Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Libye : interrogatoire des 17 mercenaires de l’Otan

Début de l’interrogatoire de 17 terroristes-mercenaires français, britanniques et qatariserroristes-mercenaires français, britanniques et qataris arrêtés pour crimes de guerre,crimes contre l’humanité et violations des résolutions de l’ONU.

Des autorités judiciaires de la Libye ont commencé les auditions des 17 soldats français, britanniques et qataris arrêtés dans la ville libyenne de Bani Walid pour des actions de guerre du terrorisme-mercenariat liées à la guerre contre la souveraineté de l’Etat libyen et le peuple de la Libye.

Leur participation aux combats et à des crimes de guerre, à des massacres de la population libyenne, à des exécutions extra-judiciaires des populations africaines de race noire et des destructrices du patrimoine de la Libye ; est aussi une violation très grave contre les deux résolutions de l’ONU et le droit international.

Les autorités libyennes confirment que, dès la fin de leurs auditions, les 17 soldats français, britanniques et qataris seront présentés aux médias pour montrer le vrai visage de cette guerre néo-coloniale qui va s’étendre dans une quinzaine des pays africains déjà ciblés par des réseaux occidentaux avec la fabrication des « révoltes » et des rebellions comme le cas des rebelles libyens.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aimerai bien y croire, mais pour le moment il manque une photo voire une bonne vidéo.
    J’imagine qu’ils seraient content de les exhiber a la face du monde.


  • si c’est vrai....bravo, bravo, bravo, juste retour de manivelle à l’envoyeur et envoyez les au tribunal international à la place de kadhafi ; ils y ont plus leur place.


  • Mon souhait est exaucé :)


  • Et c’est quoi le problème ? On peut plus foutre en l’air un pays en étant peinard ? Mais dans quel monde on vit !

     

    • Les francais et les britaniques vont tout simplement nier commme d’habitude.....avez vous suivi l’affaires des espions americains en iran. ils se sont tout simplement "perdus"


  • #47488

    J’ai fini par en déduire que les autorités lybiennes ne sont pas forcément enclines à la méthode de guerre de l’information de leurs agresseurs. C’est à dire : mentir.
    Ce n’est vraiment pas dans leur intérêt de prendre le risque de se discréditer, notamment auprès de leurs alliés africains (et vénézuéliens). Les chefs d’inculpation annoncés sont trop graves et les populations noires africaines sont particulièrement citées en victimes.
    Je ne les vois ensuite se dédire aux yeux de l’Afrique et des autres peuples du monde, surtout ceux soumis au vrais mensonges de leurs dirigeants et de leurs merdias asservis.
    J’ai donc tendance à croire que les autorités lybiennes sont plus que motivées à profiter de leur exploit.