Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Lois psychologiques de l’évolution des peuples, de Gustave Le Bon – Une recension par la revue Présent

Note de la rédaction

Une recension parue dans le numéro 10117 de la revue Présent du 7 mai 2022.

Le Bon est justement célèbre pour sa Psychologie des foules (1895), qui fut le premier livre à considérer la foule comme une entité. Analysant les « mouvements » de la foule aux XVIIIe-XIXe siècles, il expliquait par avance quelques événements du XXe.

 

Ses Lois psychologiques de l’évolution des peuples datent de la même année. On y retrouve sa méthode, qui est de progresser par assertion plus que par raisonnement. Le lecteur a tout intérêt à garder ouvert un œil critique car Le Bon ne recule devant aucune contradiction (voyez ce qu’il dit de l’Italien p. 18 puis p. 22-23) ni jugement téméraire (les Chinois, classés parmi « les races moyennes », n’ont pas atteint un haut niveau dans les arts, les lettres et la philosophie, p. 33 ; la peinture égyptienne était « médiocre », p. 60). Les comparaisons entre l’homme et l’animal relèvent d’une anthropologie matérialiste, non de la métaphore.

L’auteur est de son époque, positiviste : « La science a renouvelé nos idées et ôté toute autorité à nos conceptions religieuses et sociales » (p. 162). Il est un héritier des Lumières : « Les couches les plus basses des sociétés européennes sont homologues des êtres primitifs », puisqu’on constate chez elles, comme chez « les races primitives et inférieures », « une incapacité plus ou moins grande de raisonner » (p. 33).

Ces réserves faites, Gustave Le Bon reste riche en aperçus qui stimulent l’esprit et nourriront une réflexion sur « l’évolution des peuples », qu’à l’heure du Grand Remplacement chacun est porté à mener.

 

 

Lois psychologiques de l’évolution des peuples,
le livre est disponible chez Kontre Kulture !

 

Aller plus loin, sur E&R :

 






Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Le Bon analysait les mouvements de "la foule" . Mais tenait-il compte des agents provocateurs qui ont toujours dû exister . Que dirait-il du "mouvement de foule" du Maidan (2014) où les agents sionistes ont tiré sur la foule et fait 80 morts, morts attribués par les médias aux forces de l’ordre du présidenr pro-russe ? Petit rappel : en 2006, 83 agents sionistes ont "opéré" à Abidjan : ils ont tiré sur la foule du haut de l’Hôtel Ivoire, foule qui a cru que c’étaient des gendarmes français qui lui tiraient dessus . D’où les émeutes anti françaises qui ont conduit 1/3 des Français à quitter la Côted’Ivoire, remplacés forcément par des Israéliens . Quant aux 83 agents israéliens ils ont été exfiltrés par un avion d’Alitalia . Tout cela a été raconté dans un petit article du "Canard Enchaîné", pas repris évidemment par les "grands" médias .

     

    Répondre à ce message