Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le miel de nos supermarchés

Extrait du documentaire La Sécurité alimentaire diffusé sur France 5 le 3 novembre 2013 :

 

 

Voir aussi, sur E&R : « Le miel d’Aubonsens : entretien avec l’apiculteur »

Retrouvez les véritables produits de l’apiculture française sur Aubonsens.fr :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #731098
    le 18/02/2014 par Antoine
    Le miel de nos supermarchés

    Acheter du miel en supermarché, il faut être un peu frappé... Surtout qu’en cherchant bien, on en trouve chez de petits producteurs au même prix (à peu de choses près) que les miels premier prix en grande surface.

     

    • #731376
      le 18/02/2014 par Jeff
      Le miel de nos supermarchés

      ça dépend, faut pas être trop sectaire non plus. Certains apiculteurs locaux proposent leurs miels aux grandes surfaces. C’est même une bonne chose pour comparer les prix, les origines, les différences de miels... Et c’est clair qu’il faut compter environ le double comparé à une merde chinoise genre 1er prix (originaire CE et non CE). On enrichit un peu la grande surface mais on fait aussi vivre un producteur local au détriment des merdes produites hors de France. L’idéal est d’acheter direct au producteur mais c’est pas toujours évident, ça dépend où tu habites, si tu peux te déplacer aisément... Faut trouver le juste milieu pour être des consommateurs responsables sans sombrer dans l’extrémisme^^ Comme tout dans la vie d’ailleurs


  • #731105
    le 18/02/2014 par Duke de Pouille
    Le miel de nos supermarchés

    La chimie c’est magique.

     

    • #731254
      le 18/02/2014 par temet nosce
      Le miel de nos supermarchés

      Ce n’est pas la chimie qui est magique mais d’être avare au point de faire des "économies" en créant du faux miel au tarif le plus haut, bientôt il nous vendrons de l’eau du robinet étiqueté 100% pure miel bref le capitalisme ou plus simplement le capitenculisme est entrain de nous détruire chaque jour, à petit feu.


    • #731270
      le 18/02/2014 par Rayan
      Le miel de nos supermarchés

      Mais tout est que chimie. C’est aussi une réaction chimique le vrai miel. Les abeilles prennent le pollen et le mélange avec leur salive pour donner du miel.


    • #731421
      le 18/02/2014 par Confettisé
      Le miel de nos supermarchés

      @temet nosce : le "Capitenculisme" est un interessant neologisme qui meriterait de finir dans le dictionnaire. Dieudo pourrait le populariser dans ses spectacles.


    • #731960
      le 19/02/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le miel de nos supermarchés

      La chimio c’est tragique


  • #731126
    le 18/02/2014 par guenz
    Le miel de nos supermarchés

    Il est important de souligné que le miel se conserve des années, alors achetez du miel produit par des artisans lors d’un run à la campagne (arrêtez-vous quand vous verrez le panneau "vente de miel"), bio en priorité, et stockez le au frais et à l’abri de la lumière.

    Une cuillère à café par semaine, plus c’est de la gourmandise mais à cette dose ça reste un apport nutritionnel intéressant et ça reste relativement physiologique (même si ça vaut pas les fruits).

    Ne jamais le faire chauffer, oubliez donc tout de suite cette habitude de sucrer vos boissons chaudes avec du miel, vous en flingué tout les avantages nutritionnel tout en augmentant la charge digestive : c’est aussi con que de fumer une clope en revenant d’un jogging.

     

    • #731260
      le 18/02/2014 par Kamalnayan
      Le miel de nos supermarchés

      Ce n’est pas ce qu il dit le Dr Henri Joyeux !


    • #731290
      le 18/02/2014 par Bé Hache Elle
      Le miel de nos supermarchés

      c’est aussi con que de fumer une clope en revenant d’un jogging



      Fumer c’est con, quelque soit les circonstances.


    • #731806
      le 19/02/2014 par Fifi Brindacier
      Le miel de nos supermarchés

      "Physiologique", "fruits", je crois que nous appartenons à la même secte ! :-)

      Merci pour le conseil sur la conservation du miel.


    • #732146
      le 19/02/2014 par Giustizia
      Le miel de nos supermarchés

      "Une cuillère à café par semaine" ? Désolée, dans ma famille c’est miel au petit déj., miel pour sucrer les jus de fruits frais, miel pour les lourdeurs d’estomac, miel pour les huiles essentielles, bref miel tout le temps. Aucune contre-indication. Bien à vous


  • #731137
    le 18/02/2014 par V
    Le miel de nos supermarchés

    Merci à vous pour ce montage intelligent qui nous épargne des nombreux temps mort si cher à ce média poubelle.


  • #731145
    le 18/02/2014 par Anonymous19
    Le miel de nos supermarchés

    Ca me fait marrer. Les méchants chinois qui nous vendent du faux miel.
    La vérité est pourtant visible dans le reportage. On vous vend ce que vous nous commandez. Si vous voulez du vrai, de la qualité, c’est possible. Si vous voulez du faux pour gonfler votre marge et arnaquer vos client, c’est possible. Il serait temps que l’on nous fasse les mêmes reportages en caméra caché sur les central d’achat de nos supermarchés et comment ils se prennent des marges d’enfer. Propagande, quand tu nous tiens...

     

    • #731404
      le 18/02/2014 par Lumpenproletariat
      Le miel de nos supermarchés

      C’est clair.


    • #731452
      le 18/02/2014 par courtois
      Le miel de nos supermarchés

      Alors la je te rejoints c’est pas faux ce que tu dis on voit bien la diabolisation chinoise merdiatique pour cacher les vrais escrocs !! en tout cas hallucinant les méthodes pour faire du faux miel . on se fait vraiment entuber par ses supermarchés !


  • #731150
    le 18/02/2014 par CharlesB
    Le miel de nos supermarchés

    Putain je prends le pot de miel dans ma cuisine, "mélange origine CE et non CE" !! A la poubelle direct.

     

    • #731484
      le 18/02/2014 par Labelisé
      Le miel de nos supermarchés

      Dans le nouveau marché commun Américano-Européen que notre oligarchie nous concocte, plus de "mélange origine CE et non CE" mais juste le tampon sur le pot de miel : "Certified USDA Organic" comme ici aux états-unis. En bref : "Fermes ta gueule et enfournes ca, tu as bien de la chance de te mettre quelque chose dans l’estomac ! Non mais !..."


  • #731172
    le 18/02/2014 par Substance2004
    Le miel de nos supermarchés

    C’est pas Moscovici qui venait dans "des paroles et des actes" avec l’argument du prix des matières premières contre Marine le Pen pour justifier l’UE ?

    Ben oui, je comprends mieux...


  • #731256
    le 18/02/2014 par redsnipper06
    Le miel de nos supermarchés

    Sil n’y avait que le miel comme merde dans les supermarchés ce serait une goutte d’eau dans l’océan...............Bouffez Mac Do , Bouffez ANAL+ , Bouffez de la Merde...............


  • #731263
    le 18/02/2014 par nana
    Le miel de nos supermarchés

    Merci pour l’info et bien en regardant de plus près sur l"origine de mes miels achetés en surface !et bien je vois à quel point on se moque de nous !Je vais dorénavant me rendre chez l’apiculteur le plus proche !encore merci à E&R pour nous ouvrir les yeux !A faire tourner !


  • #731284
    le 18/02/2014 par Fabrice
    Le miel de nos supermarchés

    Encore une fois :
    Boycottons les supermarchés

     

    • #731384
      le 18/02/2014 par Jeff
      Le miel de nos supermarchés

      Cela part d’un bon sentiment mais je doute que cette solution soit aussi simple, camarade. Je ne suis pas un fana des grandes surfaces mais elles travaillent avec pas mal de producteurs locaux, il faut le savoir. Je pense aux fruits et légumes, au miel justement mais c’est vrai aussi pour la viande hachée de Mac Do... Le problème est plus vaste et complexe (choix de mode de vie, abandon du petit commerce au profit des grandes surfaces ; centralisation et flux tendu des stocks... C’est tout notre mode de consommation qu’il faudrait détricoter et reconsidérer). Tomber dans l’extrémisme (boycott, végétalisme et j’en passe fera de nous d’avantage des bobos antifas que de véritables dissidents intelligents pouvant proposer des alternatives et des solutions durables pour relever ces défis de demain)


    • #731395
      le 18/02/2014 par Melkhan
      Le miel de nos supermarchés

      Ce qui est extrêmement voir impossible dans certains cas. L’implantation et la mort programmée des artisans de tout ces hypermarché a été et reste toujours une guerre ouverte ... tout est orchestré ... c’est de la géo-stratégie comme une vraie guerre.

      Il y a aujourd’hui des facteurs qui rendent l’achat de produits bio beaucoup plus difficiles :
      Proximité : L’accès au vrai bio en milieu urbain est impossible ou vous passez par une enseigne, résultat ->
      Le Prix : Multipliez par 2 le prix lorsque vous passez par un intermédiaire, par 3 par rapport aux produits de supermarché. C’est l’élément le plus dissuadant ... même si c’est hautement préférable de manger 1500Kcal totalement saines que 2500 de poisons industriels.*
      Internet : Reste la meilleure solution mais implique d’avoir un ordinateur, l’électricité qu’on peut payer, une carte bancaire, et savoir s’en servir, ce qui exclu nombre de pauvres et de vieux (encore les mêmes tiens).

      Bref manger du vrai Bio c’est possible mais pas pour tout le monde, ça reste un luxe. :/

      Pour ma part, j’élimine doucement les produits merdiques et j’ai adopté les trucs bio les plus cheap possible : Graine germée (compléments nutritifs), Argile verte, Pierre d’Alun (Soins corporels).


    • #732195
      le 19/02/2014 par katiba
      Le miel de nos supermarchés

      Boycotter les supermarchés est (quasiment) impossible selon où t’habites.
      Ne serait-ce que pour le PQ ^^

      Boycotter les supermarchés, ça relève plus du slogan qu’autre chose, et ça révèle une sacrée paresse intellectuelle : "facilité du slogan quasiment impossible à mettre en application" vs "effort intellectuel & volonté de changer ses habitudes alimentaires".

      Par contre, lire les étiquettes et choisir le moins pire, ou le meilleur, parce que tout n’est pas forcément malsain, ça dépend ce qu’on achète et du choix proposé, ça c’est intelligent,
      MAIS, ça demande un gros effort, que beaucoup ne sont pas prêts à faire, peu importe leur avis sur les forums, dans la vraie vie, ils sont incapables de passer le cap, c’est comme ça, et c’est compréhensible.

      Pourquoi c’est compréhensible ? Parce que ça suppose plusieurs choses :

      > passer du temps une première fois pour "décrypter les étiquettes" et "détecter" les moins pires ou les meilleurs produits
      > de fait, ça va forcément bouleverser nos habitudes d’achats, alimentaires, gustatives ; si on n’a pas encore abandonner l’affaire,
      - on n’aura plus du tout ou presque la même chose dans son caddie (pas les mêmes marques, certains produits "bannis", des nouveaux produits qu’on n’achetait pas avant)
      - on aura des changements dans notre assiette
      - il faudra s’habituer à des nouvelles saveurs

      C’est très difficile psychologiquement de bouleverser, voire complètement bouleverser ses habitudes alimentaires. A tel point que beaucoup sont découragés avant même de commencer à lire les étiquettes, et que bien d’autres abandonnent en cours de route, ou ne tiennent pas sur la durée.

      On peut s’alimenter très sainement en faisant ses courses exclusivement en supermarché , pour pas plus + cher : mais il faut avoir la volonté de le faire , ce que presque personne ne fait ; les gens préfèrent la facilité que l’effort.

      Et le BIO c’est à moitié une arnaque.
      > Parce que le cahier des charges BIO concerne exclusivement le mode de culture, pas l’état de la culture jusqu’à la récolte.
      > Si bien que si on cultive selon le cahier des charges BIO, mais que notre culture se fait contaminer par des pesticides d’un champ à côté véhiculés par le vent, ben notre culture reste BIO.
      > Il n’y a aucune garantie sur les éventuelles contaminations extérieures, aucune.

      S’il n’y a pas de contaminations extérieures, tant mieux, mais s’il y’en a, c’est le même prix et on ne le saura pas.


    • #732490
      le 19/02/2014 par Fabrice
      Le miel de nos supermarchés

      Je ne suis ni bobo, ni antifa, ni extrémiste, ni végétalien, ni pro-label bio. J’aime pas bien les étiquettes. Je choisis de ne pas utiliser le supermarché (petit ou grand, bio ou non) et c’est tout. Ces endroits me donnent des vertiges, l’impression de perdre mon temps et de bronzer à l’envers sous l’éclairage blanc-pâle des néons, je ne supporte pas la musique mêlée au brouhaha des chariots et de toute l’agitation empressée et inutile, les bips des caisses, la dame de l’accueil qui parle dans son micro, la queue à la caisse, la "carte du magasin", la bière de Noël, les rayons qui dégueulent, les fruits qui brillent, le travail à la chaîne, le vigile qui guette, l’odeur du poisson à côté des sous-vêtements, les écrans et leurs mouvements incessants, Intermarché subventionné pour racler les fonds marins, Auchan et ses clémentines mexicaines, les gens qui travaillent parce qu’on ne leur laisse plus le choix, les boites de conserve, la viande et le poisson dégueulasse, les fromages insipides, les trucs en toc faits pour ne pas durer...
      Ne pas fréquenter les supermarchés est faisable, je le pratique depuis des années, sauf pour de rares dépannages (panne de gaz un dimanche matin). Il suffirait de s’aménager du temps libre, du temps pour soi, du temps pour respirer, du temps pour rencontrer l’autre... J’ai l’impression que l’être humain est aliéné de beaucoup de son temps, du coup le supermarché c’est bien pratique c’est ouvert tout le temps et y a tout.
      Il existe probablement d’autres alternatives et solutions durables, je serais heureux de pouvoir échanger à ce sujet et de connaître d’autres expériences.


    • #736592
      le 22/02/2014 par Fabrice
      Le miel de nos supermarchés

      Complément d’objet direct :
      Non non monsieur, il s’agit bien d’un véritable engagement, une pratique concrète et avérée, rien de l’ordre du slogan. Oh oui, bien sûr il y a la question du PQ. Viendra ensuite celle de la rustine, du bac à glaçon, de la brosse à chiotte etc... Je n’y répondrai pas, ce serait d’un terrible ennui et je ne souhaite pas m’égarer dans des digressions de l’ordre du particulier au détriment de la véritable question de fond. Nous avons chacun nos circonstances propres et à nous de trouver comment nous y adapter. L’alternative existe la plupart du temps. Il est tout à fait possible d’échapper à la grande distribution.
      Et puis je préfère d’autres littératures que celle d’une étiquette.
      Il n’est pas seulement question de s’alimenter sainement, il est également question d’humanisme. Où est-il l’humanisme au supermarché ? Dans quel rayon ? Produits ménagers ou alcool peut-être.
      La production industrielle ça sent mauvais, le travail à la chaîne, la consommation massive, un concentré de déshumanisation entre le producteur et le consommateur. De toute façon on ne peut pas faire autrement, on n’a pas le temps. Et si on le prenait le temps, tout ce temps qu’on nous vole, ce temps qui devrait nous appartenir pour vivre une vie saine. (Re)Prendre le temps ça oui ! c’est un changement d’habitude et de mode de vie.
      Bio ou pas bio ça reste de la production industrielle avec pour ambition la recherche du profit au max.
      On est bien loin de la charte de 1962 de l’agriculture biologique. Elle aussi est devenue un business, une déshumanisation de plus. Une étiquette de plus, un label qui se fout bien de notre bonne santé mais duquel on a besoin pour se sentir en confiance. Foutaises.
      La permaculture par exemple est bien plus authentique et humaniste, mais voilà ce n’est pas un business. Heureusement. Elle ne le deviendra jamais. Ce n’est pas seulement une manière de cultiver la terre mais un mode de vie basé sur l’observation, l’adaptation et la symbiose avec son environnement, l’échange et la relation humaine. L’étiquette annihile toute relation humaine.
      La relation humaine s’établit avec le commerçant, le producteur local, l’artisan et c’est par cette relation que la confiance peut s’établir. Encore une fois ça demande du temps.
      Les supermarchés sont laids et tristes. Il ne s’agit pas seulement de qualité alimentaire mais de qualité de vie et boycotter les supermarchés est possible, ce n’est pas un slogan.


  • #731317
    le 18/02/2014 par sahb
    Le miel de nos supermarchés

    oh les vilains chinois !
    et les autres ? amerloques, européistes, des doux rêveurs l’honnêteté chevillée au corps ? incapables de nous faire bouffer de la m... ?
    arrête ton char F5 !


  • #731340
    le 18/02/2014 par anonyme
    Le miel de nos supermarchés

    De toutes façons tout ce que l’on mange dans le mode de vie consumériste est industriel est devenu artificiel et dépourvue de qualités nutritives, la seule solution étant de cultiver son jardin et de retourner à un mode de vie naturel et plus sain.

     

    • #731548
      le 18/02/2014 par thomas
      Le miel de nos supermarchés

      dans un sens tu as raison, si tu as la chance d’avoir un jardin, mais tout le monde ne peut pas avoir un jardin, peux tu élever des animaux dans ton jardin ? alors faite confiance à nos producteurs de proximité !1 seul intermédiaire >> EUX ! eux seul sont la solution ! moi je suis apiculteur amateur pour l’instant, mais en projet d’installation ! les producteurs de proximité son des amoureux passionné de leur métier, ils se donnent corps et âmes pour satisfaire leurs clients ! bien sur que JARDINER c’est une super solution, par ailleurs essai de voir la PERMACULTURE solution d’avenir de notre mère nourricière la TERRE ! à bientot Stéph


  • #731365
    le 18/02/2014 par Titus
    Le miel de nos supermarchés

    Du "miel" sans miel ? Ils sont aussi forts que Tricatel ces Chinois ! Sauf que ce n’est plus une fiction...

     

    • #731459
      le 18/02/2014 par Pirlouit-Anderlecht
      Le miel de nos supermarchés

      Ca se vend en Espagne par barriques de 3 kilos, mais c’est légal car

      c’est marqué " succédané de Miel "...


  • #731380
    le 18/02/2014 par bousey
    Le miel de nos supermarchés

    Sans oublier les pesticides !


  • #731381
    le 18/02/2014 par David
    Le miel de nos supermarchés

    J’ai proposé cet extrait à E&R (Aubon sens) y a quelques mois, qu’un ami aussi apiculteur amateur m’a fait suivre. Et c’est bizarre j’y repensais y a quelques jours en préparant mon sirop pour booster mes abeilles à la sortie de l’hiver. Oui, les premiers "pruniers" ici commencent à sortir leurs fleurs !
    Bon je dirais encore une synchronicité, ou bien à un moment donné les gens qui pensent les "même" choses finissent par se rencontrer.

    Bref un vrai bon miel naturel fait dans les règles de l’art, c’est grand minimum 10euros le kilo et encore à ce prix il vous est donné. Je me souviens d’en avoir vu un dans un magasin bio un à 50euros le kilo et même pas du miel de lavande ... ça laisse songeur.


  • #731389
    le 18/02/2014 par anonyme
    Le miel de nos supermarchés

    Sans compter la violence inouie effectuée sur les abeilles pour récolter le miel (voir vidéos Utube) ça fait passer l’envie. Le miel de toutes façons on peut vivre très bien sans.

     

    • #731553
      le 18/02/2014 par thomas
      Le miel de nos supermarchés

      on peut vivre sans ! SAUF que les abeille pollinise 80 % d’arbre fruitier et 100% du reste des AUTRES FRUITS ET LÉGUMES que tu mange FRAIS !
      si un jour les abeilles disparaissent (ce qui arrivera si personne ne fais rien) nous seront pas loin de disparaitre aussi...

      par ailleurs le miel a des vertus thérapeutique, que les Centre hospitalier découvre de plus en plus : la cicatrisation, l’api thérapie, les minéraux que ton corps réclame, ... etc

      dommage de pensée que les abeilles sont inutile....


    • #731658
      le 19/02/2014 par laveritesijemens
      Le miel de nos supermarchés

      Bonnes remarques Thomas, et j’ajouterais que le miel c’est tout simplement bon et meilleur que le sucre Candy (qui racole à la TV).


  • #731392
    le 18/02/2014 par jacques
    Le miel de nos supermarchés

    déjà la journaliste ((on se rends dans une usine à miel )) demain elle dira :
    (( on se rends dans une usine ou l’on fabrique de l’eau sans s’offusquer ))
    les choses naturelles n’ont pas besoin d’usine elle sont tout simplement
    (( j’ai un voisin qui est un vrais con ! ça arrive je ne suis pas le seul dans ce cas ! mais il vend du miel de ses abeilles alors je préfère lui acheter du miel que des ersatz en super marché du miel on n’en mange pas des kilos et des kilos par ans tout le monde peu faire l’effort de s’en procurer ailleurs qu’en grande surface il me semble


  • #731428
    le 18/02/2014 par dgé
    Le miel de nos supermarchés

    Reportage assez moyen en fait.

    Les chinois sont aussi capable de faire du bon miel et les faussaires ne sont pas spécialement chinois à mon avis.

    Il est même probable qu’en chine, vu l’étendue du pays, il soit plus facile de trouver des zones moins polluée qu’en France pour que les abeilles butinent des fleurs exemptes de produits chimique

    Mais surtout, ce que le reportage ne dit pas, et c’est pourtant primordial, c’est que un bon miel doit OBLIGATOIREMENT cristalliser au bout de quelques mois à de rare exception prés comme le miel d’acacia, si ma mémoire est bonne, qui est et reste crémeux. C’est peut être même la seule exception, à vérifier.

    Donc quand je le vois analyser un miel en flacon (style ketchup) je me dis que c’est peine perdu. Le miel ne restant pas liquide, un tel conditionnement ne peut pas en contenir, ou alors du miel qui a été chauffé et n’en est plus vraiment. CQFD

     

    • #731715
      le 19/02/2014 par Cassandre
      Le miel de nos supermarchés

      Dans le documentaire "Des abeilles et des Hommes" 2013, j’ai appris que dans le sud de la Chine, il y a toute une région sans abeille et que la pollinisation des arbres fruitiers au printemps se fait à la main. On fait venir exprès au début du printemps des travailleurs agricoles par centaines ou milliers pour polliniser à la main les arbres fruitiers en fleurs. Et pourquoi cela ? C’est le fruit de la révolution maoïste qui pour lutter contre les passereaux concurrents des hommes dans les cultures, a ordonné d’utiliser autant d’insecticides nécessaires pour tuer tous ces oiseaux gourmands. Résultat : les abeilles ont aussi disparu ! On peut rajouter ces génocides sur le compte déjà bien lourd des totalitarismes.


  • #731436
    le 18/02/2014 par Ahima
    Le miel de nos supermarchés

    Bonjour, je vous conseil le miel de montagne plus que le miel BIO.
    En effet le miel à pour source les fleurs, et donc la terre, celle ci est bien plus saine en montagne (altitude) du fait bien sur du moindre impact qu’en basse altitude des activités humaines.
    Donc contrairement aux idées reçu je pense qu’un miel de montagne est bien meilleurs qu’un miel prétendu bio

     

    • #731710
      le 19/02/2014 par katiba
      Le miel de nos supermarchés

      Au passage, le miel BIO est une escroquerie, parce que le miel (le vrai) de fait est BIO, 100% naturel.

      Alors le miel avec le label BIO c’est quoi ?
      Le BIO en question ne concerne pas le miel, mais le bois utilisé pour la fabrication des ruches.

      Le miel BIO n’est pas + naturel que du vrai miel non BIO.
      Où est l’intérêt alors ? Purement marketing pour vendre + cher.


    • #732461
      le 19/02/2014 par jacques
      Le miel de nos supermarchés

      et moi qui suis des Vosges , je vous conseil le miel de sapin , les pucerons sucent la sève des sapins ,et les abeilles butinent les déjections sucrées des pucerons , HUM !! pour en faire un pur produit naturel et sain malgré qu’il soit passé par deux bouches et un derrière c’est bien sur raconté de façon anecdotique , mais c’est parfaitement authentique comme élaboration et ce miel est un des plus cher il est très très bon , et de couleur très sombre une cuillerée le matin après des tartines de munster trempées dans le café goutte (à la mirabelle bien sur ) et c’est un hiver sans angine garantie sinon acheter votre miel ailleurs qu’en grandes surface même en ville vous vous promenez parfois au détour d’un ballade il y aura bien un producteur de miel qu’il soit de sapin , de foret d’aubépine de lavande ou d’acacias il sera toujours meilleur que du miel industriel


  • #731479
    le 18/02/2014 par Rémi_Pierre
    Le miel de nos supermarchés

    A mon humble avis le miel des P-O et de l’Hérault est meilleur que celui du Gatinais.

    Salut :-)

     

  • #731482
    le 18/02/2014 par krissy59
    Le miel de nos supermarchés

    Il y a des tas de produits qu’il ne faut absolument jamais acheter dans une grande surface. Pour le miel il y a des petits producteurs locaux, bios ou pas, mais au moins il y a le savoir-faire, ce sont des produits naturels. Un bon miel de lavande produit par des apiculteurs professionnels dans les Alpes de Haute Provence, (par exemple) et c’est du plaisir garanti.

     

    • #731762
      le 19/02/2014 par Loulou
      Le miel de nos supermarchés

      Le miel de lavande est mon préféré. Quel parfum puissant et maîtrisé à la fois ! Toute la Provence nous entre dans les narines et nous chauffe la gorge. Une tartine de pain beurré avec du miel de lavande dessus, ou simplement dans un lait chaud ou une tisane...
      Un jour, n’en ayant plus et l’apiculteur chez qui je passe le prendre à l’occasion étant à 100 bornes de chez moi (pas beaucoup de lavandes où j’habite), j’ai craqué et acheté un pot de miel de lavande en grande surface. Quelle horreur, de la texture au goût j’avais l’impression de bouffer de tout sauf du miel, il est resté plus d’un an dans le placard, je n’osais même pas l’utiliser pour des préparation culinaire ou des desserts. Il n’y avait que le pot en verre de vrai à récupérer.


  • #731532
    le 18/02/2014 par IMRANHOSEIN1
    Le miel de nos supermarchés

    C’est ce qu’on appelle une affaire bien "mielleuse" !!


  • #731580
    le 18/02/2014 par Julot(le vrai)
    Le miel de nos supermarchés

    Ils ont bien dit le meilleur premier prix du supermarché, ca n’a aucun sens de diaboliser tous les produits de supermarché il y a de tout en qualité et même souvent du non étiqueté bio de meilleur qualité que du bio.
    Dans cette catégorie il y a le miel français famille Michaud a plus haut prix en supermarché.

     

    • #731785
      le 19/02/2014 par karimbaud
      Le miel de nos supermarchés

      exactement, on trouve le pire et le meilleur en supermarché...j’en ai acheté un de la famille Michaud, çà a l’air sérieux.


    • #732880
      le 19/02/2014 par Julot
      Le miel de nos supermarchés

      Les miels premiers prix* pas les meilleurs, c’était une correction 


  • #731664
    le 19/02/2014 par Mehdi BMW
    Le miel de nos supermarchés

    Et oué ça me rappel l’histoire d’Attali,après "les pantalons à une jambe" il y a "le miel d’abeille à une patte"c’est pas fait pour consommer mais pour acheter et revendre lol !


  • #731672
    le 19/02/2014 par Simone Choule
    Le miel de nos supermarchés

    Ferme là et bouffe Tricatel !


  • #731707
    le 19/02/2014 par goy pride
    Le miel de nos supermarchés

    La Chine est l’un des premiers producteurs mondial en essence fruitière mellifères et de ce fait est aussi l’un des plus grands producteurs mondial de miel. Le miel chinois n’est ni meilleur ni inférieur au miel occidental. Comme chez nous il y a des miels produits dans des régions d’agriculture industrielle et aussi des miels artisanaux de haute qualité produits dans des régions reculées peu polluées. Le problème se situe au niveau des acheteurs occidentaux ! Walmart ou Carrefour ne vont bien entendu pas acheter un miel artisanal venant des montagnes du Sichuan qui coûtera 5 à 10 fois plus cher qu’un miel provenant de ruches placées dans ces immenses plantations industrielles de théiers et longaniers ! Le grossiste occidental veut un miel bon marché et c’est lui qui parfois exige qu’il soit adultéré ! Si vous voulez du vrai miel chinois vous en aurez, il suffit de le demander. Ce Chinois dans cette vidéo est plutôt honnête ! Le miel qu’il vend est authentique et accepte de l’adultérer à la demande du client mais uniquement si ce dernier le spécifie sur le contrat ! C’est qui la salope dans l’affaire ? Le client occidental qui exige que le miel soit trafiqué pour le revendre à vil prix aux cons de consommateurs ou le grossiste chinois qui accepte de se plier aux exigences de son client si les choses sont faîte dans les règles (spécifié sur le contrat) ? On pourrait certes reprocher à ce Chinois de ne pas avoir de principe et d’éthique en acceptant d’adultérer le miel mais après tout il n’est qu’un revendeur et non pas un producteur, lui il s’en branle si des Occidentaux veulent vendre du miel de merde.
    Notons également que même non adultéré le miel chinois ne peut être que moins cher que celui de chez nous puisque la Chine en tant que grand producteurs mondial de fruits a un fort potentiel productif de miel, à cela s’ajoute le coût de la main d’oeuvre moindre qu’en Europe et aux USA...
    Et à propos du miel adultéré il y a aussi la méthode très vicieuse qui consiste à gaver les abeilles de fructose. Ces dernière vont le "travailler" pour en faire du miel mais le résultat obtenu sera bien entendu un miel "dilué" n’ayant rien des propriétés médicinales d’un miel purement naturel provenant du nectar des fleurs.

     

    • #732209
      le 19/02/2014 par paramesh
      Le miel de nos supermarchés

      je confirme le miel sauvage chinois est plus qu’excellent.mais il faut savoir que dans ces pays d’asie, on récolte le miel brut, on ne le chauffe pas, il garde donc de l’humidité résiduelle et a tendance à fermenter au bout d’un ou deux mois, de même pour le miel "cultivé dans les régions d’arbres fruitiers mellifères (personnellement je fais du miel de Litchi.) donc le miel ne se conserve pas sans prendre un goût alcoolisé. la solution pour l’export semble de pomper l’eau avec de la mélasse desydratée.
      quant à la fructose, ici on ne dépense pas bêtement ses sous, quand les lichis sont finis, on emmène les ruches en forêt et basta.ici pas de pollution, les essaims sauvages on en trouve partout (j’en ai jamais acheté un), alors qu’en France cela fait des années que je n’en n’ai pas vus et mes amis apiculteurs non plus : voila aussi pourquoi le bon miel est si cher en France : pollution et maladies


  • #731719
    le 19/02/2014 par neilY
    Le miel de nos supermarchés

    C’est rigolo ce sont les chinois les fraudeurs... C’est pas du racisme ca ? Le chinois il te donne ce que tu lui demande ! Si tu lui demande de la m... il fera de la camlotte. Si tu lui demande de la qualite tu l’aura.

     

    • #731938
      le 19/02/2014 par patatietpatata
      Le miel de nos supermarchés

      Tout à fait !


    • #735875
      le 22/02/2014 par Henri
      Le miel de nos supermarchés

      salut

      pas du tout d’accore

      sa fait bientôt 6 ans que je vie en Asie
      les chinois mise à part la médecine et les arts
      Les chinois font toujours de la camelotes c’est dans leurs nature, leur culture ou je sait pas quoi, enfin c’est reçurent !
      Simplement si tu paye plus, ils tenterons de faire plus jolie en Extérieure pour que sa soit plus vendeur, mai dedans sa reste toujours de la M...

      Dans une logique de gagne petit total, ils n’hésitent pas à mettre des produits dangereux pour économiser des miettes de pains
      et faire un meilleur profils.

      c’est la logique du radinisme poussé à l’extrême
      je pourrais écrire un livre de 200 pages d’anecdote à se sujet ...

      De plus si le client ne fait pas un contrôlé qualité régulier sur leurs produits (pour ne pas dire reste sur place dans l’usine)
      Il tenteront d’écouler des produits de moindres qualité dans ta commande par la suites, tout en revendant les bonne production au marché noire.

      c’est pas pour rien que Salomon à fait fermer ces usines en chine pour les reouvrir en France

      Alimentaire : plus de sac gélatine, pas de problème on as un pot de colle qui traîne dans le coin
      Confection : le prix du silicate augmenté ( à la place, on va foutre du PET qui est 1 centime de moins (truc qui fait crevé)
      Jouer : la peinture rouge au plomb sèchent plus vite, allé Tang badigeon sa, sa fait séché le produit plus vite, comme sa on pourras terminer la prode de Barbie dans la journée ...

      et je te raconte pas la tronche de Tang qui bouffes des vapeur d’acétone toute la journée pour 150 euros mois
      car le patron est trop radin pour mettre un extracteur d’air à 50 euro
      Tang à pas le choix,c’est pioché un champs stérile sans flottes et rien a bouffé ou 150 euro par mois et le canser garantie à 40 ans

      De plus ils sont incapable de respecter spécifiquement un cahier des charge quand ta besoin d’un produit précis et peut importe le prix que tu paye.

      Pour moi le made in China c’est simplement se tiré une bal dans le pied ! des profils short time pour spéculateurs via l’actionnariat, sur la duré c’est l’arnaque total !
      à la rigueurs il y a plain d’autre pays, avec certes une mains d’œuvre un peut plus cherre de quelques euros
      Thaïlande 250/300 euro, Thaiwan 650 ou Corée 800 euro
      mai qui respecte un minimum d’étique et paye correctement leurs salariées (par rapport au coup de la vie local)
      avec une assurance médicale ( très important)

      +++


  • #731754
    le 19/02/2014 par goy pride
    Le miel de nos supermarchés

    Cette propagande anti-chinoise tout comme celle anti-russe est agaçante ! Sont-ce les Chinois qui ont vendu du faux miel à l’insu de leurs clients en prétendant que c’était du vrai ? Non, ce sont les centrales d’achat des hypermarchés qui demandent à ce que l’on leur vendent du miel adultéré...et plus globalement sont-ce les Chinois qui ont imposé à nos industriels et politicards de libéraliser les mouvements de capitaux et d’autoriser la délocalisation massive de notre tissu industriel ? Non ! Ce sont bien ces industriels, souvent auto-proclamés de droites et conservateurs qui ont fait pression sur nos gouvernements successifs de clowns pour faire passer toutes les politiques et lois qui nous ont mené à la ruine ! Et ces mêmes industriels viennent maintenant chialer que la France n’a plus les moyens d’une politique nationale défendant leurs intérêts ! Ces mêmes industriels qui sur le plan sociétale ont tout concédé à la gauche libérale libertaire viennent aussi chialer que leurs propres gosses n’échappent pas à la dégénérescence ambiante...soyons sérieux ! Russes et Chinois sont innocents à 100% de cette merde !

     

    • #731918
      le 19/02/2014 par yacsam
      Le miel de nos supermarchés

      Les Chinois c’est comme les populations d’origine Musulmane, ils ont été utiles pécuniairement parlant à une époque, il le seront encore plus en tant que bouc émissaire...

      Les gagnant de l’histoire restent les mêmes...


  • #731900
    le 19/02/2014 par Kadi
    Le miel de nos supermarchés

    C’est degeulasse cette haine des occidentaux, l’elite oligarchique siono-maconique, contre les chinois : la chine vend la qualite que tu lui demande...
    Tu lui demande de la merde, et après tu dis qu’il vend de la merde, c’est malhonnete intellectuellement !!!


  • #731922
    le 19/02/2014 par abe
    Le miel de nos supermarchés

    On a l’impression qu’il n’y a en France ni ministère de l’agriculture, ni institutions scientifiques dans ce domaine, ni agriculteurs, ni fournisseurs de produits chimiques pour l’agriculture....Ces 4 composantes sont absentes du reportage et pourtant ces mots hurlent aux oreilles. On n’est pas capable de relier ces 4 maillons à celui des problèmes de l’apiculture et bien sûr de l’environnement en général ... !? On est juste capables d’un constat au premier degré... !? On ne sait plus faire un rapport de cause à effet ... !? Des services de voiries qui élaguent/amputent démentiellement tout ce qui pousse, à une agriculture qui tue les sols, en passant par tous ceux qui interviennent au détriment fatal de l’environnement, jusqu’au constat de disparition progressive des abeilles (qui sont un marqueur déterminant) on n’est pas capable de tirer des conclusions... !? Si encore, tout ce gâchis grotesque engendrait de la prospérité, mais le pire c’est que c’est le contraire. La question c’est :" va-t-on continuer a déconner encore longtemps... !?


  • #732025
    le 19/02/2014 par kassius
    Le miel de nos supermarchés

    C’est dingue, il n’y a plus rien d’authentique de nos jours,les industriels se permettent les pires fraudes et arnaques sans etre inquietés,après on vient nous taper sur les doigts quand on achète de la contrefaçon encore une fois 2 poids,2 mesures pour bien culpabiliser le client
    comme si c’était lui le responsable.En plus après ils pourront justifier la hausse des prix pour le vrai produit,les carottes sont vraiment partout il y a de quoi devenir parano avec cette mondialisation soporifique.


  • #732157
    le 19/02/2014 par 100lachatte
    Le miel de nos supermarchés

    Le vrai problème n’est pas ce que font les chinois mais que nos industriels commandent des produits comme ceux ci .Les chinois ne font que ce que nous demandons rien de plus.


  • #732289
    le 19/02/2014 par RKrishna
    Le miel de nos supermarchés

    On comprend mieux pourquoi les abeilles peuvent mourir ; les industriels n’en ont plus besoin.

    Vous voyez où ça mène la chimie et les pensées matérialistes ?

    On finit par croire que tout n’est que réaction chimique et de ce fait on prône la "liberté" face à la nature même et on décide qu’on a plus besoin d’elle, car c’est l’utilitarisme et le profit qui priment. On ira jusqu’à dire que les produits de synthèse sont meilleurs que les produits naturels.

    Cette mentalité est inscrite dans l’industrie textille depuis des siècles et s’est rapidement propagée aux autres : on arrive à faire des fils de synthèse, des vêtements hautement techniques qui permettent de faire bien des choses, comme les habits de sports d’hiver et autres combinaisons spéciales.

    Mais au bout du compte, quelle différence entre du miel naturel et du miel de synthèse si c’est la même composition chimique ?

    La différence est de taille, mais elle n’entre pas dans le cadre des observations scientifiques, donc elle est tout simplement ignorée.

    Le cycle naturel est le cycle de transmigration des états multiples de l’être. C’est un échange permanent d’énergie vitale dans lequel la chimie n’est qu’un vecteur. Les compositions de synthèse sont des éléments sans énergie vitale. Elles ne vous apporteront rien en terme de protection réelle du corps si ce n’est une illusion d’augmentation de masse musculaire provoquée essentiellement par une surdose de sucre.
    Les fameux colosses bodybuildés, vous leur soufflez dessus et ils tombent comme des mouches. Ils ont augmenté leur taille en transformant le sucre en masse musculaire, mais ils n’ont aucune défense vitale, tombent souvent malade et par conséquent carburent à différents autres produits chimiques pour les maintenir.

    Faites cette simple observation, prenez un mister univers bodybuildé et un agriculteur du vieux de la vieille tous les deux à la retraite. Vous remarquerez que le corps du bodybuildeur se détériore beaucoup plus rapidement que celui de l’agriculteur, d’ailleurs le bodybuildeur doit continuellement faire des séances pour optimiser la liaison et la transformation du sucre en masse. Liaison qui n’est jamais durable et effective, car le sucre de synthèse est sans énergie vitale.

    Pour revenir au sujet, le miel synthétique n’apporte qu’un effet placébo à l’organisme, c’est un soulagement psychologique qui réduit le stress et les pathologies qu’il provoque, mais il ne vous apportera pas d’énergie vitale.

     

    • #733266
      le 20/02/2014 par katiba
      Le miel de nos supermarchés

      "Vous voyez où ça mène la chimie" : quel non-sens intégral !

      La chimie est partout ! Dans tout organisme vivant, des centaines de réactions chimiques ont lieu simultanément.
      Quand tu te réveilles, c’est de la chimie.
      Quand tu respires, c’est de la chimie.
      Quand tu manges, c’est de la chimie.
      Quand tu tapotes sur ton clavier, c’est encore de la chimie ; ton clavier-même c’est de la chimie.
      Quand tu t’endors, c’est encore et encore de la chimie.
      Etc, etc etc...

      La chmie, c’est une science de la matière, cad comprendre la matière.
      Toute la matière qui t’entoure, et ton propre corps-même, tout ça c’est expliqué grâce à la chimie (qu’elle soit minérale, organique, biochimie, etc...). La nature c’est de la chimie.
      Ce qu’on en fait de ces connaissances en chimie, c’est autre chose. Mais la chimie en elle-même ce n’est pas mal, à moins que la connaissance et la compréhension de la matière dont nous sommes nous-mêmes constitué et qui nous entoure, est illicite pour certains, et là c’est autre chose.

      Non seulement tu sembles confondre "chimique" et "synthétique", mais en + tu vas même jusqu’à faire croire au lecteur naïf que les produits naturels n’ont rien de chimiques, alors même que s’y déroulent des centaines de réactions chimiques simultanément.
      Les produits naturels, par définition, ne sont pas synthétiques, mais sont autant chimiques que les synthétiques.

      "quelle différence entre du miel naturel et du miel de synthèse si c’est la même composition chimique"

      Justement, si tu as bien visionné le reportage et pas retenu que ce qui t’arrange, seule la composition en sucres est similaire, avec la proportion de pollen.
      Le vrai miel ce n’est pas uniquement un mélange de sucres et de pollen, ça se saurait !
      Quid de tous les micro-nutriments, des colorants, des molécules aromatiques (qui fait qu’on distingue juste à l’odeur un miel de lavande d’un miel de sapin par exemple), etc.. ?

      "le miel synthétique n’apporte qu’un effet placébo à l’organisme, c’est un soulagement psychologique qui réduit le stress et les pathologies qu’il provoque, mais il ne vous apportera pas d’énergie vitale."

      Je ne sais pas où tu vas chercher tout ça, mais le miel de synthèse, c’est du sucre légèrement coloré. Il n’y a pas de placébo avec tout le délire qui suit derrière, à moins que le cube de sucre blanc soit aussi un placébo à je ne sais quel anxiolytique.

      Faut redescendre sur Terre, le miel de synthèse n’a rien d’occulte.


    • #735433
      le 21/02/2014 par RKrishna
      Le miel de nos supermarchés

      @Katiba

      Vous faites semblant de ne pas avoir compris mon commentaire, et personne ne s’y trompe.

      Vous commencez par tronquer ce que j’ai écrit qui est pourtant juste au-dessus et que tout un chacun peut vérifier (technique minable des médias dominants) : je fustige la chimie associée aux pensées matérialistes et plus bas à l’utilitarisme.

      Votre post prouve que vous ne connaissez absolument rien du sujet , vous ne faites que balancer des affirmations scientistes positivistes sans aucun savoir réel sur les techniques de synthèse. Et il va falloir remettre deux ou trois termes en place.

      Alchimie / chimie : L’alchimie est la science qui cherche à comprendre la transmigration de l’énergie vitale dans les états multiples de l’être. La chimie étudie uniquement et exclusivement la signature atomique des vecteurs naturels. Par conséquent, la chimie est une étude matérialiste purement quantitative. Elle n’étudie pas et exclue la valeur qualitative des échanges transmigratoires, même lorsqu’elle est comprise dans des études de "qualité" marketing qui ont pour but réel de répondre aux besoins hédonistes matérialistes du "client".

      Je vous ferais remarquer que rien n’empêche à une industrie de rajouter des arômes naturels (ou synthétiques d’ailleurs) à leur "copie carbone" de la signature atomique du miel. La falsification peut aller loin, surtout si l’industrie prend en compte le paramètre d’imperfection, c’est-à-dire qu’il n’essaie pas de faire un produit trop parfait, trop hygiénique, trop polissé qui serait de suite reconnu, car il n’y a pas de finition parfaite dans la nature.

      Vous continuez (plus bas dans votre post) de faire croire que vous ne comprenez pas en quoi ce produit n’a qu’un effet placébo avec un raisonnement aussi risible que pathétique. Or, tout le monde aura compris que lorsqu’une personne prend sa dose de miel industriel en pensant que ça lui fera du bien, il y a un effet psychologique qui diminue corrélativement le stress qui est lui-même à la base de plusieurs pathologies psychosomatique. De plus, cette personne se sentira booster illusoirement par le sucre qu’elle aura ainsi ingurgité.

      Le miel industriel, n’ayant pas l’énergie vitale relative à la transformation et à l’échange d’éléments vivant entre eux, ne vous apportera aucun des bienfaits que vous espérer du miel naturel. Vous aurez avalé du sucre, et votre angine ou rhume sera toujours aussi présent(e) en vous.


  • #732438
    le 19/02/2014 par Apiculteur38
    Le miel de nos supermarchés

    Le plus important à lire sur une étiquette de pot de miel du supermarché, c’est l’origine de production. 85% du miel vendu en grande surface est d’origine étrangère. "Bio et non Bio".
    Comment reconnaître l’origine du miel quand sur l’étiquette il est le plus souvent indiqué "Miel originaire et non originaire de la C.E.E"...il faut en déduire que le miel vient de la planète terre !!! Tout est sujet à marketing, même le nom commercial...pour nos amis de l’industrie agroalimentaire et de la grande distribution vendre du miel, c’est comme vendre du sucre en poudre. On traite le miel comme un simple édulcorant.
    Achetez votre miel sur le marché !! chez un petit producteur, cela reste le meilleur moyen de conserver l’économie et l’emploi locale...

    http://www.itsap.asso.fr/downloads/...

    L’apiculture est malade de l’indifférence de nos hommes politiques, de son agriculture intensif, des orientations environnementales et économiques de notre saintes Europes...
    Entre 1994 et 2010 L’apiculture Française à perdu 50% d’apiculteur -20% de ruches....
    et l’hémorragie n’est pas terminé....
    Mais ce n’est pas grave !!! On règle le problème avec des importations de miel étranger....

     

    • #734844
      le 21/02/2014 par Leïla
      Le miel de nos supermarchés

      @Katiba ? qu’est ce que tu racontes, désolée mais quel est l’intéret de SUBSITUER quelque chose de naturel et bon pour l’organisme à quelque chose de trafiqué que le corps ne reconnaît pas !!! Notre corps est NATUREL ce n’est pas du plastique. Aimer les trifouilles chimiques (écoute ce que dit Mme CORINNE GOUGET à ce sujet), où organiques où aimer le gender désolé mais ce n’est pas NORMAL et tout ça c’est lié. Les sociétés secrètes aiment et glorifie les transformations, les manipulations en tout genre, les SUBSTITIONS et toutes ces saloperies sataniques, ton énumération prouve que l’on est envahi de toute cette merde et nous sommes sur E&R nous sommes dissidents et combattons le système. Informe toi Camarade.


  • #732455
    le 19/02/2014 par ananas split
    Le miel de nos supermarchés

    Pour les bio : Les polluants présents (atmosphère, culture, usines, voitures, etc, et vous avec ce que vous mettez sur vos fleurs ou dans votre jardin..) dans un milieu donné se retrouvent dans les organismes vivants (vous y compris) donc des abeilles qui parcourent une surface d’un rayon de 3 à 3.5 km autour du rucher. Les analyses chimiques des miels les comptabilisent et le prouvent.. Pour ce qui est du miel d’altitude (comme le miel de rhododendron des Alpes par ex) il sera plus sain mais vous en trouverez tout de même et les abeilles sont transumées et n’y reste pas longtemps. Pour ce qui est des discours de certains cuistots parisiens et de leurs bobos qui vous disent que le miel de Paris (ou d’autres villes) est l’un des plus sains....oui, certains plastronnent même en disant qu’ils installent des ruches aux abords des zones industrielles et que c’est génial...ouais, génial !? Sinon, les apis pros ne représentent que moins de 2% des apis et leurs nombres comme les productions baissent. L’avenir ? Quelques grosses exploitations de prod en gros et bien sur... les industriels ! J’espère que non.. Pour le choix : prenez un Apiculteur/Récoltant ; il doit pouvoir vous dire d’où vient son miel. Bon, certains gonflent leur ventes en achetant en fût pour mettre en pots mais ne pas voire le mal partout. Bon courage à mes collègues des pyrénées orientales dont beaucoup ont perdus leurs cheptels réçement en quelques jours et plus généralement amitiés et courage à tous les apis. Salut


  • #732561
    le 19/02/2014 par theway
    Le miel de nos supermarchés

    L’importateur occidental véreux - successful businessman diplômé d’école de commerce ou autre - qui demande ici à "allonger" le miel, mais qui demanderait à "allonger", dans d’autres cas toute sorte de produits (c’est pas un problème), c’est-à-dire qu’il empoisonne la santé et tue les emplois de ses congénères, tout en en exploitant d’autres à l’autre bout du monde... :
    il arrive à se regarder dans le miroir ? Il a des enfants ? Il a une conscience ? Il est un homme ?


  • #735891
    le 22/02/2014 par DJL 93VIDEO
    Le miel de nos supermarchés

    Le miel est nommé or végétal dans les sciences traditionnelles.
    Dans le Coran il est dit que tout ce qui passera par le ventre d’une abeille est un médicament ...

    Peut-être que le miel ne devrait pas être consommé comme aliment mais seulement dans un but thérapeutique ? ... Notez que le miel de thym est encore utilisé dans les hopitaux pour soulager et soigner les grands brulés ... Et de grâce, si nous voulez sauver un maximum d’abeilles, arrêtons de piller le miel des ruches, "çà" leur appartient, C le fruit de leur labeur et C leur nourriture ... Vous rendez-vous compte, on demande aux abeilles de polléniser nos fleurs et en plus on leur volent leur miel ... chercheur l’erreur !


Afficher les commentaires suivants