Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron au second tour : les banques euphoriques

En marche vers la dictature financière

Société Générale et Crédit Agricole s’envolent de plus de 10%, BNP de 7%. Les marchés redoutaient un duel favorable à Le Pen ou Mélenchon, qui ont les banques dans le collimateur.

C’est l’euphorie ce lundi sur les marchés financiers, qui redoutaient un duel Le Pen contre Mélenchon, deux candidats laissant craindre une sortie de l’euro, voire un second tour Fillon/Mélenchon à l’issue incertaine. Les premières à bénéficier de cet « effet Macron » sont les banques, qui signent les plus fortes hausses du CAC 40 : le Crédit Agricole s’est envolé de 10,8%, la Société Générale de 9,8%, BNP Paribas de 7,5%. Au total, les trois groupes bancaires ont augmenté leur valeur boursière en une séance d’environ 13 milliards d’euros.

Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, le soulagement général des investisseurs. Le CAC 40 a gagné 4,14%, sa plus forte hausse en pourcentage depuis août 2012, et clôturant à son plus haut niveau depuis janvier 2008, à 5.268,85 points. À la Bourse de Francfort, l’indice DAX a battu son record absolu. L’indice MSCI des 46 principaux marchés boursiers mondiaux a également inscrit un plus haut historique. L’euro s’est apprécié de 1,19% face au dollar à 1,0854$.

« C’est le scénario parfait dont le marché rêvait désespérément », a réagi le stratégiste Deutsche Bank, Sébastien Galy, spécialiste de macro-économie et des devises, auprès de l’agence Bloomberg.

Lire la suite de l’article sur latribune.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Sur le pouvoir bancaire, chez Kontre Kulture :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1710244

    Bon, je vais pouvoir me mettre vraiment à lire tout Marx maintenant
    (j’ai 5 ans devant moi)

     

    • #1710340
      le 25/04/2017 par réGénération
      Macron au second tour : les banques euphoriques

      Je crois qu’on n’a pas besoin de lire tout Marx pour comprendre instinctivement ce qu’il se passe aujourd’hui (Marxi c’était les années 1840)... mais faites ce que vous voulez. Pour moi l’intérêt, est que face à cette main mise démoniaque et bancaire - dont il n’est pas vraiment utile d’en comprendre les rouages, on en constate les conséquences çà me suffit -, il faut donc plutôt s’élever spirituellement au-dessus de la "merde capitaliste", çà passe par la lecture et la prière, par exemple le premier saint stigmatisé Padre Pio et son enseignement (le livre Le secret de Padre Pio)

      Allez voir cette conf. "Marx et Satan" : https://www.youtube.com/watch?v=51l...

      Pour moi comprendre Marx, en voyant bien qu’il ne propose pas d’issue, c’est aussi s’imprégner d’une idéologie machiavélique et se souiller l’âme quelque part.
      Mais on peut reconnaître avec Soral qu’on n’est pas obligé d’être "marxiste", mais c’est vrai que l’outil dialectique d’analyse est utile (Politzer sur KontreKulture).

      Çà n’était peut-être pas vos plans, mais çà peut vous éviter de perdre 5 ans, lisez le livre Politzer et celui d’Henri Lefebvre "Le marxisme" chez PUF.


  • #1710254

    Tout événement est bon pour brasser de la monnaie, même les prétendues mauvaises nouvelles sont un prétexte commode pour justifier des variations qui n’ont aucune raison d’être... sinon de faire un petit billet.

    A chaque fois on "guette" la réaction des marchés, et a chaque fois ils se font plaisir.... à charge pour les analystes de justifier cela par des raisons convenables après coup.
    Le Brexit ou Trump, ca aurait du être terrible, et puis finalement, tout le monde est content, du moment que les ordinateurs peuvent travailler ...


  • #1710299

    « C’est le scénario parfait dont le marché rêvait désespérément »
    Non seulement il y a des gens qui passent tout le temps de leur vie diurne à remplir leur larfeuille avec un max de thunes, qui de surcroît ne peuvent pas faire autrement que d’en rêver dans leur vie nocturne.
    On est mal, les amis, on est mal !..


  • #1710301

    Ils sont contents leur poulain, leur créature est au 2éme tour. Vu sa popularité, c’est évidemment truqué !

     

  • #1710303

    Champagne ! Dans les milieux bancaires , les milliards d’euros vont doper les maîtres du système ! Bière à deux balles dans les restos du cœur , les épiceries solidaires , vont doper la précarité des sans dents , que nous sommes ! ( ou en passe de devenir ) ! ... " il est jeune , c’est l’avenir , etc " on l’entend même dans les couches populaires atteintes de macronite mediatique ... le réveil semble parfois improbable ! Ou faut il encore quelques coups de boutoir pour passer dans l’insoutenable ?


  • #1710304

    Il y a deux sortes de gens : les cigales et les fourmis, les emprunteurs et les prêteurs . Les banques encouragent les imbéciles à vivre à crédit, les gens sensés économisent et paient comptant . Baver sur les banques c’est comme jadis baver sur les usuriers : l’homme sensé ne va pas les voir .

     

    • #1710331

      Va dire ça aux millions de travailleurs " pauvres " : avec leur salaire de 1200€ Qui s’acquittent d’un loyer de 500 € , paye le crédit auto de 200€ ( obligé pour aller bosser ) , les quittances EDF GDF eaux, assurances bagnoles , maison , mutuelle santé , ... 300€ , reste 200 € pour la bouffe ! 2 caddies à trucmuche et basta ! Pour s’habiller et tout le reste c’est dans les mags low-cost ... sinon t’as une solution ? ...ou démissionner et le RSA ? ...ou quoi ?


  • #1710305

    Ca va peut-être faire l’inverse de Trump, ça gonfle au début puis ça va crasher à la fin. Ca serait rigolo.


  • #1710306

    Les marchés sont "contents", les peuples moins .... L’un ne va pas sans l’autre et c’est bien là tout le drame ...

     

  • #1710308

    Drahi a réussi a placer sa créature Macron au pouvoir : cela le protégera de la faillite si la conjoncture se retourne (il a 50 milliards de dette...)


  • #1710365

    Ces mêmes banques qui ont reçu l’ordre de ne pas prêter un rond à Marine ! Ah elle est belle la "république" à la sauce sioniste !

     

  • #1710531
    le 25/04/2017 par Francois Desvignes
    Macron au second tour : les banques euphoriques

    Toute bulle explose

    Et tout régime qui se sépare de sa base (en passant outre le referendum de 2005) signe son arrêt de mort.

    Les électeurs avant d’élire Macron (ce qu’ils n’ont pas encore fait), ont éliminé l’aristocratie de gouvernement : PS et LR sont MORTS.

    Le coup est en effet parti en 2005 et la balle suivait sa trajectoire depuis : elle a atteint sa cible.

    Comptez le nombre de morts : c’est hallucinant.

    Si Macron est élu il rentrera dans une maison vide, en feu.


  • #1710649

    Ils branlent quoi l’hologramme insoumis et le gros docte sentencieux de l’upr ? Un des sbires de NDA a laissé entendre une coalition pour sauver la France (pas si con). On parle "partis" où on parle "France" ?


  • #1710705
    le 25/04/2017 par Tiphaine.milaret@orange.fr
    Macron au second tour : les banques euphoriques

    Super bonne nouvelle ! Enfin quelque chose d’agréable à entendre ! Cela nous change des attentats,et de la guerre en Syrie.
    Bon, pour nous les sans dents ça change quoi du coup ?
    1 centime d euros de moins sur les salades espagnole ?


Commentaires suivants