Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour l’euro

En une semaine, les mauvaises nouvelles se sont accumulées pour l’euro. Ces nouvelles sont essentiellement politiques. On ne reviendra pas ici sur les problèmes économiques de la monnaie unique, qui ont été décrits et analysés dans plusieurs notes [1].

 

Ces nouvelles viennent pour certaines d’Italie, ce qui n’étonnera personne vu la situation dans ce pays, que l’euro étrangle véritablement. Mais, le point important est aussi que ces nouvelles nous viennent d’Allemagne. Cela est plus intrigant, et mérite explication.

 

L’euro et la cour de Karlsruhe

C’est donc d’Allemagne que sont venues les premières mauvaises nouvelles. La cour constitutionnelle de Karlsruhe, qui est en réalité l’équivalent de la Cour Constitutionnelle, a reconnu que les mesures de la Banque Centrale Européenne que l’on appelle le PSPP (ou Public Sector Purchase Program) pourraient constituer une violation de la Constitution allemande [2]. La Cour de Karlsruhe a déclaré, dans ses attendus, que des « raisons significatives existaient pour que l’on considère que la BCE a outrepassé son mandat » [3].

Bien sûr, on ne doit pas s’exciter outre mesure sur cette décision. Si le Président de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe a déclaré que, à son avis, ces mesures constituaient bien une violation de la Constitution, il a néanmoins renvoyé l’ensemble du dossier à la Cour Européenne de Justice. L’arrêt qu’émettra cette dernière sera alors réexaminé par la cour de Karlsruhe. On le voit, la procédure s’annonce longue. Elle durera au moins jusqu’au début de 2018, voire jusqu’à la fin du printemps. De plus, cette procédure a été initiée suite à la plainte déposée par Alexander Gauland, le dirigeant de l’AfD. Or, ce parti, qui s’est fait connaître par des prises de position anti-euro, est engagé, comme les autres, dans la campagne pour les élections législatives de septembre en Allemagne. Qu’il ait voulu réaliser une opération publicitaire est ici évident. Cependant, cette opération semble bien avoir touché un point sensible. La réaction de la cour de Karlsruhe a été rapide, et positive.

Les dirigeants de la BCE ont rapidement réagi, en cherchant à rassurer les dirigeants européens. Ils ont affirmé que les opérations de la BCE étaient parfaitement légales et correspondaient bien à son mandat. Peut-être ; il est probable que la Cour européenne de Justice ne voudra pas mettre la BCE dans une situation plus que délicate. Mais, ce jugement pourrait sérieusement limiter les marges de manœuvres de la BCE [4]. C’est donc un coup d’arrêt, ou à tout le moins un coup de semonce. Le fait qu’il vienne d’Allemagne est ici particulièrement significatif.

 

Où l’on reparle de l’Italie...

Cela l’est d’autant plus que, dans le même temps, un événement important avait lieu en Italie. Dans le quotidien Libero [5], où Silvio Berlusconi a envoyé une lettre ouverte le 19 août 2017, il propose rien de moins que d’instaurer deux monnaies en Italie, l’euro, qui ne serait plus utilisé que pour les transactions internationales, et la Lire, et oui, qui serait utilisée à l’intérieur du pays [6]. Ce n’est pas la première fois que l’ancien dirigeant italien fait ce genre de déclaration. Mais, c’est la première fois où il le fait d’une manière aussi politiquement articulée. Cela lui a valu des critiques acerbes, et en particulier de Romano Prodi qui lui a conseillé d’aller « se faire soigner », mais aussi de Claudio Borghi, le responsable du département économique de la Ligue du Nord.

Pourtant, et avec toutes ses contradictions, la lettre de Silvio Berlusconi est importante.

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Notes

[1] Voir la note du 29 juillet 2017 publiée sur Russeurope, https://russeurope.hypotheses.org/6180 sur les écarts de change réel (calculés par le FMI), celle du 30 juillet 2017 sur les fondements théoriques de l’Euro https://russeurope.hypotheses.org/6184 et celle du 11 août sur le déficit commercial de la France https://russeurope.hypotheses.org/6210

[2] Balazs Koranyi et Francesco Canepa, Reuters, le 15 août 2017, https://sg.finance.yahoo.com/news/g...

[3] irishtimes.com – ECB bond-buying activities referred to Europe’s highest court – Mardi, 15 août 2017. http://www.irishtimes.com/business/...

[4] Balazs Koranyi et Francesco Canepa, Reuters, op.cit.

[5] http://www.liberoquotidiano.it/news...

[6] http://www.ilgiornale.it/news/polit...

Changer de modèle économique avec Kontre Kulture :

Jacques Sapir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1789744

    ’’ Romano Prodi qui lui a conseillé d’aller « se faire soigner »’’...
    Sous-entendu selon son contradicteur ; des troubles mentaux dont il souffrirait...Il est vrai que l’euro étant, à l’évidence , une source miraculeuse de prospérité générale pour le pays dans lequel sévit Mr Prodi, quiconque le met en question mérite des soins psychiatriques (mais pas Mr Prodi...qui lui est évidemment parfaitement sain d’esprit) Etranges animaux politiques qui ne se complaisent que dans un biotope fangeux sous un ciel d’apocalypse. Mais il est vrai que rien qu’à observer des mouches, on voit bien avec quelle délectation elles se précipitent sur le moindre étron, le coq aussi dans un ordre biologique différent, se plaît à chanter les pieds dans la merde...et donc...


  • #1789773
    le 25/08/2017 par clairefontaine
    Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour l’euro

    Pour un homme de droite ce n’est pas une mauvaise idee.


  • #1789790

    « ...cette procédure a été initiée suite à la plainte déposée par Alexander Gauland, le dirigeant de l’AfD (...) La réaction de la cour de Karlsruhe a été rapide, et positive ». Autrement dit, cette cour défend le Capital allemand (dont la vitrine médiatique s’appelle AfD) qui se sent menacé, à long terme, par l’€, bien que celui-ci soit un Reichsmark qui est bon marché dans tous les sens du terme.


  • #1789900

    Bonne idée, il ne reste plus qu’à l’appliquer en France aussi.


  • #1789945
    le 25/08/2017 par Un ploemeurois
    Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour l’euro

    Je recommande très fortement la vidéo récente (mai 2017) de Michel Drac qui est une note de lecture sur un ouvrage consacré à la zone euro par deux partisans (Patrick Artus, Marie-Paule Virard) de son maintien. Si MLP avait suivi cette video et un peu travailler...

    Euro, par ici la sortie ? (Patrick Artus, Marie-Paule Virard) https://www.youtube.com/watch?v=IkW...