Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les taxis en pleine transition capitaliste

La multinationale remplacera-t-elle le groupe national ?

Les chauffeurs de taxi manifestent de nouveau ce jour et Paris va redevenir le champ de bataille sur lequel s’affronteront taxis et VTC (véhicules de transport avec chauffeur).

D’un côté du ring, les chauffeurs de taxi, protégés par leur monopole et leurs licences distribuées au compte-gouttes. Jouissant d’un privilège légal, qui provoque un énorme manque de chauffeurs (4 à 5 fois moins à Paris qu’à Londres ou New York), et pratiquant des prix exorbitants sans se soucier de la concurrence.

En face, la multinationale Uber, profitant d’une réglementation floue autorisant ses chauffeurs à se passer de licence, dynamitant le marché en cassant les prix et en inventant la géolocalisation des chauffeurs. [...]

Deux tiers des 18.000 taxis parisiens sont affiliés au groupe G7, un mastodonte au chiffre d’affaires de plus de 550 millions d’euros qui représente, à lui seul, la toute-puissance du lobby des taxis.

Les méthodes de cette société ne sont guère plus reluisantes que celles de son adversaire américain. Le groupe s’est notamment développé en organisant la pénurie de taxis dans les rues parisiennes pour le plus grand bonheur de sa très rentable centrale de réservation téléphonique, obligeant par là même les taxis indépendants à s’affilier. [...]

S’il faut encourager le démantèlement de l’État-nounou qui, comme l’écrivait Tocqueville, par son réseau de petites règles compliquées et minutieuses, amollit les volontés et nous mène à la condition d’animaux timides et industrieux, ce combat passe également par un réenracinement de notre économie qui ne pourra se faire en favorisant le gigantisme des sociétés multinationales.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

Pour approfondir, sur E&R :

 

Voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1381742

    Avec Uber l’argent des Français part aux USA, avec les taxis il reste en France .

     

    • #1381755
      le 26/01/2016 par marc schmit
      Les taxis en pleine transition capitaliste

      reste en France ?? Non pas vraiment, il part en grande partie dans les poches de G7, une grande société qui a ses entrées partout, un peu comme Vinci, bref tout sauf la France. Il faudrait lire l’article en entier mon chère

      L’argent part dans les poches d’un patron qui se fait des millions, qui se débrouille pour payer le minimum d’impôts, comme tout les très riches. Et bien sur, il en fait de même avec l’impôts sur les sociétés. Donc ni Uber multinationale, ni monopole de grosses sociétés nationales, c’est la même chienlit, mais en revanche retour du vrai artisan taxi


  • #1381756

    Pourquoi personne ne créer un "Uber" francais ? Les taxis sont dépassés et ce n’est pas pou rien, et Uber est américain, mais pourquoi personne ne tente de concurrencer Uber avec leur méthodes ?

     

    • #1381795
      le 26/01/2016 par marc schmit
      Les taxis en pleine transition capitaliste

      ça existe, ça s’appelle heetch je crois, mais ne marche que la nuit, et marche plutot bien.

      Eux ont des problèmes et avec uber et avec les taxis


    • #1382127

      Oui ça s’appelle Heetch. Ils répondent à un vrai problème : vous habitez en banlieue parisienne, vous voulez faire la fête mais vous ne voulez pas prendre votre voiture, du coup vous prenez un heetch, C’est un particulier qui vous conduit.

      Le problème c’est qu’ils sont petits par rapport à Uber, c’est donc le bouc émissaire idéal. Je trouve ça d’une grande tristesse.

      J’ai du mal à comprendre qu’on puisse défendre ce capitalisme de connivence très bien symbolisé par G7 qui est pour moi un des principaux maux de l’économie française et qui explique pourquoi on est tellement à la traine par rapport aux américains...


    • #1382201

      ca existe une 30 trentaine d’ancien chauffeur uber ont investi +de 130000€ et developpé une appli comme uber ca s’appele:VTC CAB DRIVER qui est beaucoup moins gourmande en commission 7% contre 20% pour celle uber donc de remuneration pour les chauffeurs

      http://www.lefigaro.fr/secteur/high...


  • #1381871

    Je suis chauffeur de taxi parisien

    g7 comme uber n ont AUCUNS chauffeur salariés.

    taxis payont une redevance fixe par mois à g7 pour la geolocalisation et le traitement des courses.

    pour des soit disant personnes eclairés vous ne voyez meme pas la future degradarion sociale ! Mais comme d habitude vous pleunicherez trop tard !

    bande de veaux !

     

    • #1381941

      @ Fethi
      On n’est pas des veaux, mais la licence est à l’origine gratuite et l’État à laisse faire une mafia que nous dénonçons ici quotidiennement. Votre colère aujourd’hui c’est votre endettement. Retournez-vous donc contre l’État mais pas le peuple.


    • #1382035

      Certes ce que dit Fethi n’est pas faux sur tout, mais en revanche si la majorité du service des taxis était impeccable vous auriez la population avec vous hors ce n’est pas le cas, service déplorable, chercher un taxi à Paris est une épreuve et c’est sur ce genre de lacunes que la concurrence que tu nomme honteuse vous baisent.
      Sans compter le profil des taxis parisiens beaucoup de jeune issue de quartiers populaires si c’était une si mauvaise affaire pourquoi s’être lancé dedans ces problèmes ne sont pas nouveaux !
      A mon avis les tords sont partagés


    • #1382053
      le 26/01/2016 par saussice mergeuz
      Les taxis en pleine transition capitaliste

      La licence est gratuite oui mais au bout de 18 ans d’attente renouvellement de la demande tous les ans alors pour être clair vous louer une licence à 4000 milles euros par mois en attendant le délivrance de la soit disant gratuite plus de 700 milles euros alors c’est ne pas si gratuit que ça. ....alors les chauffeurs préfèrent s’endetter pour 200 milles euros et devenir artisan et rembourser le prêt bien avant les 18 ans d’attente pour la verte la plaque GTAUITE


    • #1382065

      Chere Eloise vous preferez donner votre argent a un artisan ou une fond de pension americain ?


    • #1382143

      @ ras

      le taxi c est comme un restaurant des bons des moins bons.... Mais je peux comprendre qu un conso s attend au meme niveau de service dans tous les taxis. je peux vous garantir qu a Paris depuis 1 ans et demi le service s est nettement ameliroré via g7 ... Nous sommes en permance controlé via des clients mystères

      ce que je retiens de tout cela c est que meme en voiture neuve haut de gamme habillé en costard cravate bouteille d eau chargeur smartphone proposant musique aux clients. Les gens ne seront jamais content pourquoi ? Parce qu on aime bien dire que rien ne va !


    • #1382303
      le 27/01/2016 par saussice merguez
      Les taxis en pleine transition capitaliste

      Le parisien à le taxi qu’il mérite


    • #1382522

      un taxi est une autorisation de stationnement sur la voie publique dans l’attente de la clientele !
      l’exploitation et l’organisation se fait à partir de la station.
      c’est ça le taxi à l’origine.
      avec l’evolution d’autres moyens de communications permettent le contact entre le client et le taxi.
      mais une seule radio ou systeme satellite accessible à tous les taxis est legitime.
      (respect de l’exploitation et l’organisation à partir de la station).
      le G7 ou autre n’est donc pas legitime tel qu’il est.
      les taxis en sont ils conscients ?
      et les pouvoirs de tutelle irresponsables.


  • #1381882
    le 26/01/2016 par casparticulier
    Les taxis en pleine transition capitaliste

    Question :
    J’ai bien compris, grâce aux commentaires sur les différents articles à ce sujet, le fond du problème. Toutefois quelqu’un peut-il m’éclairer sur le la participation à ces mouvements des "motards" (motos qui prennent en charge leur client avec petit bagage... Système qui a l’air de bien marcher surtout pour les hommes et femmes pressés, a priori cadres, entre les gares/aéroports et le centre). Je ne crois pas qu’il y ait des motos VTC... Quid ?


  • #1382367
    le 27/01/2016 par kerb crawler
    Les taxis en pleine transition capitaliste

    En Espagne et sans doute aussi en France beaucoup de taxis illégaux sont conduits par des proxénètes : couverture idéale pour ceux qui déposent leurs gagneuses le long des routes .


  • #1382389

    La société de services dans toute sa splendeur

    La lutte du micro-prolétaire en clio et du taxi en Skoda superb.

    Combat d’infirmes.


  • #1390296

    Le M.L.T (Mouvement de Libération du Taxi) créé pour réparer l’injustice.
    https://flqgeneration.wordpress.com...


  • #1395053

    Le prochain cauchemar des taxis (et des blablacaristes) est made in israel. Si.
    http://www.frandroid.com/android/ap...