Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron affirme désormais être "de droite et de gauche"

De droite néolibérale et de gauche sociétale

Le siphonnage du Parti socialiste par En Marche ! est tel que le mouvement d’Emmanuel Macron risque clairement de devenir un PS bis dans l’esprit des Français. Un mauvais calcul tant le ressentiment de la population à l’égard de l’actuel gouvernement est grand. À l’heure où Manuel Valls est en passe, lui aussi, de rallier le candidat 100 % soumis, Macron s’inquiète et tente de se dégager de ces soutiens un peu trop visibles.

La Rédaction E&R

 


 

Lors du lancement d’En Marche !, Emmanuel Macron vantait le fait de n’être ni à droite, ni à gauche. Désormais, il affirme être à la fois de droite et de gauche.

 

Qui est Emmanuel Macron ? Qu’est-ce que le « macronisme » ? À en croire Thierry Mandon, le secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, cette notion semble être difficile à définir. Sur RTL, il explique : « Je ne sais pas ce qu’est le macronisme. Plus je regarde les soutiens de la part et d’autre, plus je vois cette horde de gens disparates rejoindre Emmanuel Macron, moins je ne sais ce qu’est le macronisme ».

L’émission Quotidien s’est intéressée au candidat d’En Marche ! à l’occasion d’une émission spéciale, en compagnie d’Emmanuel Macron, lundi 13 mars. Yann Barthès lui a ainsi demandé de se définir en cochant des cases : « Emmanuel Macron est.... Libéral - libertaire, universaliste, progressiste, ambigu, de droite mais pas réac, de gauche mais pas frondeur, ni de droite ni de gauche, de droite et de gauche ». Le candidat va cocher la dernière case.

Lire la suite de l’article sur rtl.fr

 


 

Face aux nombreux ralliements venant du PS,
Macron déclare : « En marche ! n’est pas une maison d’hôtes »

 

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron a déclaré mardi à Lille que son mouvement En Marche ! n’était pas une « maison d’hôtes » au sujet de possibles ralliements et d’éventuelles inflexions de son programme.

[...]

Interrogé sur un éventuel ralliement de l’ancien Premier ministre, Emmanuel Macron a expliqué que son soutien n’apporterait pas de changements à son programme.

« Manuel Valls fera ce qu’il pense bon, en conscience. Moi, je vous dis simplement que cela ne change en rien ma ligne et la volonté de renouvellement, de rassemblement progressiste et d’alternance. Après, que toutes celles et ceux qui se retrouvent en leurs grades et qualités dans ce projet le rejoignent, c’est formidable. Ils sont simplement en train de démontrer que j’avais raison de ne pas subir les règles du système actuel », a-t-il dit.

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

Emmanuel Macron exactement à l’image du Système,
voir chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Macron considère que Pépère et Bobonne sont des imbéciles et il a peut-être raison, il estime qu’il peut leur faire avaler n’importe quelle énormité .


  • Macron sera peut-être celui qui éliminera enfin le PS...en devenant Président.


  • #1683643

    Et dire qu’il y a de fortes chances pour avoir un énième pantin de ce genre comme chef de l’état ! Girouette et opportuniste comme il se doit pour apâter le votant ! Soumis à la volonté des maîtres mondialistes à souhait !
    ( les amishs , de l’autre côté de l’Atlantique - par exemple - peuvent s’en "sortir " , nous n’avons mêmes pas leur chance ) .

     

    • La question fondamentale qui se pose aujourd’hui c’est : ’Un républicain est-il Français ?’
      Faut-il leur délivrer des visas ou des titres de séjour, avec reconduite à la frontière ?
      Où iront-ils ?
      Tout comme les italiens en Italie, les roumains en Roumanie... et les républicains en République !
      J’ai vaguement chercher sur la carte ce pays, la République.
      Mais bon, ça les regarde. On peut pas non plus s’occuper des problèmes du monde entier.


  • #1683650

    C’est vrai que ça prête parfois à confusion toutes ces définitions. Moi je dirais plutôt qu’il les réceptionne par là où cela lui fait plaisir, à l’image de sa véritable nature.


  • #1683659

    Macron : le vide au service du néant.
    Cela dit, si ce mi-homme mi-chambre à air nous est imposé comme président, l’agonie sera courte.


  • #1683669

    Libéral-libertaire, il est !


  • #1683675
    le 14/03/2017 par The Médiavengers
    Macron affirme désormais être "de droite et de gauche"

    On a retrouvé Arturo Brachetti !

    Socialiste le matin, souverainiste à midi, libéral le soir, de gauche devant, de droite derrière, et l’inverse les jours pairs.
    Il court, il court, le furet, le furet du bois joli...Il est passé par ici, il repassera par là. Hop, hop, hop ! Court Macron, cours !


  • bravo pour la precision du langage :macron est bien neo liberal car un vrai liberal economiquement parlant ne soutient pas le sauvetage des banques privees avec l’argent des contribuables. privatisation des profits et nationalisation des pertes c’est du neoliberalisme,du capitalisme de connivence,du faites ce que je dis pas ce que je fais,de la tyrannie,du "selon que vous soyez puissant ou faible,les jugements vous rendront ou blanc ou noir".


  • #1683690

    Une SYNTHESE comme dirait Audiard !...


  • #1683705

    Le Macronisme c’est le Bruxellisme. Il ne peut pas parler clairement de son programme c’est déjà tellement évident. Le problème de Macron c’est qu’il est sympa ! Quelqu’un qui n’entrave rien en politiques peut-être facilement alpagué. D’un autre côté s’il était élu (qu’à Dieu ne plaise) il n’aura aucune majorité à l’assemblée nationale et devra alors prendre un premier ministre de cohabitation. Donc Macron président on s’en fout on part à la plage pour 5 ans. À nous les filles !!!


  • Vous n’avez pas aimé le gout du flamby Hollande ?? ils veulent nous faire gober Macron ,la gueule du plat change ,mais malheureusement pas le gout ,c’est toujours du flamby


  • #1683715

    Bientôt il nous dira qu’il est "au dessus des partis" et un peu plus tard qu’il est "au ciel" .


  • Il est du Parti Unique UMPS : tous ceux et cellles qui dînent au CRIF , font leurs dévotions à la Haute Banque et se moquent de la France et de son peuple comme d’une guigne . Et conséquemment amassent , s ’ enrichissent et jouissent sans en foutre une rame .


  • Trogneux et Gravoin ont dû négocier le ralliement de Valls à Macron . Ne pas sous estimer l’entregent et le culot des gonzesses . En échange de son ralliement on lui a peut-être promis le perchoir de l’Assemblée ?


  • Il est finalement assez évident que Cohn Bendit soutienne Macron, ils sont sur la même ligne : "Jouir sans entrave"


  • macron c’est la reine des girouettes !


  • #1683928

    Là encore Macron a raison, En Marche n’est pas une maison d’hôtes pour retraités du PS mais bel et bien une maison close pour collabos du système, En Marche n’est donc pas une mafia politique comme les autres mais une orgie géante où tous les tapins de l’UMPS cherchent à se placer.


  • #1683984

    Certains ont le bras long, de la sorte il a les deux.


  • #1684024

    La droite du travail et la gauche des valeurs quoi ! Le système capitaliste "en marche" funèbre donc...


  • #1684049

    Prochaine déclaration de Macron : " Je suis à voile et à vapeur !"


  • #1684092
    le 15/03/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Macron affirme désormais être "de droite et de gauche"

    - fraude : (nom féminin, latin fraus, -audis)
    - Acte malhonnête fait dans l’intention de tromper en contrevenant à la loi ou aux règlements.
    Wikipédia : On qualifie de fraude toute action destinée à tromper. La falsification, la dissimulation, l’adultération sont des exemples de fraude.
    - synonyme : Macron (Emmanuel, Manu).


  • #1684153
    le 15/03/2017 par horizons.lumineux
    Macron affirme désormais être "de droite et de gauche"

    Le digne successeur de .... Pierre Dac.


  • #1685520

    Question à l’équipe d’ Alain Soral : PS veut dire Participation à la Soumission ?


Commentaires suivants