #2243948

    Le gros boule c’est vraiment la facilité de l’Africaine qui se gave chez KFC. Elle est où la fierté d’avoir un beau petit cul musclé et bombé, un ventre plat, des épaules légèrement dessinées.

    Au lieu de cela on nous vend des horribles culs énormes, des bras gras et flasques de la blondasse de game of throne (série que je vénère par ailleurs).

    Moi ce que j’aime ce sont les femmes qui ont le cul musclé car elles se surveillent et font des efforts pour être belle et désirable. C’est pas des pétasses vulgaires à deux balles qui s’empiffrent pour avoir un cul gras, mou et énorme.

     

    • Une nourriture saine et équilibrée, à base de produits animaux, viande,poisson oeufs légumes etc. donne un corps mince et bien proportionné, fesses et seins "normales". Tout ce sucre, fast food, qui nous inonde donne entre tous les autres problèmes de santé aussi de grosses fesses. La mode des grosses fesses tombe bien pour bien entretenir ce marché du sucre et fast food


    • #2244249

      « Vénérer », vraiment ?


  • #2243955

    Le culte du cul est une régression civilisationnelle.

    Le cul, certes possiblement charmant, n’est jamais qu’un émonctoire. La haute culture est celle du sein qui nourrit, les enfants, les peuples et la civilisation.
    La papesse des faux-culs, Kim Kardashian (et son clan de phénomènes de foire est tout aussi méphitique), a l’air de porter une couche en permanence tellement son immonde fion ne ressemble plus à rien :

    https://s1.ibtimes.com/sites/www.ib...
    https://qph.fs.quoracdn.net/main-qi...

    D’ailleurs cette famille de dégénérés est la vitrine du monde de demain : métissage systématique (toutes les filles sont ou ont été avec des noirs), trans-identité (Bruce Jenner), homme blanc sans couilles (le fils Rob, métisseur lui aussi, avec une bougresse en plastique).

    Mais le pire dans ce cloaque, c’est bien que ces lamentables greluches soient allergiques à leur propre transpiration ! C’est quand même pas compliqué de se faire un bon petit derrière bien ferme à la salle...la mollesse de vos fesses est celle de votre volonté bande de feignasses.

     

  • Se mettre autant de plastique dans le fion... J’espère que c’est du recyclé !


  • #2244009

    tiens, puisqu’on parle de la lune :
    encore une conquête de femme, c’est sérieux, c’est dans le Figaro madame
    http://madame.lefigaro.fr/societe/s...

     

  • #2244055
    le 21/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    Des gros lolos naturels, une paire de reine, voilà ce qui est important, tas de jeunes !

    Pourquoi, à ton avis, Fellini, il a pris Anita Ekberg, pour la Dolce Vita ?
    Et encore, Anita, c’est pas si gros.
    Federico Fellini, c’était un fou de gros nichons, il a réalisé des dessins, dans ce sens, et il appréciait positivement Russ Meyer, qui les a mis en scène.

    Une belle paire, bien mise en avant, c’est la femme, c’est tout !
    L’autre qui demande "qu’est-ce qu’on va faire avec ?"
    il est pédé ?

    On ne me pose pas la question, mais je donne ma réponse :
    une belle grosse paire de gros lolos !
    Vive les gros seins naturels !
    Dieu, merci !

     

    • Non mais tu rigoles !!!Certes les seins c’est délicieux mais les fesses et la cambrure c’est la base.Une femme avec de bon gros nibard mais sans le debut du commencement d’un fessier apparaitra un peu difforme. Alors qu’une femme avec une chute de reins,un fessier rebondi même si elle a zero nibard sera toujours sexuellement attirante et de loin. Je tiens à préciser que cette dictature du sillicone me révulse.


  • Arrêtez, pendant des décennies on a eu des injonctions de minceur avec des physiques de gamines et retouchées sur les photos des magazines, et maintenant on nous parle de grosses fesses ? Ah non, plutôt de fesses bien rebondies, c’est pas pareil, et çà, pour celles que çà intéresse, çà se cultive par le sport, dance, yoga, gym, natation etc... il ne faut pas généraliser, la plupart des femmes n’a aucune envie d’avoir le corps d’une actrice X, et puis, n,est ce pas pour plaire aux goût soit disant des hommes ? Je n’en crois rien non plus, mais il y a un business,évidemment !


  • #2244082

    Hier, dans la foule du métro, sur le quai, j’ai constaté que le (plus ou moins) gros pétard, adapté au corps boursouflé pas vraiment blanc qui va avec, de taille inférieure à la moyenne européenne, est devenu une sorte de norme physique en sous-France. C’est le corps multiculti : cultures entrelacées macdo-rap-hanouna-foot en chambre-kardashian-kebab.
    Ce n’est ni joli ni souhaitable ; vraiment pas de quoi en faire une mode, sauf pensée par des gens pas beaux très complexés, désireux de rabaisser les autres à leur pauvre niveau.
    À quoi veux-tu ressembler fillette (blanche) ? À une femme de favela, une femme du métro parisien, une groupie de Hanouna, une allumeuse de réverbères masculins arpentant tous les trottoirs, avec un anneau dans le nez, plus tard une grosse pantouflarde qui coûte à la sécu avec ses varices, son estomac, ses intestins pendouillants, ses ovaires défaillants.
    Vraiment ?
    Un gros cul pour quoi faire ? Péter plus ?
    Heureusement, la plupart des jeunes filles blanches restent assez réservées, c’est leur nature en fait ; elles savent au fond ce qu’elles valent. On les voit souvent s’épuiser à courir dans les parcs, et céder leur place gentiment dans les transports publics.
    La réaction naturelle aux questions stupides du brandisseur de micro des Halles, c’est : voilà qui ne vous regarde pas, monsieur que je ne connais pas. Autant les people se planquent et esquivent les questions, autant les anonymes et les insignifiants se livrent de la façon la plus intime au premier gros vulgaire qui passe.

     

    • Exactement, le but c’est le multiculti. Il y a donc un plan ! D’ailleurs ce n’est pas la première mode à nous être proposée et quasiment imposée, qui n’est rien d’autre que du formatage !


  • #2244322
    le 21/07/2019 par Va comprendre Charles
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    Les noires africaines veulent des cheveux lisses et les françaises des gros culs d’africaines.


  • #2244443

    Concernant le micro-trottoir, il ne faut quand même pas oublier que celui-ci a lieu dans le quartier des Halles. Quiconque habite Paris sait quel type de population fréquente ce quartier, et n’est donc pas étonné par les préférences affichés par les personnes interrogées.


  • #2244460
    le 21/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    La fille avec la robe violette, elle est jolie, elle présente bien, relativement sobre.

    Mais dès qu’elle ouvre la bouche, t’es dans le caniveau !
    Maîtrisez-vous, ferme-la, personne ne veut entendre le ghetto !

    Pourquoi tout ruiner ?
    Quel dommage...

     

    • #2245027

      C’est un rapport de cause à effet. Les filles intelligentes et agréables à vivre n’ont pas besoin de chirurgie esthétique pour séduire les hommes. Seules les super-teubés se font tout gonfler pour augmenter leurs "chances"... sans se douter - pour la plupart - que ce faisant elles ne deviennent aux yeux des mâles en rut, que de la viande à tamponner.


  • #2244532
    le 21/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

    Bon, sinon, y’a le Dmytryk, L’Homme à l’affût (titre original : The Sniper) film noir américain, en noir et blanc, sorti en 1952.

    Lui, il s’embarrasse pas deux secondes, il plombe de la taspé, parce qu’il en a gros sur la patate.
    Une de ses premières victimes est interprétée par Marie Windsor
    Quand t’auras un aussi beau tableau de chasse...
    Elle est sublimement vulgos, dans le Kubrick, où elle donne la réplique au pigeon
    interprété par Elisha Cook Jr., le loser ultime.

    Bref, Dmytryk, L’Homme à l’affût.
    Avec de la belle mise en scène de la ville, des rues...


  • Les hommes ne sont peut-être pas prêts à "se faire charcuter pour un problème esthétique" mais ne sont pas, pour autant, épargnés par le narcissisme et le souci de leur image. Parmi les hommes qui fréquentent les salles de muscu (ou de boxe) combien d’entre eux sont prêts à s’injecter stéroïdes et hormones de croissance - en clair, se doper - pour se tailler un corps musclé ?
    Ces injections ne sont pas sans risques sur la santé des hommes...

     

    • Exactement, et si tant d’hommes fréquentent les salles de sport, ce n’est pas forcément que pour leur santé, et les estheticiennes , massages anti rides, bronzage, etc... d’ailleurs le marché beauté explose pour les hommes, et en parlant du porno, il y a ceux qui se font rallonger le zizi, ce n’est pas pour çà qu’on va généraliser hein ?


  • autant les nichons tu peux pas faire grand chose autant le cul t’as qu’a faire du sport...les boobs c’est du gras (et je prefere celles qui se font mettre le gras du cul dedans pour les grossir plutot qu’une poche plastique) autant le cul c’est du muscle et c’est entierement modelable de maniere naturelle

    medames...les petits seins tant qu’ils ne tombent pas sont tres jolis et les gros souvent vulgaires (j’ai connu une exception dans ma vie avec de beaux gros seins sinon le reste c’est degueu)

    les gros cul c’est absoluement degueu mais des fesses bien musclees de danseuse qui vont avec des cuisses de la meme categorie ca oui c’est tres beau

    apres par pitié ne touchez jamais a votre visage, a part les dents si vraiment c’est grave mais meme le nez ca vous denature...et le botox quelle horreur

    une belle fille est une fille confiante qui se sert de son corps correctement pas une poupee


  • un arret de travail de 2 a 4 semaines ??? non payé j’espere ??? ca c’est comme le remboursement du changement de sexe c’est une arnaque pour le francais moyen qui paye pour tout et profite de rien

     

    • #2244772
      le 22/07/2019 par Ailloli, moutarde, ketchup et fascisme
      Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

      @dav
      « un arrêt de travail de 2 a 4 semaines »
      Et oui un(e) tertiaire ne peut plus s’asseoir, un chauffeur(e) de bus non plus, une prostitués se faire enculer, pour beaucoup avoir un gros boule est synonyme d’arrêt de travail
      Moi par exemple je suis agriculteur la journée dans mon tracteur, mais pour survivre et faire manger femme et enfants le soir je danse le tweerk et je fait un peu de lapdance et des strip-teases et bien je peux plus travailler en tracteur , tu dois pouvoir saisir nos petites turpitudes professionnelles, ce n’est pas que ça me fasse plaisir, tu comprends ??


    • #2244884

      ce que je ne comprends pas c’est la non considération d’un élément simple : est ce qu’un jour ces poches de silicone ne vont pas s’ouvrir ?? pour les implants mammaires bon, on peut dire qu’ils sont suspendues dans le vide, mais pour les fesses, vu qu’on s’assoie dessus c’est assez flippant je trouve. d’autant plus que ca peut arriver n’importe ou ce genre d’accidents.


    • @ lecteur Soralien

      Évidemment qu’il y a un risque permanent. Déjà, le risque que l’implant se retourne et rende difforme la partie du corps où il est posé, ensuite qu’il prenne un choc et éclate et là je ne vous raconte pas les dégâts ...
      Les implants mammaires sont à remplacer tous les 10 ans, donc c’est un cycle sans fin. Et interdiction de porter des soutifs à baleines pour éviter de les percer.
      Bref, faut pas avoir beaucoup de cervelle pour se faire poser ces machins.


    • #2245827
      le 24/07/2019 par Enculeur de mouche
      Les femmes veulent être minces... mais avec un gros cul

      @lecteur Soralien
      Et puis on est jamais a l’abri d’un accident de chasse, du plomb dans le derche ou un accident de jardinage un coup de fourche dans l’cul ou même à la pèche, un mauvais lancé et hop un hameçon dans l’fion et sans être sectaire comment ça peut se passer à la fistiniére si on se retrouve emmancher par un bodybulder hyper volumineux ou un maçon avec des paluches énormes
      Non... c’est des questions pratiques, qui ne peuvent être évacué d’un revers de main
      Comme quoi ici on pense au bien commun merde quand même
      Comme on dit en catalogne !!!


  • #2244820

    ce qui est malheureux c’est que cette course narcissique vers le cul parfait n’a pas pour but d’attirer un homme supérieur pour fonder une famille mais juste de glaner des likes et les regards jaloux d’autres femmes.
    Que devient la bimbo de 35+ ans avec un corps dysfonctionnel et aucune capacité à partager la vie d’un homme unique ? un beau gâchis.


  • C’est bien beau de nous montrer des operations concernant les fesses ( hasard), d’une femme, on sait très bien depuis l’Antiquite ou avant que les femmes cherchent à ameliorer leur apparence pour séduire, quelquefois leur survie en dépendait, les femmes sont choisies largement par rapport à leur physique, tous les commerces en profitent, même si je suis absolument contre, et à commencer par la pornographie, mais on montre moins les opérations ou soins esthétiques que de plus en plus d’hommes aussi se font faire, les poches sous les yeux, liftings, oui, implantation de cheveux, bronzages , saunas, sans parler de l’ augmentation du sexe !

     

    • #2245401

      Tu dis ça par jalousie et frustration. Au fond de toi tu sais bien que le marché de l’esthétique pour les hommes n’est rien par rapport à celui des femmes et que finalement, et c’est là ou le bat blesse, ce sera tjs votre aspect extérieur qui sera le facteur déterminant dans vos rapports avec les hommes peu importe votre intelligence et d’intéressant que vous puissiez avoir à raconter. Et c’est ce que les féministes voudraient bien changer d’où ces mouvements comme "Fat positivity" où on voit des baleines faire la une de certains mags glamours et autres tentatives complètement débiles. Je suis content d’être un homme (de 45 ans). Crois-moi que j’ai pas envie de terminer mes jours avec une vieille. Dans ce cas, je préfère encore être seul. Ce sont les femmes (dans 80% des cas) qui en premier lieu demande le divorce et quand c’est un homme qui le fait pour une jeune c’est tout un scandale.Tu ne trouves ça pas bizarre ?


    • @sa majesté, Ah ! Ah !, si me connaissiez vous verriez que je ne suis ni jalouse, ni frustrée, pourquoi le serais-je, ? vraiment pas, je ne suis pas féministe et n’ai aucun problème avec les hommes, au contraire, ni avec mon corps ni avec ma tête , mais peu importe, sachez que le marché esthétique des hommes ne fait que commencer, mais il explose, et c’est un fait que les hommes font de plus en plus attention à leur physique, c’est tout et ils ont de plus en plus recourt à la chirurgie, ! Même si la chirurgie esthétique et la beauté plastique concernent évidemment beaucoup plus les femmes, ce que je voulais dire, c’est que tout ce business est quand même promu et provoqué par les médias, magazines, publicité et people, et la pornographie ! Où est le problème, que je sois frustrée ou pas n’a rien à voir et d’ailleurs n’intéresse personne, élever le débat, en toute objectivité, serait salutaire ! Et ne pas s’en prendre aux personnes, s’il vous plaît, sur ce site, les opinions doivent être libres, c’est tout l’intérêt, surtout par les temps qui courent !


    • #2245608

      @Athena

      "Relever le débat"

      Pour relever le débat le minimum serait au moins d’être un peu conscient de certaines choses au niveau culturel. Les opérations esthétiques pour hommes ont tjs été ce qu’ils sont et n’ont jamais fluctué pour la simple raison que ce genre de choses sont intrinsèquement liées à la culture du pays. Je ne vois pas un anglais où la mode consiste a porter le maillot de son équipe de foot - et rien de plus ! - être préoccupé par son aspect extérieur. Tu as déjà visité des pays de l’est ? Je crains que rien que le fait de se regarder plus de 5 secondes dans un miroir est déjà bon pour se faire passer pour une tante là-bas. Par contre pour un italien, là s’est tout à fait différent. Il est connu que pour un italien rien que pour aller chez le boulanger, il a besoin d’être sur son 31. Mais bon s’est leur culture ; ce qui en fait aussi, je dois l’admettre, vraiment une belle race.


    • #2245623

      @ sa majesté ceux qui parlent comme toi sont souvent les plus moches. Comme beaucoup tu n’accepte pas ton propre vieillissement, du coup tu en deviens aigrie, et passe ta frustration sur les femmes. Que ta vie doit être triste. J’éspère ne pas devenir comme toi dans 15 ans.


  • #2244918

    Voilà ce qu’est devenue la civilisation d’un Saint Charlemagne ou d’un Saint Louis, capable à la fois de prouesse en bâtissant des cathédrales et d’honneur à la guerre, d’ingéniosité dans les champs et l’artisanat. Un vulgaire peuple décadent aujourd’hui .


  • #2245532

    Apocallipygie Now !!!

     

    • Mais non, Matthieu, ce que tu as voulu dire c’est "Apocastéatopygie Now".

      Ben oui puisque tu as confondu callipyge et stéatopyge :

      1. Callipyge = qui a de belles fesses

      2. Stéatopyge = qui a de grosses fesses

      Cet article d’É&R porte effectivement sur la stéatopygie…

      Salutations cordiales.


  • L’interviewer du micro-trottoir est idiot ou il débarque de son canoë ?
    "Tu préfères les filles avec des beaux seins ou de belles fesses ?
    C’est si difficile que ça à poser comme question ?

     

    • Il est question de volume, pas de beauté.

      Pour les anciens Grecs, les anciens Chinois, les peintres des églises romanes… il était question de beauté, pas de volume. Qu’ils sont loin maintenant ces gens là...


  • #2247703

    Les implants c est dépassé. Maintenant c est graisse ou liquide. D ailleurs dans le pays de la chirurgie qui n est pas le bresil mais le venezuela les implants ne se font pas. De toutes manieres en france elles peuvent se faire de la chirurgie elles resteront toujours aussi chiantes et hysteriques, donc toi homme si tu veux une femme jolie, intelligente, douce et qui te respectera en tant qu homme, et si tu aimes la fesse rebondie choisi toi une latina.


Commentaires suivants