Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les mercenaires de "Blackwater" ont été engagés pour protéger le parlement grec !

Traduction E&R

L’ambassadeur Leonidas Chrysanthopoulos a provoqué des remous quand il a déclaré à un journal diplomatique canadien que le gouvernement grec avait accrédité la société Blackwater – une puissante armée de mercenaires – pour assurer la sécurité militaire du Parlement grec !

Il a affirmé que certains de ses membres se sont engagés dans des activités d’opérations secrètes dans des régions telles que l’Irak et l’Afghanistan tandis que d’autres disent qu’ils se considèrent comme étant au-dessus de la loi ! En fait, un rapport paru sur Young Turks indique qu’ils ont été impliqués dans des crimes de guerre internationaux en Irak !

Le rapport a été confirmé le 1er février 2013, lorsque le site d’information militaire grec Defencenet, a cité les mêmes sources que le journal canadien. Selon Defencenet, le contrat est présumé avoir été signé par l’ancien président du Parlement Evangelos Meimarakis. Évidemment, cette information, et choquante révélation, soulève de nombreuses inquiétudes quant à la sécurité des citoyens grecs et la violation des principes fondamentaux énoncés dans la Constitution grecque. Si l’information est vraie, parce qu’il y a encore quelques doutes au sujet de cette histoire, alors le gouvernement doit rendre des comptes et ceux qui sont impliqués dans cette histoire doivent démissionner et être immédiatement traduits en justice.

Blackwater ou Academi – précédemment connu sous le nom de Blackwater Worldwide est une société militaire privée fondée en 1997 par Erik Prince et Al Clark, un homme de droite qui, apparemment, était un grand fan de la famille Bush.

Voici la déclaration de l’ambassadeur grec au Canada qui a causé une telle agitation en Grèce, telle que diffusée sur le site d’information gréco-thessalonicien :

« Question : Beaucoup d’observateurs croient également que la crise a été aggravée par les tendances politiques en Grèce : des premiers ministres avec la “tête dans le sable” pour éviter d’avoir à prendre des décisions difficiles, des gouvernements minoritaires faibles, des mouvements de protestation destructeurs, la croissance de l’extrémisme, etc. Comment évaluez-vous l’état contemporain de la démocratie grecque et la capacité des partis politiques à créer un environnement qui peut promouvoir des solutions ou créer des obstacles ?

Réponse : Je crois que la crise a été aggravée par les mauvaises mesures d’austérité imposées à la Grèce par la soi-disant troïka (FMI-UE et la Banque centrale européenne) et le manque de courage des gouvernements grecs a s’y opposer ou à les négocier. Le FMI a admis publiquement que des erreurs ont été faites. De nombreux Grecs souffrent à cause de ces mesures. Le FMI a récemment admis qu’il ne s’attendait pas à des niveaux élevés de récession. Mais les erreurs doivent être payées. C’est une honte que le gouvernement grec n’ai pas estimé le coût des dommages de ces erreurs dans le pays et demande que celle-ci soient réduites à la soi-disant dette.

La démocratie n’existe plus en Grèce. Les mesures d’austérité récemment adoptées étaient inconstitutionnelles selon les plus hauts tribunaux grecs. Un membre du Parlement, et ancien ministre, a déclaré sans honte à la télévision que ces mesures sont inconstitutionnelles, mais qu’il devait voter pour elles. De cette façon, il ouvertement violé l’engagement qu’il avait pris quand il a prêté serment de protéger la Constitution.

Le gouvernement grec a récemment conclu un accord avec la société remplaçante de Blackwater pour engager des mercenaires pour la protection du Parlement. Cependant, les parlements dans les démocraties n’ont besoin d’aucune protection. Des directives ont été remises aux médias sur ce qui peut être dit et toléré et ce qui ne peut pas être toléré. Les journalistes qui ne se conforment pas sont harcelés par des agents du gouvernement ou arrêtés. Un autre journaliste a été sommairement congédié de la télévision d’État après avoir montré le Premier Ministre se faire huer lors de la fête nationale du 28 octobre. Et l’UE ne s’intéresse pas à la démocratie en Grèce comme elle s’y intéresse dans d’autres pays comme la Turquie. »

Dans l’intérêt du raisonnement, supposons que ce soit vrai. Peut-être que le gouvernement ne se sent pas à l’abri avec la police grecque actuelle, car avouons-le, ces jeunes hommes et femmes sont payés des clopinettes pour le maintien de l’ordre et suite aux réductions de salaires récentes, leur salaire atteint un niveau ridicule.

D’autre part, peut-être y a-t-il une autre espèce de menace, quelque chose que les citoyens ne connaissent pas. Le Premier ministre Antonis Samaras avait mentionné ceci il y a quelques mois, et nous savons tous quels types de menaces se rapprochent de nous, avec les groupes ultranationalistes en Albanie, ainsi qu’en Turquie. La Grèce se prépare également à proclamer sa zone économique exclusive, donc peut-être que ces forces sont ici dans le cadre d’une stratégie. D’autre part, peut-être que le gouvernement grec a commandé ces forces afin de former sa propre force de police spécialisée pour faire face à une éventuelle menace. Ou alors, ces forces sont simplement là pour éliminer les méchants qui sont liés aux récents attentats qui on eu lieu à Athènes.

Qui peut bien savoir ?

Une chose est sûre, c’est qu’il y a des menaces à la fois sur le plan national et international. Et la raison pour laquelle nous disons ceci à HellasFrappe, c’est que nous avons lu un article sur le site d’information Serbianna qui parle de groupes extrémistes albanais en Grèce qui travailleraient avec le MIT turc (organisation du renseignement national) dans le but de déstabiliser la Grèce.

En voici un extrait pertinent :

« En outre, dans plusieurs cas de contrebande de stupéfiants en Grèce, où des passeurs albanais ont été impliqué, des liens ont été établis quant aux raisons cachées de la contrebande qui incluait une levée de capitaux à des fins extrémistes. De la même façon, un journaliste et expert en sécurité grec de premier plan, Manos Eliades, a présenté dans un de ses récents livres, des liens ainsi que des études de cas sur la coopération directe entre certains albanais immigrant vers la Grèce et le MIT.

Pour le moment, il a été établi que l’UCC (selon le Terrorism Research Center à Washington, l’UCC est un groupe terroriste connu), bien qu’il soit encore émergeant, est maintenu comme un déstabilisateur potentiel en ce qui concerne la Grèce et il est approvisionné avec des armes provenant du marché noir albanais. Il y a également un support de groupes radicaux albano-américains et des services de renseignement turcs et l’objectif est passé de la propagande au recrutement d’immigrants albanais en Grèce, en utilisant comme prétexte la détresse économique que beaucoup de personnes ont ressentie en raison de la crise économique dans le pays et le manque de possibilités d’emplois. Enfin, des petites formations paramilitaires se déroulent dans le nord de l’Albanie et l’UCC joue encore un autre rôle – cette fois au sujet de la politique nationale albanaise – en ayant l’ambition d’être vu dans le sud du pays comme étant “le bras long des Albanais du Kosovo”, ce qui leur permet de maintenir leur objectif d’unir le reste de l’Albanie avec le Kosovo et non l’inverse.

Les contre-mesures mises en œuvre jusqu’à présent par l’État grec comprennent une variété de mesures de renseignements et de sécurité. Une de ces mesures qui est pour le moment en cours de formation et qui sera totalement opérationnelle d’ici fin 2012, est la création d’unités de mobilisation de polices rapides et lourdement armées afin d’intervenir dans les cas de criminalité lourde (vols à main armée avec utilisation d’AK-47) mais aussi dans toutes les actions paramilitaires potentielles, comme la menace hypothétique d’UCC.

Des informations indiquent qu’une quantité importante d’armes légères sont entrées en Grèce par l’Albanie récemment, et dans une tendance plus inquiétante, la même évolution a été observée dans l’ARYM en Macédoine, qui, selon de nombreux experts indépendants est un potentiel endroit chaud pour n’importe quelle action paramilitaire qui impliquerait une des branches de l’UCK (armée de libération du Kosovo). En outre, le gouvernement albanais à Tirana est également pleinement conscient de ces développements et l’OTAN elle-même porte une attention particulière afin d’éviter toute déstabilisation causée par des groupes extrémistes vivant principalement de la contrebande, de l’extorsion de fonds ainsi que d’activités illicites organisées et qui utilisent le territoire du Kosovo comme une plaque tournante. »

Alors, peut-être que l’équipe de Blackwater est seulement là pour former les fonctionnaires grecs. Nous espérons que c’est cette raison. Si ce n’est pas celle-ci alors, nous devons connaître l’horrible vérité.

Celle-ci doit être immédiatement éclaircie.

Sur les sociétés militaires privées, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vous reprendrez bien un peu de démocratie européenne !?


  • Quelle honte pour un peuple qui a inventé le mot Démocratie il y a 25 siècles !

     

  • Nous aussi on a un embryon de ce genre de milice : les nervis de la LDJ, recus, comme les meilleurs de leurs fils, par les 577 députains de l’Assemblée Nationale-sioniste.

     

  • Mais que fait l’armee greque ?

    Comment peuvent il accepter une force etrangere armee sur leur territoire ?

     

    • L’armée est un terme d’il y a plus de 50 ans, à notre époque les armée n’existent plus car l’armée comme le journalisme a été infiltrée et purgée par le pouvoir. Tout se qui n’est pas fiable et obéissant au pouvoir est aussitôt mis à l’écart, le pauvre petit gamin qui devient militaire ne voit pas se qui se passe au sommet et n’a pas conscience qu’il n’est qu’un objet pour les desseins de l’oligarchie mondialiste qui a infiltré aussi bien la presse, les armées que les états.


  • Quelque part, c’est toujours plus facile de buter à coups de brique un mercenaire américain, célibataire et cocaïné, coupable de crime de guerre en Irak, qu’un policier grec, père de famille qui n’a rien demandé.

     

  • C’est la suite logique j’ai envie de dire, la même chose arrivera en France.
    Les militaires en cas d’insurrection ne seront pas une force sûre pour le gouvernement, dans les révolutionnaires ils y’aura forcément des connaissances à eux voire même des membres de leurs famille. Qui aurait envie d’abattre son neveu, son fils où même son ami d’enfance ?
    Personne !
    Les seuls qui n’hésiteraient pas une seule seconde seront les mercenaires étrangers. Les mercenaires seront payés et donc sous les ordres direct des banquiers (en extrapolant un peu).

    C’est exactement ce qui est en train d’arriver en Grèce. Le gouvernement ne peux plus avoir confiance en ses forces armées.

    La messe est dite

     

    • J’espère que vous avez raison. Qu’on n’est effectivement plus à une époque où l’armée est encore capable, comme dans le passé, de tirer sur la foule sans remord.
      En tout cas, même si l’info est à prendre avec des pincettes, c’est la suite logique des choses. Un peu dans la même veine que le don colossale de Wall Street aux forces de police de New York. Les vampires, aussi riches et pourris soient-ils, savent très bien que sans une milice privée entre eux et le peuple, un jour ou l’autre, ils risquent le lynchage...(puisqu’on voit bien qu’après 5 ans de crise, pas un seul banquier n’est derrière les barreaux).
      Il va peut-être être temps de se procurer des armes, au cas où...


    • @Palleon

      En effet, symbole franchement flippant !

      Le gouvernement a non seulement peur de son peuple mais aussi, apparemment, de sa propre police, de sa propre armée !

      C’est effrayant ! Même les pires dictateurs Africains (Amin Dada, Mobutu...) n’en sont pas arrivés là ! Du moins pas à ma connaissance...

      Un écrivain dont j’ai oublié le nom disait avec malice qu’il suffisait de regarder comment un chef d’état se déplace au quotidien pour jauger l’atmosphère du pays. Certains partent bosser le matin en vélo (Danemark, Finlande...), et d’autres sortent en limousine entourés, surprotégés par une escorte de 200 flics à moto, à fond la caisse et toutes sirènes hurlantes....

      Blackwater !!....Ca va mitrailler sec dans les rues d’Athènes !


    • En 1787,Louis XVI avait congédié,par économie, ses propres mercenaires et cavaliers écossais et allemands pour ne garder que les suisses piètons !
      Puis les gendarmes royaux et mousquetaires gris et noirs ont été licenciés également...il n’y avait plus personne pour défendre Versailles en 1789.. !!!

      Je crois bien que les politiques sont d’accords avec les historiens sur les erreurs à ne pas reproduire...qu’elle qu’en soit le coût !


    • L’Europe ressemble de plus en plus à l’Afrique....Dans certains états africains , il y avait la "garde présidentielle" ou "GP" souvent commandée par un français ....ancien d’Indo ou d’ALgérie et alors que l’armée nationale n’avait que des munitions à blanc ( ou pas du tout) , la GP composée d’anciens paras et légionnaires , était la seule à disposer de mun. réelles . On en trouvait meme derrière le comptoir du mess. Mais la participation de BLACKWATTER( ou d’autres officines) à des opérations de con trole de foules en GRECE n’est pas une nouveauté et ne doit pas dater d’hier car lors des affrontements de 2012 , des témoins ont entendu des membres des forces depolice s’exprimer en anglais .


    • D’après moi, ils n’auront même pas besoin de faire appel aux services de mercenaires en France car ces fonctionnaires de la défense ou du Ministère de l’Intérieur sont tout à fait capables de remplir la mission que leur donnera la grande secte et ils ne manqueront jamais de personnels pour ça. Tout est déjà prévu et calculé : les agents de la secte infestant ces corps sont déjà en place pour diriger leurs pions lobotomisés. Tout a été fait pour qu’aucune opposition ne puisse s’organiser face à eux : Observez bien qui vous demandent de vous tenir peinards tout en vous attirant vers eux...


  • franchement porter un prénom aussi célèbre que Léonidas et faire intervenir des mercenaires étranger sur son propre sol pour lutter contre son propre peuple ...
    quelle déchéance...
    mais je crains un bon exemple pour d’autre dirigeant trop péteux pour assumer la légitime colère !!


  • Blackwater qui s’investit en grêce.
    D’habitude, cette sociète qui sert à promouvoir la démocratie, s’investit dans les dictatures obscurantistes (irak, afpak), et pour protéger les sites pétroliers (guinée equatoriale...)

     

  • Pour ceux qui connaissent on se croirait dans l’univers de Metal Gear !


  • bonjour,
    evidemment qu’il y a des mercenaires pour proteger les traitres politique grecs ,vu que la police et l’armée n’est plus du tout avec eux mais du coté du peuple,ça fait un moment deja qu’il y a des forces anti émeutes de l’otan pour affronter les manifestants.De plus les americains veulent s’assurer de leur mains mise sur le petrole decouvert recemment (voir la derniere viste de bill clinton dans la region)dans les eaux grecs.Pour ce qui est des extremistes kosovar(UCK), ils sont formés de toute maniere par les americains(voir aussi par nous du temps de la guerre yougo,voir l’histoire du traffic organe avec kouchner, la turquie était aussi impliqué !).Pourquoi croyez vous qu’ici aussi on reduit notre capacité militaire et qu’en meme temps on forme l’armée européenne,et que parallelement à ça les medias et le gouvernement font en sorte de generer un climat nauséabond entre "immigrés des banlieues" et français de souche.tout simplement parce que c’est la seule "faille ethnique" qu’ils peuvent utiliser pour destabiliser le pays,generer le chaos et la guerre civile pour apres arriver en sauveur et nous imposer ce qu’ils veulent(voir l’accord transatlantique qui se met gentiment en route,les programma de surveillance européen,la création de l’armée européenne qui comprend deja dans ses statut la turquie,la carte d’identité européenne qui fera office de carte bleu et de puce rfid par la meme occasion,etc...bref le NOM !) !c’est toujours plus ou moins les meme strategie finalement !Tout ceci va de toute maniere s’accelerer dans les mois qui viennent et ce dans toute l’europe ,france compris,alors cher camarades ,citoyens,patriotes,nationaliste et tous ceux qui croient encore dans leur pays et dans le droit au peuple à ce diriger lui meme ,preparez vous ,adopter une attitude survivalite histoire d’etre le plus independant et le plus resiliant fasse au systeme qui risque de nous mettre à mal, inscrivez vous dans un club de tir et équipez vous , créez des reseaux de solidarité locaux autour de chez vous avec vos amis et votre famille(si c’est possible)et surtout lisez et écoutez les conferences d’étienne chouard et sa solution politique qui remplacerais cette fausse democratie et ce systeme politique qui fait que ce sont les banques qui nous dirige et non l’inverse ! et evidemment continuez à suivre ce site qui nous donne plein d’infos utile ,ainsi que jovanovic pour vous tenir informez des évolution rapide de l’économie et des finances.
    sur ce , bon courage !!!


  • Le gouvernement grec, ne pouvant plus faire confiance au peuple ni à l’armée, ne sait plus quoi inventer. Car c’est contre le peuple qu’ils "protègent" le parlement, faut pas se leurrer.

    Hervé

     

    • - Mikis Théodorakis, 88 ans, (Chef d’ orchestre & Philosophe ) affirmait déjà en 2004 , dans cet
      entretien (*) avec un journaliste de Haaretz, que Kissinger avait un l’envie (dès 1971) de détruire la culture Grecque ... Et qu’un " Peuple " est à la racine du Mal ....

      * http://fr.mikis-theodorakis.net/ind...

      voici une partie de l’entretien avec Ari Shavit (Haaretz ) :

      """"" Question : M. Theodorakis, le 4 novembre 2003 vous avez dit dans cette maison les paroles qui ont choqué les Juifs et les non Juifs à travers le monde. Vous avez dit que le peuple Juif était à la racine du mal. Qu’avez-vous voulu dire ? """""""


  • "Les gens que nous tuons ne méritent pas de vivre." (président de "Blackwater")

    Le président de la tristement célèbre compagnie privée américaine de sécurité "Blackwater", Eric Prince, a déclaré que les gens tués par les agents de sa compagnie, "ne méritaient pas de vivre", lors d’un discours, à l’Université du Michigan, dont une partie a été publiée par le magazine "The Nation". Il a qualifié les Irakiens, les Pakistanais et les Afghans de reptiles qui vivent dans des égouts !

    Mondialisation.ca, Le 20 mai 2010

     

    • Oui ils viennent nous apporter la civilisation, comme ils l’ont fait avec les Indiens.
      Des mercenaires en grece pour protéger les gisements comme en Afrique... Ah je pense à ceux (de moins en moins nombreux) qui se gargarisaient de leur démocratie en montrant du doigt les méchantes dictatures... Ça va etre du propre quand ces braves intellectuels du téxas viendront tuer les hommes et violer leurs femmes... A votre avis ? auront-ils quand même un sursaut de lucidité avant leur dernier souffle ?
      Quand je pense que personne ne bouge, pour défendre un livret A et un boulot de salarié méprisé et continue à dire aimer ses enfants alors qu’ils les amènent à l’abbatoire...


  • Il m’a suffit de chercher sur google pour trouver des sites d’informations (ou de désinformation ?) qui disent que cette société appartient désormais à Monsanto.

     

  • pas nouveau : sous la régence concino concini utilisait des italiens (ses compatriotes) pour tenir paris, car moins enclins a fraterniser avec la population en cas d’insurrection.

    lors de la terreur en Vendée la convention utilisait des alsaciens (françois-joseph westermann)

    et lors de l’occupation de la Ruhr la france utilisait ses troupes coloniales.

    vous avez entendus parler de l’’eurocorps ?

    en cas d’insurrection en belgique, il n’utiliseraient pas des belges, mais par exemple des italiens ou des espagnols.

    en cas d’insurrections en france, ils utiliseraient des anglais ou des portugais, en cas d’insurrection en Irlande des polonais et des suédois...



    Le Corps européen n’est subordonné à aucune organisation militaire ; c’est le Comité qui évalue les demandes d’aide d’organisations multinationales comme :

    l’ONU (pour les missions de Casques bleus),
    l’Union européenne (dans le cadre de la Politique européenne de sécurité et de défense),
    l’OTAN (en vertu des accords de Berlin plus et la signature de l’Identité européenne de sécurité et de défense avec l‘Union européenne), et l’OSCE.



    il me sembler qu’il y a maintenant un corps de CRS européens marchant sur le même modèle.

     

  • Ce n’est plus "Blackwater" que ça se nomme, mais "Academi". Je sais que c’est un détail, mais le fait que ce type de société change de nom démontre aussi qu’elle souhaite se refaire un beau visage publicitaire, justement par rapport à l’Irak.


  • Tout y est, tout se tient

    tout devient de plus en plus clair ....


  • C’est sans doute une des dernières pierre à l’édifice de l’Empire.

    Privatiser l’armée qui est encore une prérogative régalienne.

    Quand les peuples ne pourront même plus espérer avoir l’armée avec eux, ce sera la Fin de l’Histoire.


  • qui paie ? avec quel argent ?
    est ce avec l’argent que la bce "préte" à intéréts ?
    décidemment le peuple grec paie trés cher ... un parlement qui a besoin de milices privées pour bastonner ses citoyens.
    quand le parlement utilise l’argent "prété" par la bce de cette maniére , il est "étonnant" que la "communautée" européenne ne réagisse pas plus que cela ...

     

  • Une équipe de tueurs à gage pour tenir la Grèce d’une main de fer...
    faut appeler un chat un chat : La troïka c’est la mafia.


  • #376418
    le 06/04/2013 par pouvoir- fric et leur protection armée privée
    Les mercenaires de "Blackwater" ont été engagés pour protéger le parlement grec (...)

    le pouvoir - le fric - et la force armée quand çà tourne en mauvaise foi c’en est fini de toute lueur de démocratie !


  • Surprenantes déclarations, venant d’un ambassadeur !

    Est-ce que ce sont des déclarations qu’il a faite en sachant qu"il n’avait plus rien à perdre, ou s’agit-il du discours courrageux de quelqu’un qui aurait pu rester planqué dans ce poste bien payé ?


  • Blackwater, pardon, Xe services/Academi a tellement d’argent qu’elle fait depuis quelques années déjà de la recherche et développement et met au point ses propres véhicules blindés ( http://en.wikipedia.org/wiki/Grizzly_APC ), mais aussi certains équipements militaires. Comme dit plus haut, on nage en pleine science fiction (Metal Gear, Crysis, Deus Ex...)


  • Cette fois je crois que le compte est bon pour les grecs... l’Etat est mort.

    On arrive peu à peu à la situation décrite par Verhoeven dans Robocop, film assez admirablement visionnaire quand on le revoit aujourd’hui : capitalisme forcené, paranoia sécuritaire, privatisation des forces de police protégeant exclusivement les intérêts économiques de la ploutocratrie...

    Le mercenariat est en pleine croissance depuis la seconde guerre d’Irak. Les USA y ont de plus en plus recours, y compris sur le plan intérieur.

    Tout cela devient malheureusement cohérent quand on met en parallèle l’effritement continu des budgets militaires des états, dans le but de rembourser la dette...


  • En tout cas préparez vous car Big Brother arrive bientôt parmi nous.


  • Tout ça commence à me faire de plus en plus penser à la série Jericho, pour ceux qui connaissent.

    En tous cas, ça va être festif quand ce sera en France... !


  • La seule réponse valable face à ce type de dérives gravissimes, établissement d’une armée populaire avec l’aide de vétérans de l’armée nationale régulière...

    Nous avons la preuve que les neo-nazi grecs ne sont que poudre aux yeux pour empêcher le peuple de s’auto-organiser (notamment militairement) dans un pays en délitement, tout en diabolisant telle entreprise... L’élite avait déjà prévu le coup et a joué ses réseaux fascistes pour paralyser toute auto-détermination populaire, et la récupérer...

     

    • bonjour,
      bien dit,effectivement le seul moyen c’est de constituer des groupes de combats d’abord au niveau local ,(notemment dans le cadre d’un groupement citoyens d’autodefense de type "survivaliste" en cas de chaos ou guerre civile) puis qui pourront le cas echeant se regrouper dans un cadre national ! n’hesitez pas à discuter avec des gendarmes de votre region et vous verrez que beaucoup seront probablement pret à vous rejoindre voir encadrer vos groupes citoyens ,beaucoup pense comme nous et sont tres conscient de se qu’il se passe en france étant donné qu’ils ont les mains dans le cambouis en permanence ! idem pour les militaires (toujours dans la base, les officiers c’est plus aléatoire !).
      pensez aussi à la cibi qui vous permettra de communiquer malgré le blackout des communications !
      respectueusement !


  • Un civil n’a pas le droit d’être armé (sauf club de tir ou chasseur), mais un mec qui monte une entreprise de "sécurité" a le droit d’armer ses bonhommes avec des fusils d’assault. Il y a quelque chose qui m’échappe ... Comment font ses entreprises pour avoir des status spéciaux, est ce bien légal ?

     

    • "est ce bien légal" ? Mwouah ah ah. Si l’info est confirmée (?), ces mecs "assureront la sécurité" du parlement grec, comme à Naples la Camora "assure la sécurité" des petits commerces.
      Ce sont donc eux qui feront les lois !

      Pour l’Irak ils s’étaient fait voter une loi d’impunité sur mesure par le Parlement américain.. Alors se demander si ce qu’ils font en Grèce c’est bien légal...

      http://www.youtube.com/watch?v=QgE7...

      Franchement cette histoire grecque si elle se confirme , c’est le truc le plus dégueu et inquiétant que j’aie lu ces derniers jours, et pourtant y a de la concurrence...


  • Ha bon, Blackwater existe toujours sous cette appellation ?? Moi qui croyait comme un C.. qu’elle avait changé deux fois de nom depuis fev 2009. (Xe , academi).

    Donc c’est une entreprise qui n’existe plus qui protège le parlement grec ....


  • Ce n’est pas vraiment surprenant... de tous temps les pouvoirs ont eu recours a des mercenaires etrangers pour leurs protections rapprochees lorsque la fidelite des troupes nationales n’etait pas a toute epreuve. Cependant ce genre de decision prise sous l’effet de la peur finit par aboutir au resultat qu’on voulait eviter. On se rappellera Louis XVI et ses fideles gardes suisses qui se firent massacres par la populace enragee apres que les dit mercenaires firent feux sur les civils. C’est ce qui se passera sans doute si ces mercenaires made in USA se permettent d’user de leurs armes sur les citoyens grecs. J’imagine meme qu’une partie des forces de l’ordre grec se joindront aux civils pour dezinguer ces occupants etrangers. Personnellement, si j’etais un policier ou militaire grec, je me rangerais au cote de mon peuple et je n’eprouverais aucun cas de conscience a tuer un mercenaire etranger qui menace la vie de mes concitoyens. C’est extremement maladroit et surtout tres stupide de la part de Evangelos Meimarakis, et cela demontre le niveau de panique et de peur auquel se trouve a present les elites grecque.


  • Cela s’appelle une prise d’otage. Nous sommes pris en otage par ces "Democraties"...C’est un serpent qui se mord la queue , on ne pourra jamais sortir de ce systeme ! Ils se foutent que la verite sur leur corruption jaillit au grand jour. Le pouvoir ils le garderont ad vitam aeternam. La democratie est un poison. Parceque fausse et truquee, elle ne peut etre juste. A mort cette democratie !


Afficher les commentaires suivants