Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les soignants dégoûtés : la grande distribution détiendrait 400 millions de masques !

 

 

Y a-t-il vraiment eu pénurie, ou les masques sont-ils arrivés à une vitesse supersonique de Chine ? Pour l’instant, ce que l’on sait, c’est que plus de 400 millions de masques seront disponibles dans les jours qui viennent en grande distribution, c’est-à-dire supermarchés et hypermarchés.

 

Connaissant le fonctionnement de la chaîne de distribution, de la production au stock en passant par le transport, ce demi-milliard de masques plus ou moins chirurgicaux à destination de la population n’a pas pu apparaître d’un coup de baguette magique. Face à cette incongruité, alors que de nombreux professionnels de santé ont souffert du manque de matériel de protection en première ligne contre la maladie, les questions fusent et la colère monte, si elle pouvait encore monter d’un cran.

 

 

Le chiffre de 400 millions de masques est peut-être même sous-estimé. Mais cette simple information a mis le feu aux poudres. Interrogé par France 3 Régions, Jean-Marie Guillermin, vice-président de l’ordre régional des pharmaciens et pharmacien à Toulouse, éructe :

« Nous sommes indignés. On nous a interdit de vendre des masques à des patients atteints d’un cancer, ou souffrant d’obésité. On nous a donné des stocks minimes, et nous avons dû les distribuer au compte-goutte aux professionnels de santé. Certains d’entre eux sont tombés malades, faute de protection. Et aujourd’hui, on nous annonce 400 millions de masques en vente dans la grande et moyenne distribution ! »

Les professionnels du secteur se lâchent à l’unisson :

 

 

 

La question cruciale : depuis quand ces centaines de millions de masques dorment-ils dans les entrepôts de la grande distribution ? Le Monde avance des chiffres hallucinants : rien que pour Carrefour et Leclerc, les stocks se montent à près de 500 millions !

« Carrefour en annonce 225 millions, en plus des 70 millions réservés pour les salariés du groupe, mais la direction de l’entreprise précise qu’“il n’y a pas de stockage, les masques arrivent au fur et à mesure. Dès le 4 mai, on pourra en vendre 10 millions, à prix coûtant, pas en rayon, mais en caisse”. De tels chiffres ne supposent-ils pas un certain stockage, puisque ces masques sont reconditionnés par lots de 5 ou de 10, chaque client n’ayant droit qu’à deux lots ? Chez Leclerc, ce sont 170 millions de masques qui ont été “sécurisés” dans un premier temps, mais bien davantage à terme. Là aussi, un rempaquetage a eu lieu pour les vendre dès lundi par paquets de dix. Il est à noter que ce sont les PDG des groupes qui se sont déplacés dans les médias pour annoncer les quantités à vendre, les prix, le conditionnement, faisant clairement de ces masques si désirés un produit d’appel grand public pour leurs super ou hypermarchés. »

Tout ceci sent le scandale à plein nez, encore un ! On repense à la prédiction de Didier Raoult « ce sera sanglant », pour qui le scandale du coronavirus serait à l’égal de celui du sang contaminé. Les professionnels de santé réclament logiquement la réquisition de ces stocks :

« “Que ces stocks de masques aient été constitués depuis plusieurs semaines ou quelques jours, ils sont la manifestation qu’on ne cherche pas, ou plus, à équiper prioritairement les professionnels de santé, s’insurge l’ordre des infirmiers, par la voix de son président, Patrick Chamboredon. C’est intolérable et révoltant, alors que les équipements de protection nous font encore défaut”. Le même sentiment domine chez les médecins. “Nous sommes très en colère d’apprendre que des dizaines de millions de masques vont être vendus alors qu’on a dû gérer une pénurie profonde”, réagit Jean-Marcel Mourgues, vice-président du Conseil national de l’ordre. La distribution de masques reste très parcimonieuse – 12 chirurgicaux et 6 FFP2 par semaine pour les médecins. “La réquisition par l’Etat de ces stocks me semble la suite logique”, ajoute-t-il. » (Le Monde)

De deux choses l’une : soit ces masques ont été stockés par la grande distribution pour faire un carton et faire revenir les Français dans leurs magasins, qui étaient de plus en plus désertés et ce, même avant la crise sanitaire, soit ces masques sont arrivés très vite de Chine et d’ailleurs après les annonces du président Macron le 31 mars.

« “Les grandes enseignes déstockent des masques à prix coûtant en envoyant des cartes de fidélité à leurs clients, comme on aurait une promo sur l’essence ou le Nutella. Mais comment les autorités peuvent-elles tenir un discours aussi contradictoire ?”, s’insurge Gilles Bonnefond, président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). »

Le Monde qui livre la réponse de la Fédération du commerce et de la distribution, qui s’est sentie évidemment attaquée :

« Pour la Fédération du commerce et de la distribution, qui a réagi dans un communiqué, “il n’y a pas de stocks cachés”. “Les chiffres annoncés par les enseignes concernent les commandes effectuées, qui ne vont être livrées que très progressivement”, assure-t-elle. Pour éviter tout dérapage tarifaire, le gouvernement a annoncé, vendredi 1er mai, que le prix des masques à usage unique de type chirurgical serait réglementé à 95 centimes d’euros l’unité. »

Le ministre Agnès Pannier-Runacher a tenté de calmer les professionnels en déclarant le 1er mai sur RTL :

« Il y a une grande confusion entre les commandes de masques et ce qui est stocké en France. Chaque semaine, des masques arrivent effectivement nombreux, mais les millions de masques qu’annonce la grande distribution, ce sont des commandes organisées qui vont arriver progressivement. »

 

Parmi les trois organisations concernées de cette nouvelle problématique, il y en a forcément une qui ment : le gouvernement, la grande distribution, ou le corps soignant. On retire le corps soignant, qui a souffert du manque de masques (FFP1 et FFP2) depuis le début, il reste le gouvernement et les grandes enseignes. On verra qui dénonce qui dans les prochains jours...

Les masques, le scandale dans le scandale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • petit constat le coronavirus ne frappe pas les pays pauvres ou très peu,il affecte surtout les pays très endettés comme l’Italie,L’Espagne la France la Belgique et le Royaume Uni.
    et il fait des ravages que dans les pays ou peut infliger des amendes astronomiques à la population ( jusque 3000 euros en Italie ) pour non respect du confinement.

     

  • Camarades de E&R

    Il vous manque un élément dans votre équation.

    Il y a le gouvernement , la grande distribution et les sociétés privés par lesquelles passent le gouvernement et la grande distribution pour importer des masques.

    Ce sont ces sociétés qui ont crée la rupture des stocks.

    Il faut trouver qui sont les propriétaires de ces sociétés qui ont à charge d’importer les masques pour l’Etat et la grande distribution.
    Ne varietur
    Lavrov.


  • Je croyais que ce virus etait un couillonavirus ?
    Pourquoi cet article alors ?
    Savez vous que les masques sont infectés et bardés de nanotraceur RFID ???

     

  • Brizitte va sans doute arborer des masques griffés Vuitton, Dior, et peut-être Gucci bien que ce soit un concurrent de Vuitton . Elle va en faire une collection que ses héritiers revendront dans 50 ans... " N° 21 : une collection de masques datant de la pandémie de 2020 . Mise à prix : 10 000 euros " ...


  • On s’en fout.

    Baratin pour alimenter la narrative covid en sucre.

     

  • Une vidéo transmise par l’Education Nationale aux lycéens :
    « Pourquoi les vaccins sont-ils obligatoires ? (feat. Dans ton corps) »
    https://www.youtube.com/watch?v=JAn...

    Regardez un des sponsors : Le Monde

     

    • A 2 min 28 s « Bref les vaccins c’est aussi bon pour la santé que de ne pas manger de matière fécale empoisonnée ».

      Ah ouais ? Mais que faisait Pierre Bergé, ancien actionnaire du Monde, à Yves Saint-Laurent qui a tenté de le fumer ?

      « Il lui faisait bouffer ses matières fécales. »

      - Certes mais non empoisonnées !

      « Ah ok ça passa alors ! C’est bon, c’est bon ! »

      Mange, gobe tout, fais-toi vacciner !


  • Je confirme que, dans le service où j’étais, il fallait se batailler pour avoir son masque.
    Son seul et unique masque pour 10/ 12 heures de service (sans parler des surblouses inexistantes, des détergents aux nombres limités, idem pour les solutions hydro alcoolique, et j’en passe).

    Bon, il faut être clair : quand on va faire des soins à 15/ 20 patients en zone Covid-19 et qu’on multiplie les aller-retour obligatoire dans ladite zone, le masque, au bout de quelques heures, ne protège plus vraiment.

    Effectivement, à ce moment là, nous nous demandions alors, moi le premier, où nous en étions dans la gestion des stock des marques.

    Finalement, ce virus nous amène son lot de scandale à chaque jour passé.

    Intéressant mais encore faut-il se souvenir de cela pour marquer et entériner la fin de cette mascarade d’État.


  • Le masque n’est pas le sujet. On a jamais porté de masque dans cette société on est jamais mort. Le portage d’un virus peut se faire sur les vêtements, les mains, les cheveux etc ... la polémique du masque ne sert à qu’au plus endormis. Ce n’est pas le sujet. Le sujet c’est le confinement la destruction de l’économie et l’état policier à venir. Mais ça tout le monde s’en Branle. De source sûre, je connais le directeur d’une grand surface , il avait commandé des masques qui sont automatiquement réquisitionnés à l’aéroport par l’état.


  • Brico m’a proposé 30 balles pour une boite de 50 masques jetables... car j’ai ma carte chez eux. Me suis dis, c’est une bonne initiative.

    Eh ben, après lecture de cet article, qu’ils aillent.

     

  • au lieu de s’attaquer à Leclerc ou Carrefour , allez vous plaindre auprès des crapules et responsables gouvernementaux qui vous dirigent -
    les véritables voleurs et criminels sont les clowns qui viennent palabrer tous les soirs au lieu de faire de l’action et s’occuper de vous -
    même Dieudo proposait des masques en provenance de Chine avant de se faire traiter de faire du business, par cette mafia liée au labo qui n’est plus capable de gérer quoi que ce soit et surtout incapable de vous protéger ,pendant que Bruno Lemaire distribue des milliards à qui en veut

     

    • Dieudo ne fais pas de business mais son fils oui !

      Avez-vous déjà vu un site chinois dans un français si parfait ? Même un mastodonte comme aliexpress est moins bien traduit qu’une traduction google, alors un site de vente de masques.... (d’ailleurs le seul ultra-spécialisé dans les masques, du jamais vu).

      Il suffit de voir Lee Import Export et tout est clair, la même société qui s’est occupé du paiement des Zyncoin proposés par le même Dieudo !

      De plus ses masques restent bien plus chers que ce qu’ils coûtent en réalité et il faut les acheter par palette !

      J’adore Dieudo mais qu’il le dise clairement, il a le droit de faire du business sans sortir l’argument des lobbys et des médias aux ordres ;; ;


  • Vous pensez vraiment que si on avait laissé le soin à Salomon, Véran, Philippe et les autres de gérer l’approvisionnement en nourriture de la France, on ne serait pas tous morts de faim en deux mois ? Pourquoi en serait-il autrement pour les masques ? Pensez simplement au scandale des tests (disponibles en France mais bloqués par le gouvernement) et vous comprendrez que quand des professionnels sont aux commandes, l’efficacité est au rendez-vous. Il n’y a pas plus de stock de masque que de stock de fraises, et pourtant des fraises il y en a des milliers de tonnes tous les jours sur les étals. Travailler dans la grande distribution c’est un métier, pas une sinécure comme Directeur Générale de la Santé.


  • La grande distribution fait feu de tout bois,elle profite de cette période pour augmenter ses prix.Va falloir revoir notre relation avec ce type de commerce ....


  • Ce qu’il faut c’est des masques a gaz pour aller porter la colère légitime jusqu’à l’Élysée , et des gilets pare balle , des lance roquette , des kalachnikovs , il faut couper la tête du serpent maintenant ou jamais . Si vous avez une solution pacifique envoyez ou fermez la .


  • A mon humble avis, ces histoires autour des masques servent le gouvernement en focalisant l’attention et la colère sur des problèmes accessoires .
    S’énerver sur la question de l’approvisionnement en masques, c’est d’abord reconnaitre que l’on a vécu un épisode épidémique gravissime . Dire que le gouvernement l’a mal gérer, c’est dire qu’il y avait péril en la demeure .... ce qui est faux, mais pas que, parce cela était voulu !
    Tout ceux qui font une fixette sur les masques et les diverses incohérences du gouvernement vont bientôt être rassurer par les mesures à venir.... des mesures liberticides que les mêmes braillards ne manqueront pas d’approuver et même de réclamer !
    La vraie question c’est : Pourquoi pensez vous qu’ils ont fait passer une grippette pour une pandémie potentiellement meurtrière, au point de confiner 4 M d’individus et de bloquer l’économie ?
    Pour comprendre il suffit de regarder ce qui se passe en chine ... là est notre destin, si nous continuons à aboyer dans le vide .

     

  • Boycottons les masques


  • Quelle personnalité osera évoquer l’hypothèse de plus en plus marquante, d’une volonté génocidaire, dans la manière dont a été gérée cette crise ?

    On attend !!!


  • Hé ouais c’est sans surprise en fait, mais que va faire le bon mouton français ???
    bingo !!!! Acheter ses masques en grande distribution le prix fort et être tout content qu’il n’y ai pas rupture de stock....


  • Et alors ? Il y a des masques, de quoi se plaint-on ? Ca fait au moins 2 mois que la grande distribution avait le temps de commander des masques pendant que le gouvernement merdait, réquisitionnait, confisquait et n’était pas foutu de s’approvisionner ! Même les particuliers pouvaient commander des masques via internet, alors pourquoi pas la grande distribution ?
    Quant au lobby des pharmaciens, aigri de ne pas avoir pu faire du business de masques, il n’a qu’à s’en prendre au gouvernement et les soignants pareil !
    Et tous ces masques dans les grandes surfaces seront surtout moins chers (prix coûtant !) que chez les pharmaciens ou les buralistes !

     

    • Les masques étaient planqués (La Poste,grande distribution et peut -être encore ailleurs)depuis au moins un mois et interdits à la vente au tout-venant et maintenant comme par hazard ils nous ressortent "après la bataille" les masques mais des masques "grand public" (comprenez de simples masques chirurgicaux) qui ne sont pas aux normes FFP1 ni FFP2 ??
      Vous ne trouvez pas cela un peu bizzare tout de même ?
      Au mieux c’est encore une pompe à fric pour le gouvernement car les flics vont verbaliser à tout-và dans les transports publics et au pire beaucoup de ces masques seront cancérigènes ou contaminés par quelque chose pour rendre malades les gens.
      Je n’ai aucune confiance dans ce gouvernement et sa gestion de la crise qui s’est avérée calamiteuse.
      PS : si vous êtes vraiment Renaud Muselier le président du conseil régional de PACA ,j’ai entendu de bonnes choses sur vous de la bouche de marseillais et j’espère que vous soutiendrez bien le professeur Raoult que ces sournois de parisiens de l’INSERM et du conseil médical à Macron qui roulent pour Big Pharma veulent injustement sanctionner car il leur a indirectement mis des bâtons dans les roues...


  • business is business !


  • Si la grande distribution détient 400 millions de masques comme certains le prétendent, les hôpitaux n’ont qu’à les lui acheter. Notre Gouvernement organise de fait la pénurie quand il utilise des méthodes communistes qui ont partout échoué depuis toujours telles que les réquisitions. Rien de tel pour décourager l’initiative privée. L’URSS à la fin devait importer son blé et ses pommes de terre ! Mais je crois que Macron le fait exprès : c’est dans le prolongement de Notre-Dame hélas.


  • Société d’énarques , de banquiers, de marchands, de pédophiles, de journalopes , de franc-maçons , d’Attali et de Hannouna de Calvi et de Botul Herr Lévy ...... tout ça mélangé dans tous les sens ! tu parles d’un putain d’héritage pour les générations sacrifiées à venir ???
    Vite le reveil des NATIONS et des patriotes de chaque pays , unis dans ce même combat contre les mondialistes imperialos-sionistes et leurs prostituées !!!


  • Il faut savoir décrypter, à la lumière de la logique de gestion de crise depuis le début.

    Le gouvernement a objectivement tout fait pour maximiser la crise et ses conséquences. Concernant les masques, la réquisition a été la mesure parfaite pour organiser la pénurie. Tout économiste peut expliquer que le marché libre est la seule façon d’assurer la disponibilité d’un produit. L’organisation de la pénurie avait pour objet principal de priver les personnels exposés de cette protection et d’attenter au bon fonctionnement des structures de santé.

    La mise en scène d’une prétendue inutilité des masques pour le public a été faite pour créer le désir de masques. Le caractère rebelle d’une partie de la population l’aurait rendue méfiante si le gouvernement avait immédiatement recommandé leur usage.

    Maintenant la population est mûre pour se précipiter sur les masques vendus en grande surface. C’est cela qui est souhaité par les autorités. La carence de masques chez les professionnels reste le dernier de leurs soucis. L’objectif est de contraindre le public au port du masque dans un maximum de lieux, par une restriction d’accès des personnes non masquées.

    Or la loi 2010-1192 du 11/10/2010 interdit la dissimulation du visage dans l’espace public. Dans sa version initiale, elle interdisait aussi la dissimulation forcée du visage en toute circonstance, notamment par contrainte. Cette dernière disposition n’existe plus dans la version modifiée au 24 mars 2020.

    La suite est facile à deviner. La dissimulation du visage par un masque chirurgical sera prochainement identifiée comme un risque de sécurité inacceptable. La porte sera alors ouverte à une obligation d’identifiabilité de chaque personne, y compris lorsque son visage est dissimulé. La seule option possible est un marquage biométrique détectable à distance sous les vêtements ou protections.

    La puce RFID appartient au passé, même si elle reste utilisée pour des animaux. Les nanotechnologies fournissent d’ores et déjà des moyens de marquage indélébile pouvant se fixer sur les os. La seule façon de réaliser ce marquage en s’assurant sans risque d’erreur de l’identité de la personne est la vaccination avec contrôle d’identité strict.

    Ce sera l’étape suivante, nécessitant le maintien de la panique sanitaire dans la population, probablement par la neutralisation soudaine d’internet, la proclamation d’un danger sanitaire extrême par télé et radio, un couvre-feu et une vaccination forcée sous contrainte militaire.


  • Il ne faut jamais discuter avec des cons , c’est une perte de temps et d’énergie. Les blouses blanches du Public passent leur temps à demander "plus de moyens" . On les entend beaucoup moins critiquer les 9 étages administratifs dont elles dépendent pour l’attribution des dits moyens, leurs promotions, statuts, avantages divers etc.

    On ne les entend pas du tout sur la sous utilisation des cliniques privées dans cette "épidémie", la sous - utilisation ou la non utilisation des laboratoires d’analyse vétérinaire ou alimentaires qui le plus souvent dépendent des départements ou de régions et ont offert leurs services pour les tests.

    On les entend seulement demander "plus de moyens" et critiquer "les blocages administratifs" mais toujours en restant dans le flou, dans les généralités sans jamais préciser qui, comment pourquoi pour ne vexer personne et ne pas insulter l’avenir.
    Tout cela c’est du corporatisme dont les patients et plus largement tous les français font les frais.

    Quand à cette histoire de masques de la" grande distribution" c’est encore un leurre , une diversion. Ce leurre démontre :

    a) l’incapacité de leurs patrons politiques et administratifs à se procurer des masques (voir les infos publiées ici par Netjoker) par incompétence, ignorance des réalités, lutte de pouvoir et corruption. Mais sur ce sujet on n’entend rien de précis.

    b) les dits masques vont être rendus obligatoires pour les français dont ces blouse blanches corporatistes se foutent EN FAIT complètement (nous d’abord) et la plupart de ces masques sont dit "grand public" donc inadaptés à un usage médical (sauf par défaut ou pénurie)


  • on n’entend pas non plus ces grandes gueules en blouse blanche critiquer la STRATEGIE GENERALE de "LUTTE" contre cette "épidémie".

    avec la communication politico-médiatique depuis 6 semaines initiée par Macron dans sa première allocution (nous sommes en guerre) la moindre infirmière, le toubib lambda se prend pour un héros ayant fait les tranchées de 14/18 parce que "sur le front" " en première ligne"

    ceux qui sont en "première ligne" ce sont les personnes "âgées" (à définir où on débute) souffrant de co-morbidité(s) - diabète, obésité, cancer, problèmes cardiaques ou pulmonaires)

    donc ou bien cyniquement on les laisse crever en se disant bon débarras, on va économiser "un pognon de dingue". Evidemment on ne présente pas les choses comme cela

    ou alors on fait le maximum pour éviter que les personnes âgées soient touchées - donc on concentre dès le début les moyens (masques , test) sur elles et ceux qui les approchent (aidants et soignants)

    parallèlement on autorise les divers traitements possibles envisagés par les médecins de terrrain (hydroxychloroquine + azythromycine, macrolides + C3G, Vitamine C, Zinc etc) le but principal étant de réduire le plus possible l’hospitalisation et la mise en service de réanimation dont la "productivité" est faible (2/3 des patients décèdent) et beaucoup de ceux qui s’en sortent demandent un suivi lourd - matériel et humain - dont on n’a pas les moyens

    les grandes gueules en blouses blanches que l’on voit à la télé se contentent d’approuver la stratégie "médicale" du gouvernement et de servir de caution "scientifique" au confinement

    tout en ergotant sur des "points de détail" (un détail peut être important disait Le pen il y a longtemps) :

    genre "nous les médecins de ville on aimerait bien avoir plus de masques et voir quelques patients car avec votre comm qui répand la peur on ne voit plus personne et c’est mauvais pour nos revenus"

    " nous les pharmaciens on aimerait pouvoir vendre des masques"


  • Amusant d’appeler " professionnels de santé " des gens qui vivent de la maladie.

     

  • Pour éteindre un grand feu, on provoque le démarrage de petits feus secondaires maîtrisés ?
    Plus on avance et plus on s’éloigne des responsables initiaux Buzyn-Levy, Salomon et leurs relais médiatiques...


  • "In mémoriam.
    A toutes celles, à tous ceux, qui sont tombés.
    Nous ne les oublierons pas.
    Nous n’oublierons pas...#COVID__19"

    Shoatisation à tous les étages...au moins c’est pas écrit en inclusif, la langue des museaux de tanches, c’est déjà ça.


  • C’est simple...

    400 millions de masques à 8 centimes d’euros l’unité avant crise = 32 millions d’euros

    Maintenant 400 millions de masques à 95 centimes l’unité=380 millions d’euros...

    Presque 350 millions d’euros de profit !!!

    Voila la raison de tout ce cirque...

    Exécrable soif de l’or...


  • incroyable de voir le nombre de médecins défiler à la télé pour critiquer Raoult et y en a pas un le weekend qui peut nous recevoir pour un problème , obligé d’appeler les pompiers qui eux sont toujours présents et bénévolement ……...


  • Comique. (pas pour ceux qui en ont manqué, bien sûr). Mais oui, comique, maintenant que l’épidémie est finie.
    Ce pays est gouverné par des dingues. Et quand ils ne sont pas dingues, ce sont des crapules de premier plan ; toujours les mêmes.


  • Je partage leur indignation mais ce qui m’étonne c’est que ce soit simplement de l’indignation et pas de la rage meurtrière, ce qui prouve bien que le Francais est vraiment quelqu’un de fondamentalement gentil et bon... certes un peu con et prône a se laisser entuber facilement par un autre type de minorité plus "maline"...


  •  Comme beaucoup, je suis consternée et commence à en avoir marre de l’attitude des pharmaciens . Pourquoi seul le personnel soignant a le droit de se protéger ? Et nous alors ? Ils ont suffisamment de masques aujourd’hui, alors pourquoi s’ indigner sur le fait qu’ à présent les " simples gens" qui veulent se protéger ont le moyen de le faire après avoir été si longtemps mis au second plan.

    Certes ils sont certainement admirables, mais j’ ai en mémoires des témoignages d’ agents d’ entretien hospitalier, au contact du virus à qui on a refusé les masques car ils ne soignaient personne, mais quelle honte !!

    Je suis consternée par le débat sur les masques en France, c’est d’ailleurs le seul pays où ce débat à eu lieu. Dans les autres pays d’Europe ça ne se passe pas comme ça.

    J’accuse les pharmaciens français de n’avoir rien fait pour que les Français puissent disposer de masques alors que pratiquement tous les pharmaciens des autres pays en distribuent gratuitement à leurs citoyens. Aucun pharmacien ne s’est élevé contre cet état de fait en France . Comment allez vous Messieurs Dames les pharmaciens ? Vous dormez bien ? Cela ne vous fait rien de voir le peuple français sans aucune protection ? Ce pays est une honte.

     

    • En fait on nous l’a interdit... 6000€ d’amende car les stocks étaient réquisitionnés par l’état. Pour ensuite nous le rendre : 9 masques par médecins et infirmiers par semaine, 3 pour les AS, etc... Nous avons même eu l’interdiction de délivrer lesdit masques sur prescription.
      On hurle depuis le début pour avoir le droit de s’occuper de vous normalement ! Alors faut pas venir nous marcher sur les burnes !
      Un pharmacien.


    • Je pense que vous devez sûrement le savoir non ? Il faut accuser le pouvoir exécutif et non pas les pharmacies. Rappel des faits https://www.liberation.fr/checknews...

      La question se pose toujours objectivement (d’où provient tout ce stockage de masques ? Et depuis combien de temps ?)

      La France en pénurie de masques : aux origines des décisions d’État https://www.latribune.fr/opinions/t...
      Bien à vous.


    • Au pharmacien ,

      "Faur pas venir nous casser les burnes" ?

      Rien que ça hein.... On vous entend pas beaucoup depuis le début de la crise. J’accuse les pharmaciens de ne rien faire face aux multiples demandes de soins basiques de la part des clients , patch, gel hydroalcoolique, et ces fameux masques qu’ils ne veulent pas donner mais qu’ils portent allègrement pour se protéger du bon peuple. Ils obeissent aux ordres un point c’est tout. Nous nous en souviendrons. Et je ne vous parle pas de l’accueil glacial. Antipathique. Aucune humanité.

      On s’en souviendra. J’accuse le Dr Jerome Salomon, arrière-petit- fils de Dreyfus, j’accuse Agnès Buzyn, jaccuse Olivier Veran, Macron, et TOUS les médecins du "CONSEIL SCIENTIFIQUE" , du génocide de plus 25. 500 citoyens français . Génocide auquel les pharmaciens ont largement contribué en refusant de désobéir au gouvernement, leur rôle était pourtant de donner les soins nécessaires (comme patch ou paracétamol à volonté) ainsi que les protections de base au peuple français. Les pharmaciens n’ont rien fait et ils n’ont jamais élevé la voix contre le gouvernement pour remettre en cause leurs injonctions assassines .


    • Franchement je ne sais ce que font les confrères et peut-être que ton pharmacien est un con, y’en a partout.
      Personnellement je peux te dire qu’on fait pour le mieux.
      Parlons des masquesque j’utilise ainsi que mon personnel : dotation d’état 6 masques par praticiens, des chirurgicaux einh, rien qui me protège moi... il faut en changer tout les 3-4h, je fais des semaines de 46h. Après ça ne m’embête pas plus que ça,honnêtement la pathologie est très surévaluée et le jour où j’aurai peur de mes patients... bah faudra peut-être changer de métier.
      La communication : je suis pas un fan de nos institutions mais elles font le job, on gueule, c’est juste pas repris, faut pas confondre silence et absence sur bfmwc !
      Alors oui je suis un poil chatouilleux mais tu te trompe d’ennemi camarade, pour la plupart on est du côté de la population.


    • Identité effacée ? Je comprends votre colère, elle est toute légitime et, je vous rejoins dans vos propos.
      Effectivement quand une loi où, une directive étatique dans pareille circonstance est contraire à la morale et au bien commun, le sens du devoir et la désobéissance devraient en principe prendre le dessus.

      Mais pour cela il faut du courage, des convictions, une nation forte et soudée, mais la France organique est morte depuis un bon moment.

      En résumé dans un modèle de société où la plupart des masses prônent pour les libertés individuelles, l’idéologie des droits de l’homme, le droit à l’avortement, le droit sexuel, etc. etc. etc., vous ne pouvez plus rien attendre ou, plus grand-chose de vos compatriotes.
      Mais je pense que vous le saviez déjà.

      Bien à vous.

      « Une société constituée de personnes qui aiment leur bien privé au-dessus du bien commun, ou qui identifient le bien commun au bien privé, c’est une société, non pas d’hommes libres, mais de tyrans. »

      DE LA PRIMAUTÉ DU BIEN COMMUN. CONTRE LES PERSONNALISTES. Par Charles de Koninck. Éditions de l’Université Laval http://salve-regina.com/images/a/a5...


  • Leurs masques ils peuvent se les foutrent ou je pense. Vous allez me prendre pour un dingue mais qui me dit que ses masques qui apparaissent comme par magie ne sont pas contaminés. Un système tenu par des satanistes génocidaire je peux m’attendre à tout.

     

  • Pour les gens confinés qui n’ont pas de pied dans la santé, ni accès à de bonnes sources d’informations, il est compliqué de comprendre que ce problème ne révolte pas vraiment les soignants qui au contraire voient d’un bon oeil que des masques chirurgicaux soient accessibles à la population.

    les soignants se plaignent de matériel de protection, que le masque chirurgical n’est pas : masque FFP, FFP2 et FFP3, surblouse, lunettes de protection.

    Les masques chirurgicaux n’ont quasiment pas manqué (sauf semble-t-il très ponctuellement quelques jours bien précis au début de l’explosion des cas dans le Grand est), donc il est faux de croire qu’il est scandaleux qu’ils soient en libre accès à la population, puisque c’est leur destination. Le masque chirurgical ne protège pas un soignant qui voit des patients COVID, mais il permet de baisser la contagiosité moyenne de la population qui s’en équipe.

    Bref, une fois de plus, une tempête dans un verre d’eau qui part de l’ignorance des faits objectifs.

    Circulez, y’a rien à voir.
    Si vous voulez râler, y’a des vrais sujets où la France complètement failli, mais les masques chirurgicaux n’en sont pas un.


  • La grande distribution n’a rien fait d’autre que son boulot de grande distribution,elle achète et elle revend.
    Eux son efficaces contrairement a nos tocards du gouvernement.

    Heureusement qu’ils sont la d’ailleurs , sinon on serait encore avec nos masques en tissus a 5€ /pièce que l’état nous a généreusement permis d’acheter chez les buralistes alors que même dans certains pays du tiers monde ont distribue gratos des masques à la population.

    Encore une fois, on cherche a détourner la colère , alors que le bordel des masques est a 100% dû aux nazes et aux incompétents dans tous les domaines du gouvernement
    C’est de leur faute et de la faute de personne d’autre si des gens ont été privé de masque, et que certain en sont mort.

    Ils ont ôté temporairement aux professionnels de l’achat / vente en gros de produits sanitaires , leur droit de vendre des masques en France.
    Tout cela pour que l ’équipe de guignols de Macron nous la jouent "pères de la nation" , les grands messieurs qui prennent le problème sur leurs épaules et qui "gèrent "

    Mais ces gens sont des nuls qui n’ont jamais eu d’entreprise de leur vie , qui n’ont rien compris au business. Juste bons a promettre l’argent de l état en paiement a 6 mois quand les privés eux payent cash sur un produit demandé par toute la planète en même temps.
    ils n’ont pas été capable d’assurer la moindre livraison , quand les pros de cette filaires auraient pu eux fournir toute la France dès le début de la pandémie mais on les en a empêchés.

    La grande distribution à juste réussi la ou notre gouvernement de tocards a échoué.
    Leurs masques ont été probablement payés cash et livrés en un minimum de temps.
    Je vois pas ou est le problème. Merci a la grande distribution.


  • La grande distribution n’a rien fait d’autre que son boulot de grande distribution,elle achète et elle revend.
    Eux son efficaces contrairement a nos tocards du gouvernement.

    Heureusement qu’ils sont la d’ailleurs , sinon on serait encore avec nos masques en tissus a 5€ /pièce que l’état nous a généreusement permis d’acheter chez les buralistes alors que même dans certains pays du tiers monde ont distribue gratos des masques à la population.

    Encore une fois, on cherche a détourner la colère , alors que le bordel des masques est a 100% dû aux nazes et aux incompétents dans tous les domaines du gouvernement
    C’est uniquement de leur faute si des gens ont été privé de masque, et que certain en sont mort.

    Ils ont ôté temporairement aux professionnels de l’achat / vente en gros du secteur sanitaires , leur droit de vendre des masques en France.
    Tout cela pour que l ’équipe de guignols de Macron nous la jouent "pères de la nation" , les grands messieurs qui prennent le problème sur leurs épaules et qui "gèrent "

    Mais ces gens sont des nuls qui n’ont jamais eu d’entreprise de leur vie , qui n’ont rien compris au business. Juste bons a promettre l’argent de l état en paiement a 6 mois quand les privés eux payent cash sur un produit demandé par toute la planète en même temps.
    ils n’ont pas été capable d’assurer la moindre livraison , quand les pros de cette filaires auraient pu eux fournir toute la France dès le début de la pandémie , mais on les en a empêchés.
    D’où l’impossibilité de trouver des masques en France quand partout ailleurs en Europe et même au Maghreb on en trouvais a des prix dérisoires ! .

    La grande distribution à juste réussi la ou notre gouvernement de tocards a échoué.
    Leurs masques ont été probablement payés cash et livrés en un minimum de temps.
    Je vois pas ou est le problème.
    Quant aux pharmaciens, c’est juste pour une question de manque a gagner qui l’ont mal, ils estiment surement qu’ils auraient dû avoir un monopole sur la vente de masque.

    Donc moi je dis Merci a la grande distribution.


  • La recette pour faire plein de virus :ingredients :
    un veau
    un masque
    un seul virus

    1)Un virus a besoin d’etre vivant pour se dupliquer.
    2)Une bacterie peut faire l’affaire.
    3)le masque est un nid à bactérie (l’air expiré matient la temperature du masque à 37 degres)

    Un virus vole au gres des vents sur son poustillon ,il rencontre un masque humide habités par des bacteries qui se nourissent de pollen ,de residu de peau morte ,de spore etc
    Le virus attend (mais pas trop )qu’une bactérie dédaigne s’approcher de lui ,une fois que c’est fait il s’accroche ,injecte son patrimoine génetique ,et bim la bacterie folle se met à fabriquer plein de virus.Comme si cela n’était pas assez les virus se mettent en quete d’autres hotes.

     

  • moi je vais bien écouter la véritée officielle et je vais m’en accrocher par paquets de 50 sur la gueule H24 !
    je vais faire un emprunt et travailler 120 heures par jours , je vais stresser à mort et balancer toutes personnes sans masques,
    le week end je prend mon fusil de chasse et je part chasser le pangolin , je suis à l’affut dans mon abris bus .

    nous sommes legion et portons un masque (au minimum !) dans nos voitures vitres fermées , nous sommes les charlis reload .


  • faites pas les cons , soyez patients .. c’est bientot les soldes !


  • Ohé !
    Ohé, les manutentionnaires dans les dépôts ! Dites-nous ce que vous voyez !
    [ arrêtez de craindre pour votre job, ne gardez pas ça pour vous ]

     

    • Salutations.

      C’est un commerce comme un autre. Même en temps de crise dite "sanitaire", la sacro-sainte loi du mode de production marchand "offre-demande" n’est pas invalidée ; bien au contraire car la notion de crise est une inhérence nécessaire au bon fonctionnement du Capital.
      À l’heure actuelle aucun fournisseur n’est astreint par des lois à livrer en priorité les établissements de santé. Ils peuvent donc à leur gré vendre à ce qui leur semblent être les meilleures offres d’achats. Qui a la plus grande capacité d’achat et de stockage, un hôpital ou une grande surface ?

      Cordialement.


  • Laissons les masques au milieu de la santé, la population dans la vie de tous les jours n’a pas besoin de masques, nous n’avons pas à avoir peur ni des virus ni de nos voisins ! Portons nos couilles, pas leurs masques !


  • Il faut voir Michel-Édouard Leclerc avec son détestable petit sourire en coin : mais nous nous n’avons pas encore ces millions de masques, ils sont en préparation dans divers pays, ce ne sont pour l’instant que des commandes !! quel faux-cul celui la.


  • Il suffit d’écouter les syndicats de douaniers qui contrôlent toutes les arrivées de masques en France, ils sont clairs (et n’ont pas été démentis) mais personne ne leur donne la parole : l’Etat n’a importé aucun masque depuis le début de la crise sanitaire, tous les masques qui arrivent en France sont des commandes en masse de sociétés (ou de quelques collectivités) qui elles pensent à la santé des gens.
    D’ailleurs à Paris dans la rue les 2/3 des gens portent des masques, récupérés auprès d’entreprises ou de divers marchés noirs.
    Donc la question est pourquoi l’Etat, ou plutôt Macron Philippe Veran Buzyn Salomon n’ont toujours commandé aucun masque plusieurs mois après le début de la pandémie ? Les médias et médecins/pharmaciens macronistes voudraient mettre la responsabilité sur le dos des commerçants...


  • Quel est le con qui croit encore en l’efficacité du port du masque pour toute personne ne travaillant ni dans un service hospitalier ou maison de retraite ?

    Le port du masque n’a que pour but de vous museler symboliquement.

     

    • Idem de cette foutue attestation qui n’est qu’une auto-humiliation, une soumission consentie à son propre enfermement et à sa propre négation de liberté, un ausweis qu’on imprime soi-même qui plus est, dûment daté et signé !
      À quand les auto-amendes ou les auto-arrestations ?

      Un peu comme s’il fallait fournir soi-même la pelle pour creuser sa propre tombe...


    • Tout à fait d’accord avec toi ..
      les masques ils les fallait au début et sans ce confinement
      inutile ...covid simple grippe ..chiffres des décès bien au dessus de la réalité
      sans masques sans chloroquine et avec confinement
      des personnes saines et infectées ..
      en fait si tout cela avait bien été géré il y aurait eu très peu de décès .
      cela prouve bien que notre santé importe peu à leurs yeux .
      faut savoir qu’a Madagascar et en Afrique ils ont soigné covid19
      à l’aide d’une plante ....et avec succès..
      ils ont un autre objectif ...que l’on Connaît.. c’est bien triste ...


  • les commerçants sont au dessus des baltringues de la politique.
    la grande distribution fait des affaires en temps de guerre , c’est pas nouveau. et macron a dit 6 fois "nous sommes en guerre" .

    il a lancé un signal à tout ceux qui sont contre la population de moutons.

    et puis cela permet de détourner les responsabilitées de l’un à l’autre et puis de passer d’une arnaque à l’autre, et ainsi passent les années , les décennies ...

    et ils s’en sortent de mieux en mieux et nous le payons de plus en plus .
    suivez les médias et ils vous feront vous vendre intégralement pour votre sécuritée économique !
    "votre sécuritée économique" !


  • prenons en compte que la caste de la grande distribution se permet ce cynisme et se dit que ça sera pire que pour le nutella , alors à quoi bon se géner ?

    ils apauvrissent intellectuellement les populations et puis se marrent du résultat !

    comme on dit c’est tout bénéf !


  • Chers amis,

    je ne suis pas un admirateur de la grande distribution et de ses pratiques commerciales “agressives” vis à vis de leur fournisseurs qu ils plient allègrement.
    Mais sur ce point là, je dois vous raconter un fait. Je vis à Dubaï. Des amis, qui sont dans la logistique transport, ont des grands clients tels que Leclerc et autres grosses sociétés. Je peux vous dire que ces sociétés en sont arrivés à demander à leurs prestataires logistiques (transport international) de leur trouver des stocks la où ils sont disponibles en usant de leur réseau commercial. On m à contacter il y a déjà un mois pour voir si j avais des masques. Les stocks étaient introuvables. Cela s est décanté depuis 2 semaines. Des masques deviennent disponibles et les prix usine passent d un jours à l autre a +30%.
    Sur le fait que les masques ont ete entreposés, cela est une accusation gratuite et fausse. Vous devriez peut être remercier la grande distribution qui a réussi à dénicher des masques. Par ailleurs ils paient les masques comptant à la commande aux logisticiens qui paient comptant les usines ( pas de lettre de crédit, de 30% à la commande ...). C est ça ou pas de masques. Autant dire le risque pris de payer sans voir la marchandise avant.
    Ensuite, le prix comptant et utiliser les masques comme produit d appel, peut être bien. Et encore je ne suis pas sûr qu ils cherchent à remplir leurs magasins. Ça ne colle pas avec des mesures sanitaires tes que limites le nombre de clients pour assurer une distance sociale entre les gens Etc... je ne sais pas comment c est en France a ce sujet.
    Mais clairement sur ce coup, il n y a rien de stocker a l avance par la grande distribution. Tout est payé, mais ils n ont pas tout reçu.
    Pour info, il y a 10j on est revenu vers moi pour débrouiller des gants latex, nitrile et vinyl. Ils vont à peine en recevoir maintenant. Ils n ont rien caché, c est la dèche et la guerre pour trouver des disponibilités. Et les prix d achat sont du grand n importe quoi des l usine qui en profite, et non pas à la caisse.
    (je vous prie d’excuser les diverses fautes d’orthographe. Je tape sur un clavier téléphone en auto prédiction qui saccage mes mots)


  • Leclerc vient de dementir sur bfmtv avec virulence LOL


  • C’était à l’Etat de se démerder de fournir des masques !
    La grande distribution a ses contacts à l’étranger,idem elle les a contactés et les masques sont arrivés,comme moi j’ai acheté des masques sur internet,reçus impeccable from China
    La vente des masques n’est pas le monopole des pharmaciens en France ,en Asie on en trouve partout.
    Peu importe d’où viennent les masques,pharmacie,grandes surfaces le principal en avoir


Commentaires suivants