Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les secrets de la ruche

Retrouvez les produits de l’apiculture française sur Aubonsens.fr :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #290427
    le 24/12/2012 par Rayan
    Les secrets de la ruche

    Sourate 16 : El-Nahl (les abeilles)

    68. [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font.

    69. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent.

     

    • #290697
      le 24/12/2012 par Juste un lecteur
      Les secrets de la ruche

      Ah, encore une révélation du Coran, qui était connue dans toute la région au moins deux mille ans avant qu’il soit écrit, un peu comme la révélation coranique que la vie émane de l’eau, proclamée par Thales 20 siecles auparavant.

      Dieu semble avoir toujours un peu de retard et s’avere un pietre voleur de savoir humain dans toutes les religions.


    • #290769
      le 24/12/2012 par drssh
      Les secrets de la ruche

      Non t’as raison, la révélation coranique a juste révolutionné une civilisation et a transformé des tribus bédouines en empire mondial dans l’espace de 30 ans...


    • #290781
      le 24/12/2012 par rayan
      Les secrets de la ruche

      @juste. ?.. C’est votre choix de croire ou non, je ne suis pas dieu.

      Mais que vous l’acceptiez ou non. Le coran est le seul qui explique implicitement des faits prouvé par la science, et il n’y a pas si longtemps. Le big bang, les trois phases de la création du bébé dans le ventre de mère, le procédé " explication" de fabrication du lait dans le ventre de la vache, les montagnes qui encrés comme des pieux dans la terre, le fer, l’eau et tout autre minerai venu du fin fond de l’univers lors de la fabrication de la terre, la forrmation des nuages et la foudre et tant d’autre choses. Tout ça été bien connu n’est-ce pas il y a des siècles en arrière, n’est-ce pas ? Tu trouves dans nulle autre ouvrages ces preuves prouvé uniquiment par par ls science moderne.
      Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.1. Alif, Lam, Mim .2. C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux .3. qui croient à l’invisible et accomplissent la Salat et dépensent [dans l’obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué4. Ceux qui croient à ce qui t’a été descendu (révélé) et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future.5. Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future).6. [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais.7. Allah a scellé leurs coeurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment.


    • #291002
      le 25/12/2012 par Anthrax
      Les secrets de la ruche

      @ Juste machin : Ce que tu oublies c’est que Thalès et tes anciennes civilisations ont découvert les vertus de certains éléments de la nature certes mais Dieu a tout simplement créé ces éléments et leur a conféré ces capacités. Autre chose, le coran n’apporte pas forcément des nouvelles connaissances mais fais souvent rappel à certains choses qu’on aurait oubliées avec le temps.

      Cdlt,


    • #291057
      le 25/12/2012 par ZanziBare
      Les secrets de la ruche

      Bonjour ,

      L’arrogance et l’orgueil de certains " lecteur " montre à quel point l’ingratitude de l’âme domine sur son essence.
      Il serait judicieux de mettre en avant des preuves de vos dire , des référence où l’on puisse vérifier l’exactitude de vos propos .
      Sinon pour ma part je vous conseil le très bon livre : " Les Savants Musulmans oubliés de l’Histoire " écrit par le Docteur Hébri Bousserouel .

      Â bon entendeur .


    • #291116
      le 25/12/2012 par Remimi
      Les secrets de la ruche

      Ce qui a "tranformé les tribus bedouines en l’espace de 30 ans" c’est le petrole....
      De là a dire que c est un geste divin... libre a vous... mais reconnaissez les faits ..y’a pas de miracle dans
      l exploitation du petrole


    • #291416
      le 26/12/2012 par Anthrax
      Les secrets de la ruche

      Ce qui a "tranformé les tribus bedouines en l’espace de 30 ans" c’est le petrole....
      De là a dire que c est un geste divin... libre a vous... mais reconnaissez les faits ..y’a pas de miracle dans
      l exploitation du petrole



      L’age d’or des "bédouins" remonte à plusieurs dizaines de siècles, curieusement juste après l’arrivée de l’islam. Le pétrole n’a apporté qu’une illusion de bonheur passagère, qui va disparaitre aussi vite qu’elle est apparue. L’émir de Dubaï sait de quoi je parle.


  • #290669
    le 24/12/2012 par Réveillez-vous
    Les secrets de la ruche

    Magnifique ...Je m’en vais de ce pas me servir une corne d’hydromel


  • #290686
    le 24/12/2012 par BeApi
    Les secrets de la ruche

    Bonjour,

    Je remercie E et R de promouvoir ce produit, je suis actuellement apprenti en apiculture et je suis globalement d accord avec ce film, cependant pour faire avancer les choses je voulais aller un peu plus loin dans la réflexion.

    1ère idée largement répandu dans ce documentaire miel des villes meilleur que celui des campagnes... à très juste titre Loïc Leray reconnait que la place de ces insectes sont à la campagnes et qu’il s’agit plus d’une action de communication en faveur du secteur apicole, pardonnez moi mais le scientifique à la fin, biaise sciemment les résultats en ne les confrontant pas avec du miel du milieu rural. Nous savons que les miels des villes ne sont pas meilleurs que celui des champs. Or tomber dans le mensonge quand cela nous arrange n’aidera certainement pas à terme le secteur. Tout comme ces boîtes qui posent deux ruches sur le toit de leurs building pour de la comm’ ... encore une fois j’appelle ça du green washing.

    2ème idée : je ne veux pas idéaliser mon futur métier, comme le fait la vague actuel, les apiculteurs professionnels sont soucieux d’apporter des produits de qualités (dans la grande majorité des cas), ils n’ont pas besoin de passer pour des sauveurs où je ne sais quelle messie écologique. Il est vrai que l’abeille est un insecte qui permet de voir à quelle stade se trouve un environnement. en aucun cas elle ne restaure l’environnement détruit.

    je vais le dire comme je le pense mais l’aspect "j’ai deux ruches sur mon toit branlette parisienne m’emmerde" car ce n’est en aucun cas la réalité des producteurs. Il faut être lucide. L’apiculture amateur, ce genre d’action de comm’ sur les toits des villes à toute sa place dans l’apiculture en général, mais elle ne doit pas prendre la vedette de l’action de production. J’aimerais un jour que ces documentaires s’attarde un peu plus sur les apiculteurs producteurs qui tirent l’essentiel de la production française et qui répondent à des problématiques totalement différentes.

    Pour moi des problématiques bien plus importantes que de savoir si le building de l’entrepreneur parisien ou nantais est passé en bâtiment HQE après avoir poser deux rûches dont il ne fera jamais attention.

    Quand au miel Bio, mis à part les traitements pratiquées sur les ruches, on a pas encore trouvé comment ordonner aux abeilles d’aller exclusivement butiner la parcelle bio hein ... non mais sincèrement ....

     

    • #291109
      le 25/12/2012 par Jason
      Les secrets de la ruche

      Don’t worry BeApi (sympa pseudo) ;-).

      Je comprends ta critique du greenwashing, la séquence avec les encravatés sur le toit est particulièrement épique.

      Cependant, si je peux me permettre, il ne me semble pas que le reportage dise que le miel des villes soit meilleur que le miel de campagne que du contraire. Il dit juste que les ruchers en campagne sont victimes de l’abus massifs de pesticides par les agriculteurs, que les ruches sont décimées. De plus, ils disent qu’ils trouvent tout de même des petites traces de polluants dans le miel urbain.

      Etant moi-même fils et petit fils d’apiculteurs (en "activité complémentaire"), je confirme la difficulté de maintenir son cheptel. Mon père a eu son rucher totalement décimé il y a quelques années, lors de l’introduction de certaines cultures OGM avec leurs pesticides associés... . S’il a encore quelques ruches en région Liégeoise, c’est en bonne partie parce qu’il a hérité des ruches Ardennaises de mon grand-père.

      Ma vie actuelle ne me permet pas encore de reprendre le flambeau. Habitant en ville, je crois que le jour où je le ferai, je mettrai également quelques ruches sur mon toit, même si évidemment la situation idéale restera l’environnement plus champêtre de la maison de mes parents. Petit acte militant et également réserve d’essaims pour le cas ou.

      Pour ce qui est du miel bio ta remarque est pertinente, mais à côté de la question des traitements, la question du gavage au sucre fait une différence drastique sur la qualité du miel.

      Bon courage à toi dans ce bien beau métier !


    • #291242
      le 25/12/2012 par BeApi
      Les secrets de la ruche

      Salut Jason et merci pour ton comm’, je suis content que le message soit passé comme tel, car il ne s’agit pas ici de fustiger les apis amateurs ni les campagnes de promotions du secteur, simplement d’aller plus loin dans la réflexion et finir par avoir un réel dialogue vertueux, sur des problématiques importantes.

      Je commence ma saison en Mars prochain j’ai hâte, et je suis complètement émerveillé par cet insecte, je suis optimiste pour les évolutions de ce métier, nous manquons cruellement d’apiculteurs (autant amateurs que pros), et je suis d’ailleurs totalement en adéquation avec la partie santé/cosmétique présenté dans le docu.

      pour ce qui est du miel Bio, je salut la démarche des apis voulant l’avoir car elle est difficile à obtenir, mais parfois quand on se réfère au cahier des charges on a vraiment l’impression que même le label bio fait dans le green washing, c’est affligeant tant pour le producteur que pour le consommateur (renouvellement de cire gaufrée bio chinoises, droit de munir ces ruches en plancher plastique mais pas d’autres pièces plastique dans la ruche vous m’expliquerez le caractère bio là dedans pour ne citer que ça )

      Apicalement ;)


    • #293755
      le 30/12/2012 par yeshua ben yosef
      Les secrets de la ruche

      Bonjour,

      Je suis aussi d’accord avec toi sur ce greenwashing, le gas fait ça pour son label HQE, c’est pas caché.
      L’analyste scientifique a aussi omis de commenter une ligne d’hydrocarbure à 95 micro avec un seuil à droite à 0.25 ... hummm
      J’ai déjà consommé du miel de ville de mon cru, ça va. A petites doses aux vues des quelques dépassements de seuils, ça devrait le faire.

      Je fais aussi mon miel a petite échelle en amateur dans ma campagne d’origine (la même que celle d’origine de ce miel d’Aubonsens), une manière à moi de rester enraciner et de me vider la tête des nombreuses crétineries que l’on peut croiser.

      Le métier vers lequel tu t’orientes m’intéresse aussi, j’ai un peu d’expérience et de rencontres pour te dire que ce sera complexe :
      * les puissants te feront peu de cadeau,
      * les consommateurs sont pour certains abêtis ou tellement pressurisés.
      Restera une niche composés de bobos et d’"éclairés" qu’il faudra choyer et qui pourront te faire une razzia de ton miel si il est bon.

      Ce sera dur, mais j’ai croisé un passionné qui ne regrette pas, même en dépassant allègrement les 50heures hebdo et tout juste au SMIC ! Y a des méritants ! Quand on aime faut se lancer, sinon on se fait chier dans la vie ... alors peut-être que moi-même :)

      Le "Titanic apicole" à partir de la partie 3 parle bien de la catastrophe (shoa celle-la :)) apicole qui a été traversée dans les fin 90-maintenant
      https://www.youtube.com/watch?v=RNtZZlqPipw&list=PL44S24Uhzj0Y3fI7vajIcTCps3Pc6Ymv1
      Je pense qu’il faut le voir absolument

      ps 1 :
      Reste assez loin des zones de grandes cultures, dans des coins assez sauvages.
      C’est mon option et elle me va :
      en pastoral, pas intensif, forcément toutes fleurs, mais avec des colonies qui se plaisent

      ps 2 :
      Je préfère échanger avec toi qu’avec les gogos qui bataillent sur le fil au dessus sur tel version de l’Histoire ou tel sourate au dessus.
      « Que commence à croire uniquement celui qui sait »


  • #290762
    le 24/12/2012 par GeronimoLaden
    Les secrets de la ruche