Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron déchiquette la droite : 72 maires et élus locaux de droite et du centre font allégeance

La presse pousse des hauts cris, mais quoi de plus logique ? Suite au tremblement de terre du 7 mai 2017, où un candidat inconnu du monde extrabancaire a volé le titre promis au parti de l’alternance – après Hollande et le PS c’était au tour de LR et de Fillon –, la recomposition à la hussarde du paysage politique français continue. Entre-temps il y a eu la révolte des Gilets jaunes (nous en sommes au 30e Acte), que Macron a réprimée dans le sang. Un petit Louis-Philippe est en train de naître. Celui que tout le monde donnait politiquement mourant il y a six mois règne aujourd’hui sur un champ de ruines. On parle de l’opposition, pas de la France. Du moins pas encore.

 

C’est la sensation de ce dimanche 9 juin 2019 : 72 élus locaux de droite et du centre ont fait allégeance au nouveau monarque, après la branlée prise par Les Républicains au dernier scrutin européen (8,5% le 26 mai 2019). Comme l’analysent justement Patrick Buisson, cette fine lame du politique, et Éric Zemmour, qui rêve lui aussi d’un destin bonapartiste en 2022, deux larrons qui travaillent désormais de concert à la création d’un candidat national-sioniste, la bourgeoisie de droite rejoint logiquement sa petite sœur de gauche dans un bel ensemble libéral qui domine les forces éclatées du souverainisme : le RN ne peut gagner seul, et LFi est en train d’imploser (la cofondatrice du mouvement Charlotte Girard vient de claquer la porte).

Car la bourgeoisie trahit, c’est dans ses gènes : c’est le camp capable de s’allier avec l’étranger ou l’ennemi du peuple pour conserver ses prébendes. On a vu ça dans presque toutes les crises depuis 1830 (des centaines d’ouvriers mourront pour la nouvelle monarchie bourgeoise libérale) ou 1848 (la répression de la Banque contre le peuple de Paris sera impitoyable). Le sentiment national de la bourgeoisie française est sujet à flottements.

Les statistiques disent que le XVIe arrondissement parisien et Versailles ont voté massivement pour Macron (à 46% contre 24 pour Bellamy à Paris XVIe et à 29 contre 27 à Versailles), qui est pourtant, en termes de valeurs, aux antipodes de leur credo. Mais il y a le cœur, et le portefeuille. On comprend que le portefeuille l’emporte sur le cœur. On ne serait pas étonnés que Macron travaille avec des sociologues armés d’outils du big data, comme il l’a d’ailleurs fait avec profit lors du scrutin présidentiel. Son élection est due en partie à l’analyse fine des tendances sociologiques en cours. Ceci étant posé, passons au fait du jour.

Les observateurs lucides de la vie politique savent que les élections européennes ne servent à rien, que les élections législatives non plus, sauf à faire rentrer du fric dans les caisses des partis en dealant avec des puissances économiques influentes, c’est-à-dire les lobbies (agro-alimentaire, pharmaceutique, viticole, LGBT, bancaire ou sioniste...). En revanche, l’élection importante, celle qui ancre dans le territoire, celle qui offre des milliers de postes aux militants et aux amis, ce sont les municipales (2020 en ligne de mire). Il y a 35 500 maires en France qui sont entourés d’une équipe plus ou moins étoffée. Par exemple, et notre exemple n’est pas pris au hasard, les effectifs de la ville de Pantin (93, du maire PS Bertrand Kern) se montent à 1 800 personnes – ce que la Cour des comptes a dénoncé – pour 55 000 habitants seulement. On comprend avec cet exemple l’importance de l’implantation locale pour les partis, surtout quand on se réfère au tableau des rémunérations (des maires).

 

 

Ces maires ou élus de droite (et du centre, mais c’est pénible de toujours rajouter « et du centre ») ont donc compris qu’ils perdraient leur pouvoir local s’ils persistaient à se présenter sous la bannière d’une droite éclatée, d’une droite qui n’a plus de colonne vertébrale, minée par les divisions, les projets et les personnes depuis toujours, alors que le projet macronien est simple : on propose à une partie des électeurs (et aux élus) de conserver leurs intérêts, donc les différences de revenus, donc l’injustice sociale, et ceux qui ne sont pas contents (les Gilets jaunes ou la France périphérique, ou la France perdante de la mondialisation) seront réprimés par la police, un poing c’est tout. Cette France égoïste qui pourtant partage pas mal fiscalement existe (retraités, cadres, CSP+ en gros), elle constitue un socle électoral, et 20 à 25% des voix suffisent aujourd’hui à prendre et à garder le pouvoir pour un as des participations minoritaires croisées mais décisives comme Macron. N’oublions pas que c’était son boulot chez Rothschild.

Concrètement, comment s’est opéré ce recentrage bourgeois qui s’assoit sur les valeurs ? Le Monde du jour décrit le processus de trahison politico-sociale :

« L’initiative est partie de Christophe Béchu, maire divers droite d’Angers et ancien porte-parole d’Alain Juppé pendant la primaire de la droite en 2016, et elle a séduit les maires de villes moyennes comme Orléans, Tourcoing, Deauville, Niort, Amiens, Valenciennes, Vannes, Nancy, Sète ou Albi. Parmi eux, des élus de droite et du centre, issus de l’UDI, du parti Les Républicains (LR), des Radicaux, du Nouveau Centre ou d’Agir. »

On voit que de la droite gaulliste ou droite sociale il ne reste plus grand-chose. Angers, Orléans et Vannes sont des fiefs catholiques : Orléans est la ville d’où est partie la fameuse rumeur (antisémite) en 1969 et Vannes est une ville pieuse. Quant à Angers, cette cité à l’héritage catholique (chouans obligent) désormais pacifiée qui a inspiré la douceur angevine, c’est l’écrivain Danièle Sallenave qui en parle le mieux dans L’Églantine et le muguet (2018) :

 

 

On comprend à travers elle le basculement du catholique à la République, un travail souterrain sur deux siècles élaboré par les loges maçonniques. Pas étonnant que ce soit Christophe Béchu qui soit à l’origine de l’initiative. Où l’on retombe sur les catholiques zombies d’Emmanuel Todd. Mais les arguments des félons demeurent douteux :

« Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec », écrivent-ils, en rappelant en préambule que « le grand débat voulu par le Président de la République a révélé les aspirations légitimes de Français qui se sentent délaissés, éloignés, relégués. Il a également souligné le rôle pivot des maires et des élus locaux dans notre République. »

(Discours du Président devant les maires de Bretagne le 3 avril 2019)

 

Les électeurs de ces dizaines de maires passés à la Macronie vont avoir des surprises, le libéralisme ne faisant pas de détails. Heureusement, Béchu a une solution : la Journée citoyenne !

« C’est l’idée de Fabian Jordan, qui est maintenant le président de l’agglomération de Mulhouse et qui l’a lancée comme maire de Berrwiller (Haut-Rhin). Ça n’a jamais fait l’objet d’une loi, d’un amendement, d’un règlement et pourtant aujourd’hui 2 000 communes en organisent une en France – avec 4 000 personnes à Angers cette année. C’est un élan de générosité qui répond à la crise du vivre ensemble. Cette association, c’est la volonté de faire entre nous un club d’échanges de bonnes pratiques, dans lequel on va valoriser des initiatives qui ont été prises par des maires pour qu’elles se propagent. »

On a donc été jeter un œil sur le principe de la Journée citoyenne à Mulhouse, et on est tombé là-dessus :

« La Journée Citoyenne est une journée ayant pour but de mobiliser les habitants de Mulhouse autour d’une cause : améliorer concrètement leur cadre de vie, durant une journée conviviale qui favorise la création de lien social.

Chaque année depuis 2012, la Journée citoyenne réunit les habitants bénévoles durant une journée ou une demi-journée, afin d’effectuer divers travaux : gravillonnage, peinture, jardinage, rangement… Les chantiers ne manquent pas, et ont été proposés exclusivement à l’initiative des habitants au courant du mois de Mars. Tous les Mulhousiens volontaires sont bienvenus pour participer à ces chantiers, quels que soient leurs âges et leurs compétences.

Ces chantiers sont également un moyen de faire se rencontrer les habitants de Mulhouse, en favorisant les échanges, les rencontres et la communication entre les habitants, toutes générations confondues. De plus, associations, élus, entreprises et services municipaux sont également invités à participer à ces chantiers. Un temps convivial clôture les chantiers, durant lequel un repas sera servi à tous les participants,sous forme de déjeuner commun au Gymnase de la Doller, rue de Toulon. »

Soit un mélange entre le samedi communiste (bosser gratos un jour sur sept pour « l’édification du socialisme ») et la Fête des voisins en France (recréer du lien social en milieu urbain en partageant un buffet avec ses voisins)... Béchu pense que la Journée citoyenne va permettre de faire baisser la tension sociale, c’est-à-dire la révolte des Gilets jaunes. Pas sûr que le marketing « citoyen » ait raison de l’injustice sociale qui profite aux bourgeoisies et des mouvements puissants de la lutte de classes...

Béchu, le Macron angevin (en 2014), a participé au groupe Bilderberg en 2012 :

 

Béchu ou la ligne mondialiste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils vont à la soupe !


  • En 1953 les députés gaullistes, qui votaient souvent avec les communistes, qui faisaient la politique du pire et empêchaient le pays de se redresser, cessèrent de s’opposer systématiquement au gouvernement, malgré les ordres de de Gaulle . Il dit d’eux qu’ "ils vont à la soupe" . Depuis combien de politichiens ont été à la soupe ? Les canailles de LR ne sont que les derniers en date .


  • Ah, ah, ah, la journée citoyenne : comme à chaque fois, on refile les manquements de l’État à l’associatif ; cependant que les taulards se la coulent douce, chichon, téléphone, télé, salle de sport et de prière, études même pour certains, pour un coût de 90 à 110 balles par jour par tête de pipe (non, de con).
    Quant aux élus ayant maille à partir avec la justice...
    Bref, ces lascars sont « bons » pour réussir telles prouesses en pareille déconfiture.
    Un coup à devenir bourgeois soi-même et à mépriser le peuple (qui élit) pour sa trouille en dernier ressort.
    « Aux armes Citoyens !
    - Ch’peux pas, j’ai gravillonnage... »


  • La plupart des maires sont francs-maçons, des traîtres !

     

  • Zemmour, pour épater le populo inculte, compare souvent Macron à Louis Philippe . Aucun rapport . En 1830 le grand dadais Charles X prétendit supprimer la liberté de la presse : il déclenche la révolution de 1830 qui le chasse du pouvoir . Louis Philippe le ramasse en promettant de rétablir la liberté de la presse ("celle qui les vaut toutes" écrivait Chateaubriand) et d’élargir le corps électoral . Les Français ne voulaient plus de la branche aînée des Bourbons, ces incorrigibles qui rêvaient au fond de rétablir l’Ancien Régime . Macron est arrivé au bon moment, quand les Français en avaient plus que marre de la sempiternelle alternance des canailles de la fausse gauche et des canailles de la fausse droite . Il fut une sorte de "divine surprise" pour les classes moyennes dégoûtées des ringards vérolés du PS et de LR .

     

    • Louis Philippe sauveur de la gauche du travail et de la droite des valeurs ?
      On aura tout lu...
      Le plus gros point commun entre Macron est Louis Philippe est, avant toute chose, qu’ils sont tous deux des émanations du pouvoir bancaire et de la Révolution. Vous n’allez pas nous faire croire que les Bourbons étaient les seuls à vouloir restituer la monarchie, encore moins qu’elle a quoi que ce soit de comparable avec LR et le PS.
      Écoutez Marion Sigaut.


  • " les élections législatives ne servent à rien " : vous plaisantez ? Ce n’est qu’une escroquerie quand elles sont truquées au départ par le scrutin majoritaire à deux tours . Mais ce sont tout de même les plus importantes (le peuple s’imagine que ce sont les présidentielles qui le sont), on le voit en cas de cohabitation : le "président" en est réduit à faire de la figuration . Depuis 1958 et la suppression de la proportionnelle, les législatives élisent un parti à la fois hégémonique et illégitime qui permet le plus souvent au Président de faire voter toutes les lois qu’il veut par une majorité de godillots, des députés-escrocs qui savent qu’ils doivent leurs sièges à un tour de bonneteau ; les "débats" à l’Assemblée Nationale, c’est de la frime, c’est pour faire croire au bon peuple que nous sommes en "démocratie représentative", les "débats" se terminent invariablement par le vote de la loi voulue par un gouvernement illégitime : il est illégitime rétroactivement si on peut dire car il s’appuie sur une AN illégitime .

     

  • Marrant, cette nouvelle tombe le jour de la Pentecôte (descente du Saint-Esprit sur les Apôtres).

    Macron est un génie. De part sa politique intransigeante et son positionnement ni gauche ni droite, il est entrain de révéler aux Français la vraie nature de la république maçonnique.

    - La république c’est le régime des bourgeois.
    - Un bourgeois est un franc-maçon.
    - Un citoyen est un franc-maçon qui s’ignore.
    - Un électeur est un franc-maçon qui s’ignore.


  • En France il y a plus de 15 000 maires de droite, alors 70 c’est peanuts.
    Une belle opèration de com.


  • Il faut vraiment cesser avec cette politicaillerie. Ces élus qu’ils soient de droite, du centre, de gauche recherchent tous un mandat pour continuer jusqu’à leur retraite. Seul le parti attractif ou susceptible d’arriver en tête leur assurent un mandat supplémentaire. Pour cela, ils sont prêts à se renier pour la énième fois (estrosi, juppé, ciotti, bayrou, de sarnez, pecresse, le maire...), c’est dire le peu conviction qui les animent. Ils endosseront, donc, n’importe quelle étiquette si cela peut leur assurer de se maintenir 5 voir 6 ans de plus aux frais des contribuables. C’est lamentable. Mais il fallait le prévoir car RPR-UMP-LR n’ont été qu’une succession de mange-merdes qui se flattent pendant la campagne puis se querelles comme des chiffonniers pour être calife à la place du calife et préserver leurs marocains. Ces élus nous coûtent une blinde sachant qu’ils font très peu et mal ce qu’ils touchent. Ils n’œuvrent jamais pour le bien commun seul leur gueule, leurs saloperies d’intérêts. C’est répugnant. J’avais écrit que le microbe élyséen allait faire une OPA sur LR puisqu’une partie des LR se répartiront entre le centre, UDI, LREM, RN. Ces politiques sont à gerber.


  • Dorénavant la meilleure réponse à ce traître de Béchu, et à tous les maires qui veulent lui ressembler, c’est boycott massif de la "journée citoyenne", sémantique destinée une fois encore à endormir le peuple en souffrance.

    Objectif du boycott, laisser encore plus pourrir la situation, par la désobéissance civile, mise en exergue par le grand Howard ZINN, afin que l’oligarchie confrontée à l’inertie populaire, réalise que si plus personne ne lui obéit elle n’est rien, et Macron encore moins que rien.

    Et si le boycott de la "journée citoyenne" ne devait pas suffire l’option suivante peut être la grève générale.


  • Les élections sont de toute façon truquées, il faudrait faire administrer cette colonie par les casques bleus.


  • Ce type est le pire "président " que la France est connue .Les Français naïfs doivent s’en mordre les doigts de s’être fait berner par ce guignol nous imposant un horizon bien sombre avec la complicité de la bourgeoisie malsaine venant lui sucer les orteils pour ne pas dire autres chose .Il fallait absolument combattre la bête immonde, mais les Français se sont justes trompés de bestiaux et nous sommes en train de nous faire dépecer par tout ce tas de chancres faisandés jusqu’à la moelle .
    Maintenant, il faut juste penser printemps tout en se laissant bouffer sans rien dire par un psychopathe, et sa tribu ,dont vient s’ajouter 72 collabos égarés
    C’est ce qu’on appel ,ce la faire mettre bien profond .

     

    • Si les français avaient voté pour Lepen dès 2002 on en serait pas là, aussi tout ceux ayant votés pour Macron sont tout autant responsables des mutilations des Gilets Jaunes que les flics, une belle brochette de traitres intérieurs qui devront passer par la dame de fer lors de la sainte purge.


  • Allégeance = léchage de cul.

    72 traîtres. Et on a les noms.


  • Les Européennes, quelle aubaine pour Macron ! Quelle "divine surprise" ! Elles ont révélées l’effondrement des pourris de la "droite", dont la moitié des électeurs se sont reportés sur Ganymède .


  • "Les statistiques disent que le XVIe arrondissement parisien et Versailles ont voté massivement pour Macron".

    on aimerait lire le commentaire du bourgeois versaillais, Henry De Lesquen.


  • Oula les gars attention relisez vous, deuxième faute de frappe sur laquelle je tombe aujourd’hui !

     

  • journée citoyenne = journée de la Fraternité, organisée par le frère maçon qui l’a lancée


  • Les transfuges de LR ne font que suivre les électeurs de la "droite" qui ont voté pour Macron aux Européennes . " On suit l’électeur puisque c’est finalement lui qui nous donne à bouffer " . Ce serait marrant que Macron impose à ces transfuges de passer sous ses fourches caudines avant d’être accueillis - avec des pincettes - dans le bercail sécurisé de LREM ! Puisse-t-il leur faire manger leur caca avant que le Grand Magnanime ne leur pardonne… " Soit clément Oh Auguste Macron " ...


  • es ce que ce ne serait pas une instruction des FM , parce que on en repère quelques uns dans cette liste


  • #2215210

    Ah, Mulhouse (ma pauvre ville), avec ces connards du "Vivre ensemble" ... Tous ces Élus qui en ont fait une Terre d’ailleurs (mais qui après coup regrettent, ce qui est une insulte à notre intelligence. Ceci dit l’Alsaco est particulièrement connement accueillant, peut-être le complexe du passé, "malgré nous"...). Le type cité dans l’article veut faire du rassemblement citoyen ? Mais ça existe déjà et "plein pot". Toutes ces Associations Turques qui "rassemblent" avec, toujours, des petits drapeaux français "pour l’intégration" mais pas celle qu’on croit. Le Magrébin "d’hier et partant d’aujourd’hui par descendance", souvent décrié en France jadis, n’est plus rien lui non plus. Phagocyté comme un francaoui. D’ailleurs, même son Islam est moins "islamiquement pur" que celui venu disons de l’Est, enfin si j’ai bien compris.
    Mais peu importe, le Maghrébin donc l’Arabe donc l’Algérien, et pas marocain voire tunisien (déclinaison de terrain) ce n’est plus grand chose, comme pour un blanc catholique. Il y avait jadis un lien, "malgré nous" un peu, mais un lien. Cosmopolite sur fond "d’IslamS" d’ici où là, je propose de renommer la ville : Musulmanhouse, ça serait bien. En plus il y a le mot House comme on aime maintenant...

     

    • A béthoncourt 1987, départ des immigrés en masse. Voir le numéro 1100 de la revue hommes & migrations.Extraits :



      Au pays de Montbéliard adieu les migrants, bonjour tristesse !
      Qui l’eût dit, qui l’eût cru ? Le départ des immigrés (un quart d’en¬ tre eux, ouvriers chez Peugeot, sont rentrés au pays avec leurs familles) a créé une situation de crise dans la région. Croissance des jeunes Nations

      6

      HOMMES ET MIGRATIONS N° 1100 -FEVRIER 1987

      de janvier 1987 contient un surprenant reportage de Jean-Pierre Perrin sur les conséquences inattendues de l’aide au retour .

      "On croirait qu’une épidémie de peste ou de choléra a frappé des quar¬ tiers entiers. Dans ces banlieues industrielles du district urbain de Montbéliard (Est de la France), des dizaines et des dizaines d’immeubles, aux portes et fenêtres murées, fixent les rues vides de leurs yeux morts, en attendant d’être rasés.

      Grand-Charmont , Bethoncourt,

      Audincourt . . . Partout les mêmes décors dignes d’un film de science-fiction. Cinq cents logements attendent d’être détruits. Dans la seule résidence des Buis, à Valentigney, onze immeubles sont complètement murés. Naguère, cer¬ tains quartiers étaient désespérément tristes. Aujourd’hui, ils ont l’air désespéré. C’est tout".

      Autre écho des retours au pays : la désillusion de beaucoup de familles et de leurs enfants. Les lettres de ceux-ci à leurs copains de classe en disent long :

      "Beaucoup ont aussi écrit de vé¬ ritables petites bafouilles d’amour, pleines de tendresse et de nostalgie, dans lesquelles ils disent qu’Elle les tourmente, qu’ils pensent sans cesse à Elle .Elle ? La France, tout simplement" .

      Ce n’est pas la première fois que Croissance des jeunes Nations informe ses lecteurs de manière origi¬ nale su r 1 ’ immigrât ion . Avant ce n° 290 Les immigrés font leur valise -, d’autres numéros avaient retenu notre attention : le n° 280 -Immigrés, bon¬ jour l’avenir ! -, le n° 286 -Femme immigrée, femme libérée -, le n° 288 -Réfugiés, l’Europe a peur -.



      https://www.persee.fr/doc/homig_114...



    • souvent décrié en France jadis



      mais c’est toujours la cas, aujourd’hui.


    • #2215381

      Merci Motocross pour ce complément. L’observateur avisé retiendra que la venue des Turcs vers nous, enfin l’Allemagne et nous, aura été, sauf exception à la marge que la France de l’Est aura ramassé le trop-plein allemand avec un tri sélectif évidemment. Nous n’avons pas récupéré les meilleurs, juste ce qui ne convenait pas à Merkel. J’évoque le cas "en général", évidemment...
      Une plaie...


  • Pour la Bretagne c’est clairement la bourgeoisie, devenue libérale dans les termes. Les maires de Vannes et Quimper sont héritiers d’une droite conservatrice et catholique qu’ils ont liquidés en basculant vers la LREM. Leurs électeurs sont des bourgeois qui vont s’extasier sur des vieux gréements sur le Golfe du Morbihan, alors qu’ils ont abandonné toute la culture populaire bretonne et les populations du centre Bretagne. Notre période a au moins le bénéfice de révéler et clarifier les choses.


  • Les 72 font du trapèze volant : il s’agit d’agripper le trapèze de LREM pour conserver sa mairie ou son siège . Pas sûr que les "historiques" de LREM ne le leur savonne pas, car ils lorgnent sur leurs mairies . Gérard Collomb, lui, refuse de tapiner chez eux, il faut dire qu’à son âge on ne change plus de trottoir .


  • Le chemin sera encore long, très long... Tout est toujours si compliqué en France, alors que les Anglais, les Américains, les Italiens peuvent en très peu de temps renverser le cours des choses.


  • Macron va-t-il leur ouvrir les bras ou les obliger d’abord à se prosterner devant lui en lui baisant les chaussures ?


  • la droite se regroupe autour de Macron, les "AdolpheTthiers" bourgeois, banquiers, flicards, bourrés de haine envers le peuple se sont reconnus dans Macron, et se sont tous rassemblés derrière leur leader vénéré. Ils l’ont reconnu plus dur et efficace que leurs politocards d’avant et voilà.
    Macron a lancé une OPA sur l’ensemble de la droite, et il a réussi. La droite bobo (le PS) a fondu car ils sont partie vers Macron, la droite traditionnelle aussi, et la droite européiste ;


  • "Le sentiment national de la bourgeoisie française est sujet à flottements."

    C’est le moins que l’on puisse dire.

    "Orléans est la ville d’où est partie la fameuse rumeur (antisémite) en 1969 "

    Quelle rumeur ?

     

  • #2215272
    le 09/06/2019 par Séparer le bon grain de l’ivraie.
    Macron déchiquette la droite : 72 maires et élus locaux de droite et du (...)

    Toutes les nations sont mortes ou mourront notamment à cause de dirigeants comme Macrond.
    L’histoire retiendra cela.
    Ceux qui veulent sauver leur peau doivent sortir du système, je suis desolé mais je ne vois aucune autre solution.
    Tout est vérouillé, la politique, la finance, la souveraineté des peuples n’est plus et ne sera plus.
    La logique d’auto-destruction est planétaire.
    Il faut être idiot pour penser que la libérté puisse venir de la politique. Quant aux peuples, ça se voit un petit peu partout dans le monde, la quantité est très mauvaise et elle a tendance à détruire la qualité.
    Processus visible partout sauf dans certains états comme la Suisse, et la Russie.
    Qui aurait pu imaginer que le Danemark ressemble de plus en plus à la France ?
    Il n’y a plus de règles. Tout s’achète et tout se vend.
    Les nations sont mortes et les peuples aussi.
    Seules quelques poignées d’hommes et de femmes survirvront. Je ne crois plus en rien, les derniers résultats politiques viennent de confirmer mes dires. Je ne vois ni révolte, ni nouveau krach boursier, ce n’est pas intéressant pour les banques.

     

    • @ Séparer le bon grain de l’ivraie.

      Macron n’est pas responsable de la destruction de la France, c’est nous qui en sommes responsables. Responsables par notre passivité, responsables par notre pacifisme, responsables par notre manque de Foi.

      Le Christ est venu sur Terre pour apporter l’épée. Jésus est un guerrier. Retrouvez cet esprit guerrier qui est en vous. Aujourd’hui est un jour propice pour cela car c’est la Pentecôte, c’est-à-dire la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. Passez à l’église, on se revoit sur la ligne de front.


  • Macron 1 Gilet Jaune 0

    Macron va interpreter tous ça comme un victoire les Francais vont morfler.

     

    • allez écouter ce que dit "le maquis de la paix" alias "le nouveau maquis cévénol". il y a un moyen de "transformer ’essai" des gilets jaunes : les municipales, créer des listes giets jaunes dans les micro-communes de moins de 500 habitants (il y en a 20.000 en France), et là les revendications e gilets jaunes, une municipalité volontarise peut les réaliser : fermes communales, centrales d’achat municipale qui revend les produits de 1er nécessité au prix de gros, transports en communs gratis (n’oublions pas que le mouvement des gilets jaunes ça a commencé sur les difficultés que les gens ont maintenant à se déplacer, obliges qu’ils sont de le faire en voiture vu la disparition des transports en communs, qui dans les années 50 et 60 irriguaient la France jusqu’en ses moindres recoins), etc pour en trouver d’autres, on n’a besoin que de l’imagination et la sagacité, et le contact avec le REEL la vie des gens et leurs difficultés. Et là dans ces coopérations concrètes, locales et pratiques, pas de répressions de CRS à craindre, pas de division politicienne qi vaille. Et si ils s’emparent de 500 communes les gilets jaunes pourront ensuite choisir quel candidat présidentiel parrainer. Allez voir ses vidéos là-dessus,il y en a une spécifique et une autre où il parle de 3 tabous, dont le troisième est les municipales.


    • Le creux de la sinusoïde.


    • c’est sûr que c’est la solution (enfin chez nous c’est aussi notre but maintenant) par contre je ne pense pas que le site d’E&R soit le meilleur endroit pour en parler, les gens qui commentent ici sont plus dans la critique systématique que dans l’action efficace. il y a plus d’enthousiasme sur youtube que dans les commentaires sur E&R, c’est dire.


  • Dernière vidéo de l’article arrêtée après quelques secondes. Je ne peux plus, même sans l’image, le son de sa voix m’est collicogène, ou à dégueuler.


  • Je ne connais pas Angers et l’Anjou. Je vis dans une région différente, les Alpes-de-Haute-Provence, plus rugueuse où le républicanisme y est implanté depuis bien longtemps et le catholicisme à peu près mort depuis longtemps aussi. Mais partout désormais règne la même politicaillerie, la même déshérence spirituelle et les mêmes "fêtes citoyennes" qui sont là pour abrutir le peuple. Il y a aussi les mêmes dysfonctionnements de services publics qui, au lieu de protéger et de soutenir les plus fragiles, sont manipulés par la FM... En Anjou comme en Provence ou ailleurs en France ou plus loin.

    https://www.ouest-france.fr/pays-de...

    Quant à la bourgeoisie "catholique", à force de renier le Christ depuis le XIXe siècle, elle a fait fuir les classes populaires des églises et a choisi le pacte avec le diable Macron pour garder son magot et un petit poste de maire ou de député. Mais le problème c’est que lorsque la France sera totalement asservie par les mondialistes, la bourgeoisie se retrouvera déplumée ... Qu’est-ce qu’une mini élite locale bougeoise par rapport à l’élite mondiale des capitalistes compradores internationaux ? pas grand chose...

     

  • Bonsoir, en matière de conflit social, il y a eu dans les années 1970, les grèves du loyer à la sonacotra.


  • #2215363

    C’est certainement des élus affiliés ou membres de loges et d’obédience franc-maçonne
    Un club qui veut nous influencer , par des démarches trompeuses, fourbes, par du mensonge et de la manipulation
    Qui viennent à la rescousse , d’un président qui est élu avec 18% des voix d’un peuple qui ne vote presque plus et dont le vote blanc prend aussi de l’ampleur, sans parler des abrutis conditionner par la télé, et qui ont voté pour lui par peur de la haine, ça fait pas beaucoup de convaincu tout ça
    Présidentielle 2017 : résultats du 2d tour
    Voix%
    20 753 798
    Inscrits%
    43,63
    Exprimés%
    66,10
    Le mensonge ne va plus durer longtemps


  • Ce n’est que la guerre des classes qui se poursuit. Comme l’indiquait en 2016 Warren Buffet, troisieme fortune mondiale, “There’s class warfare, all right, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning.” (il y a effectivement une guerre des classes, mais c’est ma classe, celle des riches, qui conduit cette guerre, et nous sommes en train de la gagner.) Les francais doivent se preparer a une societe a l’americaine, profondement inegalitaire, avec 10% de personnes qui s’en sortent et 90% qui survivent ou crevent. Pas de surprise quant a la bourgeoisie catholique francaise qui m’a toujours ecoeure, bien que je suis catholique.

     

    • Les êtres humains ont des natures et des positions sociales. Ce à quoi ils croient, ils l’adaptent à ce qu’ils sont. On peut être chrétien et criminel.


    • Warren Buffet, un marxiste ? Donc un perdant, ou plutôt l’expert-profiteur d’une cause perdante, parce que ce qui s’installe bientôt ce n’est pas le marché mondial mais la dictature fasciste mondiale où il n’y aura plus d’entrepreneurs, seulement des bureaucrates et des corps d’armée.

      La lutte des classes au sens marxiste n’existe pas, et d’ailleurs en ce qui nous concerne les Gilets Jaunies ont commencé à tourner en rond et à perdre quand ils ont commencé à tolérer puis embrasser eux aussi le discours gauchiste. Tous les concepts mis en marché par Karl Marx sont spécialement conçus pour la perte de leurs intéressés : ce type était un sataniste au service de l’oligarchie prussienne et mondialiste de son temps, comme l’a démontré le pasteur Wurmbrand. C’est un fait que Karl Marx faisait plus de magie noire que de sociologie et que ses outils conceptuels sont faits pour être utilisés par le très grand capital spéculatif en dirigeant le ressentiment populaire contre le capital productif et les forces généreuses (particulièrement les idéalistes), donc que Warren Buffet cite Marx à son avantage n’a rien d’étonnant, c’est pour des types comme lui que le marxisme fut lancé.

      La lutte des classes n’existe pas, il n’y a dans la nature que la lutte des gènes, des races. Un bourgeois usurier même ruiné de tous ses avoirs et réduit à une misère plus noire que celle des prolétaires communs ou des paysans de longue lignée, reste un bourgeois qui hurlera avec les riches bourgeois et sera prêt à mourir pour la cause bourgeoise, tout comme un loup édenté reste un loup qui sert sa meute du mieux qu’il peut.

      Les Gilets Jaunes ont perdu leurs élections parce que plus de la moitié des Français préfère perdre pour Macron par penchant érotique, et les penchants érotiques sont inscrits dans les gènes, que gagner avec les Gilets Jaunes. Marianne est une garce hypergame. Les 23% qui ont voté pour Macron ne sont pas tous riches, loin de là, c’est parmi eux au contraire qu’on trouve le plus de précaires désespérés (les vrais populistes qui font voter les petits contre leurs intérêts c’est le LREM), mais riches ou pauvres ce sont des adorateurs des très riches et cet instinct d’adoration est dans leur ADN.


    • @Miville je ne suis qu’à moitié d’accord avec-vous la lutte des classes existe bel et bien même si il existe également des déterminismes raciaux,sociaux (ex:le bourgeois éduqué ruiné qui préférera rester près de sa caste ;même comme larbin que de lutter dans l’autre camp en tant que leader) et même familiaux et surtout un inconscient collectif que tout le monde ou presque à tendance à sous-estimer !!!
      Pourquoi croyez-vous qu’ils commencent à nous manipuler dès l’école primaire puis nous lobotomisent ensuite avec la télévision ???
      Pour détruire notre instinct de conservation et cet instinct est très lié à l’inconscient collectif des peuple,qu’on doit rabaisser,vilipender,abrutir pour pouvoir leur rentrer de nouvelles fonctions dans le disque dur du cerveau afin d’effacer la programmation originelle divine (n’ayons pas peur des mots) qui fait que même les plus stupides et demeurés des êtres humains possèdent à la naissance un instinct animal et quelque chose qui s’apparente à du bon sens,ce que l’élite doit à tout pris détruire pour nous faire rentrer dans le rang et nous infantiliser/manipuler à la fois par le jargon et les sophismes mais aussi en nous culpabilisant le plus possible...
      Le concept de "lutte des classe" a été récupéré/manipulé par nos élites,surtout à gauche,après la révolution française pour permettre au système de mieux contrôler les esprits:quelqu’un qui lutte ou croit lutter pour un avenir meilleur,et à qui on peut lâcher un os de temps à autre pour le calmer et moins dangereux qu’un fou furieux jusqu’au-boutiste pensant n’avoir rien à perdre ou un nihiliste complétement désocialisé,mais aujourd’hui même cela leur fait peur !!
      Pourquoi ???
      Parce qu’ils ne veulent rien lâcher,hormis des miettes et encore,c’est la différence entre la nouvelle "aristocratie" bourgeoise néo-libérale et libertaire actuelle et celle du XXe siècle !!!
      Nos oligarques veulent tout,tout de suite,et toujours plus,quitte à ce que l’immense majorité ait toujours de moins en moins et que de plus en plus d’entre-nous n’aient...plus rien !!!
      C’est cette fuite en avant qui les perdra,sauf à nous mettre en esclavage d’ici peu ,d’où la préférence à la rente et à l’économie virtuelle par rapport à l’investissement dans l’économie réelle,d’où la dictature bancaire,d’où les "migrants" pour ajouter du chaos et de l’insécurité culturelle ,d’où la défense inconditionnelle des minorités,d’où une discrimination positive hier pour les allocs et aujourd’hui même pour l’emploi,etc...


  • Troublant ces invitations de maire de villes sans importance stratégique invités dans un réunion de 150 personnes au niveau mondial.

    Elles doivent pourtant sembler petites depuis New York ou Tel-Aviv les villes d’un Philippe ou d’un Bechu.

    Quel sont les critères à votre avis.

    La, je ne comprends pas.

     

    • c’est vrai que c’est bizarre, mais en cherchant un peu on voit que le Bechu est un cador et une sorte d’expert question collectivités locales (entre autres des liens avec Dexia la banque des collectivités locales) la France étant un pion majeur dans le système, peut être que le Bilderberg de 2012 avait besoin d’un expert des collectivités locales françaises pour définir une action précise (au niveau purement français ou peut être européen) mais c’est vrai que le type a l’air un peu léger pour ce genre de sauterie oligarchique. Il faudrait connaître les thèmes développés lors de la réunion de 2012


  • Beaux raisonnements politiques...sauf qu’avec la possible fraude électorale massive de ce dernier scrutin, comme lors de la présidentielle, les raisons politiques du succès apparent de la REM partent en fumée. Est-ce qu’il est vrai que Castaner a fait détruire les bulletins de vote moins de 24h après le comptage des Européennes, ce qui est illégal ?

    https://bouddhanar.blogspot.com/201...


  • Je souhaiterais savoir l’avis de Monsieur Soral sur Monsieur Plonsac qui invite les Français à voter LR ?

    https://youtu.be/nqTBV6jZZiw

     

    • Je peux au moins vous dire ce que j’en pense.

      Philippe Ploncard d’Assac mise sur la pénétration de nos idées, l’idée est donc, selon lui, de voter pour un candidat qui, ayant des chances de passer, établira un environnement favorable à ce dessein.

      De mon point de vue son raisonnement est le bon, à ceci près : l’électorat LR est, démographiquement parlant, en train de mourir. Ce parti n’a plus aucun avenir, qu’on se le dise.

      Depuis Macron, la donne a changé. ce n’est pas LR mais RN (ou tout autre parti souverainiste ayant de bonnes chances de remporter l’élection) qu’il faut porter au pouvoir dans ce but.


  • La lâcheté des politiques franchouillards est à l’image d’une bonne partie de ses électeurs : veule, opportuniste et prompt à protéger sa petite rente. C’est la même engeance qui a voté les pleins pouvoirs à Petain en 1940 et se faisait passer pour résistant en 45. Affligeant ce manque de conviction et de combat pour son camps au moindre coup de grisou électoral.


  • Dans le genre cocufiage, si MLP laisse faire l’ "union des droites" derrière Zemmour, on aura Macron sans les immigrés.

    Sans aucune alternative, les pauvres vont peut-être même revoter socialiste.

     

    • La victoire du PSREMRPRN c’est qu’ils ont trouvé l’astuce pour piéger les gilets jaunes avec le parti de Francis lalanne et en incitant les immigrés à voter pour les listes musulmanes qui ne sont rien d’autre que les listes du Parti socialiste déguisé.
      C’est certainement pour cette raison que Macron gagnera les présidentielles.


  • Bonjour, les chouans (la chouannerie) n’ont rien à voir avec la Vendée militaire puisqu’ils se situent en Bretagne, d’où ce que l’on a appelé la « Virée de Galerne » : la tentative de l’armée catholique royale de faire la jonction avec les chouans.
    Sinon excellent article au demeurant !


  • Salut la compagnie, respect et robustesse. Les maires, bon je m’en tape..Tous des arrivistes point barre.
    Bon sinon quoi d’autre ? Ah oui tant que la masse joue au jeu de la competition = elimination et au jeu de la société pyramidale financière et bien une majorité l’aura dans le cul..comme depuis des millers d’années..tout en meuglant ,mais en ne voulant absolument rien du tout changer a soi meme, car ce monde en fait est la somme de 7 millairds de soi meme , de moi je, centre du monde, centre de son monde, qui pense gagner un max sur le dos du collectif qui lui seul assure notre survie de gré ou de force.
    Comme nous avons choisit le "chacun pour sa gueule", nous sommes nous la masse chacun a titre individuel les créateurs de ce désastre apocalyptique humain , sans bien sur ne jamais y faire reference car moi changer ? ca va pas la tete, les responsables ce sont les autres,tous les autres sauf moi, pensent chaque un !!!
    or c’est faux...le maitre et ses délires n’est que le symptôme de ce que nous la masse sommes..
    tant que la masse refuse de coopérer et de partager, mais aussi de détruire cette société pyramidale financière, et bien on en reparle dans 20 milliards d’années mais rien de profond ne sera different, il y aura guerres, massacres, vols, tortures, et autres saloperies bien humaine ...car enfin nous détestons les effets dont nous memes avons crée et adorons les causes, en pensant gagner...plus con tu ....rassurons nous, il est maintenant question de notre disparation...non pas par auto destruction, mais par volonté du grand manitou devant un échec, le notre ,pas le sien..
    bien je vais ere franc , cette attitude me rappelle celle d’autres chouigneurs professionnels ......


  • Les Loges Maçonniques de toutes obédiences ont donné leurs directives aux maires de la France Laïcarde qui sont tous encartés Francs-macs pour qu’ils se rallient à LREM ...
    les cabales Démoncratiques et les trahisons Ripoublicaines
    ça les connait aux frères trois points qui sont experts et qui sont toujours de la partie !
    et le frère maçon E. Macron est bien placé pour le savoir
    lui qui a été placé au sommet du pouvoir pyramidal par ses frères Francs-maçons
    et par ses cousins milliardaires et multimillionnaires banksters mondialistes


  • Trop tard O.P.A faite sur presque toutes les mairies de l’hexagone. Tout est organisé pour garder le pouvoir. Il n’y aura plus espoir du tout nous serons de force sous tutelle.
    Mouvement Gilets Jaunes éradiqué ils sont très
    fort il faut l’admettre. Triste France.

     

    • La solution est ailleurs que dans des confontations physiques, c’est tout. Eux, forts ? Des freluquets rassemblés avec de grosses matraques.
      Mais ça moisit, mais ça vieillit, mais ça ne tient plus debout, et ça s’appuie les uns sur les autres.
      Tiens ça me rappelle un château de cartes.


    • @Shato,au contraire tout finira par la confrontation physique car ce pouvoir oligarchique là comme ses marionnettes est autiste et méprisant et quand il a en face de lui des manifestants pacifiques il ordonne à ses chiens de garde de les tabasser pour faire en sorte que certains s’énervent et que ça dégénère et si ça ne suffit pas il envoie ses supplétifs comme les black blocks tout casser pour pour faire peur aux bourgeois traditionnels trouillards et aux bobos décervelés pouvoir ensuite vicieusement se défouler sur les pacifistes !!!
      Ce sera la révolte (lutte armée et massive) des peuples ou l’esclavage programmé car c’est l’avenir qu’il ont planifié pour 80% d’entre-nous...


  • Ses Cathoscons n’ont rien de catholique, se sont des apostâts, excommunication pour tout ses traitres.


  • Les municipales sont proches, il va falloir être de plus en plus nombreux et présents chacun là où il vit.


  • Coup de com’ LREM, les élus en question étaient déjà largement macronistes


Commentaires suivants