Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les mondialistes livreront-ils les clefs du monde à la Chine ?

Analyse dialectique de la chute de la puissance américaine

La détente avec la Russie et le rejet du libre-échange multilatéral constituent des changements géopolitiques et économiques considérables. Ils semblent si pénalisants à court terme pour la domination américaine que beaucoup doutent de leurs mises en œuvre effectives. Pourtant, la domination de l’Amérique sous la férule d’une géopolitique néoconservatrice et d’un libre-échange multilatéral expansif, piloté par la finance et les grands actionnaires des firmes multinationales américaines, est condamnée, en particulier face à la Chine.

La détente avec la Russie signifierait le règlement du conflit ukrainien. L’arrêt du soutien au terrorisme islamique signifierait la fin du conflit en Irak et en Syrie. Précisément les deux foyers principaux de tensions qui permettent de couper les projets des nouvelles routes de la soie chinoises de leurs destinations finales ; en plus d’isoler l’Europe diplomatiquement et énergétiquement du reste de l’Eurasie.

 

PNG - 426.3 ko
Les nouvelles routes de la soie
(source)

 

Ce ne serait ni plus ni moins, et en première approche, qu’un abandon de la géopolitique des Mackinder, Mahan et Spykman, objectif stratégique immuable depuis la domination mondiale de l’empire britannique puis des États-Unis. Un abandon de ce qui a toujours constitué l’identité de la thalassocratie anglo-saxonne, la grande lutte de la mer contre la terre, Poséidon contre les divinités telluriques ou chthoniennes de l’Eurasie ; premier déterminant de toute géopolitique qui se respecte.

 

JPEG - 33.7 ko
Le rimland entourant le heartland de Nicholas Spykman.
« Who controls the Rimland rules Eurasia ; who rules Eurasia controls the destinies of the world », Geography of the peace, 1944

 

Mais l’Amérique abandonnerait aussi l’idéologie qui a accompagné et justifié sa domination : le libre-échange, tout du moins multilatéral.

Retournement complet de perspective s’il en est. D’attaquant, l’Amérique deviendrait défenseur. Les zones de libre-échange, jusque-là promues par Washington, seraient vouées aux gémonies par la nouvelle administration. La Chine se retrouverait seule sur l’échiquier avec ses projets expansionnistes et ses zones de libre-échange : RCEP, FTAAP, OBOR et AIIB. De défenseur, la Chine deviendrait alors attaquant. Il lui serait bien plus difficile de perpétuer sa diplomatie du profil bas auprès des pays qu’elle rattache à ses infrastructures ; diplomatie qui lui a été si bénéfique jusqu’ici.

Lire la suite de l’article sur commentairesengoguette.wordpress.com

Pour compléter l’analyse avec d’autres lignes de force,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout le monde ou presque est contre la mondialisation,le mondialisme ,etc.. mais ce n’est pas une question d’opinion, c’est un fait.

    Si nous vivons tous sur la même sphère, il va bien falloir s ’arranger tôt ou tard.
    Après ca ne sert à rien d opposer ceci contre cela, au final il faudra bien s’entendre.

     

  • "...la chute de la puissance américaine" ?... Le budget de la défense US représente DIX FOIS celui de la Russie et 3 fois celui de la Chine . Il n’y a pas de suprématie pour un Etat sans supériorité militaire .

     

    • Le budget de la défense US peut etre dix fois supérieur mais vingt fois moins efficace. Beaucoup de gaspillage et de corruption. Il faut regarder plutôt comme facteur, l’efficacité des armes produites où plutôt, la capacité de produire des armes qui rendent désuètes les armes de l’adversaire


    • Hahaha, entre dépenser des tonnes de cash en dollars pour engraisser le complexe militaro-industriel et dépenser intelligemment des roubles pour être efficace, il y a une marge. Non négligeable...


    • L’hégémonie, le budget militaire et la force des légions romaines n’ont pas empêché l’empire romain de s’ ’écrouler progressivement face aux multiples peuples dits "barbares".
      Les USA, à avoir les yeux plus gros que le ventre, ne vont pas s’ effondrer, mais vont devoir revoir leurs prétentions largement à la baisse face aux multiples peuples "barbares" (tribus des Brics et consorts). En fait, comme pour Rome, les USA commenceront à s’ affaiblir de l’intérieur.....en fait, ça a déjà commencé. Le début de la fin.


  • Les sionistes qui dirigent en sous-main les USA n’accepteront jamais un règlement de la question ukrainienne sans que la Russie ne renonce à la Crimée, peuplée à 80% de Russes, ce que la Russie n’acceptera jamais . La Crimée est un abcès dans la gueule des sionistes, et ils veulent le crever . Une Crimée redevenue russe, c’est la simple application du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ce dont les sionistes ne veulent même pas entendre parler : "et les Palestiniens alors ?..."

     

  • Les "mondialsites" a savoir la gauche-anglosaxonne de ces infames Lefties les vrais dirigeants de la convergeance US "dems-reps a la maison" et capitalo-communiste a l’exterieur, depuis 1913 a 2016, a vendu la Chine aux communistes en 1949 apres avoir laisse tomber les nationalistes de Tschang-Kai-Check qui oeuvraient a une politique d’alliance et de cooperation avec le Japon a l’epoque, qui n’aurait que pu profiter aux peuples d’Orient. L’architecte de cette autre infamie n’etait autre que le sordide Marshall -auteur du plan du meme nom ici en Europe d’apres guerre. Le general germano-americain Wedemeyer qui comme du reste Patton pour Europe, avait bien saisi l’etendue de cette trahison et ses auteurs et les consequences pour l’Asie et l’Europe. Leurs sort respectifs illustrent bien la methode de l’Amerique Profonde des sous-humains, qui du reste essaye de demonter Trump et ses amis. On a vu le meme cirque partout en Europe a la fin de la guerre. Esperons que la Droite Americaine aura la presence d’esprit de ne pas s’en laisser conter et aura la poigne pour regler leur sort aux meneurs ; les Rothschild, Soros etc.