Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Levothyrox : un médecin porte plainte pour "tromperie aggravée"

L’étau se resserre autour d’Agnès Buzyn

Alors que la polémique sur le Levothyrox prend un tournant judiciaire, un médecin généraliste a décidé de porter plainte à son tour, s’estimant trompé.

 

[...]

« Au départ, nous pensions que les symptômes – perte de cheveux, troubles cardiaques, troubles digestifs, fatigue – allaient s’estomper, mais rien n’y faisait », détaille-t-il dans les colonnes du Parisien. « Pis, certains qui allaient bien au début du changement de formule présentent aujourd’hui des troubles préoccupants. »

La nouvelle formule du Levothyrox avait été demandée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) au laboratoire Merck en 2012, d’améliorer la stabilité du produit dans le temps. Le changement, effectif depuis le printemps dernier, a suscité des effets indésirables chez beaucoup de patients.

[...]

Mais alors que la polémique ne désenfle pas, et que certains patients font état de symptômes persistants, les recours à la justice s’accumulent, avec une action collective contre le laboratoire Merck à Lyon et de nombreuses plaintes individuelles, centralisées auprès du pôle santé publique du TGI de Marseille. C’est cependant la première fois qu’un médecin porte plainte en sa qualité de professionnel de santé.

Lire l’intégralité de l’article sur pourquoidocteur.fr

En lien, sur E&R :

S’informer sur la santé avec Kontre Kulture :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1843616

    L’israélite Agnès Bousier va probablement tout faire pour empêcher que le labo sioniste Merck soit forcé de payer des indemnités aux Français qu’il a rendu vraiment malades . Cet empoisonnement pourrait lui coûter, si nous n’étions pas trahi, des centaines de millions de dollars . Aux USA il est probable qu’une "collective action" force le labo à cracher sérieusement au bassinet .

     

    Répondre à ce message

    • #1843740

      Mais, s’il y a procès, en attendant une décision de justice définitive, c’est à dire pendant 4 ou 5 ans, le labo va enregistrer dans sa comptabilité une provision pour risques qu’elle évaluera à des millions et qui pourra réduire d’autant son bénéfice imposable. D’où une substantielle économie d’impôt.

      Et personne n’ira en prison, pas en France. En France, on va en prison quand on dessine pas quand on fabrique des médicaments aux sérieux effets secondaires.

      Elle est pas belle la vie ?

       
  • #1843728

    Levothyrox : un médecin porte plainte pour "tromperie aggravée"

    Que font ses confrères ?

     

    Répondre à ce message

    • #1843756

      C’est ce que je me demande depuis le début de l’affaire.

      Mais les médecins ne sont pas très clairs dans cette affaire, les miens ont joué le jeu du labo jusqu’à présent.
      Ils sont tout autant responsable de la catastrophe.
      Tous les patients, ou quasi, que je croise ont eu des problèmes.

      Je vais essayer de convaincre mon médecin de faire quelque-chose, plainte ou autre...
      Cette affaire est proprement inqualifiable !

       
    • #1843784

      Un médecin sur combien de dizaines de milliers ?....Le" principe de précaution " de la profession concernant ses intérèts m’a toujours plu.

       
  • #1843737

    Le gouvernement va être "remanié" juste à temps de sorte à ce que les responsabilités puissent être difficilement définies. En gros, le successeur de Buzyn ne "fera que" poursuivre ce que Buzyn a failli commencer, comme ça aucun des deux ne pourra être désigné comme responsable. C’est pas comme ça que ça marche ?

     

    Répondre à ce message

  • #1843795

    Merci de rappeler que c’est l’Administration de la santé qui est à l’origine de cette affaire. Stabilité dabs le temps = économies.
    Comme pour d’autres sujets, la France est malade de son Etat...

     

    Répondre à ce message

  • #1843819
    Le 20 novembre à 19:16 par Rat Caille
    Levothyrox : un médecin porte plainte pour "tromperie aggravée"

    un médecin généraliste a décidé de porter plainte à son tour, s’estimant trompé.



    Le petit malin ! Il assure ses arrières ! Il a du prescrire cela a tout va et se décharge de la sorte. C’est une supposition que j’espère erronée. Courage aux victimes, et il y en a beaucoup.

     

    Répondre à ce message

  • #1843823

    Quand je pense que l’on met des personnes en prison dans ce pays, pour un mot qui est considéré de travers , pour une quenelle, un dessin, avec des amandes disproportionnées, voire astronomiques .On ne peut qu’en déduire que la justice de ce pays est malade si ce n’est le pays tout entier .

     

    Répondre à ce message

  • #1843848
    Le 20 novembre à 20:13 par Pierrette la Lorraine
    Levothyrox : un médecin porte plainte pour "tromperie aggravée"

    Un seul médecin ? Un peu de courage, soyez solidaires entre praticiens. Vous avez certainement dans vos patients des malades qui en bavent à cause de ce poison ?
    De toutes façons, le labo sera condamné à payer mais pas de prison pour les empoisonneurs ! Plus de cellule de dispo : sauf pour ceux qui défendent la liberté d’expression.

     

    Répondre à ce message

  • #1843944
    Le 20 novembre à 22:37 par sylvie une française
    Levothyrox : un médecin porte plainte pour "tromperie aggravée"

    Ce médecin a eu l’intelligence de porter plainte très certainement pour se protéger mais il l’a tout de même fait.
    Serait-il le seul dans le Pays à en avoir prescrit ?
    Comment faire confiance à des toubibs qui vous prescrivent des traitements destructeurs ?
    Ces toubibs n’ont aucun scrupule, ce sont eux qu’il faudrait poursuivre en premier lieu pour avoir accepté de les prescrire.

     

    Répondre à ce message