Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Maçonnoscopie, épisode 1 : l’imposture de l’égalité

Par Pierre Dortiguier

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #609277

    Vraiment très intéressant, vivement les autres épisodes :)


  • la pré-science divine et le libre arbitre


  • Brillant, merci ! je l’ai rencontré par hasard à Toulouse et nous avons longuement discuté, un homme charmant, érudit et très agréable !


  • L’égalité par le nivellement par le bas comme l’UE. L’égalité maçonnique et républicaine, c’est la négation des altérités raciales, sexuelles et religieuses. L’égalité par l’abstraction en ayant recourt au concept foireux d’humanisme : des humains oui mais, hommes ou femmes, noirs, blancs ou jaunes, catholiques ou musulmans ? On ne sait pas, on se débarrasse de tous ces attributs pour égaliser, niveler par le bas.

     

    • Pareil pour le concept de liberté, lui aussi souvent utilisé à des fins manipulatoires. Au nom d’une pseudo liberté, on vous fais en réalité passer d’un maître à un autre, sans y gagner au change.
      Exemple, les féministes qui exhaltent la liberté de travailler et de s’affranchir de l’ignoble rôle non-marchand de femme au foyer, alors que l’alternative c’est caissière semi-esclave payée au smic.
      Ou encores les libertaires, qui sous pretexte de se libérer de la morale deviennent esclaves de leurs pulsions.


    • Sous l’Ancien Régime, les aristocrates et le peuples étaient dans les confréries religieuses portant le même uniforme en signe d’égalité et de fraternité.
      Au XVIIIème siècle, l’aristocratie quitta ces confréries pour les loges maçonniques pour parler d’égalité.
      Conclusion, à certains endroits on pratique l’égalité, dans d’autres on en discute.^^


  • Maître-philosophe, talentueux


  • Nous ne sommes pas égaux. L’important, c’est de ne pas se comporter comme un enculé. Point barre, fin du débat.
    Il faut être spirituel pour comprendre cette évidence. Quel aurait été l’intérêt de Dieu de nous créer si nous étions tous égaux ? Qu’apprendrions nous de notre passage terrestre ? Putain, mais au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

    • Ton message a tout résumé.. Malgré les inégalités et les épreuves qui ne sont pas pareilles pour tous, qu’apprendre de tout ça sinon le juste, le bien et le vrai. Tchuss.


    • Cette métaphore scatologique est d’un commun ! De plus, c’est faire l’amalgame entre la bougrerie et tous les vices de l’humain. C’est donc de l’"homophobie". Pas bien du tout ! Ressaisissez vous, vous vivez dans le meilleur des mondes : prudence !



    • Quel aurait été l’intérêt de Dieu de nous créer



      Effectivement.

      Quel aurait été l’intérêt de Dieu de créer, Jupiter, Saturne, et les autres planetes.
      Quel aurait été l’intérêt de Dieu de créer des millions d’especes d’insectes.
      Quel aurait été l’intérêt de Dieu de créer un univers ou la matiere ne represente que 4% du total perceptible actuellement.

      Quel aurait été l’intérêt de Dieu de créer quoi que ce soit ?

      Alors demande-toi plutot Quel aurait été l’intérêt des hommes de créer Dieu.



    • C’est plus de la philosophie. Enfin bref pas très important tout ça.



      Au contraire c’est très important. Ce monsieur Dortiguier pour lequel j’ai un profond respect, appuie ses verités sur des principes mathématiques aussi simples que puissants. A la manière du fabuleux Leibniz.
      Le fait d’emprunter la voie scientifique permet plus facilement et surement de parvenir à des concepts philosophiques qui tiennent la route. Le fait que la liberté soit la plus petite des inégalités peut se vérifier expérimentalement dans la vie de tous les jours.
      Égalité signifie similitude intégrale, ce qui est illusoire dans les rapports humains notamment. Je crois impossible d’aimer tous ses enfants de manière similaire par exemple, le réaliser et l’admettre permet en revanche de les aimer tous autant.


    • @JUL
      l’humain en question est il pour quelque chose en ce qui est de la création de son propre origine ?


  • Il va falloir que je force un peu plus, j’ai pas le niveau, j’avoue.
    Les 3-4 dernieres minutes sont dures à piger.

     

  • J’aime le concept des « scopies » déclinées en plusieurs épisodes. Ça permet d’aborder un sujet particulier, de le scruter à la loupe, de le décortiquer. L’Égalité démocratique est une pure abstraction, un schème désincarné, une idéalisation formulée par les théoriciens de la Révolution française. La déhiérarchisation du monde commence par l’athéisme machiavélien, dérive vers l’antipapisme luthérien, tombe encore plus bas dans l’antiroyalisme rousseauiste. Ensuite vient l’érosion de toutes les strates sociales : l’humain égal à l’animal, hétéro égal à homo, homme égal à femme, enfant égal à adulte, père égal à mère, nationalité étrangère égale à nationalité de souche, profane égal sacré, humain égal à Dieu, personne douée égale personne médiocre. Ce retour au magma originel où tout est dans tout constitue l’après-Fin du monde caractéristique des années 2010. Bienvenue dans le département fusion-inquisition, où tout ce qui ne fusionne pas convivialement est poursuivi, lynché, détruit, brûlé sur le bûcher, cloué au pilori par le Tribunal post-apocalyptique de ce siècle virtuel.


  • Ce qu’il explique ici tombe sous le sens et sa manière de l’exposer me plait beaucoup. Les principes maçonniques ayant toujours été régressifs à mon sens, il apparait que toute la base idéologique maçonnique tend à mener l’Homme à sa déchéance.
    Je suis impatient de voir la suite.


  • Le mythe de l’égalité ?
    Sur ’égalité’ et réconciliation ?




    Une autre critique de l’égalité :

    FRANCOIS MARCILHAC (Action Française) - Le mythe de l’égalité
    http://www.youtube.com/watch?v=cYwt...

    Très intéressant aussi, c’est à peu près le même argumentaire en plus long.


  • Très intéressant M. Dortiger. J’attends avec intérêt les autres épisodes.

    Ce que j’ai trouvé toujours incohérent, c’est qu’une confrérie aussi inégalitaire que les francmacs se réclame de l’égalité.
    Inégalitaire intérieurement par sa structure cloisonnée par le secret.
    Inégalitaire extérieurement par son comportement vis à vis des autres : favoriser le frère avant tout, ce qui facilite toutes sortes de magouilles.
    Une bonne bande de faux-culs.

     

    • Personnellement j’aimerai confronter mes observations et mes hypothèsses sur la fm de manière moins théoriques (ce qui n’est pas ininteressant au demeurant )avec celle des membres du forum.On peut remarquer et j’aimerai savoir si vous êtes d’accord avec moi que
      le maçon flatte toujours notre paresse : ne vous occupez pas de tel problème, il s’en occupe
      Il est toujours au courant d’informations que vous n’avcez pas.
      Je sais qu-il ne paye que très peu d’impot et d’assurance. Je pense que c’est par là que la maître tient ses ouailles.
      Rembourse-t-il ses emprunts ?,voir le système de création monétaire par la banque lorsque vous empruntez .Qui controle ’organisme, ministère, personne)) que cette création monétaire est bien détruite quand vous rembourser. Pour le moment je n’ai eu aucune réponse à cette question.


  • Il est vrai que le terme "égalité" est employé à toutes les sauces. Alors soyons clair : il n’y a pas d’égalité dans la nature, il n’y a (ne peut y avoir) d’égalité qu’en société, entre citoyens, égalité en devoirs et en droits (engendrés par lesdits devoirs). Les hommes ne sont pas égaux ; ils ne peuvent pas l’être ; ils sont simplement différents par nature. Par contre, des citoyens doivent l’être ou alors il n’y a pas de citoyens. Il n’y a ni devoirs ni droits hors l’Egalité, hors de la société, car nul n’a de devoirs envers d’autres si ces autres n’ont les mêmes devoirs envers lui, et, comme des individus qui ont (librement) des devoirs mutuels forment société, il s’ensuit qu’ils se génèrent mutuellement les mêmes droits.
    Voilà ce qu’est l’Egalité : ni plus, ni moins.


  • Les concepts de liberté et d’égalité dont parle les franc-maçons veut aussi dire liberté et égalité par rapport à Dieu et aux forces fondamentales qui régissent l’univers ... Liberté, libre de Dieu ... Egalité avec Dieu ... C "çà" que veut dire la FM avec leur slogan répoublikain ...

    Par exemple, Alexter Crowley était un personnage qualifié dans la spiritualité et qui a beaucoup influencé la franc-maçonnerie en son temps ... Crowley disait « fait ce que tu veux, tel est la loi » ... cette phrase, prise au premier degré peut faire des dégats dans la cervelle des humains, mais elle reste véridique ... qui fait ce qu’il veut dans ce bas monde ? quasiment personne, car on est tout assujettis par nos désirs et nos envies. Tu ne veux rien car tu as des envies et des désirs qui passent avant ta volonté ... tu ne fais pas ce que tu veux ... celui qui ne sait pas se maitriser, ne peut être qu’obéissant d’une entité supérieure qui elle sait se maitrer ... la volonté est de l’ordre de la concentration, alors que les désirs et les envies sont de la distraction ...

    Ne prenez pas les gros franc-maçons (illuminati ?) pour des cons ... ce sont tous sauf des cons ... ils ne pas passent leur vacances de milliardaires sur une plage déserte avec des filles et de l’alcool ... non, la plupart vont en vacances dans des monastères pour se concentrer et trouver le centre alias la source ... Dieu pour les croyants, ou le Principe pour les savants ... la vérité ... ces mecs ont une volonté de sportifs professionnels, donc ne vous étonnez pas s’ils sont aux manettes de ce monde ... ils sont concentrés sur leurs objectifs ... et rassemblé autour du Nouvel Ordre Mondial !


  • La Franc-maçonnerie c’est l’universalisme...si t’as le mot de passe.

    On peut entrer sans problème dans une église, mosquée, synagogue...mais pas dans un temple maçon.

    Mon père est 30ème et bizarrement ya comme un malaise quand je lui fait remarquer ça.

    Ceci dit c’est clair, pour en avoir fréquenté beaucoup via des connaissances de mon père, que les maçons de base ne se rendent pas compte ou ne réfléchissent pas à tout ça, ce sont simplement des français de base qui se réunissent pour faire une bouffe toutes les deux semaines ou qui en profitent pour se faire un peu de réseau.

    Le problème ce sont les cadres, les 33èmes ou + et ceux qui tiennent des ateliers informels.

    De là à dire que le "maçon du quotidien" est un adorateur de Satan...

     

    • "De là à dire que le "maçon du quotidien" est un adorateur de Satan..."
      le Franc-maçon lorsqu’il est intronisé jure sur la bible avec un crane posé sur celle-ci. Voyez-vous, peut importe le degré, Satan est à la base de cette religion satanique qui mêne le monde mais plus pour très longtemps.


    • l’adoration est binaire, comme le jour et la nuit, y a dieu et y a satan. la ruse de satan c’est de faire croire aux gens et surtout à ses disciples qu’il n’existe pas. de ce constat facile à croire l’inverse.


    • jure sur la bible avec un crane posé sur celle-ci

      Il répète des sentences et jure sur une bible surmontée d’un compas et d’une équerre. Après c’est le rituel d’initiation de base, peut être qu’ils y a des variations sur le même thème.

      De là à dire que le "maçon du quotidien" est un adorateur de Satan...

      Un adorateur de Satan qui s’ignore plutôt ou qui n’en a peut être pas totalement conscience. La symbolique est un domaine tellement abstrait qu’il faut nécessairement approcher certaines questions pour pouvoir estimer la portée de ses actes de foi. La parole est sacrée, les mots tout autant.

      En d’autres termes, jurer fidélité à un ordre qui oppose (ou superpose) le concept de Grand Architecte (représenté par le compas et l’équerre) revient symboliquement à accepter la supériorité du concept de Grand Architecte par rapport aux écrits Saints et donc à Dieu. Ce qui revient à inclure la religion dans le rituel et rendre implicitement le concept de Grand Architecte comme étant opposable à Dieu. Qui s’oppose à Dieu si ce n’est le Diable ?

      J’admet que pour un athée (moins pour un agnostique) ces propos ne peuvent avoir de sens. Il convient d’accepter l’existence d’un Dieu unique pour que cela fasse sens. C’est le serpent qui se mord la queue. La Laïcité est une religion qui s’oppose aux religions. Qui prétend les tolérer, mais s’efforce à les détruire ne serais-ce que par la laïcisation des esprits. Dieu n’existant pas, le champ est libre pour que le Diable s’y installe.

      La Franc-Maçonnerie c’est quand même la Laïcité et le divorce avec l’église. Les Franc-Maçons sont implicitement des bouffeurs de curés et ils participent et s’efforcent à la transformation de notre société dans une logique purement contraire à tout les monothéismes - sauf peut être un qui bénéficie du retour sur investissement, mais c’est un autre sujet.

      Les êtres humains ne sont pas mauvais par essence, mais il sont tout a fait capable de le devenir. C’est l’acceptation du dépassement continuel des limites, des tabous, qui petit à petit par résignation et acceptation forcée rend les humains inhumains. Ça prendra le temps qu’il faut, mais quand on voit le bouleversement des mœurs ces 50 dernières années on a pas de peine à extrapoler. Le changement étant exponentiel, de notre vivant on va certainement en voir des vertes et des pas mures !

      Désolé pour le hors-sujet qui était l’égalité ... kesako l’égalité ?


  • J’ai toujours beaucoup de mal à saisir les analyses de l’ami Dortiguier !
    Trop intelligent pour moi, le Pierrot !


  • Excellentissime Pierre Dortiguier.

    On peut également développer ce socle de l’égalité, même s’il est d’apparence « étroit » (étroit afin d’attirer le plus grand nombre possible).

    L’égalité d’origine et l’égalité de moyens ne sont pas la même chose et ne s’articulent pas de la même manière que l’on soit Français, Anglo-Saxons (ou Indo-Asiatique, ou Musulman de l’Oumma).

    Le Français considère depuis la Révolution que nous naissons inégaux (d’origine, comme de moyens) et que l’assistanat d’Etat doit intervenir pour combler lesdites inégalités, alors que l’Anglo-Saxon considère quant à lui, que nous naissons tous égaux face à la compétition de la vie et la compétition économique, et qu’il n’est par conséquent nul besoin de compenser quoi que ce soit par assistanat d’Etat (Dieu intervenant parfois pour délivrer sa grâce à certains, et moins, voire pas du tout à d’autres).

    Ces deux versions génèrent des effets assez cocasses, par exemple chez les Anglo-Saxons, le défaut d’assistanat et d’interventionnisme d’Etat produit une assistance spontanée des individus entre eux beaucoup plus grande au sein des petites communautés, mais également une plus grande croyance spontanée vis-à-vis du drapeau et de la Nation émanant de tous (et ce toutes origines confondues) ; là où en France on sent une plus grande défiance vis-à-vis d’autrui dans la mesure où l’on considère que l’Etat l’aide d’ores et déjà.

     

    • Très intéressant ce parallèle entre égalité (et égalitarisme) et assistanat. Merci !


    • #610965

      @ Luciole

      Que ça soit en France ou en Angleterre et quelle qu’en soit la forme, s’il y a de l’assistanat c’est qu’on en a besoin...

      Avec 7 millions de précaires en France, si vous supprimez "l’assistanat", l’économie s’arrête dans les quinze jours car vous vous ferez dépouiller au premier feu rouge venu par une meute affamée et tout commerce organisé ainsi que toute économie, deviendront impossibles...

      L’assistanat est anormal parce qu’il est inhumain ! La seule manière de le supprimer c’est de rendre le boulot qui a été volé aux gens (délocalisation, automation, rentabilisation extrême etc...on ne peut pas faire un pays composé uniquement d’ingénieurs, de techniciens supérieurs ou de banquiers !)

      Savez-vous qu’en "France", au moyen âge cette époque barbare, les serfs disposaient dans leurs villages d’une portion de terrain mise en commun sur laquelle chaque homme valide avait l’obligation d’aller travailler et dont les fruits & légumes étaient destinés exclusivement aux veuves, orphelins, malades et autres vieillards...
      ...La première sécurité sociale avant l’an mil quoi ! Vous voyez que les Francs-Maçons n’ont rien inventé !

      Quant aux Anglo-saxons, c’est leur protestantisme acharné qui fait passer les bénéfices financiers et matériels bien avant le bénéfice spirituel qu’apporte le "don"ou le "partage" que l’on trouve encore chez les peuples de culture catholique comme les Français !


    • Pour moi l’assistanat n’est pas forcément « péjoratif » Rahan, et je le comprends en forme positive, comme négative (assistance populaire spontanée « common décency » –versus - assistanat d’Etat pris non seulement comme instrument des marchés financiers, afin de grossir les dettes sur lesquelles ils vivent grassement, mais également comme moyen direct d’assujettissement des populations bénéficiaires avec l’abêtissement médiatique du « Charity Business », doublé de l’infini combat anti-discriminations qui l’accompagne).

      D’ailleurs, pour le sujet qui nous préoccupe ici, à savoir « l’égalité », l’assistanat semble plutôt prendre une forme de bien « faible rustine » (servant surtout aux sociétés commerciales, puisque le PIB de la France est majoritairement composé de « consommation », donc en cas d’annulation de l’assistanat, elles en pâtiront directement) et non d’une mise en « égalité réelle », ce qui révèle d’autant plus l’aspect « illusoire » du progrès, et de son sous-jacent « publicitaire » qu’est « l’égalité ».

      Quant au Don et Partage, il a été bien plus facile à pratiquer par les Français qui ont toujours historiquement bénéficié d’une Terre propice et grasse permettant de nourrir beaucoup plus que sa propre population, que pour les Anglais vivant eux sur une terre pauvre, battue par tous les vents et les pluies incessantes, qui ont nécessairement (et donc sans assistance) toujours dû rechercher d’autres moyens pour survivre (y compris par la spiritualité de la prédestination Calviniste), tout en se posant initialement la question de savoir pourquoi Dieu les avait ainsi, soit abandonnés, soit ne s’était jamais favorablement penché sur leur cas, avec la possibilité de terrible péché originel qui y est lié (contrairement aux Français pleinement bénis des Dieux à ce titre essentiel qu’est la survie naturelle, d’où l’implantation facilitée du Catholicisme en France = "le Pays d’Europe où les Pains se multiplient si facilement, et où tout le peuple mange à sa faim").


    • #611433

      @ Luciole

      J’ai bien compris ce que vous vouliez dire !

      Les Anglais ne sont pas les Français et inversement...d’ailleurs ils donnent des noms de défaites militaires à leurs édifices (Trafalgar square) alors que nous on leurs donne plutôt des noms de victoires (gare d’Austerlitz par exemple) !

      Mais la réalité des 48 millions de chômeurs dans l’union européenne n’a pas de frontière culturelle.

      Il suffit de remplacer "assistanat" par "charité" et "égalité" par "estime de soi" et on a fait le tour de la question !
      On se situe soit sur un plan social avec des termes aussi inhumains que vides de sens comme Assistanat ou Égalité...
      ...soit on se place au niveau individuel et on retrouve la dignité humaine que le contexte économique nous a fait perdre, aussi bien pour celui qui reçoit que pour celui qui donne, d’ailleurs !

      En fin de compte, comme toujours, la politique (ici la Franc-Maçonnerie) récupère et formalise des sentiments humains individuels et éternels...


    • l’ "assistanat" est un concept de droite, c’est un concept propagandiste de cyniques bourgeois capitalistes ; aucun interêt ; c’est un instrument de manipulation mentale.
      De toutes façons les plus assistés ce sont les entreprises, et tous les cadeaux et aides diverses qu’elles se font payer. Et les lois ad hoc, et le reste.


  • Un repaire de connards voila ce qu’est la Franc Maçonnerie, avec comme paradoxe initial de prôner cette égalité à deux (voir plus) niveaux, entre les initiés et les autres. Tas d’hypocrites et/ou de manipulateurs/manipulés par strates successives. A ceux qui ont un pied là dedans : fuyez tant qu’il est temps et avant d’en devoir une trop grosse, les dettes d’argents ne sont pas celles qui lient le plus.

     

    • Bravo j’apprécie toujours les explications de Mr Pierre Dortiguier @Durandal ! je marche dans ton sillage, biensur que la franc-maçonnerie est un repaire de connards, l’égalité est factice comme tout leur programme, c’est une abominable organisation qui spolie les plus brillantes personnes pour se les appropriés, les vider de leur savoir, leur dons, leurs viscères éventuellement, ce sont d’épouvantables vampires qui vident telle une coquille d’oeufs tout ce qu’il y a à vampiriser. Ils le font sur les êtres humains, les satanistes le font sur les enfants pour la pureté, ils le font sur les pays par exemple l’Afrique, est-ce que l’Afrique sincèrement avait besoin des francs-mac ? Non biensûr, avec toute ses richesses, elle a été mise à sac et partout c’est le chaos ! Attention camarades ne vous laissez pas endormir, le diable en est le dirigeant. L’égalité n’existe pas dans la franc-maçonnerie.


  • J’aime beaucoup l’idée et le décors. Un beau bleau/blanc/rouge bien senti et agréable au regard. J’ai hâte d’entendre la suite.

    Ceci dit, l’égalité à travers la philanthropie ça me fait toujours penser à ce bon vieux Rockefeller : spolie l’humanité d’un milliards, reverse un million à une entreprise philanthropique que tu gère en sous-main et dont les intentions sont loin d’être aussi humanitaires qu’escompté et l’affaire est jouée.

    On les connais ces humanistes à la petite semaine. L’égalité c’est comme le "tu ne tueras point" ... on omet de préciser à qui ça s’adresse.

    Merci Pierre et à la prochaine.

     

  • ENFIN le Retour du Pr Dortiguier en vidéo chez E&R, j’aime bien ce bonhomme !! Merci !


  • Super ce cycle "Maçonnoscopie" !

    Quelqu’un connaitrait-il un ouvrage, un documentaire qui traite sérieusement de l’iconographie FM en architecture ?
    Les façades des immeubles de nos villes, surtout dans le style hausmannien du 19éme et début XXéme siècle, sont surchargés de ces symboles et statuaires inspirés de la culture pharaonique. Peu d’entre nous y prêtent attention ; pourtant cette accumulation de symboles occultes présents tout autour de nous, dans notre quotidien, est d’une telle ampleur que c’en est parfois obsène.
    Merci d’avance pour vos infos à ce sujet.

     

    • Dans un 1er temps on voulait plutôt rester sur les aspects concrets et les agissements de la FM, mais effectivement on pourra éventuellement voir avec Mr D’Ortiguier la possibilité de traiter de l’iconographie et de l’ésotérisme et faire une atre série pourquoi pas.


  • #610864

    Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir. Proverbe de La Fontaine qui en dit long sur la pseudo égalité, Dieudonné en est la preuve. La réalité, c’est qu’il y en a qui sont plus égaux que d’autres !


  • #613509

    Toujours excellent, une petite remarque cependant, d’ordre technique, vous devriez filmer de plus près et changer de décors.


  • C’est hors sujet en ce qui concerne la maçonnerie écossaise propre à la Grande Loge de France (2ème en nombre) et fort distincte du G.O. avec qui nous ils sont pourtant liés mais qui les désespère assez souvent – (G.O. : maçonnerie « Andersonienne » à vocation économico-sociale puis ayant glissée vers le politique et tout naturellement vers le sociétal).


Afficher les commentaires suivants