Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les noms des membres de l’administration Obama ayant comploté contre Trump vont sortir

Alors que le département de la Justice US vient d’abandonner toutes les charges contre l’ancien directeur de la DIA et éphémère conseiller de Sécurité nationale, le général Michael Flynn, un de ses proches, Ezra Cohen-Watnick (photo), devrait être nommé Assistant adjoint du secrétaire à la Défense. Il sera chargé de la lutte contre les stupéfiants et des menaces globales (deputy assistant secretary of defense for counternarcotics and global threats).

 

Il avait joué un rôle central dans la transmission de documents à Devin Nunes prouvant un complot des services de Renseignement de l’administration Obama contre la future administration Trump. M. Nunes, président de la Commission du Renseignement de la Chambre des Représentants, avait alors mené la mise en cause de l’enquête du procureur Robert Mueller sur le Russiagate.

En prenant en main au Pentagone la lutte contre les stupéfiants, Ezra Cohen-Watnick aura à connaître des plans des néo-conservateurs pour renverser le président vénézuélien, Nicolás Maduro.

En 24 jours, l’équipe de Michael Flynn avait eu le temps d’écarter tous les Frères musulmans que l’administration Obama avait placés en son sein.

Simultanément, le nouveau directeur national du Renseignement, Richard Grenell, vient de déclassifier des documents portant les noms des membres de l’administration Obama ayant organisé le complot avant même l’élection de Donald Trump. Ils pourront être rendus publics à tout instant.

Ces personnes devront alors répondre d’avoir monté de toutes pièces le RussiaGate, voire l’UkraineGate, qui a empoissonné la vie politique états-unienne durant trois ans.

Sur son compte Twitter, le président Trump a publié : « J’espère que vous vous êtes amusés à enquêter sur moi. Maintenant c’est mon tour ».

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Obama avec son visage d’ange , toujours envoyé les membres de l’administration pour les coups fourrés et ne jamais se mouiller devant le peuple comme Clinton avec son saxo sauf quand il prenait le Lolita Express -


  • Un des anciens Presidents US (oublié le nom) avait fait une purge de 6000 fonctionnaires à son entrée en fonction. Je me demande pourquoi Trump n’ a pas fait pareil...En tout cas c’est ce qu’il faudrait faire en France (disons 10000) avant même de changer la moquette de l’Elysée, d’augmenter le SMIC, de demander où se trouvent les toilettes ou de faire n’importe quoi d’autre...

     

    • S’il avait fait ça, vu la puissance médiatique mondiale de ses ennemis, il se serait mis la planète à dos.
      Là, il a retourné la situation totalement à son profit, et, à moins d’être le dernier des gauchistes dénué de neurone, personne ne pourra contester le bien fondé de son action.


    • Vu le contexte actuel et la manipulation permanente des gogos via les réseaux sociaux, une telle purge aurait donné du grain à moudre à ceux qui le traitent de nazi, et il n’aurait peut-être pas fini son mandat.

      L’approche de Trump et sa garde rapprochée semble plutôt être une cuisson lente de ses adversaires :
      - les pousser à multiplier les conneries, à se ridiculiser, et à faire des fautes qui justifieront aux yeux du public leur mise en examen
      - faire en sorte de sortir les infos cruciales sur la corruption, lors de moments clés, pour maximiser l’impact politique
      - s’assurer que le moment venu, ce sera le public lui-même qui réclamera de traîner en justice la clique Obama-Clinton

      Il faut aussi noter, que hors du cirque médiatique, ce sont des centaines de juges conservateurs qui ont été nommés et qui continuent d’être nommés dans tous les circuits judiciaires.
      Ainsi que deux juges nommés à la Cour Suprême.

      Cette lente cuisson est peut-être pénible pour les spectateurs déjà informés, mais à mon avis, au final les pourris et le deep state n’en seront pas moins ramollis et prêts à la consommation.


    • @Alain DENAULT C’est parce que Trump devait d’abord démontrer au public l’étendue de la corruption de l’administration Obama en premier lieu.


    • Trump peut s attaquer vraiment maintenant a l etat profond justement parcequ il a purgé sont administration depuis le debut et avec les difficultés qu il a rencontrées cela lui a pris 5 ans pour le faire.

      Il n y a rien a purger en France, il faut liquider les partis politiques et changer completement de systeme, quitter l UE puis changer de constitution, liquider du prefet au senat, au conseil constitutoennel, conseil economique et social, presidents de regions, liquider les communautes de communes, le parlement, le gouvernement. Tout jetter et refaire une democatie directe avec des representants nouveaux apolitiques et tenus en laisse par le peuple.


    • Certainement pour se servir des plus puissants et influents de ces fonctionnaires avant de les jeter


  • "Un pour tous et tous pour un !" WWGOWGA

    J’attendais ça depuis noel 2017.. merci E&R !


  • Le spectacle continue.

    Guignol entre scène. Les enfants sont contents, le gendarme va recevoir du bâton.

    Pendant ce temps ....


  • Je pensais qu’Ezra cohen alias Giorgio Chiellini était defenseur de la juventus.En tout cas j’espère que Trump continuera sur cette alignée d’après Alexis Cosette(Radio Canada)

     

  • Bientôt, les vrais "déplorables" auront des noms !!


  • Donc il y a de moins en moins de soutien de l’état profond pour les pouvoirs arbitraires mis en place en Europe.


  • Les prochains jours vont êtres intéressants, je pense qu’ils vont tout faire pour assassiner Trump car le Russiagate pourrait devenir l’équivalent (pour les démocrates) du Watergate. Il est, hélas, fort à parier (vu les habitudes dans ce pays, entre Lincoln & JFK) que Trump n’atteigne pas vivant les élections de Novembre.

     

  • Le complot qui m’intéresse c’est le complot anti Français qui se prépare : Bain et Company, l’entreprise israélienne chargée du "déconfinement" (!) est en fait chargée de LICENCIER des centaines de milliers et peut-être même des millions de Français qui vont être remplacés par des migrants qui seront payés deux ou trois fois moins . Le Figaro annonce que le chiffre des licenciements "causés par la crise" sera énorme .


  • Quand on voit les patronymes, ce sont toujours les mêmes qui tirent les ficelles.
    Il faut leur interdire l’accès aux documents sensibles. Mais quand on voit avec qui est mariée la fille de Donald, le ver est dans le fruit.

     

  • "Sur son compte Twitter, le président Trump a publié : « J’espère que vous vous êtes amusés à enquêter sur moi. Maintenant c’est mon tour »."

    Et oui, Oblabla et sa clique puante ont oublié ce qu’est un "retour de manivelle". Si tu n’y fais pas gaffe, c’est un truc à te faire péter les mains. Pas très fufute de la part d’un type qui devrait s’y connaitre en bagnoles, vu qu’il les garait avant d’être élu (après avoir fait le café et l’avoir servi).

     

    • Le jeu devait normalement se poursuivre. La veille de l’élection présidentielle, les "sondages" et les merdias prévoyaient encore une victoire éclatante de Hillary Clinton. Tout le monde semblait y croire (après tout, si la pensée unique le dit...), voyant en Trump un phénomène de beaufs sans envergure arrivé accidentellement à la tête du GOP grâce surtout à la médiocrité et à l’allure d’ectoplasme des autres candidats, et Obama aussi devait y croire. La prochaine fois ils ne commettront pas la même faute, ils vont inventer d’autres "pandémies", trafiquer encore plus les sondages et les urnes, sinon le buter, plutôt que de permettre sa réélection.


  • Les complots n’existent pas ! Demandez à Fronce télévision et Cohen


  • Les Q partisans comme Cossette commence à faire dans l’inversion accusatoire pour garder la ligne directrice de leur théorie ,c’est dommage normalement c’est les Meyer Habib et etc qui utilisent se genre de procédé, je veux dire que en arriver à dire que l’état profond était sous influence Islamique durant le gouvernement Obama .... bientôt on dira que c’est au nom du fameux Lobby Musulman super puissant que les Etat Unis on détruit le moyen orient c’est ça ? Est ce que Cossette c’est déjà posé la question sur qui a crée cette confrérie ? qui la poussé au pouvoir dans certain pays ? Ils en arriveraient à faire de l’ombre à la désastreuse politique extérieure de George W Bush avec son fameux axe du mal, et même a en oublier les attentats du onze septembre. En plus chez les ricains la culture c’est vraiment pas leur atout principale en générale , j’ai vu récemment que les Qanons accusent l’Iran d’infiltration dans le Deep State sous Obama parce que certains des membres du gouvernement était arabophone et d’autres manifestaient un certain intérêt pour le monde arabe et sa culture alors que n’importe qui ayant un niveau de géographie supérieure au cm2 sait que les Iraniens sont Perses et parlent pas l’arabe mais le Farsi. Puis le pompon c’est que toute ces accusations viennent alors que mister Pompeo est allez en visite officiel en Israël en pleine période de crise sanitaire aux USA mais ça , ça ne les gênent pas vu que Israël et leur plus grand alliés d’après leur dire !


  • Ouai , bon on est encore loin des révélations promises sur la clique pédophile Obama/Clinton avec les fameuses vidéos abjectes( qui auraient fait pleurer l’ enquêteur ) à l’appuie


  • A tous ceux qui chouinent et récriminent :

    Faites donc mieux que lui !

    Dans le combat que nous menons, nous avons besoin d’un maximum de braves.

     

  • "Ezra Cohen-Watnick avait joué un rôle central dans la transmission de documents à Devin Nunes président de la Commission du Renseignement "
    Nous aussi on a notre Nuñez qui a travaillé dans le renseignement avant de devenir secrétaire d’État à l’Intérieur.


Commentaires suivants