Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Liège (Belgique) : une manifestation Black Lives Matter vire aux échauffourées et aux pillages

À Liège en Belgique, une manifestation placée sous le signe de la lutte contre les violences policières a viré aux échauffourées et aux pillages, ce 13 mars. Des policiers ont été agressés et les Liégeois invités à éviter le centre-ville.

 

Quelques images :

 

Une manifestation officiellement organisée à Liège (Belgique) pour dénoncer les violences policières a dégénéré le 13 mars. Selon l’AFP, quelque « 200 casseurs » se sont livrés à des dégradations et pillages dans le centre de la ville en marge de cette manifestation organisée à la suite de l’interpellation « pour rébellion » d’une femme le 8 mars dernier, a précisé une porte-parole de la police.

La femme, d’origine africaine, interpellée en début de semaine avait contesté son arrestation tout en accusant les forces de l’ordre « de racisme et de violences », ce que démentait formellement la police.

La porte-parole de la police locale a déclaré à l’AFP que « des jeunes ont rejoint le groupe de manifestants pacifiques puis quitté la manifestation pour aller saccager le centre-ville », ajoutant qu’ils avaient « caillassé le commissariat central et des véhicules de police ». « Nous avons affaire à deux cents jeunes, casseurs, qui se déplacent très vite, en groupes, et qui pillent les magasins. Ils ont saccagé tout un McDonald’s », a-t-elle déploré, ajoutant que les incidents étaient toujours en cours et que des renforts de la police fédérale avaient été envoyés.

 

Un motard de police « agressé » et « mis à terre » avant d’être emmené à l’hôpital

Une autre manifestation était organisée ce 13 mars à Liège en signe de soutien au secteur culturel gravement touché par la crise sanitaire. Comme le rapporte RTL, la porte-parole de la police a cependant précisé que les jeunes qui s’en sont pris à la police et aux bâtiments ne faisaient « pas partie de la manifestation pour la culture ».

La police a fait venir un canon à eau sur place et demandé à la population d’éviter le centre-ville de Liège. Le bourgmestre (maire) a également fait envoyer un message aux commerçants pour fermer les magasins de l’hyper-centre. Un motard de police a par ailleurs été agressé et mis à terre avant d’être emmené à l’hôpital. D’autres policiers auraient été blessés lors de ces échauffourées.

L’arnaque Black Lives Matter, voir sur E&R :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ma fille ( noire , adoptée) se pointe , peu après une manif’ Traoré , et me dit qu’elle se sent appartenir à la communauté noire...je lui répond qu’on ne se définit pas par rapport à sa couleur de peau mais par rapport à sa culture et puis vu toutes les variantes de tons dans les couleurs de peaux dans la communauté humaine , ça peut devenir rapidement compliqué.( elle même reconnaît qu’elle se sent plus française et bretonne qu’autre chose)...Que la France c’est pas les Etats Unis ( voir la vidéo Eugène James Bullard sur ER) et si un jour tu as un fils métisse , il fera parti de quelle communauté ?..Ici c’est pas le Brésil non plus.Etc. Personnellement , je me sens plus proche d’un Greg Toussaint , que j’identifie comme un frère de combat , que d’un franc-mac’ blond aux yeux bleus.

     

    Répondre à ce message

  • Une organisation crėe par les politiciens pour pillier les commercants et agresser les passants.

    Aucune interpellation, aucune amende et encore moins de la prison malgrės les vidėos de surveillance.

    Un francais lui il met un gilet jaune ou un bonnet rouge et cest fini, la republique utilise toute ses armes pour le mettre HS.

     

    Répondre à ce message

  • #2685647

    Quand j’allais à l’école primaire dans les années ’90, il y avait moins de 10 millions d’habitants en Belgique. Ça faisait pourtant déjà plus d’une dizaine d’années que l’arrivée d’immigrants comblait le déficit de natalité et gonflait même la population.
    Aujourd’hui en 2021, nous sommes à plus de 11,5 millions d’habitants. Il ne faut pas faire la simple soustraction et obtenir 1,5 million d’arrivants puisque la population belge diminue et diminuait déjà avant que je sois en âge de comprendre. Bien plus sont arrivés.

    Et les "métropoles belges" comme Bruxelles, Antwerpen, Gent, Liège et Charleroi ressemblent à des melting-pot, elles n’ont rien de Belge. Dans les transports en commun bruxellois que j’emprunte quotidiennement, entendre quelqu’un parler français et surtout néerlandais suscitent mon étonnement tant je suis habitué à des dialectes africains, l’arabe, le turc et l’ourdou. Il ne faut pas se fier non plus à la couleur de la population. Bon nombre de "blancs" sont des étudiants provinciaux et non pas des citadins, bon nombre sont des "erasmusiens" à Bruxelles et bon nombre sont des slaves, albanais et autres habitants des Balkans.
    Même dans mon village natal, où je n’ai rencontré mon premier "Noir" qu’à l’âge de 11 ans, a bien changé. Aujourd’hui, il y en a à chaque coin de rue. Alors quand j’entends qu’il n’y a pas de remplacement de population alors qu’il saute autant aux yeux que le changement de luminosité sur 12h d’une journée...

     

    Répondre à ce message

  • La police liègeoise aurait annoncé que ces casseurs (environ 200) venaient en grande partie de France et de Bruxelles et qu’ils étaient bien organisé.
    On est dans une operation de type CIA pour moi.

     

    Répondre à ce message

  • Ils pourraient piller le siège de l’OTAN. Y aura personne pour les arrêter

     

    Répondre à ce message

  • #2685829

    Bonjour,

    Je suis belge et liégeois et fier de cette appartenance.

    Liège, c’est la Cité Ardente, les gueules noires, le bassin sidérurgique de la Meuse, les fortes luttes ouvrières ; un terrain qui sent la poudre et le feu...

    Liège, c’est aussi depuis un bon mois des jeunes et des moins jeunes qui n’en n’ont plus rien à foutre du confinement, qui dansent, chantent et boivent dans les parcs et dans les rues au vu et au nez d’une police qui en a tout autant ras le cul mais qui applique son devoir discrétionnaire (de nombreuses zones de police liégeoises ont fait part de leur lassitude d’appréhender les personnes qui ne respectent plus les règles sanitaires).

    À Liège et dans les environs, on se voit entre voisins, on s’acceuille entre familles et amis et le confinement, on le range bien profond dans le *** de nos décideurs politiques.

    Voilà pourquoi Liège l’Incendiaire et la Libre à été punie et châtiée.

    Vive Liège !

     

    Répondre à ce message

  • #2685869
    Le 15 mars à 17:53 par c’est soros qui béhellème
    Liège (Belgique) : une manifestation Black Lives Matter vire aux (...)

    Les caméras des trois vidéos ne s’attardent jamais sur les manifestants, passant à toute vitesse d’un plan à l’autre, pour accentuer l’idée de drame et de mouvement. La première vidéo les filme de dos (cagoules, non identifiables) les autres de haut. Tout cela a l’air très préparé.
    En fait, il y a peu de manifestants. La police ne réagit absolument pas, sauf canon à eau. Les manifestants les plus agressifs (l’un attaque un car de police de très près, sans la moindre conséquence, et seul en lice !) sont athlétiques, et tout en noir comme des agents spécialisés.
    De la soroserie, cette manif, très facile à contrôler puisqu’il n’y a pas d’armes à feu. On arrive à entr’apercevoir de temps à autre un manifestant de type "mafieux" au milieu des nattes et des blaques.

     

    Répondre à ce message

  • #2685983

    Hahaaa ! Patiemment accumulé la Banque active son lumpenproletariat importé d’Afrique ! Le Black Live Matter une sorte de DAECH en Europe. Heureusement que les noirs éduqués ne tombent pas dans le panneau ! Les blancs gauchistes eux veulent être moraux et se croient moraux mais sont juste les idiots utiles du Capital... Et tout cela se termine dans un magasin pour fringues...bien filmé...pour encore accroître l’avis positif des européens sur les immigrés africains certainement !

     

    Répondre à ce message

  • #2686243

    On nous prépare à un Maïdan, ou à un Printemps arabe ou une révolution colorée...
    Ça pu le bordel généralisé et surtout organisé
    On nous parle tous les jours des chiffres farfelus du Covid-19 (en 1 an d’épidémie mortelle j’ai pas un seul mort dans mon entourage ni environnement) mais on nous parle pas des licenciements en cascades, des suicides, des faillites, des drames, des dépressions, de l’alcoolisme et de la toxicomanie grandissante.... ça n’augure rien de bon, si ce n’est, une violence latente, qui flotte dans l’air.....

     

    Répondre à ce message

  • C’est certain que c’est hyper choquant.... de voir des gens se rebeller en Belgique ! mdr

    Bref, y en a qu’ont essayé (Dieudo,GJ), ils ont eu des problèmes ;)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents