Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Les révolutions arabes ne sont que des coups d’Etat militaires masqués"

De retour d’une mission d’étude en Tunisie, en Egypte et en Libye, Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (Cf2R), ancien du renseignement livre une lecture nuancée des événements du début d’année. Sans nier les aspirations des populations, il relativise l’ampleur du changement des équipes dirigeantes. Un prélude à de grandes déceptions.

Quelle lecture faites-vous du « printemps arabe » ?

Il y a dans ces pays une réelle aspiration à plus de liberté, mais pas nécessairement à plus de démocratie. Par ailleurs, je ne crois pas à la spontanéité de ces « révolutions », qui étaient en préparation depuis plusieurs années. Dès 2007-2008, des conférences organisées sous l’égide d’ONG américaines, comme Freedom House, l’International Republican Institute ou Canvas, et où étaient présents la plupart des blogueurs et des leaders de ces mouvements, ont instillé le germe de la démocratie, créant un contexte favorable aux révolutions. Le processus était le même que celui qui a précédé le démantèlement de l’URSS, la Révolution serbe, la Révolution orange en Ukraine ou encore celle des Roses en Géorgie.

Lire la suite de l’article : latribune.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a beaucoup de vrai dans ce qui est dit, mais les choses sont bien plus nuancées que ça. . .
    Il y a un réel affrontement entre les "anciens" et les veritables révolutionnaires , le peuple a compris ce qui ce passé et c’est l’essentiel


  • Donc, quand Thierry Meyssan décryptait la symbolique de la révolution de Jasmin en la reliant aux autres révolutions colorées pour expliquer que cela ressemblait fort à une opération contrôlée par des services spéciaux rôdés en la matière. Ou encore qu’ Alain Soral expliquait chez Taddéi que l’ on a jamais vu dans l’ histoire une révolution "réussir" par la seule volonté populaire ( par le bas) et qu’ il fallait forcément l’ accord de puissants (par le haut) pour que cela se réalise, ce qui brise les rêves et utopies des fans de walt disney mais qui est très logique, ils avaient raison ?!

    Oui, ils avaient raison mais restent des conspirationnistes fascistes qui disent n’ importe quoi aux yeux des médias qui ne sont plus capables d’ aucun regard critique dès lors qu’ il contrarie la bien-pensance du Parti version Orwell.

    D’ ailleurs, lisez ou relisez "1984", ce livre est quasi prophétique.


  • "Les révolutions arabes ne sont que des coups d’Etat militaires masqués"

    Ce n’est pas la peine d’être spécialiste en la matière pour en arriver à cette conclusion. Néanmoins, les mouvements de révolte ne sont pas finies et les révolutions ne se sont pas encore accomplies.

    Bref on peut dire :
    "les révolutions arabes sont, jusqu’à ce jour, contenues par des coups d’Etat militaires"


  • Ce qui ressort de cet article c’est surtout le mépris de l’auteur envers ces populations arabes.
    Il doit probablement être un peu dégouté que ces révoltes aient pu avoir lieu, même si bien sur pour l’instant rien n’est encore fait, mais qu’on se rassure, ce n’est que le début...


  • Les discours dominant des merdias compare "les révoltes démocratiques" Arabe à celles qui ont mis un terme aux "socialismes" de l’Europe orientale.Il s’agit là d’une supercherie pure et simple comme toujours et à jamais apparemment par les médias mensonges.Ils s’agit avant tout de mouvement sociale et anti-impérialiste et donc potentiellement anti-capitaliste qui peut à long terme s’inscrire dans la perpictive socialiste comme ceux que les peuples d’Amérique latine connaissent depuis une décennie et les trois puissances alliés qui domine la scéne moyen-orientale les Usa,Israel,et l’Arabie saoudite partagent la même hantise de l’émergence de pays Arabes démocratique car celle ci ne pourrait prendre que ces distances à l’égard du libéralisme mondialisé
    et cette révolution en cours illustre la possibilité de la fin annoncée du système "néolibéral"et cela explique l’offensive du capitalisme/impérialiste néoliberal sur la Libye par l’otan assassin pour quadriller et dompter les aspirations des peuples Arabes.J’espére que ce printemps Arabe concordera avec un automne du capitalisme et de l"empire !


  • Dire que ces révolutions étaient contrôlées et organisées par des services secrets est totalement faux. Pour quelles raisons les puissances organiseraient la chute de régimes qui leur sont totalement affiliés et aux ordres. Moubarak travaillaient très bien contre la résistance, contre son peuple. La même chose pour Ben Ali, ou Saleh qui est sommé de rester au pouvoir par l’ambassadeur US.
    _
    Dire que parce qu’aucune révolution dans le passé ne s’est jamais faite par le bas est une preuve que ces révolutions ci sont contrôlées, cela est de la pure sophistique, c’est un faux argument. L’Histoire n’est pas déterminer par de cette façon. En plus cela est faux, il existe au moins une révolution qui s’est faite par le bas, c’est la Révolution iranienne. Et ces mouvements arabes s’en inspire. Il est clair que les peuples ne veulent plus de ces dirigeants affiliés à l’étranger et veulent vivre selon leur valeur et avoir le droit de choisir la façon dont ils veulent vivre. C’est pourquoi l’Occident a si peur de ces mouvements qui vont continuer.

     

    • « Pour quelles raisons les puissances organiseraient la chute de régimes qui leur sont totalement affiliés et aux ordres. »
      Pour prévenir une révolution pressentie inévitable en leur défaveur. Les mois qui vont suivre seront révélateurs soit du succès du peuple, soit du succès de l’Empire.
      Comme a dit Soral dans une de ses vidéos paraphrasant la maxime du son livre, ne va-t-on pas à avoir droit à la gouvernance mondiale par la révolte des nations ?


  • Monsieur, avec respect, votre article est une mascarade.
    Arrêtez de dire que la démocratie est un terme méconnu pour les arabes. Je vous rappelle que la démocratie n’est pas un produit occidental, et pour cela je vous renvoie à l’Inde, l’Indonésie, et à l’état islamique jadis.
    Voyez aussi ce qui se passe en Libye et en Syrie, je vous trouve un peu dépassé par les évènement, des milliers de morts pour un peu plus de liberté dîtes vous ?
    Mais arrêtez je vous prie d’insulter l’intelligence de vos lecteurs en parlant des US à toutes les sauces.