Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les jumeaux Winklevoss sont les premiers milliardaires en bitcoin

Les frères Tyler et Cameron Winklevoss, qui avaient porté en justice Mark Zuckerberg à propos de la création de Facebook, sont devenus les premiers milliardaires en bitcoin.

 

Un flair indéniable. Avec les records atteints par le bitcoin, deux investisseurs sont devenus les premiers milliardaires de cette monnaie virtuelle : il s’agit des jumeaux Tyler et Cameron Winklevoss, selon le Telegraph. Leur nom est bien connu de la Silicon Valley : revendiquant avoir eu l’idée de la création de Facebook, les deux frères avaient attaqué en justice Mark Zuckerberg pour obtenir réparation, estimant avoir été floués. En 2013, ils avaient acheté pour 11 millions de dollars de bitcoin à 120 dollars l’unité, prévoyant une explosion de cette monnaie cryptographique. A juste raison : le cours, non officiel, a atteint plus de 11 800 dollars dimanche, transformant leur mise initiale en milliard de dollars.

« Les gens disent que c’est un système de Ponzi, une bulle. Les gens ne veulent pas le prendre au sérieux. Mais à un moment, cela va changer pour devenir "les monnaies virtuelles sont là pour durer". Nous n’en sommes qu’aux premiers jours », avait expliqué en 2013 Cameron Winklevoss au New York Times. « Nous avons décidé de placer notre argent et notre foi dans un cadre mathématique dénué d’erreurs politiques ou humaines », avait complété Tyler Winklevoss. « Cela fait quatre ans et on attend encore que l’on prouve qu’il ne s’agit pas d’une alternative viable aux monnaies fiduciaires. »

Lire la suite de l’article sur parismatch.com

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1854312

    La boucle est bouclée, pourrait-on dire..... Ils sont milliardaires, peut-être rachèteront-ils à SucreBerg les terres qu’il a prises aux hawaïens par voie de "justice pour les riches qui ont potentiellement beaucoup souffert" ? Pour les rendre aux Hawaïens, évidemment.....

     

    Répondre à ce message

  • #1854315

    Un cadre dénué d’erreurs politiques ou humaines.... Tout est dit ! Ne plus aimer, ne plus enfanter, consommer, cramer tout ce qu’on gagne malgré notre savoir, notre sueur ! La vie, ce n’est pas le virtuel que ces 2 mecs vivent ! S’ils se ramassent encore une fois, ils vont se suicider virtuellement ?

     

    Répondre à ce message

  • #1854354
    Le 4 décembre à 23:40 par VaeVictis80
    Les jumeaux Winklevoss sont les premiers milliardaires en bitcoin

    A certains qui pensent comprendre l’économie à travers le prisme de l’informatique et non du politique : Le bitcoin EST une monnaie fiduciaire, et même la plus absolue des monnaies fiduciaires.

    Du latin fiducia qui signifie confiance, une monnaie fiduciaire repose sur le confiance que ses usagers lui octroient : ce bout de papier vaut 20 euros, non parce que c’est marqué dessus, mais parce que l’on a confiance en l’état qui l’émet. Contrairement à une valeur refuge comme l’or qui vaut réellement quelque chose à peu près n’importe où sur terre...

    En cas de crise systémique (qui arrive à grand pas), vos bitcoins auront encore moins de valeur que vos billets en euros, contrairement à l’or qui verra son prix s’envoler...

    De plus contrairement aux Reichmarks, vous ne pourrez même pas faire du feu avec...

     

    Répondre à ce message

  • #1854421

    Ah sujet Bitcoin, les commentaires temoignent d’une meconnaissance, tentons d’eclaircir...

    D’abord comment ca marche, imaginez un livre de comptabilité géant (un genre de spreadsheet Excel), partagé par tous les utilisateurs.

    Pour garantir sa securité et son unicité, on fait assembler par des millions de machines (qui en fait travaillent sur un puzzle compliqué) les transactions que les utilisateurs emettent sur le livre de comptabilité. La piece de puzzle de la machine qui a assemblé le plus grand nombre de transactions est ajoutée au livre de comptabilité.

    Le puzzle permet au mineur d’inclure une transaction qui le remunère en cas de succes (auquel s’additionne les frais de transactions que les utilisateurs peuvent ajouter a leur transaction pour tenter le mineur et accelerer la validation). Pour ne pas avoir trop de puzzles gagnants, plus il y a de mineurs, plus le puzzle est compliqué, cela garantit une creation monetaire stable dans le temps et du coup la rend très predictible. Cela garantit aussi qu’un tiers ne peut pas debarquer et creer une ligne de bloques alternative, ca lui prendrait une puissance de calcul incroyable, hors de portée.

    Quand vous creez un "compte" bitcoin, vous creez en faite une clef cryptographique privée, cette clef permet de generer des clefs publiques qui servent d’addresses sur le livre de compta (que vous pouvez distribuer pour recevoir des btc par exemple), seul la clef privée peut controler par signature les ordres de deplacements de bitcoins (d’une addresse vers une autre). Le reseau et les mineurs verifient que l’ordre est signé par la clef privé qui a enfanté la clef publique qui stockait les bitcoins, cette verification se fait sans acces à la clef privé, que vous conservez comme vous voulez (mais comme la prunelle de vos yeux).

    Le minage est de moins en moins remuneré car le bitcoin a une limite maximale de 21 millions de bitcoins. En consequence, à intervalle plus ou moins long (dicté par le protocole), la remuneration du puzzle gagnant diminue de moitié, à terme le gros de mining sera donc remunere par les frais de transaction.

    Cette limite maximale est ultimement la raison pour laquelle le prix du bitcoin monte, on est de plus en plus nombreux à se partager 21 millions de bitcoins, et peut-etre qu’un jour on sera 7 milliards et plus à se les partager (le bitcoin est infiniment divisible). Si il survit et s’impose, il est encore incroyablement abordable.

    Pas de bulle donc mais une monetisation.

     

    Répondre à ce message

  • #1854478

    « Nous avons décidé de placer notre argent et notre foi dans un cadre mathématique dénué d’erreurs politiques ou humaines ».
    Si je résume ils ont décidé de tout miser sur l’antéchrist , il faut bien comprendre que le christianisme est une culture basé sur la confiance à l’homme et bien évidement sous entendu également à la femme ( je précise pour les idiots utiles ) , dans la bible il est écrit qu’il faut avoir confiance à l’homme idem dans le coran , ce qui expliquerait par extension la séparation du corps et de l’âme (le trans humanisme ) un système hétérogène .
    Il s’agit d’une guerre a long terme de remplacement de l’homme par la machine .

     

    Répondre à ce message

  • #1854496

    La blockchain est une technologie intéressante du point de vue de l’intégrité et de la confidentialité. Néanmoins, elle nécessite souvent un PoW (Proof Of Work) énergivore et ayant une complexité croissante. Une alternative très intéressante est le hashgraph : https://hashgraph.com/

     

    Répondre à ce message

  • #1854510
    Le 5 décembre à 09:03 par Abraracourcix
    Les jumeaux Winklevoss sont les premiers milliardaires en bitcoin

    Tant qu’il y a de l’électricité, tout va bien.
    Je n’ai pas les moyen de me payer de l’or, mais je stocke les pièces de 2 et 1 Euros, pas pour leur valeur nominale, mais pour le métal qu’elles contiennent...
    http://numismativy.fr/dossier/euro_...

     

    Répondre à ce message

  • #1854550

    À ceux qui comparent la monnaie papier € aux bitcoins, et qui nous informent du plafonnement des bitcoins, 21 millions d’unités, une question : qui a créé ces bitcoins, à partir de quoi, et qu’en serait sa valeur si "on" venait à en créer en "masse" ?

    L’or, l’argent, le platine, qui ont des utilisations en bijouterie, en industrie, et en échange de biens me semblent encore bien meilleurs sur le long terme que ces bitcoins pour asseoir une économie aujourd’hui rendue agitée par la quantité incontrôlée d’émission monétaire et la spéculation sans contrôle.

    Pour le plaisir j’achète des pierres précieuses et autres pierres (diamants, rubis, émeraude, saphir, aigue-marine, tanzanite, tourmaline, spinelle, améthyste, larimar, labradorite) c’est beau, ça rayonne, c’est transportable et ça peut être utile dans les prochaines années. Je considère que c’est un beau placement, dans tous les sens du terme. Le bitcoin reste pour moi une abstraction et un objet beaucoup trop volatile en valeur et en possession (un bitcoin ne se porte pas en chevalière !)

     

    Répondre à ce message

    • #1855092
      Le 5 décembre à 23:11 par Oleodedieu
      Les jumeaux Winklevoss sont les premiers milliardaires en bitcoin

      C’est un montage en pyramide de Ponzi... On nous parle de quelques gagnants pour que les gueux se jettent dessus... Et inversement c’est la technique du pantalon à une jambe... Acheter/revendre entre financiers et trouver du "Christian" à la fin !!!

       
  • #1854878

    Salut à tous,

    Au cas où ne vous l’auriez pas lu, je me permets de faire un copier/coller d’un paragraphe de l’article du saker, qu’E&R relie ce jour :

    "Au cours des dernières années, les crypto-monnaies basées sur la technologie blockchain ont été vantées dans le mouvement de la liberté comme la solution à la corruption et au contrôle par la banque centrale. Elles allaient tout décentraliser et peut-être même faire effondrer le système bancaire tel que nous le connaissons. Ces fantasmes n’ont jusqu’ici prouvés n’être que cela, des fantasmes. Les principaux investisseurs et partisans de la technologie blockchain et des cypto-monnaies se sont révélés être les banques internationales elles-mêmes. Les piliers globalistes tels que Goldman Sachs et JP Morgan travaillent avec acharnement pour provoquer les différentes incarnations de la blockchain, et l’objectif devient de plus en plus clair : éliminer toutes les transactions physiques dans un proche avenir et faire des systèmes numériques la méthode prééminente du commerce.

    Je ne pense pas que beaucoup de gens se rendent compte à quel point ce développement sera catastrophique et changera le monde s’il est autorisé à se poursuivre. Les crypto-monnaies ont été promues comme un moyen d’arrêter le pouvoir bancaire international, et maintenant elles représentent un tout nouveau niveau de centralisation. La mort de l’anonymat dans le commerce signifie la mort de la liberté individuelle. C’est aussi grave que cela."

    C’est assez clair ? Ne vous souvenez-vous pas qu’il y a déjà au moins deux ans, Pierre Jovanovic expliquait que la mathématicienne Blythe Masters, bossait dorénavant dans ce domaine, mais pour le compte des Goldman Sachs and Co ?

    D’autre part, comme le disait Yankee plus haut, quand j’achète mon journal, j’en fait quoi des "bitcons" ? Oui, j’ai volontairement oublié un "i" !
    On a l’impression à lire certains, que tout commerce physique va disparaître, qu’il n’y aura plus que du commerce en ligne, où on paiera avec les bitcons déjà récupérés par toujours les même....
    Ne vous faites pas avoir camarades...à lire l’enthousiasme de certains......Ca fait très très peur.
    Vivent les monnaies locales, physiques, matérielles....virer une escroquerie dollar/euro pour du bitcon, désolé, comme on dit aux USA, "I don’t buy it" !
    Adishatz

    H/

     

    Répondre à ce message

  • #1855053

    Ouais, mais bon.....Ils avaient déjà 11 millions à investir, à la base, les frère neuneus. Le pognon va vers le pognon. Rien de neuf, ou de bien transcendant.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents