Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Libé dénonce le harcèlement à Saint-Cyr quand toute la France célèbre le Saint-Cyrien Beltrame

Saint-Cyr, c’est la tradition des armes, les valeurs, Dieu, la patrie, la nation, enfin tout ce qui a fait la France. Pour Libé, c’est surtout l’antre des militaires qui agressent les femmes et dès la parution du canard de pseudo-gauche, le ministre Parly a ventre-à-terre donné dans le meaculpisme.

 

 

À l’image des cas de harcèlement – heureusement anéantis par la direction – au cœur de la prestigieuse école Polytechnique, qui forme quand même les dirigeants politico-économiques de demain, Saint-Cyr se voit montrée du doigt par l’organe de la gauche vertueuse (qui publiait il y a quelques années la liste des soutiens à une pédophilie décomplexée).
Voici le pitch de l’affaire, rapporté par la version mobile du Monde :

« Le quotidien raconte dans une longue enquête comment un petit groupe de garçons ultraconservateurs et sexistes fait tout pour détruire psychologiquement les élèves filles. »

Attention, la version mobile du Monde n’est pas un bus qui lirait les articles du jour aux badauds et à des passants émerveillés, c’est juste un site de vitesse du quotidien.

La destruction psychologique des filles, c’était pas le moment ! En pleine affaire Weinstein ou plutôt post-affaire Weinstein, Me Too et autres « Balance ton porc ». Le Monde précise :

« Humiliations sexistes, insultes, jeux de rôle misogynes, harcèlement moral quotidien… “Une machine à broyer les femmes”, titre Libération, qui, dans une longue enquête publiée vendredi 23 mars, raconte comment un noyau dur, composé d’élèves “tradis”, impose sa loi aux filles et aux réfractaires au sein du lycée militaire de Saint-Cyr-l’École (Yvelines), préparatoire aux grandes écoles militaires.

L’affaire a éclaté au début de décembre 2017, relate le quotidien, quand une élève de deuxième année a envoyé une lettre à Emmanuel Macron, dans laquelle elle dit “avoir honte d’avoir voulu aller dans une armée qui n’est pas prête à recevoir des femmes”. La jeune femme explique avoir été persécutée pendant deux ans par un petit groupe de garçons, résolus à lui faire abandonner ses études. »

On l’aura compris, ces tradis sont des fascistes, ou pire. Confirmation au paragraphe suivant :

« Extrêmement influents au sein de l’établissement, ces jeunes hommes gravitent dans la sphère catholique traditionaliste – ils assistent à la messe en latin le mercredi et le dimanche –, se disent souvent proches des milieux d’extrême droite et affichent ouvertement des positions contre les homosexuels et l’avortement. Les filles sont traitées de “grosses”, car elles ne seraient “juste bonnes qu’à être engrossées”. “Les filles de classe prépa sont le diable, des pestiférées, des voleuses de concours, des ennemis à éliminer”, témoigne ainsi un « tradi » repenti. »

Eh bien, que voilà des garçons qui ne supportent pas la concurrence, terme féminin s’il en est ! Loin de soutenir les vilains, la hiérarchie militaire n’est pas restée les bras croisés :

« La hiérarchie militaire, contactée par Le Monde, ajoute que des sanctions ont été prises contre les élèves “tradis” ou identifiés comme auteurs de violences. Cinq expulsions ont été prononcées en 2017, ainsi qu’une en 2018, pour non-respect des sanitaires des filles. Une procédure est en cours d’instruction pour un autre élève. Six autres décisions disciplinaires ont été prises en 2016 et trois en 2017, sous forme de non-autorisation à redoubler ou à passer dans la classe supérieure. »

Depuis, paraît-il, les filles sont moins embêtées par les garçons. Une suggestion : pourquoi ne pas faire des écoles militaires non mixtes, puisque le rapprochement des hommes et des femmes dans des conditions de stress militarisé aggrave les tensions sexuelles et concurrentielles ?

Toute cette affaire, qui commençait à prendre des proportions inquiétantes pour notre Marlène Schiappa nationale, se voit soudain opposer la figure déjà légendaire, en tous les cas glorieuse, du lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, qui s’est sacrifié à la place d’une otage dans la tuerie de Trèbes, car il n’a pas survécu à ses blessures. Il faut un courage hors normes pour faire un tel geste. Un courage, un entraînement, des qualités supérieurs à la moyenne, et surtout à celle de nos hommes politiques ou médiatiques qui sont en général d’une lâcheté légendaire.

 

 

Cet exemple de vertu jeté à la gueule de la nation a fait le tour du monde. Beltrame est devenu l’homme par qui la France a sauvé son honneur. Les réseaux sociaux, pour une fois, sont unanimes, les éloges sans fin.

 

JPEG - 67 ko
Jeune et jolie, Eugénie a le vent en poupe

 

Eugénie Bastié, la nouvelle mal-pensante de droite, a tenté un parallèle osé entre les deux affaires, celle de l’école militaire et celle de la mort héroïque de Beltrame. Curieusement, ce sont les bien-pensants de gauche qui l’ont clouée au pilori pour une vanne, même pas mauvaise, avec un gros fond de vérité en plus :

 

 

Eugénie a aussitôt rectifié le tir ; peut-être fallait-il assumer son humour face à des donneurs de leçon qui ont moins de couilles qu’elle :

 

 

L’abjection, la véritable abjection, est ailleurs :

 

 

Comme Stéphane Poussier a effacé son tweet qui va lui valoir des problèmes, en voici quatre d’un coup :

La France n’est rien sans ses valeurs,
lire sur Kontre Kulture

 

Beltrame et Bastié, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il n’y a pas à dire, la manipulation des masses est bien orchestrée par l’oligarchie au pouvoir.

    La destruction des nations européennes continuent au profit du grand capital mondialiste.


  • Donc pour être naturalisé français il faut être fiché S en fait non ? J’ai pas compris...

    (pas de commentaire sur l’article je pense que le ridicule a fini par les dépasser..)

     

  • Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent, mais le temps est long qui sépare le moment où ils ont cessé de souffrir de où ils deviennent un peu meilleurs.
    Louis-Ferdinand Céline


  • Il en sera du sexisme et de ce que l’on nomme aujourd’hui "harcèlement" (la simple drague ou compliment) ce qu’il en est du racisme et autres conneries en isme. Ils auront beau faire. Si c’est dans nos gènes... Pire ! Dans notre culture. Leur échec est acquis !
    Autant qu’ils aillent se faire mettre tout de suite.


  • Il convient de ne pas confondre le Lycée militaire de Saint-Cyr (Yvelines) et l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr sise à Coëtquidan (35). Seuls des P4 (abrutis profonds) peuvent faire l’amalgame.
    Pour ces mêmes abrutis, ils faut qu’ils sachent encore que seuls ceux qui sont en tête peuvent choisir la Gendarmerie, arme d’élite, à l’issue du classement.
    Le harcèlement est difficilement compatible avec les valeurs enseignées. Non, il n’y a que ceux qui n’y ont pas été qui peuvent affabuler... Des psychos, donc !

     

    • Petite différence aussi entre l’Ecole Militaire InterArmes de Coëtquidan d’où sortait Arnaud Beltrame ( major de promotion à l’entrée... et major à la sortie...) et l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan .Recrutement interne par concours pour la première - parmi les sous-officiers d’active - et recrutement extérieur pour Saint-Cyr, avec un concours de niveau classes préparatoires. La formation est de 2 ans à L’EMIA, de 3 ans à Saint-Cyr.


    • SYZYGY, vous connaissez la boutique, dès lors il ne vous aura pas échappé qu’Arnaud BELTRAME, Major IA, Major appli gendarmerie, chuteur ops, diplômé de l’École de guerre a glissé sur pas mal de peaux de bananes au cours de sa carrière pour
      1) ne pas être incorporé à la force de protection du GIGN alors qu’il en avait largement le niveau,
      2) ne toujours pas avoir reçue la "rouge" à bientôt 45 ans malgré ses états de services, sa citation et ses années de bonification,
      3) N’être toujours que C2 de groupement bien que breveté...

      La faute à ses convictions catholiques et sa non appartenance à une loge ? Le barrage des cyrards se protégeant les uns les autres ? Sa naïveté et son désintéressement ? Les 3 ?


    • Merci Miséricordieux pour cet éclairage "intime" et une analyse qui me surprend mais ne m’étonne point... Nous savons que 5.000 fonctionnaires et politiques français participent à la Kabbale. Après les USA (18.500 mises en examen et des renvois en masse), le tour de la France de faire sa Sainte-Purge est imminent !


  • Quelle manoeuvre politique.
    Histoire d’asseoir une loi à la con sur le harcèlement de rue, on sort un "dossier" harcèlement à l’école des armées.....
    Ceux qui inscrivent leurs gamins à l’école des armées sont déjà passés par l’institution et sont des fonctionnaires des armées donc des privilégiés de l’État : j’en connais et il y mettent filles et garçons afin de leur éviter l’enseignement public tout comme la connasse de Schiappa met ses gosses dans le privé catholique je crois.
    Bref, polémique merdiatique histoire de conforter une loi à la con sur le "harcèlement" de rue qui n’est pas du harcèlement histoire de toujours conforter ces féministes de merde à 2 balles et victimiser la femme en permanence.
    Bref, je ne dis pas que le harcèlement n’a pas existé dans cette école mais ne pas faire d’un cas une généralité. D’ailleurs si tel avait été le cas les parents de la gamine seraient intervenus en haut lieu car j’insiste ce sont des privilégiés qui vont dans ces écoles et des pupilles de la nation.
    Le harcèlement à l’encontre d’une femme dans le milieu professionnel notamment est commis par des femmes à 99% rarement un groupe d’hommes.


  • Le colonel Beltrame, et celà n’enlève rien à son mérite et à sa bravoure, n’est pas "saint cyrien " ...S’il a effectué une partie de sa scolarité au "coldo " ( lycée militaire de saint Cyr - l’école ), il est devenu officier non pas par l’Ecole Speciale Militaire de saint Cyr , mais par l’Ecole Militaire Interarmes, promotion "Armée d’Italie " 2001 -2003, dont il est sorti major de promo .Cette école forme les officiers issus du corps de troupe, et voisine l’ESM à Coetquidan.
    Sur ce énième attentat meurtrier ...Il est le résultat de la bien pensance des idiots utiles , aveuglés par les mauvais sentiments dus au fumier qui leur tient lieu de cervelle ....et de la lacheté de l’ensemble de la classe politique qui depuis 30 ans n’a d’autre ambition que de se faire réélire, quel qu’en soit le prix, incapable , par lacheté de désigner l’ennemi de la Nation, incapable d’imposer aux immigrants les lois de cette république dont ils nous bassinent à longueur de temps .A eux tous , je prédis des lendemains qui déchantent, bientot !
    Que le colonel A.Beltrame repose dans la paix de notre seigneur, dont il venait de retrouver la voie !


  • E. Bastié , il n’y a pas que le tweet qui soit imbécile...Il est la marque d’un dérèglement grave des capacités morales . Elle devrait méditer ce que disait Camus :"Toute forme de mépris, si elle intervient en politique prépare ou instaure le fascisme "


  • A propos de la petite Bastié, qu’elle rectifie pourquoi pas. Vu le message original, elle aurait pu présenter des excuses à la famille (du col. Beltrame), mais pas plus. Je réalise qu’elle a du avoir des pressions de la part du Figaro (qui y allait lui aussi hier de son couplet sur le harcèlement à Saint Cyr http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2... ), mais enfin si c’est pour se coucher à la moindre remontrance, c’est pas la peine d’essayer de donner dans l’impertinence.

     

    • La sortie de l’article dans la presse aux ordres le jeudi , n’est pas due au hasard, vendredi se tenait à la Sorbone un colloque de la "saint Cyrienne " , association des anciens élèves de l’école , avec un parterre de généraux et d’ experts civils de haut vol, en présence du gal. Lecointre . Le but de LIBE et de ses petits camarades était de neutraliser ce colloque et de jeter le discrédit sur l’institution .D’un autre coté, il se pourrait que le choix du lieu et de la date, marquant le 50ème anniversaire du début de la chienlit de mai 68, ne doive rien au hasard .Autrement dit, le coup est prévu depuis longtemps , et ces histoires de harcèlement dans les Armées, sont ce que les journalistes nomment un "marronnier"....Le genre de fer que l’on tient chaud auprès du feu , au cas ou .C’est un non évènement , et le reste de l’actualité le prouve .


  • Libé sacré journal, toujours un coup d’avance , Libé l’avant garde du journal torche cul !!


  • Poussier, ex FI, qui parachève le torpillage de la journée de jeudi dernier.
    Corbière tente d’éteindre l’incendie et Mélenchon se tait, tous deux submergés par la séquence hollywoodienne visant à détourner émotionnellement le peuple.

    C’est de l’ingénierie sociale et politique de très grande ampleur.

    Poussier, il a touché combien pour raconter une telle connerie ?


  • L’un n’empêche pas l’autre.
    A moins que l’honnêteté et l’impartialité soient des défauts ?


  • Bof, les tweets de merde c’est « la liberté d’expression », les Français (en majorité, je laisse de côté la journaleuse et l’abruti antifa ou équivalent, ainsi qu’il se doit) savent faire la part des choses. Ils savent le faire de plus en plus d’ailleurs d’où l’idée de restriction inventée par notre cloaque gouvernemental.
    Mon analyse concernant le tweet d’Eugénie (qu’on peut apprécier, pas de souci) est que « ses excuses, elle peut se les carrer bien profond (s’excuser c’est se démettre).
    Faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre que le métier des Armes est affaire d’hommes. Est-ce qu’on s’occupe de layette, Merde !



  • A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse ...
    Là c’est un colonel, quel pied !
    Accessoirement, encore un électeur de macron en moins. https://t.co/gDuXWnocwh

    — stéphane poussier φ (@stephanpoussier) 24 mars 2018



    Si ça c’est pas faire l’apologie d’un acte terroriste, moi je suis le cinquième Beatles.


  • A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse ...
    Là c’est un colonel, quel pied !
    Accessoirement, encore un électeur de macron en moins. https://t.co/gDuXWnocwh

    — stéphane poussier φ (@stephanpoussier) 24 mars 2018

    Cela ne tomberait-il pas sous le coup de la loi ?...ha oui c’est vrai, la loi deux poids deux mesures aussi.


  • Il est mort en heros puisque c’est ce qu’il faut dire mais sa mort n’a servi a rien c’est un sacrifice inutile.Dans le feu de l’action il a decidé en conscience de son destin.
    Heros mort ou heros vivant ;
    Il est donc récupéré par les vautours mediatiques et sur sa dépouille les lâches et les veules se disputent de bien maigres oripeaux.

     

  • Arrivé à ce grade et sortant d’une prestigieuse école, il ne peut ignorer l’implication de l’état profond dans les attentats exécutés par tous ces pieds nickelés. Son sacrifice n’a hélas servi à rien puisque tout cela se renouvellera car le système en a besoin pour se maintenir à flots. Donner sa vie pour la patrie, la liberté ou sauver d’autres humains, d’accord, mais pas à n’importe quelle condition. C’est curieux, je ne vois jamais un haut gradé français dénoncer tout ce bordel comme l’avait fait le général Wesley Clark concernant l’invasion de plusieurs pays africains. Mais il est vrai que le général avait parlé alors qu’il était en position de retraité, ceci expliquant peut-être cela......

     

    • Mais vous rêvez !

      Vous croyez que le mec qui essayait de concevoir des articulations de gants pour combinaisons spatiales dans les années 60 était au courant de l’existence de la ceinture de Van Halen ?
      Qu’on a demandé aux mathématiciens, biologistes et autres archéologues en quoi la théorie de l’évolution était une impossibilité physiologique ?
      Notre perception du monde et notre conscience est ultra-limitée. Le cerveau fonctionne en mode automatique les 3/4 du temps. Nous sommes autant programmés que des robots et la plupart des gens s’en contentent.


  • Virer l’usurpatrice Simone de son caveau familial et mettre Beltrame à sa place au Panthéon... voilà qui aurait de la gueule !

     

    • - 1/ Simone est un déchet radioactif.
      - 2/ Pour être au Panthéon, il faut avoir trahi Dieu et les Français.
      - 3/ Beltrame a été F.M. pour sa carrière, et reconverti au catholicisme pour le salut de son âme : comme de Maistre, un FM repenti.

      Or, pour être au Panthéon, il faut au moins être F.M., et être anticatholique militant.

      Beltrame n’y ira donc jamais : il n’est plus FM et catholique reconverti.


    • @Gloria Lasso : ah ben non, alors ! qu’on laisse le Panthéon être ce qu’il est : la poubelle des traîtres à la Patrie (où l’on a, hélas, eu l’obscénité de mettre aussi des gens bien)...le Panthéon, ça permet de les reconnaître et de les laisser entre eux...je n’en voudrais pas pour mon chien.


  • Arnaud BELTRAME n’a pas fait Saint-Cyr (recrutement direct des officiers de l’armée de terre) mais l’École Militaire Interarmes (recrutement semi direct). Les deux écoles sont différentes bien que situées toutes deux à Coëtquidan en Bretagne.



  • "Il est inacceptable au 21e siècle que ... " des jeunes filles soient victime d’une telle discrimination !



    Voilà le retour d’une figure de style que l’on entend déclamer depuis les années 70-80.

    Mais Mme Parly, est-il acceptable en ce 21e siècle que les paysans fassent faillite et se suicident en masse ?

    Mais Mme Parly, est-il acceptable en ce 21e siècle que les services des DDE soient désormais incapable de saler ou sabler les routes lorsqu’une neige de 5 cm est prévue depuis 4 jours ?

    Mais Mme Parly, est-il acceptable en ce 21e siècle que les retraités voient régulièrement leurs retraites baisser ? Ils ont évité la guerre mais ils ont subi le chômage de masse dès leur entrée en vie active et ils ont été saignés par les cotisations sociales des retraites de leurs parents.

    Mais Mme Parly, est-il acceptable en ce 21e siècle que le chômage atteigne un tel score, que les services hospitaliers disparaissent ...

    Mais Mme Parly, est-il acceptable en ce 21e siècle que des politiques utilisent toujours un slogan aussi débile.

    Thémistoclès

     

  • Faut se méfier, ce type était un "frère" massonique... Quand on sait qui tire les ficelles...

     

    • Si vous dites vrai, c’est qu’il n’était pas au niveau. Je veux dire au 33ème degré du rite écossais, par exemple. Car arrivé à ce stade, on tape à l’étage des salauds qui tirent les ficelles et qui sont loin d’avoir le courage de cet homme.


    • @monukata

      Se méfier de quoi ? Tu crois qu’il tire quelles ficelles là où il est ? Abruti !


    • @ Monukata,

      Déplorable comparaison qui dénote parfaitement ton niveau de compréhension.

      Ou alors tu essayes de semer la discorde, mais pour que ça marche, il faut être plus intelligent et instruit que la cible Monukata...

      Ce type à au moins sauvé l’otage initial, c’est déjà ça je trouve. Et au prix de sa vie.

      Donc les pour des anonymes planqués derrière des machines devraient avoir le bon sens de se taire, s’ils ne pigent rien, à minima.


    • @monukata Tu es un troll doublé d’un menteur et un salopard. Comment oses-tu attenter la mémoire de ce martyr qui non seulement n’était pas un franc-maçon, mais était au contraire un fervent catholique profondément croyant.
      Les seules ficelles qu’il tire là ou il est, ce sont celles que lui donne le seigneur, celles de prier pour le rachat de ton âme de menteur et de diffamateur !


  • Le problème du tweet très indélicat et très maladroit d’Eugénie (le premier) c’est qu’il peut être pris au premier degré par toutes sortes d’abruti(e)s. On pardonne à Eugénie : elle est très jeune, et son époque ne lui a pas vraiment enseigné le respect des morts au combat, ni des héros en général. Elle a le mérite d’avoir osé un rapprochement pas si stupide. C’est un tweet qu’une schiappette ou quelque autre aurait pu pondre si Eugénie ne les avait court-circuités.
    Le niveau d’illettrisme et de névrose est tel qu’on trouve bien des graines de ministresses et d’antifas ignares pour gémir et menacer tous les Français à propos de derrières de bourgeoises palpés, cellulités jusqu’à acquérir une ampleur nationale.


  • Oui, vivement la fin de cette "gauche" qui s’exprime sans vergogne sur tous les canaux médiatiques de France et de Navarre. Eh, on sait qui vous êtes, on connaît votre passé, vos mœurs répugnantes ; grâce à l’Internet, rien ou presque n’est laissé au hasard.


  • En quoi ça est moins violent qu’un salut nazi inversé ? ...


  • La France est encore bien plus chrétienne qu’elle ne le croit. Dans tout pays non chrétien c’est le policier qui a abattu le terroriste qui serait célébré, pas celui qui s’est "sacrifié pour le bien de l’humanité".


Commentaires suivants